Partagez | 
 

 Un chat dans la neige [Ft. Akashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaessios Galown

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Localisation : Au bord de la mer

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Sam 28 Mai - 15:48

Un feu crépitait silencieusement dans un recoin d’un tunnel, d’un passage. Dans cet endroit-là, il faisait encore froid, et bien que la frontière avec le prochain Royaume fût proche, la chaleur ne l’atteignait pas tout à fait. Dans un de ces trous, cavités, mini-grotte, appelez ça comme vous voulez, se blottissait l’archère des glaces. Cela faisait quelques semaines qu’elle n’était pas ressortie de Blanche-Ville, et elle était intriguée par ce qui se trouvait de l’autre côté du tunnel. Elle ne s’y était arrêtée que pour attraper un animal et n’avait pas cherché plus loin, n’ayant pas l’équipement nécessaire à ce moment-là. Mais maintenant, ce n’était plus le cas. De part la réussite de sa quête, la Reine lui avait offert un magnifique arc de glace qui ne fondrait jamais. Il était vrai que, quand elle le regardait, elle sentait la magie. Entre ses doigts, sous sa peau, autour de l’arc, le parfum glaciale, le son cristallin… Oui, il était bel et bien ensorcelé. Cela la faisait frissonner de le ressentir dans tout son corps, comme si chacune de ses cellules répondaient à un appel qu’elle avait longtemps ignoré. Jamais, dans sa première vie, n’avait-elle usé de magie, de sort. Elle n’en avait pas eu le besoin, vivant simplement de chasse. Seule sa tutrice elfique l’avait utilisé de temps en temps pour soigner les blessures les plus graves, ou pour créer un écran protecteur. Jamais pour faire du mal.

Et la voila, elle, en train de tenir un arc ensorcelé, prête à tirer, prête à l’utiliser. Elle se sentait mitigée. Était-ce une trahison ? Une évolution ? Elle ne se souvenait pas avoir entendu sa mère adoptive dire quelque chose comme « Tuer avec la magie, c’est mal ». Alors, elle pouvait l’utiliser maintenant ? Pas de honte ? Elle avait haussé les épaules à cette question, se disant qu’elle verrait le moment voulu. Durant toutes ces semaines, elle n’était pas restée sans rien faire. Dans le but de traverser le passage, elle avait travaillé en échange de vêtements chauds, de gourdes et d’un ou deux sacs. Pour ce qui était de la nourriture, elle préférait chasser d’elle-même, cela restant un de ses passe-temps favoris. Cela ne voulait pas pour autant dire qu’elle refusait totalement ce que certaines personnes pouvaient lui proposer, surtout ceux avec qui elle avait travaillée. Elle ne cachait pas son envie de voyage, de découverte. Certains comprenaient, d’autres non. Elle ne s’en préoccupait guère.

Vaessios était adossée contre la paroi de la cavité, un livre entre les mains et le feu crépitant doucement. Juste à ses côtés, son arc et ses flèches. On ne savait jamais quand un brigand passerait pour l’attaquer alors qu’elle était en train de se reposer. Elle n’était pas assez fatiguée pour s’endormir, mais elle ne se sentait pas d’aller plus loin. Alors elle s’était mise à lire. Elle avait emprunté un livre à la bibliothèque, se doutant qu’elle ne passerait pas tout son temps à marcher. Ce n’était pas son but. Après tout, ne voulait-elle pas tout découvrir ?
Un bruit. Elle s’arrêta et releva les yeux, refermant le livre. Elle venait d’entendre quelque chose d’étrange, c’était lointain. Elle prit lentement son arc et ses flèches, prête à se défendre. Quelque chose clochait toutefois. C’était trop bruyant pour être de simples brigands. Elle se leva en silence pour sortir de la cavité, bandant petit à petit son arc, pour observer qui arrivait, qui était dans les alentours.

_________________
The Archer's Theme Song

Rourou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Jeu 2 Juin - 1:56


Un Chat
Dans La Neige
Feat Vaessios.
Après avoir frôlé la mort de déshydratation à Rosso, Akashi avait jugé bon de faire une pause dans son entrainement Arancioni, profitant de la météo tempérée y régnant, et récupérant en chemin Kurohmaru, son fidèle ami chat (quoique pas si fidèle que ça, vu comment il l’avait lâchement laissé aller se suicider dans les feux de l’Enfer sans lui). Il se donna une mission relativement simple pour passer le temps et se tester un peu plus doucement, et en obtint Roko, son Phosphore Slime.

Après encore quelques jours de repos, il était reparti à l’aventure, cette fois ses deux amis daignèrent l’accompagner, une fois sa destination fixée. Il ne se fit pas avoir deux fois et, une fois à Bianchi, le Royaume de Glace, il put se protéger un temps soit peu du froid avec un manteau en daim qu’il avait fait faire à sa taille, en échange de gibier qu’il avait chassé ; il avait d’ailleurs fait d’une pièce deux coups : apportant la peau au tanneur qui lui avait confectionné le vêtement, et se repaitrant en parallèle de la chair de ses prises ; du tout bénef, en somme.

Mais malgré ses prévisions, les températures dégringolant une fois la frontière passée lui hérissèrent la queue et les oreilles, crispant ses muscles dans un très désagréable frisson. Kurohmaru s’était empressé de demander asile sous sa veste, tout contre son torse, et ils purent partager leurs chaleurs corporelles pour un peu mieux supporter la frilosité ambiante. Roko lui, semblait se porter bien, c’était déjà ça.

Son souffle formait une buée épaisse à chaque fois qu’il expirait, tandis que l’air qu’il inspirait glaçait ses poumons à chaque fois un peu plus, et ses yeux étaient larmoyants tant ils étaient agressés. Il sentit les moustaches du chat noir lui chatouiller le menton, il baissa alors la tête en sa direction.

« Ça doit être difficile, sans pelage... » L’animal se demandait comment son ami pouvait supporter de telles conditions avec sa peau exposée comme ça; pas qu’il se préoccupait des humains en général, mais là il s’agissait d’un frère, ils étaient de la même espèce, malgré les différences, ce qui l’avait amené à se demander comment le rouge vivait sa condition… Ce dernier lui sourit, amusé, et mouva ses lèvres légèrement bleuies pour lui répondre.

« Sûrement, mais la peau des hommes est plus résistante aussi, ne t’en fais pas pour moi. »

Après on disait que les chats étaient frileux, ça avait peut-être son grain de sel dans son état. Reportant son attention à son environnement, il capta un semblant de gouffre sombre, jurant avec le blanc immaculé, s’approchant, il put voir qu’il s’agissait d’une grotte ! Sans réellement se contrôler, ses pas se hatèrent et ses yeux pétillèrent en même temps que Kurohmaru lâcha un miaulement de hâte lorsqu’ils purent reconnaitre la lumière tiède d'un feu. Quelqu'un se trouvait au fond !

Son corps criant de froid il s'engouffra dans la grotte d'une démarche proche de la course, et une fois arrivé il pût voir une jeune femme à la peau brune. Ne voulant pas l'effrayer ou avoir l'air d'une menace, il s'arrête brusquement, levant les mains pour montrer qu'il ne comptait pas attaquer et sourit d'un air désolé.

« Pardon pour l'arrivée impromptue, je ne vous veux aucun mal... » Il se dit un instant que si quelqu'un devait vouloir le mal de l'autre, ce serait plutôt son vis-à-vis...


"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaessios Galown

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Localisation : Au bord de la mer

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Jeu 21 Juil - 15:57



Son arc était toujours tendu alors qu’elle regardait la personne qui venait d’entrer dans la grotte que l’archère de glace occupait. Quel drôle de troupe. Un jeune homme visiblement inconscient de la froideur du pays et deux animaux. L’un ressemblait grandement à ce qu’elle connaissait, avec ses quatre pattes et son pelage, mais l’autre lui était totalement inconnu. Une chose flottant doucement dans les airs et semblant dégager de la lumière. Ah, c’était sûrement une très grosse luciole domestiquée. Sacré bestiole, elle en faisait presque peur. Au contraire du jeune homme grelottant.

Vaessios baissa son arc en se redressant. Elle leur sourit, retenant un léger rire, ne voulant pas avoir l’air de se moquer d’eux, bien qu’elle ait tous les droits pour cela. Elle posa son arme au sol, toujours attentive toutefois à ce qui l’entourait, avant d’approcher du groupe étonnant.  Elle n’allait tout de même pas les jeter dehors, ça ne se faisait pas ! L’envie ne lui en manquait pas, l’envie d’être seule et de lire tranquillement son livre. Mais la personne qui lui faisait face n’aurait pu deviner cela, revêtant toujours ce visage presque impassible, ses yeux ne laissant pas transparaître ses émotions actuelles, comme une muraille autour de son âme.

Elle tendit sa main tordue vers l’étranger, l’invitant à entrer dans la grotte où elle se réfugiait, sans un mot prononcé. Le silence est d’or, la parole d’argent. Elle appliquait facilement ce dicton, ne voyant pas l’intérêt de discuter pour ne rien dire. Toutes ses paroles sont directes, vraies, parfois douloureuses. On ne pouvait pas réellement dire d’elle qu’elle était malhonnête, tout en regrettant cette honnêteté parfois discutable et peu nécessaire. Un pas en arrière pour laisser le jeune homme passer tout en surveillant les alentours. Dans ce genre d’endroit, on ne savait pas qui pouvait vous suivre. La tempête peut à la fois être votre amie et votre ennemie. Oui, elle effaçait vos pas derrière vous, mais elle cachait aussi le brigand habitué à cet environnement. Seul le chasseur à l’affut pouvait réellement se débarrasser d’eux. Elle afficha pleinement sa méfiance par rapport à ceci, avant de reprendre un visage impassible et de retourner à l’intérieur.

Elle reprit sa place précédente, s’appuyant contre le mur en soufflant légèrement. Ses yeux bleus se tournèrent vers ses nouveaux compagnons de fortune. Elle ignorait totalement quand ils partiraient, mais elle savait que ce ne serait pas avant qu’ils se soient réchauffés. Elle sentait aussi qu’il allait poser des questions pour avoir des informations quelconques. Elle se prépara mentalement à ceci en prenant une position un peu plus confortable contre le mur. Une idée lui passa par la tête et elle tourna son attention vers son sac. Elle le tira près d’elle avant d’en sortir de la viande séchée. Elle aussi, elle aurait quelques questions à poser, son futur interlocuteur venant visiblement de l’autre côté de la frontière. Sa destination. Elle prit un morceau de viande entre ses deux avant d’en lancer un morceau à la petite troupe avec un air assez sérieux.
-Est-ce que vous vous rendez compte de l’idiotie dont vous vous usez pour venir ici aussi peu préparé ?

Oui, elle venait totalement de le provoquer, curieuse de sa réaction face à ce genre de phrase. Parce qu’il allait en entendre souvent, des comme celle-là. On ne venait pas dans un pays glaciaire avec seulement une simple veste sur soit. On y allait avec au moins l’équivalent de quatre gros animaux morts sur les épaules et le dos.

_________________
The Archer's Theme Song

Rourou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Sam 23 Juil - 22:01


Un Chat
Dans La Neige
Feat Vaessios.
L'arme le menaçant lui et ses amis se baissa, signe qu'il n'était plus considéré comme une menace imminente, même s'il pouvait aisément sentir de la méfiance planer dans l'air. Invité à entrer, il s'inclina en signe de remerciement et s'approcha, pas trop ni trop vite non plus, du feu dont il apprécia la douce chaleur. Kurohmaru quitta son nid douillet d'un bon sur ses pattes arrières et fit le tour du feu avant de s'installer en boule à ses pieds. Il s'assit également, en même temps que la jeune femme en face de lui.

Roko, attiré par la lumière, crut voir un de ses frères version géante et tournait autour, tout excité, poussant de petits bruits en semblant communiquer, mais l'absence de réponse le laissa avec une claire expression d'incompréhension. Le saisissant entre ses mains, Akashi le ramena près de lui avant qu'il ne se brûle, et passa distraitement son autre main dans le pelage encre de chine de son ami chat.

La réplique, enfin la question le fit relever la tête. Mais loin de s'offusquer de l'insulte, il sourit à l'archère.

"Vous devez avoir raison, mais que voulez-vous, l'appel de l'aventure à été plus fort et je n'ai pas pu attendre. Et puis..." Sa main caressant Kuroh se mit à le griffer gentiment, lui prodiguant quelques gratouilles qui firent ronronner l'animal. "On peut considérer cela comme un entrainement."

Il avait fait de même pour Rosso, et malgré les conditions difficiles il s'en était sorti sans grands dégâts. Il comptait réitérer l'expérience avec Bianchi, même s'il avait prévu une certaine protection, elle n'était pas tant protective, mais qu'importait. Qu'importait aussi qu'on le traitât d'idiot ou d'imprudent, il n'allait pas nier, mais il avait cette sorte de fougue qui l'animait, depuis qu'il était arrivé à Yume no Sekai, et qui lui donnait envie de tout vivre à fond, de s'aventurer, et s'il échouait et perdait la vie, cela serait probablement qu'il n'était pas assez fort pour survivre dans ce Monde, et il accepterait son destin... Un léger soupir quitta ses lèvres à ses pensées. Cette façon de penser... Certainement le mènerait-elle à la mort, il en était conscient. Il devait également renforcer son mental pour ne pas abandonner face à une trop grande difficulté... Il avait besoin d'entrainement.

Oui, c'était cette pensée qui lui revenait à chaque fin de pensée, il devait devenir plus fort pour survivre, pour avoir la chance de se construire dans ce Monde de rêve, rêve qu'il ne voulait pour rien ua monde quitter, et se réveiller dans son somptueux mais vide lit, et reprendre sa vie monotone et menée à la baguette par le protocole, et son père...

Il sourit simplement, chassant ces pensées de son esprit, ce n'était pas vraiment le moment après tout. Il retourna son attention vers son hôte.

"Vous semblez en savoir sur ce Royaume, vous êtes d'ici ?"

"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaessios Galown

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Localisation : Au bord de la mer

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Sam 23 Juil - 23:05

-L’appel de l’aventure, hein…

Au moins avaient-ils déjà quelque chose en commun, et ça s’arrêterait sûrement là. Si lui semblait partir à l’aventure pour s’entrainer comme il disait, elle, elle partait à l’aventure pour découvrir. C’était la curiosité qui la poussait loin de la Cité Blanche, loin de cette chaleur protectrice. De tout nouveaux paysages l’attendaient, et elle avait plus que hâte de les rencontrer. Elle avait entendu tant de choses que les imaginer ne lui suffisait plus. Elle devait les voir, les sentir, les toucher, les goûter, les entendre. Elle devait avouer qu’au tout début, elle avait un peu peur de ce qui se passait, mais maintenant qu’elle savait, elle était plus déterminée qu’effrayée.

Le jeune homme semblait légèrement partir dans ses pensées, alors elle prit son livre pour reprendre sa lecture. Comme une malpropre, pourrait-on dire, et c’était presque vrai. Ce que ces textes racontaient lui paraissaient plus intellectuel qu’une discussion avec un étranger, aussi étrange soit-il. Ah, c’en était presque comique. Leur rougeur capillaire devrait pourtant les rapprocher, non ? Certains diraient qu’entre roux, on ne peut que bien s’entendre. Beh non, pas forcément. Surtout pas maintenant. Elle frôla du bout des doigts les mots encrés sur le papier, se laissant emporter par leur douce mélodie qu’elle était la seule à entendre sur le moment. Une mélodie magique, une mélopée d’un autre monde, l’histoire d’un héro partit faire la guerre à un autre pays contre son gré à cause de son ingéniosité, laissant derrière femme et peut-être enfant.

Elle était perdue en mer et dans les embruns quand d’autres mots se mêlèrent dans ses pensées. Des mots qui étaient réellement prononcé. Elle releva la tête vers l’homme aux animaux et le fixa quelques demi-secondes, le temps que les mots prononcés reviennent dans sa conscience du maintenant. Ah oui, il lui demandait si elle venait de ce royaume-ci. Elle soupira légèrement en secouant la tête pour laisser derrière elle les bateaux et les combats afin de se concentrer sur la réalité rocailleuse et gelée.

-En effet.

Vaessios avait prononcé ces mots en hochant très légèrement la tête, faisant légèrement la butée et n’ajoutant rien d’autre. Cela dit, elle baissa à nouveau ses yeux sur le livre, essayant d’ignorer la troupe face à elle, la bestiole volante faisant plus de bruit que prévu. Elle avait même failli se brûler, c’en était presque comique. La stupidité animale ressortait parfois de façon violente, comme sa cruauté ou sa ruse. En fait, à force de regarder la chose bleue flottante, elle finit par se demander comment une telle chose pouvait vivre. Ca n’avait même pas de cerveau. Personne ne pouvait vivre sans cerveau, n’est-ce pas ? Cela lui paraissait vraiment étrange, si bien qu’elle en haussa un sourcil de perplexité. Ce n’était tout simplement pas possible, quelque chose lui échappait.
Un léger mouvement d’épaule et elle décidait de se concentrer sur son texte, préférant se perdre dans une chaleur imaginaire, créée par un soleil se reflétant sur l’eau salée des mers sur lesquelles le héro naviguait. Elle n’avait qu’une hâte, finir l’histoire et découvrir qui avait créé cet univers. Elle savait déjà que plusieurs univers coexistaient en même temps, augmentant sa curiosité envers toutes choses. Elle était peut-être morte une fois, perdant son compagnon/sa compagne de route, mais son envie, elle, n’était pas morte. Elle était toujours présente, presque physique.

_________________
The Archer's Theme Song

Rourou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Mer 27 Juil - 20:52


Un Chat
Dans La Neige
Feat Vaessios.
  La jeune femme répondit brièvement, de façon plus que concise, mais le rouge ne lui en voulu pas, loin de là, et ce pour une simple raison : elle lisait un livre.

Akashi connaissait la jouissance de la lecture, le plaisir que l'on peut prendre à se laisser happer par l'histoire, entrainé par le flot des mots. C'était quelque chose qu'il aimait tout particulièrement, à côté de ses parties de shogi et des balades sur son cheval blanc, aussi il fit attention à ne pas la déranger, et ne put s'empêcher de trouver le tableau idyllique : un bon feu dans un endroit reculé, protégé des intempéries, avec la compagnie d'un bon livre... Il se sentit quelque peu de trop, mais sa survie et celle de ses compagnons était en jeu, alors il se fit discret.

Mais visiblement Roko en avait décidé autrement, il s'était faufilé hors de la prise de son propriétaire et volait à nouveau vers la principale source de lumière de l'endroit, sauf que cette fois il s'approcha réellement trop et se brûla légèrement dans un petit cri suraigu, se mettant à voler dans tous les sens, étourdi par la douleur. Akashi tendit les bras pour le saisir mais ne fut pas assez rapide... La petite bestiole atterrit pile sur le livre de la demoiselle lui faisant face. Sentant déjà que le petit slime allait se faire disputer, il s'empressa de le récupérer en affichant une moue désolée.

"Sincèrement pardon si je vous dérange !" Il se pencha devant elle, masquant son visage de ses mèches rouges et ses oreilles baissées alors qu'il lâchait un discret soupir. Il sentait que finalement il n'allait pas s'attarder ici, il n'aimait pas incommoder les gens et là, il connaissait une gêne à laquelle il était très peu habitué et dont il se passerait volontiers à l'avenir. Il ne manquerait d'ailleurs pas d'apprendre à ce petit slime rebelle comment se comporter correctement, même s'il sentait que ça serait un peu long, tout de même...

"Tu peux t'écraser à terre pour t'excuser tant que tu y es ! Elle n'a pas l'air gentille, je vois pas pourquoi t'es aussi poli avec elle !" Maugréa Kurohmaru, qui malgré tout continuait à se prélasser au chaud. Le rouge lui jeta un regard.

"Si je suis aussi poli comme tu dis, c'est pour que tu puisse te reposer ailleurs que dans un bloc de glace, alors sois reconnaissant !" Un énième soupir franchit lors ses lèvres, et il se releva pour se rasseoir à sa place, à l'opposé de là où se trouvait la jeune femme, veillant cette fois à ne pas laisser la petite bestiole volante s'échapper de sa prise, et ferma les yeux. Sincèrement, il était fatigué, et la douce chaleur du feu lui donnait l'impression d'être la petite fille aux allumettes, et l'idée de succomber en s'endormant lui traversa l'esprit, ce n'était pas impossible, mais il n'avait pas réellement peur. S'il risquait quoi que ce fut, Kuroh le réveillerait, n'est-ce pas ?

Ou alors son vis-à-vis ? Ou serait-elle trop plongée dans sa lecture pour faire attention à lui ? Un fin sourire passa sur ses lèvres, le pire c'est qu'il ne lui en voudrait même pas.


"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaessios Galown

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 19
Localisation : Au bord de la mer

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Dim 4 Sep - 17:21

Witch's Invitation

Décidemment, ce petit slime ne savait pas se tenir tranquille. Il venait tout juste de se brûler en voletant près du feu, et n’avait trouvé meilleur idée que de se poser sur son livre. Heureusement que le roux le reprit immédiatement, sinon il aurait brûlé son bouquin. Elle soupira légèrement et secoua un peu la tête en regardant son interlocuteur. Elle ne lui répondit rien du tout, le laissant faire et se rasseoir. Elle l’observa quelques instants avant de se replonger dans son livre. Elle pouvait remarquer la fatigue sur le visage de l’homme et était persuadée qu’il allait s’endormir d’une seconde à l’autre. Tant mieux pour lui, il ne verrait pas le temps passer et il pourra plus « rapidement » repartir à son aventure. Quant à elle, c’était son histoire qui lui permettrait un voyage dans le temps. Les légendes de cet autre monde l’emportaient à nouveau sur les vagues et roulis de la mer Egée, accompagné de compagnon d’armes pour sauver une princesse à la beauté déroutante. Tout ça pour une femme, elle ne pouvait s’empêcher de sourire. Il se serait passé exactement la même chose à Ethraz… à un détail près : Les sexes auraient été inversés. Et ça aurait été beaucoup plus compliqué, sûrement.

Vaessios avait lu plus de la moitié du livre quand quelque chose vint les déranger. Elle s’était d’abord figée, contrôlant son souffle, ses sens à l’affût et ne lisant plus les mots. Elle se concentrait sur les sons autour d’elle. Il lui semblait avoir entendu quelque chose de louche. Quelques secondes s’écoulèrent avant qu’un long cri inhumain confirme ce qu’elle pensait. Elle referma immédiatement son livre, bondit sur ses jambes et prit arc et flèche. Elle s’approcha lentement de l’entrée de la grotte. La tempête faisait rage, la faisant douter sur ce qu’elle avait entendu. Mais cela recommença. C’était bien une créature qui hurlait… et semblait se rapprocher. Elle plissa des yeux, n’ayant pas souvenirs de quelconque animal agir et communiquer ainsi. D’ailleurs, c’était un mélange entre l’animal et l’humain. Ou aucun des deux. Le vent soufflait trop fort pour retransmettre parfaitement le son. L’archère banda son arc, cherchant quelque chose de précis entre les flocons de neiges. Elle remarqua le manque visible de lumière. La nuit était là, ou presque. Voir quelque chose là-dedans était presque de la folie, mais elle ne se laisserait pas avoir par ceci. Quelque chose approchait dangereusement. Et était très proche, puisque maintenant, elle pouvait entendre des grognements sourds. Lentement, elle commençait à distinguer une grande forme qui trainait des « pieds ». Elle recula d’un pas pour voir à quoi elle avait à faire.

Une femme avec un cheval venait d’apparaître dans la faible lumière que projetait le feu depuis le fond de la grotte. Sa peau était aussi blanche que la neige, et tout le reste de ce qu’il y avait sur elle, donc cheveux, vêtements, tatouages et yeux, étaient sombre, presque noir. Son animal était beaucoup plus imposant qu’elle, et de couleur tout aussi sombre, portant lui aussi les mêmes tatouages que sa maîtresse. Cette dernière avait un très léger sourire et regarda ceux qui lui faisaient face. L’étrange dame aux allures de sorcières posa sa main sur l’encolure de sa monture, ce dernier renâclant de mécontentement, de la neige sur tout le pelage.

Image du personnage:
 


-Bonsoir. Mon nom est Morana. Que faîtes-vous ici ? Vous allez mourir de froid, gloussa-t-elle. Venez, je vais vous guider chez moi.

_________________
The Archer's Theme Song

Rourou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   Mar 8 Nov - 23:22


Un Chat
Dans La Neige
Feat Vaessios.
Un petit moment de calme passa alors qu’il sombrait lentement dans les doux bras de Morphée, la douce chaleur continuant de lui conférer un confort reposant après son périple éprouvant.

Lentement, le flou reflet des flammes sur ses paupières baissées s’estompa pour laisser place à son imaginaire, son cervelet qui prenait le relais pour laisser son cerveau reprendre de l’énergie, et Seijuuro put revoir ce qu’il ne pouvait revoir que dans un doux rêve…

Ses amis, ses chers amis étaient là, sur un terrain de basket à jouer tous ensemble, les éclats de rire de l’espiègle bleu et du souriant blond, les remontrances du maniaque vert et les plaintes du géant mauve, le tout sous les encouragements de la jeune rose. Cette vision seule suffit à emplir le cœur du jeune garçon-chat d’une chaleur réconfortante. Le ballon orange finit par arriver entre ses mains, suite à une des fameuses passes du joueur fantôme, et un nostalgie l’emplit alors, lui rappelant l’époque où il n’était qu’un simple lycéen, un simple collégien, un humain sans histoire… Une vois lui parvint des bancs, près des limites du terrain. Une douce voix qu’il connaissait par cœur, qui l’aidait à s’endormir la nuit, lorsqu’il n’était qu’un petit enfant. Une voix qui l’encourageait avec entrain et tendresse entremêlés.

Sa mère se tenait assise sur le banc, tapant fièrement dans ses mains et clamant son prénom. Une telle joie l’emplissait rien qu’à entendre cette voix…

Mais ce fut l’écho d’une voix toute autre qui le réveilla de son sommeil, bien trop court pour être profond, et il se releva avec une hâte maladroite, faisant sursauter ses deux compagnons en chemin. Un cri déchirant avait retentit, entendu distinctement par le garçon-chat. Qu’était-ce que cela ? Une bête sauvage ?

Jetant un regard entre l’interrogation et la méfiance vers l’entrée de la grotte, il y vit la jeune femme de tantôt, arc bandé et flèche parée, s’éloignant lentement, très certainement à l’affût de la source de l’étrange son. Il en fit de même, tout en restant en retrait.

Puis, bravant le blizzard, apparût face à eux une jeune femme, accompagnée d’un cheval. De ce qu’il voyait à cette distance, ils étaient tous deux recouverts d’arabesques étranges, des tatouages qu’il n’avait encore jamais vu…

La dame se présenta, Morana, et leur proposa de l’accompagner chez elle. Le rouge fronça légèrement les sourcils. C’était une bien aimable proposition de sa part, mais était-ce bien sage que de suivre une inconnue sortie de nulle part ?

Certes, à bien y penser, ce n’était pas comme s’il connaissait la jeune archère, mais tout de même. D’ailleurs, il lui jeta un regard, tentant de savoir ce qu’elle en pensait. Une patte griffue tirant sur son pantalon lui fit remarquer que Kuroh voulait aller chez cette jeune femme ; évidemment en quête de chaleur et de confort. Après tout pourquoi pas, au moindre danger il ferait de son mieux pour se défendre, ce n’était pas comme s’il était venu jusqu’à Bianchi en espérant n’en rencontrer aucun.

« Merci de la proposition, c’est bien aimable à vous. Je suis Seijuuro Akashi, enchanté. »


"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un chat dans la neige [Ft. Akashi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chat dans la neige [Ft. Akashi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES CHEVREUILS DANS LA NEIGE / GUSTAVE COURBET
» Pique-nique dans la neige [PV]
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Le carton du petit chat mignon
» A l'abris de la neige. [Privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: BianchiTitre :: La cascade des neiges-
Sauter vers: