Partagez | 
 

 L'objectif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: L'objectif   Sam 2 Sep - 15:28



Je marche depuis longtemps, enfin, l’armure traîne mon corps encore endormi. Lorsque je me réveille, je vois au loin l’eau. Blu? Enfin? Après tant d’efforts je suis récompensé? Je demande rapidement à l’armure de me redonner le contrôle total, je sens mes jambes et mes bras un peu lourds mais rien de grave. Je m’élance en direction de cet océan qui signera une nouvelle ère! Je descends une grande dune de sable, notre vitesse me fait tomber la tête la première dans la descente vertigineuse. Je tente de m’accrocher désespérément à quelque chose mais le sable ne veut rien savoir et me recouvre quasiment dans ma chute. Je n’ai plus de repère mais mon adrénaline y fait abstraction et je suis heureux de tomber ainsi alors que je suis plus proche que jamais de mon but. J'heurte violemment le sol et reste inconscient quelques minutes au moins. Je vérifie les systèmes, l’armure semble avoir été quelques peu endommagé.

Intégrité de l’armure : 98 %

Cela me semble tout à fait honnête. Je me relève péniblement avec la tête qui tourne tandis que je retombe une nouvelle fois dans la précipitation. Je dois reprendre mon calme. Je demande à l’armure de stabiliser mon état pour que je puisse me lever sans soucis. Je reste ainsi au sol sans bouger, cependant, l’armure travaille dur pour me remettre sur pieds. Une fois cela fait, je me relève avec les claquements mécaniques habituels. Je devrais sûrement arranger cela pour une plus grande discrétion. Une fois debout, je jette un œil à la dune m’ayant envoyé au tapis après seulement quelques millisecondes de combat. C’est vrai qu’en l’observant c’était idiot de se jeter comme cela vers le vide. D’après les calculs de mon corps mécanique, il devait y avoir plus de 200 mètres de pente raide de plus de 75° d’inclinaison. C’est simplement un détail, je n’ai rien c’est l’essentiel, de toute façon que pourrait-il m’arriver dans mes armures, absolument rien. Je me souviens alors de Verde, mais ça ne compte pas, ce n’était que la première version de nos armures. J’ai bien plus de projets en tête qu’auparavant, et je deviendrai l’un des hommes les plus puissants de tous les royaumes d’ici.

Je me dirige vers l’eau en laissant derrière moi le désert aride. J’ai l’impression que quelque chose m’observe de loin mais en vérifiant mes radars, je suis bien le seul sur cette plage, pour l’instant. J’arrive au bord de l’eau et passe ma main à travers. Elle semble des plus normales en apparence, même constitution, même densité et même salinité. J’observe l’océan.

"Alors c’est ici Blu, sous ces tonnes d’eau. C’est impressionnant, mais la question reste en suspens, comment vais-je m’y rendre?"

Mon armure a beau être hermétique, ce n’est pas encore un scaphandre. Encore une chose que je devrais arranger avec la nouvelle version. Tant de progrès à faire et si peu de moyens pour les mettre en œuvre. J’ai peut-être une idée qui pourrais signaler ma position à quelconque personne de l’océan. Une décharge d’énergie en l’air, tel un phare je me ferais voir par des habitants de l’eau ou encore du désert qui sauraient comment rejoindre les profondeurs. Je vérifie mon équipement et active ma décharge d’énergie. Un grand rayon traverse le ciel comme un éclair droit et émet une lumière brillante au travers du peu de nuages présents. Le rayon a dû être perçu des kilomètres à la ronde. J’attends enfin que quelqu’un me vienne en aide et m’indique la façon voyager dans cette eau azure. Je décide de m’asseoir sur la plage en attendant mon précieux informateur. Mais avant ça, je préfère recalibrer encore une fois l’armure, on ne sait jamais, mieux vaut prévenir que guérir. Alors toute la mécanique frissonne et vibre dans un vacarme assourdissant. Je crois que l’armure commence à être plutôt usée, il est grand temps de changer. De plus mes réserves de nourriture et d’eau potable sont vides, je ne pourrais tenir pas plus de deux jours sans remplir les réserves de vivres. Une fois l’opération terminée, je m’assois enfin face à la mer et réfléchit à tous mes projets. Certains sont très clairs dans mon esprit alors que d’autres sont encore plutôt flous. Je parle évidemment de mes différents types d’armure. Mais quelque chose me tracasse, une idée vient de naître entre mes neurones. Un nouveau projet, plus grand, plus ambitieux. En effet, il sera bien plus important que tous les autres. Mais je n’ai pas encore les moyens et les connaissances nécessaires à sa construction et son achèvement. Il restera donc dans mon esprit pour le moment. Ce n’est qu’une esquisse, un plan, une vague idée, mais il est mon nouvel objectif, le projet OS.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: L'objectif   Sam 2 Sep - 17:18

Cela va faire désormais quelques jours que la guerre est terminée !

Une année complète est passé …

Et pourtant ! J’ai l’impression que ce sont des années, des décennies qui se sont passés. J’ai connu des guerres, des génocides par le passé, mais en seulement une année, tout a été balayé par la puissance de la clé de Malva. Bien ! Il est temps de bâtir un nouvel avenir ! Un avenir où les nouvelles générations ne connaîtront désormais que la paix. Mais, j’ai des doutes, ma logique et ma raison me disent qu’une période de paix n’est jamais éternelle. Tôt ou tard, une autre guerre arrivera, un autre conflit qui aura sans doute un autre visage, car tant que la vie existe, les guerres et les conflits seront à jamais présents.

La guerre ne meurt jamais …

Je déteste cette phrase, mais je ne peux m’y empêcher de penser à celle-ci.

Quoi qu’il en soit ! Il faut continuer d’avancer de l’avant et cesser de regarder le passé. On peut avoir des souvenirs nostalgiques, mais cela ne servira à rien pour bâtir un nouvel avenir plus radieux ou profiter de l’instant présent.

Alors que je m’avançais doucement en direction de la salle pilotage, je demandais au pilote Jeff où nous en étions sur notre trajet, celui-ci me répondit d’un ton amical et jovial comme d’habitude :

« Il nous reste seulement quelques heures pour arriver vers le port d’Aurora ! Et après ! Nous pourrons boire, manger et dormir à volonté ! »

« Très bien Lieutenant, répondis-je d’un ton calme. »

À bord de l’un des croiseurs de l’armée Blu, nous avançons en direction de la cité d’Aurora. Maintenant que la guerre est finie et que nous avons soignés nos blessures. La majorité des matelots souhaitaient rentrer chez eux et retrouver leurs proches. Nous étions au début plusieurs dizaines de navires de guerre, mais nous finîmes par nous séparer, lorsque les navires devaient emprunter des chemins différents. La majorité partit en direction de Waterfall, certains décidèrent de se rendre tout simplement vers le rivage. Tandis qu’autres décidèrent partir en direction de la cité d’Aurora.

Toutefois, mon vaisseau ne décida pas de continuer le voyage, lorsqu’il vit quelques étranges sur le bord de la plage. Au début, il n'y avait qu'un seul homme, puis au bout de quelques minutes d'autres personnes finirent par le rejoindre. La majorité des étrangers étaient des Arancioniens, sans doute des réfugiés qui cherchaient un nouveau foyer, un nouvel avenir. Au début, je commençais à les observer, hésitant à les venir en aide ou non, car les capsules sous-marines pouvaient très bien les ramener dans les cités sous-marines de Blu. Puis, c’est alors que je reconnus l’un d’entre eux, un étrange pas comme les autres, cette armure de métal, je la reconnais !

D’un ton calme et posé, j’ordonnais à l’ensemble de l’équipage du navire :

« Nous allons nous arrêter pendant quelques instants prêt de cette plage. »

Le gigantesque navire technologique de Blu commença sa manœuvre, mesurant dans les 500 mètres et faisant plusieurs tonnes, celui-ci ne continua pas son chemin trop loin de la plage et s’arrêta à une distance suffisante.

D’un ton légèrement grave, j’annonçais d’une voix légèrement grave :

« Je vais aller descendre, je dois interroger personnellement ces réfugiés et ce vagabond. »

« Mais, monsieur, si je peux le permettre, il y a des capsules qui peuvent les aider dans leur trajet, déclarait un lieutenant de la marine. »

« Disons que c’est pour une affaire plus ou moins personnelle, je dois y aller, ce ne sera pas long, je vous le promets. »

Alors que je commençais à descendre du navire pour partir en direction de la plage à l’aide d’un canot-motorisé, je finis par arriver sur la plage en question. Posant mes pas lourd sur le sable du rivage des coquillages, j’avançais lentement, mais sûrement vers les Arancioniens et le fameux étranger. D’un ton légèrement grave, mais amical j’annonçais :

« Bienvenue à Blu ! Que pouvons faire pour vous ? Avez-vous des questions en particulier ? »

Pendant que j’annonçais ces propos à cet étranger et aux réfugiés Arancioniens, je vis un autre individu faire son apparition, je ne pus l’identifier à cause des rayons du soleil. De plus, mon intention était plutôt focaliser sur le fameux étranger en armure, je décidais de me rapprocher de plus en plus prêt de cet homme en armure pour lui demander calmement :

« Je crois que nous nous connaissons, monsieur Mark. Qu’est-ce qui vous amène à Blu ? »

Je me souviens que cet homme voulait se rendre à Blu. En le voyant arriver, je vois qu’il a mis un certain temps. Pourtant, je lui ai donné un holo-gps, une sorte de boussole qui l’aiderait dans son chemin en direction du Royaume Bleu. A-t’ il été retardé ? Ou bien est-ce que cet homme n’a pas le sen de l’orientation.

Dans tous les cas, je me méfiais de lui, car notre première rencontre était plutôt … glaciale. J’ai des doutes envers lui, j’espère que je me trompe, mais je me disais que cet homme voulait faire des choses pas nettes au sein de ma patrie d’accueil. Tandis que les réfugiés Arancioniens se présentaient chacun leur tour, l’individu commença à se rapprocher de plus en plus près de nous.

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'objectif   Sam 2 Sep - 17:55

Un chevalet sous le bras, un sac de peinture et de pinceaux, aujourd'hui, je sortais dessiner ! J'ai rarement pu faire de la peinture dans ma longue vie car les paysages de mon monde ne m'inspiraient pas, alors que Yume No Sekai est source d'idées. J'aime la couleur, j'aime projeter mes sentiments dans mes œuvres pour que les gens les retrouvent une fois en face. J'étais sur le rivage coquillage de Blu pour faire office ici, mais avant de m'installer, j'avais remarqué un groupement de personnes. Ayant le soleil derrière moi, je les voyais, mais moi je devais être une silhouette probablement.

Je m'avançais vers eux alors, traînant mes pieds dans le sable chaud. Le vent soufflait légèrement et mes cheveux partaient dans tout les sens. Je déteste ça car quand on veut arriver de manière classe et que le vent vous fait opposition, vous ressemblez juste à un chubaka pas crédible.

Une fois que je pus discerner chaque personne, je vis plein d'arancionniens pour un Bluien...Ah non, c'est vrai il n'est pas de Blu et je viens de le reconnaître : Ce cher Mark. Je l'ai rencontré une seule fois je crois et ça s'était mal passé. Ma bouche faisait déjà la grimace mais peut-être que tout allait bien se passer cette fois-ci? Je voulais aller surtout voir ces Arancionniens car leur sort m'importe beaucoup.

Quelqu'un arrivait au même moment : Solaiman. Vraiment, j'ai du mal avec ce gars là tellement j'en sais peu sur lui. Comme quoi, être la Créatrice ne veut pas dire omnipotence absolue.

Je vins finalement à porté du groupe à chouchouter les Arancionniens avec beaucoup de sincérité et saluais les deux hommes d'une réverrence tout en renversant une partie de mon matériel au sol comme une débile. Et en me baissant, c'est le chevalet qui chuta une fois le sac revenu à sa place. J'étais rouge de haine envers cette maladresse qui me colle à la peau et je fis mine de rien en leur demandant :

"Herm...Que faites-vous tous donc ici? Pour moi je venais juste peindre, je pense que ça se voit..Mais ça peut attendre ! Je ne vous connais pas beaucoup, et ce serait une parfaite occasion pour, n'est-ce pas?"

Je souriais avec sympathique mais ils ont une certaine aura tout les deux qui m'écrasaient pas mal. Ils l'ont toujours et ils ont du potentiel. Ca ne veut pas dire qu'ils sont mauvais, ça non!

Et en patientant d'une réponse de chacun d'eux, à la limite de les suivre par curiosité et surtout que j'ai toute la journée pour peindre, voir pourquoi pas de nuit, ça peut rendre bien, je cajolais les Arancionniens comme une maman qui adore chaque royaume à sa juste valeur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: L'objectif   Dim 3 Sep - 17:50



Je vis approcher Solaiman, le médecin qui me semblait légèrement idiot sur les bords. Comment était-il arrivé ici avant moi ? Il est vrai que j’ai connu quelques embarras durant mon séjour dans le désert toutefois il était parti dans la direction opposée à la mienne, je ne comprends pas vraiment.

"Je crois que nous nous connaissons, monsieur Mark. Qu’est-ce qui vous amène à Blu?"

Il n’a pas vraiment regardé les hommes-animaux -moi non plus d'ailleurs-, plutôt moi directement, c’est étrange, il doit me porter une attention particulière. Il est désormais devant moi et je comptais lui répondre au moment même où une vieille connaissance fait son entrée. Il s’agit de La Créatrice, c’est évidemment elle. Malgré le fait que notre dernière rencontre se soit mal passée, je ne pense pas qu’elle veuille me tester à nouveau, mais montrons-lui quand même que je ne suis plus aussi faible qu’avant.

"Herm...Que faites-vous tous donc ici? Pour moi je venais juste peindre, je pense que ça se voit..Mais ça peut attendre ! Je ne vous connais pas beaucoup, et ce serait une parfaite occasion pour, n'est-ce pas?"

Je la dévisage des pieds à la tête alors qu’elle ramasse pour une énième fois ces pinceaux et ses tableaux. Au moment où elle pose un simple regard sur l’armure, je sors et range rapidement l’arbalète, armant et désarmant une flèche au bout luisant. Un clac résonne et je reprends mes esprits. Je laisse planer un regard vague sur les hommes-bêtes. Ils semblent perdus, peut-être ont-ils été alerté par mon signal. Qu'importe, je dois continuer ma quête. Je m’adresse donc à mon premier interlocuteur en le saluant d’un léger mouvement de tête.

"Bonjour Solaiman, permettez-moi tout d’abord de m’interroger sur le fait que vous soyez ici avant moi. Cependant là n’est pas la raison de ma présence, je cherche à rejoindre Blu pour en apprendre plus sur vos technologies, créer une nouvelle armure en manipulant vos outils surpuissants et y ajouter une toute nouvelle source de puissance que j’ai pu récolter lors de mon parcours semé d’embûches. Je vous demande donc humblement de m’accorder le passage jusqu’aux profondeurs des cités marines pour que je puisse y accomplir un renouveau technologique."

Je  me tourne vers la Créatrice.

"Quant à vous, je me souviens très bien de notre première rencontre et de votre embuscade. J’en conviens que mon comportement n’était pas des plus commodes et veuillez m’en excuser. Pourtant à l’heure actuelle comme à l’heure d’antan, je ne cherche pas vraiment à parler de ma personne , je ne cherche qu’à trouver repos en finalisant mon projet et c’est à Blu que je le pourrais. Cependant, si monsieur Solaiman ici présent accepte que nous voyagions avec lui jusqu’à son royaume natal, le temps du trajet nous permettra peut-être de communiquer dans un contexte plus amical qu’autrefois. D’autant plus que je pense qu’une légère pause vous ferais le plus grand bien si je puis me permettre."

Si cette dernière cherche un paysage à peindre, quoi de mieux que les fonds marins. Des régions inopinées et où résident une flore et une faune complètement différentes de celles présentes sur terre.

Je me redresse vers cet homme cyborg.

"En parlant de ce que je viens faire ici, je voudrais vous signaler un petit détail. Votre carte holographique, bien que très utile, n’est pas très résistante, une simple tempête de sable et la voilà inopérante à cause des infiltrations de sable. J’accorde que votre royaume ne soit pas spécialisé dans le domaine terrestre, mais vous n’en restez pas moins -au vu des dire de plusieurs personnes- le royaume le plus avancé technologiquement parlant. Comprenez alors ma détresse quand je m’aperçus qu’une simple tempête mit hors service une petite carte. Je me pose ainsi des questions sur vos soit-disantes technologies."

Je suis confiant comme toujours et ne vacille pas devant ce colosse plus grand que moi. Ai-je été un peu trop rude avec lui? Après tout il m’avait soigné et donné cette carte en signe de politesse. Ce n’est pas courtois que de lui rendre un reproche en retour. Alors avant même qu’il eut le temps de répondre j’enchaîne les monologues.

"Ne pensez pas que je juge vos capacités mais je fus surpris par cette carte. N’y voyez pas de reproche ou quelconque indignation, simplement une remarque."

Je décide alors de me taire et laisser place à leurs réponses, car plus vite nous monterons à bord d’un transport vers Blu, plus vite je pourrai construire mon nouveau corps de métal.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: L'objectif   Lun 4 Sep - 19:34

"Bonjour Solaiman, permettez-moi tout d’abord de m’interroger sur le fait que vous soyez ici avant moi. Cependant là n’est pas la raison de ma présence, je cherche à rejoindre Blu pour en apprendre plus sur vos technologies, créer une nouvelle armure en manipulant vos outils surpuissants et y ajouter une toute nouvelle source de puissance que j’ai pu récolter lors de mon parcours semé d’embûches. Je vous demande donc humblement de m’accorder le passage jusqu’aux profondeurs des cités marines pour que je puisse y accomplir un renouveau technologique."

Etrange, cet homme avait l’air d’être plus amical auparavant, mais je gardais néanmoins toujours un œil vigilant sur ce dernier. Toutefois, je décidais tout de même de répondre :

« Effectivement, mais veuillez de ne pas enfreindre les lois de Blu. Je vous prie de vous installer au sein de cette barque motorisé, je vais vous amener vers la cité, grâce au gigantesque navire que vous pouvez observer en ce moment. »

Puis, c’est alors qu’une étrange jeune femme fit son apparition, elle avait une chevelure brune et une robe blanche. Tient donc, cela ne serait pas ? Elle s’avança doucement près de nous pour déclarer d’un ton calme :

"Herm...Que faites-vous tous donc ici? Pour moi je venais juste peindre, je pense que ça se voit..Mais ça peut attendre ! Je ne vous connais pas beaucoup, et ce serait une parfaite occasion pour, n'est-ce pas?"

Rapidement, Mark décida de répondre à cette jeune femme d’un ton étrangement serein :

« Quant à vous, je me souviens très bien de notre première rencontre et de votre embuscade. J’en conviens que mon comportement n’était pas des plus commodes et veuillez m’en excuser. Pourtant à l’heure actuelle comme à l’heure d’antan, je ne cherche pas vraiment à parler de ma personne, je ne cherche qu’à trouver repos en finalisant mon projet et c’est à Blu que je le pourrais. Cependant, si monsieur Solaiman ici présent accepte que nous voyagions avec lui jusqu’à son royaume natal, le temps du trajet nous permettra peut-être de communiquer dans un contexte plus amical qu’autrefois. D’autant plus que je pense qu’une légère pause vous ferait le plus grand bien si je puis me permettre. »

Puis, c’est alors que celui-ci décida de se retourner vers moi pour me dire à nouveau toujours avec la même voix :

"En parlant de ce que je viens faire ici, je voudrais vous signaler un petit détail. Votre carte holographique, bien que très utile, n’est pas très résistante, une simple tempête de sable et la voilà inopérante à cause des infiltrations de sable. J’accorde que votre royaume ne soit pas spécialisé dans le domaine terrestre, mais vous n’en restez pas moins -au vu des dire de plusieurs personnes- le royaume le plus avancé technologiquement parlant. Comprenez alors ma détresse quand je m’aperçus qu’une simple tempête mit hors service une petite carte. Je me pose ainsi des questions sur vos soit-disantes technologies."

Je voulus répondre à ces propos, mais il décida rapidement de terminer avec :

"Ne pensez pas que je juge vos capacités mais je fus surpris par cette carte. N’y voyez pas de reproche ou quelconque indignation, simplement une remarque."

Après avoir laissé les deux individus parler, je décidais à mon tour de me lancer. D’un ton sérieux, mais calme j’annonçais à tout le monde :

« Bien ! Si vous souhaitez partir avec nous, vous pouvez embarquer dans ce canot-motorisé. Mais veuillez à ne pas faire … « d’incident » monsieur Mark. »  

Je me retournais rapidement pour répondre aux remerciements des réfugiés Arancioniens. D’après leurs dires, ces derniers voulaient s’installer pendant un certain temps sur Blu, le temps que le royaume d’Arancioni soit reconstruit.

Par la suite, je décidais de répondre à cette jeune femme d’un ton calme et serein :

« Pour votre question madame, je rentre à Blu avec mes matelots, nous voulons nous reposer après cette année de conflit difficile, si vous voyez ce que je veux dire. »

Tandis que je m’arrêtais pendant un bref moment pour prendre ma respiration, je décidais de reprendre toujours du même ton :

« Mon identité n’est d’autre que Solaiman Organa, je suis général de l’armée de Blu, commandant de l’équipe de l’expédition, médecin de l’hôpital de Waterfall, professeur de … Enfin, bref ! J’ai pleins de boulots et de titres, ce qui n’est pas toujours convenable. »

Alors que je décidais de me rendre vers le canot-motorisé pour allumer son moteur, je continuais toujours de la même lancé

« Bien ! Je pense qu’il est temps d’y aller ! Pour ceux qui souhaitent venir avec moi à bord de mon humble navire. »

Au bout de quelques minutes, tout le monde fut présent à bord de la petite embarcation. Allumant définitivement les moteurs, nous rendîmes en direction du grand croiseur. Une équipe se dépêcha pour nous récupérer et nous entrâmes à bord du vaisseau.

Alors que les voyageurs venaient de poser à peine les pieds au sein de ce vaisseau, ils furent accueillis par un long couloir en métal qui mena en direction du centre de commandement du croiseur. Les matelots, les soldats, les marins, les ingénieurs et mécaniciens s’activaient. Chacun étant occupé à leur tâche. On pouvait nettement voir de nombreux hommes et femmes activent sur des écrans et les radars. Des dizaines de personnes bougeaient dans tous les sens.

Alors que nous arrivâmes dans un lieu qui n’est d’autre que la salle de pilotage, je déclarais d’un ton très amical à Jeff qui était toujours aux commandes :

« Bien le bonjour Jeff, j’ai ramené au sein de notre humble navire. »

« On ne vas pas tarder à se lancer, mais que vois-je ? Tu as ramenés des invités ou devrais-je dire … de jolies demoiz … »

« C’est bon ! Tu t’amuseras quand on arrivera à Aurora, dis-je d’une voix légèrement grave. »

« Okay ! Okay ! No problemo ! Calme ! Calme ! »

Pendant que Jeff commençait à lancer les moteurs et que le navire allait bientôt plonger sous les eaux. Je décidais d’annoncer aux voyageurs :

« Bien ! Vous pouvez vous installer dans les quartiers, avez-vous des questions ?! »

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'objectif   Mar 5 Sep - 0:05

Toujours aussi pesant ce Mark...Je l'avais reconnu malgré son armure différente car je suis pas non plus trop débile. Voyant que j'avais interrompu leur conversation, j'attendais mon tour tout en faisant des papouilles aux bêtes.J'écoutais à moitié ce qu'ils se disaient. J'ai tendance à ne pas m'intéresser aux choses qui ne m'attirent directement pas, et ici je préférais m'occuper des arancioniens que de parler technologie.

Mais j'avais entendu sur la fin qu'ils allaient dans Blu, moi aussi je veux y aller du coup, ce sera parfait pour peindre ! Je me retournais vers eux quand Mark vint à m'adresser la parole. Aaaah, même si il veut bien être plus comminucatif, je ressens encore plus un robot qu'un humain dans sa façon de parler. Mais je ne lui en voulais pas car moi même je regrettais d'avoir voulu le tester dans le passé aussi bêtement et j'étais ravie à l'idée de faire plus ample connaissance avec lui.

Et le revoici parler technologie avec Solaiman. Solaiman, lui aussi je devrais essayer d'en savoir plus sur lui, mais actuellement je me sens si petite et fragile face à ces deux titans en taille et en force. J'ai beau avoir un pouvoir géant, actuellement ils peuvent me one shot sans problèmes.

C'était maintenant à Solaiman. Incident? Pourquoi un incident? Dans quel sens? Sortit de son contexte c'était un peu flippant pour moi mais on va dire que c'est pas ce qu'il voulit dire.

Et maintenant l'homme cyborg allait aussi me répondre son activité suite à ma précèdente question remontant avant le monologue de Mark. Il avait bien raison de demander à se reposer après cette année pleine de péripéties. J'hochais tout simplement la tête en guise d'acquiesation car je n'avais rien de plus à dire.

Solaiman s'était alors présenté sous tout ses titres, woah, ça en fait un paquet, dire que moi ça fait "Bonjour chui la Créatrice enchanté." Je devrais repenser à ma présentation auprès des gens, je me sens plus crédible d'un coup..

Nous allions finalement partir et j'étais un peu comme une enfant qui n'avait pas prit la mer depuis des lustres. Dans mon ancienne vie, je n'avais prit que des bateaux bus, jamais de grandes croisières ou de voyages sur l'eau juste pour s'amuser. J'aime beaucoup les voyages sur l'eau car c'est reposant et je préfère complètement ça à l'avion.

J'observais de haut en bas le vaisseau bluien, je crois que ça va être ma première croisière dans Blu, et non à sa surface où je veillais à l'époque sur VH. Ca se voit que je sors jamais de ma tour ma foi. Au moins j'avais l'air d'une enfant epoustouflée par les paysages, lâchant des onomatopées d'exclamation tout les 10 secondes.

On avait suivit Solaiman jusqu'à un type qui se prénommait Jeff à priori. J'eus comme un frisson qui me parcourut le corps à l'entente de ce nom mais je me restraignais d'y penser. Ca me revenait de si loin, j'en avais la chair de poule.

De jolis demoiz...? Terminez votre phrase môssieur je n'ai vu que la gente féminine à bord ! Je faisais une moue de gamine comme pour le provoquer en mode viens pas tenter de me draguer toi. Mais à priori je fais pas peur je suis plus chou qu'autre chose selon Dead. Faudra que je m'achète un livre "intimidation pour les nuls" à l'échoppe.

Je restais auprès de Solaiman car j'avais des questions, oui :

"Comment ça se fait que j'entends toujours parler de vous sans rien savoir de vous, Solaiman? Ne pourriez-vous pas me résumer ce qui fait de vous un héro au sein de Blu?"

J'étais sincère et attentive suite à ma question, évitant néanmoins son regard qui me foutait la pression. Je suis fragile je sais. Et je n'oubliais pas pour autant que j'allais avoir une discussion avec Mark, je la voulais !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: L'objectif   Mar 5 Sep - 21:28



"Bien! Si vous souhaitez partir avec nous, vous pouvez embarquer dans ce canot-motorisé. Mais veuillez à ne pas faire… "d’incident" monsieur Mark."

Des incidents? Quel genre d’incident pourrais-je commettre? Je ne suis pas idiot, je sais bien que la vie de probablement plusieurs centaines de personnes travaillant dans des véhicules sous-marins ainsi que celles des hommes-animaux est potentiellement en danger si l’intégrité du transport atteint un seuil critique.

"Mon identité n’est autre que Solaiman Organa, je suis général de l’armée de Blu, commandant de l’équipe de l’expédition, médecin de l’hôpital de Waterfall, professeur de… Enfin, bref ! J’ai pleins de boulots et de titres, ce qui n’est pas toujours convenable."

"Celui de vantard vous va à merveille également" pensais-je brièvement.

Plus je parlais à cette personne, plus je savais que son niveau dans mon estime descendait. A notre première rencontre il m’a paru sot et un tantinet collant de par ses questions et le fait qu’il me dérange dans ma construction et maintenant il se met à énumérer ses titres comme de rares trophées qu’il garde précieusement en réserve. Cependant, il est peut-être vrai qu’il ait bien voulu m’aider en m’accordant tous les soins les plus sophistiqués qu’il le pouvait pour me rétablir ainsi que probablement sauvé des vies lors de batailles au front, mais je reste sur mon avis plutôt mitigé encore à l'heure actuelle.

"Bien! Je pense qu’il est temps d’y aller ! Pour ceux qui souhaitent venir avec moi à bord de mon humble navire."

Ces paroles me ramènent à la réalité et je ne fais plus attention à son comportement. Mes jugements sont parfois un peu secs alors je décide de me mettre en réserve, et simplement de le suivre en répondant aux éventuels questionnements de La Créatrice sur le trajet. Nous montons ensuite à bord du transport censé nous amener à Blu, et nous entamons de rejoindre la salle des commandes a posteriori. Je regarde un peu partout autour de moi et il s’agit en effet d’une salle de commandement. La sécurité n’est pas bien poussée ici, je pourrais autodétruire mon armure et faire couler ce navire sans que personne ne s’en soit douté auparavant. Toutefois, je reconnais que Blu est un royaume spécialisé dans le domaine maritime, la plupart des appareils électroniques sont de grande qualité et je ne sais même pas à quoi certains peuvent bien servir.

"Bien! Vous pouvez vous installer dans les quartiers, avez-vous des questions ?!"

C’est un réel défaut ce besoin de comprendre ce qu’il y a autour de moi, j’en perds le fil des conversations. J’ai tout de même réussi à comprendre la dernière phrase de notre hôte. C’est alors que je vois la plupart des hommes-animaux partir vers des quartiers privés où ils pourront se reposer je présume. Personnellement je préfère rester ici dans la cabine, j’ai besoin d’en savoir un peu plus sur notre destination, notre trajet et cette technologie dernier cri.

"Comment ça se fait que j'entends toujours parler de vous sans rien savoir de vous, Solaiman? Ne pourriez-vous pas me résumer ce qui fait de vous un héros au sein de Blu?"

En entendant cette demande je ne pus m’empêcher de répondre vivement à la place de Solaiman.

"Si je puis me permettre, je pense qu’un héros possède le sens de l’urgence."

Je ne voulais pas être rébarbatif et rappeler des souvenirs anciens. Mais cette phrase résonne encore dans ma tête. "Veuillez de patienter, je suis en ce moment en train de soigner cette personne." Cet homme qui a préféré s’occuper d’une simple coupure avant de soigner un autre homme sur le point de décéder devant ses yeux n’est pas pour moi un héros. Enfin, je suis peut-être trop rustre. Mais cet instant précis restera gravé dans ma mémoire à jamais, et il en faudra beaucoup pour me prouver que "Solaiman Organa" est digne des titres -aussi futiles soient-ils- qu’on lui donne.

Je laisse après cette légère remarque les deux interlocuteurs s’exprimer, et je me replonge dans mes pensées en observant de plus près ces étranges technologies tout droit sorties d’un autre monde, bien plus ingénieux que je n’aurais pu le penser.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: L'objectif   Dim 10 Sep - 21:36

"Comment ça se fait que j'entends toujours parler de vous sans rien savoir de vous, Solaiman? Ne pourriez-vous pas me résumer ce qui fait de vous un héros au sein de Blu?"

Je voulus répondre avec un franc parlé, mais Mark m’interrompu rapidement en déclarant tout simplement :

"Si je puis me permettre, je pense qu’un héros possède le sens de l’urgence."

Je vois qu’il m’en veut toujours pour cela. En effet, il était bel et bien en danger de mort à ce moment crucial dans le village de Verde, mais il y avait tellement des dizaines de cas qui étaient similaires à lui que j’avais du mal à les gérer. Evidemment, cela donnait lieu à des problématiques. De plus, je n’avais pas vu son état et il fallait que je soigne le plus rapidement possible le poison dans le sang du gosse, avant qu’il meurt au boute de seulement d’une ou deux heures. Bref ! Là n’est pas la question et je dois passer à autre chose. Je n’ai nulle l’envie de continuer à débattre dans des disputes futiles.

Reprenant d’une voix calme, sérieux avec un franc parlé. Je décidais de répondre aux propos de la Créatrice, tout en ignorant les paroles de Mark

« On a beau me dire que je suis « un héros », je n’en suis pas un, je ne fais que suivre mon devoir. J’ai sûrement accomplit des tâches que la majorité décrit comme « impossible » et difficile, mais je ne fais que mon devoir de protéger mes compagnons, mes frères d’armes et Yume no Sekai. Peut-être ce que vous qualifiez d’héros, ce n’est que pour moi suivre son devoir à tout prix peu importe la difficulté, le danger et la peur. Bien sûr ! En faisant en sorte que les dommages collatéraux et physiques soient « minimes » ou quasiment inexistants. »

Alors que je venais de terminer ces mots, Jeff annonça à l’ensemble du groupe :

« Nous arrivons dans 4 heures à Aurora, veuillez de vous installer confortablement au sein du navire ! Mesdames et messieurs ! »

En entendant les propos de Jeff, l’ensemble de l’équipage était fou de joie et commença à lancer quelques cries de joies. Je ne dis point de mot et je regardais mes compagnons, mes hommes et femmes de cet équipage de croiseur avec un regard joyeux et une forme de paternalisme. J’étais heureux à l’idée qu’ils puissent se reposer tranquillement, en paix et qu’ils arrivent à nouveau à s’amuser, malgré les blessures de guerres physiques et mentales. J’ai fait de mon mieux pour les consoler, mais j’ai cette impression que cela n’avait pas suffit.

En tout cas ! Il faut se tourner vers un nouvel avenir, un avenir où les générations futures, mais également passées puissent profiter d’une très longues, voir éternelle période de paix. Néanmoins, au cours de la route, j’avais une mauvaise intuition, comme si que quelque chose ou un événement particulier n’allait pas tarder à éclater. Je devais me préparer à toutes les éventualités.

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'objectif   Ven 15 Sep - 14:07

Pourquoi me sentais-je dans une espèce de tension environnante? Je zyeutais un peu les deux hommes en me triturant les doigts, enfonçant lentement ma tête dans mes épaules, un peu soumise à l'intimidation que les deux pouvaient me porter dans cette conversation très froide.

Mais Solaiman ne fit pas d'arrêt sur la phrase de Mark, qui pour moi signifiait clairement un pic donc j'ignorais la provenance. Moi qui procrastinait dans la tour alors que c'était la guerre dehors, tout ça pour résister à la tentation de faire de vous un monde parfait, MON monde parfait. Mais j'en ai déjà un, je me dois de vous laisser votre liberté, moi-même je n'aimerais pas qu'on me manipule.

Solaiman reniait l'idée d'être un héros. C'est très modeste de sa part alors qu'il est plutôt connu au sein du royaume bleu. Même moi qui le croisait rarement j'en entendais parler. Une histoire de devoir, c'est très militaire cette phrase je trouve, suivre son devoir, et hyper modeste encore une fois.

Il a dit exactement trois fois qu'il suivait son devoir, j'ai compté, il se répète un peu papy Solaiman.

Et ainsi qu'il finissait son beau discours plein d'honnêteté à mes yeux, ce "Jeff" nous annonce qu'on arrive dans 4 heures à Aurora. Ma bouche s'allonga et mes yeux s'écarquillèrent d'un air choqué. C'est aussi long?! Mais enfin, vous perdez autant de temps simplement en remontant à la surface?! Moi qui ne suis guère patiente et qui n'est jamais vraiment allée à Blu, j'étais un peu...Angoissée? A l'idée de passer 4 heures entières entre un cyborg que je connais à peine et un type aussi aimable qu'une porte de prison à première vue. Enfin, je dis ça en jugeant, mais je suis certaines qu'ils sont très sympathiques une fois qu'on les connaît bien.

Tout le monde avait l'air heureux autour de moi, ça vous paraît court 4 heures les gars ou j'ai encore raté un épisode? Je vins contre un des Arancionniens en grande gamine pour me plaindre du temps qu'on allait passer à ne rien faire qu'attendre ici puis je me dis que je devais néanmoins en profiter pour essayer de briser le malaise que j'entretiens avec Mark.

Je lui jetais un regard avec la bouche qui faisait la moue. Qui a dit que la Créatrice était une sage femme badass et omnipotente? La vraie Créatrice est une gonzesse enfantine avec un poil de colère, je vous jure, juste un poil.

"Mark, parlez-moi un peu de vous aussi s'il vous plaît, on a 4 heures devant nous, et j'ai l'impression de ne connaître que votre armure et non pas ce qu'elle contient."

Waaaah j'ai fait une phrase badass et tout je suis trop contente ! J'avais un air sérieux sur le visage mais au fond je me sentais vraiment trop classe genre manga et tout avec une musique stylée weeeee.

Et c'est ainsi que j'attendais avec espoir une réponse qui ne soit pas aussi douce que la porte qui se referme sur votre nez à vous en décrocher l'os du nez.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: L'objectif   Ven 15 Sep - 20:00



Je suis assis à vérifier chacun des paramètres de l’armure sur mes écrans internes.

"Mark, parlez-moi un peu de vous aussi s'il vous plaît, on a 4 heures devant nous, et j'ai l'impression de ne connaître que votre armure et non pas ce qu'elle contient."

"Vous ne connaissez en effet que Mark, l’armure. Personne ne me connaît aussi bien que moi-même. Et personne ne me connaîtra plus qu’il ne connaît l’armure." dis-je en la regardant droit dans les yeux après avoir simplement dévier la tête de mon activité première.

Je détourne la tête vers mes poignets en vérifiant pendant quelques instants mes capteurs car cela m’occupe et j’aime prendre soin de mon armure. Cependant je ne fais pas vraiment les choses correctement, je songe vaguement. Mon regard se perd et je repense à ma première rencontre avec La Créatrice. Mon arrogance, mon dédain et mon indifférence face à elle. J’aurais pu simplement répondre présent à sa demande. Mais je me souviens aussi de la détermination qui m’animait. Elle est toujours aussi présente en moi, mais j’ai découvert qu’elle n’était peut-être pas à placer en première position, sinon je n’aurais jamais rencontré Djinn. Alors au moins aujourd’hui, je vais prendre le temps de répondre à question que l’on me pose. Je reviens alors rapidement sur la jeune femme.

"Cependant, il pourrait exister certaines personnes qui en savent plus sur moi, je parle ici tout d’abord d’un demi-homme fort sympathique que j’ai rencontré dans un désert. Ensuite, il y a vous, celle qui sait tout d’après vos propres dires. Vous savez tout de moi sans rien savoir pourtant."

Je baisse la tête et regarde mes mains comme si je cherchais quelque chose.

"Je suis en effet un homme, un parmi d’autres. Toutefois, je possède quelques ressources. J’ai démonté et reconstruit pièce par pièce une voiture à l’âge de 9 ans, j ’ai décroché un prix Nobel d’informatique -même si cela ne doit rien vous dire- dans mon adolescence pour avoir trouvé toutes les failles de sécurité des banques mondiales, j’ai travaillé pour les plus grands fabricants légaux d’armes et plus particulièrement de missiles, j’ai élaboré des projets personnels qui ont connu un succès mondial et j’ai voyagé entre des dimensions spatio-temporelles. Voilà un cursus relativement étoffé pour un homme encore jeune."

Ma vie empirique antérieure ne m’importe plus. Tout de moi ne peut pas être compréhensible de par mes expériences. Je resterai un mystère pour quiconque, personne ne verra autre chose que l’armure. Cependant j’ai tout de même changé, alors qu’il n’existe qu’une seule âme dans ce monde qui pourrait deviner pourquoi. Je suis mort la minute à laquelle je suis arrivé ici et je suis né les quelques heures après mon premier contact avec Djinn.
Après quelques secondes de silence j’enchaîne.

"Je suis ici pour connaître un renouveau. Je vais enfin atteindre mon but premier. Je vais pouvoir profiter de la technologie que Blu à m’offrir pour améliorer mon exosquelette en y ajoutant par exemple cette pierre."

Je sors de mon espace de stockage sur la hanche la petite pierre verte luisante de Verde. Je la tiens entre l’index et le pouce et projette une légère lumière dessus avec mes capteurs visuels pour un effet verdoyant et un peu éblouissant. Je la range immédiatement et regarde vers l’avant du vaisseau sous-marin. Je me pose souvent une question un peu stupide.

"Qui y a-t-il de l’autre côté de cet océan?"

Mon regard se perdait dans les profondeurs sombres de l’eau. Il s’agit de quelque chose qui me titille l’esprit. Personne ne m’a jamais parlé d’ailleurs que Yume No Sekai. Je ne suis pas de nature curieuse, mais j’avoue que cela m’intrigue.

"Ya des trucs, et de l’aventure!" s’écrit-elle.

"Alors c’est à Blu que mon histoire va réellement débuter, et je ferai connaître mon nom à travers tous les royaumes. Je serai connu pour être le plus grand génie mécanique et informatique du monde ainsi que…"

Le pilote se prénommant Jeff m’interrompt en criant à Solaiman qui gérait tous ces subordonnés.

"Objet non identifié en approche!"

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: L'objectif   Dim 17 Sep - 20:44

Thème du Rp:
 

Mark et la jeune femme décidèrent de se mettre à l’écart pour pouvoir discuter entre en privé. Respectant ce choix, tout en étant très méfiant de cet homme en armure, je décidais tout de même de rester avec Jeff, laissant nos deux compagnons tranquilles.

Me voilà seul avec le pilote, les réfugiés Arancioniens avaient été emmenés par les soldats de la marine Blunienne, dans des quartiers sécurisés du vaisseau. Tout ce que je ne faisais n’était que discuter de tout et de rien avec le pilote. Puis, c’est alors que Jeff m’annonça avec une voix plutôt calme et assez discrète :

« Anumeh souhaiterait vous voir à Aurora, je viens de recevoir un message holographique de la part de ses subordonnés. »

« Pourquoi ? Et pour quelles raisons ? Demandais-je d’un air suspicieux. »

« Je l’ignore, je n’ai pas cherché à l’ouvrir, il était classé comme « Top secret ». »

Tout de suite, Jeff m’envoya le contenu du message holographique sur mon bracelet. Le remerciant très rapidement, je décidais de quitter la salle de pilotage pour me rendre en direction de mes appartements qui se trouvaient au-dessus du poste de commandement. Empruntant les escaliers pour monter les marches et longeant les couloirs, je finis par arriver dans mes propres appartements. Mes appartements qui n’étaient en réalité composé d’un seul grand lit, d’un bureau avec un ordinateur holographique et des dizaines d’appareils technologiques plus étranges les uns des autres.

Finalement, au bout de quelques minutes, je décidais d’ouvrir le contenu du message holographique classé « Top Secret ». Une voix fit son apparition, une voix robotique très familière, celle de CC-99  qui m’annonçait :

« Vous devez vous rendre le plus rapidement possible à Aurora, Anumeh souhaite discuter avec vous de plusieurs projets très importants pour le peuple de Blu. Des réformes concernant le royaume et une future expédition vers des terres inconnues sont en cours de développements. Je ne peux pas vous en dire plus, rendez-vous au quartier général d’Aurora le plus vite possible. »

Eteignant mon bracelet et le message avec, je décidais de quitter mes appartement pour me rendre à nouveau vers le poste de commandement, après avoir longé les longs couloirs et les escaliers, je finis par arriver à destination.

Alors que je venais à peine de poser les pieds au poste de commandement, tout en saluant à nouveau les matelots. Soudain, le pilote Jeff annonça à haute voix via un micro diffusé sur l’ensemble du navire :

"Objet non identifié en approche!"

Me rendant vers la salle de pilotage d’un pas très accéléré, je demandais sans plus tarder à Jeff d’une voix grave :

« Identifie-le ! Le plus vite possible ! »

Malheureusement, alors que je prononçais ces mots, plusieurs secousses frappèrent le navire. Jeff m’annonça d’une voix bien grave et sérieuse :

« Bordel ! On nous attaque ! On a été touché au niveau de la coque ! Elle a su résister, mais ce n’est pas passé loin ! »

« Bordel, c’est quoi qui nous attaque ?! Demandais-je à haute voix. »

Thème du rp:
 

Très rapidement, l’alarme commença à retentir d’un son très grave dans l’ensemble du navire. La plupart des matelots étaient paniqués, mais face à ce genre de situations, la majorité a appris à garder leur sang-froid face à de telle situation. Grâce à ce sang-froid, l’un des matelots m’annonça à haute voix :

« Ce n’est pas un monstre marin ! Mais un autre navire de guerre ! Il est trois fois plus grand que notre croiseur ! »

Le Navire de guerre ennemi:
 

« Des pirates ?! Mais, cette route martine est normalement sécurisée ! Et les pirates n’oseraient jamais attaquer un croiseur de combat comme celui-ci ! Répondis-je d’une voix toujours grave. »

« Ce n’est pas qu’un simple navire, c’est un véritable cuirassé qui nous bombarde ! Déclara le matelot. »

« Nous allons riposter, plongez plus en profondeur ! »

Puis, c’est à ce moment-là que Jeff cria à l’ensemble de l’équipage :

« Impossible ! Quelque chose d’étrange comme une sorte de magnétisme nous attire dans la direction de ce cuirassé ! On dirait qu’ils veulent nous rendre visite ! »

« Tu veux dire ! Qu’ils veulent nous aborder ? »

« C’est ça ! »

Alors que je prenais une voix grave pour donner divers ordres à l’ensemble de l’équipage et que je demandais à nos visiteurs de tenter de garder leur calme. Jeff m’annonça à nouveau :

« On dirait qu’ils veulent nous contacter les bougres ! »

« Passez-moi la communication ! »

Soudain, vers le gigantesque tableau de bord qui se situait au centre de la salle, un hologramme fit son apparition, une forme humaine apparut, une forme plutôt chétive, l’homme en question avait le crâne rasé, il semblait avoir un œil cybernétique vers la gauche, il était vêtu tel un noble du XVIIIème siècle et il tenait également une étrange canne vers sa main droite.

Sans plus tarder, l’individu en question sous forme holographique nous annonça :

« Ah ! Je crois que nous avons de la belle camelote. Permettez-moi de me présenter, je suis Bronislaw. »

Bronislaw:
 

Ce nom, je le connais, je ne l'ai jamais rencontré en personne, mais je l’ai déjà entendu plusieurs fois sur des rapports de la marine Blunienne. D’une voix grave, froide et sérieuse, je répondis :

« Bronislaw ! Alias, le « Boucher esclavagiste » ! Votre réputation de lâche et de meurtrier vous précède. »

« C’est flatteur de votre général Organa ! Votre réputation vous précède également. »

Rapidement, Jeff me demanda d’une voix sérieuse :

« Qui est ce type ? »

« Il s’agit de Bronislaw ! C’est un esclavagiste, mais également un ingénieur de l’armement qui n’hésite pas à attaquer n’importe quel navire, qu’il soit qu’un simple navire marchand ou un croiseur de guerre. Son objectif est de capturer des matelots pour les vendre comme de vulgaires objets sur le marché noir de Rosa, mais la rumeur rapporte qu’il aurait travaillé pendant un moment pour un certain Aldrim Van-Cardo Minthran. »

« Qui est ce Aldrim ? »

« Le Bras droit de Kotei ! Et contrairement aux autres généraux de l’armée des morts, ce dernier court toujours dans la nature. »

Sortant un rictus, l’hologramme de Bronislaw répondit tout simplement :

« En même temps ! J’aime les défis ! Ce serait trop facile de s’attaquer à un pauvre vaisseau marchand. Un croiseur de guerre ! Ça c’est un défi à ma taille ! Et en plus, un croiseur où se trouve le célèbre général Organa ! »

Après un bref moment pour reprendre sa respiration, Bronislaw continua toujours de la même intonation de voix :

« Et pour Aldrim ! Il n’a été qu’un client pendant quelques mois, je n’ai pas vraiment participé à la guerre et à ce génocide commis par les Malviens. Donc, si vous voulez savoir où il est, j’en suis navré, mais vous n’êtes pas tombé sur la bonne personne. Enfin, bref ! Je vous laisse tout de même le choix ! Soit vous vous rendez gentiment ou soit je serais d'en l'obligation d'utiliser la force. »

« Vous avez attaqué un croiseur Blunien, vous êtes également accusés de pirateries, de pillages, d’esclavagisme, de meurtres et bien d’autres crimes plus inimaginables les uns des autres. Donc non ! C’est vous qui allez-vous rendre sur le champ ! »

« Quelle dommage que cela se finit comme cela ! Mais, bon ! Nous nous reverrons dès que vous serez à genou devant moi avec les chaines électriques ! »

Soudain, la communication s’arrêta à cet instant. Malheureusement, nous n’eûmes guère le temps de respirer lorsque Jeff nous annonça à haute voix :

« Des capsules d’abordages foncent dans notre direction ! »

« Préparez-vous au combat ! Protégez les civils ! Nous allons montrer à cet enfoiré de quoi nous sommes capables ! »

Une secousse retentit dans l’ensemble du navire, des perceuses en métal commencèrent à s’enfoncer dans la coque. Ces perceuses n’étaient d’autres que les capsules d’abordages et ces dernières commencèrent à lâcher des droïdes de combats de formes humanoïdes, il y en avait au moins une quarantaine de ces choses et près d'une dizaine d'entre-elles étaient au sein de la salle de contrôle où nous nous situons.

Droïdes de combats:
 

Sortant directement mon sabre laser d’une couleur bleutée, je déclarais à l’ensemble de l’équipage :

« Il faut tenir ! »

La bataille ne faisait que commencer …

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'objectif   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'objectif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.
» Objectif Lune [TERMINE]
» Objectif Mars [MegaMorse + Little Green][Terminé]
» objectif coureur pcm 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: BluTitre :: Aurora-
Sauter vers: