Partagez | 
 

 Thanatophobie -Feat L'Invocateur-

Aller en bas 
AuteurMessage
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Thanatophobie -Feat L'Invocateur-   Dim 8 Avr - 13:51



L'angoisse la prenait au cou, elle avait vue une vision qu'elle n'aurait pas aimé voir. L'invocateur, cet ancien partisan d'Arancioni, venait de détruire une capitale déjà bien dévastée. Elle cru à un cauchemar, allait-il tout détruire ainsi sur son passage? Etait-ce le début d'une nouvelle guerre? Elle s'en mordit la lèvre jusqu'au sang et se ressaisit en sentant le goût de ferraille sur sa langue : Non, elle ne voulait plus goûter à celà.

Elle s'habilla chaudement d'un gros manteau de fourrure et elle fit les cents pas. Devait-elle aller le voir? Elle paniquait d'avantage à l'idée de ce qu'il allait lui dire. Elle ne voulait just pas voir ce monde dévasté. Elle n'arrivait plus à supporter l'idée de ne pas agir sur ce monde. Elle manquait de faillir à ses propres choix.

La jeune femme avait juste peur, elle pourrait tuer sous cet état, encore plus que par colère au final, tant elle craignait ce qui pouvait l'atteindre, même non physiquement. Elle partie prévenir les gardiens de la tour. Without n'était pas là, probablement à l'aventure, et Dead non plus, probablement à l'aventure aussi.

Ses enfants jouaient dans leur chambre sagement avec V.H en tuteur. La Créatrice n'avait pas d'inquiètude à se faire sur le sujet.

Mais en effet, être divinatrice ne voulait pas dire être omnipotente. Il y a des choses qu'elle ignore, des choses qu'elle n'entend pas, des choses qu'elle ne surpasse pas malgré les apparences. Elle use sagement de ses pouvoirs pour ne jamais faire appel au côté obscur de sa puissance.

Elle se téléporta en dehors de la tour pour s'occuper de ses kiwis, toujours dans ses réfléctions. En effet, toujours à mal, elle ne voulait juste pas voir un royaume disparaître. Mais si elle contrôlait les gens, quel genre de femme serait-elle, à part un monstre? Elle ne voulait pas de ça pour le monde des rêves. Mais pour elle, l'arc en ciel ne doit perdre aucune couleur. Elle croyait selon ses visions que L'Invocateur comptait faire bien plus que dévaster ce qui l'était déjà plus d'une fois. Il avait déjà promis des explosions, mais jusqu'où? Pour quelles raisons?

Elle devait lui demander en personne, elle devait faire face à ses craintes et connaître la vérité en dehors de son petit nid douillet. Qu'avait-elle à craindre? De le détruire sur le coup de la peur? Elle serrait les poings, parfois, elle détestait avoir autant de puissance. On en perd la tête, on veut tout contrôler, et on perd ses sentiments. C'est ce qui lui était arrivé avec son monde, Yume serait-il une bénédiction, ou une malédiction?

Elle prit soin de repérer où se trouvait l'Invocateur en ce moment même, et peu importe où il était alors, même sous sa douche, la Créatrice se téléporta alors sur sa position afin d'être à quelques mètres de lui, l'air un peu en détresse dans ses yeux verts, d'habitude si brillants, devenant lentement ternes et inquiets.

Elle serrait son manteau d'une main, encapuchonnée, et lui demandera clairement, une fois en face de lui :

"J'ai besoin de te parler, je suis soucieuse, et tu es le seul à pouvoir m'apporter des explications."

Elle tremblait de la main droite, la cachant légèrement dans son manteau.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Tss, loin de ta connerie !

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: Thanatophobie -Feat L'Invocateur-   Dim 15 Avr - 14:31

La chaleur du désert de Giallo. Je ne m'y ferais sans doutes jamais, pour le mieux j'imagine. Qui sait ? Peut-être qu'un jour il se mettra à faire aussi froid qu'à Banchi ici ? Je dois être prêt à tout, le changement sait être violent quand il sort de nulle part. Le vent souffle fort aujourd'hui, aussi fort que le soleil tape sur le sable et c'est tout sauf rafraîchissant, j'ai l'impression que mes bras fondent sous mes bandages, le reste de mes vêtements me protègent bien, heureusement.

Avant quitter Blu après avoir croisé l'autre crevard, je suis retourné voir très rapidement Hikaru pour mes bras, c'est elle qui m'a retapé, et qui m'a conseillé de quitter le pays histoire de faire profil bas un moment. J'ai eu le temps de reprendre des forces en route, on peut dire que je suis presque à 100% de mes capacités, mais je ne dois pas forcer sur mes bras, si jamais quelque chose vient de nulle part pour m'attaquer, je devrais compter sur mes invocations.

Je suis en route pour Elucia, je vais d'abord prendre de nouveaux vêtements parce que mes manches sont parties en cendres et ma capuche a été assez abîmée, puis je passerais voir Akia, elle devrait être avec Yuuziath maintenant, je crois, enfin j'espère. Après ça... Je sais pas trop à vrai dire. J'ai hâte d'avoir mes bombes ! Utopia et Nadiria ne seront plus que de mauvais souvenirs dans peu de temps, enfin ça c'est secondaire en vrai, je m'en tape presque. Tant que le plus important est accompli~...

Le vent arrêtait de souffler pendant un instant, et tant mieux ! Ça me laissait le temps de prendre une gourde à ma ceinture, offerte par ma Bluienne préférée ! Mais maintenant elle est presque vide et j'ai pas de bouffe, je devrais me magner pour atteindre la capitale, j'y volerais mon déjeuné. Je replaçais la gourde à ma ceinture après l'avoir refermé, et je relevais la tête.

Bizarrement, je ressentais le besoin de me frotter les yeux, je ne sais pas pourquoi... Peut-être parce que mes yeux me jouaient des tours ? Oui, ça devait être ça, parce que faire apparaître "cette" silhouette devant moi, enfin, je crois presque reconnaître celle à qui je pense sous ce manteau... Oui, c'est juste la chaleur, les illusions du désert, ce genre de chose, je ne vois qu'une dame sous un manteau qui va disparaître dans un instant, car ce n'est qu'une illusion ! Enfin... C'est quand même pas vraiment elle ? Nah, elle serait jamais assez tarée pour se montrer devant moi, du moins elle en aurait jamais eu le courage !


La Créatrice : J'ai besoin de te parler, je suis soucieuse, et tu es le seul à pouvoir m'apporter des explications.



GAH ! C'est sérieusement elle sous ce manteau ?! Mais qu'est-ce qu'elle vient foutre ici ! Qu'elle s'approche pas plus de moi, je vais la supprimer ! Elle a pas comprit qu'elle figurait sur ma liste noire ?! Elle est pas attardée à ce point, si ?! Quasi-instantanément, je me mettais plus en colère qu'un taureau voyant du rouge partout, commençant à faire émaner de la magie de mon corps, prêt à invoquer de quoi exterminer cette erreur de la nature. Le vent se remettait à souffler, mais très légèrement.

L'Invocateur : Espèce de... Je peux savoir ce que tu fous ici ?! Tu crois que j'ai que ça à faire que de t'écouter débiter tes petits soucis quotidiens ?! Va donc parler à l'autre sac d'os, j'suis sûr qu'il sera ravi de se pendre en t'écoutant ! A moins que tu ne veuilles vraiment rester le temps que je t'enterre sous ce putain de désert ?!

Merde merde merde merde ! Comme si c'était maintenant qu'elle devait venir ! Je croyais que j'allais passer une bonne journée...! J'ai l'impression que je viens d'attraper le cancer ! Faut que je me débarrasse d'elle, et je plaisante pas : Il faut qu'elle disparaisse !

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Thanatophobie -Feat L'Invocateur-   Dim 15 Avr - 23:35

Des cris, des engueulades, du mépris. La Créatrice déformait son visage au fur et à mesure des mots et en cachait une partie sous sa capuche en la tirant de sa petite main tremblante. Il avait beau être menaçant, elle savait qui perdrait, bien malheureusement. Parfois ce n'est pas drôle d'être la plus forte, car les menaces n'atteignent plus.

Elle finit par craquer à ses propos et frapper de son pied dans le sable, et à peine eut-il volé, et dépassé sa cheville, que le désert se fit brutalement vide. Elle avait simplement déformé la réalité afin de se retrouver seule à seule avec l'Invocateur, crisant à son tour d'une voix plus fluette et d'une gorge nouée incapable d'être prise au sérieux, comme un enfant qui pleurniche :


"ASSEZ!!!"


Elle prit une bouchée d'air chaud, transpirant et ne pouvant retenir ses larmes. Elle recula un peu et trembla, elle allait finalement lui expliquer ce qu'elle avait à dire, peu importe ses réactions, essayant de se rendre aussi intimidante que lui et menaçante.

"Je veux savoir ce que tu complote dans ton coin ! Le futur ne m'a rien présagé de bon, mais j'ai besoin de preuves avant de me tromper, et je n'ai pas envie de te faire du mal, je ne veux faire du mal à personne ! Donc si tu ne te calmes pas.."

Sa voix se noua de nouveau, et ses mots étaient difficlement compréhensibles, ses larmes coulant dans sa bouche :

"Je vais détruire tout autour de moi, et sans le faire exprès, juste parceque la stupide sage que je suis n'est pas capable d'être impartiale!!"

Elle affichait totalement ses faiblesses mentales, et elle tomba à genoux dans ses larmes. Elle essayait déséspèrement de se calmer, lui demandant encore une fois entre deux hoquets :

"Je veux juste savoir ce que tu fais, ce que tu mijotes...Je ne veux pas voir de royaumes détruits, un arc en ciel n'en ait pas un si il manque une couleur... Je t'en prie, juste, réponds moi..."

Elle se cachait entièrement sous son manteau comme une enfant et se débattait avec ses propres sentiments afin d'arrêter de pleurer bêtement. Etait-ce donc ça, la fameuse Créatrice? La fameuse sage d'un monde idéalisé? Pff, rien qu'un morceau de femme immature qui a peur de la mort alors qu'elle l'embrasse chaque jour d'un air innocent.

Elle ne regardait même pas le malfrat dans les yeux, préférant observer le sable. Elle ne voulait pas lui donner la sensation de vouloir attiser sa pitié avec son visage pathétique. Elle ne l'a pas connu assez, et elle regrette de s'être aussi souvent cachée.

Il ne quitterait pas cette zone vide tant qu'elle n'aurait pas eu satisfaction.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Tss, loin de ta connerie !

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: Thanatophobie -Feat L'Invocateur-   Mar 17 Avr - 22:45

La Créatrice : ASSEZ!!!

Elle frappa du pied contre le sable, me faisant d'abord sourire, mais la suite m'arracha bien vite mon air amusé du visage. Plus, un, son. Le vide absolu. Les didgeridoos ne sifflaient plus, il n'y avait plus de vent, un peu comme si le temps s'était arrêté mais... C'était autre chose, quelque chose que je ne pouvais pas expliquer, mais que je dont la provenance ne m'était pas inconnue. Madame pique sa crise on dirait...! Malgré la chaleur, je sentais un frisson me parcourir le dos, comme une vague de froid qui disparaissait très rapidement.

Elle tremble, elle recule, elle a peur ? Nan, je peux voir sous sa capuche, ce regard je le connais mieux que personne ! Mais... Ces larmes me perturbent un peu... Bof, comme si c'était important de toute façons. Ce n'est qu'un regard que je n'aurais plus à supporter dans peu de temps, et ces larmes ne sont qu'une nouvelle preuve de son inutilité légendaire dans ce monde~.


La Créatrice : Je veux savoir ce que tu complote dans ton coin ! Le futur ne m'a rien présagé de bon, mais j'ai besoin de preuves avant de me tromper, et je n'ai pas envie de te faire du mal, je ne veux faire du mal à personne ! Donc si tu ne te calmes pas... Je vais détruire tout autour de moi, et sans le faire exprès, juste parce que la stupide sage que je suis n'est pas capable d'être impartiale!!

De te tromper ? DE TE TROMPER ?! Et bien c'est la meilleure ! Quelqu'un capable de contrôler l'avenir ! Peur de se tromper ! Hahaha, j'en mourrais de rire ! La Créatrice se tromper ! Trop bon ! Cette attardée tomba ensuite à genoux, continuant de chialer en crachant encore quelques mots avant de se taire.

La Créatrice : Je veux juste savoir ce que tu fais, ce que tu mijotes...Je ne veux pas voir de royaumes détruits, un arc en ciel n'en ait pas un si il manque une couleur... Je t'en prie, juste, réponds moi...

Depuis son arrivé, je n'ai qu'un air moqueur attaché au visage, mais avec ça... Mouais, je crois qu'il est temps d'être sérieux quelques instants. Je ricane pendant quelques secondes, puis je rigole un peu de plus belle, puis je me tais, toujours le sourire aux lèvres. J'avance très lentement vers l'Ultime, les mains dans les poches, le regard caché par ma capuche, comme celui de l'Ultime dans le sable.

L'Invocateur : Hmm... Vraiment...? Héhé...! Répète donc ça. Répète donc ce que tu viens de dire, parce que là je crois pas que tu mérite une seule explication de ma part ! Enfin je veux dire, fait un effort quoi ! Tu sais mieux que moi que ce n'est pas le moment de rire, n'est-ce pas ? Hm ? Disais-je en m'arrêtant juste à quelques centimètres d'elle, souriant de moins en moins à chaque secondes.



Je ne vais pas lui dire que ça ne la regarde pas, je ne vais pas lui cracher au visage, je ne vais pas la frapper, enfin je crois. Je sortais soudainement les mains de mes poches, et dans un mouvement rapide je l'attrapais par le col de son manteau pour la relever brutalement, si mes bras n'étaient pas en mauvais état je l'aurais presque soulevé du sable.


L'Invocateur : Tu... Tu te fous de ma gueule, hein ? T'as juste choisi le pire moment pour blaguer ? J'espère que c'est ça, parce que sinon t'es vraiment la plus grande des attardées ! Tu crois sérieusement que je pourrais me calmer après ce que tu viens de dire ? Et regarde moi quand je te parle... MÊME AÉRIS T'AURAIT GIFLÉ POUR AVOIR OSÉ DIRE CA ! UNE COULEUR EN MOINS ?!
Criais-je en secouant un peu à chaque phrase la Créatrice.
Mais est-ce que tu es vraiment capable de prédire l'avenir ?! J'y crois pas t'es pire que tout ! Une putain de couleur en moins ?! Ton arc en ciel à la con, ton monde, Yume, je te rappelle que tu l'as presque laisser crever avec Dead ! Il n'y aurait pas qu'une couleur manquante sans tout ceux qui ont réussi à tenir tête à Kotei, et autant te dire que sans tout ceux qui l'ont combattu ton arc en ciel n'aurait même plus été composé d'une seule couleur à ce jour, même Malva aurait disparu, laissant Kotei avec toute la puissance de l'univers ! Si tu tiens vraiment tant que ça à ce monde, pourquoi t'as pas explosé Kotei quand il a montré le bout de son nez ? Comment ça se fait que tu ne nous a même pas au moins prévenu ?! Toi et l'autre enfoiré d'Ultime vous nous avez laissé crever ! Tu peux expliquer ça ?!

Je marquais une pause le temps de lâcher la Créatrice et de m'éloigner un peu d'elle, et aussi pour reprendre mon souffle, et je reprenais de plus belle.

L'Invocateur : Vous laissez un gamin arracher Arancioni à Yume, le ruiner, le détruire, le torturer, et tu viens là, devant moi, me dire que tu ne veux pas voir une couleur manquer à ce "magnifique" arc en ciel ? Putain de blague ! Aussi drôle que le plus grand Trolleur de Yume, hein ? Tu me fais gerber !

Je m'arrêtais un nouveau afin de marquer une pause, me retournant et m'accroupissant dans le sable afin de souffler un coup et de me reprendre. Après une bonne dizaine de secondes, je me redressais sur mes jambes et sans me retourner je continuais plus calmement.

L'Invocateur : Bon... C'est sans surprise. Tu l'as vu, je veux, et je vais détruire Arancioni. Mais j'imagine que si tu es là, c'est pour me demander non seulement confirmation, mais aussi peut-être... "Pourquoi" je veux faire une chose pareil au royaume auquel j'appartenais avant ? Pourquoi je veux faire tant de mal alors qu'avant tout se passait bien pour mon cas ? L'explication se trouve simplement dans tout ce que j'ai dis il y a un instant.

Je me retournais finalement, levant une main afin de désigner la Créatrice.

"Je sais que vous êtes fragiles depuis la guerre quant à la protection de Yume, vous tenez à votre monde et pourtant vous l'avez laissé se faire tabasser par un gamin, vous en souffrez, et vous voulez maintenant éviter que ça ne se reproduise."

"Je sais que vous vivez depuis dans un monde de bisounours où vous détestez voir les gens souffrir, vous voulez que tout soit gentil et mignon. Alors..."

"Qu'est-ce qui pourrait bien vous faire souffrir ? Moi, je sais. Un autre enfoiré sortit de nulle part avec de mauvaises intentions, comme par exemple faire du mal à Yume, tu sais, faire ce que Kotei a fait à Yume. Tu l'auras compris, je parle de moi."

"Mais pourquoi m'attaquer à Arancioni et pas un autre royaume comme Giallo ? Arancioni a déjà bien souffert, je pourrais avoir un peu de pitié et m'attaquer au moins à un autre royaume... Et bien non. Car non seulement, c'est bien plus simple vu qu'il est en reconstruction, mais en plus, parce que comme je l'ai dis : Il a déjà été tabassé, et ce critère est indispensable."

"Voir ce royaume déjà blessé se refaire attaquer... Ça vous ferait bien mal, n'est-ce pas ? Oui, et ça vous ne pourriez pas le supporter, surtout si l'attaque est menée par quelqu'un capable de totalement rayer une couleur de la carte, quelqu'un qui fait peur. J'ai l'intention de devenir ce quelqu'un, d'obtenir la puissance de détruire des royaumes, et de tuer ceux qui se dresseront sur mon chemin, comme les dirigeants, ou les gardiens !"

"Si j'attaque Arancioni, c'est pour vous faire souffrir pour ce que vous avez fait ! Vous avez laissé des gens qui n'avaient rien demandé souffrir et crever, alors vous allez en payer le prix, en achevant Yume, et ce sous vos regards impuissants !"

"Vos... Principes, c'est bien comme ça que vous les appelez ? Le fait de laisser les gens se démerder face aux dangers les plus grands, comme quand nous étions en train de nous faire démolir face au soi-disant Empereur... Seriez vous prêts à les briser pour venir m'en empêcher ? Ou alors est-ce que vous allez encore compter sur les héros de Yume pour vaincre le grand méchant et sauver le monde, avec pour risque de mourir, d'échouer ?"

"Est-ce que les Ultimes protègent, sauvent, ou abandonnent ? Jusqu'à présent, je ne vous ai vu protéger personne, vous n'avez fait qu'attendre la bataille finale contre Kotei pour montrer le bout de vos nez afin d'aider un peu ceux qui le combattaient, nous laissant à l'abandon tout le reste de la guerre comme si vous aviez voulu récolter un peu de gloire dans un combat qui n'était plus le votre au moment même où il avait commencé."

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Thanatophobie -Feat L'Invocateur-   Mar 17 Avr - 23:36

Remonter la Pente


La Créatrice vivait un enfer mental, elle en perdait ses couleurs et ses yeux perdaient en brillance. Il avait certes raison, et peu importe les choix, on en revient au même : Elle est fautive.

Elle s'était juré de ne pas intervenir en ce monde afin de ne pas contrôler qui que ce soit, elle pensait que de détruire l'ennemi était tout simplement rendre dépendant le monde à sa personne.

Elle en avait la nausée, un goût amer dans la bouche, plus râpeux que ses larmes. Plus elle l'écoutait, et plus elle n'entendait plus, comme si un bourdonnement sourd l'envahissait, les ténèbres lui compressaient le dos dans une étreinte glaciale. Elle en avait une énorme boule au ventre.

Voilà pourquoi elle préfèrait avant tout le monde d'où elle venait, car si elle contrôle tout, elle n'a pas à subir la haine de qui que ce soit. Elle essayait de se ressaisir, car les larmes n'allaient rien y changer, et un désolé non plus. Elle retira finalement sa capuche, laissant sécher ses dernières larmes sur son visage de porcelaine fissuré, et annonça à l'Invocateur :

"Je ne vais pas t'empêcher de faire ce que bon te semble, car si je ne l'ai pas fait avec Kotei, alors ce serait passer pour une idiote d'avantage. Et en effet, même une devin peut se tromper, si je puis lire dans ton regard le mépris. Je ne suis pas toute puissante, j'ai des failles, comme tout le monde."

Elle fit un premier pas courageux vers lui.

"Je suis profondément pathétique, ridicule, et s'excuser ne sert à rien, j'ai laissé Kotei faire, et je n'ai même pas prévenu, mais qui a dit que j'étais maîtresse de ce monde? Telle mère nature, je n'en suis que la fondatrice. Donc en effet, tu as raison, je n'ai rien d'une chef ici, je suis parfaitement inutile maintenant que mon travail est fait. Peut-être est-ce à cause de ça que je me cache dans la tour, à quoi bon se balader dehors quand on ne sert à rien?"

On aurait dit de la provocation, mais elle était sincère, et cette auto-dérision d'elle même l'apaisait. Elle avait des faiblesses, et elle a fait des erreurs, et elle n'irait pas à l'encontre de la haine qu'on peut lui porter.

"Je me doute que ma mort serait ta plus grande satisfaction, avec la destruction de ce monde. Sache juste, Invocateur, que tu as tout les droits de me haïr et de vouloir me tuer. Je n'ai aucun mérite."

Elle ferma un instant les yeux, comme si un poids de vices et de péchés s'était envolé de ses épaules. Elle n'attendit pas sa surprise ni des reflexes meurtriers pour venir l'enlacer à la taille le temps d'une micro seconde avant de se téléporter plus loin.

"Je combattrais cette fois ci aux côtés des royaumes, et je serais fair-play, je te laisse donc une chance de me tuer sans aucune rancune. J'espère que tu accepteras ce ridicule présent à côté d'une mort immédiate."

Elle lui sourit un peu forcé, mais elle le savait : Même si elle est devin, elle n'avait pas prédit cette haine qu'on lui porterait, et elle donnera à chacun une chance de se venger, en toute légitimité. Elle ferait l'impossible pour se faire racheter auprès de ceux à qui elle aurait voulu obtenir l'amitié.

Trop timide, trop puissante, trop responsable. Elle attendait avant tout une réponse de l'Invocateur à cette provocation enfantine qui ne valait pas un clou. Au moins, elle lui avait dit qu'elle assumait chacun de ses propos, et a arrêté de pleurer afin de se rendre responsable.

"Je te souhaite d'être connu en ce monde, peu importe ta réputation."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thanatophobie -Feat L'Invocateur-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thanatophobie -Feat L'Invocateur-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» invocateur + eidolon
» [classe de prestige] Invocateur
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: GialloTitre :: Désert de didgeridoo-
Sauter vers: