Partagez | 
 

 Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Ven 28 Oct - 22:32

Je viens de sortir de la tour de cristal. Je suis en ce moment dans la forêt de Verde, la guerre fait rage. Kotei a attaqué Utopia, j'ignore si la ville a été prise, mais j'espère que le peuple orange fait de son mieux pour résister à l'envahisseur.

Je marchais tranquillement dans la forêt de Verde, rien à l'horizon, seulement les chants des oiseaux, le bruit des cigales et autres créatures bien étranges. J'ai promis à Dead de trouver les meilleurs guerriers, héros, mercenaires ou psychopathes de ce monde. Kotei veut aspirer nos âmes pour atteindre l'immortalité ! Très bien ! Mais, nous ne sommes pas encore prêts, il faut rassembler nos forcer et nous préparer à cette longue expédition dangereuse.

J'étais dans la forêt suivant la route qui mène à la capitale du royaume. J'étais à la recherche de Wukuri, mais également d'autres personnes qui seraient prêts à me suivre dans cette quête.

Tandis que je marchais tranquillement dans la forêt, j'arrivai dans un petit village, je voulais me reposer pendant quelques instants avant de reprendre la route. Mais, alors que je venais à peine de mettre les pieds dans ce village, je vis des dizaines d'hommes-bêtes, ces derniers étaient épuisés, fatigués, on pouvait lire la peur et désespoir dans leurs yeux.

C'était les réfugiés Arancioniens ! Sans aucun doute. Tandis que les Arancioniens suppliaient l'aide aux habitants verts de les aider, je décidais de m'avancer et de dire d'un ton sérieux et calme :

« Qu'est-ce que vous avez besoin ? »

« Monsieur ! Nous sommes à la recherche de nourriture, d'eau et de … »

« Je peux comprendre votre situation, vous avez été chassé de vos terres. Mais, vous devez tenter de garder votre calme. »

Pendant près d'une heure, je décidais d'aider les villageois Verdéens et les réfugiés Arancioniens en faisant de mon mieux pour subvenir à leurs besoins. Je transportais des caisses, je donnais des conseils, je soignais les blessés, les malades et bien plus encore.

Tandis que j'étais en train de soigner un petit jeune lycanthrope, d'autres étrangers firent leur apparition …

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 2
Rosso - Rang 2
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead, Perruque de San Goku, Pierre de Connaissance Jaune

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Ven 28 Oct - 23:34

Nous sommes sorti de cette forêt du Diable. Je ne peux rien demander à mon armure à part me maintenir en vie encore quelques temps. Alors nous marchons, en direction de cette ville à l'horizon. Mais plus nous nous rapprochons et plus cela semble petit, comme s'il ne s'agissait que d'un petit village. Nous pensons voir de loin une horde de gens rassemblés, mais nous n'apercevons que des silhouettes. Nous peinons à mettre un pied devant l'autre à cause des dommages que nous a infligé ce lézard désormais décédé. Il nous a donné du fil à retordre c'est certain. Je crois qu'il est temps de passer à une nouvelle version de l'armure, celle-ci ne pourra plus être réparée. Je devrais refondre les pièces encore utiles, la désosser, retirer tous les systèmes électroniques et faire attention avec la batterie d'énergie. C'est un travail d'orfèvre, mais j'en suis largement capable, je pourrais démonter et remonter cette armure les yeux bandés. Mais pourquoi rester avec une version dépassée lorsqu'une innovation montre le bout de son nez? J'ai déjà tous les plans en tête. Mark v2.0, une armure beaucoup plus résistante, beaucoup moins d'objets superflus, ce qui réduira nettement le poids. J'espère avoir cette fois-ci un métal neuf et pas de récupération comme j'avais pu en trouver dans les contrées arides de Rosso. J'ai également pensé à une amélioration des flèches, et puis grâce à cette armure, toutes les parties de mon corps seront recouvertes de métal. Aucun point faible ne sera a déclaré. Reste à savoir comment et où mon génie pourra s'exprimer sans le regard d'autres gens ou choses ignares?

Je pense souvent en marchant. C'est pourquoi nous avons déjà atteint le village en question. Lorsque nous fûmes à l'entrée de ce dernier, quasiment toutes les personnes nous regardaient. J'avais l'impression de nous revoir à Rosso, dans les rues de Carbo Town, quand les gens nous dévisageaient. Mais ici, c'était quelque chose de différent. Nous remarquions la peur dans les yeux de ces gens sûrement écartés de toute forme de technologie avancée. Nous ne sommes pourtant pas un bandit de grand chemin ou un destructeur dans l'âme, quoi que. Une chose cependant attira notre attention, et ce n'est pas des moindres. Il y avait plusieurs gens, sûrement des habitants de Verde, mais également des hommes-animaux. Nous avons déjà rencontrés ce type de personne, dans un bar à Rosso. Oui je me souviens de ce petit homme rond et affreux, ainsi que de cet homme chat, Akashi. Il ne nous a même pas dit de quel royaume il venait. Nous sommes donc incapables d'identifier un seul de ces gens, quel malheur. Cela me fait penser qu'il faudra que je transfert la base de donnée d'une armure à l'autre. J'espère que la mémoire n'est pas endommagée. Normalement non. Mais revenons à notre problème. Nous nous approchions d'un vieil homme. Il était assez petit mais avait les épaules carrées. Il n'avait plus de cheveux mais une barbe blanche et le visage fatigué. Il se tenait debout avec un bâton en bois, probablement du chêne, puisqu'il y était attaché une feuille de chêne sur le bout supérieur. Il semblait moins effrayé, nous lui adressions donc la parole:

"Bonjour vieil homme, nous ne vous voulons aucun mal, nous désirons simplement quelques soins et une forge pour réparer les dégâts que nous venons de subir."

Il nous regarda quelques instants, puis il tourna la tête vers l'intérieur du village et pointa du doigt un homme. Nous ne pûmes voir son visage ni son corps à cause de la cape qui le recouvrait. De plus il nous tournait le dos. Nous remercions le vieil homme et commencions donc à nous rapprocher.

"Bonjour, nous cherchons de l'aide, nous avons cru comprendre que vous étiez la personne à qui s'adresser."

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan
Nero - Rang 1
Nero - Rang 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/10/2016

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Sam 29 Oct - 20:17

Ah Verde, cette contrée si calme et si paisible... Cette contrée au milles et une merveille, vu comme ça cette contrée semblait sortir tout droit d'un conte de fée. Pourtant elle était bien réel. Vous ne me croyez pas ? Pourtant j'y suis en ce moment. Perché sur un arbre avec un fruit à la main je profitais du moment. Le fruit ressemblait étrangement à une poire, sauf que cette-fois ci mon fruit était violet. Bizarre, mais délicieux. Je ne me lassais jamais de ce goût parfait oscillant entre l'acide et le sucré avec une petite pointe de ce qu'on pourrait désigné comme du caramel. Car au centre, le noyau était recouvert par une étrange sève brune très très succulente. Bref, vous l'aurez compris je ne me lasse pas de ce fruit. Ni de ce moment, me reposant un peu. Être un neros n'est pas toujours facile. La réputation et tout ce qui suit ne vous ouvre pas toutes les portes. Surtout quand on a besoin d'un logis pour se reposer. Pourtant je n'ai jamais songer à les quitter, pour une seul et bonne raison : les neros sont libre ! Personne ne les arrête, aucune loi, aucun royaume ! Et ça c'était beau.

Alors que je savourais tranquillement mon fruit presque fini, j'entendis des bruits lourd et saccadé en dessous de l'arbre. Même si la faune et la flore était très varié, je doutais fortement qu'un animal ou même une plante puisse effectuer un bruit aussi singulier. C'est alors que je vis un robot... Ou plutôt une armure ? Je n'en savais rien. Dans tout les cas, cet individu semblait très mal en point. En effet, plusieurs parties de son corps crépitaient en lançant quelques petites étincelles. Il boitait, comme si il avait du mal à marcher. En bref, il n'était pas prêt pour entamer un marathon. J'ai alors décider de le suivre, avec un peu de chance il s'effondrerai au bout de quelques mètres et je pourrais le dépouiller tranquillement. Ou alors je devrais l'aider ? Je n'en sais trop rien en fait. C'est alors pour ça que j'ai décider jusqu'au village.

Une fois arrivé dans le petit village de Verde, j'ai rapidement remarquer qu'il était plus agité que je ne le pensais. En effet, plusieurs personnes s'attelait à la tâche, soignant des hommes-animaux (sérieusement ?), leurs trouvant de la nourriture, les réconfortant dans leurs malheur. Car oui, beaucoup d'entres eux étaient malheureux. Un drame venait sûrement de se produire et cette simple pensée me noua la gorge. Le robot partit en direction d'un homme habillé totalement en noir sur les conseils d'un vieux sage à la barbe blanche. Je fis de même, restant un peu à l'écart. après les avoirs laissé échanger quelques mots, je m'approcha des deux étranges personnages, lançant amicalement le sourire au lèvres (car oui mon visage était visible à ce moment là) :

"Bonjour messieurs, est-ce que je pourrais savoir ce qui se passe ici ? Ces hommes-bêtes m'ont l'air très malheureuse !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Sam 5 Nov - 23:36

Décidément, cette journée annonce être longue, je fabriquais quelques vaccins, des thermomètres, des pansements et bien plus encore pour venir en aide aux réfugiés Arancioniens. Je fabriquais les objets avec les moyens du bord, il n’y avait aucun appareil technologique à Verde, je piochais ce que j’avais dans mon sac et dans mes poches pour les concevoir.

Tandis que j’étais en train de soigner un jeune lycanthrope, celui-ci me demanda :

« Pourquoi vous nous aidez ? »

« Le devoir gamin, le devoir. »

« Quel devoir ? »

« J’ai fait une promesse quand je suis arrivé dans ce monde. »

« Laquelle ? »

« C’est … personnel. Pourquoi te poses-tu cette question ? »

« Vous savez que nos deux peuples sont … « ennemis ». »

« Ennemis ? »

« Votre peuple a tenté autrefois de détruire le palais royal ! »

« Sachez une chose ! Premièrement, je n’étais pas dans votre monde quand cela est arrivé. Deuxièmement, c’est un hors-la-loi qui a fait cela. Troisièmement, vous devez éviter d’écouter aveuglement les discours d’un tyran. Quatrièmement, on n’est pas ici pour parler des disputes mesquines du passé, la menace de l'Empereur est plus important que nos querelles inutiles. »

Tandis que je discutais avec ce jeune lycanthrope de géopolitique, d'histoire, de Kotei et bien plus encore. Un étrange personnage fit son apparition, celui me demanda :

« Bonjour, nous cherchons de l'aide, nous avons cru que vous étiez la personne à qui s'adresser. »

Et bien ! Encore un individu qui me demande de l'aide. Je lui d'un ton sérieux avec ma voix synthétique comme d'habitude :

« Veuillez de patienter, je suis en ce moment en train de soigner cette personne. »

Après avoir fait une piqure au lycanthrope, je me retournais et je dévoilais mon visage cyborg. Il pouvait voir derrière ma cape mon armure cybernétique. Je regardais l'individu, c'était un être vêtu d'une armure bien étrange. Ce n'était pas un robot à mon humble avis, je ne ressentais pas une forme de vie synthétique. Je pensais que c'était un camarade Blunien, mais son armure était plus proche du « steampunk » que de la science Blunienne.

D'un ton calme avec la voix cybernétique, je lui demandais :

« Qu'est-ce que vous avez besoin ? »

Puis, c'est alors qu'un autre personnage fit son apparition, il était vêtu tel un assassin, un rôdeur ou un voleur d'un univers médiéval. Il me demanda d'un ton bien étrange :

« Bonjour messieurs, est-ce que je pourrais savoir ce qui se passe ici ? Ces hommes-bêtes m'ont l'air bien malheureux ! »

Étrange, je pensais que tout le monde était au courant de l'arriver de l'Empereur et du saccage d'Arancioni. Toujours du même ton, je lui annonçais :

« Êtes-vous au courant de la destruction d'Arancioni, le royaume des hommes-bêtes par Kotei et son armée de morts-vivants ? »

Alors que je lui posais cette question, je retournais mon regard en direction de l'homme à l'armure, j'attendais une réponse de la part de ce dernier, car celui-ci avait besoin de mon aide.

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 2
Rosso - Rang 2
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead, Perruque de San Goku, Pierre de Connaissance Jaune

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Dim 6 Nov - 12:18

Nous venons de nous adresser à cet personne encapuchonné, et il paraît occupé. Nous nous rapprochons doucement en boitant à une allure très faible pour finalement arriver à quelques mètres de lui quand il nous répondit. "Veuillez de patienter, je suis en ce moment en train de soigner cette personne." Nous nous arrêtons soudain, tous les regards braqués sur nous. Toutes les personnes reculaient pour ne pas être proche de nous. La colère se faisait même sentir à l'extérieur de notre armure ? Ou les étincelles ainsi que les jets de vapeur sifflant suffisaient à produire cette méfiance des hommes-animaux ? Nous fermions le seul poing encore capable de se fermer, car il ne nous restait plus que cela pour nous contrôler un minimum, pourtant les paroles de cet affreux personnage résonnaient dans ma tête tel un orchestre de percussion. Venait-il de nous faire patienter ? Je pense que nous avons besoin de plus de secours qu'un simple animal avec une petite écharde dans la patte ! Cet homme nous manque-t-il de respect ouvertement ou n'a-t-il pas le sens de l'urgence ?

Il se releva ensuite pour nous dévoiler son visage étrange et nous parler promptement. Étant dépourvu de mes systèmes analytiques, je ne puis dire, à moi seul, s'il était un robot, ou encore des parties robotiques ajoutées à un corps humain. Ce qui est clair toutefois, c'est que cet individu des plus sophistiqué devait probablement provenir du royaume que je cherche. Je ne sais pas par quels moyens ni par quel hasard gargantuesque nous nous retrouvons tous deux au même endroit, mais une chose est désormais certaine. Nous trouverons ce royaume de Blu, nous traverserons les obstacles qui se présenteront à nous et nous y parviendrons. Mais revenons tout de même à notre homme, si nous pouvons appeler cela un homme. Lorsqu'il se retourna il nous posa une question. "Qu'est-ce que vous avez besoin ?" Nous avait-il réellement demandé cela ? Notre état de santé n'était-il pas assez conséquent pour voir ce qu'il n'allait pas sans poser de question ? L'idée que cette personne était stupide prenait une place plus importante dans mon esprit. Je repris mon calme habituel et ma sérénité. Il est probablement aveugle, cela pourrait expliquer sa question, et sa technologie serait assez efficace pour le guider dans ses interventions.

Je ne sentis aucune présence s'approcher de nous à cause de nos systèmes mais mes capteurs audio sont encore en marche, je n'ai donc pas eu besoin de tendre l'oreille pour deviner qu'un autre homme venait de parler. "Bonjour messieurs, est-ce que je pourrais savoir ce qui se passe ici ? Ces hommes-bêtes m'ont l'air bien malheureux !" Je n'y fis pas attention premièrement, et c'est alors que le médecin local parla de nouveau. "Êtes-vous au courant de la destruction d'Arancioni, le royaume des hommes-bêtes par Kotei et son armée de morts-vivants ?" Nous restons dans la même position, stupéfaits certes, mais calmes. Cet homme-bête au bar, il nous avait menti. Les royaumes ne sont pas en paix ! Une guerre se déroule en ce moment même et nous n'avons pas été prévenu ?! Nous aurions pu nous retrouver en face à face avec des armées de milliers de guerriers potentiels ?! Nous nous souviendrons de votre nom Akashi. Nous reprenons notre discussion avec mon centre d'intérêt robotique. Nous arborons donc une voix intelligible et claire malgré qu'elle soit légèrement brouillée par les systèmes inopérants. "Nous ne savons pas qui est ce Kotei, et encore moins qu'une guerre avait éclatée, nous ne cherchons qu'à nous soigner car notre porteur est blessé. Nous vous demandons donc de nous venir en aide pour soigner notre porteur et lui permettre de renforcer notre corps." Nous espérons pouvoir enfin arrêter les douleurs et les blessures qui nous rongent de l'intérieur.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan
Nero - Rang 1
Nero - Rang 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/10/2016

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Ven 11 Nov - 16:20

"Êtes-vous au courant de la destruction d'Arancioni, le royaume des hommes-bêtes par Kotei et son armée de morts-vivants ?"

Cette phrase résonnait dans ma tête, m'entraînant dans une incompréhension total. Une armée de morts-vivants ? C'est ridicule. Si un royaume était tombé, j'aurais été mis rapidement au courant... Enfin je crois... Qu'est-ce que je savais de ce monde au final ? Rien. Dead m'avait lâché dans ce monde sans aucune information à propos de celui-ci si ce n'est que son nom. Une armée de morts-vivants ? Ca me semblait toujours aussi ridicule mais pourtant... Pourtant je savais qu'au fond de moi tout ça était vrai. C'était horrible, je ne savais pas qui était ce Kotei mais je le détestais déjà. J'ai osé jeter quelques regard autour de moi, tout ces hommes bêtes... Ils avaient l'air si triste, si désemparé... Ils avaient sûrement perdu des membres de leurs familles, des amis et leurs chez-soi. Tout ça à cause de la folie meurtrière d'un chef sanguinaire violant la loi fondamentale de vie et de mort. Mes poings et mes dents se sont serré en même temps que mon cœur. Je comprenais mieux pourquoi cet homme était en train d'aider ces gens. Les paroles de l'homme robot me sortirent de mes pensées, demandant lui aussi de l'aide. Je venais toujours de remarquer qu'il parlait comme si il était plusieurs personne. Ce qui m'étonna un peu, me demandant pourquoi il faisait ça. Mais je devais d'abord répondre à mon interlocuteur.

"Hum... Eh bien non, je n'étais pas au courant pour la destruction d'Arancioni. Si il y a quelque chose que je peux faire pour vous aidez n'hésitez pas."

Je me suis alors tût, laissant les deux bonhommes échanger quelques paroles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Ven 11 Nov - 17:39

Alors, l’armure qu’il porte possède une conscience. Très bien ! Toutefois, mes capteurs indiquent quelque chose qui me déplaît chez ce personnage. Une forme d’arrogance, j’ignore s’il est vraiment, mais ce dernier semblait rechigner quand je lui ai dit d’attendre alors que je soignais ce jeune lycanthrope. Je dois m’occuper de la jambe de ce dernier, il a une facture au niveau de la jambe et je peux apercevoir qu’un poison a été injecté. Si je n’avais pas intervenu, le jeune lycanthrope serait mort au bout de 24 heures.

Après l’avoir soigné, je décidais de m’occuper de son cas. Celui-ci déclara :

"Nous ne savons pas qui est ce Kotei, et encore moins qu'une guerre avait éclatée, nous ne cherchons qu'à nous soigner car notre porteur est blessé. Nous vous demandons donc de nous venir en aide pour soigner notre porteur et lui permettre de renforcer notre corps."

D’un ton calme, je répondis tout simplement :

« Rapprochez-vous, je vais m’occuper de votre porteur, il va se rétablir. »

Je commençais à sortir ma trousse de soin. Alors que j’observais l’état de l’armure qui était mal en point et que je préparais mes affaires.

L’autre déclara :

"Hum... Eh bien non, je n'étais pas au courant pour la destruction d'Arancioni. Si il y a quelque chose que je peux faire pour vous aidez n'hésitez pas."

Sans me retourner (étant occuper à vérifier et à soigner le porteur de l'armure), je lui répondis :

« Si vous voulez vous rendre utile, vous pouvez m'aider à soigner cet homme, il est assez mal en point, je vous demanderais de suivre mes consignes, si cela ne vous dérange pas ? »

Je commençais à appliquer les soins après avoir utilisé un tranquillisant. Ce dernier était à la base faite de plantes médicinales que je connaissais et que j'ai pu trouver dans les parages. J'avais peu d'objets technologiques, je faisais généralement les soins avec des outils que j'ai fabriqués moi-même en pleine nature. Par exemple, un scanner fait avec quelques boulons et des fils que je possédais dans mon sac ou encore des vaccins à partir de plantes médicinales trouvés dans les parages.

Au bout d'une heure, j'avais soignée le porteur. J'annonçais à l'armure :

« Votre porteur est soigné. Néanmoins, il a besoin de repos, sinon les blessures vont s'ouvrir à nouveau. Si vous le voulez, je peux également réparer votre armure qui est dans un sale état. Qu'est-ce que vous en dites ? »

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 2
Rosso - Rang 2
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead, Perruque de San Goku, Pierre de Connaissance Jaune

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Sam 12 Nov - 16:12

Cet homme à la cape nous portait enfin un peu d'attention, et bien qu'il m'exaspère, nous ne pouvons que nous soumettre à ses soins. Nous n'étions absolument pas en état de nous opposer à lui, et de toute façon il n'y aurait aucun intérêt à le faire. Il nous demanda par la suite de nous rapprocher pour nous administrer ses sortes de potions et de vaccins conçus grâce aux connaissances en médecine qu'il a dû apprendre. Je ne suis pas mauvais non plus dans ce domaine, mais le problème reste présent ; pour les blessures que nous avons subi, il est nécessaire que quelqu'un m'aide à me remettre sur pied. Nous nous engouffrions dans une humble hutte faîte de bois, certainement construite par les habitants. A l'intérieur se trouvait quelques meubles toujours de bois et un peu de verdure qui offrait un tableau presque paisible, si nous n'étions pas présents. Le docteur improvisé déplaça avec les résidant de ce modeste habitat les objets encombrant la table. Il nous demanda enfin de nous y installer, sans l'amure pour pouvoir ausculter le porteur sans problèmes. J'hésitais cependant, même si ma survie était en jeu, je refusais de dévoiler mon visage à quiconque, la seule chose à retenir quand vous nous croisez, c'est que vous avez vu une seule entité, Mark. Dans mon doute, je pensais, en restant à l'écart du médecin robotique qui me répliqua une énième fois qu'il fallait que je m'installe pour qu'il puisse nous soigner.

Je me résolus. Ma survie en dépendait. Puis soudain une idée me vint, je coupais les hauts parleurs de l'armure pour pouvoir lui communiquer mes ordres bien plus facilement sans qu'aucun autre ne le sache. "Sépare le casque du reste du corps." Toujours debout, face à ce public restreint, plusieurs jets de vapeurs entourèrent mon cou pendant quelques secondes. Le bruit cessa, les tuyaux rattachés  au sommet de mon casque tombèrent dans de légers bruits de caoutchouc me permettant de respirer sans aucun filtre l'air pur de Verde. Il ne restait plus qu'à extraire mon corps de l'armure. Je lui indiquais encore une fois une commande sans que les autres ne puissent l'entendre. "Fais moi sortir et lorsque je serais dehors, enclenche le verrouillage de l'armure." Je pouvais enfin m'extirper de cet engin sans crainte. L'armure allait rester ainsi, droite et verrouillée. Impossible de la dérober, car qui aurait assez de force pour déplacer un objet d'environ une tonne sans que d'autres ne s'en aperçoivent ?  Je descendis de mon corps de métal et m'installa sur la table. J'avais du mal à tenir debout mais je parvins tout de même à atteindre la table sans trop de difficultés. On pouvait entendre des cliquetis derrière moi, il s'agissait de l'armure qui pas à pas se verrouillait sur elle-même. Une seule solution pour la rouvrir, c'est un code et je suis le seul à le connaître. Finalement le médecin fit son travail sous mes cris de douleur concernant les soins de mes côtes et de mon bras gauche. Ce n'était pas mortel, loin de là, quoi que je ne pense pas que l'armure aurait pu me soigner dans un tel état mais mes nerfs fonctionnaient toujours parfaitement. Je n'eus donc aucun mal à deviner que l'on me soignait, malgré le fait que ce docteur robot utilisa préalablement une sorte de tranquillisant, visiblement inefficace.. Je me relevai titubant encore légèrement. Je repris ma place dans l'amure absolument détruite.

«Votre porteur est soigné. Néanmoins, il a besoin de repos, sinon les blessures vont s'ouvrir à nouveau. Si vous le voulez, je peux également réparer votre armure qui est dans un sale état. Qu'est-ce que vous en dites ?»
A ces mots, nous le regardions d'un air sérieux. Il avait certes réussi à soigner le porteur, mais personne à part moi ne touchera cette armure pour la réparer et encore moins pour la faire évoluer. Nous le fixions même s'il ne pouvait pas voir mes yeux fais de tissus organiques. "Nous vous remercions tout d'abord pour les soins que vous nous avez prodiguer mais nous ne vous dirons qu'une chose monsieur par rapport à notre corps. Personne ne répare notre armure, à part notre porteur. Mais si vous voulez encore vous rendre utile, indiquez-nous plutôt une forge." Je n'avais plus que cela à lui demander. Il avait finit son travail avec le porteur, je devrais donc commencer le mien avec mon armure et le plus tôt sera le mieux. Une fois cette tâche achevée, je lui demanderais comment se rendre à Blu, car nous n'avons que faire d'une guerre, notre but est à Blu, c'est tout ce que je sais.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan
Nero - Rang 1
Nero - Rang 1
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/10/2016

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Ven 18 Nov - 20:58

Je reste silencieux pendant que les deux personnages échangent quelques mots. Après avoir proposé mon aide au soigneur, celui-ci me répondit en me disant que je devais simplement attendre ses ordres. Ça ne me dérangeait pas plus que ça, je n'avais pas vraiment de bases en médecine, mon but étant surtout de blesser les gens plutôt que de les soigner. Je me suis approcher timidement, regardant l'étrange personne faire. Le porteur de l'armure sortit de son cocon protecteur, se dévoilant à tous. Je ne vous dirais pas à quoi il ressemble, pas besoin d'insister. La seule chose que je puisse vous dire c'est qu'il criait lorsque le docteur vint le soigner malgré le tranquillisant qu'il lui avait administré. Je suivis les consignes du docteur après avoir acquiescé sa proposition. Si je pouvais aider quelqu'un, c'était avec plaisir.

Après avoir soigné le porteur, le docteur proposa de réparer l'armure. Son porteur refusa poliment l'offre, précisant qu'il était le seul à pouvoir réparer son armure et que personne ne devait le voir. Je jeta un coup d’œil en direction de l'armure, elle était vraiment en mauvais état, mais si le porteur ne voulait pas qu'on le voit la réparer c'est qu'elle devait être puissante avant qu'elle ne soit endommagé. Si le porteur n'avait plus besoin d'aide, les hommes-animaux si. Je me suis tourné vers le Docteur annonçant :

"Mon nom, c'est Dan. Si vous avez encore besoin d'aide pour aider ces hommes-bêtes, je suis là."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Mer 23 Nov - 21:49

"Nous vous remercions tout d'abord pour les soins que vous nous avez prodiguer mais nous ne vous dirons qu'une chose monsieur par rapport à notre corps. Personne ne répare notre armure, à part notre porteur. Mais si vous voulez encore vous rendre utile, indiquez-nous plutôt une forge."

Ce dernier cherchait une forge ? Très bien ! D’un ton calme et sérieux (comme d’habitude), je lui répondis :

« Il n’y a pas vraiment de forge technologique, mais vous trouverez une forge un peu « médiéval » quelque part dans le centre du village. »

Puis, c’est alors que l’étranger nommé Dan me demanda :

"Mon nom, c'est Dan. Si vous avez encore besoin d'aide pour aider ces hommes-bêtes, je suis là."

Tandis que je tournais mon visage en direction de ce dernier, je lui dis, mais cette fois d’un ton amical :

« Merci de votre participation Dan ! Je vous prie de me suivre jeune homme, si vous voulez m’aider. »

D’un pas léger, je décidais de me retourner en direction des hommes-bêtes. Mais, alors que je me dirigeais vers les blessés Arancioniens. Il y avait de nombreuses personnes, des hommes, des femmes et des enfants. Ils étaient tous plus ou moins blessés. Certains étaient tout simplement fatigués. Tandis que d’autres avaient de forte fièvre, voir un membre du corps qui manquait.

Je retournais légèrement mon visage vers Dan pour lui déclarer d’un ton sérieux et calme :

« J’ignore si tu as des compétences médicales ou non, mais il faut venir en aide à ces gens.  »

Je commençais à préparer mes affaires, je sortais mon thermomètre, mes pansements et mes divers appareils médicaux pour aller soigner ces pauvres gens. Je me demandais ce que va faire ce mystérieux personnage en armure.

Tant qu’à Dan, je lui demandais d’un ton calme :

« On a beaucoup de travail, ces gens te seront reconnaissants si tu les aides. Le plus important est tenté de leur faire gagner leur calme. Il n’est rare de voir des gens à la limite de la paranoïa et de la folie. »

Tandis que j’annonçais à ces gens que j’avais des capacités médicales pour les soigner, je vis plusieurs personnes qui commencèrent à m’entourer avec Dan en me demandant :

« Soignez ma fille ! »

« Aidez-moi ! »

« J’ai la jambe cassé ! »

Les habitants du village tentèrent également de les aider, mais ils avaient des difficultés à s’organiser face à ce monde. Puis, c’est alors que j’ai eu une idée, je demandais à Dan d’une voix légèrement grave :

« Est-ce que tu pourrais demander à une bonne partie des habitants du village de se rassembler ? Je crois qu’il y a moyen de créer un hôpital pour les réfugiés. »

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 2
Rosso - Rang 2
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead, Perruque de San Goku, Pierre de Connaissance Jaune

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Mer 30 Nov - 17:33

Il n’y a pas vraiment de forge technologique, mais vous trouverez une forge un peu "médiévale" quelque part dans le centre du village."

   Quoi aucune forge digne de ce nom? C'est un scandale! Nous sommes certes dans le royaume de la verdure mais tout de même! Nous devrions trouver une forge équipée des dernière technologies pour les meilleures performances possibles! Mon visage fait de tissus organiques se contractait, j'eus plusieurs rictus sous nos vêtements de métal. Ce médecin possède du savoir-faire et nous lui devons probablement notre survie mais parfois il nous vient une simple envie de l’assommer, l'attacher, et l'emporter comme un vulgaire otage à travers les bois pour qu'il nous indique la voie à suivre. Finalement nous ne répondions pas, aucun mot, aucun son, puis une masse de ferrailles passa à côté de lui. Il nous regardait sans tourner la tête pendant que nous nous dirigions vers le centre du village. Nous marchions plus facilement désormais de part les soins administrés, et nous restions droit en le laissant derrière nous.

   La population nous fixe, comme si nous étions leur bourreau. Nous n'y prêtons pas attention, nous cherchons notre lieu de repos et de renouveau. Nous nous arrêtons au milieu du village. Nous tournons la tête de chaque côté, cherchant notre libération du regard tel un marin seul sur mer cherchant sa terre promise. Mais toutes ses huttes et maisons de bois se ressemblent! Nous demandions à haute vois la forge.

   "Où est-elle? Où se trouve votre forge? Nous en avons besoin."

   Seul un silence se fit entendre. Ils étaient tous bien trop terrifiés par notre apparence et notre voix rauque aux dissonances métalliques. Nous les regardions encore et encore.

   "Alors, pouvez-nous simplement nous dire où est votre forge? Nous ne cherchons pas à vous tuer."

   Même sentence qu'auparavant. Je ne puis le supporter davantage. J'esquisse quelques sourires nerveux sous ma peau de fer. Nous décidons de regarder les membres de l'assemblée formée autour de nous avec plus d'attention. Je reconnus le vieillard présent à l'entrée du village. Nous nous avançons vers lui. Les autres s'écartent le laissant seul face à nous.

   "Nous nous retrouvons vieil homme, pourriez-vous encore une fois nous montrer le chemin à suivre? Nous ne voudrions pas avoir à briser chacune des portes de ses huttes pour trouver notre bonheur. Alors ayez l'amabilité dont vous avez fait preuve tout à l'heure, et montrer nous votre forge."

   Il nous regarda dans les yeux, puis tenta d'articuler quelques mots dans sa barbe. Son accent légèrement prononcé rendait la compréhension plus délicate.

   "Vous pourriez avoir un bel avenir jeune homme, ou un avenir déchiré. Cette nuance ne tient qu'à vous. Mais en attendant voyez."
   Il pointa du doigt une porte à notre droite.
   "Allez, et trouvez votre forge."

   Enfin, nous pouvons accéder à notre forge tant attendue. Nous lui clamons un faible "merci" avant de foncer vers la porte. Nous poussons la porte fermement et faisons voler de la poussière dans la pièce. Nous refermons la porte violemment et barricadons avec un maximum de meuble inutile. Nous voilà enfin face à notre résurrection.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Dim 18 Déc - 12:45

Bordel !

Je ne risque pas de m'en sortir en voyant tous ces civils.
Heureusement qu'il y avait cet étranger et que les druides de Verde faisaient également de leurs mieux pour leur venir en aide.

Après un bref moment d'entretien, nous avons pu établir avec l'aide des villageois, un hôpital de fortune. Nous avons dressé de nombreuses tentes, des lits et divers affaires médicaux. Cela n'a pas été facile, mais nous y sommes arrivés.

Désormais, il y avait une meilleure logistique pour soigner les réfugiés, ils n'avaient plus à faire la queue. Les blessés graves étaient immédiatement envoyés dans les tentes les plus grandes et les plus aménagés pour leur venir en aide. Ceux qui ont tout simplement subis un choc psychologique furent aidés par quelques villageois et les autres réfugiés.
Ce n'était pas gagné !

On n'avait pas le temps de se reposer pour recharger un peu les batteries. Une fois qu'on a soigné un homme, il fallait de toute urgence allée au bloc opératoire pour s'occuper d'un blessé grave. J'ignore combien de vies furent sauvés de mes mains, mais je détestais échouer. Bien que j'aie pu sauver des dizaines de personnes, je n'ai pas pu sauver quatre hommes et femmes. Ces quatre hommes et femmes, je me souviendrais plus d'eux que de ceux que j'ai sauvé malheureusement. Pour eux, je fus leur dernier visage avant qu'ils meurent. Pour éviter qu'ils réaniment en zombie ou en spectre, nous décidâmes de transporter leurs corps loin du village. Ce n'était pas très réconfortant, mais une fois arrivé au bout du trajet, il fallait brûler leurs corps.

Les soins continuaient, les urgences et les actions s'accumulaient. Il fallait toujours courir et se rendre à la tente numéro, je ne sais pas combien. Ensuite, il fallait prodiguer les soins, se laver les mains, utiliser des tranquillisants, des scalpels, etc.

À la fin de la journée, quand le soleil était sur le point de se coucher, l'ensemble des réfugiés avaient été hospitalisés. Je remerciais énormément les villageois et les druides qui m'ont aidé dans cette tâche.

Mais, alors que les deux lunes de Yume no Sekai commencèrent à se pointer leurs bouts de leur nez, j'avais oublié un petit détail.

Une personne dénommée Mark était arrivé dans le village, je l'ai aidé et je lui ai prodigué des soins.

Par curiosité, je décidais de demander à l'un des villageois où il était passé. D'après ces paroles, il serait toujours dans la forge. Quatre heures sont passées depuis l'arriver au village. Bien que je lui ai procuré des soins, je ne le faisais pas confiance, il cachait quelque chose. Il n'était pas net. Il s'est enfermé dans la forge pour faire ses réparations. Non ! C'était trop facile ! J'ai un mauvais pressentiment.

Finalement, je décidais de me rendre vers la forge, j'ignore s'il est encore là, mais j'ai un mauvais pressentiment, j'espère me faire seulement des films.
D'un pas lourd, j'avançais et je me dirigeais en direction de la forge. Je décidais de tapoter légèrement à la porte de la forge en déclarant légèrement d'un ton grave :

« Monsieur Mark, comment va votre état depuis la dernière fois ? »

Il n'y avait pour l'instant aucune réponse, j'ignore s'il est là. Mais, si c'est le cas, je dois sans doute lui casser les pieds avec ma question. Peu importe ! C'était un test pour voir sa réaction ...

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 2
Rosso - Rang 2
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead, Perruque de San Goku, Pierre de Connaissance Jaune

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Ven 23 Déc - 17:05

Nous sommes enfin arrivés à notre établi. C'est donc ici, dans cette forge minable que va se créer la nouvelle version de notre corps? Ce n'est pas important, mettons nous au travail! Nous prenons un maximum de place, nous démarrons le feu rougeoyant du four, nous préparons plusieurs soufflets, les outils en vrac partout. Les braises flamboient, les flammes grandissent, la chaleur de la pièce monte. Nous nous occupons tout d'abord du feu en restant à côté, je ne risque rien tant que je porte l'armure, mais il faudra que j'affronte la chaleur plus tard. Nous actionnons les soufflets, le bois mêlé aux braises rougis. Le feu crépite, le métal est prêt à fondre et le marteau à frapper.

Je prends ma respiration et sors de mon corps de métal. Je garde mon casque au cas où. De plus cela me permet d'avoir une respiration plus correcte. Malgré cela, je ressens la chaleur étouffante de la pièce. Je n'ai pas l'habitude d'affronter ce genre de température à cause de l'armure mais je me rappelle très bien de quelques fois dans mon monde antérieur où j'ai dû travailler dans ce genre de condition. Je saisis donc les outils, et commence à désosser les parties de fer et d'acier. Les une après les autres, elles passent dans la chaleur des flammes. Je me souviens de ma première fois, lorsque j'avais 10 ans, j'ai démonté entièrement une moto et l'ai remonté en une après-midi. Alors pour cette armure que j'ai moi-même conçu c'est un jeu d'enfant.

Toutes les pièces chauffent paisiblement, le métal rougis. Je saisis les pièces une par une avec la pince pour venir les placées sur l'enclume. Je remodélise les pièces en ayant tous les plans en tête pour former notre nouveau corps. Beaucoup plus résistant que l'ancien, il nous permettra de ne plus être en danger par rapport à d'éventuelles attaques de front. J'installerai également un système pour chauffer la pointe de nos flèches. Plus de résistance et plus de puissance destructrice. Avec cette nouvelle peau, il n'y aura plus aucun endroit où mes opposants pourront directement attaquer mon corps de chair. Je suis entièrement recouvert de cet alliage métallique.

Le bruit de marteau sur le métal s'élève dans la forge avec rythme. J'apprécie ce son, puisqu'il naît du dur labeur. Il résonne dans ma tête telle une mélodie douce et charmante. Quatre coups de marteau et la pièce file dans l'eau pour refroidir et durcir. Ainsi se déroula toute la fabrication de l'armure. Pour moi, il s'agissait d'un orchestre symphonique rythmé et organisé qui se répétait indéfiniment. Pour les autres cela ressemblait sûrement à un énorme vacarme accompagné d'une fumée noire sortant de la cheminée sur le toit.

Cependant l'heure tourne et notre corps se construit. Tous les systèmes électroniques sont réutilisés, améliorés au maximum et intégrés à la nouvelle armure. Ces vaisseaux sanguins se lient, ces ligaments se soudent, ces muscles prennent forme et sa peau brille. Je suis toujours ému de voir notre corps achevé et étincelant. Il me reste toujours cette étrange pierre de Verde, récupérée après mon combat avec le lézard géant. Je ne sais que faire de ce cristal. Je pense avoir tout de même une idée. Je récupérerai une pierre de chaque royaume pour les lier ensemble sur une seule et même arme. Pourquoi ne pas commencer? Car je n'ai toujours pas besoin d'arme à proprement parler pour me défendre.  Certes notre corps est une arme mais je pourrai très bien nous équipé d'une lame en plus. Par conséquent, je devrai étudier les caractéristiques de cette mystérieuse pierre, peut-être demanderai-je des conseils à quelques personnes possédant un savoir assez imposant pour m'éclairer.

Je réfléchissais quand j'entendis une voix. "Monsieur Mark, comment va votre état depuis la dernière fois?"

C'est encore ce médecin, mais que me veut-il? Je vais lui montrer mon état, il ne sera pas déçu. J'observe mes habits et constate qu'il faudrait en changer. J'observe la pièce puis tente un emprunt à long terme. Une veste sans manche et un pantalon de paysan traînait dans la forge, c'est parfait tout ce qu'il me fallait. Je les revêt et monte à bord de notre tout nouveau corps.

Initialisation en cours.
Démarrage des systèmes.

   
Quelles douces paroles venant à mon oreille. Je me sens léger à l'intérieur. J'agite doucement les bras. Quelle fluidité impressionnante. Les simples bruits de vérins me font plaisir. Le système de visée n'a pas changé donc aucune crainte à avoir. Tout semble fonctionner à merveille. Alors sortons d'ici. Nous avançons vers les meubles empilés à l'entrée. Ne nous précipitons pas, prévenons d'abord cet homme qui nous a soigné.

"Attention, écartez-vous, nous sortons." disions-nous de notre voix suave, grave et robotique.

Nous n'attendons pas une seconde de plus et donnons un puissant coup de pied dans les meubles. Ils volent en éclat dans le village. La porte tombe à terre dans un nuage de poussière. Nous sortons torse en avant de la forge. La poussière nous dissimule pendant quelques instants. Nous marchons sur les débris de bois en les écrasant de tout notre poids. La fine fumée glisse sur notre corps et se fait éjectée par les système de soufflerie sur nos hanches. Nos yeux d'un bleu transcendant perce ce camouflage naturel et ne met pas en confiance. Nous regardons les villageois effrayés ainsi que les hommes bêtes sans apercevoir le médecin. Nous faisons quelques pas doucement en avant, et c'est lui qui nous vit en premier.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Mer 1 Fév - 13:10

"Attention, écartez-vous, nous sortons."

Par réflexe, je décidais de m'écarter. Puis, c'est alors que la porte de la maison vola en éclat et tomba à terre sous un nuage de poussières. Un homme étrange en sortit ou plutôt une espèce de robot. J'avais cru avoir affaire à un être androïde, mais il s'agissait en réalité de cet étranger. C'était bel et bien Mark. Celui-ci semblait avoir réparé son armure qui au début quand je l'ai soigné était délabré. Maintenant, il s'avançait lentement dans ma direction.

J'étais à la fois impressionné, mais aussi intéressé par son armure. Profitant de cette situation, je décidais d'utiliser mes lentilles cybernétiques pour analyser et comprendre le système de cette armure étrange. Toutefois, malgré mes grandes connaissances en technologies et en cybernétiques, une bonne partie des pièces de l'armure de Mark m'était inconnu. Mais, il semblerait que celle-ci était un mélange d'une technologie de vapeur, ainsi que quelques pièces appartenant à une technologie cybernétique.

Bien que sa nouvelle apparition fût impressionnante, je ne lui faisais pas confiance. Ce n'était pas son côté glacial qui me gênait. Moi-même quand je suis arrivé pour la première fois sur Yume no Sekai, j'avais un cœur de glace et un air toujours sérieux exprimant peu d'émotions. C'est finalement des voyages, ainsi que des rencontres et des amitiés avec quelques individus. Je pense particulièrement à Anumeh, Dead, Wukuri, Berserker, Morino Nova, Lica et pleins d'autres qui m'ont fait changer les idées. Non ! Cela n'avait rien avoir avec ce côté glacial qui me dérangeait chez Mark.

Il s'agissait tout simplement d'une forme d'égoïsme, il semblait se moquer des Arancioniens quand il était arrivé au village des chênes. Mais, il y avait aussi quelque chose d'autre …

J'avais l'impression qu'il cachait des idées et des arrières pensées dans sa tête. Il va falloir que je garde un œil vigilant sur cet individu …

Alors qu'il venait de sortir, je déclarais d'un ton calme, mais légèrement grave :

« Vous avez mis du temps, je comprends mieux pourquoi en voyant votre armure. »

Tandis que j’arrêtais pendant un bref instant pour ranger à nouveau la porte qu’il venait de détruire, je continuais de parler toujours avec le même ton :

« Bien ! Vous êtes soignés, qu’est-ce que vous souhaitez faire maintenant ? »

Je commençais à allumer mon appareil holographique, celle-ci dessinait une carte détaillée du continent. Moi-aussi, je n’allais pas tarder à partir, il faut que je parte rejoindre le reste du groupe de Dead dans les gouffres des hurlements.

Toutefois, je voulais encore rester, cet individu étrange attirait beaucoup mon intention. D’un ton calme, je lui posais une dernière question en lui demandant :

« Est-ce que vous avez eu quelques ennuis avec l’armée des morts ? »

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 2
Rosso - Rang 2
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead, Perruque de San Goku, Pierre de Connaissance Jaune

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Dim 5 Fév - 13:09

Nous avançons fièrement vers ce médecin robotique et nous arrêtons à quelques pas de lui.

"Vous avez mis du temps, je comprends mieux pourquoi en voyant votre armure."

Nous le regardons, droit et imposant. Nous répondons par un léger signe de tête.

"La perfection a un prix, aujourd'hui ce fut le temps."

Il range alors la porte dans son emplacement et nous le suivons du regard. Nous en sentons également pesant sur nous, sont-ce les villageois? Les réfugiés? Ou quelque chose d'autre chose encore?

"Bien vous êtes soignés, qu'est-ce que vous souhaitez faire maintenant? Et est-ce que vous avez eu quelques ennuis avec l’armée des morts ?"

Nous observions cet homme utiliser une carte holographique en même temps qu'il nous posait toutes ces questions.

"Un outil utile" pensai-je au même instant.

Toutefois, il a bien du mal à se retenir de nous interroger, cela devient agaçant. Nous ne sommes tout de même pas un accusé présent à la barre. Mais s'il possède cette carte, alors il nous dira comment rejoindre Blu. Nous nous avançons doucement vers lui accompagnés de nos bruits de pas résonnants. Nous marchons lentement, avec orgueil. Les gens nous dévisagent, pourtant nous ne leur avons rien fait de mal. Nous avons simplement emprunter une forge dont ils ne se servaient même plus à en juger de l'état de celle-ci.

"Nous voulons atteindre le royaume de Blu, pouvez-vous nous indiquer lequel est-ce sur cette carte? Et pour répondre à votre question, nous ne connaissions pas l'existence de cette armée avant votre question. Maintenant pouvons-nous enfin quitter ces terres de verdure pour nous rendre à notre objectif? Nous n'aimerions pas importuner plus longtemps ces chers habitants."

Nous le regardons dans les yeux, face à face. Ses yeux rouges ténèbres rencontrent les nôtres d'un bleu cyan. Nous aurions dis le début d'un affrontement des plus rudes, mais il n'en est point. Il s'agit tout bonnement de Mark -cet homme machine- demandant son chemin à un être mécanique possédant le pouvoir de le lui indiquer.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   Dim 19 Fév - 20:13

Il ne semblerait pas vouloir répondre à mes questions. Tant pis ! Il va falloir se contenter, l’individu n’était pas agressif, mais il était très froid et il ne semblait pas chercher le contact humain. L’étranger ne manifestait aucune émotion, rien. C’était le vide, le néant, il n’y avait rien à faire.

Tandis que je me posais beaucoup trop de questions dans ma tête, celui-ci demanda d’un ton étrangement calme :

"Nous voulons atteindre le royaume de Blu, pouvez-vous nous indiquer lequel est-ce sur cette carte? Et pour répondre à votre question, nous ne connaissions pas l'existence de cette armée avant votre question. Maintenant pouvons-nous enfin quitter ces terres de verdure pour nous rendre à notre objectif? Nous n'aimerions pas importuner plus longtemps ces chers habitants."

Ne voulant pas embêter plus longtemps cet homme, je décidais de lui indiquer le chemin de Blu en lui annonçant d'un ton calme et sérieux :

« Blu se trouve à l'ouest de Yume no Sekai, il vous suffit de continuer par la gauche. Par la suite, vous arriverez dans les rivages aux coquillages, vous trouverez divers villages avec des véhicules sous-marins qui vous conduiront à la capitale technologique du monde des rêves, Waterfall. Une fois que vous serez là-bas, vous pourrez rencontrer diverses personnes qui sauront vous guider dans la cité. »

Une fois les explications terminées, je décidais de donner un autre appareil holographique à cet individu, celui-ci montrait une carte de Yume no Sekai qui indiquait clairement le chemin en direction des rivages des coquillages et de Waterfall. Cet appareil holographique montrait également une liste de composants technologiques (un peu comme un catalogue) qui pourraient sans doute intéresser notre ami. Il y avait des composants électroniques, des micro-puces, des pièces détachées, des armes, des robots vendus sur le marché et bien plus encore.

Tandis que je venais de donner cet appareil holographique à cet étranger, je lui annonçais d'un ton toujours calme :

« Tenez, je pense que cela vous sera d'une grande utilité, il y a une liste d'appareils technologiques de Blu qui vont sans doute vous intéresser, ainsi que la carte de Yume no Sekai pour vous aider. »

Alors que nos chemins étaient sur le point de séparer, je lui annonçais une dernière fois :

« Les forces coalisées de Yume no Sekai recrutent de nombreuses  personnes à travers tous les royaumes. Pour vos talents d'ingénieurs, ils sont prêts à vous offrir tout ce que vous voulez en échange de votre aide su- le-champ de bataille. Bien ! Je ne vais pas vous embêter trop longtemps, bon voyage ! »

FIN DU RP

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un simple petit village ? [PV Mark et Dan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un simple petit rp dans la forêt, ça vous dit?
» mon petit village d'hdv 8 ^^
» Dans le petit village de Gake...
» Un petit reportage sur la préparation du jardin pour les PdT.
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: VerdeTitre :: Village de chênes-
Sauter vers: