Partagez | 
 

 Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delfino Madeleine
Rosa - Rang 1
Rosa - Rang 1
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/09/2016

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   Jeu 3 Nov - 14:09

A la recherche d'un ami

Les derniers évènements ont fait comme une bombe à travers tous les royaumes du monde des rêves. La guerre est déclarée par l’empereur à tous les êtres vivants, une guerre qui plongera notre si beau monde dans le chaos. L’énergie de Verde en tremble, elle sait qu’elle est la prochaine sur la liste et les préparatifs sont loin d’être prêt. Juliette, la mama de la famille Madeleine, a demandé à envoyer des messagers pour informer les autres royaumes de la menace, leur informer du nombre, des capacités mais aussi des dangers que représentent leur ennemi. L’Epervier fut alors charger de rejoindre les royaumes de Bianchi, de Rosso et d’Indaco. Il partie immédiatement après que les lettres soient prêtes. Cela fait déjà une semaine qu’il est partie, aucune nouvelle pour le moment. Les royaumes sont éloignés mais aussi dangereux, Rose commençait à s’inquiéter pour son camarade. Laissant le grand parrain au soin de la reine de cœur, elle partie en avant pour tenter d’apercevoir le retour de l’oiseau.

Aux frontières entre le royaume rose et celui de vert, notre rhinocéros tout de rose vêtue, ne pouvait s’empêcher d’être inquiet à l’idée que son ami ne soit pas encore rentré. Elle se posait plein de questions, "Et si ses ailes avaient gelé à Bianchi, et qu’ils ne puissent plus voler ?", "Ou encore, est-ce qu’il aurait chuté à bout de force depuis les terres célestes d’Indaco ?" et plein d’autres encore. Une vraie patte cette Rose, une force digne des montagnes avec un cœur si léger et doux, qu’il s’envolerait s’il n’était retenue par un corps.

Forêt des fées, c’est le nom de cette gigantesque forêt que les aventuriers doivent traverser pour atteindre la quasi-totalité des royaumes. Cette forêt n’est en rien un danger pour quelqu’un sur ses aguets, pour quelqu’un de respectueux envers la nature, elle ne devrait pas avoir de problèmes. Au cours de son aventure, elle s’arrêta pour respirer, se reposer, et manger un gouter. Des fruits des arbres, il n’y a rien de mieux selon la grande frugivore qu’elle est. Mais pour la rassasier, ce n’est pas une assiette de fruit qu’il lui faut, mais bien cinquante kilos de nourritures, la taille fait une chose, beaucoup d’endurance, mais lorsqu’il faut se remplir de carburant, il en faut beaucoup plus que normalement. C’est donc ici, qu’une rencontre s’effectuera, au pied d’un arbre fruitier ou Rose mange délicatement les fruits qu’elle a ramassés. Mais qui rencontrera-t-elle ? Nul ne le sait pour le moment n’est-ce pas ? Sauf vous peut être cher aventurier lisant ses lignes, connaissant le titre de cette histoire et les protagonistes qui y prennent part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berserker
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 23

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   Sam 5 Nov - 1:11

« Drôle de piaf.
- Yup, jamais vu par ici.
- Tu crois qu'on peut l'manger?
- Attends, j'crois qu'il a un truc sur lui. »


Les deux Warboys cessèrent de bavasser pour se concentrer sur la lettre que portait l'Epervier, étendu inconscient sur le sol devant eux. En même temps, c'est pas tout les jours qu'on voit un piaf de ce genre tomber du ciel à cause de la chaleur infernal de Rosso, sans parler des orages, pluies acides et tout le reste. Nan, en fait, pour faire simple, il n'y a pas d'oiseau à Rosso, à part les Veuves cendrées, mais c'est pas vraiment des oiseaux.

Bref, toujours est-il que les deux hommes s'étaient penchés sur le corps de l'étrange oiseau pour vérifier si il était encore en vie, et quel était le message.

« Alors, on le mange ou pas ?
- C'est mort vieux, c'est un messager de Rosa, regarde la lettre.
- Fais voir….. ah merde, faut prévenir le Big Boss. »


Sans plus attendre, nos deux Warboys se relevèrent, prenant l'Epervier avec eux, pour le ramener au palais. C'est vraiment con quand on pense qu'il est tombé à une dizaine de mètres de sa destination. Tandis que le premier réanimait l'oiseau et lui donnait à boire, le second était partit chercher Berserker qui s'entraînait à l'épée.

Une fois mis au courant de la situation et l'oiseau remit en état, Berserker s'empara de son arme de pierre, prit l'Epervier dans sa main gauche, et décida de ramener lui-même l'oiseau à Rosa en laissant derrière lui son petit kiwi rouge.
Le voyage fut assez long, surtout qu'il fallut couper par Verde. Le colosse ressentait l’ambiance qui régnait dans le pays à l'approche du conflit. À Rosso, les gens ressentaient ça tout les jours, alors forcément, on s'y habitue. Mais à Verde, c'est vraiment différent, c'est comme si on s'attendait à ce que les arbres se mettent à trembler.

Mais oublions un peu tout ça, car nous voici à présent à la forêt des fées, une région de Verde très...féerique. Toujours est-il que Berserker s'était laissé distraire par les petites fées qui habitent dans ces lieux, cherchant à en attraper une ou deux, il commença à dévier du sentier...pour finir par se perdre totalement ! Ce furent les piaillements de l'Epervier qui le ramenèrent à la réalité.

Comprenant son erreur, Berserker se mit alors à courir dans tous les sens, causant un sacré bazar qui s'entendit dans plus ou moins toute la Forêt des Fées, faisant tomber les arbres comme des dominos et fuir les animaux...jusqu'à ce qu'il trébuche contre une grosse racine ! Le karma peut-être…

Toujours est-il que notre colosse trébucha sur une bonne quinzaine de mètres, avant de s'arrêter contre quelque chose de doux et de rebondit. Ayant fermé les yeux, le colosse bougea sa tête de droite à gauche pour mieux se faire une idée sur la nature des deux coussins ronds providentiels.

Se relevant, le guerrier des volcans vit alors sur qui (ou quoi) il était tombé.

« Heeuuuuuuh... »

Qu'est-ce que c'est que ces deux gros machins ronds ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfino Madeleine
Rosa - Rang 1
Rosa - Rang 1
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/09/2016

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   Ven 11 Nov - 13:43

Le monsieur en pagne

L’Epervier avait accompli sa mission, la madre sera particulièrement contente et il aura surement le droit à deux trois caresses comme il les aime tant. Vous savez, ce n’est pas parce que vous êtes un sinistre personnage, solitaire et froid comme la glace, que vous n’aimez pas les câlins, les gratouilles sous le bec et des bisous sur le front. C’est exactement le cas avec notre oiseau de mauvaise augure, ancienne peluche dorlotait et câliner par une charmante femme, les caresses sont devenus son petit péché mignon. Alors qu’il avait livré la mauvaise nouvelle au nouveau protecteur de Rosso, afin qu’il se méfit des agissements de Malva, et de cet empereur qui règne à présent sur tout Arancioni. Mais sans qu’il puisse se reposer avec une bonne tasse de café, le corbeau se fit récupérer. Porter sous le bras gauche du colosse pendant que celui-ci brandissait sa masse de pierre quelque peu taillé pour faire croire à une épée. On aurait presque dit un enfant qui brandissait un bout de bois, s’imaginant une arme de légende et lui un grand épéiste.

Quelques jours après leur départ, de se fait, quelques jours après la défaite du roi Monokuma face à Kotei, nous retrouvons notre petit duo dans les merveilleuses forêts de Verde. Le royaume aux couleurs chatoyantes et éblouissantes. Son lagon paisible, ses cascades oniriques, sa forêt mystérieuse, une véritable épopée pourrait se confectionner en ces terres si seulement Berserker et l’Epervier ne s’était pas perdu en chemin. Finalement, un bon gros carnage et une crise d’enfant finit par faire retrouver le droit chemin à notre duo. L’Epervier n’était plus autant fatigué qu’il ne l’était auparavant, il aurait du rentrer deux jours plus tôt normalement mais, le climat de Rosso était insupportable pour lui, l’obligeant à se faire raccompagner par le protecteur rouge. Protecteur rouge un peu pervertis par la situation actuelle.

« Arrêtez de jouer avec s’il vous plait, ce n’est pas amusant vous savez ? »

Rose, le grand rhinocéros, peut être même un peu trop grand. Surement la première fois de sa vie que le colosse doit lever la tête pour regarder dans les yeux d’une personne, et ici, d’une élégante damoiselle. Ce que Berserker pensait être des coussins étaient en réalité deux coussins, mais ici, ce n’était pas de simple coussin. Il s’agissait du paradis des femmes ! Reprenons le court de l’histoire mes amis voulez-vous, si la Créatrice m’entend plus longtemps parler ainsi je risque d’avoir quelques problèmes. Très rapidement après leur rencontre, extravagante, Rose remarqua la présence de l’Epervier et serra fort dans ses bras le grand gaillard qui n’était qu’un pervers pour elle il y a quelques secondes.

« Je vous remercie très sincèrement pour avoir retrouvé mon ami ! Oh, qui êtes vous d’ailleurs monsieur en pagne ? »

C’est ainsi que la bonne humeur de Rose revenue, elle a retrouvé son ami, mais rencontrer aussi une personne plutôt sympathique. Peut être que la suite de cette histoire nous contera un peu plus de secret sur cette paisible journée. Un peu de calme avant la prochaine tempête me fait le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berserker
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 23

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   Lun 14 Nov - 12:01

« Arrêtez de jouer avec s’il vous plaît, ce n’est pas amusant vous savez ? »

Reprenant ses esprits après cette malheureuse chute, Berserker se redressa, et dût pour la première fois lever la tête pour regarder quelqu'un droit dans les yeux. Ce quelqu'un était, dans le cas présent, une sorte de femme-rhinocéros, plus grande que notre colosse des volcans. Elle était vétu d'un haut rose et d'un pantalon bleu. Des cheveux blancs, une peau grise qui fait mieux ressortir sa corne rose et ses yeux de même couleur. Curieux personnage.

Le protecteur de Rosso se sentait petit comparé à elle, sans compter qu'elle a l'air très forte, mais moins que lui. Il la regarda encore quelques secondes avant que celle-ci ne le serre soudainement contre elle, replongeant sa tête vers les deux collines qui constituaient sa poitrine.

« Je vous remercie très sincèrement pour avoir retrouvé mon ami ! Oh, qui êtes vous d’ailleurs monsieur en pagne ? »


Des points d'interrogations clignotaient au dessus de la tête de Berserker tandis que ce dernier s'était dégagé de l'étreinte de Rose.

Premièrement, elle le remerciait d'avoir retrouvé son ami, ce qui voudrait dire qu'elle aussi viendrait de Rosa ? Elle avait l'air sincère, de plus, l'Epervier semblait heureux de l'avoir rejoint. Bon au moins, une bonne chose de faite.

Le problème vient du deuxième point : Rose demandait son nom à Berserker. Le problème, c'est que notre grand gaillard est incapable de parler, sauf par grognements !

« Heeeuuuuuh…. »

Berserker avait lâche son arme de pierre pour se gratter la tête.
Comment s'expliquer quand on ne pouvait pas communiquer par des moyens compréhensibles par tous ? Comment lui dire qu'il venait tout droit de Rosso ? Comment se fait-il qu'elle se trimballe avec deux gros coussins sur le torse ?

Toutes ces interrogations finirent par lui chauffer la tête, à tel point que son front commença à devenir rouge et que de la vapeur sortait de sa tête. On aurait dit qu'il sortait d'une source chaude, ou d'un bain de lave.

« Grrrrr »

Raaah, trop compliqué ! Finalement, Berserker se pointa du pouce et pointa de mon autre main la direction de Rosso, peut-être parviendra-t-elle à comprendre. Et si l'Epervier pouvait l'aider, ça serai bien de sa part.

Ah mais non, lui non plus il ne peut pas parler….

Je sens que cette discussion va être sympa.

« Pîîîîî »

Que… ? Le petit kiwi rouge l'avait suivi jusqu'ici ? Il avait réussi à traverser Rosso, à suivre le rythme de Berserker et traverser la forêt sans se perdre ? Décidément, c'est un vrai piaf de compétition ! Le colosse se pencha pour le prendre dans sa main, et commença à le caresser du bout des doigts, comme il sait si bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfino Madeleine
Rosa - Rang 1
Rosa - Rang 1
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/09/2016

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   Mar 15 Nov - 23:18

La fée de Verde

Reprenons où nous en étions resté. Notre petit groupe d’aventurier fut rapidement rejoint par un petit kiwi rouge bien courageux. Celui-ci, auparavant citoyen officiel de la tour de cristal, fut offert par la Créatrice au grand Berserker. Mais n’aimant guère la solitude, il traversa monts et vaux, forêts et dangers, pour pouvoir suivre son ami, le colosse rouge. Un petit oiseau bien courageux, les créatures de la Créatrice sont si merveilleuses, je ne cesse de m’interroger sur le pourquoi du comment elle les aime. Je m’inquiète énormément pour eux par la même occasion, voilà pourquoi je descends de la tour de cristal pour venir m’en occuper. Il faut prendre soin de ces petites bêtes.

Notre petit groupe, se retrouve alors composé d’un membre supplémentaire. Deux oiseaux, un aérien l’autre terrestre, un colosse du royaume rouge et pour finir une jeune rhinocéros aux couleurs roses et arc-en-ciel dans l’esprit. Une paisible rencontre d’inconnue, aux nombreuses ressemblances La première et la plus suffisante, est leur statut d’aventurier. Le calme se rompe, on entend l’écho d’une voix, celle d’une fée. L’Epervier cherche autour, de ses yeux perçants, il capte rapidement les positions de chaque chose autour de lui, pourtant il n’arrive pas à capter la présence de ce chant. D’où vient-il ? De qui vient-il ? Impossible de savoir, même pour lui. Rose, elle, se retrouve perdue, ne sachant pas s’il s’agira d’un mauvais ou heureux événement. Le chant se rapproche alors, et leurs yeux se posent très rapidement, sur cette silhouette de femme apparut proche de leur position. Cette silhouette à l’apparence énergétique seulement, avance, sans se soucier de la présence de notre groupe. Elle passe devant eux, sans porter le moindre regard à ce qui l’entoure. Par de léger pas, elle flotte presque au dessus du sol, un véritable esprit.

Loin d’être un esprit, il s’agit d’une fée de Verde. Quels sont ces choses ? Qui sont-elles ? Que représentent-elles ? Nul ne le sait, ce mystère reste l’un des plus grands de notre monde onirique. Rose, intriguée par cette forme de vie, tenta d’y poser la main. Très délicatement, son camarade au plumage noir l’empêcha de terminer son acte. Il existe des rumeurs à propos de ces créatures, quiconque s’opposera aux fées dans leur route, finira perdu dans les sombres bois du royaume de l’équilibre. Toutes les personnes qui ont osés toucher à ces créatures, se sont perdus dans les méandres de l’oubli, là d’où nous ne revenons plus jamais. Pourquoi ne pas la suivre ? S’interrogea alors notre grande aventurière, peut être que cela nous permettra d’en savoir plus sur elle ? Elle débuta sa marche pour suivre l’être musicale, au chant si doux qu’il ferait fondre le cœur d’un homme de part sa beauté. Doucement, la fée continue d’avancer à travers les arbres, peut être que nos aventuriers en apprendront un peu plus sur eux. Peut être qu’aujourd’hui, une nouvelle page s’ouvre sur les secrets du monde des rêves ? J’en doutes fort, il est encore trop tôt pour que ce secret soit révéler, et nos héros doivent se concentrer sur un autre événement. Bientôt, l’empereur sera aux portes de ce délicieux royaumes, il faudra tout faire pour l’empêcher d’agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berserker
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 23

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   Ven 18 Nov - 17:11

Berserker venait de retrouver son petit kiwi rouge, ou peut-être fallait-il dire, qu'en réalité c'est l'oiseau qui l'a retrouvé.

Bref, toujours est-il que nos compères entendirent tout d'un coup une voix s'élever, une voix féminine. L'Epervier se mit aussitôt à regarder les alentours, cherchant des yeux l'origine de cette voix. Regardant lui aussi à droite et à gauche, le colosse remarqua alors l'origine de cette voix.

Apparaissant devant eux comme un esprit, une silhouette féminine constituée d'énergie se déplaçait devant le groupe sans les voir. Comme si ils n'existaient pas. Rose voulut tendre la main pour toucher la fée, car il s'agissait bien d'une fée. Mais son compagnon au plumage noir l'en empêcha.

Il semblerait que plusieurs légendes couraient sur ces êtres étranges que sont les fées, comme quoi ceux qui s'opposent à elles finissent par disparaître pour toujours. Nul ne connaît la vérité, et certainement pas Berserker. Après tout, il ne s'intéressait pas au folklore des autres pays de Yume No Sekai...et parfois c'est à ce demander si il s'occupait un peu de Rosso, parce qu'à part s'entraîner à l'épée et grogner…

Revenons à nos moutons. La fée passa devant le groupe sans les voir, Rose voulut la toucher mais l'Epervier l'en empêcha, et Berserker avait posé son kiwi sur sa tête. Ce dernier se lova dans ses cheveux, comme ça, il ne tombera pas. Et voilà que le colosse commença à se déplacer pour suivre cette fée.

Ne lui demandez pas pourquoi, personnellement, ça fait longtemps que j'ai arrêté. Berserker a toujours agit sous l'influence de son instinct, se foutant complètement des conséquences. Comme la fois où il a hurlé comme un dément au Mur du Son de Giallo, ou lorsqu'il avait joué avec La Créatrice et ses kiwis.

Ici, c'est la même chose. Ignorant complètement si Rose et l'Epervier tenteraient de le retenir, Berserker suivait la fée, instinctivement curieux d'en savoir plus sur cette créature. Peut-être devra-t-il se battre contre un quelconque prédateur ?

Ou alors il se perdra dans les méandres de la grande forêt de Verde. Bah, que les fées essaient de le piéger, elles s'en souviendront encore longtemps après que Berserker ait ravagé les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfino Madeleine
Rosa - Rang 1
Rosa - Rang 1
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/09/2016

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   Mer 23 Nov - 18:47

Poésie

La curiosité est un vilain défaut, tout le monde sait ceci, malheureusement, lorsqu’un tel sentiment appel à la découverte, les hommes ne suivent plus que leur instinct. Ici, notre colosse obéis à cette force de la nature, il ne peut résister à la tentation et poursuit son voyage malgré les avertissements. Insouciance, curiosité, beaucoup de termes s’appliquent à ce comportement. L’oiseau plumé d’encre, ne pourra empêcher un tel guerrier de faire ce qu’il lui plaît, doutant qu’une autre raison que celle du plus fort n’existe chez lui, il soupira. D’un simple geste du bec, il indiqua à Rose, qu’il suivrait l’homme du royaume rouge, il lui doit bien cela après tout.

« Compris, je vous suis. »

Quelques mots, un sourire échangé et l’aventure commence. Nos deux compères rejoignirent le grand guerrier sur les traces de l’être féérique. Pendant plusieurs instants, ils marchèrent ainsi derrière la fée, chantant mélodieusement malgré ce visage neutre. Qui est-elle ? Que fait-elle ? Pourquoi ignore-t-elle tout ce qui l’entoure, comme une simple passante. Nos aventuriers poursuivirent leur voyage à travers les arbres, les feuillages et les herbes. Après plusieurs minutes de marches, plus ou moins silencieuses - ce n’est pas comme-ci ils pouvaient se raconter grand-chose - ils atteignirent un tout nouveau lieu. La forêt les entourant produisait un doux son harmonique, une lumière bénite tapissait le sol entre les feuilles des cimes.  Les arbres, couverts d’une mousse verdoyante, comme l’émeraude dans la roche elle brille à l’éclat solaire.

Nos aventuriers, sur le chemin de la découverte, éblouit par la beauté des environs qu’ils visitaient, ne porté guère attention aux détails. De simple détail qui rapidement, les firent craindre d’un danger. De légers frissons parcoururent le corps de la très grande peluche, lorsqu’elle aperçu qu’autour d’eux d’autres fées étaient entrain d’avancer. Dans la même direction, sur le même chemin, une dizaine de fée les entouraient, avançant comme leur prédécesseur, sans se soucier de leur présence. Le volume des chants augmenta, brièvement, on pouvait entendre l’écho de leurs voix tintaient sur ce chant à capela, sans le moindre instrument. Les mêmes notes, parfois doublé, parfois des tierces jouées, un véritable orchestre composé uniquement de voix. Par métaphore, j’ajouterais l’adjectif "divine" pour le son que produisent ces fées.

S’ils continuent encore, nos aventuriers commenceront à manquer de temps. La journée passe et le soleil ne tardera pas à se coucher. Mais peut être que partir tout de suite, ruinerait un merveilleux spectacle ? Rose, comme l’Epervier, sont à présent décider d’avoir le fin mot de cette histoire. Puisqu’ils sont arrivé jusqu’ici, pourquoi reculer maintenant ? Après un dernier effort dans leur marche, ils arrivèrent proche d’un sous-bois. Un arbre, dont la vie n’est plus que passé, dont la souche domine ses congénères. On peut l’apercevoir à vue d’œil, il s’agit d’un très vieil arbre, surement effondré par le temps. Bien moins impressionnant que l’arbre monde, cet arbre reste tout de même colossal. Couvrant le bois de ses racines, des cristaux verdoyants poussent à même l’arbre. Plus nos aventuriers avancèrent avec les fées, plus l’ambiance devenait harmonique, plus il comprenait que cette ignorance que causé les fées à leur égard, rendait ce moment plus beau.

« Regardez là-bas ! On dirait un animal. »

Bien plus qu’un simple animal ma chère Rose. Ce que nos aventuriers pouvaient observer devant une entrée de l’arbre, c’était un cerf magnifique, dont les bois brillaient d’une lumière solaire. Tout son corps se révélait être composé d’une énergie pure, une énergie digne de l’harmonie même. Un sifflement vint aux oreilles de nos compagnons, le vent passer très légèrement sur leur peau, glissait le long de leur chevelure pour finalement atteindre leurs oreilles.

~Qui a vu quelque fois un grand chêne asséché,
Qui pour son ornement quelque trophée porte,
Lever encore au ciel sa vieille tête morte,
Dont le pied fermement n'est en terre fiché~

~Mais qui dessus le champ plus qu'à demi penché
Montre ses bras tout nus, et sa racine torte,
Et sans feuille ombrageux, de son poids se supporte
Sur un tronc nouailleux en cent lieux ébranché~

~Et bien qu'au premier vent il doive sa ruine,
Et maint jeune à l'entour ait ferme la racine,
Du dévot populaire être seul révéré.~

~Qui tel chêne a pu voir, qu'il imagine encore
Comme entre les cités, qui plus florissent ore,
Ce vieil honneur poudreux est le plus honoré.~

Le vent venait de leur parler, il citer cette mélodie, courte mais néanmoins magnifique. Cette mélodie, nul doute, elle vient du cerf de la vie, gardien des animaux de Verde, Naturia. La gardienne se dressait entre les aventuriers et l’entrée par laquelle les fées, se rejoignirent tous, entrant à l’intérieur, sous le même état d’esprit que précédent, dans l’ignorance même du monde qui les entoure. Que sont ces choses ? Peut être apprendrons-nous un peu plus sur ces créatures à travers ce voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelqu'un ou quelque chose [Feat, Berserker]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envie de taper sur quelque chose
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: VerdeTitre :: Forêt des fées-
Sauter vers: