Partagez | 
 

 Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johnny Joestar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/05/2016
Localisation : toujours dans les nuages...

MessageSujet: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Sam 21 Mai - 21:36

 Le chat ailé de la mort qui

tue.


Feat Akashi Seijuro





Le doux parfum des cerisiers parfume l’air qu’il respire, sa peau colle au sol à la consistance boueuse. ça avait l’air de lui plaire de se retrouver par terre comme ça, il se sent entrain de flotter dans un bateau et ne veut pas gâcher cette impression il a peur d’ouvrir ses yeux, il a peur de découvrir ou il était tombé.
Mais, des gouttes de pluies lui caressèrent soudain les paupières une après l’autre,  le gênant et forçant ses dernières à s’ouvrir toutes seules, il essuya d’un geste de la main rapide les gouttelettes de pluie et se leva ensuite.
La pluie devint soudain plus intense comme si le ciel lui tombait dessus, alors que c’était lui qui en était tombé.  Il regarda le ciel justement en ajustant son couvre-chef.
Les arbres l’entourant forment un couloir qui s’étend vers l’infini, l’air qu’il respire quoi que pur ne lui inspirait rien de bon, le blond n’aimait pas les endroits lugubres dans ce genre.
Il se posa la question suivante :
« Comment ai-je pu atterrir soudainement ici ? C’est dingue…j’étais pourtant en route pour Arrancioni »
Johnny n’avais pas l’air d’apprécier sa petite chute, l’endroit ne lui inspirait pas confiance, il lui glaçait les veines, comme si il bouger de là au plus vite.
En un claquement de doigt, son corps tout entier s’illumina d’une lumière blanche, les ailes de pégase apparurent sur son dos, il les replia sur son corps comme pour former un parapluie.
Son plumage été resté fragile, et son pouvoir assez faible depuis le combat qu’il a dû entamer au cours de sa précédente quête.
Il ne pouvait plus jouir de ses pouvoirs et reprendre son envole pour repartir, il était obligé de marcher et de trouver son chemin…
« Je déteste vraiment les journées pluvieuses… »  
Grogna-t-il, en marchant, s’enfonçant petit à petit plus profondément dans les bois.
Au bout de quelques centaines de mètres il en voyait pas le bout, toujours les mêmes cerisiers, toujours la même route.
Sa lui rappelait de bons souvenirs, ceux de longues lignes droites de sables parcouru à cheval avec son ancien compagnon avant de débarquer sur Yume no sekai.
Il lui manquait profondément, et c’est-à-dire qu’il en avait bien besoin en ce moment-là.
La solitude empli son cœur au beau milieu de ce paysage, il eut des remords d’être encore en vie, il se jugea stupide d’avoir accepté le pacte du prophète, il aurait préféré sans doute mourir et se blâma le fait de ne pas pouvoir protéger le monde d’où il vient.
Il continuait son chemin tant bien que mal, a l’abri des regards il ne put empêcher quelques larmes de s’évader de ses yeux. Des larmes qu’il sécha aussi vite qu'elle sont tomber, il se détestait profondément au point ou il ne se permettait pas de pleurer comme ça.
en avançant encore il renifla une odeur, celle d’un chat et il n’était pas loin.
Johnny se mit en position de garde, les ailes grandes ouvertes il les agita pour planer au dessus du sol.
il avait appris que dans ce monde les animaux ne pouvaient pas être que dociles, même les chats pouvaient être dangereux.
La silhouette d’un homme apparu dans l’horizon, une queue remuait au fil de sa démarche élégante, il avait l'air menaçant de loin.
« Montre-toi inconnu, je sais que tu es la…»
Johnny déglutit sa salive, et pensais que si il voulais se battre il était fichu d'avance.
« Si tu veux te battre sache que je suis très faible et que je préférerais mourir plutôt que de combattre »
annonça le blond d'un ton sérieux.


_________________
Vous avez demander ma signature ?
Sfx : coup de crayon


Johhny's special theme song :
Spoiler:
 


Dernière édition par Johnny Joestar le Dim 22 Mai - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Dim 22 Mai - 13:46


Le Chat Ailé
De La Mort Qui Tue...
Feat Johnny Joestar
Le temps d’un instant, Akashi se demanda ce qui l’avait amené ici.

Malva, Royaume des Morts et des Âmes Errantes. Dès qu’il y avait mit le pied, il avait pu sentir un clair changement d’ambiance; et une sorte de dépression s’emparer de son être. Fort heureusement pour lui, cet état lui était familier, bien qu’il ne le montrât jamais, et une fois la frontière franchie, il put tout de même continuer d’avancer, de sa démarche élégante et le sourire aux lèvres.

Kurohmaru n’était pas avec lui cette fois. Il avait préféré laisser son ami au bon soin d’un amoureux des chats qu’il avait rencontré à Arancioni et qu’il avait si facilement pu amadouer, n’ayant besoin que de remuer ses attributs félins pour le convaincre de leur authenticité. Au moins, son compagnon de voyage était entre de bonnes mains.

Oui, il avait préféré entreprendre ce voyage seul, et ce pour une seule raison; cette raison même qui était celle de sa venue ici.

Le Royaume des Morts; il avait entendu dire bon nombre de choses à son propos, que les morts ne sachant trouver le repos y élisaient domicile, mais aussi qu’il pouvait arriver que des âmes d’autres Mondes ne s’élèvent à Yume no Sekai, pour se retrouver ici, au lieu de l’Au-Delà.

Une idée lui avait traversé la tête alors. Une simple idée, très peu probable même, mais qui lui avait fait chavirer le cœur comme il n’était pas permi. Et si… Et si sa mère s’y trouvait ? les chances étaient infimes, moins de 0,0001 pour cent, mais elles étaient bien là, et pour cette seule raison il avait fait tout ce chemin jusqu’ici pour en avoir le cœur net.

S’il pouvait revoir sa mère, ne serait-ce qu’une brève minute, ressentir à nouveau sa chaleur, revoir à nouveau son sourire si rassurant… Il serait prêt à se damner pour cela. C’était bien la seule chose insensée qu’il serait capable de faire.

Quittant ses pensées pour prendre conscience d’où ses pas le menait, il leva le regard vers le ciel couvert après avoir observé les cerisiers l’entourant, lorsqu’une goutte s’échoua sur son nez mutin, suivie d’une autre, puis une autre, et encore une autre…

Il pleuvait.

Akashi eut presque l’impression que le Ciel exprimait ce qu’il n’arrivait pas à exprimer durant toutes ces années. Si une larme dévala sa joue il ne la sentit pas. Son sourire s’élargit, empli de mélancolie, avant qu’il ne reprenne son pas calme.

Au bout de quelques mètres cependant, il lui sembla repérer une présence, ses oreilles tiiltant à un bruit singulier à travers le rideau de pluie. Il s’arrêta alors, lorsqu’une voix résonna.

« Montre-toi inconnu, je sais que tu es là ! »

Sa silhouette devait être visible de là où il était, il se demanda alors si son vis-à-vis voulait se la jouer western badass pour l’image ou s’il était vraiment idiot, la tête penchant sur le côté. Il n’eut pas même le temps de répondre que l’autre enchaina.

« Si tu veux te battre sache que je suis très faible et que je préférerais mourir plutôt que de combattre ! »

Oh. Non, il était réellement idiot. Son sourire qui l’avait quitté pour un air plus interrogatif à la rencontre de cet homme (s’il se fiait à sa voix) et qui semblait vraisemblablement léviter à plusieurs centimètres du sol, soutenu par deux ailes -c’était donc ça, l’étrange bruit de battement-, revint à la charge, cette fois plus joueur, et s’approcha jusqu’à arriver à la hauteur de l’individu qu’il put observer plus en détail, et qui était… Plus grand que lui, au grand dam de son égo.

« Rassure-toi, "Inconnu", je viens en ami, et je ne pense de toute façon pas être en mesure de rivaliser contre toi, malgré tes dires. » Cet inconnu était bien plus imposant que lui, pas la peine de se mentir, et seules ses ailes lui conférait un atout qui pourrait l’écraser en quelques minutes, mais soit; l’autre semblait assez sot pour s’en rendre compte.

« Quant à qui je suis… »
Il fit un pas en arrière, se penchant, postant un bras à son ventre et un autre dans son dos, dans une révérence peut-être un peu trop solennelle, mais c’était fait exprès. « Akashi Seijuuro, enchanté. »



"L’Empereur Chat, son miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 


Dernière édition par Akashi Seijuuro le Dim 5 Juin - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Joestar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/05/2016
Localisation : toujours dans les nuages...

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Dim 22 Mai - 18:30

 Le chat ailé de la mort qui

tue.


Feat Akashi Seijuro




« Rassure-toi, "Inconnu", je viens en ami, et je ne pense de toute façon pas être en mesure de rivaliser contre toi, malgré tes dires. »
Lui répondit d’un ton rassurant la silhouette se rapprochant de lui jusque à se tenir debout devant ses yeux.
Il ne s’agissait pas d’un chat, c’était un jeune homme, beaucoup moins imposant que lui, aux beaux cheveux rouges dont sortaient des oreilles de chat, ses yeux brillaient cependant comme celles d’un félin.

Ses vêtements faisaient croire à Johnny qu’il sortait tout droit d’un restaurant chic avec son costume noir, et son déhanché sublime.
Il dit s’appeler « Akashi Seijuro » et la façon dont il l’avait fait en se penchant en arrière frappa le sens de courtoisie chez Johnny.

Il ne s’était pas du tout attendu à une telle rencontre dans un paysage aussi désolé et vague qui était ce couloir de cerisiers, il s’attendait plutôt à un démon ou une abomination qui s’aurait fait un malin plaisir de le dévorer.

Le blond fut disparaître ses ailes dans un claquement de doigts pour signaler au rouge qu’il n’y avait pas de danger à craindre, il enroula son poignée sur celui du rouge et serra ce dernier.
« Enchantée moi aussi, Mon nom est Johnny Joestar. »
répondit-il timidement, Il relâcha sa main en ajustant son couvre-chef à l’aide de sa main.
Pour la première fois, il s’était dévoiler dans ca vrai nature a quelqu’un, il avait toujours été un grand timide et dépressif.
Mais à ce jour il s’était toujours forcer à donner une image déterminé de lui-même vis-à-vis des autres.  
Néanmoins le climat de cette foret l’obligeait à se sentir mal, a ce sentir lui-même.
« Quel était cet endroit ? Et quel était la raison de ca présence ici ? Pourquoi il en dégageait une atmosphère glauque ? »
Il voulait en apprendre plus sur Yume no sekai aussi mais cela il le laisserait pour plus tard.
Cependant il ne savait pas exactement comment formuler ceci, par peur que le rouge le prenne pour un cinglé surement.
Lui d’ailleurs qui semble si raffinée, il est aussi mouillé qu’une poule sous cette pluie et si Johnny savait une chose sur les chats c’étaient qu’ils n’aimaient pas être mouillés.
il fit émerger une de ses ailes dans un éclair de lumière et la positionna soigneusement au-dessus de la tête du rouge pour lui en faire un parapluie, le protégeant ainsi de la pluie.
«Dit Akashi tu n’as pas peur d’attraper froid avec ce torrent de pluie, toi qui est un chat ? » lui dit-il.
Puis se tut, comme si il avait peut d’avoir dit une bêtise, il déglutit sa salive et se prononça a nouveau.
« Tu n’aurais pas une idée de l’endroit ou en se trouve ? Franchement je n’aime pas trop l’ambiance qu’il dégage. C’est pour cela que je m’étais mis en garde tout à l’heure.
Je ne trouve vraiment pas ça élégant comme endroit pour se promener…
»
Lui annonce t’il en fronçant les sourcils, sous un grondement de tonnerre fracassant.


_________________
Vous avez demander ma signature ?
Sfx : coup de crayon


Johhny's special theme song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Dim 22 Mai - 23:02


Le Chat Ailé
De La Mort Qui Tue
Feat Johnny Joestar
Tandis qu’il se remettait debout, Seijuuro put voir son vis-à-vis faire littéralement disparaitre ses ailes blanches, d’un claquement de doigt. Il ne put s’empêcher de rester quelque peu béat le temps d’une seconde, mais se ressaisit. Cet homme semblait intéressant.

Il sursauta légèrement lorsqu’il sentit sa main saisie par celle du plus grand, et releva son regard vairon sur lui.

« Enchantée moi aussi, Mon nom est Johnny Joestar. »


Johnny Joestar, cela sonnait anglais. Viendrait-il alors du même monde que lui ? Probable. Probable même qu’il soit également un Arancionnien, au vu de ses attributs non-humains, mais il ne fallait pas précipiter les choses, il saurait tout en temps et en heure, et mieux valait éviter les préjugés. Et puis… la façon dont il tenait sa main, cela n’avait rien d’agressif, cela semblait même… Timide. Un sourire se dessina sur les lèvres du rouge.

« Tu… N’es pas quelqu’un de très banal, ne ? » Avait-il murmuré, sans vraiment s’en rendre compte. Sans pourtant avoir honte de ses mots, il se demanda seulement si l’autre les avait entendu; ce dont il douta au vu de la pluis battante s’échouant sur eux qui avait dû masquer sa voix.

Pluie qui s’arrêta d’ailleurs de marteler sa peau à travers ses vêtements trempés, au moment où il se rendit compte que le dit Johnny avait fait réapparaitre l’une de ses ailes pour le couvrir. Pour tout dire il ne s’attendait vraiment pas à ça.

Attraper froid ? Chat ? Le félin ne sut s’il était tombé malade, mais un soudain fou-rire le prit. Il lâcha alors un rire léger, crystallin, comme il n’en avait que trop rarement. Il dut se tenir le ventre au bout de quelques secondes, une crampe dûe au manque d’air se faisant sentir.

« Ne t’en fait pas pour moi, j’ai beau avoir des gènes de chat, je reste humain, et… Je prends des bains sans problème. »

Se calmant plus ou moins, il essuya pour la forme les perles de larmes s’étant formées aux coins de ses yeux. Il remarqua au passage qu’il avait rapidement saisi qu’il avait de l’ADN de chat, se qui fit remonter son estime de son QI de quelques points, c’était déjà ça.

« Tu n’aurais pas une idée de l’endroit ou en se trouve ? Franchement je n’aime pas trop l’ambiance qu’il dégage. C’est pour cela que je m’étais mis en garde tout à l’heure.
Je ne trouve vraiment pas ça élégant comme endroit pour se promener… »


Oh. Oui, c’était compréhensible. Même si lui était familiarisé à cette mélancolie, ce n’était pas le cas de tout le monde; normal qu’il ne se senta pas bien avec toute cette aura macabre autour d’eux. Il daigna cependant répondre à ses questions.

« Nous sommes à Malva, le Royaume des Morts. Ce doit être pour ça que tu n’aime pas cette ambiance… Lugubre, va-t-on dire. » Il jeta un coup d’œil au grand blond, souriant. « Cela dit je ne trouve pas que cela manque d’"élégance" de ce promener ici. Mais ce n’est que mon impression. »

Le tonnerre bruyant le fit fermer un œil, grimaçant légèrement, tandis que ses oreilles se rabattaient sur sa tête pour atténuer le bruit. Il était vrai que ce temps n'était pas très agréable, lorsqu'il était si déchainé.

« Mais toi, que fais-tu ici ? Sans même savoir où tu te trouve ? »


"L’Empereur Chat, son miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Joestar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/05/2016
Localisation : toujours dans les nuages...

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Lun 23 Mai - 18:24

 Le chat ailé de la mort qui

tue.


Feat Akashi Seijuro






« Nous sommes à Malva, le Royaume des Morts. Ce doit être pour ça que tu n’aimes pas cette ambiance… Lugubre, va-t-on dire. » Annonça en toute confiance de lui-même Akashi dont les yeux reflétant la foudre semblaient presque briller.
Si ce ne fut pas ses manières amicales, Johnny aurait pu prendre la fuite face au félin juste à cause de son apparence. Son regard imposait le respect et chaque un de ses moindres gestes hérissait les poils de Johnny.
« Le chat à l’apparence mignonne est parfois vu comme un porte malheur pour les hommes » pour une raison inconnu c’est ce qu’avait en tête le blond après cette annonce de la part du rouge.
Johnny déglutit sa salive, « le royaume des morts ?» pensa-t-il, il ne fut pas choquer mais demeura dans un long questionnement.
Il espérait une mauvaise blague de la part du rouge ou peut être une ruse pour tester son intelligence, il ne pouvait pas être mort, Akashi remarqua peut être l’expression étrange du visage de Johnny et reprit la parole pour le rassurer.
« Cela dit je ne trouve pas que cela manque d’"élégance" de ce promené ici. Mais ce n’est que mon impression. »
Oh ce deuxième raisonnement Johnny l’aurait partagé lui aussi, si il était dans son monde en compagnie de son partenaire et de son cheval sous ce sentier de pétales de fleurs roses.
Johnny s’était une nouvelle fois évader dans ses propres pensés, sans prendre le temps de répondre a Akashi. Peut-être que tout cela était trop absurde pour lui ? Il voulait juste vivre en paix lui.
« Mais toi, que fais-tu ici ? Sans même savoir où tu te trouves ? » Le questionna le rouge.
Johnny prit un moment de réflexion avant de répondre, il pointa le ciel avec son doigt et dit :
« Tu vois tout la haut ? Bah je suis tombé de là-bas sans savoir comment, j’étais pourtant en route vers le royaume d’Arancionni. Je voulais a tout pris revoir une personne c’est tout je ne me souviens de rien d’autre. »
Il déplaça ensuite son index pour pointer le chat du doigt à son tour, il déglutit a nouveau ne savant si il ressentait vraiment une grande timidité ou si au contraire c’était de le peur.
« …et toi Akashi je te pose la même question.
Mais avant d’entendre ta réponse marchons un peu !
Je n’aime pas rester au même endroit surtout que je suis un oiseau.»

Il rechigna ensuite comme pour rigoler de sa situation et se rassurer dans le même élan tout en avançant sur la pluie qui s’était enfin estomper, même si le temps demeurait d'un gris moisit.


_________________
Vous avez demander ma signature ?
Sfx : coup de crayon


Johhny's special theme song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Mar 24 Mai - 0:30


Le Chat Ailé
De La Mort Qui Tue
Feat Johnny Joestar
Tombé du Ciel, ailé... Akashi commençait à penser avoir affaire à un ange déchu. Mais il cherchait une connaissance à Arancioni, ce qui pouvait confirmer son idée, mais à présent il était également possible qu'il soit un citoyen d'Indaco, ce qui serait tout aussi logique...
Son vis-à-vis était plongé dans ses pensées; lui aussi. A vrai dire, malgré le fait qu'il soit au courant que certains vivants demeuraient dans ce Royaume, il ne pensait pas tomber sur quelqu'un de tombé du Ciel et n'ayant aucune idée de là où il se trouvait; cela dit ce n'était pas la première fois. Ses deux précédentes rencontres étaient plus ou moins du même genre : des personnes de tous genres et de toutes espèces, fraichement débarqués à Yume no Sekai, d'un autre Monde visiblement bien différent de celui dont il était originaire, mais toujours sans aucune idée d'où ils se trouvaient ni comment ils étaient arrivés là. La théorie du débarquement de masse pouf peupler le Nouveau Monde des Rêves devenait presque une évidence, à ce point-là.

Il quitta ses pensées en même temps que son pouce et son index lâchaient son menton lorsqu'il vit un doigt pointé dans sa direction. Lui, ce qu'il faisait là ? Il se demanda s'il devait répondre franchement, sachant qu'il avait tout de même affaire à un inconnu, ou sortir mensonge bateau mais crédible, en même temps qu'ils se mettaient en marche, comme l'avait suggéré le blond et auquel il n'avait rien à reprocher. Il finit par se dire que l'autre n'avait pas semblé mentir, malgré ce qu'il pouvait sentir de sa timidité, et qu'il l'avait fait en toute sincérité. Il sourit alors; il méritait bien qu'on lui rendre la pareille.

"Je suis également à la recherche de quelqu'un, même si ce n'est pas de la même façon et que... Les chances de la retrouver sont infimes."

Sa mère, sa douce et aimante mère... Si son Monde d'origine le lui avait enlevé, sans pitié aucune, alors qu'il n'était encore qu'un jeune enfant, n'était-il pas justice qu'il puisse la retrouver ici, à présent qu'il avait changé de Monde ? Il se le demandait. Son raisonnement n'avait pas de base logique, mais comment voulez-vous que l'on s'appuie sur la logique lorsqu'on en vient à l'amour maternel ? Cet amour qui lui avait tant manqué, à son jeune lui retrouvé livré à lui-même, seul face au visage sévère de son père...

Oh, la pluie semblait s'être calmée.

Certes le ciel demeurait tristement grisâtre, mais au moins ils n'étaient plus agressés. Il jeta un coup d'oeil autour d'eux : les cerisiers semblaient lourds d'eau, et les pétales roses pâles étaient écrasés au sol, collant à la terre légèrement boueuse et flottant sur les quelques flaques ça et là, reflétant les nuages menaçants comme s'ils étaient posés à leurs pieds.

"Dis-moi Johnny, trouves-tu un quelconque intérêt à être ici, dans le Royaume des Morts, toi qui es vivant ? -Du moins je crois-. Si tu n'en as aucun, je peux te raccompagner à Arancioni, qui est ma patrie, même si je te demanderais dans ce cas de m'accompagner pour un petit tour, avant de partir..."

Il ne voyait d'inconvénient à aider cet homme ailé, surtout s'ils parlaient d'Arancioni, qu'il finissait par plus ou moins connaitre; plus que les autres royaumes en tout cas.  D'ailleurs, en parlant de service, maintenant que l'averse s'était calmée, bine que quelques gouttes s'obstinèrent à tomber, il toucha l'aile trempée ouverte au-dessus de lui gentiment, signalant à son propriétaire qu'il n'en voyait plus la nécessité.

"Merci bien pour le parapluie improvisé, c'était très aimable de ta part, il n'est plus nécessaire désormais." Tandis que le plus grand repliait son appendice fort pratique, et qu'ils avançaient toujours d'un pas de promenade, Akashi retira son veston, restant en chemise blanche trempée, et entreprit d'essorer grossièrement le vêtement rayé; il remua également oreilles et queue, se débarrassant des gouttelettes s'accrochant aux courts pils roux foncé. Mine de rien, l'oiseau avait raison : être trempé ainsi aussi longtemps, ce n'était pas particulièrement agréable !


"L’Empereur Chat, son miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Joestar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/05/2016
Localisation : toujours dans les nuages...

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Sam 4 Juin - 2:38

 Le chat ailé de la mort qui

tue.


Feat Akashi Seijuro




Le blond demeurait septique vis-à-vis du comportement du chat, alors qu’ils s’étaient mis à marcher dans le sentier des cerisiers il subsista à réfléchir sous son aile laissant un silence dérangeant s’installer autour d’eux qui fut comblé par un vent qui soufflait fort, parcourant les arbres en les laissant murmurer des sons qui donnent des frissons, les feuilles mortes sur le sol s’élevaient dans les airs formant des tourbillons, la pluie quant à elle suivait le mouvement.
Johnny s’était mis à douter de sa propre réponse se demandant si son histoire avait une quelconque logique, et si le chat aller la gober.
C’était peut-être trop tordu comme histoire, inquiet il commença à éviter de croiser les yeux d’Akashi ses globes oculaires au teint diffèrent lui inspiraient deux sentiments de nature différentes: La crainte et le réconfort.
Il était donc pour le moins partager, son cœur ne savait pas quoi penser de ce petit homme aux cheveux rougeâtres s'étalent sur ses oreilles curieuses, marchant en remuant son appendice de gauche a droite.    
 Le blond ne trouvait rien d’extraordinaire à voir une telle créature parler et se mouvoir mais en y songeant maintenant il lui sembla bien qu’il aurait dû s’en étonner.
Puis il se regarda lui-même, s’enroulant les doigts autour de ses mèches blanches mouillé, il passa ensuite sa main à travers son chapeau pour toucher ses propres oreilles de cheval.
Il et se trouva lui aussi pour le moins extraordinaire, il souffla se sentant plus normal.
Au contraire ce n’était ni lui ni Akashi qui étaient étranges, c’était au contraire le monde ou il se trouvait qui était complètement absurde.
Et se royaume de la mort ou il pénétrait était du moins le plus étrange des endroits qu’il avait pu visiter jusque-là.
Le chat bouscula soudainement les questionnements de Johnny en esquissant un sourire qui fit chavirer le teint de son visage au rouge, l’avait-il regardé en train de se toucher bizarrement ?

"Je suis également à la recherche de quelqu'un, même si ce n'est pas de la même façon et que... Les chances de la retrouver sont infimes."
Affirma le rouge avec une voix tremblotante presque désagréable à entendre, comme si les mots qu’il avait prononcé étaient habités d’une tristesse inavoué.
Johnny préféra donc se taire et ne pas le questionner sur la nature de cette personne qu’il voulait retrouver, il sentait qu’il en avait déjà trop dit.
Mais il se doutait que cette personne devait être déjà morte, vu qu’il était venu dans le royaume des morts, et il commença à se demander lui aussi, même si les chances étaient infimes s’il ne pouvait pas retrouver ici à Malva son ancien compagnon de route.
Il fixa un instant la ligne d'horizon qui séparait la route rectiligne du jardin des cerisiers du ciel, des images revinrent a son esprit, puis une scène ou il se vit entrain de galoper sur son cheval en compagnie de son ancien ami.
« Et si c’était vraiment le cas ? » murmura t’il alors que la pluie s’estompa au même moment, il se retourna vers Akashi se demandant si il l’avait entendu, mais celui si voulais surtout lui parler plus clairement maintenant que le bruit dérangeant des gouttelettes d’eau s’écrasant au sol c’était calmer.

"Dis-moi Johnny, trouves-tu un quelconque intérêt à être ici, dans le Royaume des Morts, toi qui es vivant ? -Du moins je crois-. Si tu n'en as aucun, je peux te raccompagner à Arancioni, qui est ma patrie, même si je te demanderais dans ce cas de m'accompagner pour un petit tour, avant de partir..."

Le blond cligna des yeux, vraiment intrigué par le questionnement d’Akashi, lui être mort ? C’était impossible mais pourtant le fait qu’il soit littéralement tombé du ciel dans cet endroit le fit douter.
Avant qu’il ne se prononce un vent glacial vint frapper le dos de son pull mouillé ce qui le fit frissonner.
La pluie s’étant arrêté Akashi lui dit d’écarter son aile vu qu’il n’avait plus besoin de protection ce que fit Johnny en un claquement de doigt.
Ses ailes devinrent pures étincelles de lumière blanche qui s’éparpillèrent jusque a disparaitre.

« Écoute Akashi avant de t’accompagner, j’aimerais que tu m’éclaircies un certain point, je suis sure de ne pas être mort, seulement même si ce monde est étrange il y’a toujours raison a tout alors y’aurais-t-il une autre raison hormis le fait d’être mort qui m’aurais conduit ici ? »

Sur ses paroles il retira son bonnet, laissant s’évader ses cheveux blonds lui arrivant aux épaules. puis regarda Akashi qui n’avait toujours pas répondu à sa question, occupé à faire sa petite toilette quotidienne si familière a l’espèce féline.
« Oy Akashi, tu viens toi aussi d’Arrancioni ? Vous avez tous des pouvoirs particuliers là-bas, toi tu as complètement hérité d’un chat, quant à moi je suis d’Indaco, c’est si calme en haut et je ne connais encore personne, on se fait bien chier là-bas »

[/left]

_________________
Vous avez demander ma signature ?
Sfx : coup de crayon


Johhny's special theme song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Lun 13 Juin - 2:47


Le Chat Ailé
De La Mort Qui Tue
Feat Johnny Joestar
 Il remarqua le blond plongé dans ses pensées, portant la main à ses attributs non-humains. La question qu'il posa était perspicace en effet. S'il était tombé du Ciel comme il le disait, ce n'était peut-être pas le fruit du hasard. Se concentrant, il prit son menton entre son pouce et son index, déviant légèrement la tête comme il réfléchissait, faisant fi des gouttelettes glissant de ses mèches framboises pour strier sa peau pâle déjà mouillée.

"Pourquoi... Peut-être que tu dois retrouver quelque chose ou quelqu'un ici, toi aussi..." Après tout, qui savait ce que pouvait parfois manigancer les deux Ultimes dont il avait eu vent des rumeurs sur leurs pouvoirs dépassant l'entendement, ce qui n'était pas étonnant pour les Créateurs de ce Monde, mais si c'était le cas (ce dont il ne pouvait être sûr) il ne pourrait malheureusement pas plus aider le blond. Mais il était décidément d'humeur légère, sous-couverture de la mélancolie qui l'envahissait peut-être un peu trop, et sourit au plus grand, les yeux légèrement rieurs. "Ou peut-être simplement que tu es tombé ici par la loi de la gravité !" Il pouffa le plus discrètement qu'il pût, veillant à expliquer son point de vue, "Je veux dire par là que tu te trouvais juste au-dessus de nos têtes, et que ta présence ici n'a pas de réelle signification." Cette fois il rit franchement, s'attendant à voir le blond afficher un air des plus confus, "Nous ne sommes pas obligés de tout prendre toujours sérieusement !"

Il prit quelques secondes pour se calmer, il devait certainement paraitre ridicule de rire comme ça sans raison, ses joues légèrement rougies par la soudaine chaleur dûe à son fou-rire, mais il ne pouvait s'en empêcher. Comme si ne pas rire laisserait son coeur être envahi de ténèbres, et il ne voulait pas ça, il ne voulait plus ça. Calmé, il écouta à nouveau les paroles du blond et répondit, un sourire ne quittant cependant pas ses lèvres.

"Je viens bien d'Arancioni oui, pour les pouvoirs, je ne peux pas vraiment te dire, je n'ai pas encore rencontré un compatriote, si ce n'est sa Majesté, mais lui c'est spécial..." Ses pensées dérivèrent un instant vers Sir Monokuma, une légère chaleur lui prenant le ventre, mais il passa rapidement outre. "Tu es d'Indaco ? De ce que j'ai entendu ce doit être un Royaume fascinant..."

Un homme-cheval à Indaco... Ainsi Arancioni n'avait pas le monopole des hommes-bêtes, il nota cela soigneusement, avec toutes les informations qu'il récoltait ça et là à propos de Yume no Sekai. Les destinations des arrivants devaient donc avoir une autre base que la nature physique; les pouvoirs par exemple, ou la mentalité peut-être même... Il se demanda alors si lui-même était un Arancionien car sa personnalité et ses capacités y étaient adaptés, ou simplement car il n'avait rien qui puisse le diriger ailleurs, l'envoyant donc par élimination au Royaume orange. Si cela était le cas, il ne s'en sentirait pas vexé. C'était ainsi, un point c'est tout, il n'allait pas se prendre la tête plus que de raison. De plus, Arancioni ne lui déplaisait en rien, surtout son Roi... Il secoua la tête légèrement, revenant au principal sujet de discussion, et se tourna vers le blond, se rappelant de sa précédente déclaration, son sourire s'agrandissant, devenant quelque peu moqueur à nouveau, "Mais si tu dis que c'est chiant... J'aurais aimé y aller un jour, mais mon état de simple homme chat comme tu l'as dis ne me confère aucun moyen de voler..."

Oh non, il ne demandais absolument pas à Johnny de l'emmener chez lui, dans les nuages ! Absolument pas ! Qu'allez-vous croire enfin ?!... De plus, il était occupé à l'instant, il devait chercher désespérément quelqu'un, et ensuite conduire ce grand dadet à Arancioni, doit pas mal de kilomètres de marche, alors quand bien même ses yeux vairons le suppliaient dans une demande muette (involontairement, comme il le disait il ne demandait ABSOLUMENT PAS au cheval de l'emmener !), ça ne serait pas pour si tôt !


"L’Empereur Chat, son miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Joestar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/05/2016
Localisation : toujours dans les nuages...

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Ven 17 Juin - 9:49

 Le chat ailé de la mort qui

tue.


Feat Akashi Seijuro





Les deux jeunes hommes marchaient l’un devant l’autre, fouettant leurs pieds sur la terre fertile, le son des bottes de Johnny se faisait entendre dans les environs, car le silence avait envahi l’atmosphère après que la pluie s’était estomper.
Johnny releva les mèches de ses cheveux avec sa main pour remettre son chapeau maintenant sec.
Mais en effectuant ce mouvement un rayon de soleil vint frapper la rétine du blond à travers le feuillage des cerisiers, il souleva son bras devant son visage, se cachant les yeux puis observa les arbres. On pouvait remarquer le feuilletage de ses derniers devenirs de moins en moins abondants au fur et à mesure qu’ils avançaient, comme s’ils débarquaient en plein hiver, il trouvait ça étrange, très étrange même, la sortie était-elle proche ?
Les élancements dans les jambes du rouge se faisaient de plus en plus discrets jusque à ne plus se faire entendre il s’était arrêter. Johnny ne l’ayant pas remarqué il faillit le bousculer et le faire tomber.
Akashi se retourna ensuite pour regarder en direction du blond, collant une expression de surprise sur le visage du blondinet.  
« Pourquoi... Peut-être que tu dois retrouver quelque chose ou quelqu'un ici, toi aussi... » Répondit –t’il et on pouvait sentir dans ses dires tant de perplexité comme si il avait lu l’intérieur du cœur de Johnny, comme si il savait que lui aussi avait perdu quelqu’un d’important dans sa vie.
Johnny hésita à son tour pour se prononcer, l’idée de pouvoir revoir son ancien ami le bouleversait en effet il regarda tout de suite après Akashi dans ses yeux, retenant l’émotion de l’envahir, il eut peur de tirer une tronche trop triste a l’instant alors il grimaça, esquissant un sourire forcé aux lèvres et murmura simplement « peut-être bien…» en se caressant la nuque.
"Ou peut-être simplement que tu es tombé ici par la loi de la gravité !" se prononça une nouvelle fois Akashi, la main sur son menton semblant écarter sa première hypothèse.
Johnny resta assez confus il balança un « hein ? » un peu discret,  il attendait une sorte d’explication de sa part.
"Je veux dire par là que tu te trouvais juste au-dessus de nos têtes, et que ta présence ici n'a pas de réelle signification." Dit-il d’une voix un peu brouillé, voir qui s’emmêlait les mots.
Les yeux de Johnny s’écarquillèrent subitement, puis se remplir d'étoiles  « Honto Nii ?! …Sugoi ! » lâcha-t-il sans contenir ses propres paroles, il n’avait pas vraiment compris ce que marmonnait Akashi, mais il trouvait ça génial !
Rien que d’entendre le rouge parler de gravité et de présence, cela le fascinait, Akashi devait être quelqu’un de très important dans son pays, car la philosophie et la physique Johnny y connaissait rien mais respectait énormément les gens bien instruits.
Dans un élancement soudain d’hystérie, il pointa le ciel du doigt répétant le mouvement de comment il est supposé être tombé avec ses doigts.
« Mais c’est tellement magnifique comme raisonnement, j’y aurais jamais pensé mais c’est vrai que je suis nul en physique Akashi tu es un génie ! »
Pendant que Johnny était occupé avec son imaginaire à s’imaginer des tas de choses, Akashi lui poussait un rire plaisant à entendre, le blond croyais qu’il rigolait a ses propos, un petit moment de joie c’était installé autour d’eux comme pour voiler leur passé tragique.
 
"Je viens bien d'Arancioni oui, pour les pouvoirs, je ne peux pas vraiment te dire, je n'ai pas encore rencontré un compatriote, si ce n'est sa Majesté, mais lui c'est spécial..."

Apparemment les doutes de Johnny sur ce royaume étaient fondé, tous les habitants avaient ainsi un attribut animal a Arancioni, quel royaume curieux, même si il était vrai que Indaco avait lui aussi sa part de curiosité, les îles célestes pour exemple.
Il avait envie de lui en parler et pourquoi pas d’organiser une petite escapade avec le félin jusqu’à Indaco, sa lui permettrait de voler dans les cieux sans ressentir la solitude, sans pouvoir se lasser...sa serait magnifique se dit il.
Occupé à parler et a rigoler Johnny n’avait pas remarqué, jusque a maintenant le drastique changement de décors autours d’eux, et pourtant il aurait du car l’atmosphère isolé et sombre qu’avait créé les grands cerisiers dans cette allée avait complètement disparu, ainsi ils étaient arrivés à la limite de ce territoire.
Le blond se perdit du regard en parcourant l’immensité de cette plaine avec ses doux yeux bleue, une pleine au sol balayé par des rayons de soleil qui transpercent les nuages gris du ciel.
La terre elle se caractérisait par la présence d’une végétation morte qui parfumait l’endroit d’une odeur humide de renfermé.
Une sensation obscure accueillait le cœur de Johnny alors qu’il avançait, il avait été pris de frissons et ça ne s’arrêtait pas il porta sa main vers sa poitrine, la douleur persista et son estomac se révulsa il émit un rot grave, il avait une envie de vomissement a la bouche, ses yeux eux étaient complètement pétrifier.

« Akashi…je ne peux plus marcher …quelque chose…je sens une présence pas loin, je ressens une sensation bizarre comme si ont été pas les bienvenu ici »  
avança le blond avec une voix presque étouffée.
Au moment où il se sentait capable de se relever, il réussit à sonder la présence de pics en métal noirs planté un peu partout dans ce jardin.
« Ce pourrait-il que ce soit un cimetière ? Sa serais là l’endroit ou Akashi voulait se rendre pour rencontrer cette personne ? » réfléchit le blond.

[/color]

[/left]

_________________
Vous avez demander ma signature ?
Sfx : coup de crayon


Johhny's special theme song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Dim 19 Juin - 20:25


Le Chat Ailé
De La Mort Qui Tue...
Feat Johnny Joestar
 Un...Génie ? Akashi s'arrêta un instant de rire, fixant le blond, incrédule, avant de repartir de plus belle, si ce n'était encore plus fort. Lui, un génie, pour avoir utilisé la théorie la plus basique de la physique, celle de la pomme qui tombe ? S'il s'attendait à ce qu'on la lui fasse un jour !

les paroles qui suivirent ne firent malheureusement qu'empirer son état. Il avait sérieusement mal au ventre, sentant une crampe lui tordre l'estomac.

Il avait fini par se calmer; il fallait bien. Mais alors qu'ils avançaient calmement, les cerisiers semblèrent baisser en nombre et en densité. Un regard devant lui ne le laissa cependant rien voir à cause de l'épaisse brume plongeant la plus grande partie du Royaume de Malva dans le flou. Finalement, au bout d'encore quelque mètres, ils pouvaient clairement se rendre compte qu'ils étaient là à la limite du Sentier des Cerisiers. Mais où arrivaient-ils après ?

Soudain, un violent et désagréable frisson remonta son échine, le faisant se tendre brusquement sous la surprise. Ses oreilles se dressèrent et sa queue se hérissa également. Il y avait soudainement une très étrange ambiance, différente de la mélancolie dépressive de ce qu'il avait traversé plus tôt, non, là il s'agissait tout simplement...

...De Mort ?

Au même moment, Johnny sembla être également affecté par l'aura des lieux, et sembla presque perdre l'équilibre, il semblait souffrir. Alerté, il s'approcha de lui et posa une main sur son dos, se penchant sur lui, il put ainsi entendre ce que le blond lui disait. Il fronça les sourcils. En effet, il lui semblait également qu'ils n'étaient point les bienvenus ici, l'aura semblait presque les pousser à fuir. Mais un passage, un tout petit passage dans les paroles du plus grand lui donna un haut-le-coeur et le fit relever la tête.

'Une présence ? Serait-ce alors possible que...' Il y avait bien un milliard de plus de chances que cela soit faux que l'inverse, pourtant il espérait, il espérait encore alors que ce n'était pas le moment. Désespéré il tenta d'approcher, ses yeux vairons perdus dans la brume les entourant, cherchant frénétiquement un signe, un semblant de silhouette, une lumière, n'importe quoi, qui lui indiquerait la position de ce qu'il voulait atteindre.

'Maman, si tu es là je t'en conjure, s'il te plais fais-moi signe. J'ai tant envie de te revoir ne serait-ce qu'une fois !' A ces pensées l'oppression se fit plus forte, on le forçait définitivement à partir. Pourquoi ? Il ne voulais que revoir sa mère, qu'y avait-il de mal à cela ?

"Maman !" Il s'était mit à parler sans même s'en rendre compte, le désespoir le rongeait, il n'était guidé que par la seule émotion qu'il ressentait, le manque. Un manque mordant et douloureux comme jamais, une cicatrice qu'il réveillait un peu trop brusquement, se dépêchant de la rouvrir largement à coup de couteau pour ensuite dessiner de nouvelles plaies fraiches de sang écarlate. Il avait mal, il avait besoin de la revoir.

Il lui semblait discerner vaguement des sons, comme de profonds râles. D'autres âmes erraient ici, habitant certainement les tombes jonchant le sol à ses pieds qu'il avait à peine noté, mais ses instincts développés ne lui suffisaient pas pour distinguer ce qu'ils lui disaient. Seule une personne, une voix l'intéressait. Si seulement...

Oui, mais que t'arrivera-t-il ensuite ?

Eh ?

Si tu la revois, qu'en adviendra-t-il ? Seras-tu capable d'agir comme tu le fais, ou n'auras-tu comme seule obsession de la revoir encore et encore ?

Il demeura silencieux. Il ne préférait pas réfléchir à cela. L'autre soupira.

Moi aussi j'aimerais la revoir. C'est notre Mère. J'aimerais tant...Mais soyons raisonnable veux-tu ? S'il s'agit d'elle, alors elle doit nous repousser car elle sait ce que l'on vivrais si nous revoyons son visage, si nous entendons sa voix à nouveau...

Sans le savoir, l'autre aussi s'égarait. Leur amour pour leur mère était déraisonné, comme celui de n'importe quel enfant de dix ans. Mais ils n'avaient eu le temps de développer cet amour pour le rendre raisonné, ils étaient quelque part restés des enfants, naïfs et avides de tendresse. Mais le rouge devait l'avouer, l'autre avait raison. S'ils manquaient d'attention, ce n'était pas auprès du fantôme de leur défunte génitrice qu'ils devaient le chercher, mais bel et bien chez les vivants, car ainsi ils pourraient avancer, et ne resteraient pas fixés sur un passé qui ne reviendra jamais.

Pourtant, alors qu'il faisait demi-tour à regret pour rejoindre le blond, il ne put se retenir de se retourner, jetant un oeil peiné au vide, et lança un faible "Repose en paix, Maman..."

Enfin, il rejoignit le pégase et s'excusa faiblement d'une inclinaison de l'avoir laissé ainsi, souffrant, sans plus que cela se préoccuper de son état. Il avait été si idiot, à suivre ainsi ses impulsions. Il n'aurait pas du venir ici, du tout. C'était une mauvais idée depuis le départ. Quelque part il le savait, pour cela il ne l'avait pas dit à Kurohmaru, car il savait que ce dernier lui ferait une leçon et le convaincrait de ne pas faire ça. Et il aurait eu tellement raison...

"Je crois que l'on ferait mieux de partir, et encore pardon d'être parti comme ça..." Jetant un bref regard au plus grand, il se dépêcha de le baisser devant lui, il ajouta d'une petite voix, presque comme s'il voulait disparaitre sous terre à jamais. "Et... Je suis allé où j'avais besoin d'aller, nous pouvons nous rendre à Arancioni maintenant."


"L’Empereur Chat, son miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny Joestar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/05/2016
Localisation : toujours dans les nuages...

MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   Mar 21 Juin - 8:45

 Le chat ailé de la mort qui

tue.


Feat Akashi Seijuro





En écoutant les paroles du blond qui visaient à le retenir de partir plus loin et de quitter cet endroit Akashi lui au contraire s’obstina d’avancer en parfaite connaissance de cause.
Pourtant lui aussi était en train de souffrir de l’intérieur, ce n’était pas une impression même si il ne le disait pas, ses attributs animales parlaient pour lui.
sa queue s’était hérissé et ne s’agitait plus comme avant, pareil pour ses oreilles, et comme Johnny s’y connaissait en langage animal il put déduire que c’était des signes qu’Akashi ressentait une menace lui aussi, à cause de cette atmosphère morbide, lourde presque étouffante qui les entouraient.
Néanmoins le rouge avait cette détermination bizarre dans son regard on aurait dit par la que c’était justement ce qu’il cherchait. Et Johnny ne put le retenir il souffrait bien trop pour même pouvoir se lever du sol, mais aux dernières paroles du rouge alors qu’il avançait déjà dans la pleine sombre.
« Une présence ? Serait-ce alors possible que...»
Il comprit que même en possession de toutes ses forces il n’aurait pu retenir Akashi, cette phrase là il l’avait prononcé avec le même ton mélancolique que tout a l’heure quand il parlait de
«rencontrer quelqu’un ».
Il frappa ses poings sur le sol, essayant de retenir des larmes de couler de ses yeux, Il ne voulait pas qu’il le voit avoir de la peine pour lui, il ne voulait pas avouer que sa tristesse l’attristait aussi et surtout il ne voulait pas qu’Akashi pense qu’il était aussi sensible…aussi faible.
Mais maintenant au moins, il en était sure, la personne qu’Akashi cherchait à rencontrer se trouvait la parmi les Âmes errantes…Parmi les morts.
Pris d’un soudain frisson, il eut une pensée pour son partenaire qu’il se dépêcha de chasser, il ne voulait pas penser revoir son partenaire dans un lieu pareil, non il ne l’aimerait pas, il souhaitait que son âme avait trouvé le chemin vers le repos éternel.
Il tituba en arrière et lança à Akashi d’une voix presque inaudible, enrayé. :
« Reste vigilant Akashi, ne t'aventure pas trop loin ! »
La silhouette du rouge disparu au loin dans la brume, on ne pouvait entendre maintenant que le bruit de ses pieds cravachant le sol souillé de feuilles mortes…puis peu à peu ce son lui-même disparu se mélangeant aux murmures silencieux des âmes errantes.
Mais malgré le fait qu’il soit loin devant lui maintenant, Johnny ressentait toujours autant sa tristesse dans l’air elle se différenciait clairement du désespoir des morts, elle était plus profonde et bien plus sincère.
« La personne qu’il cherche lui est sans doute très chère » se dit Johnny dans un sursaut pour se retenir de pleurer mais ses yeux le picotaient beaucoup trop et il finit par se laisser aller, il pleura un filet de larme qui se déversa sur ses joues, il l’avait peut-être tout juste rencontré et il ne savait pas vraiment grand-chose sur le félin mais comme lui par le passée ce dernier était profondément blesser.
Et Johnny détestait voir les gens souffrir comme ça, car il connaît cette douleur, et elle ne peut être guéris par un simple médicament et même lui il ne pouvait pas guérir ce genre de maladie, cependant à l’instant il se fut une promesse a lui-même celle de rester aux coté du félin quand il le pourrait, lui rendre visite aussi.
Et là un éclair traversa son esprit, il se souvint d’une scène, c’était peu de temps avant sa venue à Yume No Sekai, la voix du prophète résonna à nouveau dans ca tête.
« Ta mission seras la suivante Johnny tu m’écoute ? »
« Yume no sekai est loin d’être un monde joyeux, tu vas rencontrer dans ton périple plusieurs âmes torturés que ce soit par le mal ou la tristesse, ta tache seras de les libérer, et libre à toi de trouver la solution pour. »

Johnny se leva à l’ instant du sol, le poids qu’il ressentait tout à l’heure avait comme subitement disparu, il avait compris quoi faire maintenant et rien ne pouvais le déranger dans sa tâche.
Il commença à marcher dans l’ombre de la pleine pour retrouver Akashi puis vit se dernier faucher les ténèbres, revenant vers lui.
Johnny esquissa une légère grimace au coin avant de se frotter les yeux pour ne pas laisser deviner qu’il avait pleuré.  
« Oy Akashi, t’es enfin revenu ! »
Après l’avoir rejoint Akashi s’excusa d’avoir laissé le pégase tout seul et Johnny fit de même :
« Non, tu n’as pas à t’excuser c’est moi qui aurait dû t’accompagner car je sais ce que tu ressens »
A l’ombre de ces paroles énigmatiques, Johnny et Akashi reprirent leur route vers Arancionni à travers les cerisiers de Malva, mais juste avant de tourner le dos vers le chemin du retour Johnny entendit comme un murmure fondant les ténèbres derrière lui.
"Seijuuro' c’était une voix tendre, semblable a celle d'une mère, il ne savais pas vraiment si il devait en parler a Akashi, il préféra se taire n’ayant aucune idée de ce qui les attendait sur le chemin du retour !
-----------------------------------Fin-----------------------------------------


_________________
Vous avez demander ma signature ?
Sfx : coup de crayon


Johhny's special theme song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chat ailé de la mort qui tue. /Pv Akashi Seijuro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rp combat] Damaz vs Jerenn; chat ailé vs fantôme armé... la chasse est ouverte !
» C'est moi, ou le chat est mort ?
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» l'amour d'un chat pour son maitre
» Rusard a perdu son chat [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: MalvaTitre :: Sentier des cerisiers-
Sauter vers: