Partagez | 
 

 La bataille finale ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ahriana
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/01/2017

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Dim 7 Mai - 12:00

La renarde ne venait que de faire apparaître à nouveau de simples couteaux, elle pensait que ceci était au début une autre sale blague du destin, ou alors... Peut-être n'était-ce qu'un message, un message disant qu'Ahriana n'avait pas la volonté nécessaire pour obtenir une arme digne de ce nom ! Elle devait avoir encore plus envie de vaincre, et encore, avoir envie n'est pas un mot assez gros, il lui fallait plus de détermination ! Il lui fallait la rage de vaincre ! Il lui fallait une confiance en elle absolue ! Et là elle pourra obtenir une vraie arme puissante !

Mais, pour le moment, elle n'avait pas le temps d'essayer de faire apparaître une nouvelle arme, elle devait avant tout tenter sa chance pour essayer d'arrêter l'ex-roi de Verde, le gardien des pommes. Elle essaya donc de trancher ce dernier au niveau des troncs inférieurs pour tenter de le déséquilibrer un minimum, mais de simples dagues ne fonctionnent pas comme une vraie hache de bûcheron, les dégâts étaient similaires à ceux d'une piqûre de moustique. Les branches représentant les bras de l'Ent vinrent frapper Ahriana qui malgré sa défense ne parvint pas à se protéger, elle fut projetée loin et son dos atterrissait au sol dans l'herbe, et, étrangement, à peine la renarde avait atteint cet endroit, déjà se retrouvait-elle coincée.

Allait avait beau essayer de se dégager de sa mouise, elle restait dans de beaux draps, il lui faudrait un petit moment pour se dégager de ce piège. Tandis qu'elle était coincée, Ahriana observait. L'Ent avait quelque chose en plus depuis son attaque... Une pomme ? Une pomme venait de pousser ? Ahriana ouvrit ses yeux de plus en plus grands, elle n'y croyait pas, elle avait vu juste, elle pense que l'ex-roi de Verde était vraiment capable de pomper l'énergie de l'arbre-monde, mais sous forme de pomme. Si quelqu'un mange cette pomme si cette dernière vient à apparaître... Mon dieu, j'en ai déjà la chaire de poule.
Ahriana tourna alors très rapidement le regard vers Aéris et Kotei, il ne faut pas que ce dernier mange la futur pomme, sinon, le monde est perdu ! Malheureusement, Aéris n'arrivait plus à tenir face à l'Empereur, elle était au sol, elle avait tenté de s'éloigner, mais elle était tellement mal en point qu'elle n'y arrivait même pas. Le coeur de la renarde la brûlait, voir sa femme dans un tel état est une torture, malgré son retour et ces flammes bleues, elle n'était toujours pas assez forte, elle avait besoin de plus de force, beaucoup plus de force ! Elle s'écria alors alors que son énergie de la lumière se concentrait en masse autour d'elle...




Ahriana : C'en est assez !! Je ne plus supporter la vision de ma femme souffrante, je n'arrive pas à me dégager assez rapidement de ces plantes, déblayer ne suffit pas, alors j'arracherais tout d'un coup en me servant de la force de la lumière ! Je ne suis pas assez rapide pour empêcher cet Ent d'absorber de l'énergie de l'arbre-monde, envoyer une luciole ne servirait à rien, mais si cette pomme venait à apparaître, alors soit je la mangerais à la place de l'Empereur pour le vaincre, soit je la détruirais en même temps que l'ex-roi de Verde ! Mon énergie de la lumière se concentre, je la sens couler dans mes veines, cette douce énergie qui va me permettre de sauver le monde, elle brûle en moi tel une flamme ardente ! Elle brûle aussi fort que mon coeur bat, elle brûle comme la plus chaleureuse des flammes, la flamme de la volonté, et de l'espoir, toute deux réunies, fusionnées, et ce pour briller suffisamment pour faire disparaître les ténèbres de ce monde !

Quelle lumière intense ! Ahriana était aussi brillante qu'un soleil alors que sa respiration se faisait entendre maintenant, une respiration puissante et contrôlée, son envie de vaincre brûlait maintenant plus que jamais, dans quelques instants, elle allait partir tellement vite que tout ce qui la retenait allait voler en éclat en un instant ! On pouvait aussi voir une lumière d'autant plus intense dans ses mains, si la plus intense des lumières brille autour d'elle, alors n'est rien de mieux que le plus rayonnant des instruments pour éradiquer les ténèbres ! Ahriana fait apparaître une arme de lumière pour son prochain tour, quelles ombres parviendrons à lui résister ? Quelle vitesse va-t-elle atteindre pour vaincre l'Ent ? A quel point sa flamme de la volonté brûle-t-elle à l'intérieur d'elle ? Elle incarne la détermination, l'arrêter sera maintenant une tâche plus difficile !

(Hrp/Ahriana fait apparaître une arme de lumière, qu'est-ce que ça change ? Rien, c'est juste classe, elle est exactement pareil qu'une arme de ténèbres, mais elle est juste plus jolie car c'est de la LUMIÈRE ! L'INSTRUMENT DE SA DÉTERMINATION !\Hrp)
(Dé d'action :
-Raté : Arme courte DE LUMIÈRE à une main.
-Réussi : Arme moyenne DE LUMIÈÈÈÈÈÈÈRE à une ou deux mains (tout dépendra du style de combat).
-Parfait : Arme lourde DE LUMIIIIIÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈRE à deux mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Dim 7 Mai - 12:00

Le membre 'Ahriana' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Wukuri Supirittsu
Verde (Harmonie) - Rang Final
Verde (Harmonie) - Rang Final
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Lun 8 Mai - 20:32

Le heaume venait d'être brisé, Wellan avait enfin percé la défense de son ennemi si il maintenait ses efforts, alors l'enfer de glace prendrait bientôt fin. Il devait tenir, le duel continuait, la lame et le marteau s'entrechoquaient avec une force si vibrante qu'il était aisé de croire que le ciel finirait par en tomber. Soudainement, l'armure royale se mit à luire. Une intense puissance magique faisait briller le plastron de l'ancien roi comme un véritable soleil. Qu'est-ce que cela signifiait? Était-ce une nouvelle attaque?

 Non, si c'était là un sort offensif, le capitaine de la garde serait sans doute déjà mort, préparait-il quelque chose? Ou alors était-ce un sort de défense? De protection? Dans tous les cas, Wellan n'avait pas le choix, il devait tenter le tout pour le tout, il devait vaincre, c'était son devoir. Ne quittant pas un seul instant le regard mort de l'ancien roi, il prit une profonde inspiration, sous son armure, de ses muscles semblait couler un flux doré plus intense que les précédents, malgré ses protections, son bras luisait comme si il contenait des flammes dorées.

 Son marteau fit de même, de petits arcs énergétiques semblaient se former sur le bloc d'acier, c'était clair, Wellan voulait tenter une surcharge. Si c'était un sort offensif que préparait le souvenir de Bianchi, alors il fallait asséner une attaque des plus puissantes pour l'abattre avant qu'il ne soit prêt, et si c'était une sort défensif, alors il fallait frapper avec plus de force que jamais pour le percer. Son bras tout entier ainsi que son marteau ne semblait former qu'une immense masse énergétique. L'arme en harmonie avec le porteur, c'était maintenant que tout se jouait. Wellan donna le coup le plus puissant et le plus violent qu'il n'ait jamais asséné dans ses deux vies, peut-être en portera-t-il des séquelles...

Pendant ce temps, dans la bulle, Nova et Wukuri semblait doucement reprendre l'avantage. Du moins c'est ce qu'il était aisé de croire, Nova projetait son poing surchargé en direction du dragon qui, dans un réflexe stratégique parfaitement exécuté, parvint à contrer l'assaut du Phoenix en y sacrifiant quelques écailles. Déstabilisée, Nova tomba au sol, le bras enserré par la queue reptilienne de son adversaire. La douleur lui fit rapidement comprendre que si elle ne réagissait pas au plus vite, alors elle pourrait dire adieu à ses os, sans parler de la large gueule de la créature qui approchait d'elle dangereusement, les joues gonflées de vents destructeurs.

 Elle devait répliquer tout de suite, lancer tout ce qu'elle avait de plus puissant! Exterminer cet adversaire avant qu'il ne soit trop tard! Mais elle se contenta de fermer les yeux, pour peut-être la première fois de sa vie, Nova ne se laissa pas aller à la brutalité et l'impulsivité. Fermant les yeux, elle inspira calmement tandis que deux voix se mêlaient dans son esprit, deux voix bien différentes, mais qui avaient le même le but, l'aider.

 La première était celle de celui qui lui avait offert une seconde chance, celui qui avait fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui, la voix de Dead l'Ultime vibrait du même timbre qu'une autre voix, la voix de celui qui avait su la rendre heureuse, qui lui avait apporté ce qu'il lui manquait et qui lui avait offert un enfant qui ne tarderait pas à naître, dans son esprit, Dead et Wukuri, du même ton semblaient répéter une leçon que le Phoenix avait bien du mal à retenir. "Ce n'est pas toujours une question de force brute, utilisé intelligemment, le plus faible des pouvoirs peut vaincre la plus puissante des capacités". Elle rouvrit soudainement les yeux, déterminée et sachant quoi faire tandis que la bête était sur le point de relâcher les vents destructeurs. Son regard se planta dans celui de la créature.

-C'est là mon pouvoir le plus faible...

Son corps semblait alors rétrécir, se déformer tandis qu'il s'entourait de flammes, son bras devenu plus petit se dégagea de l'emprise du reptile. Lorsque les flammes disparurent, un projectile semblait décoller vers le ciel, sous cette voûte, le Phoenix venait de prendre la forme d'un rapace, sa forme animale ne lui était utile que pour voyager, mais ici, elle avait trouvé un tout autre sens à ce pouvoir.

-... Mais c'est tout ce dont j'ai besoin pour me libérer!

Pendant ce temps, du côté d'Hercule et de Wukuri, les choses ne se déroulaient pas comme prévue. L'Archidruide était parvenu à enserrer la gorge de son ennemi, mais la réaction de celui-ci fut si rapide qu'il ne parvint pas à lancer la seconde mue sur la créature qu'affrontait sa femme en même temps. La mue s'enroula simplement sur une roche qui dépassait du sol. Wukuri lui, aurait aimé être maintenu au sol, pourtant, la force de son adversaire le projeta en l'air, le faisant rebondir plusieurs fois sur le sol rigide, ouvrant des plaies et faisant souffrir celles qui étaient déjà ouvertes, mais le moine ne lâchait rien, il se maintenait accroché à la mue.

 Il comprit cependant que les choses allaient se compliquer lorsque ses mouvements se stoppèrent, flottant dans le vide comme par magie, il était justement question de magie. Lorsqu'il vit trois constellations briller dans le ciel, son dos fut parcouru d'un frisson, quelque chose de gros arrivait, de très gros. Lorsque l'espace retrouva sa liberté, Wukuri senti sa mue craquer, le propulsant au loin. Par chance, sa position lui permit d'arriver les jambes d'abord contre la voûte. Prenant ainsi appuie pour ne pas s'écraser de tout son long contre le "mur" invisible, alors l'espace était bel et bien restreint? Comme dans une sorte d'arène?

 Donc ils n'étaient pas dans une sorte de dimension de poche... L'information manquait peut-être d'intérêt pour la situation, mais dans ce type d'affrontement, il faut savoir prendre en compte le moindre détail. Lorsque le druide retomba au sol, il prit conscience de ce qui lui faisait face, du monstre qu'il allait devoir abattre si il voulait sauver son monde. Une sorte de mélange entre un homme et un dragon, une créature aux allures démoniaques et bestiales.

 Soit, alors le souvenir n'avait toujours pas comprit, la surenchère de puissance ne lui serait d'aucune utilité, comme venait de le prouver Nova, le plus faible des pouvoirs peut permettre la victoire même face à un ennemi plus fort. Dans un mouvement vif, Wukuri se servit justement des cornes de son adversaire, il y projeta une mue et comme il s'y attendait, la bête ne broncha pas lorsqu'il tira un coup sec dessus, justement, c'est ce qu'il voulait, ainsi, il pouvait se propulser vers son opposant. Profitant de l'accélération donnée par sa propulsion, il lui asséna un violent coup de poing sur la tempe et une gerbe de sang fut projetée dans les airs. Mais un détails n'allait pas. La créature n'avait pas bougé d'une millimètre... Et le sang n'était pas le sien.

 Lorsque Wukuri observa sa main, il comprit que les écailles qu'il venait de frapper n'étaient pas là simplement pour un effet décoratif. Comme si ça ne suffisait pas, l'homme-dragon se mit à charger le druide. Celui-ci, dans l'obligation d'esquiver retenta sa chance, projetant une mue sur une racine dépassant du sol quelques mètres derrière son adversaire. Une fois de plus il se propulsa en avant, évitant le coup de son ennemi et lui en assénant un autre juste derrière la tête.

 Toujours inutile, le chaman ne faisait que se blesser. Mais étrangement, il continuait, encore et encore, lançant une mue sur un élément de l'environnement, s'en servant pour se propulser et frapper son ennemi... En vain. Avait-il finalement perdu son calme, s'acharnait-il ainsi sur son opposant par dépit? L'esprit de la tortue fut le premier à s'en inquiéter tandis que les bras du moine dégoulinait d’hémoglobine.

*Arrêtes-toi gardien! Tu vois bien que c'est inutile, tu ne fais que perdre ton sang!*

-C'est le but...


*Q... Quoi?*

-Sssssi notre ennemi s'était concentré ssssur sssa propre perssssonne plutôt que de sss'obstiner à vouloir me frapper, il aurait comprit pourquoi je m'acharnais ainsssi. C'est là le problème lorsqu'on ne compte que ssssur sssa seule force, on en oublie l'essentiel. J'ai peut-être perdu Yuyuko, mais le cadeau de la créatrice ne m'a pas quitté et le sang de l'araignée coule toujours dans mes veines... Tu commences à comprendre? Ces écailles m'empêchaient de le frapper, alors je m'en ssssuis débarrassé.

Tandis qu'il faisait ses explications, on pouvait effectivement voir les écailles draconiques se faire ronger par une étrange substance mauve.

*Ça n'aurait pas été plus simple de te faire saigner sur lui en restant au corps à corps alors? Tu as gaspillé de l’énergie en lançant toutes ces mues!*

-Qui a dit qu'il était question de gasssspillage? Le moindre de mes mouvements, la moindre de mes actions lors de ce combat...

Le druide se pencha au sol pour ramasser quelque chose... Tout à l'heure, il avait projeté une mue en direction du compagnon de Gelio, mais celle-ci s'était enroulée autour d'une pierre à la place. Le moine la décrocha.

-...N'avais pour but que de nous amener à ce moment précis! Hurla-t-il en tirant un coup sec sur celle-ci. 

De la même façon que les cordages d'un navire, les mues se tendirent et créèrent une réaction en chaîne qui resserra tellement la zone d'action de celles-ci qu'elles prirent au piège la bête, l’enserrant de part et d'autres, l'immobilisant et le laissant à la merci du gagnant de ce duel.

Wukuri fonça dans sa direction, il était temps de mettre fin à ce combat.

-Nova!!

-Je suis dessus! 

Piquant depuis les cieux telle un rapace, l'oiseau de feu prit forme humaine dans une explosion de flammes. Le bras tendu vers l'ennemi. Sous ce dernier naquit alors une lueur qui devint par la suite une véritable colonne de flammes. Gelio fut propulser en l'air tandis que Nova, dans sa chute, arrivait à sa hauteur. Une nouvelle explosion de flammes éclata autour du corps de l'ancienne reine de Rosso, mais cette fois-ci, les flammes n'avaient pas cette couleur rouge et orange qu'elles avaient habituellement. Cette fois-ci...



 
Elle arboraient une douce clarté dorée. Oui, Nova utilisait l'énergie de l'harmonie pour améliorer ses capacités, avec le temps qu'elle passait à Verde, elle en avait profiter pour apprendre quelques astuces de combat, notamment à propos des énergies. En parlant d'énergie, dans le dos de Gelio, une silhouette se dessina, ayant bondit depuis le sol, ayant abandonné la forme du serpent, le gardien des esprits était là lui aussi, luisant de la même aura dorée, c'était l'esprit du tigre qui allait faire hurler sa rage à présent. Échangeant un regard complice avec l'élue de son cœur, il prit une profonde inspiration en même temps qu'elle avant de lancer leur assaut destructeur.

-Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa...

C'était fini, Gelio ne pouvait plus rien faire, arrêter l'espace ne lui permettrait pas d'échapper à la furie du Phoenix de Rosso et de l'Archidruide de Verde. Les coups de poings enflammés et de griffes énergétiques se mirent à pleuvoir.

-NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA 
TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA TORA NOVA... 

Terminant l'enchaînement destructeur, Nova chargea une large boule de feu doré dans son poing tandis que Wukuri quitta la forme du tigre, laissant la place à l'esprit primordial de la force, l'ours. Les deux amants chargés d'énergie harmonique allaient prouvé à Kotei qu'il pourrait faire tous les efforts du monde et envoyer ses meilleurs sbires, la défaite serait son éternel châtiment. Les deux poings furent alors lancés, chacun sur une joue de Gelio.

-NOVA!!!
-KUMA!!!

 autant dire que son visage venait de recevoir un choc supérieur à celui qui avait brisé l'arène de la tour de cristal en deux...

Ils avaient réussit, ils avaient vaincu Gelio, maintenant, ils avaient le champ libre pour vaincre le dragon, et ensuite... Kotei... Leur regards respectifs se plantèrent dans celui d'Oléo.

 Indice : il allait passer un sale quart d'heure.

[HRP]Dé d'attaque-def : Wellan vs Bianchi[HRP]

_________________

IT'S A GIRL!


Dernière édition par Wukuri Supirittsu le Lun 8 Mai - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Lun 8 Mai - 20:32

Le membre 'Wukuri Supirittsu' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Kotei Seishin

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 9 Mai - 12:02

Une fin inattendue


Bianchi et Wellan s’affronter encore, alors que la pluie de glace tomber tout autour d’eux, les coups s’échangèrent encore pendant plusieurs instants. La lame du roi face au marteau du chef de la garde. Un affrontement digne des titans, invraisemblable, défiant toutes les lois mêmes du combat. Leur puissance actuelle n’avait pas d’égale, c’était ce que beaucoup pourrait affirmer en observant ce combat atteignant un niveau de maîtrise divine. L’énergie de l’harmonie continué de grandir à l’intérieur du guerrier. Une surcharge dans un moment pareil ? N’est-ce pas risquer ? Enfin, ce jeune homme à raison, il faut tenter le tout pour le tout et en finir, ce combat devient bien trop long.

Le roi observait les changements de flux de son adversaire, sa vitesse, sa force, ses différents mouvements, tout était parfaitement analyser afin de lui donner le meilleur angle d’attaque. Son armure brillait de mille éclat, se reflétant dans chacun des cristaux de glace qui tombés au sol avant de se remettre à voleter en l’air à cause des rafales de vents produit par chacun des coups des guerriers. Les deux guerriers comptaient en finir sur leur prochaine véritable attaque. Wellan brillait de l’énergie de l’harmonie, alors que le roi blanc, brillait de l’énergie de la magie. Son arme produisait un brouillard givrant tout autour, celui-ci formait un terrible lion de brume aux côtés du souverain. C’était maintenant que tout aller se jouer.

Pendant l’enchaînement, alors qu’à l’extérieur on pensait qu’aucun d’eux n’allez s’arrêter. Les deux se traversèrent, passant chacun de l’autre côté. Dos à dos, plus aucun des deux ne bouger. L’énergie de l’harmonie s’estompait avec la même vitesse que celle de la glace. Qui était parvenue à mettre à terre son adversaire ? Nul ne pouvait encore le savoir. Le roi de Bianchi avait les yeux fermés, n’ayant pas de souffle à cause de sa présence en temps que simple souvenir, je n’ai aucun moyen de savoir s’il est gagnant ou perdant.

La lame du roi se brisa en morceau, un trou de la taille de la tête de la masse venait de s’ouvrir dans sa poitrine. L’émeraude venait de vaincre le diamant. Le roi de Bianchi disparaissait régulièrement, son corps commença par ses jambes, devenant poussière lumineuse, s’envolant par delà l’espace et le temps. Puis vint le tour de son torse et finalement son cou. Mais avant de disparaître, la dernière chose que l’on put apercevoir de se souvenir, fut un sourire, simple et compréhensif. Malgré que les souvenirs n’aient pas d’âme ni d’esprit, qu’ils s’agissent de pantin sous les ordres du détenteur de la clef, lorsqu’une personne invoque un proche, une connaissance, un ami, alors celui-ci garde aussi les traits de caractères dont il a souvenir. Kotei est encore présent dans le corps de l’empereur, en voici une nouvelle preuve. Mais je pense qu’il est trop tard pour qu’ils puissent lui pardonner.

Aéris, de son côté était au sol, alors que l’empereur approché dangereusement d’elle. Il n’allait avoir aucune pitié de l’achever. Avant de faire une quelconque action, elle tenta d’écrire quelque chose, afin d’atteindre Kotei. Avant même qu’elle est pu finir de faire quoi que se soit, il écrasa l’une de ses ailes sous sa semelle, afin de l’empêcher de fuir quelque part, ainsi que pour la désavantagé pour le reste du combat, s’il y en avait un. De son long sourire, l’empereur observait chacune des lignes qu’écrivaient la jeune fille, mais rien, il n’eut aucune réaction par rapport à ceci, à part peut être une, qu’il lui témoigna.

« Nous sommes déçus, nous vous pensions plus intelligente que ceci. Vous venez de retirer tout l’amusement de ce premier combat depuis bien longtemps. Et moi, "l’empereur" doit vous remerciez, car ainsi, nous avons de nouveau plein contrôle ! »

C’est un échec cuisant que venait de subir la reine du royaume des arts. Kotei semblait avoir encore plus sombré alors que les brides d’âmes obscures venaient de recouvrir le plein contrôle. Tout son amusement, tout son engouement que lui apportait les émotions de ce combat et la colère précédente, venait de s’évaporer en une fraction de seconde. De plus, dans l’incapacité de fuir, elle n’était d’aucun danger pour l’empereur. Son long sourire s’étendait alors qu’un des souvenirs lui remis des piques à Kotei qui s’en servit immédiatement après. Je pense, que ce qui va suivre n’est pas pour les âmes sensibles, alors ceux se pensant dans ce cas, passer immédiatement après la ligne séparatrice.

« Alors, tout d’abord nous avons commencé par le tombeau des papillons. Qui se trouve ici ! Il planta avec violence la pique dans le bout extrême de l’aile de son adversaire. Bien sûr, les souvenirs retenaient la reine pour l’empêcher d’utiliser de nouveau ses flammes ou encore son instrument. Ensuite, nous avons mit sous notre contrôle toute cette partie. Il dessinait juste au dessus de son aile la zone représentant Malva. Puis nous avons pris le bateau jusqu’à, Nadiria ! Il planta une nouvelle pique à peu près au centre de l’aile. Arancioni avait déjà perdu à ce stade, s’en était ridicule, terriblement. Il planta une nouvelle pique non loin de la seconde. Et voici Distopia, cette ville horrible puant comme un stupide ours en peluche. Serrant les deux dernières piques dans sa main, il planta l’une d’entre elle sur l’aile gauche d’Aéris qui était encore en parfaite état. Et Giallo va tomber dans très peu de temps si tout se passe bien. Le sang recouvrait les ailes de la jeune fille, il positionna la dernière pique juste devant le regard de la reine. Et pour finir, nous allons faire tomber Gaëa. »

Il souleva l’arme et aller l’abattre avec violence sur la reine, mais ne put rien faire, la pique se stoppa net devant ses yeux. Impossible d’aller plus loin. Pourtant, la détermination dans les yeux de l’empereur était grande, mais incapable de mettre un terme à une vie qui ne représente pas plus que les autres pourtant. Qu’elle était la raison de cet acte ? C’est assez simple à comprendre. Kotei n’a jamais perdu sa nature, au fond de lui, il aime la vie et ne peut tuer quelqu’un de sa propre volonté. Les âmes l’ont pervertie à un niveau inimaginable pour qu’il puisse torturer ainsi une pauvre vie. Mais elles ne l’auront jamais entièrement, il refusera de tuer quelqu’un, peut importe le nombre d’âmes qu’il affrontera dans son esprit, on ne pourra jamais lui retirer ceci, il s’est toujours battue pour les repousser, et ceux, jusqu’au bout.

« Soit, nous allons nous arrêter là. L’Yggdrasil arrive à sa fin et nous avons un dernier acte à notre pièce de théâtre. Alors, nous allons vous laisser ainsi, reine Aéris. »




La voûte céleste se brisait, en morceaux alors que le corps de l’ancien roi, faisait de même. Des déchirures parsemées sont corps, ses écailles volées en morceaux, ses muscles se déchiraient, ses cornes se brisaient, ses ailes ne lui étaient plus d’aucune utilité. Le monstre de puissance que l’on nomme Gelio, le plus puissant des aventuriers, roi de Giallo et maître des constellations. Cet homme qui m’a étonné de part ses stratégies, ses méthodes et son style de combat. Je l’ai déjà affronté, afin de me prouver une chose à moi-même. J’ai pu en savoir plus sur lui, et échanger les coups et la meilleure façon de parler avec ce genre de personne. Elle est aussi la meilleure des manières pour se faire des amis. Mais en réalité, je n’ai jamais pu devenir son ami.

Sachez qu’il y a une chose qui m’étonne et m’étonnera toujours. Il semblerait qu’être "fort" effraie les autres, vous empêche de vous exprimer comme vous le voudrez. Parfois, on tombe sur de grandes exceptions, comme avec aujourd’hui, ces personnes que je considère comme mes amis. Mes véritables amis peuvent se compter sur les doigts des mains, mais ce n’est pas bien grave. Car je sais que peut importe qui je suis, ou ce que je suis, ils n’abandonneront pas ce pauvre squelette que je suis. Je traîne mes chaînes depuis si longtemps, j’aimerais les retirer, mais si je fais cela, est-ce que vous me considérerez encore comme de votre famille ?

Alors que ce couple merveilleux vint détruire l’un des généraux majeurs de l’empereur, quelque chose arriva. Un géant venait de renaître des flammes de la guerre. Le champion, de la guerre elle-même. Le Berserker, colosse et protecteur du royaume des survivants, notre guerrier ultime actuel, celui qui a les pouvoirs pour rivaliser avec la force brute de Gelio, mais aussi celui qui possède la plus grande force destructrice parmi nous tous. Le monstre rouge était entrain de se relever, d’affronter de nouveau les morts, il ne sombrera pas ! Jamais il ne sera que souvenir, son cœur résistera à la Mort, encore et encore, je ne verrais jamais cet ami sombrer comme tous les autres. Va, montre leur à quel point le monde des rêves à changer, montre leur que toi aussi tu as changé, montre leur notre espoir et notre détermination.

Malheureusement, un adversaire de taille se met entre toi et ton rivale de toujours. Il reste encore quelques uns des anciens rois avant que nous pouvons assurer, qu’il s’agisse d’une histoire ancienne. Nous allons assister aujourd’hui à une collision de masse. Alors que le guerrier rouge, sous sa fureur, parcourait le ciel d’un bond puissant et violent, quelque chose l’intercepta en vol. Croyez-le ou non, quelque chose venait de sauter à la même hauteur que notre champion et arrêta net son avancé en le bloquant de ses quatre bras puissants. Ce fut la chute, plus aucune énergie d’inertie, les deux guerriers tombent en direction du sol, de plus en plus vite. Mais avant de toucher ce sol, un combat aérien aller s’engager, qui des deux prendra l’avantage ? Lequel de ces deux guerriers pourra prétendre à une victoire ? Et est-il possible que ce combat se termine en plein vol ? Nous allons assister peut être à l’un des combats les plus extrêmes qu’il soit.

Pendant la chute, Berserker pouvait clairement apercevoir celui qui retenait ses poings avec deux bras musculeux, pendant que deux autres le tenaient au niveau de la gorge. Une peau bleue brillante, un peu plus claire que celle dont il pouvait se souvenir, est-ce justement parce qu’il s’agit d’une simple bride de mémoire ? Un corps qui n’est présent que grâce aux souvenirs que l’on possède de lui ? Trois yeux l’observant directement, regard d’acier, des éclairs parcouraient la mince distance qui séparé ces deux guerriers. La tension était à son comble, le Torgho du nom de Khorgan, ancien roi du royaume rouge, affronter son prédécesseur, le colosse à la frénésie. Ils se sont peut être déjà affronté à l’époque, mais quel était le résultat de cette rencontre ? Aucune importance, c’est celle-ci qui compte. En tout cas, l’homme aux multiples yeux et à la couleur bleu, s’accrochait à notre colosse pour l’emmener telle une météorite, frapper le sol avec la plus grande des puissances. Qui des deux ressortira sans égratignure de tout ceci ? Ou est-ce que les deux en ressortiront blessés ?

« Il faut se dépêcher ! Evacuez la zone ! »

Les résistants étaient entrain d’assister au pire spectacle que l’on pouvait apercevoir. L’arbre monde était entrain de se plier, de sombrer, de faner. Les feuilles commençaient à tomber, s’effritant dans les airs, n’atteignant jamais le sol, devenant poussière avant d’avoir ne serait-ce réussit à toucher la terre. Les branches se tordaient, se plier, l’une d’entre elle tomba alors et fit un véritable carnage, massacrant un bon nombre d’allié, comme ennemi sur son sillage. Après celle-ci, se fut comme l’apocalypse, il y en eut d’autres. L’arbre tout entier s’effondrer finalement. Rien ne pourrait arrêter ce carnage, l’énergie de l’Yggdrasil se faisait petit à petit drainer vers un point précis. L’énergie se condensait en un homme, un être végétal plus exactement, le gardien des pommes. Ancien roi de Verde, il faisait un chantage monstre à tous les aventuriers. On devait lui apporter des trésors, de l’or, toujours plus d’or. Celui-ci caché cet or sous des pommiers qu’il plantait lui-même, d’où son surnom. En échange de ces trésors, il promettait qu’il ne toucherait jamais à l’arbre monde, qu’il ne le priverait pas de son énergie vitale.

Gaëa était sans dessus dessous alors que l’arbre tombait. Très rapidement, c’est à travers le monde des rêves que l’on ressentie immédiatement les effets de cette chute. L’harmonie et le chaos sont perturbés, les énergies libérés pour venir se condenser dans un seul et unique fruit. Une pomme dans le creux de la paume du souvenir. Un fruit magnifique de toutes les couleurs, brillant tel l’arc-en-ciel, accueillant toutes les couleurs de notre magnifique et merveilleux monde. Pourtant, il y une couleur supplémentaire aux bannières des différents royaumes. Oups, peut être ne devrais-je pas encore discuter de ceci, je m’en excuse, reprenons notre narration des événements.

Le fruit multicolore brillait, les couleurs s’échangeaient les unes après les autres, elles ne restaient pas à leur place. Pour plus de sécurité, il cacha la pomme dans un lieu sûr, très proche de lui, mais je n’en dirais rien, pour éviter d’être espionner, je vous pensais plus amusant que ceci tout de même cher lecteur, n’intervenait pas dans cette aventure je vous pris, et laisser les héros faire ce qu’ils doivent faire, je suis certain qu’ils s’en sortiront sans notre aide. Le gardien des pommes se retrouvaient le seul au milieu des décombres, mais vous pensiez très certainement qu’il allait rester ici ? Vous ne connaissez pas les ordres qu’il a eut de l’empereur. Le gardien des pommes ne fit pas tout de suite machine arrière, dans les décombres du carnage, il se cacha, étant un arbre, il est plus facile pour lui de se déplacer dans la verdure, il possède déjà un camouflage naturelle. Voyons si notre cher Ahriana pourra parvenir à retrouver ce démoniaque…

« AAAAAAAAAAH ! »


Du sang tombé au sol. Plusieurs gouttes, les planches se tâchés de gris, de noir et de blanc. Un reflet brillant venait alors de s’estomper alors que les premiers événements de la chute de l’arbre monde commençait à se manifester. Le ciel se noircit en quelques instants. Des orages d’énergie chaotique se rependaient à travers le monde, un ciel digne de l’apocalypse. Je riais, je n’aurais jamais pensé que ça allait arriver de cette manière. Je me sentais bête de ne pas avoir pensé à cela, j’aurais dû garder Naturia à mes côtés. Il n’y avait plus personne à part moi dans cette salle, incapable de me défendre, j’étais la cible la plus facile à abattre. Les flammes de chacun, cet espoir magnifique qui les animaient, diminué. Ces flammes bleues disparaissaient petit à petit, n’atteignant plus qu’un niveau si faible, que le merveilleux phare bleu à leur poitrine, ne devint qu’une pauvre flammèche faible et inutile. Le désespoir retomber sur ces pauvres gens, mon pouvoir les a quitter.

« C-comment ? Kotei ne devrait pas être au courant de ma participation aux événements. Non, tu es juste comme il l’était. Même si tu n’es qu’un souvenir, tu gardes tes habitudes, n’est-ce pas ? Sinbad ? Roi de Nero, le grand maître de l’arnaque et de tous les délits, le maître des voleurs. »

Dead, tombé au sol, une lame le traversant de part en part, faute à l’ancien roi de Nero. Comment nos aventuriers vont-ils pouvoir gérer la suite des événements, alors qu’un de leur soutien, vient tout juste de tomber et va peut être, être leur prochain adversaire.

En bas, alors que la voûte venait de céder, il restait encore un adversaire au couple, mais la flamme de l’espoir disparaissant venait d’alerter Nova qui commençait à paniquer. Qu’arrive-t-il à Dead ? Pourquoi son pouvoir faiblit aussi rapidement ? Le désespoir l’envahissait, tous les problèmes psychologique avaient été pompé par l’Ultime jusqu’à maintenant, il est normal, même pour le plus résistant d’entre tous, de sombrer dans la panique avec cet afflux d’émotions douloureuses et mauvaises. Je ne peux vous dire le mental actuel de Wukuri, je suis après tout qu’un narrateur remplaçant, je n’ai ni l’omniscience, ni la capacité de voir à travers les émotions des gens, bien que j’ai tout de même ma petite idée.

Le dragon leur faisant face lui, n’avait pas changé une seule seconde, la perte de son allié ne l’avait même pas effrayé ni troublé. Il se préparait à lancer une nouvelle attaque de vent dévastatrice, mais cette fois-ci, quelqu’un l’en empêcha. Un coup de genou au moment où le souffle de vent fut éjecté changea la direction de celui-ci. La pression se déversait dans la direction du ciel, alors qu’un homme se tenait entre le couple et leur adversaire. Portant d’une main de la manière la plus douce qui soit la reine indigo, il venait de dévier l’attaque du dragon, mais pas sans dégât. La rotule de cet homme était visible, la peau tout autour avait été complètement retiré, on pouvait voir l’os et le sang qui en coulait. Astro venait d’arriver.

« Astro ! Cria Nova alors qu’elle commençait à courir vers lui. »
« N’approchez pas ! Vous avez bien mieux à faire ! Toi Wukuri fonce vers les débris de l’arbre monde, si l’on n’arrête pas Kotei après tout cela, tout aura été vain. Et toi Nova, va voir Dead, j’ai un mauvais pressentiment. Moi, je m’occupe de faire faire à ce dragon un gros dodo. »

[HRP : Premier dé d'action pour l'attaque de Korghan sur Berserker. Si "Raté", seul Korghan subit les dégâts de la chute. Si "Normal", alors les deux guerriers subissent les dégâts. Si "Parfait", alors seul Berserker subit les dégâts de la chute. / Second dé d'action pour Kotei sur Aéris avec sa petite séance tatouage. Si "Raté", les dégâts ne sont que superficiels, Aéris peut se relever en envoyant balader les souvenirs d'un simple coup d'aile. Si "Normal" les dégâts sont présents, mais Aéris peut encore tenter de causer du tords à Kotei avant qu'il ne parte chercher la pomme. Si "Parfait" les dégâts sont conséquents, avec l'arrêt de la flamme, il sera impossible à Aéris de continuer à affronter Kotei. / Dernier dé d'action pour le gardien des pommes. Si "Raté", Ahriana le trouve et peut tenter de l'attaquer. Si "Normal", Ahriana le trouve au même moment que Kotei arrive (Attention, n'est applicable qu'en cas de réussite minimum Normal pour le dé de Kotei). / Si "Parfait", alors quand Ahriana trouve le gardien des pommes, celui-ci à déjà remit la pomme à Kotei (De même que pour "Normal, seulement si le dé de Kotei fonctionne).]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 9 Mai - 12:02

Le membre 'Kotei Seishin' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 9 Mai - 12:19

"C'est bien beau de vouloir être dramatique, mais il y a moi."



Without n'avait rien suivit de cette histoire, et il avait parcouru Verde à travers les macabés sur le dos de Naturia pour arriver sur le champ de la bataille finale. Il était fatigué, mais il pouvait encore se battre, comme chacun des habitants de Yume No Sekai ici présent. Fleuret en main, il avait retrouvé le contact avec Error et Ink qui l'avaient aidés sur le chemin vers Gaea, mais maintenant il devait de nouveau faire face seul à l'incident.

Il ne comprenait pas instantanément ce qu'il se passait, et il allait devoir rapidement se mettre dans le bain alors qu'il y avait trop de choses à décrire qu'il ne comprenait pas, de nouveaux sbires inconnus de l'escrimeur appartenant à Kotei..

Il était rassuré d'avoir Naturia auprès de lui, il chargeait alors dans le tas d'ennemis en cherchant à se diriger vers la zone où se trouvait Kotei en cherchant du regard après l'homme. Il fallait détruire la source en priorité. Without ne voulait pas être vu comme un héros parmi les guerriers qui l'entourait tandis qu'il courrait avec sa partenaire au travers des débris et des pouvoirs lancés à droite et à gauche. Il voulait être dans leur ombre, voilà pourquoi il était Nero, aider sans attirer l'attention, et c'est ce qu'il allait faire maintenant !

"Naturia, si tu as trop peur, n'hésite pas à m'abandonner ici, je me débrouillerais pour la suite!"

Il ne voulait pas mettre en danger une si bienveillante gardienne, surtout après tout ce qu'elle avait fait pour le petit soldat haut comme trois pommes. Elle méritait le repos, et la fuite ne serait pas vu comme lâche pour Without, elle en avait déjà fait beaucoup.

________

Tandis qu'ils courraient, Without leva les yeux vers l'arbre et un frisson atroce le parcourut : Il...Chutait? Non, c'est impossible ! Ils ne peuvent pas avoir réussis! ... La panique envahissait le regard de l'escrimeur.

Et tandis qu'elle observait une ombre se ruer à travers terre, elle en voyait un autre qui voulait faire du dramatique sans penser à ce qu'elle pouvait ressentir. Comme si elle allait le laisser mourir, il voulait du cookie et du café avec en addition? Si Dead fait ce qu'il lui plaît, elle se l'autorise aussi. Les blessures vont cicatriser, et il sera remit sur pied plus vite qu'un oiseau voyageur qui se téléporte. Et une petite voix lui balança :

"Tu pensais sincèrement que j'allais ne rien faire suite à ça? Baka."

Et rien de plus, elle retourna à sa vision du futur. Elle savait déjà ce qui allait se passer, mais pas un mot.


(HRP : Posté avec la Créatrice, mais la prochaine fois ce sera Without >_

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahriana
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/01/2017

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mer 10 Mai - 10:51



Ahriana avait son énergie chargée à fond, elle était prête à foncer à grande vitesse sur l'ex-roi de Verde afin de le taillader de tout côtés avec son arme, une épée forgée avec le côté lumineux de l'âme de la renarde ! Mais... Elle jeta malheureusement un regard à Aéris alors qu'elle s'apprêtait à partir... La renarde n'était plus capable de détruire l'Ent pompant l'énergie de l'arbre monde. Cette vision venait de lui ôter toute once de lumière dans son regard, elle portait à l'Empereur le regard le plus sombre jamais lancé par sa personne, elle n'en pouvait plus, elle se disait au début qu'abattre l'Ent ruinerait tout le plan de Kotei, mais maintenant, plus rien à faire, la flamme bleue avait disparue pour une raison inconnue, la rage prenait toute la place disponible dans le corps de l'hybride.


On ne touche PAS à Aéris.

La lumière de la renarde devenait plus sombre tandis qu'un orage venait cacher le ciel. Ce n'était plus vraiment la même lumière qui brillait autour de la renarde, cette lumière de détermination et de courage venait de se changer en lumière colérique et destructrice, une nouvelle cible venait d'être définie malgré l'Arancionienne, elle allait foncer droit sur Kotei, et elle allait lui botter le cul, elle le fera cinq cent mille fois s'il le faut, mais elle lui bottera le cul jusqu'à qu'il en pleure. Elle s'en moque de l'Ent, elle s'en moque de ce qui peut lui arriver, elle s'en moque de Yume no Sekai, tout ce qui compte pour elle à l'heure actuelle maintenant, c'est d'aider sa femme et tuant Kotei, là, maintenant, tout de suite.




Ahriana : Hey, connard, tu viens de commettre la plus grosse erreur de toute ta vie après ta naissance.

Après avoir parlé avec une voix plus lourde et plus grave, Ahriana regarda juste un peu mieux la scène, l'Empereur était en train de littéralement torturer Aéris en plantant son pique à de divers endroits dans ses ailes aidé de revenants qui tenaient l'ailée. Son sang ne fit qu'un tour, il bouillonnait plus que jamais, toute l'énergie qu'elle venait d'accumuler, elle allait tout balancer à l'Empereur et à ses sbires.

Elle était partie, Ahriana se servait de son pouvoir pour foncer à grande vitesse jusqu'à Kotei, une fois à portée, elle ne le tranchera pas avec son épée, non, ce n'est pas ce qu'une renarde dont le taux d'envie de meurtre venait de dépasser largement la moyenne du raisonnable, elle allait charger Kotei en lui enfonçant son poing avec lequel elle tenait son épée de lumière dans le visage pour le faire voler... Loin. A une telle vitesse, le poids du coup arrivant allait être énorme. Techniquement, si elle arrive à se contrôler et si elle gère bien son arrivée, elle devrait être capable d'attaquer les sbires aussi.


[Dé d'attaque/défense 1 : Coup de poing avec le bras armé d'Ahriana dans le visage de Kotei.
Dé d'attaque/défense 2 : Attaques à l'épée d'Ahriana sur les sbires retenant Aéris.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mer 10 Mai - 10:51

Le membre 'Ahriana' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Tss, loin de ta connerie !

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Dim 14 Mai - 23:27

(J'explique rapidement la raison de ma présence ici là maintenant tout de suite : A l'heure actuelle, mon duel n'est pas terminé contre Bohémond, mais c'est avec l'autorisation de Dead que je peux déjà rejoindre la bataille à condition que je ne puisse pas attaquer directement en vue de la distance où je me trouverais, et ouais, je viens de loin quand même !
Oh et, réponse de 1851 mots en vue !)

Nous sortions enfin du cercle du duel, l'Invocateur et moi partions en direction de Gaea tandis que les morts présents nous laissaient passer comme convenu jusqu'à une certaine distance, le loup invocateur et moi même profitions alors de ce court moment de marche calme pour réfléchir à comment arriver à Gaea au plus vite sans tomber dans un seul combat, son état et le mien étaient déplorable. J'avais les côtes brisées, à chaque fois que j'inspirais je les sentais s'enfoncer dans mes poumons, et l'Invocateur lui avait été blessé par lames aux niveau du torse, son gilet à capuche avait été déchiré, c'était rare de le voir comme ça en fait, mais... J'avais à mes côtés un nouvel Invocateur.

L'Invocateur sans capuche:
 

Ne possédant plus sa capuche et désirant ne pas être reconnu par qui que ce soit à l'avenir, il ne donnera que son vrai nom aux personnes qu'il rencontrera sans sa capuche, c'est à dire J***, car dès que possible, il se revêtira d'un nouveau gilet, et il reprendra le nom d'"Invocateur". Au fil de notre douloureuse marche, nous finissions par trouver un chemin bien calme, parsemé de cadavres seulement, la bataille était déjà finie ici. Normalement, si nous avançons sur ce chemin et que nous nous cachons dès que quelqu'un passe, nous devrions arriver à destination sans combattre.

Les minutes passèrent, ç'allait bientôt faire une heure que nous marchions, l'Invocateur avançait devant moi, et moi je suivais le pas, lui avançait droit, moi avançait courbée, la main aux côtes. Je commençais à ralentir, je n'y arrivais plus, j'avais trop mal, marcher me semblait si difficile maintenant, et pourtant, l'Invocateur continuait d'avancer... Comment faisait-il ? Ne souffrait-il pas ? Je finissais par m'affaler épaule contre arbre sur le côté, et je glissais lentement sur mes genoux en essayant de respirer le mieux possible sans me faire mal alors que je levais les yeux vers l'Invoc', je pouvais l'observer lentement se retourner vers moi...

Son regard était plus vide que jamais, comme s'il était déjà mort. Le sang coulait beaucoup de ses blessures, et pourtant, il se tenait encore debo-... Non. Il vient de s'effondrer au sol alors qu'il allait ouvrir la bouche pour parler. Je me relevais alors lentement en me servant de l'arbre comme support et j'allais jusqu'à l'hybride de loup pour le traîner hors du chemin dans des buissons à côté. Une fois hors de la route, je m'asseyais après avoir allongé l'Invocateur, Verde... Je suis sûre que je suis capable de trouver de quoi lui faire quelques soins, et je devrais aussi être capable de trouver des plantes pour me faire un remède histoire de résister un peu mieux à la douleur de mes côtes et de mes poumons.

Alors c'est avec difficulté que je passais un bon moment à chercher de quoi faire, et heureusement, c'était mon moment de chance, j'ai peut-être prit du temps à ramasser ce dont j'avais besoin, mais au moins, j'en avais en masse. Je retournais donc au près de mon allié et frère d'arme, et je commençais à faire ce que je pouvais pour fabriquer de quoi nous soigner. J'ai pu créer des remèdes que j'ai fait boire à l'Invocateur dans son inconscience pour l'empêcher d'avoir plus mal, ensuite, j'ai pu lui faire des points de sutures au torse après avoir fait s'arrêté ses saignements, et enfin, je lui ai mit quelques bandages autour du corps et des pansements fait par moi même sur ses plaies plus petites.

Quand à moi, je ne me suis contentée que d'un remède pour la douleur et d'un auto-massage pour me réparer au mieux, c'est à dire vraiment très peu, on ne guérit pas comme ça des côtes brisées, je pourrais bien aller chercher des potions pour ça dans un village à proximité, mais ce n'est pas sûr du tout que j'en trouve, les villageois sont tous partit soit hors de Verde, soit à Gaea, et ils n'ont très probablement pas oublié leurs affaires.

L'Invocateur finissait par lentement se réveiller et s'asseoir, il bailla un coup, et ne rajouta rien, il n'y avait rien à dire de toutes façons. Mais j'avais tout de même des questions, qu'allions nous faire maintenant ? Tuer l'Empereur ne semble pas trop possible maintenant vu notre état, et puis nous avons été mit dans cet état par juste un lieutenant et un sorcier, comment pourrions nous battre un Empereur ?

Akia : Tu crois qu'on va gagner cette guerre ?


J*** : Hmmmm... J'en sais rien, le boss des boss ennemi doit déjà être à Gaea. Tout les dirigeants sont sans doutes aussi sur sa gueule.

Akia : ... On se tire...?

J*** : ... Ouais...


L'Invocateur et moi nous remettions alors debout, lentement, douloureusement, mais sûrement, et... Je remarquais que l'Invocateur partait dans la mauvaise direction, il allait droit vers Gaea.

Akia : Euh... L'Invoc' ? C'est pas par là, si nous on veut partir, faut aller soit vers Giallo, longer la frontière jusqu'à Rosa et-


J*** : Hein...? Ah... Tu voulais partir, mais genre, partir...?

Akia : Et bien... Oui ? Enfin je veux dire... C'est logique, t'as bien vu notre état ? Rien qu'un combat contre un simple squelette et on est mal, même Sylvia est quasi K.O, on peut pas aller combattre, c'est finit, faut qu'on parte...


Et là, malgré son regard vide et épuisé, l'Invocateur se mit à me sourire.


J*** : Je pars pas sans avoir insulté l'Empereur de pédale, et sans avoir tenté de lui en mettre une dans la gueule, une fois que ce sera fait, on pourra partir...!

Akia : Pff... T'es vraiment un gros con...

J*** : C'est ce qui fait mon charme...! Aller, avance un peu, Gaea c'est à combien de temps d'ici ?

Akia : Euh... Attends que je réfléchisse... J'ai encore la tête dans le cul... C'est à... Euuuuh... On voit l'Yggdrasil d'ici alors........ Hein ?


Au même moment, le sol se mettait à trembler, l'Invocateur et moi levions alors la tête vers le ciel, vers l'arbre-monde et... Nous pouvions voir ce dernier s'effondrer. Putain. Ils avaient gagné.


J*** : ... Les fils de... C'est pas finit, c'est pas putain de finit, je me suis pas fait chier ici pour rien, je vais les défoncer ces con-ugh... Je crois que je vais faire une pause avant de les défoncer...!

Ils avaient eu l'arbre-monde... Déjà ? Comment ? Les dirigeants sont-ils tous morts ? Merde...! C'est un cauchemar, c'est pas vrai...! Je suis pas arrivée dans ce monde pour le voir se faire détruire par un sale con...! En fait... Je crois que le destin se fout juste de ma gueule. D'abord, une enfance d'esclave, ensuite je me libère et par chance je finis dans un monde meilleur, Yume no Sekai, et maintenant on détruit ce monde... J'ai l'impression qu'on m'a offert un gâteau mais qu'alors que j'avais la cuillère dans la bouche et que j'allais sentir son goût dans la seconde suivante, on fait disparaître la cuillère de ma bouche comme si ce n'était qu'une mauvaise blague...

------------------------------------------

Bon, Empereur, 2, Yume, 0. D'abord Arancioni, puis Verde avec l'arbre-monde.

Pour vous expliquer la chose, moi dans la vie, j'avais pas d'objectifs, dans mon ancien monde j'étais complètement à la dérive, je foutais rien, j'avais envie de rien, je trouvais que c'était carrément **iant de vivre car j'en avais pas envie : J'y étais obligé. Arrivé à Yume no Sekai, j'étais un peu aux anges, un monde fantastique avec plus de trucs sensationnels et incroyables, et le truc, c'est que c'était encore un tout nouveau monde, un bébé monde ! Là, j'étais pas obligé de vivre, mais j'en avais envie, car je pouvais ne pas voir mon futur derrière un bureau à bosser pour au final rentrer chez moi crevé pour que dalle... Nan, là je remarquais que je pouvais...

Vivre la plus grande des aventures, mon aventure.

Et c'est là que j'ai commencé à arrêter de m'en moquer de tout même si je fais encore un peu exprès, maintenant, je me retiens de casser la bouche à tout ceux qui m'emm**dent car je me préoccupe de ma réputation, j'évite de jouer aux mauvais c*ns, je fais en sorte de me construire une identité qui me conviendrait bien, bref, je vie vraiment ! Je rencontre des gens super cool et sympa, j'en affronte des bien puissant, j'en aide dans le besoin, ils m'aident en retour, bitch please je m'ennuie plus du tout ! Je n'étendrais pas la liste plus loin, autrement demain on y est encore.

Là, si j'étais dans l'autre monde, je m'en serais complètement foutu de l'apocalypse et tout puisque c'est ce que je souhaitais le plus, mais... Ici, c'est Yume no Sekai, qu'un gars tuerait ceux que j'aime, ça me casserais les burnes, et justement... Un mec a tué des gens que j'aime, et il a aussi détruit ce qui à ce que j'ai compris maintenait l'équilibre de ce monde que j'adore, du coup ce mec, logiquement, il m'a cassé les burnes !

Alors...

J'ai une bonne raison pour avoir envie de lui péter la gu**le à l'Empereur...

Il m'a cassé les burnes...

Du coup ouais, je vais carrément l'exploser !

J*** : Ok, pause terminée, Sylvia ! Je sais que t'es plus en bon état, mais faut que t'arrives à nous emmener à Gaea, et vite ! J'ai trop envie de lui casser la gu**le à l'Empereur, j'en peux plus, aller vite vite vite vite vite ! A tout les coups, il n'a fait qu'un vieux coup de pute et a défoncé l'arbre-monde sans passer par Wukuri et toute la bande, ils sont sans doutes en train de le tuer sans nous, faut qu'on se magne !

Sylvia apparaissait alors rapidement en dessous de moi et Akia sous sa forme originelle, nous étions donc déjà sur elle.


Sylvia : Pu***n je vous jure que je vais le bouffer ce fils de p***, REGARDEZ CE QU'IL A FAIT A L'ARBRE-MONDE !!! Après l'avoir bouffé je m'en tape je répare l'arbre-monde, ET J'UTILISERAIS DU SCOTCH SI IL FAUT !!!

Elle se mit alors à foncer à une vitesse assez moyenne en direction de Gaea sans hésiter, ça se sent qu'elle est en mauvais état, mais je sais pas... Sa blague avec le scotch m'a filé le sourire, je crois que rester positif est une bonne chose, surtout là maintenant tout de suite ! Ça risque d'être plus dur pour Akia, elle semble complètement abattue, mais je suis sûre que ça ira mieux quand nous aurons réparé l'arbre monde avec du scotch ! Je me sens revivre ! Un blague et ça repart ! L'Empereur, me voila bientôt, la fessée arrive à grande vitesse !

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wukuri Supirittsu
Verde (Harmonie) - Rang Final
Verde (Harmonie) - Rang Final
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 17:24

Wellan avait réussit... Il avait vaincu le roi de Bianchi, il avait fait honneur à ce guerrier si puissant, il n'avait pas perdu la face et avait prouvé qu'il pouvait prendre de gros risque et mettre en jeu... De gros risque... C'est en effet ce qu'il comprit lorsqu'il constata l'état de son bras : noir, sec, en lambeaux. Alors que le capitaine de la garde s'effondrait sur le sol, il ne fut pas même attristé d'avoir perdu un bras, ce combat avait été pour lui, la plus grande épreuve de sa vie, et il l'avait réussit avec brio. Ce n'était pas de la peine ou de la douleur qu'il ressentait sur l'instant, simplement de la fierté et du bonheur.

Lorsque la voûte céleste se dissipa, ce fut comme un libération pour Wukuri, un premier signe de victoire, il pouvait maintenant atteindre Kotei, il fallait simplement espérer que ce fichu dragon ne lui mette pas de bâtons dans les roues. Il avait trop attendu pour ça, il ne pouvait pas tout simplement pas faire attendre l'Empereur qui avait besoin d'une bonne leçon. C'est alors qu'une sensation quelque peu répugnante lui assécha la gorge. Il haïssait Kotei au plus haut point, il voulait le blesser, l'humilier, le rouler dans la boue et écraser sur crâne et remettre ce sale petit cloporte à sa place et le...

 Pourquoi cette haine remontait en cet instant précis? Pourquoi le feu de sa rage embrasait si soudainement son corps... Le feu... La flamme! La flamme de Dead s'était amoindrie! A tel point qu'elle semblait disparaître! Quelque chose était en train d'arriver à l'Ultime! Que faire? Comment agir? Wukuri ne connaissait rien des secrets des ultimes et de ce monde, certes, si l'arbre monde tombait, alors ce serait la fin, mais si les ultimes venaient à mourir? Après tout, n'étaient-ils pas liés à ce monde? Sans qu'il n'ait le temps de se poser plus de question, le druide vit un nouvel allié faire son entrée :

« Astro ! Cria Nova alors qu’elle commençait à courir vers lui. »

« N’approchez pas ! Vous avez bien mieux à faire ! Toi Wukuri fonce vers les débris de l’arbre monde, si l’on n’arrête pas Kotei après tout cela, tout aura été vain. Et toi Nova, va voir Dead, j’ai un mauvais pressentiment. Moi, je m’occupe de faire faire à ce dragon un gros dodo. »

Surpris par la rapidité de l'action, le couple se regarda dans les yeux l'espace d'une seconde. Quoiqu'il arrive, quoiqu'il advienne, l'un allait affronter l'Empereur, l'autre allait devoir se battre contre un ennemi assez fort pour terrasser un ultime. Quoiqu'il arrive, quoiqu'il advienne, ils n'avaient que très peu de chances de s'en sortir...

-C'est probablement la dernière occasion que j'aurais...

Dans un mouvement désemparé et désespéré, il saisit la femme qu'il chérissait de tout son cœur et lui offrit un baiser si pure et sincère que le temps semblait s'être figé autour d'eux. Pendant cet instant à la fois éphémère et éternel, les souvenirs de la vie que lui avait offerte le Phoenix s'enchaînaient dans son esprit. Il revit ce combat titanesque dans le puits du dragon, cette demande qu'il avait faite à Dead dans le premier étage de la tour de cristal, c'est ce jour là que leur histoire avait réellement commencée.

 Il revit les nombreux rendez-vous qui avaient suivis, il revit le moment où leurs cœurs s'étaient liés, il revit sa femme aimante qui refusait d'abandonner tout espoir lorsque son corps fut amoindrit à l'état de vieillard. Il revit aussi l’œuf, leur enfant qu'il n'aurait peut-être jamais le luxe de voir grandir. Ce baiser mélancolique, bien qu'intense, ne pouvait duré éternellement. Alors que le devoir l'appelait, Wukuri effectua ces premiers pas vers sa destiné à reculons, pour pouvoir gagner quelques secondes de plus à regarder son aimée. Le bras tendu, il lui adressa ces, certes prévisibles, mais sincères derniers mots :

-Je t'aime.

Il fallait maintenant se retourner, c'était la partie la plus difficile de cette bataille, dire adieu. Dans un effort titanesque, il parvint à tourner les talons et à diriger sa tête vers sa destination. Bien que quelques larmes roulaient sur ses joues et venaient se perdre dans sa barbe, ses yeux n'étaient plus les mêmes, tristes et désemparés une seconde plus tôt, ils étaient maintenant déterminés et enragés. Kotei devait mourir, un millier de fois si il le fallait mais Wukuri se le promettait, il ne ferait que de la bouillie de ce ridicule chef de guerre.

 C'est ce que son cœur lui hurlait alors qu'il se servait de l'esprit du guépard pour atteindre plus vite la place où l'Empereur allait mourir. Mais malgré cela, malgré toute sa détermination, malgré tout ce qu'il avait traversé, il se pétrifia en sentant une vive douleur dans son être. Comme si une lame venait de se planter dans sa poitrine et qu'il était lentement drainé, vidé de son énergie. Ses yeux se levèrent alors vers l'arbre-monde et il se laissa tomber à genoux sur le sol. Il avait échoué.

 C'était fini, Kotei avait gagné. Ce monde allait mourir. Dans un hurlement de rage déchirant, il frappa du poing le sol qui ne manqua pas de se fissurer. Un simple coup de poing venait de fissurer la terre dans un rayon de quelques mètres autour de lui, c'était là bien la preuve que l'Archidruide était fort, très fort. Alors pourquoi? Pourquoi avait-il échoué. Une fois de plus, l'histoire semblait se répéter, un héros, né de l'imagination d'un enfant, n'a pas le droit d'échoué, un héros parviendra toujours à chasser les ténèbres, mais pour la troisième fois maintenant, le moine se voyait devenir misérable.

 Pour la troisième fois il n'avait pas réussit à sauver ceux qui comptait sur lui. Son corps se crispa, comme bloqué, immobile. Quelques secondes passèrent ainsi alors que le ciel devenait noir et les vents violents se levaient. En cet instant, les doigts du moine se refermèrent, creusant la terre qu'il avait malmené quelques secondes plus tôt. Dans un mouvement droit et sec, il releva la tête, ses yeux avaient une nouvelle fois changés, ils n'avaient... Plus aucuns reflets. Doucement, il se releva et avant de reprendre sa course, il se murmura pour lui-même :

-Puisque nous n'avons plus rien à perdre, alors je peux tout risquer sans craintes.

Quelque chose avait changé, comme si quelque chose était mort dans l'âme du chaman. Espoir? Il n'y plus lieu d'espérer quoique ce soit. Haine? A quoi bon? Pour que ce gosse immature se moque ouvertement de lui parce qu'il laisse parler ses émotions? Détermination? Ho mais Wukuri était déterminé, seulement, sans l'espoir, la détermination ne pouvait brûler que dans son âme et plus dans ses yeux. 

Lorsqu'il arriva sur place, il était évidemment trop tard, il ne put que constater qu'une fois de plus, il avait échoué et l'une de ses amies les plus proches étaient dans un état lamentable, elle avait subit d'innombrables blessures, évidemment assénés par Kotei, allongeant une fois de plus la liste des crimes pour lesquels il allait souffrir. 

Arhiana était là elle aussi, venait en aide à son épouse, silencieux, Wukuri fit tout ce qu'il pouvait pour l'aider, son visage restait neutre, fermé, mort. Ce ne pouvait pas être que du désespoir n'est-ce pas? Non il y avait autre chose. Lorsque Kotei fit son retour, il avait tout intérêt à bien surveiller le chaman, parce ce dernier lui réservait quelque chose de bien plus dur et douloureux que l'apocalypse que le soit disant empereur avait créée...

Il lui réservait son jugement.

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berserker
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 23

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 17:42

Berserker était revenu d'entre les morts, comme il l'avait fait à de maintes reprises. Ça faisait combien maintenant ? Il avait cessé de compter… Une de plus ou de moins ne ferait pas grande différence.

Toujours est-il qu'il continuait ses bonds aériens pour se rapprocher de Kotei et l'empêcher de détruire l'arbre-monde. Si Yggdrasil tombait, l'Empereur serait vainqueur une fois de plus, et qui sait ce qui pourrait advenir du monde des rêves ? Qui sait combien de temps devra passer jusqu'au prochain cycle ? Berserker ne voulait pas y penser, son esprit étant déjà consumé par sa Frénésie guerrière. Oui, le colosse savait penser, enfin, je dis cela au passé, car avec toutes les réincarnations et combats qu'il a mené, son esprit était revenu à l'état sauvage, guidé par l'instinct de survie et la furieuse envie de se battre…

Mais revenons à notre guerre. Le colosse des volcans se trouvait alors en plein vol lorsqu'il sentit quelque chose le percuter à grande vitesse. Quelque chose de suffisamment puissant pour le retenir et le faire tomber…

Durant la chute, Berserker vit celui qui tenait ses bras et sa gorge. Il vit la peau bleu claire, les quatre bras et les trois yeux… Ça lui rappelait quelqu'un, quelqu'un qu'il avait déjà affronté plusieurs fois, mais c'était une personne différente de Kotei. Sa mémoire sembla lui susurrer l'identité de son adversaire. Et tandis qu'ils s'écrasèrent au sol dans une grosse explosion d'énergie, le guerrier de Rosso se souvint : Korghan, l'ancien roi du pays du feu.
Berserker se rappela l'avoir considéré comme un ami, ou du moins, il le respectait. Parvenir à être le chef du pays rouge relevait de l'exploit, le genre d'exploit dont tout le monde parle…

Le nuage de poussière de l'explosion se dissipa, laissant voir les deux guerriers séparés et légèrement blessés. Enfin, je dis légèrement pour eux, pour un humain normal, les blessures seraient graves. Ils se regardèrent quelques secondes, les yeux dans les yeux, chacun étant indifférents au spectacle de désolation qui se jouait à côté d'eux. Berserker savait au fond de lui qu'il n'aurait aucun moyen de ramener ce fier combattant à la raison, et que le vaincre serait lui rendre un service inimaginable. Rassurant la prise sur son épée, le colosse gronda avant de le charger !

Et tandis que l'Yggdrasil s'effondrait sur lui-même, alors que la flamme bleue de Dead disparue, alors que l'apocalypse se déchainait tandis que l'arbre-monde était vidé de son énergie, que ses branches écrasaient sans distinctions malviens et vivants dans leurs chutes, l'une d'entre elles toucha le sol au moment où les deux plus puissants guerrier de leurs époques entrèrent une nouvelle fois en collision.

Berserker ne savait plus si il gagnait ou perdait le plus souvent du temps que Korghan était vivant. Mais il savait qu'aujourd'hui, l'échec ne serait pas tolérable, il lui fallait donc frapper de toute sa force dès le départ, tout en essayant de se rappeler d'au moins une faiblesse, même infime, de son adversaire…

(Jet d'attaque-défense classique pour une attaque à l'épée portée à la verticale. Premier jet d'action pour l'attaque Onde de Choc qui est utilisée à bout portant pour faire un maximum de dégâts.
Deuxième jet d'action pour savoir si Berserker se souvient d'un point faible de Korghan pour l'exploiter, à la disposition de Dead si tu l'autorise ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 17:42

Le membre 'Berserker' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Kotei Seishin

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 18:46

L'empereur

Disons que nous arrivons à notre dénouement, mais, fort malheureusement, je pense que personne ne s’attendait à une défaite cuisante des résistants. Kote possède désormais toutes les cartes en main. De retour à la normal, aucun aventurier ne possède encore la flamme de l’espoir, leur courage s’éteint et les morts reprennent l’avantage. La résurrection du colosse n’y changera rien, toute cette mauvaise énergie que j’ai pompée va se déverser dans leur esprit et leur corps. D’un seul coup d’un seul. De plus, je me sens partir, mon corps est froid, je perds mon sang. Et il n’attendra pas, levant son sabre au dessus de ma tête, sa prochaine action, mettra fin à mes jours. J’entends les cris appelés, hurler, perdre confiance, sombrer dans la peur et les tourments. Les ténèbres remplacent l’espoir et la détermination dans le cœur des gens.

Le sabre s’élance, dans quelques instants, je ne ferais plus partis de ce monde. Mon histoire touche à sa fin. J’espère que vous vous souviendrez de moi comme un ami, car jamais nous ne nous reverrons. Wukuri Supirittsu, Anumeh Kherkzs, Morino Ryoushi, je place tous mes espoirs en vous mes amis. Without, mon fils, j’espère que tu me pardonneras de te laisser, toi, ta mère, ton frère et ta sœur. Il me semble ne te l’avoir jamais dis, et je le regrette, mais j’espérais sincèrement que tu m’appels papa. Malgré avoir toujours refusé la compagnie des autres, leur compassion, leur amour mais aussi leur compliment, j’aimais les voir faire, cela réchauffer mon cœur de pauvre squelette. Ma magnifique femme, toi que j’ai aimé et que j’aimerais même dans la mort et plus encore, j’espère que tu ne pleureras pas mon départ.

Tient ? Encore une de mes hallucinations, je vois la plus magnifique des créatures juste avant de rendre l’âme. C’est parfait, ainsi je passerais l’arme à gauche avec le sourire. Ah, la mort est si douce, cet instant semble si long et si merveilleux à la fois, j’aimerais que cela ne s’arrête jamais. Cette sensation, je l’ai attendu si longtemps. Un sentiment de délivrance, de laisser aller. Pour une fois, la Mort à choisit de se laisser envelopper dans son propre drap. Un magnifique voile blanc tombe, je ferme les yeux et accepte ma dernière défaite sans sourciller d’un seul centimètre.

Attendez une seconde, vous croyez sincèrement que je n’allais pas me battre pour ma vie ? N’est-ce pas ce que fait un aventurier à chaque seconde de son existence ? D’un bon magistral, je me relevais en donnant un coup de pied directement sur le côté de la lame. Ma petite taille actuelle me permettait de mieux me mouvoir, et ainsi, de défendre mon corps bien plus facilement, étant donné qu’il est bien plus petit. Parfois, c’est une bonne chose je dois dire. La lame vint se bloquer dans l’une des planches qui composent le sol de cette salle stratégique. Vous pensiez que c’était une simple coïncidence ? Non, j’avais tout prévu ! Je savais pertinemment que la Créatrice ne me laisserait jamais mourir comme un débile ici ! Je suis juste trop fort vous ne pouvez plus le nier. Sa lame bloqué dans le sol, il ne pouvait pas agir face à moi. Un double coup de pied en me déplaçant sur les mains afin de ne pas perdre de temps. L’éloigner le plus possible de sa lame avant de faire quoi que se soit d’autre.

Je ne peux pas réussir à le blesser sérieusement avec ce genre d’attaque, mais autant continuer dans cette stratégie. Il se tenait le visage à cause de mes coups, je pouvais néanmoins apercevoir un rictus sur ses joues, Kotei, tu m’impressionneras toujours. Tu es parvenues à atteindre une telle maîtrise d’un objet qui n’avait actuellement qu’une seule fonction, ramener les morts à la vie sous une forme de souvenir. A présent, tu contrôles les cadavres grâce à cette clef en plus de pouvoir faire revenir des morts que tu as en souvenir. De ces souvenirs émergent alors des émotions et des habitudes que tu as enregistrées. Les personnes que tu as combattues et dont tu connaissais le caractère, son presque identique à ce qu’elles étaient dans le passé. Malheureusement, ce n’est pas suffisant pour véritablement redonner vie et de se fait, cela ne m’empêchera pas de détruire cette abomination de la nature.

Bien sûr, je ne m’attendais pas non plus à vaincre l’un des plus grands guerriers de l’ancien monde avec mon âge enfantin, il m’aurait fallut mes vrais capacités physiques, là, je ne pourrais jamais que le déranger et esquiver jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard. Han, je n’ai pas envie de retourner devant les limbes et d’être à nouveau gronder. Des pas cours dans les escaliers, ce n’est même plus du bruit à ce niveau, c’est littéralement l’escalier qui va se casser j’ai l’impression. Oh, ça me donne une idée. Alors que Sinbad se remettait de ces émotions, ahah, c’est drôle, parce qu’il n’en a pas en faîtes. Il tenta un coup de poing dirigeait directement pour ma pomme. Je n’ai pas cherché à esquivé. Je me laissais tomber au sol et faisait le mort. Fermant les yeux, dans quelques secondes, mon adversaire aura disparut et je pourrais rouvrir mes paupières.

« Toi ! Je vais t’anéantir ! »

Des flammes, un coup de poing, un bruit de phénix hurlant avant de croquer le bras de son adversaire. Un coup de genou dans les côtes, et finalement, disparition de l’adversaire dans cette poussière bleue dont tous les souvenirs sont fabriqués. Quoi ? Je suis capable d’entendre les émotions de ceux qui m’entourent, et plus que cela, je suis capable de lire en vous. Alors lire dans l’esprit de quelqu’un aussi impulsif que ma disciple, sincèrement, vous me prenez pour le dernier des abrutis ? Elle s’approche de moi, en pleure, devant ce qu’elle croit être la dépouille d’un cadavre. Après qu’elle est faite tout un monologue à mon sujet, expliquant à quel point elle me remerciait pour tout. Je me relevais tout simplement, sans la moindre blessure.

« Bon, on va pas rester là, il faut aller frapper l’empereur. Tu viens Nova ? Dis-je tout simplement en lui tendant ma main. Tu devrais voir ta tête, tu es tellement drôle surprise comme ça, répliquais-je juste après. »

Bref, je crois que j’ai mérité ce qui suivit. Tout d’abord  un coup de poing qui me fit décoller à l’autre bout de la salle, frappant un mur avec une puissance si grande qu’il s’affaissa dans un couloir. Et c’est alors que j’entendis la voix de ma merveilleuse femme dans ma tête, qui ne me traita pas moins d’abruti. D’accord, je crois que je devrais accorder tout le mérite aux femmes pour le coup, je n’ai absolument rien fait de bien extraordinaire sur cette action. Mais, il reste une chose, c’est que nous ne devons pas perdre de temps et nous rendre immédiatement au pied de l’arbre monde, il est peut être déjà trop tard.




Mais avant de partir, intéressons nous au combat que mène ce bon gros ours. Bien réveillé, il ne s’arrêtera pas là aujourd’hui, je pense que vous l’avez tous bien compris, ce dragon n’a aucune chance. Dans ses mains, il tient la reine du royaume céleste, mais il n’a besoin que de deux membres pour affronter un adversaire. Vous n’avez jamais vu Astro dans cet état n’est-ce pas ? Laissez-moi vous expliquer qui il est. L’ours orange était autrefois un terrible monstre qui dévorait tout ce qui se trouvait sur son passage. La forêt ? Il en était le roi et régnait comme maître sur toutes les créatures qui s’y trouvaient. Un véritable tyran, rien ne pouvait l’arrêter. Mais son plus grand défaut ? Son manque de calme, sa rage et par-dessus tout, la surestime de son potentiel.

C’est ce qui causa sa perte. Des chasseurs vinrent un jour dans sa forêt, sur son territoire. Il ne put s’empêcher de ressentir cela comme une menace et une insulte envers sa personne. L’ours sortie devant les chasseurs, préparés à les attaquer, mais il n’avait prit aucune discrétion. Rugissant à plusieurs dizaines de mètres des hommes qui n’eurent qu’à ouvrir le feu sur la bête chargeant dans leur direction. Le terrible tyran ne put rien faire, cribler de balle, il sombra. Et c’est ici que je l’ai sauvé des griffes de la Mort. Par la suite, il me donna énormément de fil à retordre, mais après de longues journées, je suis parvenue à lui enfin lui enseigner sa première leçon. Petit à petit, il m’écoutait, me comprenait, se calmait. Il avait enfin ouvert les yeux, la colère n’est pas la solution, la rage nous rend aveugle et nous empêche de voir le monde qui nous entoure. Ce monde, qu’il trouva magnifique à la seconde où il décida de regarder autour de lui. Les végétaux, les minéraux, comme les animaux, absolument tout était parfait. L’eau ruisselante, la brise fraiche et légère, venant crasser vos poils et vos lèvres. Coquin de vent qui s’amuse à vous embrasser quand vous vous y attendez le moins. Le calme de la vie, le véritable bonheur.

Mes espérances n’auraient jamais été aussi grande, je voulais simplement le calmer afin qu’il puisse vivre en paix avec lui-même. Il a dépassé tout ce que j’aurais imaginé. Il n’était plus le même, il s’était littéralement affaiblit de son propre chef afin de ne plus rien détruire, d’observer la nature et de vivre dans le calme de sa propre vie. Il en faut peu pour être heureux, je crois que cet ours l’a beaucoup inspiré au cours de son entraînement. Aujourd’hui néanmoins, cette rage qu’il a enfouit remonte, et je ne suis pas sûr de vouloir être à la place de son adversaire. Beaucoup de personnes vous diront que ce qui cache leur colère, retenant la violence de leur rage pour ne jamais blesser quelqu’un, sont les personnes les plus dangereuses lorsqu’elles éclatent. Alors imaginer maintenant notre ours alors qu’il est dans sa nature, quelqu’un d’une rage immense.

Le dragon n’a aucune chance. Celui-ci se prépare de nouveau à souffler son adversaire, ne lui laissant aucune chance de souffler. Mais l’ours l’a bien compris, son regard n’est pas froid, il est chaud, chaud comme le plus violent des volcans. Avant que celui-ci ne puisse relâcher sa terrible attaque, Astro piétina de tout son poids le corps du dragon, coupant son souffle et l’empêchant de souffler de nouveau. Par la suite, il ne fit qu’une chose, marché de plus en plus sur son corps. Se rapprochant de sa tête. Malgré l’état dans lequel était le dragon, il ne pouvait rien faire, Astro utilise son atout majeur, son poids. Oléo, malgré sa taille ne doit pas dépasser les quarante kilogrammes. Astro pèse à lui seule plus cinq fois le poids du dragon, autant dire que celui-ci n’a aucune chance de s’échapper du terrible prédateur auquel il fait fasse.

« Je n’ai jamais rencontré de serpent aussi ridicule que toi. Peut être n’es-tu qu’un ver de terre ? Cela expliquerait tout. »

Il ne continua pas, inutile de faire un immense dialogue avec quelque chose qui ne vous comprend pas et qui ne peut communiquer. L’ours leva sa jambe alors que le serpent, malgré son état de souvenir, était entrain de trembler de peur. La terreur se lisait dans ses yeux face à ce monstre qu’il avait en face de lui. Le plus terrible des prédateurs, Astro, venait de faire disparaître l’ancien roi d’Indaco par sa simple colère qui grandissait au fur et à mesure que les flammes s’affaiblissaient. Il ne pouvait plus se retenir, au contraire, il ne voulait pas se retenir. Beaucoup on un compte à régler avec Kotei parce que celui-ci à tuer de nombreuses personnes. Mais Astro lui, n’a de compte à régler avec l’empereur. Il a un compte à régler avec lui-même. Il se bat aujourd’hui, pour se faire pardonner de son absence à Arancioni et rien d’autre.

Au loin, une explosion, non un choc entre deux guerriers. Le colosse et l’ancien roi créèrent une nouvelle collision, se percutant une fois de plus mais cette fois-ci, à travers un nouveau cycle. Des roches plus grosses que votre poing s’envoler dans les airs suite à la puissante explosion causé par l’épée de Berserker. Cette épée avait heurté quelque chose de si dur, qu’elle fut stoppée dans son élan. Quand à l’onde de choc, celle-ci continuait sur plusieurs dizaines de mètres derrière l’ancien roi, détruisant tout sur son passage. L’attaque du colosse fut arrêtée par l’un des poings du Thorgho qui, possède dans ses phalanges, des cristaux explosifs de Rosso. Incruster par la science du royaume technologique de l’ancien monde, celle-ci créé des explosions au contact de quelque chose lors d’un choc.

Cette explosion stoppa une nouvelle fois notre cher Berserker, qui malgré tout, parvint à se souvenir d’un détail. Au cours de leur nombreux combat, Korghan a toujours fait en sorte que le colosse évite de frapper son ventre. Sa fragilité est un fait, avec la force du colosse, il pourrait le découper d’un simple coup de poing. Mais c’est aussi pour une chose à laquelle ils ont eut l’occasion de discuter entre deux verres ensemble. Les Torghos possèdent un œil au niveau du thorax qui est appelé œil miracle. Malheureusement, Korghan n’a jamais été capable d’en utiliser les capacités, ce qui donne un très grand avantage à notre guerrier rouge. J’espère que celui-ci en fera bonne usage, car le roi rouge se prépare à engager lui aussi les hostilités. Une furie de coup de poing s’envolle pour venir frapper à plusieurs reprises le berserker. Une multitude d’explosion retentira, mais est-ce que notre champion sera-t-il blessé ?




Je passerais la description de ce qu’il s’est passé avec l’énervement d’une certaine renarde, je n’ai pas envie de m’attarder sur quelque chose d’illogique. Selon les écrits, certains disent qu’elle se serait trompée de cible, attaquant un souvenir ressemblant à l’empereur se trouvant dans le coin, mais je trouve cela complètement absurde. D’autres écrits racontent qu’Ahriana n’est revenue que bien plus tard pour venir chercher sa bien-aimée, un ressenti étrange l’ayant poussé à faire machine arrière pour s’assurer de sa santé. Malheureusement, l’empereur n’était plus là. Je ne sais pas qui à raison, et je m’en moque, allons donc directement à ce qui nous attire le plus, l’initiation de la fin du monde des rêves. La véritable bataille finale est sur le point de commencer.

L’empereur a retrouvé l’arbre maudit, le gardien des pommes. Comment c’est-il caché ? Et bien, laissez-moi vous l’expliquer maintenant qu’il est de toute façon impossible pour les tricheurs de profiter de ma narration. Il s’est "suicidé". Le gardien des pommes est un de ce genre d’homme arbre qui est capable de redevenir ce qu’il était, soit un simple végétal incapable de mouvement. Donc, ce n’était qu’un simple arbre, un sapin pour être plus exacte. Je n’ai jamais compris pourquoi il arborait des pommes, je me pose la question encore aujourd’hui. Enfin, passons, il est temps de commencer l’avènement d’un nouveau monstre.

La pomme est consommée, l’énergie se déverse alors dans le corps de l’ennemi des rêves. Toute cette énergie qui parcourt son corps, son squelette de cuir, ses veines de papiers. Les âmes noires couvrant son cœur gagnaient en puissance, elles augmentaient de volume. Elles ensevelissent le corps de celui qui gardait le contrôle il y a quelques instants. Kotei se faisait englober par ces âmes, dévoré à son tour par son propre pouvoir. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, il en avait conscience, même s’il n’aurait jamais pensé que cela aille aussi loin. Ce qui se forma ensuite, n’avait plus rien d’humain, le corps de notre ennemi n’était plus le même.

Une couleur brillante, luminescente, des couleurs sublimes coulant sous forme de goutte d’encre jusqu’à atteindre le sol et l’illuminer pendant une fraction de seconde. Un bras soleil sublime, reflétant la lumière ambiante tel un véritable miroir. Un second bras, plus chaotique que le précédant, toujours aussi sublime, mais possédant un ton légèrement plus foncé, quelque chose de plus farouche et sauvage. Son torse et sa poitrine formée une bouche géante, dont les dents acérés enfermés une bulle d’un mauve transparent. A l’intérieur, nous pouvons observer celui à l’origine de tout ce massacre, Kotei Seishin, endormie au milieu de ce liquide mauve protégé par la mâchoire ventrale du monstre. Cette mâchoire était d’une couleur proche du mauve, l’indigo, une bouche représentant ce qui dévore le monde mais aussi ce qui a dévoré mon ami pendant des années durant.

Entourant le coup du monstre, une collerette faîtes de cristaux bleus, chacun déversant des puissants éclairs d’énergies destructrices. Son visage à présent, il ressemblait au casque d’un chevalier blanc, mais avec un sourire démoniaque gravé dessus, le même sourire que l’empereur à toujours arboré depuis ses débuts. Une longue chevelure rouge, arborant des motifs brûlant, comme si il s’agissait de véritables flammes. Des yeux d’un rose brillant comme le soleil lui-même. De véritable diamant hypnotisant semble comme être incrusté à l’intérieur de ses globes oculaires. Deux magnifiques ailes noires de corbeaux dans son dos, rappelant les différents drapeaux pirates et symbole des voleurs. Et finalement, pour finir, sous la mâchoire indigo, comme des tentacules, des racines veineuses dont l’énergie ressort d’une couleur digne des marécages magiques. Ce monstre, venait tout juste de sortir de l’écran de poussière qu’avait soulevé l’arbre monde et s’exclama d’une voix résonnante et qui n’a rien à voir avec celle du Kotei que nous connaissions tous.

« Peuple de Yume no Sekai, nous vous remercions. Grâce à votre bêtise, nous sommes maintenant capables de vaincre tous les ennemis se dressant sur notre route. Alors soyez heureux, vous allez mourir de la main, de celui qui gravira tous les étages de l’immense tour de cristal ! »

Le combat final commence dès maintenant.

[HRP : Seul dé d'attaque pour Korghan contre Berserker]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 18:46

Le membre 'Kotei Seishin' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Tss, loin de ta connerie !

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 20:19

J*** : HEY ! LE SALE MIOCHE QUI NOUS SERT D'ADVERSAIRE ! J'ARRIVE POUR TE VOLER TON GOÛTER !!!

On se rapprochait un peu plus à chaque secondes de la position de l'effondrement de l'Yggdrasil, il y avait un de ces nuages de fumée que sa chute avait produit... J'en avais mal aux yeux, et cette fois c'est pas à cause de mes allergies au pollen, enfin, je crois pas. On sait pas ce qu'on traverse avec Akia et Sylvia, on peut juste observer qu'au sol se trouvaient des cadavres et des gens battant encore leurs armes contre celles d'autres, plus beaucoup je crois, j'en sais vraiment rien en fait, c'est vraiment trouble tout ça, je devrais arrêter d'essayer de comprendre ce qu'il se passe pour me concentrer sur ce que je ferais quand je verrais l'autre troufion, il va prendre tellement cher, mais tellement cher, j'aimerais pas être à sa place !

Bon, certes, avec nos blessures on va surtout ramper pour pouvoir essayer de le frapper, mais vu au point où on en est, on a plus rien à perdre à essayer de lui casser la mâchoire dans notre état, on tente notre chance, et soit on réussit à lui en mettre au moins une et on partira heureux et heureuses, soit on se fait juste massacrer et... On repart pas, enfin, pas en tant que soumis de l'autre pédale. Je demandais à Sylvia si elle pouvait accélérer, je savais bien qu'elle en pouvait plus, que tenir debout était déjà un lourd effort pour elle, mais je sais qu'elle veut se venger pour l'arbre-monde, et je ne tiens pas ce qu'elle s'impatiente.

Après avoir un peu accéléré, nous finissions par traverser le premier nuage de fumée, on arrivait dans un endroit plus grand, plus large, et... Occupé par de bonnes personnes, dont un gosse qui va se prendre la plus grosse bif** de tout les temps. Sylvia s'arrêtait pour qu'Akia et moi puissions regarder un peu tout le champ de bataille. D'abord, la reine de Giallo au sol, ensanglantée, elle avait prit cher... Put***, elle respire encore au moins ? J'espère. Ensuite, au près d'elle, Ahriana, elle avait l'air furax, je crois que si je retentais un combat contre elle même à 100% de ma forme, elle me casserait la gu**le en deux-deux. Pas loin, il y avait Wukuri, je n'arrivais pas à observer son regard, mais... Qu'est-ce qu'il foutait ? Il gobe les mouches ? Hey ! Réveil ! Il y a un pélo à frapper pas loin ! Il me semble aussi avoir vu Berserker, vous savez, ce grand géant rouge, mais j'ai peut-être rêvé, j'ai pris quelques coups sur la tête du coup c'est sans doutes normal.

Bon. Qui va agir ? Il y avait un second nuage de fumée plus loin, au pied de là où se trouvait dernièrement l'Yggdrasil, on y voyait pas grand chose... Ne me dites pas que... L'Empereur s'est tiré ?! Nan, nan, pas moyen, ça pourrait pas se passer comme ça, ce con***d doit être en train de réfléchir dans le nuage gris au loin sur la question "Comment faire pour os facilement les aventuriers de Yume no Sekai", j'espère qu'il a prit de quoi écrire, feuille et stylo, car je vais lui faire faire la plus grosse dictée de toute sa vie : "Je ne ferais plus ch**r le monde", et cette phrase sera recopiée un milliard de fois ! Oui, je le ferais, il doit bien avoir un stylo dans le coin, j'en suis sûr (pas tant que ça) !

Wait, attendez, quelque chose sort de l'écran de poussière...! C'est... C'est trop bizarre pour être bien décrit, ça brillait, ça avait des tentacules, une sorte de gros casque, bref, rien qui ne ressemblait à l'Empereur, à moins qu'il n'ai trouvé un sort pour se transformer en adepte de Cthulhu... Merde, je sais vraiment pas comment décrire ce truc quoi ! Il faudrait que je prenne une photo, mais je crois que mon téléphone n'a plus de batteries depuis un long moment déjà, et j'ai pas pu passer à Blu pour le recharger...


Kotei (?) : Peuple de Yume no Sekai, nous vous remercions. Grâce à votre bêtise, nous sommes maintenant capables de vaincre tous les ennemis se dressant sur notre route. Alors soyez heureux, vous allez mourir de la main, de celui qui gravira tous les étages de l’immense tour de cristal !

Et là... Doucement... Je me mettais à rire, de plus en plus fort... J'étais dans un fou rire tout seul.

J*** : *reprend son souffle et se calme un peu en pointant la chose du doigt* Pu**in j'y crois pas, on doit vraiment se foutre de ma gu**le, ce truc, c'est l'Empereur ? Meeeeeerde, qu'est-ce que t'as fait copain ? T'as vu la sale gueule que t'as ? Et tu crois pouvoir gravir tout les étages de la tour de cristal ? *repart dans un fou rire*


Akia : ... Il a absorbé tout le pouvoir de l'arbre-monde.

... Nani ? Je me stoppais instantanément dans mon fou rire, et je relevais doucement la tête dans la direction de ce qui était alors l'Empereur, un grand sourire gravé sur mon visage comme sur ce qui devait être le sien. Alors, il en avait après l'arbre-monde pour son énergie, et tout ça... Pour gravir les étages de la tour de cristal ? Pauvre c*n, t'es le pire, si tu veux gravir les étages, alors fait comme tout le monde et part à l'aventure, si tu crois pouvoir poser un seul pied dans la tour de cristal après tout ce que t'as fait, tu te fourre un doigt dans le c*l, mais si jamais j'apprends que tu puisses vraiment gravir tout les étages avec ton nouveau pouvoir volé à l'Yggdrasil... Alors je détruirais la tour de cristal et à mains nues si il le faut !

Ouais ouais je sais, c'est impossible, tout ça tout ça, mais j'essaierais tout ce peux imaginer pour faire chi** l'autre péon, comme par exemple... Commencer en l'affrontant ici et maintenant ! Personne ne me connaît, si je meurs, ce sera pas grave, et puis je ne suis pas trop seul ici, il reste des dirigeants sans doutes bien plus forts que moi, mais une chose est sûre, les dirigeants sont beaucoup moins forts que moi à un certain jeu... Personne ne peut me battre en matière de fails et de conneries, je suis un con inégalable !

Je me levais sur le dos de Sylvia sous sa forme de grande Sylvore, et je donnais des premiers ordres à Akia et à mon invocation. Oui, je donne des ordres.

J*** : *Chuchote à son alliée et à sa monture* Akia, tu n'es pas en état de combattre, alors je veux que tu ailles plus loin avec ton arc et tu tirera en sniper, je sais que tu peux soit toucher tes cibles, soit les rater, et je sais aussi que quand tu rates tes flèches n'atteignent jamais tes alliés. Je compte sur toi hein, alors fait pas la conne, je te dois beaucoup et j'aimerais t'offrir un verre après tout ça à Rosa. Quant à toi Sylvia, charger sur ce fils de p*** n'est pas une bonne idée, tirer en mortier ne servirait à rien non plus, je sais pas pourquoi, mais je pense deviner que de l'acide ne lui ferait pas d'énormes dégâts, tu vas retourner dans l'autre dimension et tu te tiendra prête à me dégager du champ de bataille si jamais j'ai de gros ennuis.... .... ....Putain, nan, attendez, changement de plan...! Il va pouvoir contrer tes flèches Akia et il pourrait nous les renvoyer, Sylvia, part pas tout de suite, avant d'attaquer l'Empereur je dois d'abord réussir à me rapprocher, j'avais oublié que dans mon état actuel je pouvais plus trop courir...!

Merde ! C'est si dur de réfléchir à une bonne stratégie devant un adversaire presque tout nouveau...! Enfin, c'est l'Empereur, mais mer**, c'était qu'un pu*** de gosse à l'origine ! Pas un Tresh ! ... Ouais bon ben c'est bon, j'en ai marre, on y va, point. Je vais pas rester là vingt ans à réfléchir, en plus c'est pas mon fort dans ce genre de situations, dans ce genre de situations... Je suis plutôt bon à... Ouais bref je suis bon à rien mais pas grave, je vais taper et ce sera tout !

Alors qu'Akia descendait du dos de Sylvia pour se diriger vers la reine de Giallo pour la traîner hors d'ici, je me levais sur la grande Sylvore et je pointais l'Empereur du doigt.



J*** : Crever sous la main de ta petite personne est être contant de ça ? Va te faire encu*** sale c*n, je préfère le scénario suivant : Moi et mes potes on va juste te casser la gu**le et te voler ton goûter, sale mioche aussi vieux que le monde. Tu ne me connais pas, mais certains pourrons me reconnaître, mais j'étais là juste avant l'attaque de Nadiria, je t'ai vu au port attendre l'arrivée de ton navire fantôme pour juste tout détruire et tuer, t'as tué de bonnes personnes comme de mauvaises, petits et grands, hommes et femme, et... Dans le temps, je m'en serais totalement foutu. Avant, je rêvais de l'apocalypse, mais depuis que je suis sur Yume no Sekai, je ne rêve que de m'amuser, et ce part de très divers moyens. Mais... Depuis que t'es arrivé, je rêve plus que d'une chose, te casser la gu**le par tout les moyens nécessaires et possible, même si ça me semble un peu hors de porté maintenant. J'ai hésité, douté, j'ai même eu peur, mais là, héhé, j'ai l'impression de plus ressentir du tout ça, tu peux faire ce que tu veux, mais je parie mon âme que j'arrive à t'en coller au moins une ! T'arriveras jamais à grimper la tour de cristal, faut être un aventurier pour ça, et ce titre, tu ne l'as plus depuis déjà des lustres !

Suite à mes paroles, Sylvia fonçait droit vers l'Empereur en zigzag pour éviter de se faire toucher par un quelconque sort, et moi, je m'armais de ma guitare, et je commençais à en jouer, et une onde destructrice dans la gu**le de monsieur, une ! Sylvia ne continuera pas sa charge une fois à porté, elle se déplacera de droite à gauche et tirera une salve d'acide sur l'adversaire. Akia, elle, doit s'occuper d'Aéris. One, two, one two three four !

[Dé d'attaque et de défense 1 : Onde de guitare sur Kotei.
Dé d'attaque et de défense 2 : Cracha acide sur Kotei.
Dé d'action pour savoir si Akia parvient à éloigner Aéris de là assez rapidement.]

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 20:19

Le membre 'L'Invocateur' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 21:18

Without était un squelette magique, donc avoir un manque d'air brutal face aux événements lui vint malgré son corps squelettique. Impossible de ne pas le voir avec sa taille Gigantesque (surtout pour un tout petit bonhomme comme notre Nero Osseux) : Ce monstre multicolore. Without n'avait pas vu à temps d'où il provenait, mais ses mots lui firent comprendre ce à quoi il avait affaire :

« Peuple de Yume no Sekai, nous vous remercions. Grâce à votre bêtise, nous sommes maintenant capables de vaincre tous les ennemis se dressant sur notre route. Alors soyez heureux, vous allez mourir de la main, de celui qui gravira tous les étages de l’immense tour de cristal ! »


K-Kotei? Il est...Etrange ! Enfin, il l'avait surtout compris car mise à part Kotei, qui aurait pu faire apparaître cette chose bizarre?

C'est ça de rater la plupart des évènements, un retardataire impardonnable ! Mais il allait se rattraper sur ce coup et donner le meilleur de lui-même contre cette créature qui reliait de par ses couleurs tout les royaumes de Yume No Sekai.

Without demanda alors d'une voix forte que Naturia s'approche. Ils n'étaient pas trop loin vu que Without ne savait pas vraiment où se diriger suite à l'écroulement tragique de l'Yggdrasil. Et il n'était pas le seul à priori, car tel un boss final, chacun se retrouvait à donner de sa force contre la bête.

Au petit escrimeur de donner du sien ! Il chargeait alors avec Naturia, bois et fleuret tendus vers l'ennemi pour donner une blessure, aussi pathétique soit-elle. Chaque action a un impact aussi maigre qu'il soit, et à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

Et en voyant alors un Kotei prisonnier au sein de la créature une fois assez proche pour le remarquer à l'oeil nu, il se déchaîna de sa plus forte voix :

"CHARGEEEEZ!!!"

Un cri de guerre pour motiver le petit coeur de Without, flamme ou pas, il n'en avait guère besoin : Il allait créer sa propre détermination.


________


Un geste inattendu.

En fait, suite à son aide auprès de Dead, la jeune femme se mordit la lèvre d'une reflexion.

Le trône qu'on avait ainsi installé pour la Créatrice lors de la réunion parvenue plus tôt siègait encore là, vide, parmi les débris. Une lumière entoura le siège alors, et une sihouette brillante apparut, assise, jambes croisées, dessus. Quand la lumière éclata, une femme bien surprenante se tenait assise là, dans une tenue qu'on peut décrire de...Valkyrie.

Créatrice Valkyrie Mode:
 

Elle croisa le regard de Dead en se levant, dégainant une resplandissante épée digne d'Excalibur elle-même.

"En fait, je vais rejoindre la bataille. Tu me fais confiance?"

Elle savait qu'elle avait le pouvoir avec de simples mots de tout modifier. Mais où est la badassitude? Elle croyait en Yume No Sekai, ils ne perdraient pas, prédictions ou non, elle avait une confiance aveugle en ses amis.

Marchant d'un pas lent et faisant tournoyer son épée, elle se tenait proche de Dead et de Nova dorénavant, prête à suivre la troupe vers la clef de la victoire.

Je parle à la troisième personne? C'pour la classe de cette petit scène !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mar 16 Mai - 21:18

Le membre 'La Créatrice' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Wukuri Supirittsu
Verde (Harmonie) - Rang Final
Verde (Harmonie) - Rang Final
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mer 17 Mai - 20:24

Après tout ce temps, il était là, finalement, Kotei se trouvait une fois de plus dans le champ de vision de Wukuri, ce dernier devrait être fou de rage, mais rien, pas la moindre réaction en observant le monstre qui leur faisait face. Il se contenta de reposer doucement l'aile d'Aéris qu'il était en train d'examiner. La pauvre, elle avait souffert et était à peine vivante. Le chaman restait malgré tout neutre, ils allaient bientôt tous finir comme elle alors à quoi bon? Cependant, quelqu'un d'autre fit son entrée, quelqu'un de beaucoup plus motivé que l'Archidruide. Une personne que ce dernier cru reconnaître...

 Oui il l'avait déjà croisé il n'y a pas si longtemps... C'était cet Ariancionien qui avait l'étrange pouvoir de soumettre des créatures à sa volonté... Que faisait-il ici? Souhaitait-il vraiment mourir face à Kotei? Soit, après tout, c'était leur destin commun. L'une des compagnes de l'invocateur tenta d'éloigner la reine de l'art du combat, elle n'y arriverait pas seule cependant.

 Fatigué de tout ceci, Wukuri se saisit de la petite amulette qu'il avait autour du coup, un cadeau de la créatrice lui permettant d'invoquer une créature, et pas des moindres, une simple pression sur celle-ci fit apparaître son maître Yoshizawa, il comptait s'en servir durant le combat, mais il valait mieux garantir la sécurité de son amie.

-Maître j'ai besoin que vous éloigniez la reine Aéris, elle a déjà assez souffert comme ça.

Le mentor à l'apparence de crapaud adressa un regard perplexe et compatissant vers son apprenti.

-Tu devrais réfléchir avant d'agir comme tu es sur le point de le faire. Lui dit-il d'un air très sérieux.

Wukuri se contenta de regarder ailleurs, toujours agenouillé là où se trouvait son amie quelques secondes plus tôt. Ses yeux se tournèrent alors vers Kotei, ou du moins ce qu'il était devenu.

« Peuple de Yume no Sekai, nous vous remercions. Grâce à votre bêtise, nous sommes maintenant capables de vaincre tous les ennemis se dressant sur notre route. Alors soyez heureux, vous allez mourir de la main, de celui qui gravira tous les étages de l’immense tour de cristal ! »

Pour changer, l'Empereur se moqua ouvertement de la résistance, ironique n'est-ce pas? Même après avoir atteint le niveau le plus haut de puissance, il ressentait visiblement le besoin d'appuyer sur la différence de niveau et en faisant croire aux peuples libres qu'ils en étaient responsables en plus. Aussi longtemps que le gardien des esprits s'en souvienne, Kotei avait toujours fonctionné ainsi, provoquant ses ennemis en profitant toujours de la situation mais jamais de ses compétences. Arancioni, Utopia, Kotei s'était montré tout particulièrement arrogant. Était-ce une façon de se rassurer?

 Après tout, certains le qualifiait de stratège implacable, mais qu'avait-il fait? Il avait foncer tête baisser à 1000 contre 10, une bien belle stratégie en effet. Mais a quoi bon se poser toutes ces questions maintenant? Il avait gagné c'était fini, il existait certes une graine d'Yggdrasil, mais jamais ils ne pourraient l'atteindre. C'était réellement navrant, pendant plusieurs années, le moine avait travaillé, il avait construit un royaume où tous pouvaient vivre en harmonie, tout ça pour qu'un enfant vienne briser son rêve entre ses mains.

 Il était temps, il était maintenant temps de laisser Kotei finir ce qu'il avait commencer, plus rien à perdre, plus rien à craindre, le chaman pouvait y aller sereinement, sa mort n'y changerait plus rien de toute façon. Il était sur le point de se lever, de partir se jeter sur les griffes de son ennemi, mais une voix le retenu.

*Alors tu déclares forfait?*

*Tu vois bien qu'il est trop tard...*

L'esprit de l'éléphant, esprit primordial de la sagesse ne partageait visiblement pas l'avis du gardien des esprits.

*Trop tard pour quoi? Nous pouvons encore gagner! Il reste une graine d'Yggdrasil!*

*Il est devenu bien trop fort, allons au moins mourir au combat.*

*Alors l'Empereur à même réussit à conquérir ton esprit?*

*Que veux-tu dire?*

*Ne vois-tu pas que c'est ce qu'il avait prévu depuis le début? C'était ça son objectif! Influencer l'esprit de ses adversaires! Il sait bien qu'au niveau militaire il dispose d'un avantage indéniable, mais il sait aussi que parmi vous se cache des guerriers qui pourraient réduire son armée en miette! C'est bien pour ça qu'il mène une guerre psychologique. Regarde Arhiana, as-tu la moindre idée de la maîtrise qu'il faut pour modeler un pouvoir comme le sien, en blessant ainsi celle qu'elle aime, il oblige la renarde à perdre tout ses moyens sous l'influence de la colère! Or c'est l'exact contraire qu'il fait avec toi!*

*Le... Contraire?*

*Pourquoi as-tu passer autant de temps à méditer? A contrôler tes émotions? A te restreindre?*

*Pour... Vaincre Kotei...*

*C'est exactement ce qu'il voulait! Il voulait que te refuses aux flux des émotions! Il voulait que tu te mettes en tête que la seule façon de le vaincre serait de saper toute émotion! Te conduisant ainsi plus facilement vers le désespoir dans lequel tu te noies actuellement!*

Wukuri ne trouva pas les mots pour répondre à l'esprit, cependant, ce dernier sentait un bouillonnement profond dans le crâne du gardien.

*Regarde tout ce qu'il a fait, regarde l'état dans lequel il a mit Aéris.*

Le moine leva les yeux dans la direction où l'on évacuait la reine. Des souvenirs de bonheur et de compassion lui revinrent alors en tête.

*Souviens toi pourquoi c'est ton amie, parce qu'elle t'a soutenu dans les moments les plus durs, vous avez travaillés ensemble pour que vos deux pays évoluent main dans la main, échangeant des ressources et des connaissances! Elle s'est toujours montré amicale et compatissante, elle n'a jamais voulu de guerre ou de conflit, elle ne voulait que la paix et le bonheur des siens... Et regarde ce que Kotei lui a fait...*

Les mains de l'Archidruide se mirent à trembler. C'est alors qu'un aventurier, certes petit mais courageux à l'extrême, fit lui aussi son entrée. Without était là lui aussi.

*Regardes les tous, ils sont prêts à tout pour sauver notre monde, et Kotei se ferait un plaisir de les abattre un par un, et lorsqu'il aurait fini, a ton avis... A qui s'attaquera-t-il?*

Le sang du chaman ne fit qu'un tour.

*Nous ne savons même pas si Nova est encore vivante, tandis que si tu laisses Kotei s'en sortir aussi facilement... Le bébé ne...*

L'esprit ne put terminer sa phrase. Une étrange impulsion venait de secouer le corps du druide. Une impulsion si puissante qu'elle balaya les peintures de guerre sur son visage et sur son torse.


*Il est un esprit qui n'a que trop attendu gardien, il est temps que tu offres à ton ennemi le dernier de ses combats.*

Doucement, le moine se releva, chancelant. 

*Laisse parler tes émotions.*

Tandis qu'il se mit à marcher en direction de Kotei, le sol se mit à trembler. Un séisme secouait toute la surface de yume no sekai, mais la chute de l'arbre monde n'en était pas la cause. Les dents serrées, le cœur palpitant, Wukuri continuait sa marche funeste. Ses cheveux ne semblaient plus affectés par la gravité, ils flottaient, comme si un vent puissant les poussaient vers le haut. Ce phénomène n'affecta plus seulement les cheveux du moine, des petits pierres se mirent à flotter autour de lui, décrivant un mouvement de spirale.

-C'est... toi...

Ses poings se serrèrent tandis que ses pieds semblaient quitter le sol, il flottait. L'Archidruide se mit à flotter à quelques mètres au dessus du sol.

-C'est toi... qui as... commis...

Son corps dégagea alors une terrifiante quantité d'énergie, il invoquait une nouvelle forme, un esprit encore jamais invoqué, mais qui n'avait pourtant pas manqué d'entraînement.

-UNE ÉNORME ERREUR!!!

Spoiler:
 

Alors qu'une véritable colonne de lumière engloba le moine, un rugissement félin vibrant résonna à travers les 10 royaumes. Nous y étions, après tout ce temps passé, après toute ces aventures, Wukuri avait finalement la forme du lion. Son chapelet se brisa sous la violence du déferlement d'énergie dont le chaman était la source. C'était un tout nouveau Wukuri qui faisait face au monde. Ses cheveux étaient devenu une longue crinière dorée qui luisait d'énergie, lui retombant dans le dos. Ses yeux étaient à peine perceptibles tant ils étaient eux aussi brillants d'énergie. Une queue féline descendait du bas de son dos et se laissait porter par l'aura d'énergie qui éclatait autour du druide. Une fois que la colonne de lumière se dissipa et que le sol cessa de trembler. Il s'adressa à ses alliés sans détourner le regard du monstre souriant.

-Dès que nous aurons récupéré la clef, tout ce carnage sera terminé!

La créature avait déjà subie un double assaut de l'invocateur, parfait! Ce n'était bien évidemment pas suffisant, mais c'était déjà bien assez pour entamer le combat. Wukuri lui se propulsa à une telle vitesse vers son ennemi qu'on eût l'impression qu'il avait disparu, lorsqu'il était à porter de frapper, il jeta son genoux en direction de la mâchoire de l'Empereur.

-Je vais commencer par effacer ce satané sourire...

L'arrogance est une chose Kotei, mais la vengeance en est une autre. Lorsque l'on jette une pierre dans un lac paisible, il ne faut pas se plaindre des remous.

_________________

IT'S A GIRL!


Dernière édition par Wukuri Supirittsu le Mer 17 Mai - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Mer 17 Mai - 20:24

Le membre 'Wukuri Supirittsu' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Ahriana
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/01/2017

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Dim 21 Mai - 13:19

Bon sang, Ahriana l'avait raté, et sous le coup de l'énervement elle n'a pas pensé à poursuivre l'Empereur pour l'empêcher de prendre possession de la pomme que l'Ent avait créé en prenant l'énergie de l'arbre monde, la renarde était bien trop préoccupée par l'état d'Aéris. Elle accouru alors jusqu'à cette dernière au sol, ses ailes et son visage étaient en sang, il avait osé la mettre dans un état pareil...

Avant même qu'Ahriana ne puisse dire un seul mot, il se passa quelque chose dans la brume de la chute de l'arbre-monde, quelque chose brillait, quelque chose qui fit revenir la renarde à elle même... Elle tomba à genoux avant même que quelque chose ne sorte du nuage de fumée, elle avait merdé. Elle s'insultait en se disant qu'elle aurait pu empêcher qu'une telle chose arrive, qu'elle n'aurait jamais du laisser ses émotions prendre le dessus, pourquoi avoir laisser sa colère exploser dans un tel moment ? La flamme de l'espoir avait disparu, c'est peut-être pour ça qu'elle avait craqué, plus rien ne soutenait son mental quand elle en avait le plus besoin, le fait d'avoir regardé Aéris se faire torturer avait complètement fait disparaître la barrière d'Ahriana contre l'erreur et l'échec.

Quelque chose sortait enfin de la fumée levée par la chute de l'Yggdrasil, Ahriana savait d'avance qui c'était malgré son changement de forme, l'Empereur, Kotei, avait évolué.


Kotei : Peuple de Yume no Sekai, nous vous remercions. Grâce à votre bêtise, nous sommes maintenant capables de vaincre tous les ennemis se dressant sur notre route. Alors soyez heureux, vous allez mourir de la main, de celui qui gravira tous les étages de l’immense tour de cristal !

Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire contre ça maintenant ? Wukuri était arrivé, mais même lui semblait... Avoir perdu espoir. Alors, était-ce vraiment la fin ? Yume no Sekai allait mourir en même temps que l'avenir d'Ahriana ? Tout se serait joué sur le fait que la renarde ait craqué quand il ne le fallait pas ?

Un autre personne arriva, et à dos de monstre en plus, Ahriana ne semblait pas le reconnaître, enfin, si, très difficilement, elle essayait de bien observer son corps et son visage... Il était blessé, possédait une queue de loup et des oreilles de la même espèce... Assez grand... Corps fin... Oui, Ahriana avait déjà eu à faire à lui, c'était... L'Invocateur ? Mince, il était capable de dompter les monstres tel que les Sylvores ? La renarde n'était pas au courant de ceci.

L'Arancionien n'était pas seulement accompagné de sa monture, mais aussi de sa camarade que la renarde avait déjà aussi rencontré, son nom était... Hmph, non, Ahriana ne s'en souvenait malheureusement pas. Elle aussi semblait blessée, en fait, tout le groupe semblait à bouts de forces...! Qu'avaient-ils bravé pour arriver jusqu'ici dans un tel état ? On ne pouvait le deviner, mais une chose était sûre, l'équipe de chasseurs de primes était bizarrement motivée.


L'Invocateur : Crever sous la main de ta petite personne et être contant de ça ? Va te faire encu*** sale c*n, je préfère le scénario suivant : Moi et mes potes on va juste te casser la gu**le et te voler ton goûter, sale mioche aussi vieux que le monde.

Comptait-il vraiment affronter... Cette chose ?! L'Empereur semblait pouvoir faire face à une armée entière ! Comment comptait-il le battre ? Même avec tout les efforts du monde, même à plusieurs, ni lui, ni Wukuri, ni moi n'étions capable de le vaincre, Yume no Sekai va dépérir après notre mort, et ce sera tout, tout est finit. L'Invocateur envoya sa camarde pour ramasser Aéris pour la mettre en lieux sûr, elle avait bien du mal... Mais quelqu'un vint l'aider, et ce n'était même pas moi, moi, je ne me sentais même pas capable d'aider ma propre femme.

C'était une sorte de grenouille humanoïde à l'air bien sage, d'où sortait-il ? Je ne l'avais vu nul part avant, venait-il d'apparaître ? Était-ce une invocation du chasseur de primes ? Bah, pourquoi se torturer l'esprit ? Il est là pour aider, c'est ce qui comptait.

Alors ? Qu'allait-il se passer maintenant ? L'Invocateur partait combattre le monstre qu'était devenu Kotei avec une détermination qu'il sortait d'on ne sais où, tandis qu'un nouvel arrivant faisait son entrée pour combattre lui aussi l'Empereur avec une créature assez majestueuse, lui, Ahriana ne le connaissait pas, mais il ressemblait assez à Dead sous sa forme de squelette... Était-ce lui ? Peut-être bien, peut-être pas.

Elle ne faisait que regarder à genoux, elle essayait de trouver que faire, la réponse était pourtant simple : Attaquer Kotei ! Mais qu'est-ce qu'Ahriana pouvait faire avec ses pouvoir contre un tel monstre qu'est devenu l'Empereur ? Ce sentiment d'impuissance...! Elle frappa de son poing contre le sol assez fort pour se faire saigner d'un coup, elle n'avait jamais été aussi frustrée de toute sa vie.

Elle serrait les dents et se crispait, la renarde était si frustrée... Mais... Qu'entraîne la frustration ? La colère. La colère d'Ahriana, c'est ce qui avait mit tout le monde dans le pétrin, elle aurait pu sauver le monde en trouvant l'Ent et en lui prenant la pomme si elle ne s'était pas énervée, et là, le monde ne peut très certainement plus être sauvé et pourtant... La renarde n'oublie pas, l'Empereur a commit trop de crimes, Ahriana n'a pas le droit de baisser les bras face à lui.

La renarde se souvenait d'Arancioni, Nadiria en feu, puis Utopia alors qu'elle s'enfuyait avec Aéris, des horreurs ont été faites aux Arancioniens là bas, et elle n'oublie pas les Malviens, contrôlés contre leur gré pour aller au combat, un combat dénué de sens, Giallo a aussi été attaqué, et ce royaume prônant la paix doit peiner à se défendre, Verde et son Yggdrasil abattu vont quant à eux finir en cendres, et après tout ceci, ce sera au tour de tout les autres royaumes... Kotei va détruire le monde... Et tout ça... Pour grimper les étages de la tour de cristal...?

Tout ce qu'Ahriana et Aéris ont subit, tout ce que les peuples ont subit, tout ça pour un enfant pleurnichant pour grimper des escaliers en cristaux... Mourir de sa main... Pour ça...  Ahriana esquissa un sourire sur son visage et rigola brièvement, c'était si stupide de rire alors qu'un terrible combat était en train d'avoir lieu, un sale gosse qui détruit le monde pour grimper une tour... N'est-ce pas enfantin ? C'est frustrant de se faire massacrer par un môme, au début, il se cachait derrière une armée comme le plus grand des lâches, maintenant, il vient se moquer ouvertement de nous avec un pouvoir qu'on ne peut égaler. La renarde restait à genoux, elle attendait la mort, elle s'en moquait de tout maintenant, le monde est injuste, placer un gosse avec pouvoirs aux bords de la triche en tant qu'adversaire, pff, débile, c'est juste débile.

De son côté, Wukuri semblait... S'énerver ? Ahriana l'observait, il semblait avoir une conversation mentale avec lui même, peut-être réfléchissait-il ? Où alors, il cherchait la détermination nécessaire à combattre l'Empereur, une chose était sûre, vu l'énergie qui se concentrait tout autour de lui, il l'avait trouvé. C'était puissant, très puissant, le moine semblait éveiller un pouvoir qu'il avait réservé pour un moment tel que celui-ci, une colonne de lumière, un puissant rugissement félin, une grande couleur jaune, Wukuri avait acquis une puissance en or, c'était ce qui semblait être sa forme ultime, la forme du Lion, le roi des animaux.

Il fonça à toute vitesse pour frapper l'Empereur, Ahriana, habituée à voir une telle vitesse, pu voir ses mouvements avec tout de même assez de difficulté, elle eut l'impression qu'il avait disparu ! Un tel déferlement d'énergie donna quelques frissons à la renarde. Elle se posa alors une question : Comment faisaient-ils pour avoir encore envie de combattre ? Tout est perdu, ça ne se voit pas ? Ou alors... C'est juste Ahriana qui est aveugle. Elle avait un court flashback des épreuves qu'elle avait passé pour revenir au combat, la réponse est proche et pourtant invisible, la réponse à cette envie de continuer le combat se trouve dans le main de carte de la renarde, elle l'a juste sous les yeux, et pourtant, elle ne la voit pas, mais si elle la voyait, elle aurait trouvé réponse à pourquoi continuer le combat... Kotei, c'est cette chaîne noire qui entraînera Ahriana dans les abysses de la mort si elle ne trouve pas la réponse, tout comme dans les épreuves qu'elle avait déjà passé, sauf que celle-ci est la véritable épreuve finale.

Ahriana cherchait la réponse...

L'Invocateur se bat car il n'a plus rien à perdre, il s'en moque de mourir, tout ce qu'il veut, c'est la mort de l'Empereur, et elle mise tout sur ce combat là.

Wukuri se bat pour sa famille, il a une femme et un œuf qui doit éclore, et il ne laissera pas l'Empereur détruire tout ce qu'il a entreprit.

Le jeune squelette, Ahriana ne le connaissait pas, mais comme tout le monde ici, il devait avoir une raison de se battre, et lui surtout semblait avoir quelque chose à prouver.

La réponse... La réponse est...!

Ils sont tous la réponse ! Wukuri, l'Invocateur, Aéris, même le jeune squelette, Ahriana ne peut laisser l'Empereur les tuer ! Ahriana aussi veut fonder une famille avec Aéris, mais une famille n'est pas heureuse sans amis comme Wukuri ! Et comment passer du bon temps à faire n'importe quoi sans l'Invocateur ? Et rien de tel que des invités comme ce squelette pour passer tout ce temps ensemble ! Ahriana imagina la scène, et... Elle la trouva si belle, que cette scène devint son souhait. Elle veut vaincre, pour pouvoir vivre ceci, ou quelque chose de similaire. Tant pis si ses attaques n'ont pas d'effet, elle doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider ceux qu'elle aime !

La renarde se releva doucement, son épée de lumière en main, sa frustration disparaissait avant de laisser cette maudite colère apparaître pour laisser place à une détermination qui reprenait son trône, cette détermination, son envie de protéger, son amour... C'est ce qui donnera à la renarde la force de combattre ce monstre d'Empereur !



Ahriana : Tu nous as tous fait souffrir, tu m'as pris mon royaume, ma maison, et tu les as réduit en cendres... Mais maintenant... Nous allons nous venger et reprendre notre destin de tes mains ! Nous te détruirons et sauverons notre avenir !

Ahriana s'enveloppa alors de l'énergie de la lumière pour foncer rapidement jusqu'à ce qu'était devenu l'Empereur, et... Elle y observa alors qu'elle allait attaquer quelque chose d'assez étrange, une bulle avec... Le corps de Kotei ? C'était un éventuel point faible ? Peut-être, peu importe, tout ce qui compte, c'est qu'Ahriana frappe avec tout ce qu'elle a. La renarde sauta en direction de la bulle dans les mâchoires inférieures de l'Empereur, et s'enveloppant maintenant de l'énergie des ténèbres, elle tente de frapper avec son épée dans la bulle.

[Dé d'attaque-défense : Ahriana tente de donner un coup d'épée dans la bulle de l'Empereur après avoir effectué un saut à une certaine vitesse, là où se trouve le corps.]


Dernière édition par Ahriana le Dim 21 Mai - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Dim 21 Mai - 13:19

Le membre 'Ahriana' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Kotei Seishin

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Jeu 25 Mai - 12:16

Vos discours inutiles

Une lumière si magnifique, que je ne savais la décrire, mes yeux ne pouvaient s’en détourner. Alors que Nova s’empresser de partir, je suis resté en arrière plusieurs secondes pour observer ce merveilleux spectacle. Une magnifique déesse, rien d’autre à ajouter, je n’en ai pas les mots. Sa douceur me repose, sa voix si merveilleuse me fait rêver, sa beauté m’ensorcelle, ses idées sont des diamants alors que ses yeux sont des émeraudes. J’en rougis rien qu’à sa vue, je tiens à peine debout, mon esprit, mon corps, plus rien ne répond, je suis hypnotisé par celle que j’aime. Ma magnifique et merveilleuse Créatrice, celle dont le nom vient de la beauté même, celle qui m’a permit de retrouver confiance en moi, celle qui m’accompagne encore aujourd’hui. La seule et l’unique, vient de se joindre elle aussi au combat. Se frayant un chemin à travers sa propre peur, celle de la foule, sa timidité enfermé, je sais qu’elle est capable de grande chose.

En soit, je ne peux lui en vouloir d’intervenir, j’ai moi-même légèrement brisé cette règle. Non, je l’ai littéralement oublié, j’ai pensé d’abord à l’avenir de notre monde avant ma propre vie. Elle a le droit de m’en vouloir, et malgré tout, j’aurais aimé lui demander de ne pas utiliser ses pouvoirs. Bien trop grand pour être libérer ainsi. Il n’y aurait plus aucun sentiment de succès de la part des aventuriers, et ils tomberaient dans une dépendance quand à ma très chère, et pire encore, la peur grandirait bien plus, des groupes se formeraient pour tenter de lui priver de son titre, ainsi que de sa vie. Mais sans que je ne dise quoi que se soit, elle venait de le dire d’elle-même. Moi, je l’observais, assis au sol, le visage recouvert d’un rouge d’émerveillement et de timidité.

Je ne savais quoi répondre, alors mes mots étaient un peu brouillés, au final, j’abandonnais de dire quelque chose d’intelligent, je ne faisais que la remercier d’être venu jusqu’ici pour nous aider. Je me relevais et rester à ses côtés, je me sentais bien, même si je devais être ridicule. Ma fatigue est encore présente, même soigné, je ne serais pas capable de relancer une telle machine à énergie pour tous les résistants. Je pourrais à peine courir si c’est vous dire. Un véritable enfant, l’apparence que je porte actuellement me sied bien, un pauvre gamin perdu au milieu d’une guerre qu’il ne comprend pas et ne comprendra jamais. Je voudrais tellement que tout le monde devienne ami, se sont les pensées que j’ai, bien sûr, vous allez tous les piétiner, et jamais cette fin heureuse n’arrivera. J’en comprendrais vos réactions, mais dans ce cas, une fois l’empereur vaincu, oubliez-moi, je ne veux plus parler à personne. Nous retrouvions Nova qui avait finalement attendu quelques mètres plus loin, revenant en arrière lorsqu’elle aperçut que je ne courrais plus à ses côtés.

« Nous devons rejoindre au plus vite Kotei… Afin de le vaincre. »




A partir de maintenant, je ne serais plus le narrateur, plus de troisième personne. Découvrez chers amis, la bataille finale, à partir des yeux de l’empereur et de ses milliers d’âmes. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter, une bonne fin.

Inutile, toujours plus inutile, continuer d’hurler, d’être frustrer, laisser nous gouter votre colère, elle est si douce, vos larmes sont notre carburant, vous ne serez jamais capable de nous vaincre, nous qui possédons à présent le plus grand des pouvoirs. Contrôler les morts, les assouvir sous notre voix, vous faire abandonner tout espoir de victoire, vous ne vous rattachez qu’à de simple fils, ils vont bientôt tous céder, comme tous ceux qui l’ont fait avant vous. Vos cris de colère, vos hurlements, vos rugissements, tout ceci n’est que votre faute. Nous n’avons jamais été arrogants, vous vous énervez seul face à un adversaire que vous ne pouvez atteindre. Vous nous traitez de lâche ? Je vous répondrais de même, lâche, vous n’êtes que des lâches qui n’ont jamais prit le temps d’accepter la réalité en face, vous avez-vous-même créer ce que je suis. Vos prédécesseurs, sont pareils à ce que vous êtes, vous ne comprenez donc pas ? Ses souvenirs, ces personnes qui reviennent d’entre les morts, ils sont le reflet de ce que vous appelez votre monde. Vous êtes tous ainsi, peut importe que vous hurlez, criez, suppliez, vous êtes des lâches qui n’accepteront jamais d’accepter vos erreurs.

L’arrogance, c’est se sentir plus fort que ses adversaires, notre dernière réplique est arrogante, nous acceptons se fait. Mais où est l’arrogance dans un acte réjouissant? Si vous m’aviez vaincu sur les terres orange, n’auriez-vous pas fait de même ? Vous êtes les mêmes, vous n’êtes pas différent de nous. Nous ne sommes que celui dont vous êtes l’adversaire, alors vous n’essayez pas de comprendre, vous êtes aveuglé par votre seule désir, sans réfléchir aux conséquences, ni à la vérité. Vous vous enfermez dans des idéaux et à présent, laissez nous vous réveiller de ce jolie rêve que vous appelez, votre monde. Inutile que nous continuons ainsi, vous êtes tellement aveugle que vous n’essayerez même pas de comprendre. Revenons-en à la seule chose que vous appréciez, à la seule chose que vous comprenez. La puissance brute, pour vous, c’est la seule et unique chose qui vous permet de qualifier quelqu’un de fort ou de faible. Vos beaux discours ne servent à rien, vous pouvez hurler tous autant que vous le voulez, ni Nadiria, ni Distopia, ne reviendra.

La créature de bois traversait la distance qui nous séparait, elle allait tenter une attaque classique. Facile à deviner, un jet d’acide, ces créatures en sont capables et il s’agit de sa seule action qui pourrait actuellement m’atteindre. Venir frapper au corps à corps, je ne pense pas qu’ils auraient pu réfléchir elle et son maître à une telle idée, leurs blessures sont visibles, ils ont du mal à se déplacer. Néanmoins, je ne m’attendais pas à cette attaque sonore. Une attaque magique n’aurait en temps normal rien fait, mais ce petit effet de surprise m’empêcha d’agir face à la grande créature. Son acide coula le long de mon visage, mais ce n’était qu’une égratignure. J’ai en moi l’énergie même de ce monde, l’arbre qui permet à toutes les créatures végétales de survivre. Tu ne comprends pas ? Je suis littéralement ce qui permet de vivre à ton invocation.

Avant que d’autres gêneurs n’attaquent, il faut que je me débarrasse de ces deux là. Essayons cette nouvelle puissance, ce nouveau pouvoir. Ma main gauche, faîtes de l’énergie de la vie venant d’Arancioni. Se serait amusant de voir ta réaction par rapport au fait de te faire attaquer par ta propre patrie ? Et je ne vais pas m’arrêter là. Ma main s’avance vers toi et ta bête, nous allons voir si tu es capable de résister à une telle pression. La force des animaux, votre propre force à vous nos adversaires, je l’utilise contre vous. Cette force me semble capable de briser la roche, mais êtes vous capable de vous en sortir ? Nous aimerions le voir. Tu te croyais en sécurité car tu n’es pas à notre portée ? Regarde notre corps, il n’est pas composé de lien organique mais bien magique, ce que vous appelez bras, peut chez nous, s’étendre grâce à un fil nerveux n’existant pas.

Pendant ce temps, en voilà un qui essaie de passer au stade d’évolution supérieur. Tu es un animal ou un humain ? Nous avons l’impression que tu ne réfléchis jamais, tu n’agis que comme une bête qui comprend une seule et unique chose, la loi du plus fort. Tu as déjà fait l’erreur de m’attaquer directement lors de notre dernier affrontement, le feras-tu encore aujourd’hui ? Quel est ce bruit ? Nous nous écartions de l’attaque surprise, une charge classique dont la seule stratégie était d’hurler pour se donner force et courage. Cela ne fonctionnera pas, mais plus encore, tu es le petit Without, nous t’avons déjà rencontré, tu te souviens ? Non, nous n’étions pas ainsi, nous n’étions pas ce cauchemar que vous affrontez tous. Ce cauchemar qui est la dure réalité.

Tout se passait rapidement néanmoins, vous ne vous en rendez peut être pas compte, ou vous ne voulez pas l’admettre, mais nous avons été entraîné au combat et nous n’en avons rien perdu. Observer chaque adversaires, peut importe la situation, maintenant qu’il y en a en plus, nous allons devoir redoubler d’effort. Mais toi, le singe, le lion, ou peut importe ce que tu es désormais. La plus grande faiblesse de ta transformation, est la lumière que tu dégages, il est facile de voir tes déplacements même lorsque l’on ne te regarde pas. Ce sourire, comme tu le dis si bien, ne s’effacera jamais, et ce n’est pas ton genou ne faisant que passer à côté de mon visage qui pourra témoigner du contraire. De même que mon bras, mon crâne venait de se déplacer sur le côté afin de simplement éviter le coup.

Mais quelque chose de bien plus rapide arriva dans ma direction. Ici, impossible d’esquiver. Une épée de lumière vint traverser la bulle d’énergie au centre de notre mâchoire ventrale. Impossible d’éviter, elle était néanmoins la seule à pouvoir proclamer le droit de nous avoir effrayer. Ce coup d’épée magistrale venait de perforer ce corps, de même que celui à l’intérieur. Celui qui est la source de vos tourments, et pourtant, celui dont vous reniez le fait qu’il était un héro. Mais tu as oublié une chose ma chère petite, nous n’avons pas qu’une seule vie, et à présent, tu es à portée de ce qui va se dérouler par la suite. Toi et le roi vert n’aurons pas la même chance que vos amis. La bulle commençait à se reformer tout en tentant d’attraper le bras de la renarde pour la piéger. Par la même occasion, ce qui allait se dérouler, était un joli feu d’artifice.

Ma collerette de cristaux brillait se chargeant d’énergie, elle créa une énorme décharge explosive. De l’électricité déversé sous une forme sphérique, avez-vous déjà assisté à cela ? Non ? Dans ce cas je ne vous demanderez qu’une chose. Petit cours de physique. Vers où se dirige l’électricité lorsqu’elle se déverse ? Vers la résistance la plus faible, ou le potentiel le moins élevé. Dans ce cas, les jets d’éclairs vont se diriger vers les corps fait d’eau et de sang. Hors, vos corps en ont de grande quantité. Bonne chance à présent pour vous sortir d’une attaque à la vitesse de l’éclair. Peut être que la femme renarde se déplaçant à la même vitesse pourra s’en sortir, si elle parvient à partir au bon moment.

« Allez-vous continuer encore longtemps à hurler vos tourments ? Vos discours sont inutiles, vous ne faîtes que nous amusez encore plus de votre stupidité. En soit, continuez, cela rend ce combat plus amusant. »

Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, c’est toujours amusant de voir les "héros" tenter de faire avoir tord aux "méchants" alors que leurs mots ne sont que du vent. Ils en collent absolument pas avec ce que vous voulez être, ni ce que vous montrez en surface. Des héros ? Non, vous n’êtes pas différent de ce que vous affrontez. Tout bonnement et simplement, une bande de monstre.

[HRP : Premier dé d'attaque pour l'Invocateur et Sylvia, avec premier dé de défense pour l'Invocateur et deuxième dé pour Sylvia / Deuxième dé d'attaque pour la décharge d'électricité tout autour de l'empereur, troisième dé de défense pour Ahriana, quatrième dé de défense pour Wukuri. Naturia subit automatiquement la décharge à cause de la contre-attaque du dé Raté/Parfait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   Jeu 25 Mai - 12:16

Le membre 'Kotei Seishin' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :
 

--------------------------------

#2 'Dé de défense' :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille finale ! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ La guilde LudiK ] Bataille finale de Campagne
» La Bataille Finale.
» Dagor Dagorath ou la Bataille Finale
» Ginny Weasley ♥ Un caractère flamboyant! TERMINEE
» Bataille finale Kanagan [1/2]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: VerdeTitre :: Gaea-
Sauter vers: