Partagez | 
 

 La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 766
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Mer 2 Mar - 13:55

Evènement important, la première naissance

Bien le bonjour jeunes aventuriers, alors vous êtes enfin prêt ? Le grand jour est enfin arrivé ! La naissance a été prédite par la Créatrice et tout cela est pour très bientôt. Dans quelques jours simplement, venez vite rejoindre la capitale de Giallo, Eclusia où naîtra le premier nouveau né de Yume no Sekai. Pour la surprise, je ne vous dirai pas s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille. Je vous donne rendez-vous donc dans une semaine, j’y serai de même, l’excitation est à son comble. Même s’il s’agit d’un évènement banal, n’êtes vous pas heureux qu’enfin, un enfant naisse dans ce monde ? C’est merveilleux n’est-ce pas ? Dans ce cas, je vous souhaite bonne journée et à très bientôt.
-Signé Dead, Ultime squelettique de Yume no Sekai-




Il s’agissait de la lettre que j’ai déposé à chaque aventurier dans ce monde, je le sais parfaitement, seul peu d’entre eux répondront à l’appel. De part le fait qu’il est difficile de traverser les royaumes et dangereux par-dessus le marché. Il y aura aussi ceux qui ne voudront pas se montrer en public, un trop grand problème, un incident pourrait arriver et j’en passe. Mais contacter les habitants n’était pas la seule chose dont je devais m’occuper. Il faut aussi que je m’occupe de tout ce qui va en suivre, une grande fête, un banquet pour les invités et plein d’autres choses que je ne peux gérer tout seul. Il me faut de l’aide et vite, quelqu’un du royaume des arts qui a l’habitude de cela et qui pourrait m’aider. La reine de Giallo ? Aéris Maven ? Non, c’est bien trop compliqué de m’approcher d’elle et elle risque de ne pas accepter après l’évènement des grands démons et de l’attaque d’Utopia et du casino. Il ne me reste plus qu’une personne assez connue pour m’aider à mettre au point cette merveilleuse occasion. Après cet évènement, ce jour restera un jour de fête pour tout Yume no Sekai, enfin je l’espère. Mais il faut faire le premier pas et cela de façon grandiose.

Psyche, mon seul camarade de Giallo avec qui j’ai le plaisir de parler, un peu le seul aventurier que je connaisse de ce royaume qui a réussit à aller plus loin que son jardin. Il pourra surement m’aider pour les préparations, ou sinon je demanderais l’aide de la Créatrice… Non, avec le monde et l’ambiance qu’il va y avoir, elle ne voudra même pas bouger d’un centimètre de sa chambre. Rien que d’essayer d’imaginer cette population gigantesque elle risque de s’en évanouir. Cessons quelques secondes la rigolade, il faut que je le trouve rapidement.

Une semaine plus tard, le grand jour arriva. Mais avant de dévoiler aux mondes les parents et les enfants qui étaient d’accord pour participer à l’évènement bien entendu, je n’aurais jamais forcé la main à ce magnifique couple. Comme je le disais donc, avant que la naissance soit annoncée, commençons déjà cette magnifique journée qui sera la grande fête de Yume no Sekai.

« Levez-vous jeunes aventuriers, chantez, dansez, buvez, aujourd’hui c’est la fête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Psyche

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/02/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Mer 2 Mar - 18:14

''Birth by Sleep''

ft. Un bébé

Je ne pensais pas connaître ce monde...
Et pourtant aujourd'hui j'y vois la vie.
Et tu es l'enfant...
Le divine enfant du rêve.
Psyche


Debout, exactement entre les deux portes de bois qui séparaient l'espace des invités de celui de la petite famille, Psyche avait gardé les yeux fermés. Il savait exactement comment cela allait se passer. Il attendait simplement que ceux qui devaient se trouver ici, le soient. Une fois qu'un nombre assez important lui sembla présent. Il se redressa et ouvrit les yeux.

Devant lui se trouvait la salle au milieu précis du bâtiment en croix gréco-romaine. Il y avait en son centre une table faite de plusieurs grandes cloches métalliques qu'on avait installé en cercle. Le buffet se trouvait dessus et au milieu, beaux, accueillants, un gâteau avec le couple et un bébé dont le visage n'avait pas encore été dessiné. L'homme avait une magnifique paire angélique, la femme une beauté qu'il était dure d'égaler. Les invités étaient tous regroupés autours de cet endroit. C'est là que la voix du robot s'éleva, douce, tendre... Comme les fées de la belle aux bois dormants, sauf qu'il n'y avait aucune méchante.

''Puis le garçon sombra dans un profond sommeil
Les flammes parmi les cendres qu'ils respiraient
Flottaient une par une sur son doux visage gonflé
Des milliers de rêves se sont accrochés à la terre

Toi qui resplendissais lorsque tu fus venu au monde
Au cœur de la nuit tes yeux argentés se mettent à trembler
Combien de millions d'années se sont écoulés
Depuis que mes prières s'en sont retournées à la terre ?  ''


En même temps que le robot donnait ses paroles à l'enfant, aux parents, à Yume no Sekai... Celui-ci commençait à trembler autours des invités. Les murs autours des invités commençaient à trembler, à bouger, à s'effondrer. Ce fut d'abord l'allée de droite qui finit au sol, les trois bouts qui composaient les murs et le plafond se rejoignirent pour former une scène en étoile de David. Psyche avait un bras tendu vers cet endroit alors que seule sa voix se faisait pour le moment entendre. Cela ne durerait pas très longtemps. Un musicien venait de sortir un petit bout de papier qui devient un piano auquel il s'assit pour accompagner le robot. La main de l'androïde se libéra de sa poitrine et il montra l'autre couloir identique.

''Je continue de prier
Pour que vous puissiez donner de l'amour à cette enfant
Et pour que vous puissiez déposer un baiser sur ces mains jointes

Puis le garçon sombra dans un profond sommeil
Les flammes parmi les cendres qu'ils respiraient
Flottaient une par une sur son doux visage gonflé
Des milliers de rêves se sont accrochés à la terre ''


Le même mécanisme agit et il y eut une autre scène en étoile de David. Les piliers de constructions restaient droits, piliers grecs aux chapiteaux ioniques. Il sourit en voyant que tout se passait bien et que d'un endroit comme de l'autre les musiciens commençaient à se mettre en piste, qu'on ajoutait les guirlandes et autres artifices. Il ferma les yeux à nouveau et les ramena avec un habile mouvement de paupière ouverte vers le monde, à observer l'allée face à laquelle il se trouvait. Ses mains allèrent calmement vers l'entrée, alors que des milliers de plumes de toutes les couleurs, récupérés autours des kiwis de la tour de cristal, tournaient calmement autours d'eux. Cela ressemblait aux plumes multicolores d'un ange venant de prendre son envol.

''Toi qui resplendissais lorsque tu fus venu au monde
Au cœur de la nuit tes yeux argentés se mettent à trembler
Combien de millions d'années se sont écoulés
Depuis que mes prières s'en sont retournées à la terre ? 

Je continue de prier
Pour que vous puissiez donner de l'amour à cette enfant
Et pour que vous puissiez déposer un baiser sur ces mains jointes ''


Et doucement, Psyche ramena ses mains jointes contre sa poitrine. Invitant chacun à un doux moment de recueillement pour l'enfant qui allait naître. Il ferma les yeux et conclue cette chanson.

''Je continue de prier
Pour que vous puissiez donner de l'amour à cette enfant
Et pour que vous puissiez déposer un baiser sur ces mains jointes''


Le robot releva calmement la tête. Il sourit à la foule toujours calme devant lui... Puis explosa de rire et chantonna aux musiciens et danseuses:

''MAINTENANT FAISONS LA FETE!''

Et la musique de la vie commença...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Jeu 3 Mar - 17:56

apparemment, c'est la première fois à Yume No Sekai...

je venais de recevoir une lettre, elle annonçait que la première naissance de Yume no Sekai allait avoir lieu à Elucia, Capitale de Giallo, ça tombe bien je me trouve justement sur le Territoire de Giallo. Ce que je faisait là? rien de bien complexe, j'explorait les lieux, rien de plus rien de moins, je devais en savoir le maximum sur le monde qui m'était à présent ouvert, je devais découvrir le plus de choses possibles et protéger les personnes en difficulté quand cela est nécessaire. je lisait attentivement la lettre que je venais de recevoir, je souriait à apprendre cette nouvelle et je pris la décision de me rendre à Elucia, si c'est une première à Yume No Sekai, alors je ne devais pas rater ça. je commençais mon voyage court vers Elucia pour assister à cet événement heureux que seules certaines personnes ont le plaisir de vivre, je devais y être à temps. Finalement, j'arrivais à Elucia, je voyais déjà une fête se lancer à l'honneur de la naissance, c'était peut-être autre chose, mais je pense que c'est la naissance vu que beaucoup de gens se sont réunit ici. je restait un peu à distance pour regarder la scène, un type se mis à dire des choses en faveur de l'enfant et des scènes en étoile de David apparurent, voir cela m'amusait beaucoup, je me doutait qu'il y aurait de l'animation. quand l'homme termina de chanter ou je ne sait quoi ses paroles, il annonça le début de la fête et la musique se lança, dès l'activation de la musique je m'avança vers le monde qui se trouvais là, je me baladais un peu au travers de toute la scène pour voir si il n'y avais pas quelque chose qui pourrais attirer mon attention. j'était content d'être ici à ce moment là, de toute manière je ne pouvais pas rater ça, apparemment, c'est la première fois à Yume No Sekai...
Revenir en haut Aller en bas
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Ven 4 Mar - 20:56

Comme tout les aventuriers de ce monde, le roi de Verde avait reçu la fameuse lettre, et comme tout les souverains de Yume no Sekai, il l'avait lu... Ou plutôt, il se l'était faite lire. Ses yeux, autrefois d'un brun presque noir, était maintenant d'un gris terne, maladif. Ils n'avaient plus la force de lire ces lignes pourtant si importantes. Son corps avait encore plus dépérit.


 Même ceux qui l'avaient vu dernièrement serait choqué de le voir dans un tel état. N'étant plus assez fort pour se lever, il passait ses journées avachit sur son trône, écoutant d'un air las, l'armada de conseillés qu'il ne pouvait désormais plus renvoyer d'un geste de la main. Il avait perdu du poids et son teint était cadavériques, ses cheveux et sa barbe s'étaient asséchés comme de la paille sans parler de son visage, plus ridé et marqué que jamais.


 Chacun de ses mouvements semblaient lui arracher une quantité d'énergie phénoménale. Le simple fait de respirer donnait l'impression qu'il allait rendre l'âme d'un instant à l'autre. Malgré cet état désastreux, il avait ordonné, après plusieurs refus, qu'on l’emmène à Elucia. Un long voyage commença alors pour la délégation royale.


 Pendant ce temps, à Gaëa, "l'arbre monde" comme les locaux l'appellent, ressemblait plus à un arbre mort qu'au gracieux Yggradrasil qu'avait connu jadis le peuple vert. Tout le royaume de Verde semblait souffrir de ce déséquilibrage des énergies positives et négatives. La nature se fanait, les animaux dépérissait, et le peuple se laissait aller. C'est seulement lorsque la délégation arriva aux portes d'Elucia que les mages et conseillés qui accompagnaient le roi donnèrent vie à une souche déracinée qu'ils avaient amenés avec eux.


 Elle s'anima et ses racines formaient des sortes de pattes, lui permettant de se déplacer. Les servants avaient taillés dans le bois une sorte de siège, offrant à leur roi un trône mobile. La fête battait son plein dans la capitale de Giallo et ce groupe dépressif faisait un peu tâche au milieu de l'enthousiasme collectif.


 Wukuri restait pensif. Il était venu pour quelque chose... la naissance... oui la naissance. Il était venu à... Elé... Elo... Non, impossible de se souvenir du nom de la ville, il parvenait à peine à retenir Dia... Tia... Gia... Giallo. Tout était flou autour de lui, mais malgré cela, il restait conscient de la situation : la fin était proche, il devait au moins, avant de partir, offrir sa bénédiction à cet enfant. La délégation entra dans le bâtiment une fête était visiblement en cours.


 Ses conseillés lui désignèrent plusieurs personnes, les identifiants comme membres de tel ou tel royaume, jusqu'à ce que quelqu'un lui dise le mot "Rosso". Rosso... Rosso... Il y avait quelque chose dans ce mot qui sonnait comme un... souvenir... Rosso...


 Il avait laissé là-bas quelque chose de précieux... Quelque chose... Quel...qu'un? Il croisa alors le regard d'une magnifique jeune femme, vêtue de rouge, aux couleurs de son royaume, elle devait être la plus belle créature que le moine avait vu jusqu'alors. Mais il ne la connaissait pas, l'avait-il déjà vu? Elle avait un air si familier pourtant... 


Nous en étions là, le vieillard avait tant été attaqué par les énergies que son esprit en était aussi malade que son corps : il ne reconnaissait plus Nova, la regardant comme une parfaite inconnue.

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéris Maven
Giallo - Rang 3
Giallo - Rang 3
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/02/2016
Localisation : Très probablement entrain de composer une nouvelle mélodie~

Inventaire
Objet: Casque à Vision Infrarouge.

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Sam 5 Mar - 0:53

Je me trouvais encore chez moi, dans ma chambre, endormie dans mon gros lit bien douillet, je ne savais pas quelle heure il était, je m'en fichais ce matin, aujourd'hui c'est mon jour de repos, en 5 mois je n'ai eu que quatre journées pour moi, je prends la cinquième journée aujourd'hui, donc, je vais dormir jusqu'à midi...

Je faisais un beau rêve, je revivais la journée où j'avais recroiser Wukuri et la Créatrice, sur ce moment là dans mon rêve, la Créatrice était explosée de rire et Wukuri était devenu... Un bébé... Je fais vraiment des rêves étranges~! Ensuite, le rêve se poursuivit avec mon passage à Verde, dans cette taverne, dans cette taverne, Monokuma se faisait insulter, mais il tournait ça en dérision et on en riait, Psyche disait n'importe quoi, je crois bien qu'il parlait de licornes avec un chapeau melon qui dansaient la salsa, bref, mon rêve était hilarant à voir, je ne sais pas si je riais dans mon sommeil d'ailleurs~.

Je sentais une main se glisser sous ma couverture pour me secouer une fois, puis deux, et enfin une troisième fois, c'était Ahriana, que voulait-elle ? Sans doutes savoir pourquoi je ne me lève pas...


Ahriana : Aéris... Hey, tu as oublié ce que tu avais à faire aujourd'hui ?

Ce que j'avais à faire aujourd'hui ? He bien, vu que je prends ma journée, je devais passer du temps avec ma renarde, c'est vrai, mais je ne pense pas qu'elle voudrais voir ça comme réponse, elle attendais une autre réponse. Elle me secoua une dernière fois pour s'assurer que je sois bien réveillée, j’entrouvrais les yeux tandis que je sortais ma main gauche de sous la couverture pour écrire.

Aéris : Je ne sais pas, je sais juste qu'aujourd'hui, je suis libre, et j'ai envie de dormir encore un peu... Mais tu peux toujours me dire ce que j'aurais oublié ma renarde, ce n'est pas aujourd'hui ton anniversaire, alors qu'est-ce que c'est~?

Ahriana : Effectivement, c'est pas mon anniversaire aujourd'hui, mais je vais te donner un bon indice : tout le monde va venir pour quelque chose d'important, et à cause de ça ta journée de repos va attendre !

Ahriana s'était mise sur le lit et s'allongeait à moitié sur moi, comme si elle jouait... Un truc important... Assez important pour que tout le monde vienne à Giallo... J'avais beau réfléchir, mais ça ne me revenait pas... Tant pis, je me remettais correctement dans mes draps et je refermais les yeux, j'entendais Ahriana soupirer assez joyeusement.

Ahriana : T'es vraiment pas une flèche quand tu te réveille Aéris ! Si je te dis le mot ''enfant'', que me réponds-tu ?

Quand elle me dit le mot enfant, je pense à... Attendez...! Je sortais encore une fois ma main gauche de ma couverture et j'écrivais.

Aéris : Tu es enceinte ?

En lisant ça, Ahriana éclata de rire, elle mit bien cinq minutes pour se calmer, plus je l'entendais rire, plus je me réveillais, j'ouvrais les yeux complètement, je m'asseyais sur mon lit, je recommence à réfléchir, et là... Le drame... Si je pouvais crier à quelle point j'étais stupide, je le ferais par réflexe, c'était aujourd'hui la première naissance dans Yume no Sekai !!

Je me leva à pleine vitesse, je fis ma toilette, je m'habillais en même temps que je prenais mon petit déjeuné, Ahriana avait déjà tout fais, quelle heure était-il ?! ... Oh, bha, ça va, j'ai le temps en faite !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Maintenant je marchais dans Elucia avec Ahriana, je n'avais aucune idée d'où j'allais, et Ahriana m'avait interdit de prendre mon envol pour aller au lieu où devait se passer la naissance pour une seule raison, pour ne pas m'écraser à mon arrivée, elle avait bien mentionner le moment de mon arrivée en beauté au couronnement de Monokuma, je m'étais écrasée devant tout le monde sur le sol, j'étais si ridicule... Elle ne voulait pas que ça ce reproduise.... Méchante ! Je sais voler correctement maintenant ! Je n'allais plus m'écraser toute seule pour rien ! En plus la dernière fois ce n'était qu'un coup de vent ! Bref~!

Je commençais à entendre la voix de Psyche, il chantait ? La tout de suite ? Je venais de l'entendre exploser de rire... Je ne suis... Quand même pas en retard ? Ahriana nous fit presser le pas, elle pensait aussi qu'on était en retard, on se rapprochait de la voix de Psyche, on y était presque ! Nous venions de traverser tout Elucia, et enfin on arrivait vers le lieu de la naissance !

J'arrivais dans la foule, et comme si j'étais obligée de le faire, j'écrivais en deux secondes mes excuses pour mon retard, enfin, je ne suis pas sûre d'être en retard, mais si je le suis, autant le faire, après avoir écrit mon "mot d'excuse", je m'inclina, pour encore m'excuser derrière mon texte.


Aéris : Veuillez m'excuser pour mon retard, je ne me suis pas réveillée ce matin et puis j'ai eu un peu de mal à me retrouver ici, Giallo a beau être le royaume où je vis, j'ai du mal à m'y retrouver si je ne vole pas ! Pardon !

Je sentais le regard d'Ahriana sur moi, je suis sûre qu'elle pense que je suis encore ridicule à présenter mes excuses pour ça, mais plus ridicule que le jour du couronnement de Monokuma !

Ahriana : ... Elle est mignonne quand elle s'excuse, uhu~!

Je venais d'entendre Ahriana, elle ne me trouve pas ridicule... Elle n'était pas devenue plus que mon amie pour rien ! Je me redressais alors que quelques personnes me regardaient, certains me saluèrent, d'autre me disent que je ne suis pas en retard, d'autre rigolent en disant "Elle ne changera pas !" ce qui était un compliment pour moi.... Pfiouh ! Tout va pour le mieux au final ! Je ferais mieux de profiter de la fête avec Ahriana maintenant~!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anumeh Kherkzs
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 20
Localisation : Le SUD

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Jeu 17 Mar - 0:33

Berceuse douce et apaisante, chanson à dormir et bénédiction sur un nouveau départ tout à la fois. Chant de bonne nuit ou chant de bonjour ? Pour qui, pour quoi ? La mélodie rassurant le passé pour entrer doucement dans sa calme nuit, les mots accueillant l’aube de ce nouveau monde, de ce nouveau souffle de vie ? Au revoir anciens mondes, monts et merveilles, univers aux mille terres fécondes et trésors sans nombres, peut-être vous reverrons-nous un jour, dormez-bien. Et salut petite tête ronde, petit bout d’enfant qui vient de naître, nouveau monde dans lequel nous nous lançons à corps perdus et nos enfants grandiront. Puisses-tu vivre heureux avec nous.
Line ne saurait dire si ce symbolisme du dualisme était réellement l’intention du chanteur. Après tout, elle ne connaissait pas grand-chose à l’art, mais telle était son impression personnelle alors que les mots caressaient son esprit. Mais bon, cette simple impression personnelle n’était-elle pas l’essentiel même de l’art ? Elle ne saurait dire franchement. Mais elle s’en fichait, elle écoutait et se laissait bercer.

Elle n’avait pas hésité une seule seconde quand Anumeh lui avait proposé de l’accompagner. Tout le monde parlait de cet événement, le bébé à venir était sur toutes les lèvres, et de plus elle adorait les enfants. Sauf qu’elle ne voulait pas en avoir malgré l’insistance de son fiancé, pour se concentrer sur son travail, du moins pour le moment : être capitaine de sous-marin, vivre au cœur des machines, c’était le paradis pour elle, et elle voulait en profiter au maximum. Mais elle avait souhaité se rendre ici pour ce moment unique, alors qu’elle était normalement de service, mais il était rare que son supérieur ne conteste les demandes de son ami bleu, en plus de la réputation qu’elle s’était elle-même forgée quelques mois plus tôt et qui rendaient ce genre de négociations plus faciles.
Avant que la chanson ne commence, elle avait aperçu quelques figures reconnaissables. Celle qui l’avait le plus marqué était le roi Wukuri de Verde. Elle l’avait vu brièvement à la Tour de Cristal, et si elle n’avait pas été au courant de sa situation elle n’aurait pu le reconnaître : il était dans un état effrayant. Elle s’était promis d’aller parler à ce vieil homme quand elle en aurait l’occasion.

C’est un grand et clair rire qui clôtura la chanson. Psyche –tel était son nom selon Anumeh- à présent rayonnant d’énergie, resplendissant d’entrain, lança immédiatement les festivités.
«Maintenant faisons la fête !»

[HRP : désolé je voulais continuer l’histoire plus loin, mais alors la panne d’inspiration monumentale tu connais
Et pour ceux qui savent pas pour Line, c’est une sorte de semi-PNJ, amie d’Anumeh qui l’accompagne parfois pour quelques events. Je voulais pas en faire un perso total donc voilà voilà]

_________________
Thème:
 

Sans oublier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 766
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Lun 18 Avr - 21:34

La surprise tant attendue

Tout allait pour le mieux pour la jeune reine du royaume des flammes, la naissance se faisait pour le moment sans le moindre problème, la fête battait à son rythme et commençait doucement en fanfare et autres spectacles. Accompagné de quelques aventuriers du royaume ardent venus eux aussi assistés à cet évènement unique, elle cherchait du regard si son cher amant n’était pas ici lui non plus. Car sans que vous ne le sachiez, elle attend elle aussi un heureux évènement. Ne vous y méprenez pas, savez vous la façon dont les oiseaux pondent des œufs fécondés ? Il n’y a besoin que de la vue d’un mâle pour que cela fonctionne. Mais peut être qu’ici le procédé est plus humain, je vous laisse cette petite surprise au creux de votre crâne, vous y réfléchirez plus tard. Mais aujourd’hui se fut aussi sa surprise. Alors qu’elle s’approchait de son bien aimé, celui-ci était bien plus dépéri que lors de leur dernière rencontre. Son corps avait vieillit une nouvelle fois, mais se fut un choc lorsqu’elle aperçut sa faible énergie vitale gravitant au centre de son corps, au niveau de son cœur. C’était le seul espoir de vie qu’il restait en lui.

Elle courut vers le corps dépéris de son âme sœur, affolée, la peur remplaçant la joie sur son visage. Abandonnant ses compagnons de route en plein centre d’une foule n’attendant que l’annonce de l’Ultime squelette. Elle s’y rendit aussi vite qu’elle le put, sans utiliser ses pouvoirs qui seraient trop dangereux pour les passants autour d’elle. Arrivant à quelques mètres de lui, hurlant son nom, le roi de Verde n’eut que tourner fébrilement le regard dans sa direction, ne se rendant même pas compte de qui elle était, de la différence entre elle et ceux qui l’entourent, ne la voyant que comme une parfaite inconnue, une silhouette se fondant dans la masse de Giallo. Bien qu’elle eut approché son mari, bien que même la garde d’émeraude l’accompagnant à la tentative de résonner le roi, rien y faisait, il était comme sourd aux appelles de la foule. Nova, la gardienne de Rosso n’hésita plus une seule seconde, grimpant sur le siège du roi pour le rejoindre et le prendre dans ses bras. Oubliant la foule, oubliant la fête, oubliant l’évènement, sa seule préoccupation était devenue l’état de Wukuri. Elle hurla de toutes ses forces malgré la puissance sonore de la foule autour d’elle. Peut être l’entendrait-il ? Un seul nom fut hurler, un appel à l’aide de cette femme désespérait ne demandant qu’une chose, que son cher et tendre retrouve sa vie d’antan.

« Nilhus ! »





La lettre lui fut si soudaine, mais elle ne pouvait ne pas y répondre. Mais sans l’adresse de son interlocuteur, elle se devait de se rendre sur la place du rendez-vous. La fête de la première naissance de Yume no Sekai, un grand évènement mais surtout une grande occasion pour découvrir le monde du dessous. La jeune reine du royaume céleste, la Sagesse comme elle était surnommé n’avait jamais foulé de ses pieds le sol de Yume no Sekai, ne s’aventurant que sur les îles célestes, ne traversant qu’une seule mer, celle des nuages. Sa vie fut pourtant bercé dans une aventure folle et majestueuse, le royaume au dessus des nuages réservent tellement de surprises, alors combien de surprises réservent les huit autres royaumes encore sur la terre ferme ? Elle se le demandait bien, mais aujourd’hui n’ayant pas en tête une aventure mais simplement une rencontre, elle se dirigea donc dans ce lieu magique bercé par la plus grande des musiques, Elucia la capitale du royaume musicale, le royaume de Giallo.

Nos deux royaumes ne sont et ne devraient jamais être en conflit, la musique, l’art et tout ce qui en découle est une chose que j’apprécie, se disait elle alors qu’elle avance délicatement sur les nuages la menant jusqu’au sol et plus précisément, jusqu’à la capitale. La route de nuage, créait par l’esprit de chacun, il permet de tracer une route imaginaire jusqu’à une destination, la route prend ensuite forme réelle. Les habitants du monde d’en dessous et du dessus ne possédant pas la capacité de s’élever dans les airs peuvent alors emprunter cette route pour échanger de royaume, mais la difficulté et de conserver son esprit concentré sur la route, si vous divaguer, la route divaguera à son tour, se changeant sous différente matière, devenant orageuse ou fluide et disparaissant par morceau. La sagesse du royaume indigo arrive enfin à destination, se fondant dans la foule sous ses airs de jeune prêtresse, elle ne passait pas inaperçus avec ce masque placé sur sa tête. Le visage représenté par-dessus le sien était celui que les écrivains de ses histoires ont donné au Tengu. Un visage rouge au long nez, mais sous ses traits grotesques se cache une beauté féminine dont la poitrine voluptueuse ne laisse aucun doute qu’en au genre de la demoiselle. Des oreilles de loup sur sa tête, un pelage blanc couvrant l’entièreté de sa queue et bordant son crâne d’une jolie crinière tombant jusqu’au bas de sa nuque. Une épée d’une taille conséquente accompagné d’un bouclier dans du bois d’érable placé dans son dos, elle semblait comme prête à un combat et pourtant rien de tel.

C’est dès lors qu’elle aperçut dans la foule se démarquer une jeune personne qu’elle reconnaissait bien. Un être à la peau bleu qu’elle avait déjà rencontré, le daru et à présent fondateur du royaume sous-marin, Anumeh Kherkzs accompagné de sa présumé femme par Momiji. Notre jeune reine s’approcha alors du daru le saluant d’une révérence puis saluant la jeune femme à son tour de la même manière qu’elle l’eut fait pour l’homme bleu. Elle s’arrêta quelques secondes pour observer un quelconque changement visuel du jeune homme depuis leur rencontre, mais seul quelques mois avaient passé, il n’avait pas véritablement changé. En premier lieu, elle retira son masque et se présenta à nouveau à lui avant de s’excuser pour ses manières d’autrefois et son impolitesse qu’elle savait autrefois gênante. Mais avant même de pouvoir continuer une discussion avec lui, le squelette que vous attendez tous fit son annonce.




« Hommes et femmes de Yume no Sekai, nous sommes réunit en ce jour pour une seule et même chose. Fêter la première naissance de ce monde, à présent, laisser moi vous présenter le premier nouveau né de ce monde. »

Sortant alors de derrière mon corps d’os, de derrière les rideaux préparés à l’avance pour la surprise, une jeune femme, une sage femme accompagnant les deux bébés nés il y a à présent seulement une semaine. Une jeune fille au teint blanc comme la neige, cheveux brillant au soleil d’une lumière pure. Et son frère au teint tout aussi blanc contrastant avec ses cheveux noirs comme la nuit. Amusant n’est-ce pas ? La première naissance et celle de jumeau, des enfants si mignons qui vivront je l’espère dans un monde merveilleux. Après que la surprise générale fut établit, il me fallait annoncer les parents de ces deux enfants, mais aussi le nom de ces petits bambins tout mignon.

« Je vous présente Cynthia et Grim, les deux premiers enfants nés à Yume no Sekai. Mais, la plus grande surprise est à venir. Voulez-vous savoir qui sont leurs parents ? Et bien leur mère est juste derrière ce rideau. Il s’agit de ma bien aimée, la Créatrice. »

Alors que ces quelques mots résonnaient à travers toute la ville, de derrière le rideau sortit la plus belle femme de ce monde, la Créatrice. Elle se plaça à mes côtés alors que je riais et souriais laissant au monde entier le choix de leur libre pensée. Moi qui pouvait lire à l’intérieur tel un livre ouvert, j’étais submergé par la surprise générale et les nombreux mots que ces gens accomplissaient à l’intérieur de leur cerveau.

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Mar 19 Avr - 21:01

Dites N'importe quoi, ça passera!!!

Je ne bougais pas de ma place, laissant Dead faire ses discours. Je souriais mais j'étais plus rouge que n'importe quelle chose rouge au monde. Je n'arrivais même pas à ouvrir la bouche pour ne serait-ce que dire quelque chose moi aussi. C'est vrai que personne n'était au courant de cette surprise. V.H m'a grandement assisté à ce moment là, après tout il a déjà vécu ça avec sa propre femme et me voit comme une enfant à veiller dessus. Voilà donc que Dead présenta le fruit de notre amour : Grim et Cynthia. Je parlais avec plus de bugs que Without en une phrase :

"C-Cynthia s'appelle ainsi car c'est mon Premier Prénom préférée, je voulais m'appeler Cynthia quand j'étais petite. Et Grim est un Honneur à un autre squelette aussi classe que mon cher Dead."

Après quoi je ne savais pas quoi dire, essayant de m'accrocher à Dead pour me rassurer mais...J'avais oublié qu'il était sous sa forme Squelettique...Je tombais en le traversant littéralement pour faire comme un couineur sur le sol, couinant la douleur sur mon corps de fragile. V.H me releva tel un père riant des castastrophes de son enfant. A travers la foule, je pouvais discerner des habitants de Yume No Sekai que je connaissais mieux que d'autres.

Anumeh...Wukuri....Nova? Winged... Psyche ! Monokuma n'est donc pas venu? Je ne sais même plus quoi penser de lui. Parfois je suis déçue, parfois je me dis qu'il est le premier habitant de Yume No Sekai à qui j'ai osé parlé à coeur ouvert. Il faut peut-être apprendre à pardonner, il n'est pas si dangereux à mes yeux.

V.H me tenait les épaules pour éviter une nouvelle acrobatie de ma part tandis que je fuyais du regard mon peuple, honteuse de mon accident, j'ai l'air ridicule. Suis-je digne d'être maman? Les gosses finiront par accident par la fenêtre de la Tour et si ils ne sont pas morts les Kiwis les mangeront. M-Mais pourquoi j'imagine ça moi??? Je suis trop parano! C-C'est mes enfants après tout, les premiers...J'espère m'en sortire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Mer 20 Avr - 20:31

Les informations venaient les unes après les autres... Certaines restaient, d'autres s'évaporaient... La belle jeune femme courrait dans la direction du roi, son regard fatigué ne put même pas exprimer la surprise...

 Ressentait-il encore de la surprise? Elle hurlait un nom en courant... Wukuri... Wukuri... Qui était Wukuri? C'était... Lui?

La garde d'émeraude regardait la jeune femme d'un air gêné, leurs yeux enchaînaient les mouvements entre les amants, priant pour une réaction...

 Non, pas la moindre, aidé de la reine de rosso, ils tentaient de raisonner le pauvre roi qui se contentait de les regarder avec ce même regard vide.

La belle femme à la chevelure rose finie par se jeter sur le vieillard, assise avec lui sur le trône le prenant dans ses bras. Les gardes étaient muets, déchirés par le désespoir de Nova.

« Nilhus ! »

Avait-elle hurlé, comme un appelle à l'aide, un dernier hurlement d'espoir, qui pourrait rendre à Wukuri sa forme d'antan... Un dernier espoir... Si futile... Si ridicule... Si...

-Inutile.

Il avait parlé, le roi de Verde venait de parler, mais, bien que sa voix était la sienne, il y avait comme... quelque chose de changé en lui. Ses yeux avait retrouvé une lueur de vie... Mais qui semblait... Agressive...

 C'était sans compter sur ce sourire narquois... Et ce rire. Il éclata de rire tandis qu'une forme mauve se dessinait derrière lui.

-Tu resteras toujours la même Nova... Fais face à la vérité, c'est fini pour lui, peut-être pour moi aussi, ou peut-être trouverais-je un autre réceptacle?

Les gardes restèrent figés d'effroi... Se pouvait-il que...

-Quoiqu'il en soit, bien qu'il soit très amusant à observer... Ton espoir de revoir un jour le Wukuri d'antan est comme ta futile détermination...

Un léger temps de pause fit grimper la pression en flèche.

-INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE! INUTILE!!!

Cria le vieux roi qui n'avait plus conscience de ce qui se passait, comme prit dans un coma psychique. Pendant ce temps, Dead annonçait enfin la naissance de l'enfant, ou plutôt des enfants! Deux magnifiques jumeaux!

Il présenta aussi la mère qui, à la surprise générale était la créatrice! Toutes ces informations étaient méthodiquement triées par la forme mauve qui montrait à Wukuri que ce qu'elle voulait qu'il voit, et même avec ça, le souvenir était stocké mais il ne pouvait pas le comprendre dans cet état.

Comme un bras de poupée soulevé par un fil de marionnettiste, la main de Wukuri vint doucement attraper le menton de Nova.

-Pauvre petit volatile... Si naïve et perdue... Avec un peu de chance, si ton Wukuri~chéri se laisse faire, je devrais pouvoir conserver ce corps...

Le druide se réveilla en sursaut... Où était-il?! Ce sol était si froid et lisse... On aurait dit du verre... Il se leva doucement, sans grande difficulté. Il regarda un moment ses mains... Elles semblaient... Si jeunes. Il avait retrouvé son véritable état! Nilhus?

 Où était-il? Il devait être revenu! Nova?! Nova! Où était Nova?!! Le moine regarda autour de lui, il semblait sur une sorte de vitraille... Était-ce lui qui y était représenté? Ce moine entouré de tout ces animaux, cela devait être lui. A part ce vitraille qui servait de sol, l'endroit n'était qu'une sorte de vide spatiale.

 Tandis qu'il tentait de comprendre la situation, il senti une présence derrière lui, à une bonne dizaine de mètres. Il se retourna et découvrit Nova, à genoux sur le sol, ses vêtements déchirés et un filet de sang coulant de sa bouche.

 Un large collier de fer enserrait son cou, relié à une chaîne que tenait une silhouette que le chaman ne prit même pas le temps d'identifier tant il était horrifié parce qu'il voyait, sans perdre un instant il courut en direction de sa femme, et lorsqu'il plongea finalement vers elle pour brisé cette humiliante chaîne...

 Nova disparue dans un éclat de fumée mauve. Wukuri sentit alors quelque chose venir frapper sa cheville, la silhouette venait de lui faire un croche-pied. Il chuta péniblement sur le sol, et tandis qu'il se relevait, il serrait les dents de haine en entendant un rire qu'il reconnut sans mal.

-Pfuhuhuhu~... Il est si facile de jouer avec toi Wukuri, il suffit de prendre un souvenir, de quelqu'un par exemple, et de le modifier à sa guise, en fonction de la réaction qu'on attend de toi huhuhu~...

-Yuyuko...

Au moins, ce n'était pas réellement Nova, simplement une image, c'était déjà ça de gagné.

-Que crois-tu faire Yuyuko? Que veux-tu? une revanche?

Il se retourna et  découvrit le corps que c'était choisie l'araignée de Malva, elle ressemblait à une grande femme glamour et sensuelle, une tenue apparemment faite de toile noire et des membres fins, un style de provocatrice qui contrastait avec les pattes d'araignées pendant dans son dos. 

-Ho... Mais bien plus que ça... Je veux t’anéantir, rien de plus... C'est mon vœux le plus cher depuis que tu m'as humilié et que tu as tué mes bébés!!

Elle avait apparemment fini cette phrase avec une certaine émotion dans la voix. Elle reprit rapidement son calme.

-Et quand j'en aurais fini avec toi, j'attendrai patiemment le retour de Nilhus, et je m'occuperais de son cas avant même qu'il ne comprenne la situation.

-Il est bien plus intelligent que ça... Et quand bien même, je ne te laisserais pas faire... Rétorqua le gardien des esprits.

-Ha oui? Et pourquoi donc? Demanda Yuyuko, connaissant déjà la réponse.

-Car je suis...

Le moine contracta ses muscles, banda sa volonté... Mais rien ne se passa. Ne comprenant pas ce qui se passait, il réessaya.

-Je suis... Je suis... JE SUIS...!

Rien ne se passait, il  avait beau y mettre tous efforts du monde... Rien.

-Quoi? Le tigre? Le loup? L'ours? C'est vrai qu'habituellement tu as le choix... Mais vois-tu, ici, c'est dans ta tête, et pour l'instant, c'est moi qui suis aux commandes donc disons que... Tu risques d'avoir des difficultés à joindre les esprits.

Wukuri était stupéfait... Il ne pouvait pas invoquer d'esprit?... 

-Maintenant nous pouvons procéder de deux façons... La manière douce, ou la manière forte...

Comme pour "aider" le moine à décidé, elle lui laissa entendre les tentatives désespérées de Nova à raisonné le vieillard qu'il était encore il y a quelques minutes, il le savait, ces paroles n'avaient rien d'artificielles, elles venaient du monde réel. Hurlant de rage, il courut vers le femme-araignée.

-Et tu as bien évidemment choisi la manière forte... Parfait.

Un duel était sur le point d'éclater dans l'esprit du moine, d'un côté, Wukuri qui se retrouvait privé de ses pouvoirs, de l'autre, Yuyuko qui parvenait sans mal à combattre le chaman et à parler avec Nova dans le monde réel.

 Un combat qui avait des enjeux majeurs, notamment, le futur du roi de Verde, et par conséquent, de tout son royaume, mais plus encore, de Nova et de...


Sa descendance.




MUDA:
 

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anumeh Kherkzs
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 20
Localisation : Le SUD

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   Mer 27 Avr - 16:48

"C'est notre petit théâtre grec. Seuls les nobles comptent vraiment."

Ces mots résonnèrent avec plus de force encore qu'auparavant dans la tête d'Anumeh lorsque Dead fit sa déclaration. Ils avaient été prononcés quelques mois auparavant par Jensen So'Nimal, un humain avec lequel il avait partagé une discussion sur un chantier. Le Daru lui avait fait part d'une drôle d'impression qui le démangeait dans les sociétés du monde, celle que tout ce qui se passait de mémorable arrivait la vaste majorité du temps entre les mêmes personnes, comme s'il s'agissait d'un groupe, d'une bulle, vivant son monde à part, tandis que le reste de la population était reléguée à la toile de fond.

"Bon après, c'est un peu normal, avait continué l'ouvrier, un peuple se cherche souvent des figures, des modèles, surtout dans des temps instables et propices à des ambiances de romantisme comme celui-ci."

Pourtant, quelque chose avait continué à le déranger. Il n'avait rien contre le fait d'avoir servi de héros, de modèle afin d'aider au moral de sa société, ce n'est pas comme si celle-ci en était malheureuse. Mais il y avait comme une sorte d'écart qui se creusait parfois à son insu entre les "élites" ou "notables" et tout le reste, alors que le reste, ce sont eux le centre de tout! Cette petite bulle était sensée être un moyen, et le peuple la fin. Et pourtant, elle semblait s'isoler de plus en plus à mesure que le temps passait, alors que lui-même ne se considérait que comme un membre du peuple.

Alors quand il apprit qu'il y aurait une "grande fête" à Elucia pour célébrer la première naissance du monde, il ressentit enfin un soulagement dans ce problème qui le tracassait. Non seulement de simples habitants considérés comme "lambdas" allaient être à l'honneur, mais de plus, ce qu'ils représentaient était en or: la vie éclot, chez les gens du commun, et ce sont ainsi eux qui pavent l'avenir, font vivre l'espoir et le monde de demain. Il s'imaginait déjà avec une motivation presque enfantine se décharger du poids de ses responsabilités et se mêler à la foule en liesse dans les rues, dans un grand festival de musiques, de couleurs, de chants et de danses, de buffets et d'alcool, qui seraient entendus à des kilomètres à la ronde, criant la joie de l'accueil de la vie par toutes les gorges.

Ainsi, quelle ne fut pas sa déception lorsqu'il fut informé qu'au lieu d'une telle fête, s'en tiendrait une en comité plus restreint, à l'écart, dans un coin, et son angoisse s'était réinstallée de plus belle. Il s'était consolé en se disant qu'au moins, l'événement célébré en lui-même était toujours le même, jusqu'à ce qu'il apprenne qu'une fois de plus, les gens du commun étaient relégués au rang de décor et que ce qui était à l'honneur était, une fois encore, une histoire entre notables. Et pour cause, il s'agissait là des plus notables de tous les notables. La bulle s'isolait, le club privé s'écartait.
Le petit théâtre grec jouait sa pièce.

Et lui se trouvait là, comédien malgré lui, loin de tout. Il aimait ces gens, du moins la plupart, il avait des amis auxquels il tenait autour de lui, des personness qu'il appréciait ou au moins respectait. Mais il ne pouvait s'empêcher de penser à la foule, aux rues pleines de vie, et ici, au milieu de cette fête froide et vide, il se sentait incroyablement seul. Seule son amie Lin lui redonnait un peu d'oxygène, elle qui se contentait de la fraîche simplicité, et dont le seul lien avec ce milieu à part était le jeune Daru lui-même.



Et pourtant, sa déception et ses angoisses trouvaient un petit réconfort dans cette nouvelle inattendue. Il connaissait mal les Ultimes - qui les connaissait vraiment à vrai dire? Et il se méfiait d'eux. Leurs intentions, leurs capacités, tout était ambigu, et il avait parfois ressenti de la colère vive face à eux. Il avait failli enfin avoir une discussion sérieuse avec Dead, là-bas dans la Tour, mais les événements ont dû y mettre un terme, et l'occasion ne s'était pas représentée.
Et là, il les voyait parents. Tenant leurs enfants comme les plus beaux des trésors, riant doucement, la Créatrice s'embarrassant maladroitement... Cette touche de normalité, et d'humanité sincère chez ces êtres étranges, remit un peu de baume au coeur à Anumeh. De plus, ces deux bambins ressemblaient à n'importe quels nouveaux-nés, dans leur innocence et fragilité.

C'est cette touche d'espoir, couplée au trop grand respect que le Daru avait pour accomplir un tel acte, qui firent qu'il ne céda pas à l'idée qui lui était passée par la tête, de s'en aller d'ici et retrouver la chaleur d'un bar giallois.
Il attendit donc en silence, applaudissant avec les autres, se disant qu'avec un peu de chance, il retrouverait le moral.




[HRP: J'attends de voir ce qui va se passer directement ensuite, on continuera la discussion avec Momiji tranquillou après]

_________________
Thème:
 

Sans oublier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La première naissance de Yume no Sekai [Libre - Evènement]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vient ici pour la première fois en 15 ans [Libre]
» [M] Douglas Booth - Première et unique grand amour (libre)
» Libre — Première route
» Première étape [ Libre et gratuit d'accès ^^]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: GialloTitre :: Elucia-
Sauter vers: