Partagez | 
 

 Une drôle de réunion [PV Hyppolite]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldrim
Malva (Effroi) - Rang 4
Malva (Effroi) - Rang 4
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2016
Age : 19
Localisation : "Attendez ! Je prépare ma future comédie musicale !"

Inventaire
Objet: Fragment de pierre des esprit.

MessageSujet: Une drôle de réunion [PV Hyppolite]   Mar 22 Aoû - 15:31

Qu'est-ce que la réalité ? Qu'est-ce que le réel ? Quelle est votre définition du réel ?

Si la réalité n'est basée seulement sur ce que nous pouvons toucher, sentir, voir, goûter, observer ou lire ; alors le réel n'est seulement qu'un signal électrique interprété par notre cerveau.

Ce que je voulais en venir, mes lecteurs et lectrices, c'est que la réalité, telle que vous la connaissez, n'existe pas. Vous pouvez bien rire derrière vos écrans, mais sachez une chose, même au sein de votre monde, la réalité peut facilement être manipulée. Il n'y a pas besoin d'aller chercher plus loin, si vous observez l'histoire, vos médias d'informations ou encore les événements contemporains de votre monde, vous pouvez nettement observer que la réalité est plus ou moins modifiée. Remodelé, changé ou tout simplement supprimer, pour laisser place à un mensonge, un mensonge qui cherchera à masquer ce que vous nommez, la « réalité ».

Pour quelles raisons ? Me diriez-vous ?

Peut-être pour vous rassurer, vous cachez une information qui ne ferait qu'exploser les conflits ou tout simplement pour entretenir la flamme de l'espoir. Alors, dans ce cas-là, la réalité, la vérité, n'as pas lieu d'être, puisqu'elle ne ferait qu'apporter des ennuis et des problèmes.

D'ailleurs, quelle est votre définition du mensonge ?
Si le mensonge représente une déformation, une histoire ou une information fausse qui cache la vérité ou une information capitale. Alors, comment savoir si ce mensonge en est belle et bien un ?

Avez-vous des preuves pour contrer un mensonge ?

D'ailleurs, qui dit que vous direz la « véritable vérité », celle-ci sera sans doute modifié, partiellement ou dans sa totalité pour votre propre intérêt, volontairement ou involontairement. Qui dit que vous vous êtes trompés ? Et ce que vous avez pu observer ou entendre n'est pas totalement véridique. De plus, chacun aura sa version de la vérité, en bien ou en tort.

Puis-je vous raconter un conte ?

Une histoire qui ne sort que de l'imaginaire comme vous l'aurez tendance à l'appeler. Une histoire qui a été inventée par deux écrivains. Une histoire qui est, si vous le voyez bien, a été écrite par des phrases et des signes que vous nommez « l'alphabet ». D'ailleurs, avez-vous la preuve que cette histoire n'est qu'un mensonge ? Même si vous l'avez inventée, qui dit que cette histoire existe réellement ou possède un équivalent, quelque part dans ce vaste univers que nos scientifiques connaissent à peine.

Bien, je crois que je vais arrêter de vous importuner.


Il était une fois sur une planète lointaine, très lointaine …

Dans un pays lointain fait de montagnes et de plaines, une petite boule de poile blanche dormait sur un vieux rocher. Ce n’était pas qu’un simple et vulgaire rocher, c’était le « Grand rocher d’Arancioni ». Bien sûr, le nom de ce simple caillou composé de carbonate de calcium est évidemment exagéré. Cette chose faite de carbonate de calcium mesurait dans les 2 mètres de hauts et son diamètre devait faire, sans aucun doute, dans les 15 mètres.

Un simple rocher où une pauvre petite boule de poile blanche dormait paisiblement sur celui-ci, tel un enfant qui fait de beaux rêves sur un petit lit douillet. En l’observant de plus près, la petite boule poile mesurait dans les 50 cm de haut et faisait probablement dans les 1 mètre de long. Ah ! Qu’est-ce qu’on aimerait être à sa place. Ne trouvez-vous pas ?

La petite boule poile dormait sur ce brave rocher, sur son petit lit douillet, comme j’aime l’appeler. Sur ce vieux gros colosse, un manteau vert couvrait totalement le compagnon de notre petit ami. Cette texture verte, que vous avez tendance à nommer « mousse », faisait office de matelas pour notre compagnon. On pouvait également observer qu’une épaisse feuille verte couvrait le corps de notre ami, tel un drap que vous aimez vous couvrir, avant de coucher sous une belle pleine lune.

Je peux le voir. Tient ! Notre ami a décidé de se réveiller sous les éclats de cette bonne matinée. On peut enfin observer son visage, une petite créature, un animal. Non ! Une espèce de rongeur et de félin croisé avec un écureuil. Quel étrange spécimen ! À la fois, fascinant, bizarre et mignon, comme vous avez tendance à appeler.

Le petit animal commence à frotter ses yeux, ses yeux qui brillent d’un éclat rouge, telle une myrtille, que j’aime dévorer durant mes goûters. De petite joue, légèrement gonflé, tel un chaton durant ses premiers mois. Une queue soyeuse qui représente à la fois l’élégance et la puissance de cette créature. Des pattes comparables à n’importe quel félin, des dents ou devrais-je dire des incisives légèrement disproportionné. Nous avons affaire-là à un formidable spécimen.

La Boule de poile:
 

Oh tient ! Elle nous observe ! Pensez-vous qu’elle puisse nous voir derrière ces écritures. J’espère que oui, car je suis très curieux de rencontrer un jour, une de ces créatures.

On dirait que la petite boule poile part, elle va sans doute chercher de la nourriture pour son petit déjeuné de la matinée. Suivant le fleuve, tel un chemin menant à son destin, la petite boule de poile trouve une petite coccinelle. Petite coccinelle, belle coccinelle, tâché de noire sur une couleur de confiture à la fraise. Ah ! On dirait une belle tartine de confiture pour notre petit compagnon.

Sautant rapidement vers le petit insecte, tel un jeune garçon pressé de prendre son petit déjeuner. Celui-ci goba rapidement le petit insecte, il devait sans aucun doute être très bon, à mon humble avis.

Toutefois, c’est alors que notre petit compagnon décida de rapidement terminer son repas, quand il vit une étrange ombre faire son apparition, une ombre vêtu d’un long pelage noir composé de plus noirs et de serres acérés. On pouvait nettement observer tout en haut un long bec, un bec très allongé.

Rapidement, le petit Nyubei décida d’ouvrir sa petite bouche pour déclarer d’un ton calme :

« Bienvenue mon cher, je me présente, je me prénomme Nyubei, c’est belle et bien moi qui vous ait donné la lettre d’invitation pour la réunion sur les secrets de la magie noire. Pouvez-vous décliner votre identité mon jeune ami ? »

_________________
Petit message d'Aldrim:
 


Thème d'Aldrim:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyppolite
Arancioni - Rang 1
Arancioni - Rang 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 21/06/2017
Localisation : Dans la morgue la plus proche

MessageSujet: Re: Une drôle de réunion [PV Hyppolite]   Sam 28 Oct - 8:14

« Bienvenue mon cher, je me présente, je me prénomme Nyubei, c’est belle et bien moi qui vous ait donné la lettre d’invitation pour la réunion sur les secrets de la magie noire. Pouvez-vous décliner votre identité mon jeune ami ? »

c'est ce qui fût adresser a Hyppolite dès son arrivée a cette montagne. Venant d'une étrange boule de poils blanc. Il baissât la tête vers lui, haussât un sourcil? Quel étrange créature, il ne l'avait que rapidement aperçue lorsque cette lettre lui avait été remise. Trop intéresser par des vers qui rongeaient un cadavre, d'une manière assez insolites. Mais son interêt ne fût pas réduit par cette créature. Sauf ue, au lieu de se demander ou vit-elle, que mange-t-elle, etc...Hyppolite se demandait plutot "Combien d'organe a-t-elle?" "Que se passerait-il si je lui retirait un poumon?", etc...

Néanmoins il y avait eût une question, Hyppolite allait lui répondre. De son éternel ton neutre et un peu froids, d'ailleurs il était un peu plus froids que les autres fois, la créature l'intriguait, mais il n'allait pas lui tape sur l'épaule comme on fait avec un aubergiste.

Hyppolite: Hyppolite Von Cartsein. Permettez moi juste de vous dire que la nécromancie n'est pas une magie noire, et je ne me lancerais pas dans un exposé.

la dernière partie était plus...comment dire...percutante dirons-nous, niveau du ton. C'est le ton qui voulait dire "j'ai raison, tu a tort. Point final". En usant ce ton il ne voulait pas faire croire qu'il savait tout, juste qu'il n'avait pas envie de discuter. La marche a été longue, il ne peut pas voler, donc forcément, il a marcher, et la marche lui a été fatigante bien qu'elle ne l'as, pas épuisé. D'ailleurs...

Hyppolite: d'ailleurs, pourquoi une telle réunion a lieu dans cette montagne? est-elle une source magique? Y'a-t-il eu un charnier ici aussi? Car si vous me permettez, le lieux ne me semble pas très adapter a une réunion si vous me le permettez...

Cependant Hyppoite suivras tout de même la boule de poils, et écouteras ses indications, la réunion l'interessait tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldrim
Malva (Effroi) - Rang 4
Malva (Effroi) - Rang 4
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2016
Age : 19
Localisation : "Attendez ! Je prépare ma future comédie musicale !"

Inventaire
Objet: Fragment de pierre des esprit.

MessageSujet: Re: Une drôle de réunion [PV Hyppolite]   Sam 11 Nov - 21:25

Thème du Rp:
 

Traverser les orages,
Braver les tempêtes,
Escalader les plus grandes montagnes,
Tenir debout devant un ouragan
Et faire face à l’apocalypse,
N’est malheureusement pas à la portée de tout le monde …

L’étranger donna seulement son nom :

« Hyppolite. »

D’une voix calme et sereine, je répondis tout simplement :

« Très bien ! Cher Hyppolite, veuillez me suivre, je vous montrerai la voie. »

Marchant,
Avançant,
Traversant,
Traînant,
Courant,
Escaladant,
Faufilant,
Montant,
Bravant,
Nous voici, nous voilà !

Montagne,
Oh belle montagne !
Tu es si belle,
Si magnifique,
Si jolie,
Si splendide,
Si mystérieuse.

Il faut continuer à marcher,
Avancer,
Courir,
Escalader,
Braver,
Monter,
Il faut continuer !
Ne point s’arrêter,
Ne point se détourner,
Ne point ralentir,
Ne point traîner.

Nous y sommes presque,
Nous voici, nous voilà !
Marchant,
Avançant,
Traversant,
Traînant,
Courant,
Escaladant,
Faufilant,
Montant,
Bravant,
Nous voilà aux portes du destin.

Une grotte se dessine près de nous,
Invitant notre ami à y pénétrer,
Je dis tout simplement d’une voix chanceuse,
Chaleureuse,
Joyeuse,
Heureuse,
Et vertigineuse :

« Bien, bien, bien. Nous y sommes, il est temps de venir mon ami. »

Entrant dans la grotte, nous traversâmes l’obscurité,
Les Ténèbres,
L’ombre,
Le néant,
Le silence,
Et le vide.

Nous voici, nous voilà !
Au fond du gouffre,
Au fond de cette grotte,
Au fond de cette cavité dans la montagne,
Un groupe était rassemblé et formait un grand cercle autour d’un feu,
Un immense feu de camp.

Chantant,
Dansant,
Sifflotant,
Ils étaient voilés de rouge,
De vert,
De bleu,
De rose,
De violet,
Un véritable arc en ciel.
Ces hommes, femmes, enfants et autres chantaient un chant,
Une musique,
Une mélodie,
Une comptine d’une langue inconnue,
Mystérieuse,
Et oublié depuis très longtemps …

Autour des chanteurs et danseurs voilés des multiples couleurs de l’arc ciel,
On retrouvait d’autres individus bien plus étranges,
De diverses origines,
De diverses espèces,
De diverses races,
Et de divers horizons.

Ils sont debout,
Assis,
Allongés,
Ils observent,
Ils parlent,
Ils discutent,
Ils étudient,
Ils transmettent.

L’un de ces spectateurs,
Lui aussi vêtu étrangement,
Vêtu d’un voile bien étrange,
Un voile d’étoiles,
De galaxies,
De lumières
Et de ténèbres.

Ce dernier barbe au visage et regard noir s’avança lentement, mais sûrement près de notre invité. Il n’était pas le seul, d’autres invités étaient présents. Facilement reconnaissable, ils ne portaient pas les mystérieux voiles, ils discutaient et échangeaient entre eux ou avec ces mystérieux voilés. Des aventuriers, des explorateurs, des magiciens, des sorciers, des alchimistes ...
En bref ! Des individus venant des quatre coins du monde des rêves.

Quoi qu’il en soit, ce mystérieux personnage voilé d’une robe de lumière et de ténèbre demanda à notre étranger :

« Bien le bonjour voyageur, je vois que vous avez fait un long voyage, je suppose que vous êtes fatigué après un long voyage. Venez vous asseoir ! Le grand Vizir ne va tarder à arriver. »

S’arrêtant pendant un moment, il reprit toujours avec cette voix calme, sereine et bien mystérieuse :

« Bien ! Je me nomme Ph'nk'thunnig, mais vous pouvez m'appeler Ravok, je suis le grand conseiller du Vizir, c'est un grand maître de la magie, un expert en alchimie et un fin connaisseur des divers arcanes. Je suppose que votre présence est due à notre invitation, invitation qui vous invite à partager votre savoir ou bien d’en accumuler des nouveaux. Est-ce bien cela ? Ou une simple curiosité qui vous a mener jusqu'ici ? »

_________________
Petit message d'Aldrim:
 


Thème d'Aldrim:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyppolite
Arancioni - Rang 1
Arancioni - Rang 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 21/06/2017
Localisation : Dans la morgue la plus proche

MessageSujet: Re: Une drôle de réunion [PV Hyppolite]   Mar 5 Déc - 19:20

Le nécromant se mit a suivre la boule de poils qui était venus le chercher. On ne s'en rend pas compte mais la randonnée en montagne avec des serres c'est compliquer, bancal et douloureux sur certains points. Surtout sans chausses.

Au moins il y avait une vue plutôt jolis. Parfois un paysage assez mort et dévasté s'offrait a ses yeux quand il pouvais avancer sans regarder ou il marchait. Plutôt jolis pour le nécromant.

A force de marche, ils arrivèrent à une grotte. Bien qu'Hyppolite aie d'abord penser que c'était un simple trou peu profond. Mais il admit mentalement son erreur.

Il suivit son petit guide poilus dans ce trou. Le sol plus aplanis lui permettait de se déplacer plus facilement et rapidement. Des bruits de chant venaient du fonds de la grotte. Une berceuse pensât le vautour.

En effet il y avait des gens. Tout un arc-en-ciel de danseurs et chanteurs. de tous âges et toutes origines. Cependant ce n'était pas une berceuse. Cela ressemblait a une comptine.

Hyppolite fût absorber un court instant par ce spectacle de couleur chantant et dansant. Tentant de distinguer quelques visages.

Puis son visage se tournât vers les autres. Ceux qui ne dansent pas. Ceux qui ne chantent pas. Ceux qui sont vétus de morceaux de nuit. Avec leurs vêtements et voiles couvert d'étoiles.

Il remarquât surtout celui au regards noir. Celui qui le fixait. Hyppolite le lui rendit. Il était fort pour les regards noir. Lui qui avait parus plus doux en regardant l'arc-en-ciel dansant, le revoilât aussi froids que l'iceberg qui fît sombrer le titan. Il ne cillât pas en le voyant arriver.

« Bien le bonjour voyageur, je vois que vous avez fait un long voyage, je suppose que vous êtes fatigué après un long voyage. Venez vous asseoir ! Le grand Vizir ne va tarder à arriver. Bien ! Je me nomme Ph'nk'thunnig, mais vous pouvez m'appeler Ravok, je suis le grand conseiller du Vizir, c'est un grand maître de la magie, un expert en alchimie et un fin connaisseur des divers arcanes. Je suppose que votre présence est due à notre invitation, invitation qui vous invite à partager votre savoir ou bien d’en accumuler des nouveaux. Est-ce bien cela ? Ou une simple curiosité qui vous a mener jusqu'ici ? »

Mais Hyppolite restât debout.

Hyppolite: non merci je préfére rester debout, et utiliser votre nom complet monsieur Ph'nk'thunnig.

Nom qu'il prononçât avec un accent fabuleux. Il attrapât d'ailleurs sans regarder une des personnes de la valse,une jeune femme de vert vêtue, et a tirât.

Hyppolite: Je suis venus faire un peut tout ce que vous dîtes. Je vais aussi montrer mon bon sens en vous montrant une partie de mon savoir.

Tout en parlant il avait plonger la main dans le corps de cette jeune fille. Elle ne sentis aucune douleur

H: Je vait de ce pas retirer le coeur de cette fille sans la tuer.

Mais a ne pas regarder ce que l'on fait, on fais mal. Il ne tirat pas le palpitant mais...un poumon.

H: et voici le...oups. je suis navré c'est un poumon.

Il entreprit de le remettre. Mais semblait galérer. La jeune fille avait un torse étroit.Il dus plonger la deuxième main pour remettre de l'ordre.

La jeune fille semblait suffoquer.

Hyppolite grognait en même temps que ses deux mains se mouvaient dans le corps de la jeune fille. Il la retirât après quelques minutes. La jeune fille tombât a genoux, ayant du mal a respirer et se tenant la poitrine. Le vautour essuyât ses mains sanglantes sur le voile de la fille

H: bon elle auras un peut de sang dans les poumons pour les prochaines heures. Navré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une drôle de réunion [PV Hyppolite]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une drôle de réunion [PV Hyppolite]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» La Diaspora a vote Massivement Mirlande Hyppolite Manigat 51%
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: ArancioniTitre :: Le pic de l'aigle-
Sauter vers: