Partagez | 
 

 Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

Inventaire
Objet: Un éclat de pierre rose, Philtre d'Aphrodite, Breuvage d'Hermès, Pendentif Boîte à Musique.

MessageSujet: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Mar 6 Déc - 21:24

Without avait pesé le pour et le contre de l'aventure. Il avait fortement réfléchi, il ne pensait qu'à ça en fait. Assis sur son rocher, il avait l'air d'un penseur dans sa position. Il s'était finalement décidé : Il allait parler à Wukuri d'homme à homme (C'est une expression.) afin de parler de leurs ressentis l'un de l'autre. Without admire profondément l'Archi Druide et n'accepterait pas de faire silence suite à ses derniers actes. Il devait dire ce qu'il avait sur le cœur au gardien de Verde.

Il était un aventurier, pas un tueur, dans un monde où les rêves en sont le titre, celui qui rabaisse les idéologies des autres n'existe pas. Chacun peut croire en ce qu'il désire, ce monde est crée pour cela. Et Without n'abandonnerais pas la vision d'un monde d'aventure où les anciens ennemis deviennent les nouveaux amis, et où Tuer est remplacé par le mot Vaincre.

Il dégaina son fleuret en se levant du haut de son gros caillou et brandit sa lame vers le ciel. Il s'était arrêté à Rosso, mais il pensait maintenant immédiatement faire marche vers Verde, même si cela mettrait du temps. Il voulait pouvoir faire une poignée de main viril avec l'homme qu'il respecte, que les deux puissent se comprendre.

Il rangea ensuite sa lame et entendit deux personnes qui n'avaient pas pointés le bout de leur nez depuis un long moment avant. La voix d'Ink s’éleva dans un doux brouhaha qui ne faisait plus souffrir Without avec l'habitude :

"Hey ! Excuse-nous d'être partis sans prévenir, on avait deux trois affaires à régler!"

La voix d'Error ne fut qu'un rire dérangeant, il ne parla même pas directement au petit squelette qui haussa les épaules. Que pensait Error de lui dorénavant? Après tout, cela fait depuis son affrontement au fleuret avec lui qu'il n'a pas été victime d'Error. Il ne savait pas comment fonctionnait ce type, mais c'était peut-être la fin de la tension entre ces deux-là...

Without descendit enfin de son rocher pour se diriger vers Verde, mais la route juste pour quitter Rosso et la traversée allait lui mettre des plombes à pieds. Il fit donc conversation avec Ink qui lui demandait les nouvelles.

"QUOI??? Vous avez été dans le Gouffre des Hurlements?!!! Et vous avez un magical boy en armure?! Waaaah!!!! Je regrette de ne pas avoir été là pour t'aider!!!

-Ce n'est rien voyons, je suis un grand garçon, je sais me débrouiller dorénavant."

Without parlait à voix haute car Ink communiquait par l'Anti-Void, et donc seule sa voix résonnait dans la tête du squelette.

"En tout cas, je te félicites ! Tu as fait d'énormes progrès en très peu de temps !!!



-Heh, Merci!


-Tu..."



Cette dernière voix venait d'Error, mais il n'acheva pas sa phrase et Ink eut beau insister semble-t-il à sa voix, il ne parvint pas à faire cracher le reste à Error. Without eut un sourire, il aimait bien au final la compagnie de ces deux-là. Les anciens ennemis peuvent devenir les nouveaux amis, pas vrai?...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Mer 7 Déc - 18:46

Les péripéties de l'empereur

« Nous nous absentons quelques jours pour mettre en place une futur stratégie et commander aux troupes, et lorsque nous revenons, nous apprenons qu’un millier d’hommes se sont fait terrassés par seulement cinq guerrier ? Ne te moquerais tu pas de nous Califragiminus ? »
« Non, je vous assure grand empereur, ils étaient cinq, mais c’était les plus grands aventuriers du monde des rêves. Et c’est Califragius. »
L’empereur attrape à ce moment même, le pauvre message au niveau de la gorge, serrant avec force et puissance son poing.
« Peut importe ton nom, nous n’avons pas que cela à faire ! Je dois à présent me rendre dans les contrées rouges, ne me décevais pas une nouvelle fois. »
« B-bien empereur ! J’arrive plusl à respirer. »

Après plusieurs semaines d’absence, l’empereur refit surface pour la première fois aux côtés de son armée. Ce fut terriblement long pour certain, mais une guerre ne se prépare pas en un claquement de doigt. Bien que les capacités de la clef de Malva, pouvant faire lever une armée en quelques instants reste impressionnant, ce n’est pas avec ceci que l’empereur a vaincu Arancioni, et ce n’est pas ainsi qu’il vaincra sa prochaine cible. Ce qu’il prévoyait été bien plus grand, plus stratégique et plus spectaculaire. Pourquoi ne prépare-t-il pas ses défenses ? Pourquoi seulement une attaque dévastatrice est mise en préparation ? Car le but de Kotei n’est pas de construire mais bien de détruire. Inutile de préparer une défensive, si vous savez pertinemment que cette position ne vous apporte rien de plus qu’un avant-poste.

Quelques heures de marches lui suffirent pour atteindre Rosso. Pendant cette marche, il réfléchissait, ces prévisions étaient-elles jusqu’à maintenant parfaite ? Attaquer le royaume du terrible dictateur. Ce monarque se disait être le plus grand, le plus puissant et pourtant il s’est lui-même donné la mort. Dans la disgrâce et le déshonneur aux yeux de son propre peuple. Il avait prévu une victoire éclair, elle fut effectuer avec succès. Il avait ensuite imaginer que les aventuriers se mettent en route, de toutes les contrées afin de protéger l’arbre monde. Si cet arbre venait à tomber, la chute du monde des rêves seraient certaines. Comme ces prévisions les laissaient penser, elles se réalisèrent, leur principale opposant devient alors le royaume de l’équilibre, cette bataille marquera la fin d’un règne, et le début du chaos. Une dernière prévision avait été faîtes, celle d’une attaque maritime par le royaume de l’océan. Elle ne fut jamais recensée. Il y eut bien un affrontement au cimetière des bateaux, mais ce n’était pas une attaque, cela n’y ressemblait en rien. L’empereur était perplexe quand à cette action de la part du bleu, pourquoi faire ainsi ? Quel était le but de cette manœuvre ? La perte d’effectif n’est pas à envisager. C’était le plus gros point noir dans sa stratégie. Où se trouvaient à présent ces navires ? A quoi servait-il ? Il n’en savait rien. Malgré sa récolte d’informations, il ne put parvenir à dénicher ces brigands.

« Rosso, ce royaume où les plus grands guerriers naissent. Bêtise, la force brute n’est rien face à notre intellect. »

Berserker, Wukuri Supirittsu, Solaiman Organa, Dead, mais principalement, Morino Ryoushi. Cet homme avait fait pencher la balance avec violence. Le premier être à avoir reçut la bénédiction d’Iridian, cet homme est une véritable plaie. Le caillou dans la chaussure que l’on n’arrive pas à retirer. Fort heureusement, Aldrim commence à maîtriser de mieux en mieux, les capacités d’Ulraghjan. Il s’en amuse même, jouant à ce jeu de torture et de chasse qu’il a confectionné pendant l’absence de notre ex-héro. Les pensées de notre cher empereur, resteront scellé à partir d’ici. Revenons-en, à notre aventure du jour.

Un grondement violent résonna alors dans la carrière. Un séisme d’une rare violence, même pour le royaume rouge. La pierre tomba, le sol s’effondra sur une partie des mines souterraines. Du souffre surgit alors des crevasses formées par le tremblement de terre. Ce gaz est mortel pour n’importe quel être vivant qui n’y est pas immunisé. S’infiltrant dans vos organes, il durcit et bloque votre respiration, votre gorge devient terriblement sèche et impossible de parler, ni même de respirer. Je ne vous envisagerais pas de boire de l’eau, le souffre possède une réaction terriblement atroce couplé à l’eau, vous ne feriez qu’aggraver la situation. L’aventurier aux couleurs maussades, se retrouva bloqué. Un éboulement l’avait fait chuté de plusieurs mètres vers les profondeurs, il se retrouve à présent bloquer entre une paroi de roche et une rivière de lave. La chute lui avait fait perdre la vie durant quelques instants, mais un esprit fut dévoré, le ramenant à son état originel.

Comment faire pour remonter à présent ? Se disait-il tout en observant le sommet de la corniche bien trop haut pour ses conditions physiques. Une pluie de cendre était entrain de tomber avec douceur tel de la neige, alors qu’un peu plus loin, il aperçut une ombre, une forme, puis un visage approcher. Un aventurier rouge, il espérait se tromper, il espérait qu’il s’agisse d’une aide et non d’un ennemi. Il espérait que ce petit accident, se retrouve rapidement régler. Il ne voulait pas perdre du temps ici. En espérant que cette personne ne connaisse pas son visage, il leva le bras et demanda de l’aide à cet inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasu Fujiwara
Bianchi - Rang 2
Bianchi - Rang 2
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 16

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Mer 7 Déc - 22:55


Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os...

Ft. Kotei, Without


Mais... Qu'est-ce qui m'a pris... De venir ici?!? Je devrais apprendre à m'imposer des limites, certes je veux découvrir Yume... Mais ce n'est pas une raison pour se faire cuire vivant...! En plus, je savais que je n'aimerais pas ce royaume avant même d'atteindre la carrière volcanique. Moi j'aime Bianchi, ses grandes étendues blanches, son éternel froid... Pas Rosso, sa lave et sa chaleur insoutenable! J'ai beaucoup hésité à utiliser mon pouvoir pour la stopper, mais c'est un endroit dangereux. Je ne sais jamais quand je pourrais en avoir besoin, alors dans le doute... Mais c'est de plus en plus difficile à supporter! Pour couronner le tout, je n'ai absolument aucune idée d'où je suis, et donc d'où je vais. La carrière volcanique est beaucoup plus grande et dangereuse que je ne l'imaginais.. Partis comme c'est, j'ai de la chance si je ne finis pas carbonisé à la fin de la journée... Uuuh... Je dois rester calme. Ici, il est claire que je ne peux compter que sur moi-même, et ce n'est pas le moment de paniquer. Après tout, il me manquait juste de quoi manger et de quoi m'orienter j'avais juste à boire... C'est déjà ça, non? En même temps, ça m'apprendra à ne pas avoir été prévoyant! Je vais au moins essayer de profiter du paysage. C'était tout de même la première fois que je voyais des volcans, ou même de la lave. J'entends un gros fracassement et le sol commence à trembler. Un séisme? Il fut court, mais extraordinairement violent... Je dois faire attention, on ne sait jamais quand un autre séisme peut retentir... On dirait que le sol a craqué à certains endroit. Qu'est-ce qui bouge là au bout? On dirait bien que quelqu'un est tombé dans une crevasse! Comment se fait-il qu'il aie survécu à sa chute..? Il avait dû tomber d'une sacrée hauteur, alors pour survivre à ça... Oh et puis on s'en fiche, je ne peux pas le laisser mourir là sans rien faire! Une rivière de lave est juste à côté de lui. J'ai une idée. Je devrais pouvoir utiliser mon pouvoir pour durcir la lave et marcher dessus... Mais le gaz qui s'échappe des brèches ne me rassure pas vraiment. En plus, il est tourné vers une autre personne et ne semble pas m'avoir vu... Dans l'immédiat, il vaut mieux essayer de le sauver moi-même. Quelle loi serait la plus appropriée...? Je pourrais peut-être me servir des cendres qui tombent en masse... Je sais, on va essayer ça: les cendres refroidissent très fortement tout ce qu'elles touchent. Et hop, d'une pierre deux coups! Non seulement je vais pouvoir traverser la rivière sans problème, mais en plus je ne risque plus d'avoir chaud avant au moins quinze minutes. J'attends patiemment que la lave durcisse tout en avançant prudemment. Une fois atteint le trou, j'utilise ma cape pour me protéger du gaz et tapote l'épaule de l'inconnu pour qu'il me voit. Je lui montre du doigt la coulée de lave durcie, ça devrait suffire pour qu'il comprenne. Il serait facile de remonter, à condition qu'on se dépêche: la lave qui continue de couler risque de recouvrir le chemin que j'ai créé, et si on attend trop la hauteur de la lave durcie va monter encore et encore jusqu'à ce qu'on se retrouve bloqués. Par contre, quelque chose me dérangeait, je ne peux pas dire quoi mais j'ai l'impression d'avoir commit une erreur. J'ai fait une faute dans mon raisonnement? Non, je ne pense pas... Il me semble que cela vient de l'inconnu... Il dégage quelque chose qui me met comme... mal à l'aise.

© Halloween



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

Inventaire
Objet: Un éclat de pierre rose, Philtre d'Aphrodite, Breuvage d'Hermès, Pendentif Boîte à Musique.

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Jeu 8 Déc - 13:47

Woah ! Quelle secousse! Without avait manqué d'en perdre l'équilibre en remuant les bras comme un oiseau. Les voix dans l'esprit de Without et même celles d'Ink et Error étaient couvertes par le grondement. Une fois correctement sur pieds, Without regardait autour de lui pour observer plus loin un glissement de terrain. Rosso était vraiment un endroit dangereux, et ce n'était pas la mission que lui avait donné il y a longtemps le Dr.Fantasia qui allait lui faire dire le contraire.

Il aperçut au même moment quelqu'un s'avancer vers le glissement de terrain, mais il ne savait pas à qui il avait affaire. Trop loin pour savoir, il s'approcha en penser devoir le prévenir qu'il courrait un danger en restant trop près du danger qui venait de se produire.

Il courut jusqu'à proximité de lui et s'arrêta, observant que l'inconnu en aidait un autre avec un pouvoir qu'il ne pouvait pas encore définir, il avait refroidit très rapidement la lave et même Without n'en croyait pas ses yeux. Dead lui avait apprit un peu de sa science, mais là, ça prouvait que la magie surpasse largement la science !

Il se pencha un peu en le regardant aider l'autre. Il n'allait pas intervenir et se mettre dans les pattes des autres non plus. Ink aussi admirait la scène :


"Si tu veux mon avis, vu leurs corps tout fins, ils viennent pas de Rosso, ni l'un, ni l'autre. J'ignorais qu'il y avait autant de touristes sur un royaume aussi barbare !"


Without ne répondait pas, mais Ink avait très certainement raison, demandant à haute voix aux deux plus loin :

"Eh ! Tout va bien ici?"

Il toussa en sentant la cendre et couvrit le bas de son visage avec son écharpe, la resserant dans ses mains osseuses. Il ignorait pourquoi, mais cette écharpe comptait beaucoup pour lui, même si Error avait plusieurs fois désiré lui arracher d'autour de son cou.

D'ailleurs, à cette hauteur, Without pouvait décrire l'apparence des deux inconnus. Le premier est un jeune homme habillé noblement et avec des yeux qui attiraient le regard et la curiosité du squelette demi-portion. Puis l'autre, plus petit, était couvert d'une cape munie d'une capuche qu'il portait en ce moment même. Donc son physique restait encore inconnu à lui autant qu'à l'autre au final.

"Si tu veux mon avis, le grand gars doit être un sympathique, il a aidé l'autre à sortir de cette galère!"

Lança Ink.

Probable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Jeu 8 Déc - 21:06

Le messager

La magie, la science, deux choses si différentes pourtant si proche. La magie est une science que l’on ne peut expliquer. Certains usent de la magie, appuyant sur ses propriétés liés à l’énergie même du corps ou d’intermédiaire. A partir du moment où on explique ce procédé d’énergie, cela devient de la science. De même pour la science, un scientifique au niveau au-dessus du commun, sera traité de magicien par ses congénères, car il peut comprendre et faire des choses que le commun des mortels ne peut imaginer. La magie est une science, comme la science est magique, les deux ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Si je peux parler en tant que néophyte scientifique, ce qu’il vient de se passer se nomme un choc thermique. Mais normalement, un choc thermique avec la lave ne devrait pas changer sa texture, du moins, pas comme elle devrait le faire à l’heure actuelle. Ce pouvoir n’est donc tout simplement pas un procédé de changement de matière. Il modifie les lois qui l’entourent en fonction de ce que demande son utilisateur.

Notre aventurier, contrairement à votre cher narrateur, n’est pas très proche de la science. Il n’en connait que les bases, si ce n’est moins. Il n’a donc pas réfléchit aux procédés de ces capacités et à quel point elles peuvent être dangereuses. Mais tout pouvoir à ses limites. L’esprit, même en ayant aperçus cet homme marcher sur cette lave solidifier plus tôt, n’était pas très rassurer. Il ne faut pas oublier que nous sommes tout de même proches d’un bain de lave en fusion. Après un court instant de doutes, il suivit le "magicien" sur son chemin à peine sécurisé. La chaleur et les étincelles des flammes, effrayés quelque peu l’être fait de ce si fragile mais si délicat matériau. Il ne put s’empêcher de placer son voile comme une couverture, se protégeant des projections de feux.

Une fois de l’autre côté de la rive, l’empereur remercia très brièvement son noble sauveur avant de se tourner vers ce nouveau venue. Les terres de Rosso sont animés aujourd’hui, il n’est pas de ce royaume lui non plus, se disait la victime du précédent accident. Trois personnes de royaumes différents, se retrouvant dans ces terres de feux et de cendres où le mot vivre n’existe pas. Ce petit être, un squelette au format étrange, il ne représentait presque pas un être vivant. On aurait dit qu’il était né ainsi, sous cet état de mort-vivant. Un nouvel esclave sous mes ordres ? Se dit-alors le maître possesseur de la clef de Malva. Il se ravisa très rapidement, changeant de position son regard et retira la capuche de son voile. Il dévoila alors son visage aux deux jeunes aventuriers. Il ne les connaissait pas et il ne le connaissait pas, cela l’arrangeait terriblement, il n’aurait pas besoin de faire de grabuge tout de suite.

« Enchanté de vous rencontrer aventurier des rêves. Vous ne venez pas de ces contrées vous non plus n’est-ce pas ? Si vous nous poser la question, nous vous répondrons que nous sommes ici pour délivrer un message au protecteur de Rosso, le colosse Berserker. »

Il mentait, c’était évident, mais qui pouvait savoir ce qui se trouvait derrière se sourire constant que possède ce jeune garçon ? Un sourire qui ne s’éteint jamais, toujours présent même dans la dépression, dans la colère et la tristesse. Petit détail assez perturbant, il ne possède pas deux mandibules comme n’importe quel être, mais bien une seule. Une seule mâchoire qui ne s’ouvre jamais, une seule rangée de dents liant les deux parties de son crâne. Comment faisait-il pour communiquer dans ce cas ? Très certainement par un procédé télépathique, ou autre chose, une voix spectrale peut être ? Qui sait ? Ne nous attardons pas sur cela, nous avons bien mieux à faire, comme se soucier de l’environnement qui entoure nos jeunes aventuriers. Les vapeurs de souffre risquent d’être dangereuse à long terme. Le jeune homme capuchonné leur proposa alors de s’évader de ce lieu, ayant subit précédemment un terrible tremblement de terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasu Fujiwara
Bianchi - Rang 2
Bianchi - Rang 2
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 16

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Ven 9 Déc - 22:58


Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os...

Ft. Kotei, Without


Heureusement pour moi, l'étranger accepta de me suivre sans broncher. Il n'était pas vraiment rassuré, ça se voyait, et mit sa capuche pour se protéger des giclées de feux. La traversée se fit sans encombre, je suis soulagé... Je ne suis pas vraiment du genre à stresser, mais notre situation dans la crevasse était vraiment précaire... On a frôlé la catastrophe! Une fois suffisamment loin des sorties de gaz, je remets ma cape normalement. L'aventurier me dit le "merci" le plus bref que j'aie entendu de ma vie. Après tout, on ne sauve pas quelqu'un pour la reconnaissance ou pour la gloire... Ça jette un froid, mais je ne vais pas en faire tout un plats. Une petite voix nous demande si nous allons bien, il s'agit du deuxième aventurier que j'avais vu de loin plus tôt. Il m'était complètement sortis de la tête! C'est un petit squelette avec une écharpe et un fleuret. Il semble différent des morts qui ont attaqués le village du désert blanc... Dans le doute, je préfère rester sur mes gardes. C'est drôle quand j'y pense... Voir un squelette vivant m'aurait vraiment étonné il y a quelques temps, mais cela me paraissait normal aujourd'hui. J'allais lui répondre que nous allions bien, mais l'aventurier que je venais de sauver prit la parole avant moi.
-Enchanté de vous rencontrer aventurier des rêves. Vous ne venez pas de ces contrées vous non plus n’est-ce pas ? Si vous nous poser la question, nous vous répondrons que nous sommes ici pour délivrer un message au protecteur de Rosso, le colosse Berserker.

Rosso avait donc un roi? Ça ne doit pas être facile de régner sur un royaume comme celui-ci... Mais quelque chose me trouble chez lui... Il était très poli et souriant, certes, mais j'ai vraiment un mauvais pressentiment par rapport à lui... Qui plus est il parle en "nous", ce qui signifie qu'il est soit fou soit accompagné. Je vais essayer de ne pas trop lui faire ressentir ma méfiance... Après tout, il est possible que je trompe complètement. Après un court instant, il nous propose d'aller nous mettre à l'abris. Même si il ne me disait rien qui vaille, je suis tout à fait d'accord avec lui sur ce point. Nous n'étions pas en sécurité ici. Et puis de toute façon je n'ai absolument aucune d'idée d'où aller... Donc je ne peux pas vraiment faire mon difficile. J'approuve d'un signe de la tête avant d'ajouter:
-Vous n'imaginez pas à quel point je suis heureux d'avoir trouver d'autres aventuriers en ces terres, j'étais complètement perdu. Je me présente, Fujiwara Yasu de Bianchi. Bien sûr, vous pouvez m'appeler Yasu.

C'était dur à avouer, mais je leur dois la vérité: ils sont mes sauveurs indirects, et la moindre des choses est d'être honnête avec eux. Sans eux, je ne vois vraiment pas comment je m'en serais sorti... Les cendres continuaient encore et toujours de tomber, rendant la température plus supportable pour moi. Pas que l'air soit froid, mais le fait de toucher les cendres avec la peau faisait vraiment un choc. Ce n'est pas vraiment la même chose quand elles touchent les habits, surtout les miens, car c'est la chaleur des vêtements qui est absorbée et pas celle du corps. Heureusement que ceux-ci couvraient entièrement ma peau, ou une telle variation de température pourrait faire quelques dégâts...

© Halloween



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

Inventaire
Objet: Un éclat de pierre rose, Philtre d'Aphrodite, Breuvage d'Hermès, Pendentif Boîte à Musique.

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Sam 10 Déc - 22:34

L'inconnu encapuchonné montra enfin son visage. Without cligna plusieurs fois des yeux en observant quelque chose qui l'intriguait plus que tout dans ce personnage : Son sourire. Tout lié, sans rangées de dents supplémentaires. C'est vrai que c'était perturbant quand même, mais pourquoi était-il étonné dans un monde où tout est possible?

L'homme en question lança alors la discussion.

« Enchanté de vous rencontrer aventurier des rêves. Vous ne venez pas de ces contrées vous non plus n’est-ce pas ? Si vous nous poser la question, nous vous répondrons que nous sommes ici pour délivrer un message au protecteur de Rosso, le colosse Berserker. »


Wait, what? Nous? Qui ça? Genre...Eux trois, ou bien il a une personnalité mutliple? Ou bien est-ce une erreur auditive? Without frappa discrètement et légèrement sur la machine à entendre la lumière que lui avait incrusté NoiseMaster pour vérifier qu'il ne déconnait pas directement sur son audition. Mais c'est bien "Nous", qu'il avait balancé. Without aurait voulu trouver une réponse, mais il aurait pu dire la même en parlant de Ink et d'Error. Chacun a ses secrets et Without ne voulait pas pénètrer l'intimité des autres.

Il devait donc porter un message à Berserker? Without le connaissait depuis que sa mère lui en avait parlé et lorsqu'il la rencontré sur le champ de bataille à la recherche d'Iridian. Un grand homme qui mettait Without à l'état de fourmi dans son esprit.

Donc ce jeune homme avait besoin d'aide dans son périple? Pensa Without. Evidemment, Ink et Error donnèrent leurs avis secrètement au squelette.

"Tu penses vraiment pouvoir lui servir à quelquechose quand un autre aventurier peut geler de la lave?


-Ne l'écoutes pas! Tu as dejà traversé Rosso dans le passé ! Tu peux le guider !!!"

Without faisait la moue sans le remarquer, perdu entre deux choses raisonnables. L'autre homme se présenta alors à son tour, Without n'ayant encore rien dit.

-Vous n'imaginez pas à quel point je suis heureux d'avoir trouver d'autres aventuriers en ces terres, j'étais complètement perdu. Je me présente, Fujiwara Yasu de Bianchi. Bien sûr, vous pouvez m'appeler Yasu.

Ink eut un rire satisfait, disant encore et toujours "Tu vois!" Et le visage du petit squelette s'illumina. Il balbuita alors :


"J-Je connais assez bien Rosso ! J'y suis déjà allé ! J-Je peux vous emmener à peu près où vous voulez, si ce n'est pas trop précis ! Pour partir d'ici, continuez dans cette direction, nous ne sommes pas loin de Verde depuis ce point."


Il pointa la direction en question même si l'horizon affichait encore les terres volcaniques. Il eut les joues bleus à questionner l'inconnu en cape :

"Après, je sais que Monsieur Yasu est fort mais...Laissez-moi vous aider moi aussi!"


Quel coeur d'or ce gamin, Wukuri se doute qu'il courre à sa perte, mais au moins, il restera aventurier noble jusqu'au bout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Dim 11 Déc - 20:38

Sournoiseries

Rosso sous des températures glaciales, une véritable œuvre d’art, je dois l’avouer. Les cendres à l’intérieur de cette bulle où les lois se brisent, effacées l’énergie des objets qu’elles touchaient. Même si notre empereur connaissait par un moyen qu’il ne pouvait expliquer, le changement de cette loi physique, il ne pouvait ni l’expliquer, ni le comprendre. Et c’est ce qui va très certainement bouleverser le parcours de nos aventuriers. Quelques minutes seulement été passés, le pouvoir était donc encore actif, votre narrateur ne fait que vous en informer.

L’être aux pouvoirs étranges venait du royaume des glaces, voilà peut être pourquoi il put transformer la chaleur irrespirable de Rosso en une petite température d’été. Le jeune squelette s’exprima enfin aux aventuriers. Il l’avait déjà fait précédemment, mais ce n’était qu’une brève intervention. Cette fois-ci, il s’afficha comme un guide aux yeux des deux aventuriers, prononçant ses mots avec une légère timidité, il venait de prouver qu’il serait capable d’aider malgré ses petits bras. Il ne possède pas de pouvoir extraordinaire, ni une force démoniaque, mais cela signifie véritablement être inutile ? Toute chose possède son utilité dans ce monde, voilà pourquoi je n’aime détruire même ce qui paraît le plus noir à travers le temps. Après indication par un bref mouvement, d’une direction pour s’évader de l’enfer, il ajouta avec discrétion à notre antagoniste principale.

« Après, je sais que Monsieur Yasu est fort mais...Laissez-moi vous aider moi aussi ! »

Alors que Kotei Seishin, empereur du monde des rêves, se préparaient à remercier le petit squelette pour le remercier de cette acte de bravoure, son cou fut exposer à une petite cendre volcanique. La petite cendre eut l’effet d’une bombe sur le corps de l’esprit. La chaleur intense de Rosso venait de disparaître instantanément, détruisant les pages qui composaient son corps jusqu’au niveau de l’épaule droite. Que s’était-il passé ? Comment une réaction aussi soudaine pu arriver ? L’empereur, pour se protéger d’une éventuelle nouvelle attaque, se couvre de son voile, se protégeant ainsi de la chute de cendre mortelle. Peut être n’avez vous pas saisit la situation ? C’est un procédé scientifique qui vient de s’appliquer au matériau qui compose notre cher esprit. Ce qui n’est pas élastique peut éclater face à ce genre de procédé. Un chaud-froid rapide et intense, brise la matière et cède les liaisons entre les molécules. Ce qui possède des molécules soudées, très difficile à séparer, sont beaucoup plus difficile à replacer à leur format d’origine. Alors que des liaisons plus souples, peuvent revenir à leur état naturel bien plus facilement.

Sans ne plus bouger, sans qu’aucun mouvement ne vienne déranger cette position de sécurité adapter avec réflexe par l’empereur, il s’écria : Quelle est cette sorcellerie ? Pourquoi nous attaquez-vous ? Pendant qu’il terminait sa phrase, alors que son sourire restait toujours affichait sur son visage, son bras se reformait doucement. Des feuilles blanches entouraient le trou béant dans son corps afin de le reformer à l’origine. Il ne comprenait pas, malheureusement pour lui, ces lois scientifiques qui régissent les matériaux. Toujours sous ce même voile, tentant de récupérer son calme, il continua de s’exclamer aux deux aventuriers.

« Nous n’aimons pas véritablement être attaqué ainsi en traître. Alors, je vous en pris, expliquez cette farce tout de suite où nous nous dirons adieu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasu Fujiwara
Bianchi - Rang 2
Bianchi - Rang 2
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 16

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Jeu 15 Déc - 16:44


Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os...

Ft. Kotei, Without


Le petit squelette dit connaître les lieux. Sauvé! Je pense que j'ai rarement été dans une situation aussi dangereuse que celle-ci... Il a l'air assez timide, mais je suis sûr qu'il a bon fond. Ce genre de choses se voient tout de suite.
-Après, je sais que Monsieur Yasu est fort mais...Laissez-moi vous aider moi aussi !

Wow... Je me demande pourquoi il pensait ça. Ce qu'il a vu de mon pouvoir peut-être? Pour moi, la force se juge à la volonté d'une personne, à sa détermination. Pas a ses capacités innées. Je n'aurais aucun mérite à utiliser mon pouvoir seul pour vaincre un ennemi. Enfin... Je ne vais pas non plus refuser un compliment! Il semblait avoir encore beaucoup à apprendre, mais il me fait bonne impression. Outre cela, mon mauvais pressentiment ne cesse de grandir... C'est pour devenir fou, j'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose, un stupide détail, et qui pourtant va me retomber dessus. "Quelle est cette sorcellerie ? Pourquoi nous attaquez-vous ?" Mais pourquoi dit-il ça? Je ne vois aucun autre aventurier dans les parages, ni même la moindre bête. Était-il fou? Pendant qu'il hurle ceci, je remarque qu'il sourit toujours... Il avait ce sourire depuis le début, et c'est en partie ce qui m'a mis à l'aise... Mais il n'a pas le choix! Il n'a tout simplement pas de séparation entre ses dents. Comment est-ce que je peux l'entendre alors...? Je vais garder toutes ces questions dans un coin de ma tête.
-Nous n’aimons pas véritablement être attaqué ainsi en traître. Alors, je vous en pris, expliquez cette farce tout de suite où nous nous dirons adieu.

Mais qu'est-ce qui lui prenait à la fin? Au bout d'une rapide observation, je remarque le trou sur son cou... Alors il a vraiment été attaqué...? Par quoi...? Comment...? Je ne pense pas que ce soit mes cendres, il aurait pu être brûler tout au plus mais là... A moins que son corps ne soit différent du mien? C'était une possibilité à prendre en compte, vu toutes les créatures qui vivent à Yume... Dans le doute il vaut mieux m'éloigner de lui. Mais si il ne supporte pas les chocs thermiques et qu'il sort de ma zone, ça peut devenir encore pire... D'un autre côté il sera beaucoup moins violent que si une cendre le touche. Il s'est protégé avec un voile, il ne risque plus grand chose dans ma zone... Dans le doute, je vais lui demander avant de faire la moindre action. Reste à espérer qu'il croit en mes bonnes intentions... Ou alors ce n'est pas ça du tout et nous nous faisons attaquer par je ne sais quoi! La théorie des cendres me semblent trop énorme pour être vraie. Je m'écarte assez pour qu'il ne soit plus dans ma zone, et appuie mon bras sur la garde de mon épée. Si un monstre est responsable de sa blessure, je dois pouvoir réagir vite.
-Qu'est-ce qu'il t'arrive exactement? J'ai bien vu la blessure sur ton coup, mais est-ce que tu as une idée sur la chose qui t'a fait ça? Et à qui t'adresses-tu? Rassure moi, pas à nous? Je viens de te sauver et le petit squelette nous a proposé son aide. Si on avait voulu te tuer ou te blesser, tu ne penses pas que ça aurait été plus simple lorsque tu étais dans la crevasse, juste à côté de la lave?

Tout d'abord, je dois essayer de le raisonner... Je comprends sa peur, se faire attaquer si violemment par va savoir quoi n'est pas très rassurant. J'espère juste que cette rencontre ne va pas tourner au drame...

© Halloween



_________________


Dernière édition par Yasu Fujiwara le Dim 18 Déc - 2:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

Inventaire
Objet: Un éclat de pierre rose, Philtre d'Aphrodite, Breuvage d'Hermès, Pendentif Boîte à Musique.

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Jeu 15 Déc - 21:50

Without n'avait rien compris à ce qu'il venait de se passer alors. Un côté du cou et de l'épaule de l'inconnu avait explosé brutalement, faisant sursauté le petit squelette aux yeux arrondis par la stupeur. Son premier réflexe fut de penser qu'il y avait un agresseur dans le coin, n'ayant pas la science de son père. Il regarda vivement autour de lui pour voir si il y avait quelqu'un dans les parages, mais rien.

Il reste éberlué. Comment est-ce que c'était arrivé? Le soucis le plus grave fut la réaction de l'inconnu qui s'emporta sur Without et Yasu, les accusant de cette sorcellerie et menaçant de partir suite à cette acte de trahison. Without balbutiait sans réussir à formuler de phrases, ils n'étaient pas coupables !!! Mais Yasu prit la situation en main et répondit à l'inconnu de manière formelle et explicite.

-Qu'est-ce qu'il t'arrive exactement? J'ai bien vu la blessure sur ton cou, mais est-ce que tu as une idée sur la chose qui t'a fait ça? Et à qui t'adresses-tu? Rassure moi, pas à nous? Je viens de te sauver et le petit squelette nous a proposé son aide. Si on avait voulu te tuer ou te blesser, tu ne penses pas que ça aurait été plus simple lorsque tu étais dans la crevasse, juste à côté de la lave?

Without acquiesça alors les sages paroles de Yasu. Si ils voulaient vraiment du mal, c'auraient pu être plus tôt. Mais de toute façon, ont-ils les apparences des vilains? Un squelette haut comme trois pommes et un homme en habit noble et vaillant? Without ajouta alors son petit mot tout en approchant de la blessure, détachant son écharpe de son cou pour entourer la grosse blessure, tout en bégayant.

"A-Avant de trouver un coupable, il vaut mieux rejoindre la ville pour vous faire guérir, vous ne pensez pas? Raison de plus de vous accompagner ! Gardez mon écharpe en attendant, ça permettra de ne pas trop exposer votre plaie béante à la température et aux cendres de Rosso."


Il sourit de bon cœur et regarda Yasu alors :

"Je m'appelle Without ! Humble Aventurier ! Pardonnez moi de ne pas m'être présenté plus tôt, Monsieur Yasu. Et vous d'ailleurs?..."

Demanda de suite Without à l'inconnu, l'observant dans le blanc des yeux.

Il entendait les voix des timelines de ce garçon. Mais...Il eut comme...Une affreuse douleur. Il y avait bien plus de voix que jamais, et l'espace d'un instant, il dût se tenir la tête et regarder ailleurs tant le mal de crâne lui prenait les nerfs à vif. Il finit par se calmer quelques minutes après, comme quand on descend doucement un bruit strident.

Il ne pouvait pas comprendre ce qu'il avait entendu des autres timelines, mais si il pouvait supposer une seule chose : Ce gars a certainement plein de timelines afflux, sinon pourquoi autant de brouhaha ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Jeu 15 Déc - 22:51

Gustave Primoli

Ce ne serait pas de leur faute ? Dans ce cas, expliquez-nous ce qui a bien pu se passer. Je ne comprends guère ces événements. Quel est cette mascarade ? Qui me joue un tour ? Telles étaient les questions qui troublées l’empereur à l’heure actuelle. Le squelette tenta à son tour d’aider l’antagoniste des rêves, couvrant sa blessure de son écharpe. Alors que celle-ci s’était déjà refermée, un esprit prenant le coup à la place du détenteur de la clef. L’empereur, cachait sous son voile tentait de comprendre, de réfléchir. Qu’est-ce qui avait bien pu le toucher, quel étrange pouvoir pouvait réaliser un coup comme celui-ci sans produire le moindre son. Il ne put ressentir le changement de température produit sur son corps, ses tissues nerveux sont tout bonnement magique, il ne fonctionne pas de la même manière que pour d’autres. Par exemple, il ne ressent pas la différence de température, mais une trop faible comme trop élevée lui causera des dommages comme à n’importe quel être. Mais il ressent malgré tout la douleur.

De retour en pleine forme, cachait sous son voile, il se dépêcha de rejoindre un monticule de roche dans les parages afin de rester le plus possible à couvert. Si jamais l’ennemi venait à resurgir, il pourrait avoir un meilleur visuel et savoir où il se trouve. De leur côté, il semblerait que les deux aventuriers ne soient pas dans l’optique de faire quoi que se soit de mal à son égard. Vous avez beau être l’être surnommé l’empereur, le félon, le diable en personne, tout nom que vous pourrez lui donner, il reste l’ennemi publique numéro un, et n’importe quel assassin peut se cacher derrière un visage innocent. Il est obligé de rester discret et douteux envers chaque être foulant les terres des rêves. Son identité lui fut demandée par le petit squelette qu’il identifia comme Without, humble aventurier à l’écharpe. Il observa ce morceau de tissue entre ses mains au même instant. Le rouge du sang, le rouge de la vie. Une couleur chatoyante qui faisait ressurgir en lui, quelques émotions passées.

Ton histoire c’est celle-ci ! Tu es né dans une famille ordinaire de l’époque moderne. Ta mère, une femme de maison, travaillant de nombreuses heures supplémentaires pour te faire plaisir de temps en temps. Ton père, un vieil homme plein de sagesse, mais qui malheureusement ne gagne que très peu d’argent avec ses travaux d’artisanats. Ta vie ne fut que simplicité, tu évoluas à l’école comme un gentilhomme, destiné dès l’enfance à devenir un parfait gentleman. Tu as défendus nombre de fois les plus démunis face aux raclures. Tu as grandis, tu es devenus un grand avocat, respecté et envié. C’était assez impressionnant, la vitesse à laquelle tu menais ce jeu devant le juge et la cour, j’en étais toujours impressionné. Cette écharpe rouge que tu portes souvent, elle te va très bien, tu devrais t’en faire un porte-bonheur.

« Mon nom ? Je me nomme Gustave Primoli, avocat respecté et envié. Enfin, lorsque nous étions encore à notre monde d’origine nous voulions dire. A présent nous sommes messager à la solde du plus offrant. Aujourd’hui, le plus offrant est un ami du protecteur. »

Il tendit alors l’écharpe rouge à son propriétaire, lui montrant que sous son voile, la blessure s’était belle et bien refermée. Qu’était-ce ? Ce souvenir, est-il réellement un de ceux de l’empereur ? Ou une histoire inventée pièce par pièce par cet esprit machiavélique ? L’empereur rester cacher dans les environs, mais il ne tarda pas à sortir de son terrier pour annoncer à ces deux compagnons actuels.

« Nous devrions nous mettre en route. Nous ne voudrions pas subir d’attaque de la part de brigand. Nous suivez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasu Fujiwara
Bianchi - Rang 2
Bianchi - Rang 2
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 16

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Dim 18 Déc - 3:42


Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os...

Ft. Kotei, Without


Le petit squelette enroula son écharpe autour du cou du blessé, de manière à couvrir la plaie. Tiens, je ne la vois déjà plus... Serait-elle déjà guérie?!? Non, impossible, je dois juste avoir mal vu... A moins qu'il n'aie un pouvoir de régénération? Là n'était pas le plus important, après tout je n'ai toujours pas la moindre idée de ce qui lui a fait ça... Le petit squelette propose que nous allions en ville pour le guérir. Bien que je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'aller en ville pour ça, je dois avouer que j'aimerais bien un peu plus visiter Rosso. Notre petit aventurier se tourne vers moi et dit:
-Je m'appelle Without ! Humble Aventurier ! Pardonnez moi de ne pas m'être présenté plus tôt, Monsieur Yasu. Et vous d'ailleurs?...

Without, hein? Bizarrement, il sembla avoir mal un peu après s'être adressé à moi... Je me penche en mettant ma main sur mon épaule et lui demande si il va bien.  Il s'est tourné vers l'inconnu en disant sa dernière phrase. Ce dernier ne m'inspire pas confiance, même si je ne le montre pas. Espérons qu'il fasse plus que simplement donner son nom. Sa réponse va-t-elle me rassurer? Ou au contraire va-t-elle confirmer mes craintes? Quand j'y pense, il a dit être venu à Rosso pour délivrer un message à un certain Berserker. Ça veut donc dire qu'il est important, mais aussi au service de quelqu'un. Mais de qui? Tout d'un coup, j'ai encore plus de questions à lui poser...
-Mon nom ? Je me nomme Gustave Primoli, avocat respecté et envié. Enfin, lorsque nous étions encore à notre monde d’origine nous voulions dire. A présent nous sommes messager à la solde du plus offrant. Aujourd’hui, le plus offrant est un ami du protecteur.

Un ancien avocat? Je me demande si son métier lui sert encore ici... Ça m'étonnerait, mais sait-on jamais. Il parle encore en nous... C'est de plus en plus intrigant. Le plus offrant...? Je comprends cette manière de penser, mais je n'aime pas trop les gens qui l'ont... On ne peut pas leur faire confiance, puisqu'ils sont "achetables"... Le-dit Gustave nous incite à prendre la route, ce-dernier craignant une attaque de brigands. Honnêtement, j'ai du mal à croire qu'il y aie le moindre voleur à un kilomètre à la ronde... Mais je ne connais pas Rosso, donc je ne vais pas juger. En l'occurrence, je suis un peu inutile. Non seulement je ne peux pas identifier ce qui a blessé Gustave, mais en plus je ne peux pas non plus nous guider... Autant en profiter pour poser quelques questions non?
-Excusez mon indiscrétion Monsieur Primoli, mais quelques questions me taraudent l'esprit depuis notre rencontre. Qui est ce "nous" que vous utilisez si souvent? Je pensais qu'il s'agissait simplement d'un tic orale, mais vous vous êtes en présenté en "Je", et je ne vous cache pas que cela pique ma curiosité. Aussi, si cela ne vous dérange pas bien sûr, puis-je savoir au nom de qui délivrez-vous ce message?

Plus j'y pense plus ça me paraît étrange. Ce type est louche, et je suis sûr qu'en posant les bonnes questions je serai capable de déterminer si il ment ou pas. Qui plus est je lui ai parlé sur un ton amical, donc je ne vois pas de raisons qu'il le prenne mal.

© Halloween



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

Inventaire
Objet: Un éclat de pierre rose, Philtre d'Aphrodite, Breuvage d'Hermès, Pendentif Boîte à Musique.

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Lun 19 Déc - 13:35

La douleur s'estompait lentement, et Yasu posa une main sur l'épaule de Without pour attirer son attention et lui demander si il allait bien. Il hocha la tête doucement en se redressant vers lui. Puis l'inconnu répondit à la question d'identité de Without :

« Mon nom ? Je me nomme Gustave Primoli, avocat respecté et envié. Enfin, lorsque nous étions encore à notre monde d’origine nous voulions dire. A présent nous sommes messager à la solde du plus offrant. Aujourd’hui, le plus offrant est un ami du protecteur. »

Without hocha la tête, ravi de pouvoir connaître le nom de ce jeune homme. Eh beh, il avait l'air néanmoins très jeune pour être avocat ! Mais après tout, Without est bien un aventurier haut comme trois pommes! Tandis qu'il observait d'un air saitsfait le fameux Gustave, celui-ci lui rendait son écharpe car la blessure avait disparue ! Il se rétablit super vite ! C'est un avantage en soi ! Puis Gustave demanda, toujours à la première personne du pluriel :

« Nous devrions nous mettre en route. Nous ne voudrions pas subir d’attaque de la part de brigand. Nous suivez-vous ? »

Tandis que le regard de Yasu laissait place à des pensées scpetiques, Without n'y voyait que du feu. Dans le monde des rêves, tout le monde est différent et rien n'est anormal véritablement. Pour Without, tout allait bien, il était déterminé à aider ce jeune homme en humble aventurier ! Without dégaina son fleuret pour s'armer et attendait de prendre la route auprès de Gustave, et observant si Yasu les suivraient. Without l'appréciait déjà, il avait bien envie qu'il reste avec eux !

Ils n'étaient pas encore prêts de partir, Yasu posa de nouvelles questions à Gustave, et Without était du coup le spectacteur de cette nouvelle conversation.

-Excusez mon indiscrétion Monsieur Primoli, mais quelques questions me taraudent l'esprit depuis notre rencontre. Qui est ce "nous" que vous utilisez si souvent? Je pensais qu'il s'agissait simplement d'un tic orale, mais vous vous êtes en présenté en "Je", et je ne vous cache pas que cela pique ma curiosité. Aussi, si cela ne vous dérange pas bien sûr, puis-je savoir au nom de qui délivrez-vous ce message?

Without regardait alors Yasu qui avait dit celà très poliement et sans aggressivité, puis Gustave. C'est vrai que c'était curieux, mais n'était-ce pas impoli de poser la question? C'est peut-être un handicap ou une tradition de son monde d'origine, ou d'autres raisons tolérables, non? Mais Error ne l'entendait pas de cette oreille, suivant le raisonnement logique de Yasu, mais en éprouvant plus de méchanceté envers Gustave dans sa façon de parler.

Ink essayait de rester dans l'optique première de Without que c'était certainement normal, et le petite squelette se retrouvait scindé en deux. Où était la vérité au final? Etait-ce si grave? Qui prouve qu'il est dangereux? Without restait muet, un innocent enfant entre deux camps, enfin, pour le moment, rien n'était encore révélé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang 2
Malva - Rang 2
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : A l'aventure compagnon !

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Mer 21 Déc - 12:15

L'île volcanique

Malgré l’envie d’avancer dans les terres rouges et dangereuse du royaume des survivants, d’autres semblaient d’avis de rester ici sagement, à attendre que les flammes vinrent brûler nos aventuriers. Encore des questions, et toujours porté sur lui. L’empereur commençait à perdre patience, ne seriez-vous pas dans le même état si des personnes, non, des étrangers ou de simples connaissances de l’instant, venaient vous poser mille et une questions ? N’est-ce pas un peu abuser de dire que cela vous embête au plus au point ? D’être gêné par cet interrogatoire ? C’était le cas avec Kotei à ce moment même. Il souffla d’un long soupir avant d’ajouter avec le plus grand des calmes.

« N’est-ce pas là un peu irrespectueux cher monsieur Fujiwara ? Seriez-vous inspecteur ou enquêteur d’une quelconque affaire ? Au risque de vous manquer de respect, cet interrogatoire commence à nous gêner. Pourriez-vous arrêter, nous vous en prions ? Nous possédons comme vous, une vie privée que nous voudrions conserver. Nous vous remercions de bien comprendre cela. »

S’en détournant du regard de l’homme venu des contrées glaciales, il avança dans les terres enflammées du royaume rouge. Il ajuste le voile spectrale qui lui sert depuis maintenant de nombreuses lunes. Avance d’un pas et se rendre compte qu’il avait énormément perdu de temps avec toute cette histoire. Sortant de sa poche, une montre à gousset, il observa l’heure. Enfin, il aurait aimé que cela soit ainsi. Malheureusement, sa montre était totalement déréglée, les aiguilles n’en faisant qu’à leur tête. L’une d’entre elle était arrêtée entre l’heure du repas et celle du matin. L’autre tourné à une vitesse folle sans jamais s’arrêter. Et la trotteuse, quand à elle, trottinait dans le sens inverse de la montre. Il faudrait la faire réparer, pensa-t-il quelques secondes avant de reprendre la route sur les roches chaudes.

Que ces deux précédents compagnons l’aient suivit ou non, il s’engouffre un peu plus dans les terres ardentes. Jusqu’à atteindre, la mer rouge. Des nuages de souffres envenimées la zone, c’est peut être un danger pour certaine personne, mais au diable le danger à ce moment précis. Couvrant le bas de son visage avec son voile, il observe au loin, l’île du puits du dragon. Le puits est en activité, l’on pourrait même ajouter, que celui-ci bouillonne, prêt à éclater au moindre instant. La chaleur que produit le puits est dangereuse pour tout être vivant. A l’heure actuelle, même la grande gardienne des flammes ne pourrait survivre proche de ce bain de lave. Cette chaleur intense, empêche toute flore de vivre en ces lieux, comme elle empêche de voyager jusque là-bas. Le corps fait de papier de l’empereur, risquerait de prendre feu si jamais il s’en approchait. Il resta placé devant l’île volcanique pendant plusieurs instants à l’observer.

Si personne ne t’arrête, comment tout cela finira ? Il se souvenue des paroles d’un ami, durant quelques instants, on aurait pu observer une aura différente émanée de lui. Ses yeux auraient repris une couleur mauve, plus douce, avant de resombrer dans les abysses noirs et cruels de l’empereur. Si Without et Yasu ne l’ont pas suivit, cela ne le dérangera guère, il poursuivra sa route. Changeant de cap afin d’atteindre les terres luxuriantes du royaume de l’équilibre. Là où se trouve la merveilleuse tour de cristal, mais aussi là, où se déroulera la prochaine bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

Inventaire
Objet: Un éclat de pierre rose, Philtre d'Aphrodite, Breuvage d'Hermès, Pendentif Boîte à Musique.

MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   Lun 23 Jan - 21:07

Yasu n'avait plus donné signe de réponses, et Without comptait bouger pour le moment. Après les paroles de Gustave, celui-ci repartit vers une nouvelle direction. Without regarda un instant Yasu, hésitant à rester avec, mais l'envie le prit de suivre Gustave. Il ne savait pas vraiment quoi faire, mais si c'était son cœur qui le portait à faire cela; Il suivrait.

Il l'avait rejoint alors et marchait sur sa gauche. Il n'osait pas vraiment parler, il regardait ses chaussures, puis devant lui, puis les chaussures de son voisin, puis le paysage sur sa gauche, puis il jeta un léger coup d’œil à Gustave.

Il ne savait pas vraiment quoi faire, il se sentait mal à l'aise depuis ce petit incident conversationnel entre Yasu et Gustave. Il aurait aimé que ça se passe autrement mais on ne choisit pas tout.

Il ne pouvait même pas poser de questions sur lui car il ne semblait pas aimer parler de sa personne. Il remonta son écharpe autour de sa bouche pour cacher ses ruminements de réflexion. Il entendait comme un démon et un ange, Error et Ink qui parlaient dans l'Anti-Void.

"Tu comptes le conduire jusqu'au protecteur de Rosso?


-Quelle question ! Il avait déjà l'intention de l'aider pour ça !


-Alors que l'ambiance est digne d'un enterrement?

-Eh, ce n'est qu'un simple accrochage social ! Ca s'oublie rapidement !"

Et ainsi suivait la conversation, pessimiste contre optimiste, et au milieu, le vide, le sans rien, juste Without quoi.

Il se prit un rocher contre la botte et tomba à la renverse vers l'avant dans un battement de bras inutile et très manga. Tombant lourdement au sol, son écharpe manqua de s'accrocher et de se déchirer aux rochers autour, et Without, même sans peau, ressentait la chaleur du sol. Encore heureux, il se releva aussi vite, mais son crâne avait une légère éraflure.

Il se frottait l'endroit en question avec sa main dans un petit râle enfantin, mais il reprit la route comme si de rien n'était. Les voix dans sa tête s'étaient intensifiés durant sa chute et il ne faisait même plus attention où il allait pendant 30 secondes, mais il suivait instinctivement Gustave où il irait. Que dire de plus? L'ambiance était devenue aussi froide que Bianchi alors qu'on était à Rosso, quel comble intéressant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand tu tombes VRAIMENT sur un Os... (PV Yasu Fujiwara & L'Empereur)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ami te ramasse toujours quand tu tombes, après s'être royalement foutu de ta gueule
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: RossoTitre :: Carrière volcanique-
Sauter vers: