Partagez | 
 

 La dormeuse du val [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naïa
Verde - Rang 1
Verde - Rang 1
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/09/2016

MessageSujet: La dormeuse du val [Libre]   Sam 5 Nov - 15:44



La dormeuse du val #1
Naïa&Somebody



Il faisait nuit. Le ciel d'un noir obscur contrastait merveilleusement avec les étoiles. Ces jolis petits grains de sables constellant le ciel, brillaient de mille-feux et rendaient cet au-delà sombre beaucoup plus accueillant. La lune, par sa rondeur magistrale, illuminait le ciel de sa lumière envoûtante et chaleureuse. Elle semblait comme une mère observant ses enfants silencieusement en souriant.

Un de ses halos, pointait droit sur un corps inerte, allongé contre au arbre au sein d’une vaste clairière dans la forêt des fées. Le silence régnait en maître, seul un hiboux fougueux venait parfois rompre l'harmonie présente en ce lieu. Même les fées plutôt bruyantes à cette heure, semblait rester muettes. Le corps immobile semblait faire parti du tableau, voir même de l'arbre. Comme si c'était une de ses extensions, qu'ils ne faisaient qu'un. Mais si on se rapprochait légèrement, on pouvait voir son buste monter et descendre dans un rythme lent et régulier. Comme si la demoiselle, semblait assoupie ou dans une sorte de méditation.

En réalité, la jeune dryade était en pleine communion avec l'arbre sur lequel elle était allongée. Ses doigts effleurant légèrement ses racines. Elle écoutait les histoires de l'arbre, ou plutôt les voyait dans son esprit. Son histoire, du moins une partie, car celui-ci était âgé de plus d'un millénaire, et ces derniers appréciait parler très lentement et montrer chaque détails. Les deux êtres communiquaient par transmission d'énergie, mais pour cela ils fallait entrer en parfaite symbiose avec l'être végétal désiré, le silence était obligatoire. La discussion pourrait paraître ennuyante pour certains, mais pas pour Naïa, qui adorait les histoires et les mémoires de ces ancêtres, elle les trouvait fort intéressante.

Cette conversation silencieuse aurait put duré jusqu'à la fin de la nuit, si un bruit ne vint pas rompre le silence. Un bruit sec, comme une branche qui craque sous des pas. Mais les pas de qui ? Certainement pas d'une dryade puisqu'elles marchaient pieds nus, d'un pas leste et gracieux. Aucun d'entre-elles n'auraient pu faire ce bruit. De plus, si c'était un animal elle l'aurait ressenti. C'était forcément un étranger.

Naïa ouvrit les paupières soudainement, et essayant de faire le moins de bruit de possible, se releva et saisit son bâton, prête à combattre. Avec ce qui c'était passé à Arancioni, elle se devait d'être prudente. Après tout, elle était la princesse des Dryades, et elle ferait un très bon otage en cas d'attaque.

Un nouveau craquement résonna dans la pénombre. Le son semblait provenir des buissons juste en face d'elle. Elle respira un bon coup, prête à lancer un sort à tout moment, et de sa voix chantante demanda:

- Qui est-là ?

Aucune réponse. Juste le silence pesant. Jusqu'à ce que les fourrés juste en face se mettent à bouger. Quoi qu'il puisse y avoir derrière, ça allait sortir. Mais Naïa était prête à intervenir, et à entraver le malotru.

- Montrez-vous !


_________________
Dryade's Thème :


Naïa écrit en #66ff33


Dernière édition par Naïa le Mer 9 Nov - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sins

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 17
Localisation : Dans ton c-... Crâne !

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   Dim 6 Nov - 13:54



Bon sang, Malva a été détruite par Kotei... Arancioni a été détruite par Kotei...
Et je ne peux rien faire ! C'est rageant ! Humiliant ! Si j'y vais je serais contrôlé(e) par cette pourriture ! Ce Kotei ! Si seulement j'étais un être vivant... Si seulement moi, fantôme des péchés pouvait être matériel... Je ne peux rien toucher, que ce soit cet arbre, ou alors l'avenir de ce monde.

Il était 9h du matin, je rôdais dans cette forêt qu'est Verde, ce coin là se nomme la "Forêt des Fées", je peux en déduire que des Fées vivent ici, peut-être qu'elles peuvent m'aider ? Ou alors... Je devrais faire comme toujours et me débrouiller seul(e), car oui, normalement,
je n'ai besoin de l'aide de personne, mais c'est bien différent maintenant, je suis perdu(e), j'ai besoin d'aide, que quelqu'un m'indique le chemin à suivre pour devenir matériel !

Alors que j'étais sous ma forme brumeuse, je décidais de reprendre une apparence féminine, je n'avais pas l'air humain(e) du tout, non, j'étais toujours violet(te) avec ces traits de couleurs définissants mes 7 péchés. Je flottais dans les airs, à travers les arbres et les plantes, jusqu'à voir cette branche au sol posée dans l'herbe. Je m'en approchais et j'essayais de l'attraper.

Mes mains fantomatiques traversaient la branche, l'herbe et la terre. J'enrageais à cause de cette impuissance, je voulais hurler mais je restais bloqué(e), je décidais de mettre un coup de poing dans la branche. Puis un autre, puis un autre, et encore un autre... Mes coups traversaient encore la branche et le sol, je continuais malgré cela, je continuerais jusqu'à que mon poing brise cette branche.

il était maintenant tard, il faisait nuit, je continuais de frapper, et je ne m'arrêterais pas, je ne pouvais pas m'épuiser de toutes façons. La lune était haute dans le ciel, j'étais trop occupé(e) pour savoir si c'était Maheo ou Oranda, avant de vérifier, il fallait que je casse cette branche.... ... ... ... ... ... ... ... ... C-ça y est ?! Enfin ?! ENFIN ?! La branche craqua, elle n'était pas en deux morceaux à cause de son écorce, mais je l'ai bel et bien fait craquer !! Oui ! Je m'approchais un peu plus de mon but ce soir, la route allait probablement être longue, mais j'allais devenir matériel un jour !


* : Qui est-là ?

PARDON ?! Il y a quelqu'un ?! Ho oui c'est génial ! Cette personne tombait super bien je suis de super bonne humeur ! Je vais aller la voir et devenir ami(e) avec elle ! Mais avant ça, laissez moi imaginer une bonne musique pour me mettre dans l'ambiance !



Whaaa ! Une bonne musique correspondant totalement à mon être ! Mais je ne cherche pas à faire peur, ou à avoir l'air d'un esprit vengeur dangereux et tout, je veux juste m'amuser maintenant ! Alors je passe dans un buisson et je me concentre comme précédemment pour faire craquer à nouveau une branche, je rigolais super fort intérieurement !


* : Montrez-vous !

Hoooo ? Elle m'a repéré ? Très bien, je sors de ma cachette, tu as gagné jeune femme ! Alors qu'est-tu donc ? Une Dryade hein ? Je ne sais même pas comment je connais ta race, sans doutes que je le saurais un jour puisque c'est perdu dans ma mémoire~. Je flottait dans les airs en traversant une fourrée et je lui parlais de mes multiples voix.

Sins : Bonsoir jeune Dryade, désolé(e) de t'avoir dérangé, je découvre tout juste les lieu, héhé~! N'ai crainte, je ne suis pas une mauvaise personne de Malva, je suis... "Clean" ! Et mon nom est Sins, ravi(e) de te rencontrer~!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luthian & Raclaw
Verde - Rang 1
Verde - Rang 1
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2016

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   Dim 6 Nov - 22:05



Shtoc.
Shtoc.
Shtoc.
Shtoc shtoc shtoc.
Shtoc shtoc.
...
Shtoc shtoc.
Shtoc.
...


Réveil difficile. Crâne douloureux, comme c'en était devenu une habitude depuis quelques mois. Membres engourdis et irrités de l'intérieur, comme si la brulure de la magie de l'Inquisiteur persistait. Un malaise constant, permanent, omniprésent - le pire n'est pas tant la douleur en elle-même que le fait que Raclaw soit impuissant à l'endiguer. Il n'y a aucun agresseur à frapper ou blessure à recoudre: il était démuni et incapable de faire quoi que ce soit face à cela, et il en retirait une immense frustration, qu'il défoulait sur les éventuelles victimes qui pouvaient lui tomber sous la main. Seule Luthian parvenait à apaiser momentanément le malaise, mais ce n'était pas encore totalement efficace.

Shtoc shtoc.
Shtoc.
Shtoc.


Et c'était ce bruit qui l'avait réveillé. Saloperie. Il se redressa péniblement, se mit deux paires de claques sur le visage pour se réveiller correctement et regarda autour de lui.
Whoa...
Cette clairière n'avait plus du tout la même gueule que quand il s'était endormi.
Les arbres autour de lui étaient totalement défoncés! Écorchés, éventrés, émiettés, l'un d'eux s'était même effondré tellement il avait été abîmé. Et de l'autre côté de la clairière, Luthian était collée à un autre arbre, l'oreille contre l'écorce, tout en donnant des coups de silex dans le bois de sa main droite.

Shtoc.
Shtoc.
...
Shtoc shtoc shtoc.
Shtoc.
Shtoc.


Il finit de se relever et parcourut doucement la distance qui les séparait tandis qu'elle le regardait approcher sans interrompre sa tâche.

"T'essaies de trouver d'la viande à l'intérieur? railla-t-il.
-Très drôle! Nope, j'étudie et enrichis mon savoir.
-Qu'est-ce que ça peut t'foutre qu'un arbre soit plus mou qu'un autre?
-C'pas ça, j'essaie toujours de m'intégrer à cette nature. Tu t'souviens quand j't'avais spliqué qu'j'avais du mal à utiliser mes pouvoirs car j'étais encore comme une greffe non acceptée? J'peux pas tordre les énergies vitales à ma volonté car j'fais pas vraiment partie du réseau, j'suis pas intégrée totalement à l'éc... l'écys... l'écosostyme ou un truc comme ça. Faut que j'm'intègre, et pour ça faut que j'comprenne, et surtout que je sente.
-Vu l'odeur de bois qu'il y a maintenant ça d'vrait suffire nan?
-Gros idiot, je parle de sentir leur énergie et leur être. Et je viens de me rendre compte que la douleur est vach'ment expressive! Enfin sur un arbre c'est pas vraiment la douleur telle qu'on la connait, c'est un peu particulier, je saurais pas le décrire. C'n'empêche que leurs énergies se tordent dans tous les sens quand j'fais ça, ça les pousse à réagir et j'peux mieux les étudier comme ça.
J'pige niet aux histoires de douleur mentales et j'm'en bas les ovaires, mais la douleur physique, ça c'est une vraie mine d'or. J'pourrai finir de t'soigner bientôt si ça continue.
"

Son regard pétillait, une petite lueur de joie innocente et sans malice: elle était passionnée par toutes les informations qu'elle retirait sur le fonctionnement de cet écosystème et comment l'utiliser.

Shtoc.
Shtoc.
Shtoc.


"Hey, s'écria-t-elle, ceux-là ça venaient pas de moi!
-Hein?"

Elle recolla son oreille contre l'arbre pour écouter, sentir les flux d'énergie de la nature environnante.

"Y'a quelqu'un qui fait pareil que moi pas loin au sud. J'vais tuer ce copieur et déposer un brevet fissa.
-Au sud? Me disais bien qu'je sentais une odeur de chair qui semblait en v'nir. On y va? J'ai la dalle, dit-il en attrapant sa sœur pour la percher sur ses épaules.
-Dac', répondit-elle d'un petit rire clair, et puis j'ai pas encore testé mon truc sur des animaux!"




~~o~~





Décevant, c'était des êtres humanoïdes qu'ils apercevaient maintenant au loin entre les arbres. Toujours affaiblis et dans le doute de la dangerosité de ces individus, ils devaient se résoudre à commettre l'horreur la plus ultime qui soit: être prudents et gentils.
Il y en avait deux, des femmes, qui ne semblaient pas se connaître. Le gros Thorran et la Faelle perchée sur ses épaules décidèrent tacitement de rester discrètement à l'écart pour le moment; si affrontement il y avait entre les deux créatures, ils pourraient intervenir pour aider l'un et manger l'autre. Dans le cas contraire, ils aviseraient sur le moment.



[Edit: leur discrétion se jouera sur un dé d'action]

Dessinateur de l'image: Frankatt

_________________
Dessinateur de l'avatar: http://breath-art.deviantart.com/
Thème:
 


Dernière édition par Luthian & Raclaw le Dim 6 Nov - 22:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans ton c... Dans ma tour bien sûr

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   Dim 6 Nov - 22:05

Le membre 'Luthian & Raclaw' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Naïa
Verde - Rang 1
Verde - Rang 1
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/09/2016

MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   Mer 9 Nov - 22:40



La dormeuse du val #2
Naïa&Sins&Luthian&Raclaw



Plus les secondes passaient, plus le silence se faisait oppressant. Seuls raisonnaient les battements rapides de son cœur au sein de son esprit, comme une mélodie incessante et redondante. Elle attendait là, sans bouger d'un millimètre. Son œil perçant fixant le buisson prêt à y voir surgir quelque chose à tout moment. Mais la dryade n'était certainement pas prête à voir ce qui allait en sortir.

Ce fut d'abord une forte aura qui se dégagea de derrière le dît buisson. Une aura étrange, une aura qu'elle n'avait jamais rencontrée auparavant. La température semblait avoir légèrement baissée, on se serait cru dans un autre espace temps, similaire mais à la fois différent. Peut-être était-elle simplement en train de rêver ? Mais ses cinq sens la poussaient à rester sur ses gardes.

C'est alors que l'irréel se produisit. Sans que le buisson n'émette le moindre bruit, une main d'un violet sombre en sortit. Enfin, le traversa littéralement, serait un mot plus exact. Après la main, vint le corps tout entier. Naïa était terrifiée, la vision  de ce qui lui faisait face,  lui glaçait le sang. Une sorte de  silhouette à l'apparence féminine, flottait là juste devant elle, de la fumée noirâtre semblant sortir de tout son être violacé. La jeune femme essaya de se rassurer en tentant de capter l'énergie de cette chose à l'apparence démoniaque, mais ne ressentit rien. Aucune énergie ne semblait émaner de son corps. Sans compter l'immonde odeur  qui planait désormais. Il ou elle était mort(e). C'était la seule explication.

Un long frisson lui parcouru l'échine. Que pouvait-elle faire contre un fantôme ? Peu importe ces attaques, ces entraves, ces soins... Tout serait inefficace face à cette chose immatérielle. Sans compter que Naïa savait très bien d'où venait ces être immondes. Malva, le Royaume des Morts, et surtout celui de Kotei, qui voulait réduire le monde à néant. C'était perdu d'avance, ce qu'elle et sa grand-mère Tyrande redoutaient tant allait se produire. C'était certainement la fin...

Alors que tout semblait perdu le fantôme, qui était resté plutôt tranquille durant son effusion de pensées, se mit à parler de ses plusieurs voix  n'en formant qu'une seule, comme une espèce d'écho surnaturel qui résonnait à présent dans la clairière. Il/elle se présenta comme un résident(e) de Malva pacifique, venu(e) en paix pour visiter les lieux.

Cette histoire un peu loufoque, la fit douter dans un premier temps. Et si c'était une ruse de Kotei, pour mieux a capturer ? Sauf que si c'était vraiment le cas, elle se serait certainement déjà faite kidnappée voir tuée par le/la dénommé(e) Sins. De plus, son regard brillant d'une faible lumière semblait la regarder d'un air doux et sincère.

Naïa soupira un bon coup, ses muscles se relâchèrent, sa respiration reprit un rythme normal, et ses multiples pensées disparurent progressivement. Cependant, elle resta néanmoins sur ses gardes, se sentant toujours observée ( Coucou Batou!).

- Bonsoir funeste Sins. Je me nomme Naïa, princesse de ces bois, petite fille de la Mère Tyrande et légitime héritière au rang de Souveraine des Dryades. Dit-elle en faisant la révérence.

Désormais intriguée par la venue d'un tel être sur ces terres, elle demanda d'une voix douce:

- Que venez vous faire au fin fond des ces bois  ? Vous seriez-vous perdu ? Avez-vous besoin d'aide ?

Après tout, quitte à ne rien pouvoir faire contre lui/elle mieux valait s'en faire un ami, plutôt qu'un ennemi.


_________________
Dryade's Thème :


Naïa écrit en #66ff33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sins

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 17
Localisation : Dans ton c-... Crâne !

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   Jeu 10 Nov - 16:06

La jeune dryade semblait au début terrorisée, pétrifiée, il fallait croire que tout le monde prenait cet air apeuré la première fois qu'on me voyait. Mais elle finissait tout de même au final par baisser son arme, elle semblait se détendre, comprendre que je n'avais pas l'intention de lui faire de mal, et puis même si je le voulais, je n'en serais pas capable pour le moment !

Naïa : Bonsoir funeste Sins. Je me nomme Naïa, princesse de ces bois, petite fille de la Mère Tyrande et légitime héritière au rang de Souveraine des Dryades.

Hooo~! Est-ce que je suis tombé(e) sur une personne importante ? La princesse des bois, Naïa, son titre de princesse ne lui faisait pas défauts, la révérence en plus de la politesse lors de ces paroles, mais ho-la-la ! De plus elle avait une belle voix, un véritable enfant de la pureté même à l'inverse de moi.

Naïa : Que venez vous faire au fin fond des ces bois perdus ? Vous seriez-vous perdu ? Avez-vous besoin d'aide ?

Qu'est-ce que je viens faire ici ? Ha oui, ça date de ce matin~! La recherche de la matérialité et tout... Aussi la séance visite, bref, ce genre de choses, enfin je crois, peut-être qu'il y avait une autre raison, mais si c'est le cas je l'ai déjà oublié, oui oui ce n'est pas intelligent mais qui s'en préoccupe vraiment ?

Sins : La raison de ma venue ? L'ennui, la frustration, la recherche de soi... Peut-être même l'envie de m'amuser tout simplement~? C'était moi qui m'amusait à faire craquer des branches, désolé(e) de vous avoir effrayée~! C'est une première pour moi, entrer physiquement en contacte avec quelque chose, vous vous rendez compte ? Et vous Naïa, vous vivez ici jeune dryade ? C'est un endroit bien paisible ici~.

Une bien belle discussion allait avoir lieu, la dernière fois que j'avais parlé a quelqu'un, c'était au temple du roi de Verde, et là bas je n'ai eu que des mauvaises nouvelles, voilà enfin l'occasion pour moi de passer un bon moment ! A moins qu'une certaine personne que je ne citerais pas car je ne le connais pas ne décide de venir nous interrompre~.
(Oui ça parle de Batou =D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa
Verde - Rang 1
Verde - Rang 1
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/09/2016

MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   Mer 30 Nov - 3:17



La dormeuse du val #3
Naïa&Somebody



Suite à la réponse de l'esprit, Naïa finit par se détendre complètement. C'était peut-être un peu tôt pour être sure de son honnêteté mais une petite voix intérieure la persuadait qu'il n'y avait plus rien à craindre de la sombre créature. Malgré les ténèbres qui l'entourait, une sorte de lumière bienveillante semblait briller au sein de son âme. Oui, sans compter qu'elle était la première personne qu'il/elle rencontrait. Cette soudaine pensée tiqua dans son esprit. Alors ainsi Sins avait été seul(e) pendant tout ce temps... N'ayant jamais été seule au monde la dryade ne pouvait savoir exactement ce que ça faisait, mais elle ressentait tout de même une profonde tristesse suite aux paroles du fantôme.

- Hum, dit-elle un peu gênée, je suis  sincèrement désolée... Être seul dans un monde inconnu, ça doit être terrifiant...

L'être qui l'horrifiait un peu plus tôt, l'attendrissait désormais. Elle avait envie de l'aider, de lui faire découvrir ses bois, ses terres, son petit monde de verdure et peut-être devenir son ami si  Sins le désirait.  La tâche allait être sans doute ardue, un lourd poids pesant sur les épaules de Naïa. C'était la première personne à qui l'âme errante parlait, et il ne fallait donc pas la décevoir. Alea Jacta Est, le sort était jeté.

- On peut dire que je vis ici, en effet. Même si ce n'est pas exactement le cas... Pour faire simple, reprit-elle, disons que les dryades ont un domaine un peu plus loin, mais que la forêt et les êtres qui y vivent  sont leurs voisins.

Elle se gratta le sommet du crâne en espérant que Sins ait compris quelque choses à ses divagations étranges. Elle ne pouvait pas dire exactement que Verde était son royaume et que ceci était sa forêt, puisque c'était un ensemble, un tout. Les dryades appartiennent à Verde autant qu'à la forêt et inversement. Soudain, les dernières paroles du spectre lui revinrent en tête.

- Oui, acquiesça-t-elle, cet endroit est un véritable havre de paix ! Mais il faut néanmoins rester sur ses gardes, car la forêt des fées est un bois étrange où les âmes égarées se retrouvent et se perdent définitivement.

Voyant le soudain changement d'expression de son interlocuteur, elle culpabilisa un peu. La dryade ne voulait pas l'effrayer. Du moins si c'était le cas... C'est pourquoi elle ajouta:

-  Néanmoins, si cet endroit vous plait tant, je pourrais peut-être vous le faire visiter ? Ainsi je pourrais me faire pardonner mon attitude, pour le moins, aventureuse... Je ne vous demanderai rien en retour. Prenez ceci comme un gage de mon amitié !

Elle attendait la réponse de Sins, espérant sincèrement que ce/cette dernier(e) accepterai de devenir son hôte. Ainsi, elle pourrait lui faire découvrir les mille et une merveilles de son petit monde coloré.


_________________
Dryade's Thème :


Naïa écrit en #66ff33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sins

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 17
Localisation : Dans ton c-... Crâne !

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   Dim 4 Déc - 9:32

Naïa : Hum, dit-elle un peu gênée, je suis  sincèrement désolée... Être seul dans un monde inconnu, ça doit être terrifiant...

Terrifiant de se retrouver dans un monde inconnu ? Non, excitant pour une pers-... Pour un être ayant soif de connaissance ! Je sais déjà tant de choses et je ne sais même pas pourquoi, découvrir ce pourquoi serait déjà une grande découverte, et je n'imagine même tout ce qu'il y a a découvrir dans ce monde, d'après ce que je sais, ses habitants sont encore jeunes~.

Naïa : On peut dire que je vis ici, en effet. Même si ce n'est pas exactement le cas... Pour faire simple, disons que les dryades ont un domaine un peu plus loin, mais que la forêt et les êtres qui y vivent  sont leurs voisins.

Si elle vie dans les parages, j'en conclu... Qu'elle vie ici, oui oui j'ai envie de faire simple pour une fois dans mes paragraphes~. Par ici nous avons donc des dryades, par là d'autres êtres, et par là... Ho ! D'autres êtres aussi ! Le nombre de race dans ce monde est... Juste gros voyez-vous, je ne sais pas pourquoi mais je sais que dans d'autre mondes ce n'était pas comme ça, dans l'un il n'y avait par exemple que des humains, dans d'autres il n'y avait que des animaux humanoïdes, et ici, on a de tout, c'est génial vous ne trouvez pas~?

Naïa : Oui, acquiesça-t-elle, cet endroit est un véritable havre de paix ! Mais il faut néanmoins rester sur ses gardes, car la forêt des fées est un bois étrange où les âmes égarées se retrouvent et se perdent définitivement.

A ces mots, mon visage fantomatique/spectral/tout ce que vous voulez changeait d'expression, les âmes égarées peuvent s'y perdre ? ... He bien... Je n'ai rien à craindre ! J'ai pu facilement faire une balade hors du sentier de cerisiers à Malva, je ne vois pas ce qui pourrait me faire me perde ici ! Et puis si je suis véritablement perdu(e), je n'aurais qu'à flotter plus haut dans les airs pour retrouver mon chemin, comme quoi être un être tel que je suis peux avoir du bon~.

Naïa : Néanmoins, si cet endroit vous plait tant, je pourrais peut-être vous le faire visiter ? Ainsi je pourrais me faire pardonner mon attitude, pour le moins, aventureuse... Je ne vous demanderai rien en retour. Prenez ceci comme un gage de mon amitié !

Me faire visiter ? Bien que je pourrais le faire tout(e) seul(e)... Ceci me fait énormément plaisir à entendre ! Une balade à deux, dans une jolie forêt, avec une jolie fille, rha... Comme quoi être un être tel que je suis a aussi du mauvais... *tousse à plusieurs reprises mentalement* Rangeons cet esprit mal tourné voulez vous ? Je faisais comme si j'arrêtais de flotter dans les airs afin de faire comme si j'avais les pieds au sol pour pouvoir marcher, je suis encore immatériel(le), donc je ne peux pas toucher le sol, je suis obligé(e) de faire semblant~.

Sins : C'est avec grand plaisir que j'accepte votre offre princesse de ces bois, disais-je en m'inclinant respectueusement (oui j'ai de bonnes manières aussi !), faites moi découvrir cet endroit ! Mais restez sur vos gardes, vous l'avez dit vous-même, l'on s'y perd rapidement, ksh ksh ksh~!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dormeuse du val [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dormeuse du val [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: VerdeTitre :: Forêt des fées-
Sauter vers: