Partagez | 
 

 Symptômes inquiétants [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : A l'aventure !

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Symptômes inquiétants [Libre]   Jeu 31 Mai - 13:14

Symptômes inquiétants



« Vite, vite, vite ! Nous devons nous dépêcher avant qu’il ne soit trop tard ! »
« Mais que se passe-t-il maître ? Vous ne semblez pas dans votre état normal depuis tout à l’heure, vous m’avez demandé de vous suivre au plus vite mais je ne comprends pas ! »
« C’est Astro ! »
« Que lui est-il arrivé ? »

Un énorme tronc d’arbre vint voler dans notre direction, déraciné avec de nombreuses traces de griffes sur son écorce. Avec la vitesse accumulée, je glisse en penchant mon dos en arrière, la mousse et la terre humide me permettent d’augmenter la distance à laquelle les frottements du sol m’arrêteront. Sauver, mais comment s’en est sortie mon élève ? Je le vois un peu plus loin, il a plongé sur le côté pour éviter l’arbre. Je suis rassuré, il n’est pas blessé.

Un simple hochement de tête, un échange de regard et nous étions repartie. Courant à travers la forêt nostalgique du premier étage de la tour de cristal. Mais enfin, quelle est donc cette sorcellerie ? Pourquoi Astro agit-il ainsi ?

Les hurlements de la bête sont audibles à travers des kilomètres à la ronde, mais cela ne sera pas suffisant pour que cela soit entendu à l’extérieur de la tour. Personne ne viendra ici, hormis par hasard. C’est bien notre veine. Après plusieurs minutes, nous parvinrent finalement à rattraper l’ours. Un magnifique pelage blanc, parcourut par des flux d’énergies orange, scintillant comme les merveilleux astres célestes. Ses yeux blancs, sans rétine au premier coup d’œil, mais avec un regard plus discret, vous pourriez observer les quelques traits d’un iris sous la colère.

Le pauvre gardien souffre, je le ressens, son énergie afflux dans son corps et le fait souffrir. Une température anormale se dégage de sa peau, comme s’il était malade. Il se soulève sur ses pattes arrière avant de rugir férocement, un cri d’intimidation afin de nous faire reculer.

« Mais enfin que t’est-il arrivé mon ami ? »
« Maître, attention ! »

L’une des pattes de l’ours enragé vint me frapper, me propulsant sur plusieurs mètres plus loin. Les pauvres arbres sur ma trajectoire ne firent pas long feu, détruit sous la puissance du choc. J’aurais très certainement put éviter cette attaque en temps normal, mais de voir l’un des gardiens dans cet état, qui plus est Atro, j’étais trop perturbé et n’étais pas entré en mode combat. Ni pour mon corps, ni pour mon esprit.

Me relevant entre les débris de bois et la terre relevé par mon atterrissage brutal, j’observais le gardien des animaux dans sa rage absolue affronter le lapin, Rainbow, maître du premier étage. Il faut calmer Astro afin d’étudier ce qui lui arrive et le soigner, mais il nous faut de l’aide extérieur, nous ne pouvons pas gérer l’ours sans le blesser.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Berserker
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 23

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Symptômes inquiétants [Libre]   Jeu 31 Mai - 23:06

Il marchait.

Le pas lourd, sa grosse épée de pierre raclant le sol derrière lui, tenue à l'envers par la poignée dans sa main droite. Berserker, le guerrier des volcans, colosse de Rosso, avançait lentement, droit devant lui, comme il le fait toujours.

Tête légèrement inclinée, le regard dans le vide, il ne faisait pas vraiment attention où ses pas le menait. Il ne savait plus vraiment ce qu'il faisait ces derniers temps. Il faut dire que depuis la fin de la guerre, les choses s'étaient améliorées pour tous les royaumes de monde des rêves.

Les morts étaient de nouveaux morts et enterrés, les blessés soignés, les civils purent regagner leurs foyers et se mettre à reconstruire, on exploitait toutes les ressources possibles et imaginables pour se remettre sur pieds, voir même aller de l'avant, laisser le sombre chapitre derrière soi. Les jours se succédaient, le soleil se levait toujours, les lunes prenaient le relais pendant la nuit, les Ultimes restaient dans leur Tour de Cristal, pendant que les peuplades des différents royaumes reprenaient leurs vie, essayant de faire comme avant.

Ici et là, on voyait des aventuriers parcourir le monde, certains en quête de gloire, de richesse, de puissance, ou tout simplement par simple curiosité, pour le tourisme. Ah, comme l'aventure est imprévisible, un jour on part de chez soi, et on parvient à accomplir de grandes choses sans que cela ne soit dictée par une quelconque prophétie de « héro-élu-divin-ange-dragon », et on finit par s'installer dans un coin tranquille avec ceux qu'on aime. Ou bien on meurt quelque part, dans un endroit abandonné depuis des siècles, et le corps devient squelette qui devient poussière, oublié de tous.

C'est aussi un peu ça, la vie d'aventurier. Mais je m'éloigne du sujet.

Depuis la fin de la guerre et la reprise d'une vie « normale », Berserker ne savait pas quoi faire. Mais vraiment pas DU TOUT. Les habitants de Rosso arrivaient toujours à s'en sortir malgré les ressources précaires, les bandits se faisaient toujours repousser des villages ou dévorer par les prédateurs, seul les volcans et le climat aléatoire pourraient encore constituer une menace constante, mais même là les Rossois parvenaient à s'acclimater, preuve que les habitants rouges étaient la définition même du mot « survivre ».

Et Berserker se retrouvait donc à... ne rien faire. Il était censé protéger le pays du feu, mais les habitants arrivaient déjà à se protéger eux-même. Et il était pas question de changer cela sous un prétexte aussi futile que la « paix », car Rosso ne connaît pas ce mot. La « paix » n'est que l'interlude entre deux guerres, elle est propice à la dissolution de l'armée, laissant donc les soldats dans la rue, et à l'engraissement et la paresse grandissante de ceux qui « prospèrent sous sa protection ». Jusqu'à ce que réapparaisse un grand ennemi, un nouveau fléau qui entraîne la réorganisation des troupes, pourtant délaissées pendant la paix car jugées « inutiles et trop chères ».

Et c'est ce qui est en train d'arriver à Berserker, certes il ne devenait pas gras et décadent, mais avec la disparition de la menace de Kotei et de l'armée des morts, reprendre un train de vie paisible (ce qui, je le rappelle, est impossible à Rosso) l'a tout simplement affaiblit, et cela ce voyait :

Son corps... se désagrégeait partiellement. De temps en temps, une petite partie de son anatomie se détachait du géant, devenant charbon de bois au contact du sol, avant d'être aussitôt guérie dans un grésillement par la récupération exceptionnelle qui le caractérisait. Bien sûr, cet affaiblissement ne se voyait pas lorsqu'il était à Rosso, mais le guerrier le ressentait tout de même. Comme je l'ai dit, si la paix est bénéfique au plus grand nombre, il restera toujours une infime partie à qui cette paix ne sera pas bénéfique, mais au contraire le début de leur chute, de leur fin.

Plus d'ennemi à tuer, plus d'armée à repousser, et les monstres et prédateurs n'offraient plus de défi intéressant.
Peut-être que rechercher le légendaire Colosse de Cristal pourrait réveiller quelque chose en lui, mais cette créature ne daigna même pas ce montrer lorsque Malva menait sa grande campagne, ce qui sema le doute quant à la véracité de cette légende.

Que faire alors ?

Une réponse pointa alors le bout de son nez dans l'esprit du colosse rouge, alors qu'il somnolait dans ce qui servait de salle du trône du palais de Rosso : la Tour de Cristal ! Oui, en allant ne serait-ce qu'au premier étage, il devrait déjà affronter des gardiens redoutables, de véritables défis !
Alors, Berserker se releva lentement, se saisit de son arme, prit Tyrannosaure, son fidèle kiwi rouge, avec lui, et il partit en direction de l'édifice géant.

Encore un morceau qui se détachait de lui, son index gauche cette fois. Il repoussa assez rapidement, mais depuis que Berserker avait franchi les frontières de Verde, son affaiblissement se faisait plus ressentir et devenait vraiment visible, encore une fois, à cause de la « paix » présente dans l'atmosphère. Il fronça des narines avant de souffler un coup, ses pas se faisant plus rapides.
Il approchait de sa destination.


******


La voici, la Tour de Cristal, demeure des Ultimes, là où se trouvent les gardiens, des créatures comptant parmi les plus dangereuses du continent. Il y en a sûrement au moins une qui devrait lui donner un vrai défi, un combat extrêmement difficile, voir même... Une mort glorieuse ?

Tout cela se fera savoir très rapidement. Laissant Tyrannosaure avec ses compagnons à plumes, Berserker ressaisit son épée de silex et pénétra dans la tour de la façon qui lui était propre : il défonça les gigantesques portes d'entrée d'un puissant coup de pied.

Le hall était vide, Berserker s'attendait à ce qu'il y ait quelqu'un, peut-être La Créatrice avec ses kiwis, ou bien un monstre qui gardait l'entrée, mais non, rien, personne.

Inutile de s'attarder ici, le colosse rouge sauta par dessus les marches menant au premier étage, et une fois devant les portes, renouvela son entrée fracassante. Peut-être un peu trop fracassante, car l'une des grandes portes marquant l'entrée du premier étage se détacha  pour voler sur une dizaine de mètres.

Rentrant dans la zone, le guerrier des volcans vit alors que le premier étage était une gigantesque forêt, pourquoi une forêt dans une tour ? Il s'en fichait, ce genre de question était pour les curieux de tout et de rien. Pour l'instant, il fallait annoncer son entrée.

Berserker prit plusieurs inspirations, exerçant son souffle pendant un bon moment, avant d'inspirer une grande quantité d'air dans ses narines, se penchant en arrière tandis que ses poumons se gonflaient.

Puis vint le hurlement, le hurlement d'un guerrier en quête de combat pour donner un sens à sa vie, le hurlement d'un combattant en quête d'un défi digne de ce nom.

Berserker était présent, et ça allait faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : A l'aventure !

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: Symptômes inquiétants [Libre]   Ven 8 Juin - 13:25

Le Cataclysme d'Astro


Un terrible coup forgeant la terre et la roche, retournant par sa puissance la pierre comme s’il ne s’agissait que du sable. Des projectiles taillés par les griffes volent dans tous les sens, dans toutes les directions et de façon aléatoire. Je n’aurais jamais pu éviter une telle attaque. Et pourtant, le voilà qu’il danse au milieu de tout cela. Il est littéralement entrain de danser dans les bras de la Mort.

La monstrueuse créature est entrain de déchirer les arbres de par sa simple force, broyant la pierre et la roche. Pourtant l’aventurier l’affrontant n’en a pas peur, non, il en a peur au contraire. Voir un ami dans cet état le pousse à agir malgré la peur de mourir. Le courage en lui est grand. Un cœur vaillant inflexible. Comment compte-t-il arrêter la bête ? Je l’ignore, mais il ne faudrait pas que je suffise au décor, il faut que je montre un peu plus de quoi je suis capable.

De nouveau sur le front la seconde suivante, je ne me ferais pas avoir deux fois par mes sentiments. Il m’a fallut si longtemps afin de pouvoir les comprendre, afin de ne pas m’effacer dans l’ombre des autres, ce n’est pas maintenant que je vais tirer un trait sur toutes mes aventures. Les crocs de l’horrible monstre tentent de me déchiqueter le crâne, mon corps se dévie de la trajectoire à l’instant même où l’énorme gueule allait se refermer.

Les éclaboussures produites par l’ours en rage se propagent tout autour de lui. Les gouttes ne se trouvent pas sur ma trajectoire et mon corps réagit immédiatement, il répond à la menace, mais aussi aux émotions du malade. Mon genou vient directement percuter le côté de son cou musclé et résistant. La créature se déplace sur le côté, sa glotte frappée, un flot horrible voulait s’extirper de son corps sans succès.

Un simple regard me permit de coordonné mon action avec mon partenaire du jour, il fut l’un de mes élèves après tout. Il se déplaça immédiatement afin de se mettre en position pour lui asséner un coup derrière les pattes afin de le faire chuter sur son propre poids et l’immobiliser. L’ours, gardien d’Arancioni, est bien plus grand que toutes les autres créatures similaires que vous pouviez imaginer. Sa taille et son poids sont cinq fois plus important que celui des grizzlis. Sa masse, mais aussi son rôle, ce qu’il représente et son aura sont si imposantes que beaucoup reculerait face à un tel défi.

Le coup porté, la bête chavira au sol, l’un des piliers soutenant son poids avait cédé, même un simple instant, le déséquilibre produit par mon coup et la finition de mon élève fut suffisante pour faire tomber une bête de ce calibre. Mais rien n’était encore joué, la créature en face de nous n’est pas à prendre à la légère. En temps normal, il serait déjà difficile de l’affronter, mais actuellement, nous ne cherchons qu’à l’immobiliser pour l’aider, étudier cette maladie et le sauver de sa peine. Pourquoi n’ai-je plus la boîte ? Ce n’est pas bien grave, nous allons faire sans.

Alors que nous parlions brièvement de notre prochaine stratégie, en recul face au monstre qui se relevé de son choc précédent, un terrible rugissement vint tinter à nos oreilles. Nous y voilà, un nouveau problème à devoir gérer. Ce n’est plus une créature dangereuse, mais deux que nous avons sur les bras. En espérant que le colosse ne soit pas assez stupide pour se jeter sur le gardien en colère. En termes de combat, il aurait l’avantage, s’en est certain. Mais en termes de force brute, Astro l’emporte largement.

Ce n’est d’ailleurs que peu de temps après, que l’ours se leva, imposant son territoire et sa toute puissance sur les lieux. Un rugissement si puissant qu’il en fit vibrer le sol. La constellation tatouée sur sa peau se mit alors à briller d’une intense lumière couleur solaire, un orange si pure et beau, qu’il en ferait pâlir le plus radieux des topazes. Nous ne devions pas rester dans les parages.

« Rainbow ! On s’en va, Astro prépare son cataclysme ! »

Il était déjà trop tard, le sol s’affaissait sous nos pieds, des fissures apparaissaient un peu partout dans la forêt autrefois calme et nostalgique. L’ours bien léché et calme que je connaissais, était retourné à son état naturel, la terrible bête assoiffée de combat et de rage, ne vivant que pour détruire. Des petites montagnes de roches et de pierres, recouvertes de la mousse verte et douce du premier étage, s’extirpait du sol un peu partout, détruisant le merveilleux lieu qui a demandé tant de temps et d’attention afin de se construire.

Les roches apparaissaient de n’importe où, il n’y avait aucun moyen de prévoir d’où viendrait la prochaine attaque. L’ours quant à lui, se tenait sur un pilier de terre au centre de son carnage, où aucun tumulte ne se produisait. Si je pouvais atteindre cette plateforme, je serais sain et sauf de toutes les attaques et je pourrais essayer de sauver mon ami bien plus rapidement. Combien de temps mettra le Berserker à atteindre notre position ? Pourra-t-il survivre au cataclysme d’Astro ? J’entends toutes les petites créatures vivant dans la forêt fuir vers des zones plus éloignés, là où les pouvoirs de l’ours seront plus faibles et moins mortel. Vous avez peur pour la tour ? Ne vous en faîtes pas, même si ce lieu venait à être entièrement détruit, il ne s’affaisserait ni sur les étages d’en dessous, ni ne produirait la chute de la tour de cristal. Pour le moment, nous devons simplement nous concentrer sur le gardien d’Arancioni !

[HRP : Dé d'attaque/défense pour les effets du cataclysme sur Dead qui tente de se projeter sur la plateforme. Dé d'action pour connaître la difficulté et les dommages que Berserker obtiendra s'il tente de rejoindre le lieu de combat.]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 783
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : A l'aventure !

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: Symptômes inquiétants [Libre]   Ven 8 Juin - 13:25

Le membre 'Dead' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Symptômes inquiétants [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Symptômes inquiétants [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: La tour de cristalTitre :: Premier étage-
Sauter vers: