Partagez | 
 

 Le gris n'est pas une couleur [Feat, Shiwakhan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delfino Madeleine
Rosa - Rang 1
Rosa - Rang 1
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/09/2016

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Le gris n'est pas une couleur [Feat, Shiwakhan]   Mar 20 Juin - 14:39

Visite aux enfants

Il y a quelque chose que vous devez savoir sur Delfino Madeleine, le grand chef de la mafia, maître du côté sombre de Rosa et parrain de la famille Madeleine. A la tête de nombreuses instances, mais aussi protecteur de nombreuses petites et moyennes entreprises, ce dauphin sans cœur a bien changé. Autrefois, lors de son arrivé dans notre monde, sa découverte du mot liberté lui a donné des ailes. Le fait d’être libre de mouvement, d’être capable de parler et de communiquer avec ses amis, Rose et l’Épervier, cela lui donnait une joie incommensurable. Mais cette trop grande liberté lui a fait s’égarer du droit chemin.

Au cours des premiers jours, il fut rapidement connu comme le plus dangereux bandit de notre monde, capable de voler les plus grandes richesses, de tuer sans aucune pitié et d’accepter tous les travaux en échange d’un très bon prix. Aveuglé par le pouvoir et l’or hypnotique, il fit des choses dont il n’est que très peu fier aujourd’hui. Mais, grâce à l’amour, ce génie du mal s’est transformé en un tendre au cœur sur la main. Grâce à l’ancienne reine de Rosa, devenue aujourd’hui la Mama de la famille Madeleine, ses goûts se sont transformés. Le plaisir de la luxure est resté, mais le plaisir de l’envie et de la richesse ont disparues, transformés en poussière. Il vit à présent du minimum pour vivre, reversant les colossales sommes qu’il amasse pour aider les quartiers gris.

Nous le retrouvons justement aujourd’hui dans les quartiers gris, accompagnés de l’Épervier très peu bavard, ils se dirigent vers un orphelinat construit grâce aux moyens reversés par le parrain. Que va-t-il faire ? Mais quelle question, rendre visite à ses petits protégés ! Le parrain est le second père, celui qui vient en aide aux enfants lorsque ceux-ci perdent leurs proches. Alors, il se doit de respecter cette tradition, et de prendre sous sa nageoire, ces pauvres bambins égarés dans ce nouveau monde dont ils n’ont encore aucune connaissance. Lorsque l’Épervier ouvrit la fenêtre de l’orphelinat, des cris de joies retentir, les enfants accoururent immédiatement pour venir voir le petit en taille, mais dont la grandeur n’a d’égale, Delfino Madeleine.

« Ma, votre parrain est là mes bambins ! »


Placé sur le chapeau noir que porte l’Épervier, la peluche dauphin azur portait un borsalino et des lunettes de soleil. Aujourd’hui, il n’avait pas de cigare, car il rendait visite à des enfants. L’Épervier restait silencieux, comme à son habitude, après tout, ce n’est pas comme s’il pouvait faire grand bruit. Delfino se fit récupérer par les enfants, câliner par tout ce groupe d’orphelin qui adorait quand le parrain leur rendait visite. Car après tout, notre Delfino ne vient jamais sans cadeau, comme le père Noël, il leur apporte à chacune de ses visites, de nouveaux jouets avec lesquels ils pourront s’amuser jour, comme nuit. Ma, faîtes attention tout de même, les jouets sont comme vous, ils aiment les câlins mais n’aiment pas quand ont leur fait du mal. C’était ce que leur disait Delfino à chaque fois, lui-même étant une peluche, il n’aime pas trop voir ses congénères souffrir.

Delfino ne voulait pas embêter l’Épervier plus longtemps, il est assez solitaire et n’aime pas trop les ambiances festives comme celle-ci, le parrain lui permis alors de faire un tour dans les quartiers gris. Peut être fera-t-il la rencontre d’un personnage étrange ou d’un aventurier perdu. Les quartiers gris sont dangereux, pas dans le même sens que Rosso où chaque secondes est un défi pour survivre. Non, ici aux quartiers gris, ce qui est dangereux sont les passants. Certaines personnes se sont retrouvés ici par mégarde ou par malchance, ils essaient à tout pris de sortir quelque soit le prix à payer. D’autres, désespérés, s’abandonnent à cette vie de bidonville. Il y a aussi beaucoup de gangs qui se forment à l’intérieur des quartiers gris, ils veulent se rebeller contre l’autorité publique, ils veulent être considérés à nouveau comme de véritables êtres vivants, et on peut les comprendre quand on voit la misère dans laquelle ils vivent. Mais les plus dangereux selon notre chef de famille, il s’agit des joueurs accros aux jeux d’argent. Ces personnes sont folles, elles peuvent parfois décider d’attaquer sans aucune raison, poussé par leur soif de hasard. A ces moments, il est très difficile de s’en sortir sans devoir se salir les mains. Espérons qu’aucun aventurier ne fasse la rencontre de ce genre de personnage.

[HRP : Désolé de l'attente, mais voilà le RP !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le gris n'est pas une couleur [Feat, Shiwakhan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» Les pouvoirs du Jedi Gris
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: Rosa :: Le quartier gris-
Sauter vers: