Partagez | 
 

 La bataille finale ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: La bataille finale ! [Terminé]   Jeu 16 Mar - 3:05

La bataille finale commence !

C’est à ce moment que la bataille finale va commencer. Les troupes se sont repliés jusqu’aux portes de la capitale, impossible de reculer plus, c’est le dernier assaut, le dernier moment de vie, nous allons devoir tout donner face à l’armée qui ne fait qu’avancer, sans jamais s’arrêter. Les aventuriers vont devoir affronter quelque chose de pire que tout ce qui s’est déroulé jusqu’à maintenant. Mais la surprise ne va pas se dévoiler tout de suite. Tout d’abord, revenons sur les événements qui se sont déroulés ces dernières minutes. Verde voit ses unités périrent sous les coups de sabre de l’empereur, des attaques de plus en plus sanglante s’engage, de plus en plus de massacre vif et rapide. Inutile de vous le dire une seconde fois, mais tout le monde recule, personne ne peut rester face à cet assaut sans une aide supplémentaire.

Mechas et golems s’affrontent. Dans la boue, il est plutôt difficile pour ce genre de monstre de se mouvoir. La mécanique n’aime pas trop ce genre de lieu, mais la pierre lourde des golems les empêchent eux aussi d’accélérer le pas. Les deux unités sont piégés l’une en face de l’autre. Le combat est inévitable. Un tir de tank vint percuter le corps du golem, toute la partie haute c’est détaché. Mais de l’autre côté, le tank précédemment mit hors service par les unités fantassins vient d’être utiliser comme projectile par l’un de ces monstres de pierres. Comme pour le lancer de marteau, il prit son élan, bousculant tout ce qui se trouver sur son passage, mauve, bleu ou vert, cela ne faisait pas de différence pour le monstre qui projeta du bout du canon, le tank mécanique qui vint s’écraser lourdement contre un Mecha, le détruisant sous un souffle d’explosion intense. Un monstre mécanique intercepta l’ennemi précédent pour un duel au corps à corps. Un coup de poing bien placé dans la "mâchoire" du monstre. Le coup fut rendu avec encore plus de violence mais celui-ci ne désespère pas. Poussé par l’adrénaline de la guerre, il attrapa le crâne du monstre pour venir l’écraser contre son genou avec violence, explosant la pierre et laissant s’échapper les âmes à l’intérieur.

Au final, à la fin de ce combat, il ne restait plus aucun de ces monstres, ni mécaniques, ni magiques. Les deux unités se sont entretuer, une destruction totale, mais au moins, ces créatures n’atteindront pas la capitale pour épauler les autres morts. Déjà, des squelettes se trouvent aux portes de la douce Gaëa, mais il ne résiste que très peu de temps, le gros des troupes n’est pas encore présent. Une ligne entière de l’armée bleue bloque le passage, ainsi que les derniers stratagèmes encore debout de la résistance. De l’artillerie lourde fait feu à travers le marécage magique. Le bourbier subit des explosions encore plus impressionnantes que précédemment. Le bombardement combiné à ces tirs dévastateurs produit des sons si intenses, que même à l’intérieur des portes, je sens le sol trembler sous mes pieds. L’artillerie lourde ? Elle porte bien son nom, mais pas certain que cela suffise pour arrêter les morts, les spectres ne craignent pas ce genre de procédé et sont les premiers à faire des massacres dans les lignes ennemis. Les cavaliers foncent à travers ces lignes sans se soucier du combat, mais les bleus préparaient prennent l’avantage pendant de nombreuses secondes. Ce temps précieux permettra une meilleure offensive pour nous lorsque nous agirons. Les squelettes arrivèrent au contact après avoir essuyé multiples blessures et morts dans leur rang. Mais quelque chose vint mettre un terme à ce massacre qui ne cesser plus.

Un étrange épéiste sortie de l’ombre des arbres pour apparaître en face des dernières défenses bleues. Ils firent feu, sans le toucher une seule fois. Etrange ? Il ne semble pas être un spectre. Non, il s’agit plutôt d’un souvenir. Mais le souvenir de qui ? Qui est cet épéiste ? Personne ne semble le connaître. Une dague dans une main, une épée lourde dans l’autre, en armure de Bianchi. S’agit-il d’un chevalier de Bianchi ? Mais qui est-il bon sang ? Personne ne le reconnait, personne ne sait qui il est. Il fait un massacre, utilisant sa lame lourde pour faire des attaques à distance, tranchant ses ennemis avec des attaques invisibles. C’est au même moment que moi-même, le grand, enfin petit dans cette situation mais voilà, moi, Dead quoi, arrive de nouveau dans la salle de réunion.

« Kotei ! Il arrive, mais il est plus fort qu’avant, sa maîtrise de l’artefact a évolué. Ce qu’il a invoqué comme souvenir grâce à la clef… Il s’agit des souvenirs des anciens rois. Ceux qui se sont fait exterminés dans le monde précédent, juste avant vous ! »

Exactement, les aventuriers les plus forts du précédent monde se trouvent dans les rangs de l’empereur. Est-ce que la résistance pourra surpasser la précédente ? Qui des anciens ou des nouveaux est la génération la plus puissante ? Nous le verrons très bientôt. Les voilà, ils sont aux portes de Gaëa avec les onze ennemis les plus dangereux que nous n’ayons jamais affronté jusqu’à maintenant. C’est onze ennemi, laissez-moi vous les présenter.

Bianchi, ancien roi de Bianchi, il est le fondateur de ce jeune royaume, il en est celui qui a dicté les premiers codes d’honneurs. Un roi clément qui a élaboré une stratégie visant au sacrifice du monde précédent pour arrêter l’empereur et que les générations futures n’aient pas à subir le même sort. Malheureusement, battu à son propre jeu, cela n’a fait qu’attiser la hargne de Kotei et lui a ainsi fait agir bien plus rapidement qu’avant. Il fut surnommé le chevalier blanc pendant longtemps, capable d’attaquer des ennemis à distance avec sa lame, il ne produit pourtant pas d’énergie avec celle-ci. Il possède juste une force si impressionnante que lorsqu’il balance son épée, une lame d’air se créé et tranche même l’acier.

Korgan, ancien roi de Rosso, il est un guerrier qui a affronté les volcans de ses mains nues. On disait que ses poings ne craignent plus le feu, les flammes ou la lave. Il a forgé son corps en le poussant à ses limites dans le pays des survivants. Lui qui, arrivé dans le précédent monde n’avait rien pour lui, aucune capacité physique extraordinaire, aucun pouvoir, il a su exploiter les immenses capacités que proposaient son monde pour se forger un courage d’acier et des poings de fer. C’est ainsi qu’il était surnommé, Korgan aux poings de fer. Il s’est incrusté dans les phalanges de ses poings grâce à la chirurgie de Blu, des minéraux explosifs trouver dans le royaume rouge.

Ildegarn, ancien roi de Malva avant que Kotei ne détruise tout une nouvelle fois. Ce monstre physiquement comme par la force, s’imposa comme roi d’un royaume qui ne demandait que calme et prospérité. Le prédécesseur de Monokuma, il rêvait de forger le plus beau des royaumes en construisant de magnifiques édifices à la gloire de Malva. Il portait la clef de Malva avant que Kotei ne vienne lui dérober, il ne savait pas comment utiliser tous ses pouvoirs. Faîtes attention à lui, son style de combat perturbant et macabre colle parfaitement avec le nom de son énorme épée à deux mains, Nécrophobia.

Oleo, ancien roi d’Indaco, le plus grand aventurier de l’époque. Un dragon serpent dans l’apparence, il était à l’origine un cartographe, il a voyagé à travers le monde entier et est l’un des seuls à connaître tous les artefacts actuels. C’est lui qui a donné au roi de Bianchi, les écrits sur les artefacts et c’est aussi lui qui a forgé le talisman de Bianchi lorsque Kotei commença son épopée. Il est le moins dangereux des onzes, mais peut être que le fait d’être un souvenir du corps, réveille des capacités que je n’ai pas à vous informez actuellement.

Alexia, reine d’Arancioni, la renarde du tarot. Magicienne et proche de mère nature, elle aida les hommes bêtes à se rapprocher bien plus de leur nature bestiale qu’humanoïde. Elle a une maîtrise parfaite sur son corps d’hybride et telle une lycanthrope, elle peut parvenir pendant un court instant à changer une partie de son corps en la partie animal afin de cause des dégâts imprévisibles. Combiné à cela sa magie des cartes et vous aurez un adversaire redoutable qui va vous donner énormément de problème sur la longueur.

Sinbad, le marin écumeur de mer, roi de Nero. Il n’a pas changé depuis que je l’ai connu, après tout, c’est le but d’un souvenir. Inutile de vous en dire plus, il est un véritable pirate dans l’âme et se bat aux sabres classiques mais garde toujours sur lui un revolver volé à Blu, faîtes attention, une balle, mais très puissant. Méfiez-vous de ces capacités au combat, c’est peut être le plus rusé de tous. A mes souvenirs, il n’a pas de capacité extraordinaire, il refusait de croire à l’imagination après tout.

Ivy, l’ancienne reine de Blu, elle fut celle qui vu son royaume périr en premier des mains de l’empereur (si l’on oublie Ildegarn avec Malva). Ses capacités étaient principalement basés sur le contrôle de petit drone qui avait chacun leur part de travail, fonctions et rôles. Certains analysant, d’autres réparant, d’autres protégeant. Elle refusait de recourir à la violence, j’imagine que Kotei ne l’utilisera même pas en combat, si ce n’est pour la cher à canon, ou alors a-t-il une autre idée en tête ? Je ne suis pas dans son cerveau, je suis désolé de ne pas être plus utile que cela.

Le gardien de pommes, c’est ainsi qu’on appelait l’ancien roi de Verde. Un tréan quelque peu effrayant, je me souviens qu’à son arrivé, il avait voulut m’égorger avec ses branches crochues, j’ai encore l’image qui me reste en tête. C’est un maître dans le camouflage et il maîtrise une forme primitive de l’énergie chaotique. Ce n’est pas la même chose que celle que vous utilisez vous à Verde aujourd’hui, c’est plus basique, mais plus pure et explosif si vous voyez ce que je veux dire. Il gardait un jardin entier de pommier autour de l’arbre monde, il n’en mangeait jamais et pourtant, personne n’avait le droit de les approcher. Je ne l’aimais pas trop je dois vous l’avouer.

Sierisa, ancienne reine de Rosa, une étrange créature très colorée. Jeune fille toujours partante pour l’aventure, elle m’a de nombreuses fois impressionnées, surtout dans sa capacité à surmonter des épreuves bien plus difficile qu’elle ne se l’imaginait. Elle est l’une des rares à avoir atteint le dixième étage de la tour de cristal, Kotei lui-même n’a pas réussit pour vous dire. Ses capacités sont vraiment mystérieuses, tantôt elle est offensive au possible, tantôt devient défensive sans jamais lever le moindre petit doigt sur ses adversaires. J’imagine qu’il y a un rapport avec la chance et la malchance, mais personnellement, je ne me suis jamais intéressé à ce genre de magie.

Gelio, le petit chevalier, ancien roi de Giallo. C’est le plus jeune des rois du monde précédent, il fut une arrivée plus que renversante dans notre monde, un enfant comme lui n’ayant pas peur de l’aventure avec une imagination débordante, ils obtenus très rapidement les félicitations et le respect des autres aventuriers, le jugeant comme le plus puissant des aventuriers ayant existés. Il ne possède pas de force brute impressionnante, mais son pouvoir lié à son imagination peut s’élever à des niveaux que vous ne pouvez imaginer. Je n’ai qu’un conseil, observez bien les mouvements de sa lame lorsqu’il semble dessiner quelque chose dans les airs.

Et pour finir, il ne me reste plus qu’à vous parler de Kotei Seishin, l’empereur. Il se cache derrière son armé, derrière ses soldats et ses souvenirs, mais il n’en est pas moins un grand aventurier et un héro. Vous ne vous êtes jamais poser la question comment pouvait-il affronter de grands dangers sans lui-même être particulièrement fort ? Il ne possède pas de pouvoir autre que ceux que vous connaissez déjà, mais il a de nombreuses années d’entraînement derrière lui.

« Et bien que cela soit dur de voir un enfant prendre un mauvais chemin. J’étais son maître, et vous voyez ce que cela peut donner avec des personnes comme Nova. Kotei possède un niveau de puissance moins élevé que vous, Nova, Wukuri, Ahriana, Berserker, Momiji et bien d’autre. Mais il a apprit à utiliser ses faiblesses pour les transformer en force. A présent, nous devons y aller, le combat final commence mes amis ! »


Dernière édition par Kotei Seishin le Sam 16 Sep - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Dim 19 Mar - 3:45

Wellan avait enfin triomphé. Finalement, après un combat qui lui avait semblé interminable, il avait vaincu. L'homme singe qu'il avait affronté lui avait donné bien du fil à retordre et avait fait couler beaucoup de son sang, mais après avoir analysé sa technique, après avoir essuyé de nombreux assauts, le capitaine de la garde d'émeraude avait comprit. Il avait vu comment se déplaçait son adversaire, comment il frappait, et de ce fait, il avait la connaissance, donc, la victoire. Il avait réussit à placer un coup bien assez puissant pour tuer son ennemi sur le coup.

 Maintenant débarrassé de cette nuisance, Wellan pouvait enfin retourner à la capitale, et assurer la survie de son peuple. Il avait perdu du sang, sa peau était marquée par la violence du duel qu'il venait de remporter et son armure était brisée par endroit. Il n'était pas dans la meilleure des conditions, mais jamais, jamais il ne s'éloignerait des combats pendant une bataille, lorsque Wellan Bright entame une escarmouche, il la termine, par la victoire ou par la mort. Jusqu'à présent, il avait toujours survécu, il ne restait plus qu'à espérer que tout se passerait bien malgré cette fois encore.

 Il fallait avoir foi, trop de bons soldats, trop de bons camarades, trop d'innocents avaient péris dans cette guerre sans queue ni tête. Le capitaine était confiant, dès son plus jeune âge, dans son ancienne vie, on lui avait enseigné que si ses intentions étaient pures, alors rien ne lui serait impossible. Sauver le monde de la dévastation et du génocide, voilà qui était pure comme intention. Dans sa motivation, il en oublia presque qu'une voix l'appelait dans son voxilierre, un garde manœuvrant sur Gaëa lui rapportait que l'Ultime Dead avait donné des informations sur les forces ennemies.

 D'abord enjoué d'apprendre une telle nouvelle, Wellan calma rapidement son enthousiasme lorsqu'il eût connaissance de la menace. Les anciens rois? Des êtres aussi puissants que les dirigeants d'aujourd'hui? Des aventuriers plus expérimentés, plus conscient de ce monde... Non... Il ne fallait pas sombrer, le désespoir est la maladie des faibles, seuls ceux qui n'ont ni espoirs ni foi s'y laisse entraîner. Wellan croyait... Non... Savait que malgré ce défit, les peuples triompheraient. Chevauchant son hippogriffe, volant à travers les cieux, il ne put que constater l'imposante armée qui allait s'écraser sur les portes de la capitale. Il fallait vite intervenir.

 Dans un élan de rapidité et d'endurance, il rassembla les garnisons sans affectations et de façon stratégique sur la ville maintenant presque déserte, les civils ayant étés évacués grâce à l'aide des alliés de Verde. Dans cet instant de guerre, de folie et de massacre, Wellan s'accorda une minute de réflexion lucide. Il ne pouvait que constater que dans sa rage génocidaire, Kotei s'était imposé comme ennemi commun aux dix royaumes, ces derniers s'étant alors unifiés dans un élan de survie et de coopération. Mais trêve de réflexion diplomatique, il avait une ville à défendre! Rapidement, il rejoignit ses hommes sur les remparts et entama les préparations pour accueillir l'armée des morts.

-Gardes! Aujourd'hui, la mort est venue nous chercher, mais notre heure n'est pas encore arrivé! En ce jour, nous nous battons pour notre vie, mais aussi pour celle des autres, nous nous battons pour Verde, pour les peuples libres, et pour Yume no Sekai!! Entonna-t-il pour motiver ses troupes. La réponse fut rapide, acclamations et cris de guerre résonnaient sur les remparts, en ce jour, Gaëa ne tombera pas.

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Sam 25 Mar - 14:02

L'oiseau de l'espoir


Les protes se faisaient frapper par les troupes ennemis, un véritable carnage, les défenses cédèrent, il est temps d’agir. La bataille finale commence, à peine leur premier pas fait dans la capitale que les morts ont engagés le combat, fonçant tête baissé dans la mêlée, à présent, ce n’est plus qu’une destruction. Les résistants foncent contre l’armée des morts, ils n’ont plus peur, pourquoi ? Car c’est leur espoir qui les pousse. Enflammer par une énergie nouvelle, les écrits d’un jeune garçon les obligent à se donner au meilleur d’eux-mêmes. L’espoir fait vivre, la vie créait l’espoir, et jamais ils ne s’éteignent. Non, absolue et invaincue, elle finit toujours par faire plier le cycle, faire plier les boucles, empêcher un renouveau.

Je ne suis pas encore descendu dans la bataille, mais je peux déjà aider les aventuriers sans qu’ils ne s’en rendent compte. Mon pouvoir ? Je suis l’oiseau de l’espoir, celui qui souffle sur la vie pour la faire avancer. L’espoir se représente sous une seule et unique forme pour moi, la voici, une flamme brillante au niveau de la poitrine. Tous les résistants la possèdent, absolument tous sont poussés par mon pouvoir, ils ne tomberont jamais dans la peine tant que je serais là, ils tomberont heureux d’avoir aidé la vie dans sa victoire. Mais mon pouvoir n’est pas infini, cela fait bien longtemps que je n’ai pas utilisé tant d’énergie. Mon corps se met à flétrir, à brûler de la même flamme qui entoure les aventuriers. Mais cette flamme, elle n’est pas bleue, elle est noire, teinté de vert. C’est le prix à payer, échanger l’espoir de mon cœur avec le désespoir des leurs. Ces flammes me brûlent, me font souffrir, me font culpabiliser. Mon corps est faible, je ne suis pas comme vous, héros, je ne suis qu’un simple aventurier. Je ne serais jamais comme ceux qui dirigent les royaumes, je n’en ai pas le calibre. Mais cela ne signifie pas, que mon esprit lui, est aussi fragile. Vous pouvez m’insulter, me traiter de tous les noms, mais jamais vous ne pourrez me retirer mon passé.

Les flammes noires commencent à puiser dans mes ressources, je tombe à genoux au sol, les bras tendus pour ne pas tomber plus bas, je n’abandonnerais pas. Je ressens leur peur, leur colère, leur haine, leur désespoir. Des tourments, des envies de fuir, ne plus avoir envie de se battre, d’abandonner. Tous ses sentiments, je les subis, mais malgré tout, ils n’atteignent pas la peine d’un homme qui se bat depuis bien plus longtemps que vous contre ce qu’il est devenu. Je les entends de nouveau, ces perles semblables à des diamants, tombant sur le sol, se brisant en morceau. Personne ne te comprends à l’heure actuelle mon ami, mais je sais que toi aussi, tu es encore présent. Cadavres et esprits s’engouffrent dans la capitale, créant le feu pour effrayer leurs adversaires, mais c’est il est trop tard pour les effrayer, je porte leur fardeau pour que se soient eux, les héros d’une nouvelle histoire qui s’écrira.

« Jamais je n’abandonnerais, alors, n’abandonnais pas non plus ! Je vous en prie, finissez-en avec le tourment des âmes, mettez fin à tout ce spectacle macabre. »

Wellan, j’imagine que je vais commencer par toi ? Ton adversaire sera grand et fort, tu es quelqu’un de courageux, de vaillant, mais seras-tu capable de tenir tête à Bianchi ? Votre honneur, votre fierté, vous l’avez forgé dans les combats, dans la force et dans le sang de votre propre vie. Aujourd’hui, entouré de cette ambiance morbide, vous combattez encore. La mort ne vous effraie plus comme elle le devrait, vous l’affrontez non pas pour gagner, mais parce que vous devez gagner. Trop de personnes croient en nous jeune aventurier, j’espère que mon pouvoir t’aidera, cette flamme bleue qui illumine ton cœur, c’est mon symbole, mais aussi, celui de l’espoir. Ton adversaire est fort, j’imagine que tu le ressens, tu peux peut être entendre ma voix, mes pensées, après tout nous possédons un lien à présent. Fait attention à ses épées, oui, je dis bien ses épées. Prépare-toi, même après la mort, son honneur reste intacte, le voilà qu’il te salut sous son heaume de glace. A présent, bonne chance !


Ce n’était pourtant pas tout, je devais aider une autre aventurière. Elle a déjà sauté, traversant la fenêtre de la salle où nous nous trouvions. Elle a décidé de ne pas faire intervenir son peuple, elle en prend toute la responsabilité. Cette femme, n’hésite pas une seule seconde, mais son masque vient de se rompre. Ce n’est plus celle que vous pensiez connaître. La guerre, le sang, la rage sous ses yeux. S’en était trop, son cœur à lâcher, elle redevient ce qu’elle était, la Tengu maudite par les cieux et la terre. Momiji Inubashiri, de ses ailes de corbeau noir et son pelage de loup blanc, ses yeux rougeoyant de colère, ses crocs s’aiguisent sur son énorme lame d’acier. Son bouclier de bois entre les mains, elle ne risque pas de laisser la moindre pitié à ses adversaires. Heureusement que je suis là, grâce à mes capacités, je peux contenir sa rage, elle sera capable de différencier ennemi et allié. Mais la douleur est encore plus intense, mes bras commencent à trembler, j’halète comme jamais, c’est difficile de contenir autant de désespoir à la fois, j’espère pouvoir tenir. Non, je tiendrais !

Momiji, ou la sagesse d’Indaco, n’attendit pas que les morts viennent la chercher. Pousser par sa rage, elle fonce dans la mêlée sans se soucier des blessures. Balançant son énorme lame de droite à gauche, de coup si puissant qu’elle en traverse les armures de ses ennemis. Sans jamais s’arrêter, elle continue, subissant comme faisant subir. Ses yeux commencer à se ternir, mais la flamme bleue s’agrandit au niveau de son cœur, ils retrouvent une brillance merveilleuse alors qu’un ennemi vient de la blesser gravement à l’épaule. Il n’en fallut pas longtemps avant que les troupes ennemies se jetèrent sur elle pour tenter de la mettre au sol. Même avec toute la volonté et la puissance qu’elle possède, sous un tas comme celui-ci, elle ne pourra jamais se relever.

« Tu n’es pas seule jeune aventurière, calme toi et observe. Nous sommes tous là. »

Des alliés, des résistants vinrent se débarrasser des ennemis, laissant à la sagesse d’Indaco le temps de souffler, de respirer, de récupérer. C’était très léger, mais suffisant pour lui permettre une chose. De constater, que la puissance brute ne sert à rien ici, la seule chose qui convient, c’est l’amitié et la solidarité. L’entre-aide et le seul moyen de vaincre l’empereur et ses sbires, nous ne pouvons que nous y résoudre et avancer ensemble. Malheureusement, cela sera peut être plus difficile face à l’adversaire qui fait désormais face à notre jeune maudite, son regard est devenue plus calme et plus apte à un véritable combat.

A l’extérieur, du côté Est de Gaëa, les troupes du front Nord parviennent à rejoindre la capitale. Mais, ils ne sont pas seuls. Ils avancent avec un char de Rosso volé à leur ennemi. Sur ce char, au drame, se trouve la dépouille du corps de leur plus grand guerrier. Le colosse rouge, Berserker, enchaîné, traverser de part en part par les diverses attaques, sans la moindre once d’énergie. Il ne semble même plus capable de bouger. Dans un rire machiavélique, alors que le roi déchu s’avancer vers la porte et les défenses avec son armée restante, on pouvait observer des sbires à la solde de l’empereur, allumer une mèche d’explosif et se retirer très rapidement du char. Devant leurs yeux, sans rien pouvoir faire, Berserker, le protecteur de Rosso, vient de céder. La puissance du choc émotionnel me terrifie, non pas que c’est difficile de ressentir la mort de quelqu’un, bien loin de cela. Mais je suis actuellement relié à tous les cœurs des résistants, récupérant leur désespoir et l’échangeant contre mon espoir. Avec cet événement, mon cœur vient de faire une chute abyssale, j’ai faillis céder et m’effondrer. Mais je tiens le coup. Tenant sur un seul bras, l’autre, j’y place tout mon coude. Je tremble, dépêchez-vous de réaliser quelque chose d’extraordinaire, je ne tiendrais pas une heure entière ainsi.

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Anumeh Kherkzs
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 20
Localisation : Le SUD

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Sam 25 Mar - 17:56

Anumeh court.

A travers les bois, sans s'arrêter ni jamais ralentir, il court.

Il se dirige vers le sud-ouest où il doit rejoindre le reste de l'armée. Les survivants de la dernière ligne de défense, après avoir efficacement ralenti mais s'être fait fatalement débordés, avaient fait retraite pour se reformer avant une nouvelle offensive. Les ayant eu en contact à la radio, il devait rejoindre leur position pour mener la manoeuvre.

Arrivant au sommet d'une petite colline, il aperçoit alors l'armée malvienne au sud, entre lui et la silhouette distante de l'arbre-Monde s'élevant au-dessus de la canopée au loin. L'ennemi n'est pas encore arrivé à destination, la masse grouillante avance bruyamment, le son de milliers de pas s'élevant jusqu'à lui, lui qui voulait... Tuer. Détruire. Annihiler violemment la cause de tout ce carnage, le voir souffrir pour toute la souffrance qu'il a causée, peu en importe le prix. Il avait juste à reprendre sa course, à se ruer sur l'armée à la recherche du marionnettiste afin d'au moins tenter sa chance, une simple petite chance dont il se contenterait volontiers avant de mourir.

"Vous devez vivre, vous êtes beaucoup trop important."

Ces mots étaient ceux de la malvienne qui lui avait sauvé la vie. La voix lui était parvenue alors qu'il était en train de perdre conscience après la guérison miraculeuse de sa sauveuse, et lui collait maintenant à la tête: il était Fondateur, sa mort allait au-delà de son simple individu. Sa responsabilité envers son peuple lui interdisait de se sacrifier aussi facilement, car sa disparition prématurée engendrerait le chaos chez les hommes, femmes et enfants du royaume marin dont le système reposait en grande partie sur son dirigeant principal. Cette chaîne qui le retenait en arrière était la seule chose qui empêchait sa rage et sa haine de l'envoyer tuer et être tuer ; de plus, ne pas reproduire la même erreur était le minimum qu'il devait envers la femme qui l'avait sauvé et lui avait fait ouvrir les yeux sur cette réalité.

Il fallait d'abord qu'il se débarrasse de ces chaînes et ensuite seulement il pourrait aller mourir. Il devait envoyer un message à son peuple afin d'assurer la stabilité en cas de disparition: que s'il mourrait, Solaiman Organna prendrait le rôle de Consul le temps qu'un Fondateur soit élu, et que si celui-ci ne revenait pas non plus, alors ce serait le Sénateur Vermont.

Il fallait également qu'il mène l'assaut lui-même avec les soldats. Sa présence renforcerait le moral des troupes, et l'idée de mourir aux côtés des siens charmait son esprit presque avec innocence ; et qui plus est, y aller aux côtés d'une véritable force militaire renforçait ses chances de frapper fort lui-même.



Alors qu'il serrait les poings à s'en faire saigner les paumes pour se contenir et aller retrouver les siens, un petit avion fendit les airs en sa direction: c'étaient eux qui l'avaient retrouvé.



Une heure plus tard, l'assaut était donné pour frapper les malviens sur le flanc ouest, Anumeh en tête. Le reste des forces bluiennes en présence avançait avec résignation: l'espoir pour les leurs leur était redonné par un mystérieux phénomène à l'origine inconnue, mais ils savaient qu'eux-mêmes avaient de grandes chances de ne jamais revenir ; et après un sobre, mais sincère et profond discours de leur Fondateur, ils y étaient prêts.

"Chaque fois que l'on accepte l'idée qu'on est sur le point de mourir est une mort en soi, une mort de plus qui inscrit une marque supplémentaire dans l'âme même si au final on survit. Et je suis déjà morte des dizaines de fois..."

_________________
Thème:
 

Sans oublier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Dim 26 Mar - 3:39

Le combat était lancé! Les armées de morts venaient se ruer sur les défenses de la capitale, symbole mystique de paix et de tranquillité, Gaëa était maintenant le théâtre d'un odieux combat : un combat pour la survie. Dans cette guerre, il n'était nul gagnants, il n'y avait que des survivants. Ce que les habitants du monde des rêves allaient affronter aujourd'hui était sans le moindre doute le plus grand défi que le destin ne leur avait jamais opposé. Débarrassée de ses civils, Gaëa était maintenant ce que Kotei rêvait de voir : une ville morte. Rongée par le poison de la guerre, par le vice de la haine et par le sang du meurtre.

 Mais dans ce tableau si noir, dans cette fresque morbide, la couleur de la vie se défendait face à la moisissure vénale qui s'en prenait à elle. C'était l'acte final, difficile de le croire après tout ce temps, mais c'était bien les dernières heures de cette ère. Quoiqu'il arrive, qu'importe le résultat du combat, qu'importe les morts, les survivants, les gagnants, que les peuples libres remportent la guerre ou non, une nouvelle ère était sur le point de naître. Il était facile de se dire que la victoire impériale était probable, voir inéluctable, mais pourtant, la résistance refusait de céder, en plus de leur hargne sauvage, une aide plus que précieuse était venue les épauler dans leur lutte pour la survie.

 Rares étaient ceux qui savaient réellement d'où venait cette flamme bleue qui leur avait soudainement poussée sur la poitrine, mais cette flamme réchauffait leur cœur, cette flamme leur donnait espoir, elle leur donnait la volonté de se battre jusqu'au bout. Dead l'ultime avait agit, il était intervenu pour sauver les peuples qui s'étaient levés contre le fléau impérial. Nul ne connaît les véritables lois qui régissent les ultimes, mais il n'y avait aucun doute quant au fait que le squelette avait réalisé l'improbable aujourd'hui. Chaque guerrier se levait et frappait, chaque combattant protégeait cette vie qui leur était si chère, même face à l'adversité la plus grande.

 C'était le cas de Wellan, dans la mêlée, il n'avait pas comprit l'origine de ce sortilège, mais comprenait que c'était là une bénédiction, une bénédiction qui lui donnerait la force de combattre... Car il allait en avoir besoin. Alors qu'il affrontait les vagues de morts-vivants, un colosse entra dans son champ de vision. Cette carrure était impressionnante, son armure rutilante, mais sa volonté corrompue. Le capitaine de la garde observait ce titan tandis qu'une voix semblait lui murmurer quelque chose dans le creux de l'oreille. Qui était-ce? La voix était floue, lointaine, comme si il n'était pas sensé l'entendre. Le peu d'information qu'il entendit lui fit comprendre le défi auquel il allait faire face. Son expression se tendit, il avait devant lui l'ancien roi de Bianchi. Alors qu'une sorte d'espace se formait entre les deux chevaliers, le colossal épéiste adressa un salut solennelle au capitaine de la garde d'émeraude.

 Ce dernier se senti alors retiré du présent, comme arraché de ce monde pour être de nouveau transporté sur les terres d'Histiorn, il avait l'impression d'être de retour dans les grandes plaines de Borderuun. Soit, son adversaire lui offrait un salut honorable, il ferait de même. Contrastant avec la violente bataille qui faisait rage autour d'eux, Wellan posa un genoux à terre, le marteau au sol et une main sur le cœur, mais son regard était fixe, net et droit, ses yeux fixait l'ancien roi.

-Majesté, c'est avec honneur que moi, Wellan Bright, ancien paladin de l'ordre de Xerendar et à présent capitaine de la garde d'émeraude de Verde, j'accepte votre défi, et vous promet de vous offrir un combat digne de votre magnificence.

Il se releva, se mettant en position de combat.

-Ô grand roi! Je libérerais votre âme du tourment impériale! 

Le combat s'était alors engagé, marteau contre épées, l'affrontement avait démarré. Il pouvait paraître futile, voir stupide de rendre de tels honneurs à un ennemi, mais c'était la doctrine de Wellan, il avait grandit entouré de paladins, il avait prié sans relâche Xerendar, dieu de l'honneur et de la justice dans son monde d'origine, alors si il le fallait, il mourrait en paladin aujourd'hui.

La bénédiction de l'ultime avait relevé l'espoir des combattants résistants, il avait fait naître chez eux un second souffle... Mais ce n'était que le début, car si Kotei s'était préparé pour mener la guerre... Bien d'autres s'était préparés pour rétablir la paix.

Musique:
 

Résonnants comme un gong céleste, faisant vibrer ciels et terres, les immenses portes du temple de lumière s'étaient ouvertes, dévoilant une large et haute silhouette au sommet des grands escaliers qui dominait certaines des arbres les plus hauts de par leur hauteur. Claquant sur le sol, les getas lançait la marche d'un homme qui avait attendu si longtemps ce moment, un homme qui ne demandait qu'à rejoindre le combat, un homme qui avait chassé ses cauchemars, un homme qui avait accepté ses faiblesses, un homme qui s'était trouvé, un homme qui s'était préparé. Descendant les grands escaliers, pas à pas, il y était enfin...

Spoiler:
 

 Wukuri Supirittsu, Archidruide du peuple de Verde, gardien des esprits animaliers, vétéran de la bataille d'Utopia. Tout ce temps passé avait été pour lui une épreuve, pas un instant il n'avait pas pensé à ce moment fatidique, pas une seconde n'était passée sans qu'il ne se demande ce qui allait se passer ce jour là, mais tout était clair à présent. Il avait entraîné son esprit et son corps, il s'était préparé à affronter le monstre de la guerre. Il était prêt à surmonter les défis qu'on lui imposait. Ses poings luisaient de la douce mais puissance énergie de l'harmonie, sa maîtrise avait bien augmentée depuis sa dernière rencontre avec l'empereur. Autour de son cou, une pierre en pendentif était venue s'ajouter à la première qu'il portait normalement, aujourd'hui, il portait l'émeraude des gardes, celle-là même forgée à partir des cendres des gardes d'émeraudes morts pour protéger Gaëa. Sur son corps, les mêmes inscriptions qu'il avait peint lorsqu'il avait combattu sur les terres oranges lorsque Monokuma était encore en vie.

 Mais aujourd'hui, les peintures guerrières n'étaient pas le seul symbole de combat posé sur son corps. Face à son cœur, comme tous les combattants des peuples libres, une flamme bleue symbolisait l'espoir, l'espoir qu'il avait, mais ce qui pouvait en particulier marquer ce moment, c'était l'expression que son regard transmettait, le doute semblait avoir disparu. La peur était absente, la haine était invisible, il n'y avait qu'une chose : la certitude, il avançait comme si il connaissait le futur, comme si il savait. Il le savait, il était inconcevable que Kotei puisse gagner cette bataille. Arrivant au pied de l'immense escalier, il avançait d'un air calme vers la bataille violente et sanglante qui lui faisait face, la victoire reposait sur un objectif simple : Kotei, si Kotei tombe, l'armée tombera avec lui. Il était alors inutile de perdre plus de temps, l'Empereur avait déjà perdu, car de toute sa vie, il allait pour la première fois connaître le goût amer de la défaite, et lorsque Wukuri lui aura retiré sa précieuse relique...

Il ne lui accordera pas même le luxe d'un sourire, car tout était déjà écrit.

[Dé attaque-défense pour Wellan]

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Dim 26 Mar - 3:39

Le membre 'Wukuri Supirittsu' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Ven 31 Mar - 12:33

Des combats perdus d'avance

Verde salut Bianchi, c’est un signe d’un combat honorable qui entrera dans la légende. Bien que les souvenirs ne soient plus que des carcasses vides d’âmes, certains d’entre eux parviennent à garder des manières, des rites quotidiens. Le roi Bianchi en est la preuve existante. Malgré la mort, malgré le temps passé, malgré sa résurrection en cette chose, il garde ses manières honorables et salut son adversaire avant l’affrontement. En retour, le guerrier d’émeraude lui répond. De ses souvenirs, il avait déjà vu ce genre de combat, il semblait même y avoir déjà participé. Affronter le roi pour le libérer de son éternel tourment, voilà son but, il peut être lu à travers son regard déterminé.

S’élançant face à son adversaire, marteau en main, il frappa. D’une fois, la masse vint s’écraser contre la lame du guerrier de glace. Ce n’était que le début, sans laisser la moindre ouverture au roi, il continua les assauts. Il recule, il n’a pas la moindre occasion d’attaquer, mais il tente malgré tout. Au seul instant de calme dans cette tornade de coups, il asséna une attaque verticale et rapide. Le guerrier de terre avait malheureusement déjà engagé sa nouvelle action. La lame ne fit que brasser de l’air, passant tout juste à côté du corps de sa cible. La puissance libérer lors de l’attaque trancha l’air et vint faire des dégâts à un bâtiment, le soufflant comme un château de cartes. Le marteau lui, vint frapper de plein fouet contre le casque de la légende, le propulsant contre l’un des murs de défenses de la ville. Les dégâts étaient conséquents, mais pas suffisant. Le roi se relève, sans dire mot, observant son adversaire alors que le côté gauche de son heaume possède quelques fissures, des morceaux de glace se sont arrachés lors du choc. On peut apercevoir du sang légèrement transparent, coulé le long de sa joue. L’attaque est un franc succès.

Néanmoins, le combat ne s’arrêtera pas ici. Le roi empoigna son épée à deux mains, il allait remettre ça. Balançant ses bras de la gauche vers la droite, un souffle froid fut projeté par l’épée de glace. La force brute du roi balaie le sol, soulève la poussière et les roches trop légères pour résister au vent. Non seulement la puissance de cette attaque est digne du colosse de Rosso, mais l’épée enchantait, possède ses propres qualités. Tout d’abord le vent, premier danger, si grande pression, qu’il tranche tout sur son passage. Armure ou non, cela ne vous protégera pas indéfiniment. Second danger, la terre et la roche soulevée, celle-ci qui devrait normalement s’envoler comme le chêne face au vent. Hors, elles plient mais ne rompent pas. Le froid impériale stop nette leur progression, transformant la terre en un champ de pointes plus tranchantes les unes que les autres. La glace enchantée par la magie l’empêche de fondre comme neige au soleil. Le combat continue, ne cris pas victoire trop vite Wellan.

A l’extérieur des défenses, le fondateur rejoint ses troupes, il veut parvenir à les protéger, les sauver tous. Mais peut être, que le futur lui réserve un tout autre sort. Il court, à travers arbres et fougères, mais il n’atteindra pas encore la capitale. Devant lui, ce n’est pas un ennemi, au contraire. Alors qu’il était en pleine forêt, à des centaines d’années lumières de sa terre natale, le voilà en face d’autres Darhus. D’autres personnes de son espèce, mais surtout, des personnes qu’il a vues à ses côtés. Je pense qu’il pourra mieux les reconnaître que moi, je vais donc me contenter de vous décrire l’ambiance environnante. Les arbres bien verts, la forêt dense, remplacé par un petit bosquet à peine verdoyant. Le manque de ressources se ressent, des sons de chars et d’autres machines de guerres s’entendent. Aucun animal, ou peut être caché, trop peu présent pour parler de faune. Mais où peut-il bien se trouver ?

Ce n’est peut être pas un mystère, de voir un tout autre personnage apparaître ici. Il aurait pensé pouvoir rêver, mais je doute qu’il le puisse encore après ceci. Un cauchemar ? Peut être. Ses amis, viennent à nouveau d’être foudroyer de la main du destin. Ici même, juste en face de lui, un homme vint mettre fin aux vies si précieuses aux yeux de l’homme en bleu. Cet homme en vert ne se trouve qu’être une seule et unique personne. Ildegarn, le tyran de Malva. L’ancien roi de cette contrée aujourd’hui tant détestée. Que peut-il réaliser ? Corrompre vos esprits. Comment le fait-il ? En un instant, preuve, notre héro du pic de l’aigle est de retour à la réalité, dans le monde des rêves. Entouré de la même forêt, tout ceci n’était qu’illusion, rien n’est véritablement arrivé. Mais est-ce que ce genre d’attaque fonctionne sur notre ami ? Le tyran se place, en position d’attaque. Un pas perpendiculaire à son corps en avant, l’autre, parallèle à la première ligne en arrière. Sa lame levée au niveau de son regard, tenue par la main droite, glissant sur le bras gauche pour venir se placer juste devant l’œil du souvenir. Il semble tenir son arme, non pas comme une épée, mais bien plus comme un fusil de précision.

Ce n’était pas qu’une impression, projeté par cette épée pouvant être difficilement qualifiée de tranchante au vue de sa forme, s’extirpa une boule d’énergie. Cette attaque non certainement surprenante, en plus de la vision qu’à eut notre Daruh, pourrait très bien l’empêcher d’éviter cette attaque. Mais j’ai confiance, je sais qu’il persistera malgré tout. Ce n’est pas comme s’il avait abandonné face à des adversaires plus coriaces, comme Astro, l’ours aux constellations. Pour la petite explication pratique avant de passer à la suite, la lame d’Ildegarn n’est pas droite comme celle des croisés, ni courbée comme celle des guerrier de l’orient. Cette lame est un enchevêtrement de deux lames formant le signe infini dont les extrémités sont représentés chacun d’un morceau de mandibule démoniaque. Le tout formant au bout de la lame comme une mâchoire de fauve d’où fut projeté la boule d’énergie. De plus, cette lame n’est pas affutée, elle possède comme une tronçonneuse, de nombreux petit croché retourné vers l’arrière. Elle ne tranche donc pas, mais déchire la peau de ses victimes.

Partons à présent, du côté de la sagesse d’Indaco. Celle-ci à retrouver ses esprits grâce à ses compagnons, ses frères d’armes. Fort heureusement, sinon, elle n’aurait jamais été capable d’affronter celle qui lui fait face. Son adversaire serait donc Sierisa, ancienne reine de Rosa, la reine de cœur. Ce combat risque d’être plus dur que je ne le pensais. Mais sans plus tarder, passons à l’action. La louve blanche traversa la distance qui la séparait de son adversaire en seulement quelques instants, déterminée à l’empêcher d’aller plus loin et de faire plus de massacre. Sierisa ne bougea pas d’un pouce. L’énorme épée de Momiji ne peut être soulevé par n’importe qui, la force qu’elle demande afin d’être manier est supérieur à celle qui serait demander pour soulever un char rouge à main nue. Quiconque serait placé devant cette lame, serait balayée par sa puissance. Hors ici, il ne se passa absolument pas ce qui était prévu.

La  gigantesque lame vint frapper contre quelque chose d’invisible, un mur imperceptible, que se soit par magie ou juste par le regard. Que s’était-il passé ? La maudite regarda avec surprise sa lame, essayant de trouver le moindre indice sur cet événement. Mais rien, pas la moindre égratignure. Pas le temps de tergiverser, il fallait attaquer de nouveau avant qu’elle ne le fasse. Trop tard, élancé vers notre championne, l’ancienne reine fit une légère vrille avant de frapper de sa patte de harpie, en plein diaphragme. Momiji contracta instantanément ses abdominaux, la femme oiseau en face d’elle n’avait ni la force physique ni la position approprié pour lui faire le moindre dégât. Pensait-elle. Le coup fut si puissant, qu’il lui coupa la respiration et l’a fit reculer sur plusieurs mètres. La louve tomba à genoux, l’incompréhension était figée sur son visage. Encore une fois, que c’était-il passé ? Le coup était faible, sa vitesse était lente, sa force fragile, elle n’a ni muscle ni puissante magie, alors comment se fait-il que cela arrive ?

Pendant la réflexion intense de Momiji, des résistants attaquèrent à leur tour la harpie, sans succès. Tout comme Momiji l’avait fait, lors de leur attaque groupée, aucune ne passa. Toutes furent repoussées. Que se soit par la magie, par une arme ou encore à main nue, les trois attaques échouèrent. Néanmoins, il y avait quelque chose d’étrange dans son comportement. Peut importe les attaques, elle ne bougeait qu’à partir du moment où elle venait de se défendre. De même, qu’une fois avoir attaqué, elle ne bouge plus et attend à son tour. Est-ce un jeu ? Est-ce qu’elle se moque de nous ? Pensait la maudite sous ses masques qui revenaient petit à petit à leur origine. Le fait de ne pas comprendre l’énervé, mais encore plus, le fait de ne pas réussir à la toucher une seule fois. Les assauts se succédèrent ainsi pendant les prochaines minutes. Momiji tentant de frapper contre la reine rose, échouant, et subissant une contre-attaque si puissante, qu’il en arrive ce moment. Celle dîtes comme invincible dans la théorie, se retrouve à trembler, tenant à peine sur ses jambes. Plusieurs fractures des os, un bras entièrement inactif, des hémorragies internes liées aux nombreux coups subies. Alors qu’en face, la reine rose tenait toujours debout, sans bouger d’un simple centimètre, sans la moindre blessure.

Wukuri était descendu de son trône, il allait prendre part à la bataille. Il était l’heure, mais principalement, il était aussi temps d’agir. Il fallait terminer tout cela, mais je doute qu’il n’y parvienne seul. Voilà pourquoi, dans son dos, se glisse une présence qu’il ne soupçonne pas. En bas des escaliers, le carnage, la guerre, le massacre. Mais aussi, une personne, souriante jusqu’au plus haut de ses joues. Celui-ci en pleine air, découvert, sans la moindre once de peur, préparé à ce combat depuis des lustres. Mais, pour Wukuri, il n’est pas encore l’heure d’affronter ce démon. Sautant au devant du premier assaut, deux aventuriers dont la puissance rivalise avec les plus grands de cette génération. Gelio, l’enfant roi et Oléo, le dragon cartographe. Ces deux aventuriers en ont connus des vertes et des pas murs, mais ils ont toujours été ensemble à voyager à travers l’ancien monde. Ces deux ensembles, sont capables de vaincre tous les adversaires possibles.

« Nous vous laissons avec vos amis, nous avons d’autres choses à faire. Comme par exemple, aller détruire un arbre monde. »

Son sourire à beau être présent en permanence, sa voix hautaine ou arrogante, comme vous le voulez, comme vous le pensez ou l’espérez, et pourtant, quelque chose ne trompe pas. Cette lueur, toujours présente, ce n’est pas qu’une simple impression. Le long des joues de papiers de Kotei, on pouvait observer des lignes déchirées. Qu’est-ce que cela voulez dire ? Et bien, je vous laisse le deviner. L’empereur, l’ennemi numéro un de tout Yume no Sekai, est en réalité entrain de pleurer depuis des siècles et des siècles, il n’a jamais cessé de pleurer. Les massacres qu’il a causé, sont peut être pour vous horrible, alors imaginez quelqu’un, poussé à faire tout ceci, alors qu’il n’a jamais voulut tuer la moindre personne. Ah, j’oubliais, vous ne lui pardonnerez jamais ce qu’il a causé. Alors oublier ce que je viens de décrire, c’est inutile, vu que cela ne vous fera jamais changer d’avis.

Pour en revenir au combat, Gelio fit un signe avec sa petite épée en bois et une bulle noir opaque engloba les aventuriers. Wukuri se retrouve piégé, incapable de fuir, ni d’aller affronter Kotei, il doit vaincre les deux aventuriers qui lui font face. Ancien roi, mais aussi des légendes revenues d’entre les morts. A l’intérieur de la bulle, le sol devint blanc, sans couleur, alors que les murs de la bulle, s’illuminèrent de milles étoiles, comme s’il s’agissait d’une nouvelle voûte céleste. Combat perdu d’avance ? Non, je ne crois pas. Je vous avez dit plus tôt, qu’une présence se trouver juste derrière l’archidruide n’est-ce pas ? Et bien, celle-ci c’est elle aussi retrouvait coincé dans la voûte céleste, et cette personne n’est autre que…

« Je suis Nova, gardienne de Rosso mais aussi combattante pour le monde des rêves. Et tant que je serais là, jamais ce monde ne tombera ! »

[HRP : Premier jet de dé pour l’attaque de Bianchi sur Wellan / Premier dé d’action pour savoir à quel point le terrain est perturbé par son attaque / Deuxième jet de dé pour l’attaque d’Ildegarn sur Anumeh]
Bianchi:
 
Gelio:
 
Ildegarn:
 
Oléo:
 
Sierisa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Ven 31 Mar - 12:33

Le membre 'Kotei Seishin' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Ahriana
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 11/01/2017

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Mar 25 Avr - 12:51

Ahriana venait tout juste d'ouvrir les yeux, elle sortait tout juste de son coma, et par elle ne sait quelle magie, elle était intacte. Elle avait le souvenir d'avoir été gravement blessée contre Monokuma, l'ex-roi d'Arancioni, ses phalanges étaient sensées être brisées, son ventre était sensé être percé d'un grand trou de part en part, sa peau devait être déchirée par les branches qu'elle avait heurté pendant son vol plané jusqu'ici, et pourtant... Rien. Ahriana se sentait en pleine forme, comme si elle venait de se réveiller de la meilleur des siestes. Était-ce grâce au talent des chirurgiens qui se sont occupés d'elle ? Non, c'était encore autre chose.

Après son voyage entre la vie et la mort, la renarde n'était pas revenue à elle seule, elle était revenue avec une des plus grandes doses d'espoir, l'espoir de vivre et de faire vivre, et ce n'est pas que grâce à ceci qu'elle va maintenant beaucoup mieux, mais aussi grâce à Dead qui s'est servit de ses pouvoirs. La flamme bleue de l'espoir était maintenant allumée à son cœur de par la magie de l'ultime, et pas que, le corps tout entier de la femme aux neufs queues était maintenant bercé dans ces douces flammes, et c'est grâce à celles-ci que ses blessures s'étaient refermées. Ahriana avait maintenant une grande dette envers l'ultime, car selon elle, si elle était revenue, c'était d'une part grâce à ceux qu'elle a rencontré dans la frontière de la vie et de la mort, mais si elle était au sommet de sa forme, si elle était en état d'aider en donnant tout ce qu'elle avait comme elle le souhaitait, c'était grâce à Dead, car même si son espoir est à l'origine de la puissance de sa régénération, sans le pouvoir de l'ultime, elle aurait été obligée de rester allongée.

Debout ! Ahriana n'avait pas de temps à perdre, elle n'avait aucune idée d'où en était la guerre, mais à regarder les actions de l'ultime offrant sa flamme à tout ses amis et alliés, la renarde pouvait deviner que rien n'était finit. Bondissant de sa position pour se retrouver rapidement sur ces deux pattes, elle commença immédiatement à faire émaner de son corps une légère lumière pour accélérer un peu, avant de retourner au front, elle devait vérifier quelque chose. Par ailleurs, observez bien la lumière de la renarde, cette fois-ci elle n'est pas blanche, mais bleue, grâce à la flamme de l'espoir, voici la lumière de l'espoir. Elle accouru directement en dehors de la salle dans laquelle elle se trouvait en direction de la salle de réunion, elle devait voir qui s'y trouvait encore, elle se disait qu'ils étaient déjà tous partit combattre, et que du coup ce chemin parcouru ne servira pas à grand chose, mais elle se devait de tout de même vérifier.

(précision avant le paragraphe : Aéris est jouée avec l'approbation de sa joueuse)
Maîtrisant sa toute vitesse, Ahriana entrait en trombe dans la pièce où se trouvaient dernièrement tout les dirigeant de quasiment tout les autres royaumes, et y trouvait à sa grande surprise sa femme, la reine de Giallo, Aéris, elle se trouvait à la fenêtre de la pièce, elle observait l'extérieur avec un regard presque vide d'émotions, c'était la guerre, dehors. les morts avaient donc déjà atteint la capitale... La renarde avait pour quelques secondes la chaire de poule, et si certains étaient déjà à l'arbre monde ? C'était là où elle voulait se rendre juste après, mais avant cela, elle devait parler à sa bien-aimée. Alors qu'elle se rapprochait lentement d'Aéris, Ahriana remarquait un mauvais mélange de couleurs sur la robe à l'origine bleue de sa femme, elle était tâchée de sang... A première vue, le femme aux neufs queues pensa directement que son sucre d'orge était blessé au ventre, mais il n'en était en fait rien.


Ahriana : Aéris ! S'écria la renarde en enlaçant sa femme par derrière.

Cette dernière se retournait lentement, son regard vide disparaissait pour laisser apparaître une regard surprit auquel les larmes montaient lentement mais sûrement. Après un câlin moyennement long, Ahriana recula légèrement pour regarder la virtuose ailée et pour lui annoncer sans perdre de temps le plan.


Ahriana : J'ai pas le temps de t'expliquer pourquoi je me tiens actuellement debout en fasse de toi, t'inquiètes surtout pas, je vais bien grâce à Dead, je ne suis pas morte, et... E-et on a plus de temps à perdre, il faut que l'on se rendre à l'arbre monde ! Je crains que des hommes de l'Empereur soient déjà là bas, il faut qu'on aille défendre les lieux, et vite ! En espérant que le sang sur ta robe ne soit pas déjà sec, sinon je ne pourrais jamais la laver après tout ça ! C'est quand même pas le miens, si ? Bon, bref, dépêchons-nous !

[color=#990000]Suite à ce court temps de parole, Ahriana attrapa rapidement mais agréablement la main de sa reine, puis elles se mirent toute les deux à courir en dehors de la salle en direction de l'arbre-monde. Elles devaient faire vite, si ça se trouve, Kotei était déjà là bas ! Peut-être que Wukuri et les autres dirigeants étaient en train de combattre l'Empereur ? Peut-être étaient-ils simplement coincés sur le champ de bataille. La renarde accompagnée de sa compagne arrivaient à toute vitesse au lieu où se trouvait l'arbre monde, Ahriana ne l'avait jamais vu de sa vie, c'était un arbre de taille géante à laquelle même l'ancien palais d'Arancioni ne rivalisait pas. Le pire dans l'histoire, c'est que en direction de cet arbre s'avançait un jeune homme, les deux femmes pouvaient deviner qui était cette personne de par son aura néfaste, Kotei, l'Empereur. Il marchait en direction de l'arbre monde dans l'intention de le détruire ! Mais Ahriana n'était pas revenue pour le laisser faire...

Ahriana : KOTEI !! Toi et tes sbires vous êtes frotté au mauvais monde,  nous ne vous laisserons pas détruire cet arbre !!

Au même moment, elle créa une luciole de lumière bleue qu'elle envoya dans le but de blesser Kotei tel un coup de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Mar 25 Avr - 12:51

Le membre 'Ahriana' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Mar 25 Avr - 14:39

Wellan avait réussit! En restant concentré et fixe sur son objectif, il était parvenu a trouvé la faille dans la défense de l'ancien roi de glace et avait un coup bien placé. Cependant la défense de son opposant ne s'était pas faite attendre et sa réaction était d'autant plus impressionnante.

 C'est un réflexe qui sauva la vie du capitaine de la garde. Lorsqu'il avait vu les mouvements de l'ancien roi, il avait cru devoir se protéger d'un projectile et avait donné un grand coup de marteau dans le vide devant lui. Au final, son geste lui avait permit de briser les pics de glace qui s'étaient hérissés juste en face de lui et qui, si il n'avait pas agit, l'aurait transpercé de part en part.

 Wellan analysait le combat, chaque action pouvait le pousser dans la tombe, sans compter que maintenant, le terrain jouait en sa défaveur. Leur duel se déroulait maintenant sur une véritable banquise, mais qu'importe, le garde devait absolument se rapprocher, à distance, son adversaire avait clairement l'avantage.

 Il fallait se montrer stratégique tout ce qui l'entourait était une arme, cependant, rien ne garantissait que l'arme en question soit de son côté ou non. Soit, il allait devoir se frayer un chemin à travers les lames de glace tout en esquivant les assauts distants de l'ancien roi, en sera-t-il capable? C'est sa détermination à vivre qui fera la différence...

De son côté, Wukuri venait de voir son ennemi juré, celui qui était sur le point de détruire le monde que le moine chérissait tant, celui qui, de sa seule image, générait un flot de haine plus brûlant que le plus sanglant des volcans. Sa petite provocation devrait normalement pousser le druide à sortir de ses gonds et à laisser éclater sa rage...

 Pourtant, sa seule réponse fut un silence, un silence guidé par un regard non pas de haine, de colère, mais un regard fixe et vide d'émotion, un regard qui ne traduisait aucunement la peine qui ressentait le peuple de yume no sekai, mais simplement la détermination et la certitude qu'avait le chaman quant à l'élimination de l'empereur.

 Il n'est nulle haine, seulement le calme, il n'est nulle colère, seulement la concentration, il n'est nulle mort, seulement l'accomplissement. Si Kotei avait croisé ce regard avant de rejoindre son objectif, alors il saurait a quel point il avait eût raison d'enfermer le druide. Seulement le druide?

« Je suis Nova, gardienne de Rosso mais aussi combattante pour le monde des rêves. Et tant que je serais là, jamais ce monde ne tombera ! »

Wukuri tourna la tête dans la direction de son aimée, sans lâcher du regard leurs deux nouveaux opposants.

-Il est déjà parti vers l'Yggdrasil, finissons rapidement avec ces deux là...

-Comme si j'avais prévu de les dorloter... Répliqua-t-elle en se craquant les phalanges.

Comme dans une explosion d'énergie, le druide adopta la forme du tigre, ses cheveux tombèrent sur sa nuque tandis que de longues griffes jaillirent d'entre ses doigts. Cependant, contrairement aux transformations habituelles, le changement ne se faisait pas dans un flux d'énergie orangé, mais plutôt dans une couleur orange-jaune voir blanche. La forme du tigre était amélioré par l'afflux d'énergie de l'harmonie dont Wukuri s'emplissait le corps.

 Puisqu'il fallait faire vite, autant commencer fort. Dans la forme du tigre blanc, Wukuri n'allait accorder aucune pitié à ses ennemis. Un hochement de tête échangé avec Nova indiqua au moine qu'il était temps de commencé, le phoenix de Rosso lança alors ce qui ressemblait à une énorme boule de feu en l'air, celle-ci éclata et se mit alors à retomber sur le terrain en direction de leurs deux opposants sous la forme de petits projectiles enflammés.

 Pendant ce temps, Wukuri chargeait en direction du petit garçon à l'épée de bois, lançant un puissant enchaînement de coups de griffes. Nova le suivait de loin, l'assaut se déroula à une vitesse folle, digne de la puissance du couple royal de Verde. Tous deux partageaient le même objectif, protéger leur terre, leur peuple mais surtout... 

Leur famille.

[HRP]Premier dé attaque-def : Attaque de Nova sur Gelio
Deuxième dé attaque-def : Attaque de Nova sur Oléo
Troisième dé attaque-def : Attaque de Wukuri sur Gelio[HRP]

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Mar 25 Avr - 14:39

Le membre 'Wukuri Supirittsu' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Sam 29 Avr - 18:21

Un combat inattendu

Notre louve n’était plus en état de combattre, mais elle le devait, pour son peuple, celui de l’équilibre, et tous les autres. Pour le monde des rêves, elle devait affronter et vaincre cette femme qui était son adversaire. Depuis deux minutes, pendant ces deux dernières minutes elle n’a jamais réussit à l’effleurer, alors qu’elle se trouve au sol, genou à terre, impossible de bouger de nouveau. Son bras droit ne pouvant plus bouger, entièrement brisé. Pitié, que quelqu’un lui vienne en aide, sinon ce sera la fin pour elle. D’autres résistants ont essayés d’affronter l’ancienne reine de cœur pendant le repos de Momiji, mais tous échouèrent, et aucun ne parvint à lui infliger la moindre blessure. Aucun d’entre eux.

La reine était à quelques pas de notre sagesse, mais elle n’attaquait pas, sans bouger, restant droite comme un piquet. Ceci avait le don d’énerver notre guerrière. Incapable de vaincre cet adversaire, alors que celui-ci prenait le plaisir de se moquer d’elle, l’attendant comme un maître attendant que son chien lui ramène le bâton lancé. La guerre est quelque chose d’horrible, elle le sait, mais ses souvenirs la hantent et la hanteront à tout jamais. Elle le cache derrière ce masque de calme, mais elle n’a jamais véritablement trouvé la paix intérieure. Si elle s’en sort, elle s’est promit de rendre visite aux moines de l’harmonie, pour leur supplier de l’aider dans cette quête. Mais aujourd’hui, elle doit rompre la promesse qu’elle a donné à sa mère, une fois de plus.

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »

Dans un hurlement de rage et de douleur mental, la louve blanche tomba à quatre pattes, comme un véritable animal. Ses yeux devenaient vides, blanc comme le néant, sans aucune expression si ce n’est la rage et la demande de sang. Ses muscles se contractèrent de nouveau, brisant les armures de cuivres qui recouvraient son corps. Ses poils se hérissent, ses oreilles se dressent sur son crâne, ses crocs sont prêt à mordre la chair de son adversaire. Elle fonce, travers les quelques mètres la séparant de Sierisa en une fraction de seconde. Frappant de toutes ses forces contre elle, sa main fut comme prévu, repousser par une force invisible. Elle ne se laissa pas abattre, mais fut repousser par un violent coup de genou en direction de sa mâchoire.

Rebondissant sur le sol une fois, avant de planter ses griffes dans la terre et la roche pour ralentir sa progression dans ce coups, elle repartie instantanément comme une furie en direction de la reine. Juste en face d’elle, changeant de direction par un coup de pied dans le vide. La force de recul la propulsa dans une autre direction. Elle répéta l’expérience plusieurs fois, tournant autour d’elle de façon triangulaire avec une vitesse digne des avions de chasse. Atteignant presque le mur du son, elle vint frapper de nouveau l’adversaire sur son côté droit. Elle avait remarqué que la reine était gauchère, partant toujours du côté droit pour avoir un appuie sur la jambe gauche. Mais son coup fut une nouvelle fois dévié, et la suite, vous la connaissez déjà. Une contre-attaque violente qui lui valut de se briser une côte de plus.

Impossible, improbable, elle ne pouvait jamais la toucher, absolument aucune personne n’était capable d’un tel prodige. Sierisa était un mystère aux yeux de tous, une femme intouchable, son pouvoir serait donc ceci ? Être invincible ? Non, il doit y avoir autre chose, se disait la bête de sang qui lui faisait face. Elle n’attaquait jamais plusieurs fois, toujours dans l’attente d’un coup avant de le rendre. Ni dans la défense, elle s’obligeait malgré les risques à contre-attaquer immédiatement après un coup subit. La sagesse d’Indaco n’avait pas encore totalement saisie la capacité de son adversaire et devra trouver un moyen rapidement d’arriver à ses fins. Son esprit et d’acier, mais son corps atteint bientôt ses limites.




Cela aurait été si facile, tout aurait été parfait, mais en réalité, c’est bien mieux ainsi, croyez-moi. Si Ahriana aurait parvenue à toucher Kotei et que celui-ci n’aurait pas eut se reflex, je pense que nous serions à l’heure actuelle face à une défaite bien malheureuse. A l’heure actuelle, les personnages adverses les plus dangereux sont les anciens rois, tant qu’ils sont là, nous aurons énormément de mal à affronter Kotei à armes égales. La renarde et sa jeune femme, reine du royaume des arts, pouvaient observer ensemble l’horreur et peut être, un air bien plus détestable de l’empereur. Tenant par le crâne l’ancienne reine de Blu, Ivy. Que c’était-il passé ?

Pour savoir, revenons au moment où se déclencha l’attaque. Dans sa nouvelle fureur, la renarde embarqua Aéris dans une attaque à but d’anéantir Kotei d’un coup magistrale. La lumière projetait prit forme d’une luciole, améliorer par mon pouvoir, les flammes bleues l’entourèrent et foncèrent vers notre ennemi. La tête de l’hydre, n’eut vent de l’attaque qu’au dernier moment, celle-ci marcher jusqu’à l’arbre monde accompagnait de deux personnes de sa garde rapproché, Ivy, l’ancienne reine de Blu et le gardien des pommes, anciens rois de Verde. La luciole allait atteindre l’empereur, cette attaque enflammée aurait été bien difficile pour lui de s’en séparer, les flammes brûlant le papier et faisant bien plus de dégât à ses vies que de simple coups comme Wukuri a put utiliser lors de la bataille d’Utopia. Mais, si cela s’était passé ainsi, alors il n’en aurait été rien. Ivy possède des drones capables de réaliser plusieurs petits miracles, dont de reformer le corps d’une personne en boostant ses capacités de régénérations.

Fort heureusement pour nous, la peur de l’attaque fut bien trop grande, l’empereur se protégea de la façon suivante. Attrapant l’objet le plus proche de lui, soit la reine de Blu, il l’empoigna avec force au niveau du crâne pour la placer en face de lui. Un véritable bouclier humain pour contrer cette attaque. De corpulence fragile, de plus, étant ramené à la vie sous forme de souvenir, elle ne résista pas à la puissance de l’attaque et disparut en pétale d’énergie. Pendant un simple moment, nos deux résistantes ont pu apercevoir le regard d’un Kotei bien plus noir, plus déranger de cette action envers lui et son groupe. Un caillou dans sa chaussure, un petit problème qu’il n’avait pas prévue. Le retour d’un des guerriers tombés au combat. Il pensait qu’elle mourrait au combat sans revenir. Tout ce qu’il a entreprit pour écarter les guerriers capable de plus le gêner n’a servit à rien. Finalement, nous voyons une facette bien plus "humaine" de notre adversaire. Malheureusement, je suis désolé de vous l’apprendre, mais son sourire est toujours bel et bien présent, il ne tombera jamais, dessiné ainsi, cela ne changera jamais. Mais son regard témoigne de sa haine.

« Vous commencez sérieusement à nous énerver, annonça-t-il avec ce regard noir tourner vers l’arbre monde. Cette génération est des pires, de nombreux exploits se produisent, comme ces flammes bleues dont nous n’avons aucune information, s’indigna-t-il face aux deux femmes. Aucun d’entre vous ne possède de tels pouvoirs. Ni le pouvoir de revenir à la vie sans être sous notre commandement, dit-il en tournant ce même regard noir vers la femme renarde. »

Sans plus tarder, le gardien des pommes passa à l’action, passant comme garde du corps devant l’empereur. Il se tenait debout, du haut de ces nombreux mètres, un arbre vivant effrayant mais aussi puissant. L’empereur commencé à retrouver son calme malgré tout, ce n’était qu’un léger détail dans son plan, mais il va devoir s’occuper tout d’abord de deux petites nuisances. Enroulant ses poings de bandages de fer, il se préparait au combat. Pour la première fois depuis longtemps, il aura besoin de se battre, mais ne croyez pas qu’il s’est rouillé depuis tout ce temps, au contraire, il a apprit et maîtriser le style de ceux qu’il observait. A présent, faîtes face jeunes aventurières, à celui qui fut pendant longtemps, mon élève.

Il fonça en premier lieu vers la reine jaune, son but était d’empêcher tout soin possible. Après réflexion, il s’efforça de croire que la seule personne capable de cet exploit ne pouvait être que la meilleure magicienne de soin, soit par défaut, la reine de Giallo dont il a déjà entendu les exploits. Entouré par les bandages de fer souples, ses poings ne seront pas fragile comme le papier, au contraire, cela lui permettra de donner des coups bien plus robuste qu’à la normal. Son poing se diriger vers le dessous de la mâchoire gauche, dans le coin où se trouve le nerf commandant l’ouverture de la bouche. Pendant ce temps, sans perdre de temps, le gardien des pommes s’en alla sous les ordres de l’empereur vers l’arbre monde. Qu’avait-il en tête ? Pourquoi ne pas l’aider à affronter ces deux adversaires.




Plus loin, dans la bulle produite par le jeune et ancien roi de Giallo, le combat faisait rage. Le jeune moine ne rigolait point, adoptant une forme plus proche de l’harmonie que jamais, entouré de l’esprit du tigre, il décupla ses forces par le biais de sa propre énergie. Nova profite de l’inaction actuelle des deux ennemis pour produire un météore dans le ciel, laissant tomber une pluie de petites étoiles filantes dans la direction des deux anciens rois. Non ! C’est une erreur de faire des attaques à cette distance ici, j’espère qu’elle pourra le comprendre rapidement.

Avant que Wukuri n’atteigne l’enfant, celui-ci frappa son épée en bois sur le sol. Deux marques en forme d’étoile apparurent alors, la première, sous les pieds de la gardienne de Rosso, et la seconde sous le corps du long dragon serpent, Oléo. Un signe de son épée lui permit de transformer l’espace de la bulle. Mais ceci, personne ne peut le constater. Ce pouvoir, ce voile étoilé, est en réalité ici simplement pour perturber l’adversaire. Les véritables capacités se retrouvent être les plus dangereuses. Lorsque le pouvoir est activé, l’espace se fige. Gelio ne peut pas bouger non plus, mais tout le monde peut observer l’artiste travailler. Allumant les différentes lumières de la voûte céleste, une constellation se dessina alors. La constellation de Céphée. L’œil bleu de Gelio s’éclairait, lorsqu’il finit, le temps reprit son cours, mais l’espace avait changé. Oléo ne se trouvait plus du même côté que Gelio, il avait échangé sa place avec Nova qui subit les météores à la place de l’ancien roi d’Indaco qui préparait sa prochaine attaque.

Wukuri ne s’arrêta néanmoins pas, Gelio était en difficulté, mais l’espace s’arrêta une nouvelle fois. Cette fois-ci, l’artiste dessina la constellation de la flèche. Lorsque l’espace put de nouveau bouger, alors que l’éclat bleu de l’œil du roi s’éteignait, son arme était devenue un arc stellaire fait de poussière d’étoiles. Tirant des flèches de lumières pour détruire les météorites au mieux qu’il le pouvait, il subit néanmoins plusieurs coups aux jambes et aux bras à cause des débris créé par sa tentative. Impossible d’activer à nouveau son pouvoir, il subit l’assaut du moine plus puissant que jamais. Ces coups pleuvaient contre le corps de l’enfant qui ne pouvait que serrer les dents en attendant la délivrance de son allié.

Le dragon termina ses préparatifs, ses joues gonflées, il se préparait à recracher ce qu’il avait emmagasiné. Mais alors que la tension était à son comble, l’espace n’eut plus mouvement encore une fois. De nouveau, la constellation de Céphée se dessina sur la voûte céleste et cette fois, Wukuri se retrouva aux côtés de Nova lorsque l’éclat bleu se termina. Le dragon poussa un horrible hurlement et de sa gueule un vent d’une pression si grande qu’il distord l’air avec sa puissance. Cet ouragan se dirige avec vitesse vers les deux amants. Mais ce n’est pas tout, l’espace se stoppa une nouvelle fois, oui, encore, Gelio ne rigole pas, il prépare quelque chose pour ces adversaires. La constellation qui se dessina dans le ciel, fut celle d’Hercule.

Lorsque l’espace reprit possibilité de mouvement, le corps du garçon n’était plus aussi petit qu’on pouvait le voir précédemment. De longs cheveux bruns frisé, un regard noir comme la nuit, une bête de muscle proche des deux mètres de haut, il était devenue un colosse de combat préparé à donner des coups là où il faut en mettre. Mais tout d’abord, observons les dégâts causés par l’ouragan d’Oléo.

[HRP : Premier dé d'attaque pour Kotei sur Aéris / Second dé d'attaque pour Oléo, deuxième dé de défense pour Wukuri, troisième dé de défense sur Nova / Dé d'action pour savoir si le gardien des pommes arrivent à s'échapper pendant que Kotei le couvre, et si Parfait, il atteint l'arbre monde au prochain tour]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Sam 29 Avr - 18:21

Le membre 'Kotei Seishin' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Aéris Maven
Giallo - Rang 3
Giallo - Rang 3
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/02/2016
Localisation : Très probablement entrain de composer une nouvelle mélodie~

Inventaire
Objet: Casque à Vision Infrarouge.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Dim 30 Avr - 18:15

Ahriana : Aéris !

Voila que je me mettais à entendre la voix d'Ahriana qui m'appelait, y a pas à dire, je devais vraiment perdre là tête à force de me torturer l'esprit pour rien. J'étais bien calme tout à l'heure, je le suis encore maintenant, mais je pense à tellement de chose que tout se bouscule, et... Je perdais tellement la tête que je pouvais la voir tandis que je me retournais vers elle, halala Aéris, mais qu'est-ce que tu vas devenir...

Ahriana : J'ai pas le temps de t'expliquer pourquoi je me tiens actuellement debout en face de toi, t'inquiètes surtout pas, je vais bien grâce à Dead, je ne suis pas morte, et... E-et on a plus de temps à perdre, il faut que l'on se rendre à l'arbre monde ! Je crains que des hommes de l'Empereur soient déjà là bas, il faut qu'on aille défendre les lieux, et vite ! En espérant que le sang sur ta robe ne soit pas déjà sec, sinon je ne pourrais jamais la laver après tout ça ! C'est quand même pas le miens, si ? Bon, bref, dépêchons-nous !

Attendez une petite minute... Moustaches, oreilles, queues, pas de trou dans le ventre, lueur bleue... C'est quand même pas vraiment... C'est vraiment Ahriana ?! Quelques larmes me vinrent... Mais... Non non non, pas possible elle était entrain de se vider de son sang dans mes bras tout à l'heure, ça peut pas être elle en si bon état ! Enfin... Et si...? Sans traîner, ce que je croyais être une illusion m'attrapa la main et m'amena courir en direction de l'arbre monde. Pendant que je courrais, j'essayais de réfléchir et de comprendre, mon cerveau est à l'envers, j'ai besoin de tout remettre en ordre.

Ahriana a été vaincue sur le champ de bataille et est revenue ici dans le pire état possible, elle a été emmenée être soignée plus loin, mais aucuns chirurgien n'est capable de faire de tels miracles sur un corps. Ce n'est quand même pas Kotei qui l'aurait faite revenir à la vie pour me tromper en m'emmenant dans un piège ? Non, le corps ne se serait pas régénéré... Mais et si ce n'était qu'une âme ? Vu la lueur bleue... Ce serait fort probable. Mais non, ce n'était pas ça non plus, tout à l'heure, quand elle m'avait serré dans ses bras, j'ai pu sentir son cœur battre. C'était... Grâce à Dead ? Je l'ai entendu mentionner son nom... Alors... C'est vraiment Ahriana ?! Pour de vrai de vrai ?!

Un sourire de plus en plus grand se dessinait sur mon visage... Pff ! Ahriana est intuable, elle revient toujours d'entre les morts ! Peu importe les trou dans le ventre, elle reviendra à la charge autant de fois qu'il le faudra ! Bon, certes, grâce à de l'aide externe, mais quand même, combien de personnes connaissez vous qui a survécu à deux rayons laser destructeurs ? Moi, j'en connais une, et c'est une grande renarde. Je ne pouvais plus m'empêcher de pleurer de bonheur tellement j'étais contente, mais... Je séchais vite ces larmes, je devais les garder pour plus tard. D'après ce qu'Ahriana avait dit, elle craignait que des hommes de Kotei soient déjà à l'arbre monde, mince... J'aurais pu les ralentir si je n'étais pas occupée à jouer les spectatrices... Mais j'imagine que c'est mieux ainsi, seule, je n'aurais eu aucune chances, avec Ahriana, la victoire est déjà presque assurée, nous n'avons qu'à soit gagner, soit tenir la position jusqu'à l'arrivée de Wukuri !

Nous arrivions à l'arbre monde, et c'est avec dégoût que je pouvais voir au loin un jeune garçon accompagné de deux personnes dont je n'ai aucune connaissances.


Ahriana : KOTEI !! Toi et tes sbires vous êtes frotté au mauvais monde, nous ne vous laisserons pas détruire cet arbre !!

Ahriana tira par la suite une luciole de lumière, ce que je ne comprenais pas par contre, c'était cette lumière bleue... C'est la même que j'ai sur la poitrine, la même que tout les alliés ont, sauf qu'Ahriana est complètement enveloppée dedans ! ... Je connais un squelette qui va mourir sous les remerciements, hooo ça oui ! La luciole de lumière partait à toute vitesse droit vers la tête de l'Empereur sauf que... Ce dernier se servit de l'un de ses deux sbires comme bouclier, sbire qui disparut suite à l'attaque en éclats.

Kotei : Vous commencez sérieusement à nous énerver. Cette génération est des pires, de nombreux exploits se produisent, comme ces flammes bleues dont nous n’avons aucune information. Aucun d’entre vous ne possède de tels pouvoirs. Ni le pouvoir de revenir à la vie sans être sous notre commandement.

Par la suite, il s'arma de sortes de cestes de métal, et me fonça directement dessus tandis que son dernier sbire fonçait tout droit vers l'arbre monde. Je le voyais venir, malheureusement, je ne suis pas une combattante de corps à corps, je ne sais pas vraiment comment me défendre de ce genre d'attaque. Malgré le fait d'avoir placé mes bras devant mon visage, le coup de poing de Kotei passa en dessous pas ridicule garde, et me frappa en plein dans la mâchoire. Je tombais au sol suite au coup de poing la bouche en sang, ça faisait mal, très mal, mais... Pas assez mal pour me garder au sol !

Au sol, je me frottais le bas de la mâchoire et j'essuyais le sang qui coulait de ma bouche tandis que je me relevais, mais qu'à moitié seulement, avant de retourner sur mes deux jambes, j'adressa à Kotei un certain regard, ainsi... Qu'un petit sourire calme. Que pense-t-il faire en m'attaquant ? Éliminer la plus faible pour avoir moins d'ennuis ? Bonne idée, mais dans le contexte actuel, c'est plus une perte de temps, il aurait dû trouver un meilleur moyen de me frapper, m'assommer d'un coup, ou même me tuer, car maintenant, j'ai le temps d'améliorer les attaques d'Ahriana !

Je finissais de me relever d'un coup, et je faisais apparaître mon Guzheng pour commencer à jouer la mélodie du courage, mes jambes tremblaient, c'était normal, j'avais subit un coup à la mâchoire, mais mes ailes sont encore fonctionnelles, si j'en ai besoin, je m'en servirais pour me protéger. Non, je ne m'en servirais pas pour fuir, pas cette fois-ci, même si Ahriana "meurt" encore, cette fois-ci je suis bien déterminée... Je protégerais l'arbre monde du mieux que je puisse le faire !

Avant qu'il n'essaie de m'arrêter en m'attaquant encore avec un second coup de poing, je pointais Kotei de mon bras gauche, il ne mérite par que je lui adresse un texte pour qu'il comprenne ce qui allait lui foncer droit dessus, spéciale dédicace à Iridian ! Je finissais de jouer ma mélodie du courage assez rapidement après ma boule de feu, j'étais prête à l'envoyer à Ahriana, faite que je l'ai assez bien jouée pour qu'elle ai un quelconque impact sur les futures actions de ma femme...!

[dé d'attaque/défense : Boule de feu d'Aéris sur Kotei.
dé d'action : Mélodie du courage sur Ahriana :
-Mélodie du Courage ratée : Il ne se passe rien.
-Mélodie du courage réussie ou parfaite : Le dé de la personne choisie est augmenté et passe de "Raté" à "réussit", de "réussit" à "Parfait, mais pas de "parfait" à "imparable".

_________________


~Yes, I will see you through the smoke and flames~
~And I 'll be there to support you~


Dernière édition par Aéris Maven le Dim 30 Avr - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Dim 30 Avr - 18:15

Le membre 'Aéris Maven' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Lun 1 Mai - 15:42

Le gardien des esprits chargeait son adversaire, il fallait abattre l'ennemi dans les plus bref délais, Kotei les attendait, lorsque le couple royal sera sorti de cet affrontement, l'empereur n'aura pas même le luxe de s'imaginer victorieux. Nova venait de lancer son assaut destructeur, face à ce duo de puissance brute, leurs opposants ne feraient pas long feu, à moins que... Sans comprendre pourquoi ni comment, alors qu'il n'était qu'à quelques mètres de porter son attaque, Wukuri se vit stopper dans sa course, mais pas seulement.

 Tout autour de lui s'était arrêté. Le temps venait-il de se figer? Il avait déjà affronté un adversaire qui maîtrisait le blocage temporel, et ça n'avait rien à voir avec ça. Non, il était conscient de ce qu'il se passait, de ce qui était autour de lui. Le temps n'avait pas été altéré, c'était l'espace même, comme si l'air était soudainement devenu solide, comme si il s'était gelé autour des corps des combattants présents sous la voûte. Mais pourtant, les anciens rois ne pouvaient visiblement pas bouger non plus...

 Un nouvel ennemi serait-il venu s'ajouter à la mêlée? Comme pour animer l'instant, le ciel étoilé se mit à luire plus intensément au niveau d'une constellation en particulier. Qu'est-ce que cela pouvait signifier? Face à l'enfant, Wukuri pouvait l'observer, l'analyser... Celui-ci n'avait pas l'air surpris, son regard ne transmettait pas la moindre émotion... Il savait. Il n'était pas surpris car c'était sa propre capacité qui interagissait ainsi avec l'environnement... Ou alors celle de son allié. Difficile à dire dans une position si peu avantageuse. Peu avantageuse? Question de point de vue. Les attaques effectuées par Wukuri et Nova précédemment pouvait sembler instinctive et faites sur l'instant, mais pourtant tout avait été travaillé et préparé. Cette technique, ils s'étaient entraînés pour l'utiliser un jour. C'est le druide qui avait proposé une idée de ce genre, lorsqu'il avait apprit que, lors de son épreuve contre l'Ultime squelette, ce dernier avait réussit à arrêter le temps, le chaman avait alors craint que ce genre de pouvoir puisse se trouver entre de mauvaise mains.

 Il avait donc proposé à son aimé de réfléchir à une technique de combat permettant de "contrer" une tel capacité. C'est elle qui mit au point l'aspect tactique de la chose. Si ils devaient se retrouver dans un duel comme celui qui se déroule en ce moment, alors leur premier assaut serait cette fameuse attaque, permettant ainsi de forcer l'ennemi à utiliser son pouvoir, donc de se dévoiler, et d'en plus l'atteindre, le forçant à choisir quel assaut il devra contrer. Or si l'adversaire ne dispose pas de la capacité en question... Et bien l'attaque n'en serait que plus destructrice. Nova de son côté faisait le maximum pour rester lucide et concentrée. Si tout se passait comme prévu, la victoire serait brève et rapide... Si tout se passait comme prévu, l'espace d'une seconde elle eût comme un vertige, une absence. Soudainement, elle se retrouvait inondée d'une pluie de flammes, se protégeant comme elle le pouvait, elle subit tout de même la violence de son propre assaut. Sa place venait d'être inter-changée avec le dragon...

 Comment? Alors c'était ça le pouvoir de leur opposant? Soit, la prudence était de rigueur, malgré ça, Nova ne pouvait s'empêcher de serrer les dents, qu'un ennemi ait l'audace de la blesser avec ses propres attaques ne lui plaisait guère, loin de là. Au moins, même si le dragon était sauf, l'enfant, lui, ne pouvait pas en dire autant. Il avait fait son choix, l'espace se stoppa une nouvelle fois tandis que l'épée du petit garçon disparue pour devenir un arc. Il semblait avoir un pouvoir changeant, évolutif, un peu comme les esprits de Wukuri... Le même type de pouvoir... Mais ce n'était pas là le principal problème, pour le moment, il avait choisi de parer l'attaque de Nova, soit, la décision lui revenait, mais même en détruisant certains projectiles, les flammes commencèrent à le consumer. Il ne pouvait apparemment pas tout dévier... Et certainement pas ce qui était le point de lui tomber dessus. Dans un hurlement sauvage et bestial, l'esprit du tigre fit son oeuvre. 

-TOOOOORA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-RA-TORA!!

Le coup final, il allait porter le dernier coup, celui qui aurait abattu l'enfant, mais celui-ci ne faisait que commencer, il n'allait visiblement pas se laisser re-tuer si rapidement. L'espace se figea de nouveau alors que la griffe du tigre blanc n'était qu'à quelques centimètres de la gorge de l'ancien-roi. Lorsque l'espace reprit son court, tout avait changé, Wukuri n'était plus devant l'enfant, il était aux côtés de Nova. Cet espèce de vertige, il le ressentait lui aussi, Nova encaissait mieux que son amant, l'ayant déjà vécu une fois. Mais ce n'était là que le cadet de leur soucis. Face à eux, le dragon, les joues rondes, ouvrit grand sa gueule et projeta sur le couple un vent si puissant qu'il semblait plier l'air, comme une lame venant frapper des pousses de bambou. Si le mouvement n'était pas la solution alors la parade serait la clef!

 D'un coup de talon puissant dans le sol, Nova souleva ce qui semblait être un mur de flamme. On pourrait croire que les flammes s'éteindraient comme une bougie sur laquelle on soufflerait, mais on alimentant assez le feu, elle pouvait le rendre assez résistant pour, non pas se faire terrasser par le vent, mais bien pour l'assimiler et s'en nourrir. L'effort fut difficile, voir douloureux, mais elle parvint à tenir bon, on ne pouvait hélas pas en dire autant pour Wukuri. Toujours chancelant suite au changement dans l'espace qui avait été opéré, il n'était pas en pleine possession de ses moyens et lorsqu'il vit arriver la rafale de vent.

-Tortue! 

Il adopta la forme de la tortue blanche, chargé d'énergie de l'harmonie, il s'engloba de la sphère protectrice de l'esprit qui luisait d'une douce couleur dorée. Au début, la parade était efficace, mais le moine n'avait pas eût le temps de la charger assez et des fissures commencèrent à craqueler la bulle. Lorsqu'elle céda, le gardien des esprits fut projeté plusieurs mètres en arrière, retombant lourdement sur le sol, des plaies un peu partout sur les avants bras et le torse. Il voulut se relever immédiatement, mais ses muscles refusèrent de répondre. Son corps était totalement immobile. Il ne pouvait pas être blessé à ce point là tout de même? Il fallait encore qu'il aille combattre Kotei! Son corps bien que blessé était fonctionnel, le problème venait d'une autre source. L'espace s'était encore arrêté, mais cette fois-ci, le seul qui avait changé, c'était l'enfant. Il était devenu quelque chose de bien plus grand, plus fort, plus respectable. C'était un titan de muscle et de force. Wukuri se mit immédiatement, à réfléchir à la situation... L'esprit de l'ours pouvait se montrer idéal dans cet affrontement de colosse, mais pourtant, c'est un tout autre animal que va invoquer Wukuri. 

Des écailles apparurent sous ses yeux dont les pupilles se rétractèrent jusqu'à devenir fines et verticales. Son corps luisait toujours de la puissante énergie de l'harmonie, et le moine avait encore quelques surprises pour son opposant qui était maintenant un petit peu plus grand que lui. La réaction logique face à un adversaire de ce type serait de combattre la force par la force, cependant, Wukuri gardait l'esprit de l'ours en cas de pépin, pour le moment, le serpent allait lui être très utile... Dans un mouvement vif et rapide, il projeta une mue en direction du colosse, le but étant de lui enserrer la gorge, de plus, les mues étaient plus résistantes qu'à l’accoutumé, mais le serait-elle assez pour résister à la force du servant de Kotei?

 Seul l'avenir le dira, pour ce qui est de Wukuri, il profita de son assaut frontal lancer une autre mue, de façon plus discrète qui viendrait s'accrocher à la queue du dragon, son action semblait inutile et dénuée de sens, mais pourtant tout prendra forme bientôt, surtout si ses ennemis n'ont pas remarqué cette fameuse liane. Justement, face au dragon, Nova, elle n'avait pas abattue son mur de flammes bien au contraire, le vent produit par le dragon avait nourrit le feu et celui avait maintenant perdu sa forme de mur, tournant autour du corps du Phoenix de Rosso comme une salamandre. Comptant sur la surprise qu'elle avait peut-être fait naître chez son ennemi, elle chargea en direction de celui-ci. C'est pendant sa course que la magie opéra, dansant autour d'elle, les flammes se concentrèrent alors dans son poing, formant une boule énorme, un bloc d'un puissance dévastatrice qu'elle comptait bien écrasé sur la bête. Sous la voûte artificielle, c'est un combat titanesque qui se jouait, et ce n'était absolument rien comparé à ce que nos héros avaient préparés pour Kotei...

Loin de là, face à un autre titan, Wellan, capitaine de la garde d'émeraude, progressait dans un enfer gelé en esquivant les assauts à distance du roi des glaces. L'exercice était bien plus que difficile, il devait littéralement regarder en face et au sol en même temps, si il glissait, c'était la mort, si il ne contrait pas l'attaque du roi, c'était la mort. Mais ses efforts finirent par payer. Car enfin, enfin il était à porter. Tandis qu'il approchait son adversaire, des flux d'énergie noire commencèrent à se concentrer autour de lui, tout ces filins sombres venaient s’enchevêtrer au creux de sa main, formant une sorte de lame noire, l'énergie du chaos faisait vibrer son bras tandis qu'il lança celui-ci vers l'ancien roi.

 De son poing, la lame pointait directement vers l'abdomen du souvenir de Bianchi, mais pourtant, le bras du soldat s'arrêta en plein assaut, et c'est bien le marteau, chargé d'énergie harmonique qui s'abattit en direction du casque royal. C'était le genre de chose que l'on apprend en étudiant avec Nilhus et Wukuri, la force brute et une chose, la ruse en est une autre, et c'est lorsque l'homme comprit qu'en combinant les deux il serait alors plus puissant qu'il inventa la feinte.  

[HRP]Premier dé d'attaque-def : Wukuri qui lance une mue autour de la gorge d'Hercule (harder daddy).
Deuxième dé d'attaque-def : Une Nova de type one punch mom contre le dragon
Troisième dé d'attaque-def : Pour Wellan vs Bianchi
Dé d'action :
raté : Rien ne se passe, la mue lancée en direction du dragon tombe sur le sol
réussit : La mue s'accroche à la queue du dragon, si l'ennemi prête attention à cette endroit en particulier il peut la voir
Parfait : Personne ne remarque la mue 
et gare aux surprises:
 
[HRP]

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Lun 1 Mai - 15:42

Le membre 'Wukuri Supirittsu' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Ahriana
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 11/01/2017

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Lun 1 Mai - 16:33

La luciole fonçait droit en direction du crâne de l'Empereur, non... Ahriana n'allait quand même pas le tuer d'un coup comme ça, si ? Elle serait juste frustrée si ça arrivait, tout les efforts que ses amis ont fait... Rien que pour tout se termine d'une simple balle de lumière ?! Non, bien entendu, cela ne pouvait être aussi facile, heureusement et malheureusement à la fois, l'Empereur allait trouver un moyen de survivre à cette attaque en ne se la prenant tout simplement pas. Le fourbe ! Il attrapa le crâne d'une de ses collègues et la plaça sur la trajectoire du tir, la pauvre âme manipulée, le souvenir de l'une des sbires de Kotei s'envola en éclats dans les airs, quelque part, Ahriana pensait l'avoir libérée.

Kotei : Vous commencez sérieusement à nous énerver. Cette génération est des pires, de nombreux exploits se produisent, comme ces flammes bleues dont nous n’avons aucune information. Aucun d’entre vous ne possède de tels pouvoirs. Ni le pouvoir de revenir à la vie sans être sous notre commandement.

Ahriana souriait alors, elle rigola même d'un souffle court pendant deux secondes, puis elle regarda Kotei droit dans les yeux.

Ahriana : Vois-tu, Kotei, il y a une chose qui diffère entre nos prédécesseurs et nous : Nous avons espoir de gagner à tout prix ce combat. Nous ne plierons pas genoux au sol avant de t'avoir défait de ta clé et vaincu !

Malheureusement, quelque chose tortura un instant l'esprit d'Ahriana : Le regard de son ennemi. Son regard combiné à son constant sourire, ça glaçait le sang de la renarde, mais ça ne la refroidissait pas pour autant de combattre l'Empereur. Ce dernier enroula ses poings dans des bandages de fer, il allait s'en servir de cestes. Ahriana ne comprit alors pas tout de suite, Kotei combattrait alors au corps à corps ? Elle ne s'y attendait pas, elle pensait plutôt se retrouver en face d'un autre mage, mais qu'il en soit ainsi, qu'il vienne combattre au corps à corps. Mais, Ahriana n'était pas stupide, il n'allait pas juste combattre au corps à corps, il devait avoir un autre tour dans sa manche, quelque chose dont elle ne se doute pas, quelque chose qui la surprendra peut-être, elle va rester méfiante.

Kotei se mit alors à foncer dans la direction de la reine de Giallo, Aéris, tandis que son subordonné Ent partit en direction de l'arbre-monde. Ahriana eut alors un blocage : Pourquoi Kotei venait combattre ? Pourquoi l'autre arbre mort-vivant partait en direction de l'arbre-monde ? A cause de ce blocage, elle n'eut pas le temps d'aller défendre Aéris de l'attaque de Kotei, elle se prit un coup de poing dans la mâchoire inférieure et tomba au sol. Cela causa une petite-belle crampe au cœur d'Ahriana, son cerveau pensait "Le subordonné de Kotei, cet arbre mort-vivant qui cour dans la direction de l'arbre-monde, aurait-il une affinité avec ? Je ne sais pas, ce sont tout deux des arbres, j'ai peur de ce qu'il pourrait faire avec ses pouvoirs qui me sont inconnus.", Ahriana pensait donc aller arrêter ce subordonné, mais... Son corps voulait aider Aéris contre Kotei. Ahriana se blessa alors mentalement, et dit à Aéris :


Ahriana : Tiens bon autant de temps que possible face à l'Empereur, je dois aller stopper son allié et vite !

Suite à ses paroles, Ahriana utilisa son pouvoir de la lumière pour accélérer un peu pour pouvoir rattraper le sbire de bois et le mettre au possible hors d'état de nuire. Mais alors qu'elle débutait sa course, la renarde sentit... Comme des frissons. Une mélodie agréable venait câliner ses oreilles, lui donnant le courage de laisser Aéris pour rattraper le sbire de bois sans remords, elle donnera ses coups aussi fort que possible maintenant, sachant qu'elle sentait d'ici sa femme se défendre. Aéris est forte, Ahriana s'en souvenait, elle devait donc arrêter de trop s'inquiéter pour elle.

Une fois avoir atteint une certaine distance derrière le sbire de bois qui fonçait en direction de l'Yggdrasil de Yume no Sekai, elle décida de faire usage des ténèbres pour se créer une arme, cette fois-ci, ce ne sera pas qu'une simple dague comme face à Monokuma, non, cette fois-ci elle allait obtenir de quoi vaincre le plus vite possible l'Ent de l'Empereur, le destin est du côté de la renarde, et pas l'inverse. Maintenant, un nuage de ténèbres se formait dans les mains de la renarde, une arme allait apparaître, une arme dont seul le destin aura décidé la forme, Ahriana commençait déjà à frapper avec en ciblant le pied du grand Ent en espérant que les flammes bleues de l'espoir le brûlent un peu derrière pour stopper la course du géant.

[Dé d'attaque-défense : Ahriana essaie de frapper/trancher l'Ent, l'ex gardien de Verde, avec l'arme qu'elle aurait fait apparaître aléatoirement avec ses ténèbres au pied dans le but de l'arrêter au possible.
Dé d'action : Ahriana fait apparaître une arme :
-Raté : Arme courte à une main.
-Réussi : Arme moyenne à une ou deux mains (tout dépendra du style de combat).
-Parfait : Arme lourde à deux mains.]


Dernière édition par Ahriana le Lun 1 Mai - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Lun 1 Mai - 16:33

Le membre 'Ahriana' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :


--------------------------------

#3 'Dé d'action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Mar 2 Mai - 13:49

Les sombres desseins de Kotei

Affronter quelque chose de bien plus fort que soit, est-ce que l’on pourrait considérer cela comme impossible ? Non, il y a toujours une chance de gagner peut importe la puissance de l’ennemi. Une simple erreur ne viendra pas ta sauver, mais s’acharner permet de ne jamais lui laisser une seconde de répit. Dans ce cas, n’en serait-il pas de même face à un adversaire dit invincible ? Si la stratégie ou la force ne fonctionne pas, alors est-ce que l’acharnement pourra réaliser quelque chose ? Cette idée traversa l’esprit de la louve à un court instant de lucidité. L’acharnement ? C’est cela, c’est la solution au problème. Le pouvoir de Sierisa venait d’être découvert, mais était-ce la bonne solution ? Nous allons bien voir, il lui faudra qu’elle place la barre encore plus haut que tout ce qu’elle a fait jusqu’à maintenant.


Traversant la distance qui la sépare une nouvelle fois de son adversaire. Elle frappa de nouveau contre cette barrière invisible et indestructible. Le choc fut violent, son poing repoussé et quasi plié dans l’autre sens. Pourtant, le souvenir en face d’elle n’avait rien, au contraire, elle allait entamer une nouvelle attaque, encore une fois. Momiji ne laissa pas cette situation arrivé, dans une tentative désespérée, elle chercha le genou de son adversaire en y jetant la tête la première. La meilleure des défenses, c’est l’attaque ! Une onde de choc souleva la poussière et la terre tout autour des deux combattantes, la tête de la louve venait de s’écraser sur le genou de la harpie. C’est sans peur qu’elle venait de se résoudre à de tels extrêmes.

Une ligne de sang se dessina du point précis sur lequel le choc à eut lieux et coulait le long de son visage. Mais ce n’était pas son sang. Légèrement, retirant sa tête de l’os de son adversaire, son front était marqué. Cette marque, même un fer chauffé à blanc ne serait pas capable de causer de telles blessures. Mais ne désespérait pas jeunes aventuriers, observer le genou de son adversaire. Toute la patte de la harpie venait de se faire briser, broyer, du sang couler tout le long, une blessure ouverte laissant échappé des morceaux d’os brisés par la puissance du choc.

« Ton pouvoir n’est pas d’être invincible. Je ne pourrais pas l’expliquer parfaitement, mais une fois que tu t’es défendu, ta défense est nulle alors que ta force devient plus grande que la mienne. Et ceci se produit pendant tout le combat, tu ne peux ni défendre deux fois de suite, ni attaquer deux fois de suite. A présent, nous allons voir qui est la plus endurante entre toi et moi ! »

La louve ne réfléchissait plus à une quelconque technique pour pouvoir atteindre son adversaire lors du premier coup, au contraire, elle faisait exprès d’exagéré ses mouvements pour bien lui faire comprendre où serait son attaque. Laissant volontairement des zones de son corps sans défense. Un crochet du poing droit aller venir s’écraser contre le visage de l’ancienne reine de cœur. Bien sûr, elle ne fuit pas, incapable de désobéir aux ordres de l’empereur, n’étant qu’un souvenir sans âme, elle obéit à sa seule mission, vaincre et commettre le plus de morts possibles dans les rangs ennemis. Le coup de poing fut repoussé par la défense de Sierisa. Mais alors que ce coup venait d’atteindre sa cible, la maudite se déplaça avec vitesse pour venir sur le flan gauche de son adversaire. Puis toujours accéléré, venant sur le flanc gauche, un nouveau saut pour atterrir derrière, puis une feinte pour faire croire à un mouvement sur la droite alors qu’elle reste devant. La louve traque sa proie. L’attaque de Sierisa semblait comme à tête chercheuse, une fois enclenché, sa jambe tournoyer autour en suivant très exactement les mouvements de son adversaire, sans jamais s’arrêter, reproduisant les mêmes mouvements jusqu’à atteindre sa cible. Il fallait qu’elle en profite.

Pendant les divers tentatives de l’attaque à tête chercheuse de toucher sa cible, Momiji découpait de ses griffes, des morceaux de corps de son adversaire, la déchiquetant au niveau des hanches, puis les ailes, puis le torse, jamais elle ne s’arrêterait. Pour un œil lambda non entraîné, ces actions seraient indescriptibles, le combat va bien trop vite, elles doivent toutes les deux dépasser le mur du son à chacun de leur mouvement. Momiji ne put néanmoins continuer indéfiniment, son corps ne tient plus, elle flanche une seule seconde et la jambe vint s’écraser contre le côté de son crâne, la repoussant loin sur le champ de bataille. Elle vint s’écraser contre un arbre, celui-ci découpait par tant de violence commençait à s’effondrer, tirant dans sa chute, les cordages des habitations qui se suspendaient à ses branches. Momiji était hors combat, même avec tout l’espoir du monde, son corps est en piteux états, elle ne se relèvera pas avant un long repos. Il faut néanmoins que quelqu’un s’occupe d’elle, sinon, je crains que Kotei n’obtienne un allié bien trop difficile à gérer pour nous autre. Sierisa quand a elle, disparaissait lentement, les blessures que la louve blanche lui avait infligé été fatale, elle ne put parvenir à placer qu’une dernière attaque avant de s’éteindre à son tour, dans une poussière d’énergie s’évaporant et grimpant haut dans le ciel.

Ne vous en faîtes pas jeunes aventuriers, même s’il est blessé, cette personne est entrain de s’occuper de notre sagesse indigo. Vous l’aviez peut être oublié, mais Astro vient d’arriver sur le champ de la bataille finale pour aider comme il peut à sauver l’arbre monde et renverser la situation. Portant Momiji avec la plus grande des précautions et la douceur de l’ours câlin qu’il est, il la porte en sécurité, anéantissant de sa force brute, tous les souvenirs qui se dressaient sur sa route. Méfiez-vous de l’eau qui dort, cette expression n’a jamais allé aussi bien qu’à ce bon gros ours d’Astro. Ceux qui croisent son chemin, ne voient rien d’autre qu’un homme portant une femme au milieu d’un champ de bataille, alors que son regard emplit de rage semble noir comme la nuit.




Bianchi continuait son massacre, balançant sa lame de droite à gauche, rasant la zone dans laquelle il se trouve. Sa lame bercée par la magie et son énergie froide comme la glace produise ses ondes tranchantes gelant là où passe sa lame. Les différentes troupes se trouvant dans les parages, alliés comme ennemis, se transforment en glaçon au moindre contact avec l’une de ses lames. Jusqu’à ce qu’une autre onde ne les traversent et les brisent en morceau. L’un d’entre eux a même perdue son bras ainsi. Coincé dans un creux formé par les pics de glaces, son bras été coincé à l’intérieur d’entre eux. Il tire, il essaie éperdument de se libérer de ce terrible sort qu’il l’attend, mais rien à faire, son bras commence à doucement  ressentir le froid, il finit par ne plus le sentir du tout alors qu’il tirer éperdument de toutes ses forces pour l’en retirer. Puis, le drame, une nouvelle lame traverse le champ de bataille et vient briser la glace qui piégeait son bras. Il ne sentit rien d’autre qu’une vive douleur alors que son bras venait de se briser en millions d’éclats de glace.

En sera-t-il de même pour notre guerrier d’émeraude ? J’espère pour lui qu’il s’y est préparé. Même si ma flamme d’espoir peut les aider à affronter des adversaires, atténuant les blessures qu’ils subissent, soignant les plaies légères. Je ne peux rien faire face à un membre qui vient de se faire éclater en plein de petites confettis. Le roi blanc ne voyait plus son adversaire avec autant de colonne de glace bloquant sa vue, il agit alors. Si son adversaire s’était retrouver bloquer dans la glace, s’en serait finit de lui. Tenant son épée colossale de ses deux mains au plus à droite possible, il balaya l’air autour de lui avec une force titanesque brisant tous les stalagmites de glace géant qui recouvraient le terrain. La glace se brisait, explosait comme un feu d’artifice magnifique. Néanmoins, le sol était toujours une véritable patinoire qui n’avantagera pas notre ami de la garde d’émeraude. Mais où est-il d’ailleurs ?

Dans le reflet d’un des morceaux de glaces tombant autour du roi, il put apercevoir son adversaire, une lame d’ombre à la main, préparé à attaquer avec puissance pour mettre fin au combat. Malheureusement, le roi avait vu son jeu et se préparait à de telles éventualités. Plaçant la garde de son épée à l’endroit précis où l’attaque l’atteindrait, préparé à agir instantanément après pour l’éjecter d’un coup de pied dans le diaphragme pour l’achever ensuite. Bien jouer chevalier, mais ce ne sera pas suffisant face à un roi. Comment ? Ce n’était qu’une feinte ? L’étonnement pourrait se voir sur le roi si seulement il n’était pas qu’un souvenir intemporel. Le marteau du guerrier d’émeraude, chargé d’une énergie plus lumineuse vient s’abattre sur le casque du roi, brisant en morceau l’armure autour du visage du chevalier blanc.

En face de Wellan, il se dressait encore, sans son heaume, nous pouvions observer son regard, son visage. Replaçant ses yeux dans la direction de Wellan, un roi dont le charisme resplendissait de mille feux alors que des éclats de glace retombent toujours autour de nos deux combattants comme une pluie battante ne s’arrêtant jamais. Un homme à la longue chevelure grisé par le temps, une cicatrice sur l’œil gauche, la pupille de celui-ci blanc comme la neige, l’autre verdoyant comme l’émeraude. Oui, jeunes aventuriers, avant de partir pour fonder un nouveau royaume, le roi blanc faisait partie de Verde, mais ne supportant pas les agissements du roi de l’époque, celui-ci décida de faire route seule. Le sang coulait tout autour de la plaie qu’il venait de subir, le combat risque de ne plus s’éternisait bien longtemps. Empoignant son arme des deux mains, il entama un dialogue de fer face à son adversaire. Les deux parant successivement les attaques de leur opposé. Alors qu’à chaque choc de leurs armes, les morceaux de cristal au sol retournaient une fois de plus vers le ciel. Une pluie comme infini tombé autour de ces deux guerriers alors que les énergies étaient du côté de l’émeraude, le blanc possédait la magie.

L’armure du chevalier brillait sous l’effet de la glace, bien plus brillante, elle devenait miroitante. Que produira cette magie ? Je me souviens de cette technique. Il l’avait utilisé face à Kotei pour tenter de protéger l’Yggdrasil. Seul face à une armée de souvenir, ce miroir qui lui servait de plastron repoussa des centaines et des centaines d’attaques énergétiques, comme si elle rebondissait contre son corps et ne traverser pas. J’espère que tu es prêt jeune aventurier, voici la dernière phase de ce combat.




Retournons dans la bulle de Gelio, sous cette voûte céleste étoilée, nos deux héros affrontent deux guerriers bien coriaces. Wukuri et Nova sont face aux deux anciens rois considérés comme l’un le plus grands des aventuriers de son époque, et l’autre, le plus puissant. Le souffle de vent produit par le dragon venait de causer des dégâts conséquents au moine, mais notre phénix s’en est sortie avec brio, traversant la distance qui la séparait de son ennemi en une fraction de seconde. Utilisant les flammes plaçait auparavant comme mur de défense pour en faire une attaque, c’est bien le genre de chose que j’apprends à mes élèves ceci tient. Utiliser la défense comme une arme et l’attaque comme une protection, au diable les classiques.

Son poing aller parvenir à foudroyait de sa puissance son adversaire, mais le dragon n’était pas de cette avis. Utilisant l’élan de la guerrière comme avantage, il recula son corps sinueux de serpent pour lui faire perdre l’équilibre au moment le plus opportun. Utilisant sa propre force pour créer une tentative de blocage sur le phénix. Sa queue se déplaça pour venir s’enrouler autour du bras enflammée. Les écailles du dragon subissaient, mais il résistait malgré tout pour la maintenir. Nova possède une force d’attaque impressionnante, mais sa force brute n’est pas du même calibre, nous verrons bien comment elle s’en sort alors que le dragon prépare un souffle à bout portant juste au dessus d’elle alors que de l’autre côté, son bras est maintenue au sol par l’étreinte du serpent.


Gelio devenue Hercule sous la constellation du même nom, se tenait devant l’archidruide de Verde se retrouvait face à ce colosse. Une masse de muscle bien différent de l’enfant qui lui faisait face il y a quelques instants. Le guerrier antique approchait de son adversaire pour commencer un combat de force pure. Et pourtant il ne fut rien de tout cela. Le moine fit l’inverser de ce que venait de préparer le jeune roi, il diminua sa masse musculaire, adoptant une forme plus légère et envenimé de ruse, celle du serpent. Une mue d’énergie s’échappa du bras du stratège qui entoura la gorge du colosse. Serrant avec puissance, Gelio ne s’amusa pas une seule seconde à faire son arrogant, il tenta immédiatement de retirer la mue. Les écailles du lien étaient bien plus résistant qu’à l’accoutume, resserré par l’énergie d’harmonie, la mue ne cédera pas aussi facilement.

Mais le roi n’allait pas se laisser faire ainsi, non, il allait devoir trouver quelque chose et vite, il se devait de continuer jusqu’au bout et de ne pas s’arrêter. Non seulement à cause de l’ordre de Kotei, mais aussi à cause de la fierté qui imprégné son souvenir. Il attrapa la mue de ses deux mains voyant qu’il était inutile de continuer plus longtemps à essayer de la faire céder. Avec sa force et sa puissance, il souleva le roi de Verde pour le projeter vers la voute céleste, il ne s’arrêtait pas, le faisant tournoyer, il voulait le faire lâcher. Mais il semblerait que, peut importe les actions du jeune roi, l’archidruide était déterminé. Il ne lâcherait pas, peut importe les dégâts subits. L’artiste commençait à perdre en énergie, les blessures précédentes et maintenant ceci a considérablement diminué ses capacités. Mais ce n’était pas finit, il continuera encore, jusqu’au dernier souffle.

L’espace se stoppa, juste avant que Nova se préparer à subir l’abominable ouragan que lui préparait Oléo. Wukuri était bloqué dans les airs. Gelio ne subissait plus l’étreinte de la mue pendant ce court instant, et l’artiste travailler. Dans le ciel s’illuminait non pas une, ni deux, mais bien trois constellations différentes. La constellation du dragon, reliant la petite et grande ourse. La constellation de l’aigle, oiseau dominant le ciel de sa royauté. Et finalement, l’oiseau de paradis, brillant d’une lueur rougeoyante au loin, très loin dans le ciel. Lorsque l’espace revint à son cours, la liane d’énergie de notre héro vert se brisa, l’élan donné précédemment par Hercule le propulsa directement contre la voute céleste, sans véritable dommage. Un épais nuage de poussière soulever par le dragon du vent cacha l’apparence du héro grecque à la vue de Wukuri. Qu’est-ce qui se cache derrière toute cette mise en scène ?

Au fur et à mesure que le nuage disparaissait, on pouvait observer la nouvelle apparence de l’enfant. Précédemment un simple gamin pas plus âgé d’apparence que mon âge mental, il était devenue un guerrier grecque dont la musculature luis à la lumière des étoiles. A présent, d’immense corne trône sur son front, recourbé directement vers le ciel. Des yeux rouges sang brillant dans le noir de cette nuit artificielle. Des dents de monstre comme on en voit dans les livres, bien trop pointue est abusive pour pouvoir exister. Des écailles de dragon recouvrant tout son corps, augmentant encore une fois la résistance de son corps. Des ailes d’aigle immensément grandes dans son dos et cette aura qui l’entoure. Une aura dorée alors que sa peau d’argent rappel celle des anges, comme s’il venait de s’extirper des portes du paradis. Wukuri, se fut une joie de t’avoir connu, j’espère que tu es préparé pour éliminer ce monstre, parce que ce n’est pas ma flamme bleue qui va beaucoup t’aider pour ce combat.




Le gardien des pommes, je ne l’ai jamais apprécié de part sa mentalité quelque peu obscur et mauvaise. Il s’amusait à faire du chantage aux aventuriers pour être "invincible". C’est à ce moment que je vous explique ces pouvoirs, alors écouté bien mes amis. Ses capacités sont aussi simples que ceci, il est capable de pomper l’énergie d’une fleur, d’une plante ou même d’un arbre entier pour pouvoir récupérer son énergie. Néanmoins, il ne peut récupérer lui-même cette énergie. Lorsqu’il aspire l’énergie de quelque chose, un fruit, plus précisément, une pomme apparaît sur son corps. Cette pomme possède toute l’énergie qui était comprise à l’intérieur du végétal, et celui qui croque à l’intérieur de ce fruit se voit recevoir toute son énergie.

Non, il ne voudrait tout de même pas ? Mon dieu, je viens de comprendre les intentions de Kotei. Si cet événement arrive, je pense que nous n’aurons presque plus aucune chance de gagner. L’empereur ? S’il parvient à ses fins, ce ne sera plus un empereur, mais littéralement le maître du monde. Voilà pourquoi il le protège, pour lui laisser le temps d’arriver jusqu’à l’arbre monde et en récupérer l’énergie.

L’arbre fut attaqué par notre jeune renarde au niveau d’un des troncs lui servant de jambe. Néanmoins, même si l’attaque fut bien porter, ce n’est pas avec une dague qu’elle découpera un tronc à la manière d’un bucheron. Il faut bien plus, au moins une hache, et encore, je ne suis pas sûr de ce que j’avance. Ne me regardait pas comme ceci, je n’ai jamais affronté cet homme, son visage me fait peur. Le souvenir de notre pire ennemi actuel ne perdit pas de temps, sa mission est de continuer jusqu’à l’arbre monde et d’en finir. Il frappe Ahriana des branches représentant ses bras tout simplement, mais ce n’est pas tout. Il vise un endroit particulier, une petite zone d’herbe et de plantes urticantes parfaites pour utiliser son pouvoir. Au moment où Ahriana posa le pied sur cette zone d’herbe, le pouvoir du gardien s’appliqua. L’énergie des plantes se vidait à une vitesse impressionnante et les plantes s’effondrant sur elle-même maintiendraient la jeune fille au sol. Un fruit apparait sur l’épaule de l’arbre et il se remet à fuir vers son objectif, il n’a pas le temps de tergiversait.




Et pour finir, nous nous intéresserons à l’affrontement entre l’empereur et la reine des arts. Le coup à la mâchoire fut porter avec succès, mais cela ne semblait pas suffisant, moins faible qu’elle le fait penser la petite Aéris, pensait-il au même moment qu’il l’observait préparer son attaque. Des flammes, encore une fois, ils veulent tous utiliser la même technique encore et encore. Trop proche et ne s’attendant pas à cette capacité, Kotei ne put que subir les flammes d’Iridian.

Son corps brûlait, un hurlement de douleur s’échappait de son être, des âmes traverser les mailles de ses dents pour s’échapper et s’évaporer par pure magie. Mais cela ne sera pas suffisant, loin de là. Les flammes s’éteignirent. Son adversaire prenait le temps d’aider son amie plutôt que de se concentrer sur le combat, soit, elle n’aurait jamais dû lui laisser un seul moment de répits. Son arrogance la perdra très certainement. Nous ne sommes pas dans un combat loyal, nous sommes en guerre. Sous ses vêtements brillaient une lumière mauve. Une forme de croix, il ne pouvait s’agir d’autre chose. S’échappant de cette lumière, plusieurs âmes prirent naissance, des guerriers mais pas ceux que vous espériez. Ni bleu, ni vert, ni rouge. Leur couleur appartenait à un autre royaume ; il s’agissait du jaune. Les souvenirs que venaient de faire apparaître l’empereur était des jeunes gens du royaume des arts, très certainement mort au même instant. N’oubliez pas, une guerre éclate par-delà la forêt et le désert, à Giallo, des combats s’annoncent terrible en bilan, eux aussi.

« Une reine qui abandonne son royaume ? Comme c’est intéressant. Il meurt et toi, tu n’es même pas là pour les aider. »

Kotei n’allait pas utiliser ces âmes comme attaquant, mais comme bouclier humain, comme il l’a fait plus tôt avec la luciole de lumière. Avançant vers la reine des artistes, il projeta l’un des bandages entourant son poing droit pour s’en servir comme lien et tirer la reine dans sa direction. Le bandage, avec la vitesse de lancer se comportera comme un fouet et enroulera le poigné d’Aéris pour la frapper ensuite une nouvelle fois au visage, visant un point précis pour tenter de l’assommer sur place. Si jamais elle contre-attaque, alors il ne se gênera pas pour se protéger avec son propre peuple.

[HRP : Dé d’action pour l’armure de Bianchi, si "Raté" alors l’armure est belle et c’est tout, si "Normal" alors les dégâts qu’infligeront Wellan avec de l’énergie seront considérablement diminuer, si "Parfait" les prochaines attaques de Wellan subiront un malus d’une face mais ne s’applique pas à la face "Imparable". Pas d’attaque pour lui à cause du dé "Parfait-Raté" qui empêché d’utiliser de dés d’attaque au tour suivant / Premier dé d’attaque pour Oléo sur Nova / Gelio est hors combat, mais pour finir en beauté je me suis permis d’un peu modifié l’intrigue, à toi maintenant Wukuri de mettre un point finale à ce combat, ta mission sera de m’éblouir ! / Deuxième dé d’attaque pour le gardien des pommes sur Ahriana, deuxième dé d’action allant avec l’action du gardien des pommes. Si l’attaque échoue, le dé d’action est inutile. Si "Raté", alors Ahriana n’est pas bloqué dans les plantes comme espérait, si "Normal", alors Ahriana se retrouvera bloqué pour le prochain tour et le drainage de l’énergie de l’Yggdrasil commencera, si "Parfait", alors Ahriana ne pourra absolument pas intervenir et le drainage de l’énergie d’Yggdrasil sera complet au prochain tour / Troisième dé d’attaque pour Kotei sur Aéris, et le prochain dé de défense de Kotei obtient un bonus d’une face à cause de son action avec la clef de Malva]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Mar 2 Mai - 13:49

Le membre 'Kotei Seishin' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :
   

--------------------------------

#2 'Dé de défense' :
   

--------------------------------

#3 'Dé d'action' :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Berserker
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 23

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Sam 6 Mai - 10:47

Sombre… oppressant… étouffant… froid… Telles étaient les impressions qu'Il avait depuis Son arrivé dans cet endroit très étrange. Si inconnu, et pourtant si familier à Ses yeux…

Grondant, Il se releva du sol sur lequel Il se trouvait et remarqua que ce dernier était… en pages de papiers ?


« Oh, je...connais cet endroit » pensa-t-Il clairement.

Il leva les yeux pour mieux regarder son environnement, et tous ce que Son regard Lui montrait semblait faire remonter une sensation de déjà vu : un long tunnel, dont le sol, les murs et le plafond étaient composés de feuilles de papier de couleur mauve, plus précisément de pages de livres…

Le Guerrier soupira, il sentait au fond de lui qu'il était déjà venu ici, et plusieurs fois même…

Un son… non, plutôt un bruit… des éclats de voix ? Tournant la tête sur le côté, Il vit alors, au loin, d'autres personnes. Se rapprochant, les silhouettes se précisèrent pour devenir celles d'hommes et de femmes. La plupart étaient en piteux états, pour ne pas dire blessés mortellement. Celui-ci avait un gros trou dans le ventre, cette femme avait la moitié du visage dévoré, et bien pire… Cependant, le Guerrier remarqua qu'ils portaient des tenues différentes, et qu'ils étaient également tous armés. Il y avait des armes qu'ils connaissait, d'autres qui lui étaient totalement inconnues, quant aux armures, certaines lui évoquaient quelques choses, comme si Il les avait déjà vu quelques part…

Mais il ne put continuer de penser plus longtemps, car un horrible craquement commença à se faire entendre, et le sol sous les pieds du groupe d'inconnus se fissura… Puis s'ouvrit brutalement !

Sans qu'Il ne puisse agir, les pauvres soldats tombèrent dans ce gouffre sans fond en hurlant de peur et de désespoir. Et Lui, ne bougea pas d'un cil, abasourdi, il ne remarqua qu'au dernier moment que la fissure commençait à s'étirer...dans Sa direction.
L'Homme voulut bouger, fuir, mais il n'y arrivait pas. Quelque chose l'en empêchait, Il se sentait paralysé tandis qu'un goût acide se fit sentir dans Sa bouche…

Il avait peur. Finalement, Ses jambes lui obéirent et Il commença à courir le plus vite possible dans la direction inverse au gouffre. Mais cela semblait peine perdue, car le trou continuait de s'élargir, encore et encore…


« Non non non non non non !! Pas… Pas encore !! »

Inutile, le sol s'effondra, et Il chuta. Par la peur, le désespoir et la rage, Il hurla à s'en éclater la gorge. C'est impossible ! Pas maintenant ! Pas après… Pas après toutes ces tentatives, tous ces sacrifices… Pas après Sa promesse… Mais cela ne servait à rien, car Son plus vieil ennemi avait finalement réussi… Après tout ce temps…



Berserker… Fut vaincu


Il avait perdu, Kotei allait maintenant le ramener sous forme de souvenir et se servira de lui comme d'un pantin, tout comme tous les souvenirs et morts-vivants sous son contrôle…

Ou peut-être pas…

Tandis que Berserker continuait sa chute, il vit une lumière sous lui. La lumière grandit rapidement jusqu'à devenir en réalité un énorme cercle de feu, crépitant d'énergie foudroyante. Berserker le traversa, puis il y eut un grand voile blanc.


****


Lorsqu'il ouvrit les yeux, il était ailleurs. Il s'agissait d'une gigantesque grotte volcanique, dont les murs étaient sertis de milliers de pierres précieuses, mais elles semblaient...grises, ternes, comme si elles étaient mortes.

Berserker se releva une nouvelle fois, il n'avait pas mal, c'est comme si la chute dans le tunnel mauve n'était qu'un mauvais rêve. Il y eu ensuite un grondement sourd, et de la lave se mit à surgir soudainement du sol devant lui ! Croyant à un nouveau tour de Kotei, Berserker recula d'un pas. Mais la lave retomba aussitôt pour laisser la place à un être humanoïde géant, entièrement fait de magma, de feu et de foudre. Des plaques de roches formaient un visage colérique, ses muscles saillants, ainsi que ses mains et ses pieds. Sa main gauche était ensanglantée, le liquide rouge s'en écoulant continuellement, tandis que sa main droite tenait une épée de feu.

Guerre était apparut devant lui:
 

L'être ardent pencha la tête vers Berserker, ce dernier se sentant petit et faible comparé à lui, puis il prit la parole.


« Toi ! Tu t'es battu et tu a été tué ! Tu es mort au champs de bataille, comme tant d'autres l'ont fais avant toi, et comme tant d'autres le front après toi. Car je suis Guerre, et je ne meurs jamais. »

Le guerrier rouge grogna en penchant la tête, il savait qui il était, il avait même l'impression de l'avoir rencontré il y a très longtemps.

«  Tu te souviens de moi, mais tu ne me reconnais pas également. Je vais t'aider à te souvenir, de tout... »

Guerre tendit alors sa main ensanglantée au dessus de la tête de Berserker, l'hémoglobine coula sur le colosse de Rosso lorsque Guerre toucha son front, puis il la retira, ayant fait apparaître trois gros rubis dans sa paume. L'une d'entre elle était aussi terne que celles plantées dans le mur, et Berserker sembla faire le lien...

« Tu es devenu plus fort que la dernière fois, parvenir à cumuler trois vies lors de ce cycle est impressionnant. »

Parla l'avatar de feu en plaçant le rubis sombre dans le mur, ajoutant ainsi une nouvelle pièce à sa collection. Les deux autres pierres retournèrent dans le corps de Berserker, ce dernier ne fit rien tandis que Guerre reprit la parole.

« Il s'approche de son objectif, si il réussi, tout ceci n'aura une nouvelle fois servi à rien. Et qui sait combien de temps il te faudra dormir avant le prochain cycle ? »

Le prochain cycle… Des images apparurent dans l'esprit de Berserker, il voyait différentes époques, des lieux aussi étranges et fantastiques les uns que les autres, des personnes tantôt amicales, tantôt hostiles. Mais les images défilaient beaucoup trop vite dans sa tête pour qu'il puisse correctement s'en souvenir. Cela lui donna une migraine, et il dût se tenir le front en geignant. G

Guerre le regarda une nouvelle fois avant de reparler de sa voix infernale.


« Ta mémoire te reviendra un jour, le processus est toujours ainsi. Des images défileront devant toi, et tu en deviendra fou, car il en a toujours été ainsi depuis que je t'ai choisi pour devenir mon Champion… Tu peux encore sauver ce monde, il te reste encore deux vies à passer dans ce cycle, ou alors, peut-être parviendra-tu à y mettre fin… Relève-toi, Berserker, montre-leur à tous, l'étendue de ta rage, l'étendue de ta force. »

Ainsi parla Guerre tandis qu'un autre grondement se fit entendre, de la lave commença à jaillir du sol pour faire disparaître l'avatar de la Guerre et ensevelir Berserker…


****


Il ne voyait rien.

Il n'entendait rien.

Il ne ressentait rien.

Il se trouvait dans le néant absolu. Tout était dans le noir complet, il ignorait donc si il flottait, ou si il était allongé, ou debout. Puis une minuscule lumière fit son apparition, et une autre, et une autre…

Le noir laissa peu à peu place une nouvelle fois au blanc, mais cette fois, Berserker pouvait entendre. Le bruit de la guerre retentissait à ses oreilles, il pouvait le reconnaître entre mille.



***



La bataille pour Gaea continuait toujours, les forces malviennes étaient dans la cité, et les vivants faisaient tout leur possible pour les repousser.

En ce qui concerne les forces de Rosso… Les warboys faisaient de leur mieux, les flammes bleues de Dead leur donnaient espoir, l'espoir de survivre un jour de plus. Tenir jusqu'à demain, tel est le quotidien des habitants rouges depuis toujours…

Mais quand bien même l'Ultime leur donnait espoir, les warboys avaient perdus beaucoup d'esprit combatif depuis la mort de Berserker. Et on pouvait les comprendre, après tout, dans un pays où règne la loi du plus fort, voir les forts mourir effraie les autres… Et donc les soldats rouges se battait plus avec l'énergie du désespoir… Jusqu'à ce que…


À l'endroit où se trouve le char explosé de Rosso, là où se tenait Berserker, des morts-vivants attendaient toujours pour entrer dans la cité verte. Les flammes consumaient encore la carcasse du colosse, du moins, pendant un certains temps.

Le ciel commença à s'assombrir, le tonnerre se fit entendre. La terre gronda et trembla sur tout le champ de bataille. Puis, il y eut une explosion ! Les zombis qui gardaient le cadavre de Berserker furent tout simplement désintégrés par la déflagration, tandis que l'onde de choc se répandit au loin. Ce bruit ne couvrit pas celui du champs de bataille, cependant, nul ne put ignorer la suite…

Tout d'abord, la foudre tombait aléatoirement, frappant parfois le sol, parfois un toit, ou un soldat ennemi.

Puis vint le feu.

Une gigantesque colonne de flammes s'éleva haut dans le ciel, dévorant les malviens aux alentours. Tous, quelle que soit sa position, pouvaient la voir, et assez rapidement, les combattants s'interrompirent pour observer ce phénomène inattendu.

Le pilier ardent sembla crépiter d'énergie foudroyante, puis il s'ouvrit pour laisser apercevoir une titanesque forme humanoïde. L'avatar de Guerre voyait le champs de bataille, il ouvrit la bouche et lança un cri si fort que la terre trembla de plus belle, faisant tomber les combattants et les fondations qui ne tenaient pas assez.

« MISÉRABLES INSECTES !! VOUS QUI OSEZ POUVOIR IMAGINER ABATTRE MON CHAMPION AUSSI FACILEMENT DURANT CE CYCLE… CONTEMPLEZ SON RETOUR ET PÉRISSEZ DE SA LAME ! PAR LE SANG ET LE FEU ! »

Guerre frappa le sol avec la pointe de sa lame flamboyante, il y eut un véritable torrent de magie qui  se déversa dans le corps de Berserker avant que le pilier ardent ne se disperse, après que Guerre soit retourné dans son plan astral, tout en gardant un œil sur les événements.

Les flammes avaient totalement disparues, le silence était tombé comme une chape de plomb sur la cité assiégée. Personne n'osait bouger, aussi bien vivants que morts. Et c'est à ce moment qu'un cri retentit sur tout le champs de bataille, aucun autre bruit ne le couvrant, il se fit parfaitement entendre. Et ceux qui connaissaient Berserker pouvaient parfaitement reconnaître ce hurlement.

Et le colosse des volcans se releva, tenant toujours son épée de pierre en main. Il leva le bras au dessus de sa tête sans arrêter son cri de guerre. Lorsque Berserker cessa son hurlement, il prit appui sur ses jambes pour effectuer un bond prodigieux en l'air, puis tomba lourdement dans la marée ennemie, provoquant une explosion. Il recommença plusieurs fois la même chose, et il se dirigeait lui aussi vers l'Arbre-Monde.

Il savait que Kotei en avait fait sa cible principale, le reste du conflit ne servait qu'à faire diversion… Mais il comptait bien mettre un terme à ce conflit, une fois pour toute.

En parlant du conflit, ce dernier avait reprit de plus belle, mais cette fois-ci, les vivants semblaient avoir plus d'ardeur que plutôt. Déjà enveloppés dans les flammes bleues de l'espoir de Dead, des marques rouges apparurent sur certains des alliés. Ces derniers entraient alors dans une rage guerrière inarrêtable, ils ne ressentaient plus la fatigue ou la douleur, sans compter leur puissance qui avait augmentée. Oui, les alliés proches du guerrier de Rosso devenaient berserk !

Quand au colosse de Rosso, la Frénésie le faisait toujours bondir en direction de Kotei. Il pouvait déjà apercevoir sa silhouette, et il se battait à mains nues contre Aéris. Il reconnu également Arhianna, qui se battait contre l'ancien roi de Verde. Berserker se souvenait de lui, il l'avait déjà vu lors du dernier cycle, et il ne l'avait jamais aimé de toute façon.


(hrp) Berserker saute en direction de Kotei, causant une explosion entre chaque bonds. Il est encore assez loin, et puis, il doit encore affronter quelqu'un Wink Le moral des alliés est boosté et ils se battent avec plus d'ardeur, je laisse le choix à Dead si ça affecte les Pjs ou non. Navré du temps d'attente :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéris Maven
Giallo - Rang 3
Giallo - Rang 3
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/02/2016
Localisation : Très probablement entrain de composer une nouvelle mélodie~

Inventaire
Objet: Casque à Vision Infrarouge.

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Dim 7 Mai - 10:57

La ceste de métal de Kotei se déroula en fouet pendant que quelque chose brillait d'un éclat violet, quelque chose qui rendit possible cette guerre,
la clé de Malva. Des morts étaient entrain d'apparaître tout autour de Kotei, des morts qui ne m'étaient pas inconnus, je connaissais chaque personne de ce groupe macabre, j'avais tous leur noms en tête, je savais qui ils étaient, ce qu'ils faisaient dans la vie, de qui était composés leur famille, ce qu'ils aimaient, ce qu'ils détestaient... Ce n'était personnes d'autre que des habitants d'un royaume ne réclamant que la paix.


Kotei : Une reine qui abandonne son royaume ? Comme c’est intéressant. Il meurt et toi, tu n’es même pas là pour les aider.

Sale monstre... Comment pouvait-il se permettre de continuer à invoquer des morts pour se défendre ? Surtout l'âme de ces gens là... L'Empereur n'est qu'un lâche aux intentions obscures, mais, Kotei n'est qu'un homme possédé. Je ne l'oublie pas, je ne pouvais tout simplement pas. Le fait de voir tout ces gens être ressuscités ici me fit un énorme pincement au coeur, j'avais tant envie de laisser exploser ma colère ici, et pourtant... Il fallait que je fasse autrement.

L'arme de l'Empereur vint m'attraper au poignet sans que je ne puisse vraiment y faire quoi que ce soit, il me tira dans sa direction, et un boulet de canon vint me frapper en plein dans la tête. Je tombais en arrière, je voyais tout flou, mes oreilles sifflaient, je crois que ma mâchoire était cassée avec ça, je suis bien assommée... Mais pas encore hors combat. Certes, je l'avoue, je ne me sens pas capable d'attaque Kotei, jouer une mélodie du guerrier est impossible dans l'instant présent, mais je pouvais tenter autre chose, même si j'imagine bien que l'Empereur ne me laissera jamais faire.

Alors que je me mettais difficilement à genoux au sol, alors que je déployais mes ailes, je faisais passer horizontalement ma main dans les airs devant Kotei, et non pas l'Empereur, afin de lui adresser un message. Mes amis meurent à Giallo, mais ils savent que je suis là pour vaincre l'Empereur, détruire la clé, et faire disparaître toute l'armée macabre. Il n'y avait que de cette manière que je pouvais les aider, et ils le savaient très bien, maintenant, ils devaient juste tenir bon.


Aéris : Mon peuple meurt, mais je ne les ai pas abandonnés, non, je ne les abandonnerais jamais. Si je ne suis pas là bas pour les aider, je suis ici pour les sauver. Et puis... Moi au moins je n'ai pas eu la mauvaise idée de me faire possédée par des âmes obscures, me contrôlant maintenant pour détruire le monde~!

Suite à apparition de ce texte, j'adressais un sourire à l'Empereur, un sourire provocant, puis, je faisais de grands battements d'ailes pour m'éloigner le plus possible de l'Empereur, de sorte à ce que je me retrouve entre lui et Ahriana qui pourchassait l'Ent (car si j'ai bien imaginé la scène, il y a de la distance à parcourir avant d'atteindre l'arbre-monde depuis la position d'Aéris et Kotei). Maintenant, j'espère que je suis assez éloignée pour reprendre correctement mes esprits et pour retrouver un bon usage de mes mains, après, je jouerais la mélodie du repos pour me soigner, mais si Kotei se presse pour arriver ici et que je n'ai pas le temps de me soigner, je continuerais de lui barrer le chemin avec une mélodie du guerrier. Je vois encore flou, je ne sais pas si je suis assez loin, je ne peux qu'espérer.

[Dé d'action :
-Raté : Aéris s'éloigne un peu mais pas assez de l'Empereur qui n'aura qu'à avancer un peu pour continuer de l'attaquer.
-Réussit : Aéris s'éloigne assez et selon ce l'Empereur peut faire pour l'attaquer à une telle distance, elle aura le temps de reprendre ses esprits.
-Parfait : Aéris s'éloigne parfaitement et fais se soulever au sol grâce à ses battement d'ailes un nuage de poussière brouillant la vue de l'Empereur et de ses pantins.]

_________________


~Yes, I will see you through the smoke and flames~
~And I 'll be there to support you~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   Dim 7 Mai - 10:57

Le membre 'Aéris Maven' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille finale ! [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille finale ! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ La guilde LudiK ] Bataille finale de Campagne
» Dagor Dagorath ou la Bataille Finale
» Ginny Weasley ♥ Un caractère flamboyant! TERMINEE
» Bataille finale Kanagan [1/2]
» La bataille finale (v2) avec Obi-Wan et Anakin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: VerdeTitre :: Gaea-
Sauter vers: