Partagez | 
 

 L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shiwakhan
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Nul part et partout

Inventaire
Objet: Permis de Création de Personnage.

MessageSujet: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mar 6 Déc - 21:20

L'inconnu me tend les bras

Je marchais depuis des jours. J'avais pu dormir, bien que très modestement, dans les herbes hautes de Verde. Par chance je n'avais été attaqué par aucune créature, ce qui me semblait un exploit avec les bruits que j'entendais la nuit avant de dormir. J'avais réussi tant bien que mal a me soigner des blessures causées par Liz. Cependant j'étais quand même bien loin de mes forces d'origine. Je ne l'avait pas remarqué de suite après mon arrivée, à cause de 'l'altercation", mais mes aptitudes avaient nettement diminuées depuis mon arrivée dans ce monde. En soit ce n'était pas tellement grave, ça n'aurait pu éviter la défaite cuisante que m'avais infligé Liz. Là où cela me gênais, c'est de ne pas être à 100% de mes capacités pour découvrir un monde inconnu. Je me sentais comme un nouveau né Shiwa...

Je ne me lassais pas du paysage de Verde, il était apaisant et d'une beauté remarquable. Je préférais nettement être là plutôt qu'a Rosso, ou Liz se rendait. Une vraie tête brulée celle-là, sans mauvais jeu de mot ! Après avoir parcouru tellement de kilomètres à la marche, j'étais euphorique de remarquer enfin la Tour au milieu d'un prairie. Je ne pouvait distinguer le bout, si toute fois il y en avait un, tellement la Tour était haute. Elle était parsemé de cristaux, son nom n'était pas menteur. Des oiseaux étranges mais magnifiques voletaient autour de la Tour.

Une fois rentré dans l'immense hall parsemé de scintillement grâce au cristaux qui reflétait la lumière de l'énorme lustre, je remarqua des inscriptions dans un langue inconnu. Faudrait-il que j'apprenne a écrire cette langue pour me faire comprendre dans cet univers ? Je n'avais pas vu d'autres formes d'écritures depuis mon arrivée, cependant les gens parlait très bien, comme moi. Je laissa les inscriptions de coté pour me concentrer sur mon objectif principal: Rencontrer un Ultime.

Je monta l'escalier de verre, il me semblait que c'était du verre, qui flottait pour me mener à une porte. Je toqua fort pour faire entendre ma présence puis dit de la voix forte qui accompagnait mon corps athlétique mais blessé d'homme.

"EHO ! Il y a quelqu'un ?"


L’écho de ma voix résonna dans tout la salle, j'hésitasse un moment puis reprît.

"Dead ? Créatrice ? Je viens en paix !"


L'écho résonna de plus belle. Puis j'attendis en haut des marches, en espérant une réponse...

[HRP: Je vous laisse répondre dans l'ordre que vous voulez, cependant, une fois que tout le monde aura répondu une fois, on s'en tiendra à cet ordre de réponse. Ça sera plus simple ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakobs "Oculus"

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Partout et nulle-part

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mer 7 Déc - 20:08

("Pourquoi on quitte Giallo ?")

"Oh je sais pas, peut être parce qu'on est mis à prix pour destruction d’œuvre d'art magique."

("Mais tu l'as vu comme moi que cette chose voulait nous tuer!")

"Il y avait d'autres façons de régler le problème comme retourner le cadre."

("C'est tout?!) Oui (D'accord. Sinon on va où?) Verde "

C'était la dernière conversation avec Oculus en dix jour de voyages intensifs, de caravanes en caravanes. J'évitais le plus possible de me montrer et parlait très peu aux marchands. Depuis l'incident avec le Chronium dans l'autre monde je n'avais plus besoin de dormir, un avantage comme un inconvénient. Dès que les caravanes s’arrêtaient pendant la nuit je continuais la route, de peur de me faire éviscérer par des gardes. C'est vers midi que je découvris les prairies de Verde aux abords du désert. Dès mon premier pas dans la nouvelle région Oculus revint (je lui ai donner mon nom de division car l'appeler Il, La Chose était perturbant) :

("C'était quand la dernière fois que t'as vu autant de verdures dans ta vie ? Je sais, ton enfance avec Maria.")

"En plus t'as accès à mes souvenirs. Ça va être beau."

("T'as toujours pas compris mais en fait je sui...")

"Attends, c'est quoi cette tour au loin?"


("Une sorte de tour faites de cristaux. Peut être qu'il y a un trésor et une princesse et ...")

"On y va mais on touche avec les yeux, compris?"

("Yes Sir!")

"

_________________
Oculus's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang Final
Malva - Rang Final
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : Ici, sur le trône de Yume no Sekai.

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mer 7 Déc - 22:23

Le hall de cristal

Sublime, n’est-il pas ? La tour de cristal, surplombant de sa hauteur toute les contrées du monde des rêves. Cette tour à traverser les âges, les époques, le temps et l’espace. Rien n’a jamais su l’égratigner, car après tout, rien ne peut arrêter l’imagination des êtres vivants. En quoi est-elle faîtes ? De cristal, c’est ce que tous vous répondront en l’observant de plus prêt. Cette tour magique, dont les propriétés sont encore inconnues, fait face à chaque aventurier à un moment de son voyage. Que se soit les plus jeunes, les plus vieux, les plus lâches ou les plus téméraires, ils se retrouvent lors de leur voyage, au pied de cette tour. Même les monstres génocidaires.

Notre empereur, caché sous un voile spectrale, s’avance à petit pas vers la construction gigantesque. Que compte-t-il faire ici ? Se repentir ? J’en doute. Il pousse les portes afin d’entrer dans le hall, ignorant le paysage somptueux comme les petits oiseaux de différentes couleurs. Il glisse le long des murs à la recherche des inscriptions. Une fois trouvé, il s’arrête pour les lire dans sa tête. Elles n’ont pas changés d’un pouce, se dit-il en soupirant sous sa longue cape. Se posant contre le mur, il fila comme le vent, se cacher derrière l’un des piliers lorsqu’une créature fit son apparition. Il ne pouvait pas bien observer de sa position, mais il ne reconnaissait pas en cette chose, un grand danger. Il souffla, même aperçus, il ne serait pas en grande difficulté.

Aux aguets d’une nouvelle apparition, il fit un bond lorsque la voix de la créature bouleversa le calme pesant du hall de cristal. Fort heureusement, ce n’était qu’une simple surprise, pas de cri de terreur, il ne serait pas trouver tout de suite. La suite vint, Dead, la Créatrice, il venait pour les voir, pour leur parler. Il venait pour me voir, que c’est touchant, malheureusement je ne puis bouger de mon lit à l’heure actuelle. J’ai plusieurs problèmes d’os, si vous voyez ce que je veux dire. Excusez-moi pour ce petit contretemps, reprenons notre lecture. Kotei, observait cette personne avec attention, plus en détails qu’il ne le faisait précédemment, dégageant de quelques centimètres sa tête du pilier. Un grand homme, musculature correcte, en bonne santé, un parfait athlète. Tout le contraire de ce pauvre jeune homme qu’il est. Que dire de plus ? Pour le moment, ce jeune aventurier attendait patiemment une réponse. Est-ce que l’un des deux Ultimes viendra à son appel ? Je ne suis pas omniscient, je ne peux entendre la voix d’une personne à une telle distance. Mais ce que je sais, c’est que cette histoire ne fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Jeu 8 Déc - 13:20

Toujours et encore enfermée dans la Tour. Les rares fois où je sors me frustrent au final car j'ai du mal à me familiariser avec les aventuriers aux personnalités divers. Mon seul moment de vrai divertissement fut avec Berserker, qui prend soin, je le sais, du Kiwi Rouge. Et là, ma journée fut telle dans la Tour :

-Papouiller et Chouchouter un Dead qui n'écoute pas sa femme et qui revient tout cassé, et qui est obligée de lui dire un "je t'avais prévenu!".

-J'ai vu V.H et sa femme, il compte partir dès aujourd'hui vers Blu pour y apporter son aide en tant que Gardien bleu.

-J'ai chouchouté quelques gardiens vu qu'ils me tiennent compagnie.

-J'ai joué avec les enfants, ils commencent déjà à ressembler à leurs parents!

-J'ai observé longuement notre dernier prisonnier d'il y a quelques jours, Grimmjow. Mais je n'ai pas osé engager la conversation ou même agir.

-J'ai dessiné et observé un peu le futur de quelques personnes pour savoir ce qui allaient leur arriver.


Et maintenant, je devais m'occuper de mes kiwis ! Je me préparais à descendre les étages par téléportation (vive la flemmardise et les powas) quand, arrivant au premier étage afin de descendre à pied jusqu'au rez-de-chaussé, j'eus un frisson.

Une voix s'éleva derrière la porte, qui cherchait après quelqu'un dans un appel haut et fort. Je plaquais mon dos à la porte que je ne sus ouvrir. J'avouais être surprise, je devrais avoir l'habitude pourtant, les aventuriers font des allers retours entre les étages qu'ils ont pu débloquer.

Mais peut-être que les derniers événements que j'avais vécu m'empêchaient de réagir normalement? Peu importe, cette voix appelait après moi et Dead, et bien sûr monsieur ne pourrait pas aller voir, donc c'était moi qui devait subir cette responsabilité, et j'eus le terrible talent de simplement balancer depuis l'autre côté de la porte :

"On est pas là! Y'a personne ! Revenez plus tard après le BIP!"

J'ai pas mélangé deux phrases là? Je me facepalmais en me trouvant moi-même ridicule et ouvrant la porte sans regarder directement la personne qui avait parlé plus tôt, regardant mes pieds plutôt.


"Eh, désolée, juste que je n'ai pas l'habitude de croiser des aventuriers aussi souvent que vous. Je suis bien La Créatrice, je peux vous renseigner?..."


J'avais l'air bien tient, les rumeurs de la Grande Créatrice sage et puissante tombent à l'eau devant cette gonzesse en robe blanche et aux cheveux lisses mais en bordel après sa journée à glander dans la tour. C'est pas ma faute, c'est depuis que je connais Dead que j'ai changé ! C'est sa fauuuute!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiwakhan
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Nul part et partout

Inventaire
Objet: Permis de Création de Personnage.

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Ven 9 Déc - 9:12

J'attendît au dessus des marches, la brise fraiche du vent me titillait le nez. J'avais envie d'éternuer. Puis d'un coup j'entendît une voix derrière la porte.

"On est pas là! Y'a personne ! Revenez plus tard après le BIP!"

Euh... J'avoue ne pas avoir compris ce qu'elle voulait. C'était quoi un BIP ? Puis elle ouvrît la porte. Se présentant, comme je l'avais deviné par sa voix, comme une femme, assez... mal peignée ? C'était elle la Créatrice, elle l'être "divin" qu'ils redoutaient tous ?

"Eh, désolée, juste que je n'ai pas l'habitude de croiser des aventuriers aussi souvent que vous. Je suis bien La Créatrice, je peux vous renseigner?..."

Donc c'était bien elle la Créatrice, j'avoue que je ne l'avais pas imaginé commme cela. Mais ce qui me destabilisait le plus était son accueil assez... malaisant...
Je me reprît puis avec un peu d'hésitation j'amorça la disscussion.

"Euh, Bonjour...Je suis tout juste arrivé dans ce monde, j'ai eu un peu d'information sur le monde, c'est grâce à cela d'ailleurs que je suis ici. Mais j'avoue ne pas tout comprendre... On m'a parlé d'une guerre, avec un certain Kotei... Mais ce qui m'intrigue le plus c'est... comment je suis arrivé ici ?"

Cette rencontre était vraiment malaisante, j'avais l'impression de faire quelque chose de mal en venant lui parler. Et elle me paraissait bien ennuyée pour une déesse... Je reprît, j'en avais oublié les formules de politesse...

"Excusez-moi pour tout ces questions, d'un coup, mais c'est assez déconcertant de rencontrer un déesse... Mais si vous pouviez me donner ses informations, je vous en serais redevable."

Voilà le principal était fait. AH non, je m'étais pas présenté, bon tant pis,je suppose qu'une déesse devait savoir mon nom avant même que j'arrive. Si ça se trouve elle savait même que j'allais venir... Une dernière question me titillait, j'hésita puis la posa

"Et... sauf votre respect... c'est quoi un BIP ?"

_________________
Coucou Invité
Tu sais il faut
Toujours se méfier des inconnus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakobs "Oculus"

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Partout et nulle-part

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Ven 9 Déc - 18:56

Cette tour pourfend les nuages et les cieux, des animaux gravitent autour de ce monument. Les créatures immenses ne pouvant venir que de l'imagination d'un dieu. J'avançais vers l'entrée de la tour, "Oculus" était terrifié par les bestioles au-dessus de notre tête et la taille de l'édifice. Tant mieux pour moi ça me faisait des vacances.

La porte menant dans le rez-de-chaussée était entrouvert un courant d'air ce faisait ressentir ne rassurant pas "Oculus" qui tentait de figer mes membres. Malheureusement son mental était pas assez stable pour prendre le contrôle. Je regardais à travers l'ouverture pour voir un couloir d'un blanc étincelant avec des colonnes longeant l'allée principale. Puis un escalier menant vers l'étage suivant.

("Rentre pas j'ai vraiment un mauvais pressentiment.")

"C'est pas toi qui voulait des trésors et des princesses ?"

("Sérieusement y a un truc louche dans cette tour. Un être horrible y habite.")

"Il y a écrit -Tour des Ultimes Dead et La Créatrice- sur les marches. C'est donc les régisseurs de ce monde. Attends j'ai entendu un truc."

Le bruit que j'entendis était une voix de femme. A moins que la personne que j'entends sois folle comme moi, elle doit surement parler à quelqu'un. Je vais me téléporter derrière un pilier et espérer voir quelque chose d'intéressant.

"Excusez-moi pour tout ces questions, d'un coup, mais c'est assez déconcertant de rencontrer un déesse... Mais si vous pouviez me donner ses informations, je vous en serais redevable."


Elle discutait bien avec quelqu'un, qui voulait des informations. Ces questions doivent être importante pour les demander à une entité divine.

"Et... sauf votre respect... c'est quoi un BIP ?"


Un BIP? Il veut sans doute parler d'un avertissement sonore. Tout le monde sait ce qu'est un BIP! Il y a même des technologies futuristes dans ce monde et un gueux vient demander à une déesse ce qu'est un BIP?!

("Ils veulent surement nous vendre à la milice!")

("Ils sont surement jamais dû entendre notre nom. Ils ont tout les deux l'air surprit de se rencontrer.")

("DEUX? Pourquoi je ressens trois consciences autour de nous?")

("Comment ça trois?")

_________________
Oculus's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang Final
Malva - Rang Final
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : Ici, sur le trône de Yume no Sekai.

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Dim 11 Déc - 21:15

Pauvre fou

« Etes-vous assez bête pour venir quérir l’aide de cette personne ? »

Sortant de sa cachette, retirant la capuche du voile protégeant son identité, l’empereur fit face à l’aventurier venue demander audience à l’une des deux Ultimes, la Créatrice. Ce jeune homme, berçait d’un sourire constant imprégnait sur son visage, ce même sourire qui ne s’ouvre jamais. Même lorsque des mots s’envolent hors de ses cordes vocales, ces mâchoires ne s’ouvrent jamais. De la télépathie ? Non, ce n’est pas ainsi qu’il communique, aucune résonnance cérébrale, une voix de ce qu’il y a de plus normal, peut être un peu fantomatique, spectrale. Cet homme, entouré d’une cape brisée par le temps et les aventures, poussiéreuse, elle montre qu’il s’agit d’un vétéran en la matière. Assez jeune physiquement, je viserais la quinzaine en tant que narrateur. Des yeux mauves cachés derrière quelques mèches noirs.

« Stoppez de l’appeler déesse par la même occasion. Je vous en conjure, elle n’est pas ce genre de personnage. Les apparences sont parfois trompeuses, les rumeurs bien plus. »

Ce garçon peut paraître un tantinet froid, mais il n’a pas tord. Les termes dieux et déesses ne sont que des titres donnés par des esprits fragiles, voulant chercher quelque chose à se raccrocher, ou encore pour témoigner d’une certaine peur soumission à des êtres, causes, effets avec lesquels ils ne peuvent rivaliser. On peut donc dire que quelqu’un est un dieu si un culte est voué à sa personne. Pensez-vous réellement que des cultes nous sont voués ? Si c’est le cas, j’en suis le premier impressionné. Je suis surtout impressionné de la bêtise des êtres vivants à vrai dire.

Avançant délicatement dans le hall de cristal, croisant le regard des deux personnages lui faisant face. Il s’arrêta à distance raisonnable pour ne pas empiéter dans leur espace privé. Sans plus de détail, il ne fit rien de supplémentaire. Je vais tout de même briser ce mur qui me sépare de vous, lecteur, pour vous expliquer un petit détail quand à l’empereur et reprendre les erreurs perçues. Tout d’abord, les oiseaux à l’extérieur de la tour, dans ce petit champ de paradis, sont des kiwis, ils en existent de toutes sortes, parfois avec des écailles à la place de plumes, des couleurs mixées, mélangées, toutes différentes. Leur taille varie aussi en fonction des différents membres de cette espèce. Mais aucun d’eux ne volent, ou du moins ils sont terriblement rares, désolé pour vos doux rêves. De même que, il y a une seconde erreur. Si quelqu’un pouvait connaître le nombre de conscience présent dans cette pièce à ce moment précis, il entendrait des milliers de consciences, pas seulement trois. Je n’expliquerais pas plus et vous laisserez imaginer de ce qu’il s’agit. A présent, bonne journée jeunes aventuriers, que vos aventures soient baignées de beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Lun 12 Déc - 19:45

Après un malaise puissant que j'avais invoqué sans l'aide de mes pouvoirs, l'inconnu me dit enfin le mobile de sa présence.

"Euh, Bonjour...Je suis tout juste arrivé dans ce monde, j'ai eu un peu d'information sur le monde, c'est grâce à cela d'ailleurs que je suis ici. Mais j'avoue ne pas tout comprendre... On m'a parlé d'une guerre, avec un certain Kotei... Mais ce qui m'intrigue le plus c'est... comment je suis arrivé ici ?"

C'était un petit nouveau du coup ! Il avait besoin de questions, j'avais des réponses!...Wait, je crois que je me suis trompée dans ma phrase. B-Bref !!! Je me suis comprise! J'allais lui répondre, mais je voyais qu'il n'avait pas terminé de parler. Les mains jointes devant moi, j'essayais de croiser poliemment son regard en attendant qu'il finisse.

"Excusez-moi pour tout ces questions, d'un coup, mais c'est assez déconcertant de rencontrer un déesse... Mais si vous pouviez me donner ces informations, je vous en serais redevable."

Une quoi? Une déesse? J'haussais les sourcils, seul mouvement de mon visage qui resta sinon avec le petit sourire et l'air sage. Celà montrait ma surprise totale. Les gens m'appelaient Déesse, et il n'était pas le premier à me donner ce titre. Je rougis plus de honte et de gêne, car je me sentais de devoir lui expliquer que je n'étais aucunemment une déesse. Juste une femme aux pouvoirs d'OverLord qui a obtenue la sagesse après 500 ans cryogénisée, et dont la personnalité est emplie d'humanité, dernière chose "normale" chez moi !

Puis sa dernière question me fit tomber comme dans les mangas à la renverse avec la bosse gratuite sur la tête.


"Et... sauf votre respect... c'est quoi un BIP ?"


Je me sentais on ne peut plus débile pour le coup. Me redressant, je ne savais même pas par où commencer. Secouant légèrement les mains toute gênée, je balbuitais pour commencer une phrase au hasard. Quand quelque chose interrompit mon problème d'élocution.

Une voix d'une nouvelle personne. Ils étaient donc deux ici? J'espérais qu'il n'y en aurait pas un troisième, je ne suis pas du genre à savoir gérer plusieurs aventuriers à la fois, je vais mourir de convulsions en faisant de la mousse moi !

« Etes-vous assez bête pour venir quérir l’aide de cette personne ? »

Euh, merci ! Je suis peut-être maladroite et bizarre, j'aime pouvoir me rendre utile! Je fronçais les sourcils vers l'inconnu encapuchonné. Mais quand il retira sa capuche, à la place de décrire un jeune homme au sourire étrange, je voyais surtout, en un mot, quelque chose qui me plaisait : UN SHOTA!!!

Certes, mais il m'a traité d'inutile non? C'est ce pourquoi je ne partis dans dans mes délires habituelles, l'air rancunier.

« Stoppez de l’appeler déesse par la même occasion. Je vous en conjure, elle n’est pas ce genre de personnage. Les apparences sont parfois trompeuses, les rumeurs bien plus. »

A mon tour de me défendre un peu bon sang! Ce gamin n'avait fait faire qu'un tour à mon sang, et je sais que je suis capable de démarrer au quart de tour :

"Eh ho ! Je suis très utile ! Donc il peut venir quérir mon aide ! Personne n'est inutile, et je peux répondre à ses questions ! Et toi alors, que fais-tu ici, à part pour nous voir moi et Dead? Hein?!"

Puis sans leur autoriser à rétorquer, ni l'un ni l'autre, je répondis d'une traître au jeune homme en face de moi :

"Tu es arrivé ici car Yume No Sekai receuille des âmes de façon mystérieuse. Même moi je l'ignore, mais il choisit ceux qui partageront son histoire, les amenant ici soit par la mort de la personne, soit par un portail traversé, soit quand la personne dort, se réveillant ailleurs. Tant de moyens pour arriver ici ! Pour la guerre, sache qu'un jeune homme appelé Kotei et surnommé l'Empereur s'amuse à faire le tour de Yume No Sekai, Malva à ses bottes pour enrôler de force les autres royaumes dans celui de Malva. Arancionni en fait déjà partit. Je sais tut celà grâce à Dead, mais je ne l'ai pas encore vu personnellement. Puis un BIP est un son sonore qui fait ce bruit : "BIIIIIP"!!! Et ça veut rien dire en soit."

Après quoi, je repris, oui, encore!!!

"Et je ne suis pas une déesse, c'est un titre que les gens donnent à quelqu'un en qui ils croient, des gens qui seraient selon leurs fans capables de tout selon leur thème. Moi, je suis une femme qui a obtenu des pouvoirs suite à un ère glaciaire plutôt imprévu ma foi, et attendre 500 ans dans la glace m'a permit de devenir sage. Mais comme tu le vois, j'ai une personnalité comme tout le monde. Je suis pas là à faire "Ooouh, je suis la grande Créatriiiiice! Tu me dois le respect et la craiiiiiiinte! Donne moi des offraaaandes ou je te tuuuue!""

Je faisais des gestes caricaturés en gigotant, imitant un "Dieu" cliché. Puis je repris :

"Mon nom de Créatrice vient juste du fait que je créeais des choses avec mes pouvoirs, rien de bien compliqué. Et toi alors? Comment t'appelles-tu? De quel royaume viens-tu?"


Je regardais ensuite du coin de l'oeil l'autre gamin en marmonnant :

"Tu vois que je suis utile!"

Puis je tirais la langue par manque de maturité. Et je me demande comment j'ai encore de l'air dans mes poumons après autant de discours.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiwakhan
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Nul part et partout

Inventaire
Objet: Permis de Création de Personnage.

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mar 13 Déc - 21:17

A peine eu-je terminé mes questions qu'un jeune homme sorti de nul part apparut ! Il avait l'air jeune, mais dégageait une aura malfaisante que je n’appréciais guère, rien que sa présence alourdissait l'ambiance. Puis il prît la parole sans y être invité, enfin si on pouvait appeler cela de la parole, on aurait plus dit un râle ou un soupir... Il me semblait qu'il n'ouvrait pas la bouche, mais je n'étais pas certain...

« Êtes-vous assez bête pour venir quérir l’aide de cette personne ? »

Pour qui se prenait t-il ce gamin ? S'incruster comme ça dans un conversation pour insulter un interlocuteur ! Quel manque de respect ! Je n'avais même pas eu le temps de répondre qu'il continua:

« Stoppez de l’appeler déesse par la même occasion. Je vous en conjure, elle n’est pas ce genre de personnage. Les apparences sont parfois trompeuses, les rumeurs bien plus. »

En plus de m'injurier moi, il injuriait la Créatrice ? Ce gamin, inconnu qui plus est, ce mêlait de chose qui ne le regardais pas, et je ne blâme pas la curiosité, je blâme sa façon d'intervenir sans y être invité ! Je voulais lui répondre assez froidement, mais la Créatrice ne me laissa pas ce loisir. Elle était rouge, de colère je suppose, ou de frustration, je ne sais pas, mais elle commença à lui parler fortement et assez agressivement:

"Eh ho ! Je suis très utile ! Donc il peut venir quérir mon aide ! Personne n'est inutile, et je peux répondre à ses questions ! Et toi alors, que fais-tu ici, à part pour nous voir moi et Dead? Hein?!"

Il avait amplement mérité cette réponse, mais sa présence me laissait quand même assez... stressé. Elle se tourna vers moi et commença à enchainer les mots à une vitesse inédite, même la demoiselle que j'avais rencontré dans la forêt ne pouvait rivaliser.


"Tu es arrivé ici car Yume No Sekai recueille des âmes de façon mystérieuse. Même moi je l'ignore, mais il choisit ceux qui partageront son histoire, les amenant ici soit par la mort de la personne, soit par un portail traversé, soit quand la personne dort, se réveillant ailleurs. Tant de moyens pour arriver ici ! Pour la guerre, sache qu'un jeune homme appelé Kotei et surnommé l'Empereur s'amuse à faire le tour de Yume No Sekai, Malva à ses bottes pour enrôler de force les autres royaumes dans celui de Malva. Arancionni en fait déjà partit. Je sais tut cela grâce à Dead, mais je ne l'ai pas encore vu personnellement. Puis un BIP est un son sonore qui fait ce bruit : "BIIIIIP"!!! Et ça veut rien dire en soit. Et je ne suis pas une déesse, c'est un titre que les gens donnent à quelqu'un en qui ils croient, des gens qui seraient selon leurs fans capables de tout selon leur thème. Moi, je suis une femme qui a obtenu des pouvoirs suite à un ère glaciaire plutôt imprévu ma foi, et attendre 500 ans dans la glace m'a permit de devenir sage. Mais comme tu le vois, j'ai une personnalité comme tout le monde. Je suis pas là à faire "Ooouh, je suis la grande Créatriiiiice! Tu me dois le respect et la craiiiiiiinte! Donne moi des offraaaandes ou je te tuuuue! Mon nom de Créatrice vient juste du fait que je créeais des choses avec mes pouvoirs, rien de bien compliqué. Et toi alors? Comment t'appelles-tu? De quel royaume viens-tu?"

Pendant un instant j'ai cru qu'elle allait s'étouffer. Mais elle avait répondu a toute mes questions. Maintenant je me sentais un peu simplet d'avoir demandé que qu'étais un BIP, je m'attendais à un système futuriste, mais non... Je savais enfin ce qui se passait dans ce monde, et qui étais ce Kotei.
Mais apparemment notre mystérieux invité et la Créatrice partageait le même avis: Les Ultimes n'étais pas des dieux. Pour moi qui viens d'un monde différent, il n'existait pas d'autre créatures ci-ce n'était les humains et les shiwas, alors tout ce qui me paraissait un peu "ultime" était forcément un dieu... Mais ce n'étais pas grave

"Tu vois que je suis utile!"

Elle s'était tourné cette fois vers le jeune homme. Mais cela confirmais leur opinion, des dieux ne pouvait pas être aussi infantile dans leurs réactions, ce qu'elle était très certainement. Je devais désormais répondre à ses questions: mon identité et mon royaume. Mon identité était la question la plus problématique, cela ne me gênais pas de la divulguer à la Créatrice, je ne voyais aucun interêt a cacher qui je suis a quelqu'un qui peut voir l'avenir, c'était cet inconnu qui me gênait, je devais mentir a cause de lui...

"Et bien je suis Edward Grey, effectivement tout juste arrivé dans ce monde. Et étant donné que je n'ai pas de royaume et que ce que vous appelez les Neros sont justement des sans royaumes, je peut en déduire que j'en suis un..."

Je souhaitait proposer mon aide à la Créatrice pour essayer de stopper ce Kotei, je ne connaissais ses intentions véritables, mais cela me gênait d'avoir une guerre dans un monde ou j'arrivais, je voulais aider pour qu'elle cesse le plus tôt possible, mais tant que ce gamin était là je ne pouvais lui dire. Je il fallait quand même que je lui parle.

"Et toi alors qui es-tu ? Ce n'est pas très poli d’interrompre une conversation sans décliner son identité"

_________________
Coucou Invité
Tu sais il faut
Toujours se méfier des inconnus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakobs "Oculus"

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Partout et nulle-part

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mar 13 Déc - 22:05

("27) Comment ça 27? (152) Oculus tu vois flou. (572) OK j'ai compris tu veux me faire sortir de là mais c'est non"

La demoiselle et l'aventurier ne m'avait toujours pas remarqué quand une troisième personne se joignit à la conversation, un espèce de mioche avec un uniforme. Avec l'autre qui comptait je ne sais quoi j'ai eu du mal à écouter le gamin. Pour résumer la conversation, le gosse disait qu'on devait arrêter l'appeler La Créatrice une déesse. Ensuite c'était la demoiselle que répondit au question de l'aventurier. Elle dit que ce monde est en guerre face à un certain Kotei qui à Malva, le royaume des morts, avec lui.
Deux régions ont déjà été massacrés. Ensuite elle mentionna l'autre Ultime DEAD, qui n'était pas là. Puis elle expliqua ce qu'était un Bip à l'abruti pour finir par expliquer qu'elle n'était pas une divinité et que ses pouvoirs étaient dû a une hibernation de 500 ans. Assez énorme pour un être humain mais je suis pas la pour juger. J'ai bien détruits mon ancienne univers, gagner des pouvoirs et un dédoublement de la personnalité pour finir dans un monde hostile ravager par une guerre.
Le dernier à ne pas avoir encore parler commença à se présenter quand Oculus me secoua un grand coup:
("Jakobs sérieusement il y a un truc louche dans cette pièce faut qu'on dégage y a l'un d'entre eux qui est pas humain il va nous éviscérer. Pour l'amour de dieu sort de cet endroit")

Les blagues courtes sont les meilleurs alors pourquoi il s'obstinait? J'avais perdu mon sang froid et à peine l'aventurier avait finit de parler que ma voix déchira le court silence  :

"BORDEL OCULUS TU VAS ARRÊTER DE DIRE DES CONNERIES A LONGUEUR DE JOURNÉE ET ÊTRE UN PEU PLUS ADULTE. IL Y A JUSTE UN GOSSE, UNE FEMME PARFAITEMENT INOFFENSIVE ET UN ARRIÉRÉ. TU CROIS SERIEUSEMENT QU'ILS VONT NOUS TUER"


Les personnes mentionnés se retournèrent vers la colonne où je me cachais. Je sors ou je sors pas. J'assume ou non mon coup de sang. Et puis merde j'y vais. Après tout, c'est qu'un gosse, une jeune femme et un gueux. Au cas où pour les intimider je vais sortir La Main. Ça fait depuis deux semaines que j'ai eu l'incident et elle était déjà bien déglinguer. Des géodes de Chronium s'étaient formés un peu partout sur le dos de la main. Mes veines étaient violette, ma peau grise comme si elle était calcinée, mais elle a gardée son ancienne texture. J'avais développer de la corne sur ma paume et deux doigts, ceux que j'utilisais tout le temps pour ouvrir des failles. J'avançais d'un pas assez aisé pour enfin me présenter devant les gens que j'espionnais depuis le début. Oculus ne répondait pas, mais ma main gauche scintillait de mille feux, avec une couleur magenta l'englobant. J'étais prêt au cas où les avertissements d'Oculus devinrent vrai.

_________________
Oculus's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang Final
Malva - Rang Final
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : Ici, sur le trône de Yume no Sekai.

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mer 14 Déc - 10:08

Notre identité

Il se pourrait que cette chère Créatrice n’est pas saisit les intentions du jeune homme. Ses paroles n’avaient pour but, que de préciser le rôle de spectateur que possède les Ultimes, non pas de témoigner d’une quelconque inutilité à leur égard. Comprenant que ses paroles ne furent comprises dans le bon sens du terme, il s’approcha des deux protagonistes et courba le dos, s’agenouillant devant la ravissante demoiselle qui lui faisait face. Tête en direction du sol, il annonça d’une voix emplit d’un certain remords.

« Excusez-nous Créatrice, nous nous sommes mal fait comprendre. Nous n’avons jamais remise en cause votre utilité, il s’agit d’un simple malentendu. »

Les secondes qui suivirent servir à ce qu’il se remette sur pied. C’était au même moment que l’homme venue quérir l’aide de la Créatrice reprit la parole. Votre narrateur sait pertinemment qu’il ment sur son identité, mais laissons le mystère planer pour nos chères aventuriers. L’empereur gardait ses yeux rivaient sur la belle Créatrice, lui redonnant comme une légère bonté. Cette même bonté qu’il perdit autrefois. Son sourire semblait presque ordinaire à ce moment. Serait-ce la dame Créatrice qui lui fait cet effet ? Ou serait-ce ce lieu qui l’apaise ? La tour de cristal est un terrain neutre, les royaumes, les conflits, rien de tout cela ne doit tâcher ce lieu. Cela peut paraître quelque peu administratif de dire cela, mais si un combat avec de mauvaises intentions se déroulent ici, je pense qu’ils seront mit à la porte pour continuer leur histoires.

L’homme adressa ensuite la parole directement à l’empereur. Leur distance s’étant raccourcit, il était si proche qu’il pourrait très clairement observer la dentition parfaite néanmoins étrange de l’esprit face à lui. Son identité ? Je ne suis pas certain que tu voudrais la connaître à l’heure actuelle. Mais pourtant, sans plus de retenue, l’empereur allait se présenter. Mais il fut interrompu par un tout nouvel arrivant. Un jeune aventurier à peine discret dans ses faits venait de briser le calme de cette conversation. Un jeune homme dont le crâne très distingué ressemble bien plus à celui d’un écran télévisé qu’à celui d’un être vivant. L’empereur tira sur son col pour bien le replacer, dépoussiérant au passage le voile spectrale qui lui servait à passer inaperçus au cours de ses divers voyages. Après qu’il est finit de se présenter, notre cher aventurier reprit à son tour.

« Enchanté de vous rencontrez chers aventuriers. Nous nous nommons Kotei Seishin. Mais à l’heure actuelle, nous sommes plus souvent appelez par le surnom d’empereur. Ne craignez rien, nous sommes en terrain neutre, je n’oserais pas décevoir à cette règle. »

C’était dit, très clairement, il s’était présenter devant ces jeunes aventuriers avec le plus grand des calmes. C’est bien celui qui est surnommé empereur, un peu trop arrogant, il sous-estime ces nouveaux arrivants du royaume noir. Qui pourrait croire à l’aveu de voleurs et brigands n’est-ce pas ? Voilà pourquoi il n’eut aucun doute quand à révéler son identité. Peut être est-ce une erreur face à la Créatrice, mais peut être que non, nous ne sommes que spectateur après tout, même si parfois, l’envie nous vient de désobéir aux règles. Mais passons à la chose la plus importante. Quel sera la réaction des autres quand à cette révélation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mer 14 Déc - 21:02

L'inconnu Shôta s'excusa pour ses mots. J'étais donc dans un parfait quiproquo. Je vins alors jusqu'à lui de gré ou de force pour le câliner car même si je crains la foule, si cette foule était faite de Shôta, je serais au paradis. Je m'amusais donc à le chouchouter en répétant "Shota" et lui faisant comprendre qu'il était pardonné.

Mais revenons à nos cloudships, voulez-vous?

Le garçon se présenta sous le nom d'Edward Grey et il provient des Neros. Il est donc dans le même royaume que ma création qui me sert de fils adoptif ! Je me demande d'ailleurs si nos enfants biologiques seront de royaumes ou bien aussi atitrés d'Ultimes plus tard en grandissan. Edward réclama l'identité de l'inconnu qui s'était introduit dans l'histoire.

Je l'observais maintenant d'un oeil plus avisé, attendant la réponse du Shôta, le scrutant de haut en bas en étant toujours en mode papouilles d'un air très posé. Mais mon regard sérieux se changea en regard un peu comme dans les mangas avec l'air ébété en entendant quelqu'un hurler brutalement, parlant à quelqu'un d'autre en nous désignant comme innofensifs. J'en fis la bouche en chat et les yeux ronds comme des billes. Mais c'est qu'il y a beaucoup de monde au final à cet étage. C'est une blague ou une idée débile de Dead encore une fois pour me sociabiliser? Je regardais alors sortir de derrière l'une des colones...Un seul homme. Attends, il est où l'autre après qui il a gueulé?

J'ai l'esprit assez ouvert et j'avais une supposition : La double personnalité. N'allez pas hurler que j'ai deviné ça alors que c'était impossible. Je connais juste un cas comme ça, une personne très très proche de moi mais vous ne la connaissez pas. Et même si vous le connaissiez, vous n'en garderez aucun souvenirs.

Ce type était...Bizarre? M'enfin, pas autant que Yume globalement au final. Mais j'étais tout de même intriguée par son apparence peu commune. Une télé sur la tête, première fois que je vois ça. Mais c'est original, j'aime bien ! Je souriais en faisant la révérrence mais en gardant mes distances avec tout ce petit monde. Jamais deux sans trois comme on dit hein !

"Bienvenue, nouvel arrivant ! Vous aussi vous êtes perdus ou vous êtes peut-être là pour autre chose?"

Tout en restant bien sûr de force avec le Shôta contre moi. Je suis certes pas celle qui dirige, mais si je veux hug un Shôta, il a plus le choix ! Puis le Shôta se présenta suite à la requête d'Edward.

Wait, c'est Kotei? Je fis une tête surprise, voir incrédule. Je mesurais plusieurs fois sa taille et j'observais son regard très peu macabre à mes yeux. C'est lui l'Empereur? J'y crois pas, mais comment voulez-vous que les gens me voient comme neutre si je ne peux pas résister à l'envie de le chouchouter??

Sinon...Que dire? Je frottais les cheveux de Kotei, dorénavant révélé, en déclarant :

"Il a raison, ici, pas de baguarres, sinon c'est moi qui règle le problème ! Mais... Kotei, que viens-tu faire ici exactement?"

Je n'en disais pas plus, attendant de voir les réactions de chacun...Sans lâcher Kotei//PAFF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiwakhan
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Nul part et partout

Inventaire
Objet: Permis de Création de Personnage.

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Jeu 15 Déc - 9:25

A peine avais-je fini ma question que qu'un cri retenti de derrière un pilier.

"BORDEL OCULUS TU VAS ARRÊTER DE DIRE DES CONNERIES A LONGUEUR DE JOURNÉE ET ÊTRE UN PEU PLUS ADULTE. IL Y A JUSTE UN GOSSE, UNE FEMME PARFAITEMENT INOFFENSIVE ET UN ARRIÉRÉ. TU CROIS SÉRIEUSEMENT QU'ILS VONT NOUS TUER"

A en déduire par son cri il était énervé contre son compagnon. Mais vu que je n'étais ni un gosse, ni une femme, je suppose que j'étais l'arriéré...Il aurait pu faire mieux comme entrée, celle du gamin était nettement meilleur... Il sortit enfin de derrière le pilier. Mais sans son compagnon...Il devait avoir ses raisons pour rester caché après la gueulant qu'il venait de subir.

L'homme qui sortait avait une sorte de casque qui m'était inconnu. I avait une tenue distinguée s'en étais certain, mais ses paroles trahissait un manque d'éducation certain. E y pensant, il m'arrivait de parler grossièrement, mais seulement dans ses situations critiques ou quand je joue un rôle... Je suis un peu beaucoup coincé en fait, faudrait vraiment que je me détende !

Pendant que je débattait intérieurement le jeune s'était excusé après de la Créatrice. Très honnêtement je m'en fichait, je voulais savoir qui il était pour interrompre une conversation. Mais avant qu'il ouvre la bouche, la Créatrice avait présenté la bienvenue au nouvel arrivant... Mais elle ne se préoccupait pas de son collègue... Il était pourtant certain qu'il n'était pas seul, à moins qu'il soit fou au point de crier sur lui même.

« Enchanté de vous rencontrez chers aventuriers. Nous nous nommons Kotei Seishin. Mais à l’heure actuelle, nous sommes plus souvent appelez par le surnom d’empereur. Ne craignez rien, nous sommes en terrain neutre, je n’oserais pas décevoir à cette règle. »

Cette phrase venait de faire tomber un poids sur mes épaules... J'étais devant celui qui ma gênait, celui qui déchirait le monde que je venais de découvrir. Je n'allais pas le frapper ou autre, je suppose qu'il était extrêmement puissant pour mettre ce monde en guerre, Lizbeth n'était rien à coté.


"Il a raison, ici, pas de bagarres, sinon c'est moi qui règle le problème ! Mais... Kotei, que viens-tu faire ici exactement?"

Non il était évident que je n'allais pas le combattre, de tout façon la bagarre de résous rien. Non je voulais seulement lui poser une question a propos de la guerre... Mais avec la Créatrice qui la câlinait, c'était dérangeant. Il déchirait son monde et elle lui faisait des câlins, j'avoue que je ne comprend pas trop la logique des Ultimes, rester la à regarder leur monde s’entre-tuer... Mais ils devaient avoir leurs raisons. Je posa donc ma question

"Avez-vous déjà aimé ?"

...

...

MERDE ! Les mots étaient sorti de ma bouche sans que je le veuille, je ne voulais pas dire ça ! Quel niais ! J'essaya de ma rattraper comme je pouvais.

"Je ne comprend pas l’intérêt de faire une guerre, je suppose que vous êtes assez intelligent pour vouloir le meilleur dans ce monde, M. Seishin, j'aimerai bien que vous m'expliquiez la raison de vos agissements, si vous le souhaitez bien évidement."

J'aurais bien attendu sa réponse, mais la situation me dérangeait au plus haut point, je voulais en finir le plus vite possible... Je posa donc une nouvelle question à la Créatrice et à Kotei.

"Auriez-vous une idée d'où je pourrait aller ? Je recherche à aider à mettre fin à la guerre, je suis un fervent défenseur de l'utopie qu'est la paix. Peu importe le camp, je souhaite trouver le moyen le plus rapide de l'arrêter et j'y aiderais."

Le nouveau devait s'être présenté, je ne l'avais pas écouté ou n'avait-il rien dit. Je ne sais pas, seul les réponses des 2 qui ses câlinait me préoccupait.

_________________
Coucou Invité
Tu sais il faut
Toujours se méfier des inconnus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakobs "Oculus"

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Partout et nulle-part

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Jeu 15 Déc - 19:40

Rien. Pas d'actions, pas d'embuscades, juste les trois individus présents. Ils ne m'attaquèrent point, voir même ils m'ignoraient. Excepté un certain questionnement sur le tube cathodique qui me servait de visage, aucune question sur moi.

Le gosse se présenta, à l'instant où son nom retentit ma main qui brillait d'un magenta profond devint pâle, il s'appelait Kotei. Oui le Kotei qui mets à feu et à sang cet univers et que j'ai traité de mioche. Décidément ça doit être mon destin de me mettre le monde à dos. La Créatrice calma le jeu disant que cet endroit était neutre, tout en serrant l'empereur dans ses bras. L'autre commença à balbutier des questions à propos de la guerre, voulant essayer de trouver un moyen de la finir et que le futur de cet étrange monde soit meilleur. Comme si un péon pouvait changer toute une guerre.

Après je dis ça mais j'ai détruits un univers en voulant aider ma patrie. Au moins je suis pas mort et j'ai même gagner un pouvoir assez sympa : déchirer la fabrique de l'espace-temps à mon avantage. Justement je vais m'inviter a cette réunion. Je rangeai ma main meurtri dans mon gant et fis une faille derrière la demoiselle. Si ils parlent de guerre, il va surement y avoir un jour un enrôlement,de gré ou de force, donc vaut mieux que j'ai l'empereur dans la poche.

Après avoir déchirer l'espace et le temps je traversai le portail, seul l'ahuri était étonné de me voir ici, Kotei resta de marbre et La Créatrice n'a pas dû voir me mouvoir. Je me posai donc près du gros, toujours hors de portée d'une possible dérogation à la règle des Ultimes. D'ailleurs j'entends plus Oculus. Il aurait dû se manifester pour commenter le physique de la Créatrice, se moquer de moi après avoir traiter l'empereur de gosse ou bien carrément prendre le contrôle et mettre le dernier clou dans le cerceuil.

_________________
Oculus's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang Final
Malva - Rang Final
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : Ici, sur le trône de Yume no Sekai.

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Jeu 15 Déc - 23:12

Futilités

Vous semblez étonné ? Pourquoi donc ? Ne saviez-vous pas que les Ultimes n’étaient pas des personnes divines ? Qu’ils avaient des réactions "humaines" comme n’importe qui d’autre ? Qu’ils ont leur défaut, leur qualité, des choses qu’ils aiment, d’autres qu’ils détestent. Et bien ma cher Créatrice possède une passion pour les jeunes garçons. Principalement les mignons petits garçons. Elle adore s’occuper d’eux, de les chouchouter, de les câliner et de leur faire plein de papouilles. C’est une véritable maman à ce niveau là, elle ne peut s’empêcher de s’occuper de ces jeunes aventuriers à sa façon. Que se soit le dernier des démons comme un petit ange, elle s’occupera de lui.

Kotei, dans son cerveau était totalement perturbé. A vrai dire, qui s’attendrait à être chouchouter de la sorte alors que vous êtes l’être le plus dangereux de l’histoire actuelle. Il essayait de repousser les caresses de la merveilleuse et magnifique jeune femme, mais sans succès. Ses bras se retrouvaient encore plus enlacés après chaque tentative pour faire céder la femme vêtue de blanc. Après plusieurs essais il abandonna l’idée de se sortir de cette étreinte, et poussa un léger soupir alors que son crâne se faisait envahir de mille et un avis différent, le perturbant et l’empêchant de véritablement agir. C’est un terrain neutre, tu ne peux attaquer. Mais au diable les règles, massacrons les tous jusqu’au dernier, cela fera une superbe confiture de fraise. Brûlons la Créatrice et mangeons son cadavre ! Faisons en sorte de bien nous entendre avec elle, elle pourrait nous protéger si jamais cela tourne mal. Elle sera aussi d’une grande aide. Comme elle pourrait nous briser facilement si on se rebellait contre son autorité. Non, la meilleure chose à faire est bien de laisser tomber et d’accepter ce sort.

Jakobs, tel était son nom, continuer d’être on ne peut plus étrange. Il brisa l’espace de sa main, créant une distorsion lui permettant de se déplacer plus rapidement jusqu’au groupe. A quoi pouvait bien lui servir une telle action de sa part ? L’esprit venu du royaume des trépassés ne comprenaient pas totalement son raisonnement. On pouvait apercevoir un certain étonnement sur son visage malgré que ce sourire malsain soit toujours présent. Mais il fut rapidement remit dans une optique plus habituelle, en entendant les paroles du jeune aventurier venue quérir l’aide de la Créatrice. Il eut un moment, où, son rire ne put se retenir entièrement. Ses questions, il les trouvait si bête, il ne savait même pas s’il allait y répondre. Pourquoi s’embêter à faire une chose pareil ? Il ferma doucement les yeux, sont sourire s’agrandissant bien plus qu’auparavant. Ses joues n’existaient plus, sa mâchoire remonter jusqu’au dessus de ses paupières, un étrange et terrifiant sourire alors qu’il imposa les premières paroles aux questions de l’étranger.

« Le moyen le plus rapide de terminer cette guerre serait que mes ennemis abandonnent tout de suite leur vie. Qu’ils ne se défendent pas, qu’ils meurent dignement alors que l’empereur leur prive de leur vie. »

Il ne répondra pas à la seconde question. A quoi cela lui servirait-il d’avouer ses intentions ? Le monde des rêves est vaste, de nombreuses ambitions se font face chaque jour, sans qu’autant, qu’aucune ne soit rendue publique. L’empereur resterait muet quand à cela, il laissa alors la Créatrice continuer sur la lancé qu’il ouvrit précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Lun 19 Déc - 13:03

Edward me dévisageait alors que j'enquiquinais Kotei. Il le pouvait, mais je ne me sentais pas en tort. Après tout je ne fais rien de mal, je ne suis pas une alliée de Kotei, je ne suis l'alliée de personne. Je ne suis que spectatrice. Ne me demandez pas de participer, ou bien vous n'aurez plus jamais le contrôle sur votre vie. Liberté et Autonomie, ou Aide et Pion d'Echiquier. Il faut choisir ! Dépendre ou ne pas Dépendre!

Edward posa une question très curieuse à Kotei. Avait-il déjà aimé? Je penchais la tête, à me demander au final la réponse qu'il aurait pu donner. Mais pourquoi cette question? L'amour est en chacun de nous, personne ne peut vivre sans, que ce soit matériel ou charnel, on aime forcèment des choses, même tuer, ça prouve qu'on est munie d'amour. Donc les darks lords qui disent qu'ils n'aiment rien, ils peuvent aller se faire cuire des oeufs! Comment ça je pars en hors sujet?

En vrai je divaguais dans mon esprit, et Edward reprit la conversation, toujours ciblé sur Kotei.

"Je ne comprend pas l’intérêt de faire une guerre, je suppose que vous êtes assez intelligent pour vouloir le meilleur dans ce monde, M. Seishin, j'aimerai bien que vous m'expliquiez la raison de vos agissements, si vous le souhaitez bien évidement."

En fermant les yeux, j'avais vu quelque chose de facile à deviner. Il ne dirait rien, il n'est pas un de ces méchants qui n'hésite pas à raconter ses plans en long et en large. Mais la question n'était pas futile, il aurait pu très bien répondre après tout, ils ne peuvent pas comme moi deviner à l'avance les réponses des autres.

"Auriez-vous une idée d'où je pourrais aller ? Je recherche à aider à mettre fin à la guerre, je suis un fervent défenseur de l'utopie qu'est la paix. Peu importe le camp, je souhaite trouver le moyen le plus rapide de l'arrêter et j'y aiderais."


Hmm, tout les royaumes ont besoin d'aide, mais il devrait trouver un protecteur d'un des royaumes si il veut faire parler de lui et prêter main forte. En tout cas, c'était une noble cause de sa part et même un petit aventurier peut imposer une grande empreinte sur Yume No Sekai, j'avais de grands espoirs en lui. Je vous aurais bien dit son futur, mais ça aurait gâché la surprise!

Je me demandais sans répondre immèdiatement à sa question où était passé l'autre avec la tête de télé. Il était pas là il y a deux secondes? Vous savez, c'est pas parceque je suis la Créatrice que je suis omnipotente H24!

Je ne regardais pas trop autour de nous pour ne pas laisser à Kotei l'occasion de filer. Il a voulu venir ici, sa punition, même ridicule, était celle-là ! D'ailleurs pour en revenir à notre discussion sur les plans de Kotei qu'Edward voulait entendre, Kotei riait des questions du jeune Edward. Je l'avais dit, vous voyez.

« Le moyen le plus rapide de terminer cette guerre serait que mes ennemis abandonnent tout de suite leur vie. Qu’ils ne se défendent pas, qu’ils meurent dignement alors que l’empereur les prive de leur vie. »

Je n'avais rien à dire sur celà, vu que je n'interviens ni pour l'ennemi, ni pour l'ami. Je suis impartiale pour Dead. Je répondis seulement de mon côté à Edward sur sa dernière question, tout en prédisant que Kotei n'en entendrait rien afin d'éviter tout avantage pour l'un ou l'autre :

"Retiens avec attention ce que je te dis. Wukuri Suppiritsu, Anumeh Kherkzs, Aéris Maven, Lica Kirisame, Berserker, Juliette, Momiji, Morino Ryoushi. Ce sont les protecteurs de chaque royaume dans cet ordre : Verde, Blu, Giallo, Bianchi, Rosso, Rosa, Indaco, Nero. Si tu veux prêter main forte, vas en trouver un, leurs noms ne sont pas inconnus sur ce monde, chacun pourra te guider jusqu'à eux. Mais chaque royaume a aussi des choses vitales à protéger, l'arbre d'Yggdrasil de Verde, l'orbe d'Indaco. Rien de tout celà ne doit tomber entre les mains de Kotei. Il n'entend pas notre conversation."

Le monsieur a tête de Télé si il est encore là a pu entendre car il reste un aventurier dont je ne connais rien. Je continuais alors, mettant Kotei toujours dans l'impossibilité d'entendre la conversation.

"Ne tue surtout pas tes adversaires, ils deviendront des esclaves de Kotei. Et si tu es vraiment un fervent défenseur de la paix...Ne tue pas tout court. Mais libre à toi de choisir, parfois la vie ne semble pas nous donner le choix à première vue. Tu as ma bénédiction, ça veut dire que je t'aime bien en tout cas et que je surveillerais ton parcours depuis ma tour!"

Puis Kotei put entendre enfin à partir de là :

"Et si je hug Kotei c'est parceque je suis une fan invétérée des Shôtas, les petits garçons d'apparence. Il serait d'une autre apparence que je ne ferais pas ça ! J'espère en tout cas que mes paroles pourront te guider. Je suis pas comme Dead, je t'en ai trop dit sûrement pour lui, mais je ne t'en dirais du coup pas plus!"

Je fis un sourire aimable en jetant un oeil, cherchant monsieur tête de télé :

"Sinon, vous ne m'avez toujours pas dit ce que vous vouliez vous!"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiwakhan
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Nul part et partout

Inventaire
Objet: Permis de Création de Personnage.

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Lun 19 Déc - 14:33

Après avoir posé mes questions, Kotei ria, il ne répondrais pas à tout, c'est certain, il devait trouver mes questions idiotes, je m'en fichait, seul les réponses m'importait...

« Le moyen le plus rapide de terminer cette guerre serait que mes ennemis abandonnent tout de suite leur vie. Qu’ils ne se défendent pas, qu’ils meurent dignement alors que l’empereur les prive de leur vie. »

Je ne sais pas pourquoi, mais je m'étais attendu à une réponse de ce genre. En sois sa proposition n'était pas mauvaise pour une paix, si chacun est contrôlé, la paix peut exister, c'est un peu ce que faisait L’œil d'argent. Mais il privait les occupants de leurs liberté, cela ne me plaisait guère, l'oeil d'argent faisait un travaille de surveillance et si une action devait mener à une guerre, ils l’empêchait. Lui veut seulement créer des clones sans émotions. Cela est une paix masquée, pas la paix véritable. Il était certains que je ne le suivrai pas désormais.

Après ma réflexion, j’eus une étrange sensation, comme un silence sans en être un... Puis la Créatrice me parla avec une expression très sérieuse cette fois.

"Retiens avec attention ce que je te dis. Wukuri Suppiritsu, Anumeh Kherkzs, Aéris Maven, Lica Kirisame, Berserker, Juliette, Momiji, Morino Ryoushi. Ce sont les protecteurs de chaque royaume dans cet ordre : Verde, Blu, Giallo, Bianchi, Rosso, Rosa, Indaco, Nero. Si tu veux prêter main forte, vas en trouver un, leurs noms ne sont pas inconnus sur ce monde, chacun pourra te guider jusqu'à eux. Mais chaque royaume a aussi des choses vitales à protéger, l'arbre d'Yggdrasil de Verde, l'orbe d'Indaco. Rien de tout cela ne doit tomber entre les mains de Kotei. Il n'entend pas notre conversation. Ne tue surtout pas tes adversaires, ils deviendront des esclaves de Kotei. Et si tu es vraiment un fervent défenseur de la paix...Ne tue pas tout court. Mais libre à toi de choisir, parfois la vie ne semble pas nous donner le choix à première vue. Tu as ma bénédiction, ça veut dire que je t'aime bien en tout cas et que je surveillerais ton parcours depuis ma tour!"

Toute les informations étaient gravées dans ma mémoire. Tout sans exception. Ne pas tuer, cela ne me gênais aucunement, chaque vie a sa valeur, il m'es déjà arrivé d'en retirer de ce monde, mais jamais je respectais pas le défunt... De plus si c’était pour qu'il devienne un pion de Kotei, cela serait insupportable. Je savais de plus qui j'irais voir le roi de mon royaume, Morino Ryoushi, il devait surement être un voleur ou un tueur, mais au moins il combattait aussi Kotei.

"Et si je hug Kotei c'est parce que je suis une fan invétérée des Shôtas, les petits garçons d'apparence. Il serait d'une autre apparence que je ne ferais pas ça ! J'espère en tout cas que mes paroles pourront te guider. Je suis pas comme Dead, je t'en ai trop dit sûrement pour lui, mais je ne t'en dirais du coup pas plus! Sinon, vous ne m'avez toujours pas dit ce que vous vouliez vous!"

Kotei se remis à réagir, il n'avait effectivement rien entendu. J'aurais aimé donner ma véritable identité à la Créatrice, mais avec Kotei c'était vraiment trop risqué, de plus elle devait savoir qui j'étais vu qu'elle devait surement voir le futur si son nom de "Créatrice" était vrai, de plus elle me surveillerait depuis sa tour, cela me rassurait même si j'étais certain que ce ne changerait rien.

Je dessina sur ma nuque un tatouage, avec écris "Morino Ryoushi", qu'elle puisse comprendre où j'irais, même si Kotei le voyait je m'en fichait, il devais saovir que je ne le rejoindrait pas. Cette guerre me gênait, mais si lui gagnait, cela me gênerait encore plus. Je m'assit sur les marches, dos à eux, qu'elle puisse voir le tatouage. Puis je posa un autre question qui n'avait aucun rapport.

"Savez-vous ou je peut trouver des disciples ? Ou une école dans laquelle je pourrait exercer, s'il y en a une ?"

L'homme avec le casque se tenait toujours là où je me trouvais, maintenant que Kotei ne m’intéressait plus, je voulais quand même savoir ce qu'il faisait là et qui il était.

[HRP: Pour savoir ce que c'est l'oeil d'argent ou même toute autre référence de Shiwakhan à son ancien monde, lire Carnet de notes N°26 du Dr. Alberto -Spécimen #009: Shiwa à la bibliothèque]

_________________
Coucou Invité
Tu sais il faut
Toujours se méfier des inconnus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakobs "Oculus"

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Partout et nulle-part

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Lun 19 Déc - 16:42

Kotei déclara que la seule solution à la guerre était sa victoire. Pour cette guerre je suis complètement neutre, même si son pouvoir de contrôler les morts me fait des frissons dans le dos. La créatrice commença après une longue explication pour l'inconnu et moi. Elle nous donna la liste des rois de Yume no Sekai : Wukuri Suppiritsu, Anumeh Kherkzs, Aéris Maven, Lica Kirisame, Berserker, Juliette, Momiji, Morino Ryoushi. Le dernier était le roi de Nero, la faction qui m'a été attribuer dû à mes crimes et mes vagabondages. Pourtant ce n'est pas le roi que j'irai voir en premier. Il faut que je redore mon nom à Giallo donc ce sera surement avec Aéris Maven que j'irai discuter. Ne pas tuer elle dit aussi. Je n'en avais pas l'intention ou alors c'est que la victime m'en voulait.

Quand même, détruire tout pour régner, une erreur qui m'a amener dans ce monde. Si "l'empereur" continue sur ce chemin il découvrira peut-être qu'il faut et qu'il y aura toujours un équilibre au niveau des dirigeants. Plus on est haut, plus la chute sera violente.

Perdu dans mes pensées la Créatrice me réveilla d'une question :

"Sinon, vous ne m'avez toujours pas dit ce que vous vouliez vous!"

"Euh ... Moi? Ba... Euh ... Je ..."

"Savez-vous ou je peut trouver des disciples ? Ou une école dans laquelle je pourrait exercer, s'il y en a une ?"

L'inconnu me coupa la parole pour demander où trouver des disciples. Un professeur? Il ne savait même pas ce qu'était un BIP. Un religieux? Il a l'air aussi croyant que moi je suis un soldat.
Par contre le fait qui me coupe irrita fortement Oculus qui s'empressa de rétorquer. J'avais même pas eu le temps de le calmer et le bloquer qu'il arracha l'espace-temps juste au dessus des marches, le faisant tomber quelques mètres plus loin. Quelques centimètres plus haut et il avait le derrière déchirer.

"Tu permets la demoiselle m'a poser une question. Si tu veux enseigner, apprends d'abord à respecter les autres. Donc mademoiselle non merci j'ai déja eu toute les réponses à mes questions par contre j'en ai une question pour Kotei : Que feras tu après ta possible victoire car j'ai pas trop envie d'avoir des déchets à perte de vue sur la place publique et l'odeur de pue dans les narines toute la journée."

_________________
Oculus's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang Final
Malva - Rang Final
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : Ici, sur le trône de Yume no Sekai.

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mar 20 Déc - 19:21

"Allons nous continuer longtemps ?"

Combien de temps allons-nous devoir encore subir cela ? La prison qu’est cette tour nous irrite au plus haut point, pourtant, nous ne pouvons le cacher, nous sommes indéniablement attirer par celle-ci. Les secrets des mondes, les secrets de la tour de cristal, ils sont tous dans cette tour, mais personne ne peut les atteindre, pourquoi ? Car personne ne peut vaincre l’empereur. Nous triompherons toujours des aventuriers, nous les brûlerons avec violence. Sans aucune once de pitié, nous vaincrons ses misérables vermines voulant usurper le titre, de plus grand aventurier. Guerre après guerre, j’ai compris une chose, mon pouvoir est infini, pourtant, nous ne pouvons atteindre le sommet de cette fichu tour brillante. Nous n’accepterons pas le fait que quelqu’un d’autre, puisse parvenir à s’élever au-dessus de nous. Nous détruirons encore et encore les mondes choisissent, pour que personne n’atteigne le fin mot de l’histoire.

C’est exact, l’épreuve choisit par le monde des rêves. Il s’agit de nous, nous ne faisons plus qu’un avec la tour, nous sommes devenus une épreuve. Mais une fois celle-ci résolue, serons-nous jeté à l’extérieur ? Remis au rang de simples aventuriers ? Très certainement, mais cela n’arrivera pas, car nous ne perdons jamais et jamais nous ne perdrons.

Les pensées de l’empereur seront verrouillées ici, je n’en dirais pas plus. Les questions commençaient à lui faire perdre son calme, il devenait facile à le comprendre. Peut être même que mon bien aimé ressentira l’envie que l’empereur ait de s’enfuir de son étreinte. Il apprécie étrangement cette jeune femme vêtue de blanc, mais n’apprécie guère les autres aventuriers. Leurs regards, leurs paroles, leurs questions, un véritable harcèlement pour cet être qui commence peu à peu à modifier de visage. Celui-ci devenant plus, étrange, non, plus horrible et effrayant. Son sourire venait de s’agrandir, dépassant les limites d’une mâchoire ordinaire. Ses lèvres n’ayant comme aucune limite, ce sourire se relevant au dessus de ses orbites. Tournoyant sur son visage, formant quelque chose de littéralement indescriptible. Seule votre imagination pourrait vous faire comprendre ce qui est entrain de se passer avec le visage de cet homme. Ce détraqué comme certain pourrait dire. L’empereur, est dans un stade où le calme n’a plus d’être. Il ne veut qu’une chose, que ces gens se taisent, qu’ils partent, qu’ils disparaissent.

« Sois-en certain. Tu n’auras pas l’occasion de voir arriver ce spectacle. »

Ce sont des mots crus et froids qui répondirent à la dernière question posé par l’Oculus. Pourtant sincère, et sur le fil de la discussion. Sans avoir laissé aucun moment de répits à ces paroles, il avait prononcé ces deux phrases. L’instant d’après, un certain malaise plané dans le hall de cristal. Autant dans l’apparence, que dans la mentalité, ce n’était pas un homme, un humain, ou un être de bonté que vous observiez. Il apprécie certaine chose de la vie, mais en déteste d’autres. Des idées se mélangeant pour n’en former qu’une, il s’agit bien de l’empereur. Alors que ses yeux étaient rivés sur l’homme à la tête carré, il l’observait avec la plus grande des démences. Sont sourire ne cesser de grandir, il faisait des tours sur lui-même, devenant quelque chose d’affreux. Ses yeux, couvert par la folie, n’était plus qu’un gribouillis noir. Un ressentis de haine, de colère et pourtant de chagrin. Quelque chose brillait au centre de ces yeux morbides, sans plus aucun blanc, ni aucune pupille. De simples orbites d’un noir immaculé.

« A présent, avons-nous à répondre une nouvelle fois à vos questions ? Allez-vous encore nous ennuyer longtemps avec ces futilités ? Ou est-ce que nous devrions régler nos comptes à l’extérieur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mar 20 Déc - 22:11

Edward me posa une nouvelle question, mais le monsieur à tête de télé finit enfin par s'incruster dans la conversation. Quoiqu'un peu brutal dans la manière de réclamer son tour auprès d'Edward mais ce n'était pas trop grave à mes yeux. Il n'avait rien à me demander à moi, mais depuis que Kotei s'était révelé, les deux semblaient vouloir l'interroger sur beaucoup de choses. J'écoutais sans rien dire, l'étrange conversation dont je ne faisais pas partie. Et pendant tout ce temps, je caressais la nuque de Kotei, je passais mes doigts dans ses cheveux, j'enroulais mes bras autour de son corps. Et il n'avait pas interêt à me repousser, où ça serait la seule fois où je serais véritablement l'ennemie de quelqu'un ici.

Je me rappelais d'ailleurs de la question d'Edward :

"Savez-vous ou je peut trouver des disciples ? Ou une école dans laquelle je pourrait exercer, s'il y en a une ?"

En coupant le son de ma voix aux deux qui discutaient ensemble pour répondre à Edward sans les interrompre, je lui dis :

"Alors pour ça je suis désolée, je ne sais pas du tout, je ne m'étais jamais posé la question de si il y avait des écoles dans le coin. L'enseignement est différent selon les royaumes, et les appelations aussi! Vraiment navrée de ne pas pouvoir te renseigner..Shiwakhan."

Je souris, j'avais lu dans son futur plus tôt, et les gens l'appelaient ainsi, et comme personne ne m'entend, ce n'était pas un drame.

Puis je repris la conversation entre les deux mis de côté.

"Que feras tu après ta possible victoire car j'ai pas trop envie d'avoir des déchets à perte de vue sur la place publique et l'odeur de pue dans les narines toute la journée."

C'est vrai que c'est le plus gros soucis, tout ces cadavres puants qui traînent par terre holala, mais qui va donc les ramasser? Les éboueurs? Ah non eux aussi ils sont morts, vraiment, ils servent à rien hein ! Non mais sérieusement c'est quoi cette question un peu effrayante? Après je ne juge pas la personnalité de cet homme, je suis juste surprise des détails suivant la question, étaient-ils obligatoires à dire?

Je tenais toujours Kotei contre moi, mais son aura (oui, je ressens les auras des gens, problème??? è_é) semblait froissée, ondulée, grisâtre, quelque chose le gênait. Sûrement ma personne, mais je ne le lâcherais pas. Caprice de princesse, dites-vous?

« Sois-en certain. Tu n’auras pas l’occasion de voir arriver ce spectacle. »

Je ne vois pas le visage de Kotei de mon point de vue, étant dans son dos à le tenir. Il regarde les deux jeunes gens, prisonnier de ma personne. Je ne ressens pas aussi bien que Dead ce que ressente les autres, mais là, je me sentais vraiment mal en point.

« A présent, avons-nous à répondre une nouvelle fois à vos questions ? Allez-vous encore nous ennuyer longtemps avec ces futilités ? Ou est-ce que nous devrions régler nos comptes à l’extérieur ? »

Je lui massais doucement la tête comme je le fais naturellement pour Dead pour apaiser sa tension, peu importe si ça marche ou non. Puis je regardais le trio :

"Si vous n'avez plus rien à me demander, moi je remonte dans ma Tour !"

Je souriais, attendant de voir, sait-on jamais.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiwakhan
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Nul part et partout

Inventaire
Objet: Permis de Création de Personnage.

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mer 21 Déc - 17:23

Peu après m'être assis, je senti le sol se dérober sous mes fesses et je passa au travers un cercle violet pour ratterir à nouveau sur le sol. J'étais cette fois à plus ou moins 2 mètres d'où j'étais. Je savais qui avait fait ça, vu qu'il avait fait la même chose pour venir parmi nous. Puis il beugla:

"Tu permets la demoiselle m'a posé une question. Si tu veux enseigner, apprends d'abord à respecter les autres. Donc mademoiselle non merci j'ai déjà eu toute les réponses à mes questions par contre j'en ai une question pour Kotei : Que feras tu après ta possible victoire car j'ai pas trop envie d'avoir des déchets à perte de vue sur la place publique et l'odeur de pue dans les narines toute la journée."

C'était un vrai rustre dans sa façon de poser ses questions. Mais finalement il n'avait pas tort, c'était pas très ragoûtant de voir une mer de cadavre vivant s'il devait gagner. Mais je n'aimais pas sa façon de me donner des leçons. Mais s'il continuait, sa franchise le perdrait vu le regard meurtrier qui lui montrais Kotei, il répondit d'ailleurs dans la foulée.

« Sois-en certain. Tu n’auras pas l’occasion de voir arriver ce spectacle. A présent, avons-nous à répondre une nouvelle fois à vos questions ? Allez-vous encore nous ennuyer longtemps avec ces futilités ? Ou est-ce que nous devrions régler nos comptes à l’extérieur ? »

Cette phrase me glaça le sang et jeta un froid pesant dans la salle, court mais assez long pour laisser admirer sa dentition et ses yeux noir, un démon. Mais je ne me laissa pas démonter, grâce à la créatrice qui pu décoller mes yeux du visage de Kotei.

"Alors pour ça je suis désolée, je ne sais pas du tout, je ne m'étais jamais posé la question de si il y avait des écoles dans le coin. L'enseignement est différent selon les royaumes, et les appelations aussi! Vraiment navrée de ne pas pouvoir te renseigner..Shiwakhan."

Elle dessina un sourire sur son visage, les autres n'avaient pas entendu c'est certain. Je lui rendit un petit sourire dans le coin. Cependant j'allais quand même répondre à monsieur casque bizarre pour m'avoir fait bobo au fessier, car le sol n'était pas mou, et mes blessures n'étaient pas complétement guéries.

"C'est assez drôle de doit dire de recevoir des leçons de respect de quelqu'un qui espionnait une conversation derrière un pilier avant de parler de nous en termes élogieux qui sont gosse et arriéré... Mais passons ! Je ne cherche point une école pour exercer en tant que professeur mon cher" dit-je en le fixant avec un sourire. "Non je ne peut vous dire ce que souhaite y faire, désolé... Je suis Edward Grey, ravis de faire votre connaissance."

Je n'insista pas, de peur de faire exploser Kotei de rage. Puis la Créatrice déclara:

"Si vous n'avez plus rien à me demander, moi je remonte dans ma Tour !"

Je m'empressa de répondre:

"Si j'en ai encore une ! Excusez ma curiosité, mais y a t'il un moyen de vous contacter à distance ? Par quelque magie ou autre ?"

Puis je plongea dans le silence, attendant sa réponse avant de pouvoir m'en aller voir mon roi, Ryoushi.

_________________
Coucou Invité
Tu sais il faut
Toujours se méfier des inconnus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jakobs "Oculus"

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Partout et nulle-part

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mer 21 Déc - 23:46

"Sois-en certain. Tu n’auras pas l’occasion de voir arriver ce spectacle."

Ceci mélanger à son rictus inhumain couvrant son jeune visage et des yeux noirs transperçant mon âme me glaça le sang, tout en calmant les ardeurs d'Oculus.

Oculus commença à me chuchoter son opinion :

"On cours ?"

("C'est comme les animaux, si tu cours dos à eux cela montre que tu es la proie donc redresse-toi et accepte tes erreurs.")

"Y a quelque chose quand même qui m'intrigue chez ce gosse. Il est courtois, poli et d'un coup il devient le pire psychopathe que la terre ai pu créer. Ensuite il a toutes les nations contre lui et déjà 2 d'entre elles se sont fait détruire. Ca doit surement être un pouvoir qui le dépasse, qui l'envoute. Peut-être n'est il qu'un pion d'un énorme échiquier."

("T'emballe pas. Il a vraiment la prestance d'un dirigeant. Ah, ton camarade viens de se relever.")

"C'est assez drôle de doit dire de recevoir des leçons de respect de quelqu'un qui espionnait une conversation derrière un pilier avant de parler de nous en termes élogieux qui sont gosse et arriéré... Mais passons ! Je ne cherche point une école pour exercer en tant que professeur mon cher" dit-je en le fixant avec un sourire. "Non je ne peut vous dire ce que souhaite y faire, désolé... Je suis Edward Grey, ravis de faire votre connaissance."

Heureusement Oculus n'avait pas envie de le faire tomber indéfiniment entre deux déchirures verticales. Et oui il a déjà tester son truc est létale. Il a voulu tester ça pendant notre fuite à Giallo. On a parcouru toute la ville en un vol avec un atterrissage dans une botte de foin. Bien sûr le garde qui sauta dans les portails lui recouvra les murs de la maison d'en face. Même pas il lui répondit, prenant son sourire niais pour une raillerie. Il finit par regarder une dernière fois l'espèce de chose que tenait à présent la Créatrice avant de conclure par un :

"Bon ba je pense que je vais m'en aller à présent. A d'ailleurs Edward, je me présente : Wilhelm Kuester, Artiste peintre et homme de science à ses heures perdus. Pardon d'avoir été rude avec votre personne mais comprenez que mon pouvoir n'est pas un cadeau. Pour tous vous dire, une douleur aigu habite ma main ce qui m’empêche de dormir depuis trois semaines environs, expliquant ma nature assez hâtive. Sur ce bon voyage, et bonne conquête."


Enfin sorti de la tour. L'ambiance y était pesante. Aucun trésor ni même de princesse. Au moins on avait fait connaissance avec le problème de ce monde. Au cas ou il veuille sortir maintenant :

("COURS!!")

_________________
Oculus's Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotei Seishin
Malva - Rang Final
Malva - Rang Final
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : Ici, sur le trône de Yume no Sekai.

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Lun 23 Jan - 18:31

Demande innocente

La brebis s’est mise à fuir loin, très loin et à grande vitesse. La peur a remplit ses jambes d’une toute nouvelle énergie et il s’envole vers d’autres horizons. Des horizons où l’empereur ne serait très certainement pas dans les parages. Après la fuite de l’homme à tête de cube que nous nommerons Occulus, quand je dis nous, je veux bien sûr parler de vous et moi chers lecteurs, le terrible enfant commencer à retrouver son calme. Les questions futiles tournaient vers sa personne l’agacer à un niveau que vous ne pouvez imaginer. Son sourire revint à sa position naturelle, plus douce et plus adapté à la communication. Shiwakhan, enfin, Edward, posait une dernière question à la Créatrice après que l’homme cube ne soit partie les jambes à son cou. Cela n’eut pas d’effet agaçant envers Kotei à qui la question n’était pas destinée.

Après la discussion des uns envers les autres terminés, notre cher empereur tourna légèrement sa tête vers la dame habillé de blanc. Une déesse pour certain, une beauté pour d’autre, la Créatrice pour tous. Qui était-elle ? Non pas, son identité, l’enfant la connaissait déjà depuis plusieurs mois, plus d’une année même aujourd’hui. Il hésitait à poser cette question, ne sachant s’il devait le faire ou non. Elle peut voir le futur, c’est ce qu’il a apprit de ses capacités, mais aussi le modifier. Peut être qu’elle l’a déjà modifié pour lui, il n’en sait rien, ils n’en savent rien. A l’heure où je parle, il n’est qu’un enfant dans les bras d’une jeune et merveilleuse femme qui n’attend rien de lui, à part de se laisser faire par tant de tendresse. Néanmoins, il accepta se fait et éleva de sa voix, ses quelques mots un peu intimidé.

« Pourrais-je apprendre à vous connaître ? Madame la Créatrice ? »

Ce n’était qu’une demande innocente d’un enfant qui recherche désespérément quelque chose. Peut être l’amour de quelqu’un, un amour bien particulier dans tous les cas. La tour de cristal ainsi que la présence de ma cher et adorée l’apaise, ses deux présences empêchent les âmes maléfiques de prendre le dessus sur son corps. Mais, elles restent présentent, et à la moindre occasion, comme tout à l’heure, elles refont surface. La Créatrice refusera peut être, ou elle ne refusera point, dans tous les cas, l’empereur ne se débâtait plus comme il y a quelques secondes. Il a accepté son sort, cette prison temporaire qui lui a permis un peu de calme dans sa vie de folie.

[HRP : Désolé du temps de réponse, tout est déjà expliqué dans les absences mais j'avais de nombreux problèmes. But, I'm back !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Lun 23 Jan - 20:29

Ils se chamaillaient entre eux. Je ne m'interposais pas, car je n'avais pas envie de m'insérer là-dedans, ce n'était pas non plus très grave. Après avoir répondu à l'homme qui ne s'était toujours pas présenté, il m'adressa une nouvelle question. Me contacter à distance par magie ou autre? Il y avait plusieurs moyens, mais est-ce que je devais lui donner le plus sérieux ou le plus comique? J'y réfléchissais le temps que les deux autres ne se mettent à parler, chaque réponse en son temps, nous ne sommes pas pressés, enfin, surtout pas moi.

J'observais les échanges, et le monsieur à tête de télévision (n'empêche c'est stylé même si ça doit être bien lourd ma foi) s'était finalement présenté : Wilhelm Kuester. Quel nom compliqué, vous allez voir que le poisson rouge que je peux être parfois ne va pas tarder à l'oublier ! Il s'était expliqué un tout petit peu sur ses pouvoirs avant de filer aussi vite qu'il n'avait répondu. Eh bien? Il avait eu peur de quelque chose? De Kotei peut-être? Ou bien de moi? J'en clignais les yeux d'intrigue.

Ce fut finalement à mon tour de répondre à nouveau à Edward :

"Eh bien, tu n'auras qu'à prendre un Kiwi avec toi et le faire courir pendant des mois pour faire des allers-retours de notre correspondance postale !"

J'attendis la réaction avant de rire et d'avouer :

"Je blaguais, A vrai dire il y a des moyens, diverses, magiques, divers bibelots ! Si tu as un objet quelconque sur toi, je peux le changer en communicateur!"

Dead m'en voudrait d'en faire poper un comme ça, et déjà qu'il hurlerait en voyant que je donne un communicateur comme ça à quelqu'un, donc si j'en rajoutais une couche par dessus....Ma foi, je sais comment le calmer, en tant que femme <3 (Vous, les esprits mal tournés, vous êtes priés de ne pas commenter e-ê)

Après quoi, attendant de savoir si il avait quelque chose à portée de main, même un caillou ferait l'affaire, je regardais mon prisonnier dans mes bras. Il commença à me parler à son tour avec une voix de Shota qui ferait chavirer n'importe quelle idiote comme moi :

« Pourrais-je apprendre à vous connaître ? Madame la Créatrice ? »

Haaaw ! Kawai ! Mais... Apprendre à me connaître dans quel sens? Je lui jetais un regard perturbé, interrogateur. Avant de dire tout simplement :

"Eh beeeeh...Je suis une fragile petit chose avec d'énooormes pouvoirs, qui passe son temps à dessiner, à jouer aux sims avec le peuple de mon monde originel, à m'occuper de mes enfants et des habitants de la tour ainsi que de ce cher Dead, que veux-tu savoir exactement en fait?"

On dirait que je n'étais pas encore prête de remonter ! Mais ça ne me pose pas de problèmes, j'apprécie déjà Edward pour sa politesse et son respect, j'aime qu'on me respecte en tant que semblable, pas forcèment en tant qu'entité supérieure. Car chaque être ici mérite respect ! Mais je m'égards...

Et puis Kotei, je n'ai pas à me mêler de la guerre, car mes vices prendraient le dessus.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiwakhan
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 18
Localisation : Nul part et partout

Inventaire
Objet: Permis de Création de Personnage.

MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   Mer 25 Jan - 20:21

Peu après avoir posé ma question, le dénommé Wilhelm se retira, avec une démarche assez vive je dois bien l'avouer. Mais la vrai libération ne fût pas sa fuite, non, je poids qui pesait sur ma tête s'envolait petit a petit et le visage de Kotei devenait de moins en moins terrifiant. Son visage était désormais semblable au mien et à celui de la Créatrice, une personne normale. Mais cela n'allait pas attendrir mes émotions pour autant. La créatrice brisa ma réflexion pour répondre à ma requête.

"Eh bien, tu n'auras qu'à prendre un Kiwi avec toi et le faire courir pendant des mois pour faire des allers-retours de notre correspondance postale !"

Un kiwi ? Pour moi le Kiwi est soit un fruit, soit un oiseau étrange. Et je n'avait encore vu aucun des 2 dans ce monde. Ou alors étais-ce ces oiseaux dehors ? Ils étaient dans ce cas bien différent de ce de mon monde. Mais elle brisa ma réflexion qui devait me donner un tête assez niaise pour la faire rigoler.

"Je blaguais, A vrai dire il y a des moyens, diverses, magiques, divers bibelots ! Si tu as un objet quelconque sur toi, je peux le changer en communicateur!"

Ah et bien ca me plaisait. Seul hic, je n'avais rien sur moi ! Et le peut que je possédais était soit des fruits fraichement dérobé dans un marché, soit une couette, et je tenais pas à que cela devienne un communicateur pour possiblement m'entendre ronfler dans mon sommeil.

La créatrice échangea des mots avec Kotei, cependant je n'écouta pas, il fallait que je trouve un objet inutile mais qui pourrait me servir de communicateur. Une idée me traversa l'esprit mais elle était absurde... Cependant je n'avais que cette idée...

Je déboutonna donc ma braguette et arracha un bouton. Heureusement que ce pantalon m'allait bien et tenait malgré un bouton en moins. Puis je le tendis à la Créatrice avec une une tête qui reflétait, je pense, assez bien mon malaise... Craignant un autre rire.

[HRP: Comme Occulus est parti dans l'histoire, je pense que tu peut répondre directement Kotei, à moins qU'il n'ai encore quelque chose a dire]

_________________
Coucou Invité
Tu sais il faut
Toujours se méfier des inconnus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'information c'est le pouvoir (PV Oculus, Créa et Kotei)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ethan Fenwick — L'information, c'est le pouvoir.
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: La tour de cristal :: Rez-de-chaussée-
Sauter vers: