Partagez | 
 

 Puissance navale [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans ton c... Dans ma tour bien sûr

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Mar 27 Déc - 0:08

Le membre 'Solaiman Organa' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'action' :


--------------------------------

#2 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#3 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Kotei Seishin
Malva - Rang Final
Malva - Rang Final
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 20
Localisation : Ici, sur le trône de Yume no Sekai.

Inventaire
Objet:

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Mar 3 Jan - 13:30

Le bout du tunnel

C’est ainsi que le navire sombra, que le kraken, venu des profondeurs des enfers, surgit pour engloutir les adversaires du capitaine Red Williams. Les évènements ne firent que s’accentuer de rebondissement en rebondissement. L’Appolina fusionna avec sa capitaine, les tissus nerveux reliés au système afin de booster d’une capacité extraordinaire, les capacités du navire quand à la viser, aux déplacements et à la précision général de tous les systèmes. Toutes ces actions, venant d’un partie comme de l’autre me renversait dans mes émotions, mes expressions et tout simplement dans mon être. Une force extérieure m’envahit, je m’enivre de cet affrontement, je l’observe et reste comme un pauvre gamin devant ses héros. Les yeux grands ouverts, j’observais chacun de leurs faits et gestes.

Une action me dégouta dans ce lot de beautés. Des déchets, toxiques ou non, déversés dans l’océan, sombrant jusqu’aux profondeurs du cimetière des bateaux. Que se soit pour une bonne cause ou non, je ne suis pas le genre de personne appréciant la pollution abusive telle qu’elle nous est montrée ici. De même que moi, il n’apprécie pas de voir les mondes se polluer, pauvres êtres n’ayant aucun droit de parole sur ceux qui cohabitent avec lui, alors qu’ils sont les principaux concernés. Savez-vous que les mondes étaient dotés d’âmes ? Et les êtres vivants qui les polluent leur font terriblement mal. Imaginez, trahit par votre propres enfants. Mais je m’égare du sujet principal, cette bataille possède une plus grande importance qu’une explication d’un squelette un peu fou.

Les pirates continuaient de préparer les canons, de faire en sorte que le navire ne sombre pas une nouvelle fois. The Shark Bite, ce navire remonté à la surface par l’empereur et ses sbires, voulez vous en connaître l’histoire ? Au-delà de notre monde, au-delà du temps et de l’espace, il existe nombre de pirates, de marins, de corsaires ou quelque soit le nom que vous leur donnez. Les navires de ces enfants de la mer sont toujours marqués au fer rouge d’une histoire, de l’histoire de son équipage. Mais lorsque le navire s’est trop attaché à cet équipage ? Que devient-il lorsque tous viennent à disparaître ? D’un seul coup, non pas par abandon, ni par la mort, mais par disparition surnaturelle. Autrefois un somptueux navire, il atteignit les portes du monde des rêves, mais seul lui, son équipage n’était pas là. Ce beau, majestueux et merveilleux navire se retrouvant à naviguer à travers de toutes nouvelles mers, mais sans équipage. Son équipage se forma de lui-même, un équipage fantôme créé à partir des souvenirs des planches consistants le navire. Petit à petit, cette carcasse flottant sur Horloge se brisa, se transforma, devint le vaisseau fantôme. Son terminus fut le cimetière des bateaux, devant l’empereur qui lui promit un nouvel équipage, une nouvelle vie, mais aussi de nouvelles aventures.

« Je te fais la promesse que cette fois-ci, tu pourras rejoindre le paradis des guerriers. Appelé dans certaine religion, le Valhalla. »

Le navire pirate est lui-même composé d’une conscience, il est prêt à en découdre pour protéger son équipage, que se soit de mauvaises personnes ou non, il s’agit de sa "famille" et il ne peut faire autrement que de les aimer et les protéger. Coups de canons, mouvements de cordes, plus besoin de l’équipage, le navire bouge de lui-même, ne suivant les ordres que du capitaine, lui faisant confiance comme il a toujours fait confiance à ceux qui tenaient la barre. La volonté du capitaine sera réalisée par le navire. Le kraken est puissant, terrible tyran de la mer, est-ce que quelqu’un pourra en venir à bout ? Tant que vous ne connaissez malheureusement son point faible, la tâche risque d’être ardue.

« Allo ? Vous m’entendez ? Capitaine ! Technicien Jason Itek au rapport mon capitaine ! Je vous parle en ce moment même depuis les fonds marins, sous les roches. »

Il s’agissait de notre pauvre technicien, plongé dans les profondeurs insondables du cimetière des bateaux, ensevelit lui et l’équipage restant sous un amas de débris de roche. Comment avait-il réussit ? Tout d’abord, aucun instrument ne devait fonctionner avec ce genre de choc, mais en plus, survivre à ce genre d’événement relève du miracle. Pourtant, il n’y a rien de plus évident. Le sous-marin était tombé dans une légère crevasse qui bloqua sa descente, les roches tombant ensuite construisirent comme un tombeau autour du vaisseau. Quelques dégâts reçus par la chute, mais la poignée de survivants étaient toujours présente après cette tragédie.

« Capitaine, j’ai quelque chose à vous dire. Depuis notre position nous pouvons observer le monstre. Terrible bête et gigantesque, je peux aussi vous décrire de la magie. Une sorte de corde magique reliant le kraken à quelque chose sur le navire des ennemis. Il doit surement y avoir un lien avec cela. »

Une légère ouverture à travers la roche leur permettait d’observer sous les quelques coups de feu, d’éclats de lumière, les formes du kraken et du navire fantôme. Heureusement, l’un des hublots est encore intact, les autres ont été refermés grâce aux modules de secours en acier. Mais nous n’avons pas encore répondu à toutes les questions. Pourquoi ce Bluien peut-il encore communiqué avec les autres alors qu’ils n’ont plus aucune énergie, plus de générateur, plus rien si ce n’est cette salle qui se vide lentement de son oxygène. Car à Yume no Sekai, tout le monde peut avoir un pouvoir merveilleux. Même les maîtres de la technologie. Cet homme possédait sans le savoir, une capacité surnaturelle, peut être développé à force du temps passé ici, dans le monde des rêves, ou à cause de ce courage survenue au cours de la chute. Ce pouvoir est limité, très faible, il ne permet que de faire passer un léger courant dans des objets techniques, mécaniques, conducteurs en général. Ce courant est trop faible pour blesser qui que se soit, mais suffisant pour faire fonctionner une radio pendant un très court moment.

« Mes amis, nous vous disons adieu. Il est impossible pour vous de venir nous récupérer, l’oxygène se vide et nous allons mourir. Nous avons alors décidé de nous sacrifier pour vous aider. Nous allons faire exploser le navire avec les derniers explosifs qu’il nous reste. Grâce à cela et le carburant qu’il reste encore, cela créera une forte source d’énergie lumineuse qui nous permettra d’éclairer les profondeurs. On espère que cela sera suffisant pour perturber la bête, mais aussi que cela vous donnera assez de temps pour viser et abattre le vaisseau fantôme tapis dans les profondeurs. Je… Nous… Sommes désolés de ne pas pouvoir faire mieux pour vous aider… S’il vous plait les gars… Faîtes le pour nous ! Faîtes le pour Blu ! Faîtes le pour le monde des rêves ! Gagnez contre l’empereur et mette fin à ce cauchemar ! »

La radio s’éteignit ensuite et un souffle explosif secoua les profondeurs, la lumière qu’elle produit éclaira le fond, le kraken est visible, le navire aussi, mais cela ne sera que pendant un très bref instant. Aventurier de la mer, prenez cette chance et ne la manquez pas, il n’y aura pas de meilleur opportunité ! Mais la fin de cette histoire sera pour une prochaine fois, je n'ai pas le courage de continuer les lignes à partir d'ici.

[HRP : Lancé de dé d'action pour savoir à quel point les fonds sont éclairés et si le navire de Red-Williams devient visible aux yeux des autres navires. Si parfait, le kraken est en plus quelque peu perturbé pendant un léger moment.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans ton c... Dans ma tour bien sûr

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Mar 3 Jan - 13:30

Le membre 'Kotei Seishin' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Anumeh Kherkzs
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 20
Localisation : Le SUD

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Mar 3 Jan - 17:44

L'explosion fut ressentie à des centaines de mètres à la ronde. Un grondement grave et sourd accompagné d'une onde de choc remua les entrailles des marins présents, laissant présager le pire à ceux qui n'ont pas pu voir de quoi il s'agissait. La déflagration, elle, sous le poids titanesque de l'océan, fut très brève et presque immédiatement écrasée alors que de grosses bulles s'échappaient et remontaient à la surface ; mais la lumière que ces flammes éphémères produisirent fut si intense que pendant une fraction de seconde, le champs de bataille sous-marin fut éclairé comme la surface en plein jour. Et une fraction de seconde est beaucoup pour qui a la possibilité d'enregistrer ce qu'il voit.

L'Apollonina le pouvait. Elle avait entendu le message dans sa tête comme venu de nulle part, et avait pu voir la scène. A l'intérieur de ses entrailles, les petits humains qui parcourraient sont corps n'avaient pas perdu un instant et avaient repassé l'enregistrement alors qu'elle continuait à descendre. En un bref instant ils avaient trouvé une image exploitable où on pouvait clairement distinguer la scène: ce "lien" dont le brave bluien parlait semblait être relié à une sphère blanche violâtre tenue dans la main de Williams, peut-être un crâne humain. Ils placèrent un marqueur sur l'objet et stockèrent l'image dans la mémoire profonde des circuits de l'Apollina: dans son cerveau. Aussitôt, sans comprendre comment, elle sut ce qu'elle devait faire.



Alors qu'elle arrivait plus près de la Souillure, d'autres navires apparurent à ses côtés : des tentacules filèrent sur eux mais les traversaient comme s'ils n'avaient aucune consistance. Ce devaient être des leurres... Elle s'en réjouit: elle se confondait parmi eux, évitant ainsi de focaliser l'attention de la créature. Elle put continuer à s'approcher, encore...
Mais un boulet de canon fila droit sur elle depuis le navire de Williams, cabossant sa peau sur le flanc gauche. Les pirates ont de meilleurs yeux que leur grand ami... Sauf qu'un voile épais tomba sur les deux bateaux ennemis. L'eau devint noire et suintante, collante, puante, encore de la souillure, mais physique cette fois-ci, non pas dans l'âme. Mais cette souillure polluante lui permit de se soustraire de nouveau à l'attention de l'ennemi, d'échapper à sa vue.

Mais l'Apollina ne fait pas que voir, elle sent aussi, ressent la chaleur. Cette petite trace thermique, pourtant si ténue, arrivait à faire contraste avec l'eau environnante si froide. Ceci, combiné à sa haute capacité de calculs de prédictions de trajectoires, est ce qui permit à ce missile, petit et peu puissant mais au contrôle très précis, de trouver sa cible et s'abattre sur elle.

Le rôle de l'Apollina dans cette armada était d'escorter des fantassins bluiens dans leurs bateaux de transport, et un des navires qu'elle était sensée protéger venait de succomber: quitte à y rester, elle ne laisserait pas d'autres de ses frères mourir aujourd'hui.

_________________
Thème:
 

Sans oublier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans ton c... Dans ma tour bien sûr

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Mar 3 Jan - 17:45

Le membre 'Anumeh Kherkzs' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Wukuri Supirittsu
Verde (Harmonie) - Rang Final
Verde (Harmonie) - Rang Final
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

Inventaire
Objet: Attrape-Rêves / Ticket pour le One Man Show de Dead

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Mer 11 Jan - 14:58

Cette bataille traînante commençait a agacer Red-Williams au plus haut point. Pourquoi les vaisseaux de Blu tenaient-ils si bien le coup? Certes il en avait abattu quelques uns mais ce n'était pas assez! Il avait invoqué le Kraken mille sabords! C'était un bain de sang qu'il voulait! Pas un futile duel navale! La sombre mer qui accueillait ce combat de titans se vit alors assombrie soudainement. Voilà que le peuple bleu se mettait a polluer leur protectrice.

 Elle les avait accueillit en son sein, leur avait offert le foyer et eux, que faisait-il pour la remercier? Ils lui jetait des ordures au visages. La mer est avant tout une mère pour ceux qui naviguent et ce n'est pas de cette façon que l'on se montre reconnaissant. Dans cette immondice ambiante, rien n'était clairement discernable, les pirates étaient aveuglent. prient dans ce cocon de crasse, ils n'avaient même pas pu voir le sacrifice héroïque de ces braves soldats qui choisirent de partir en beauté dans le seul but de rendre l'ennemi détectable. Si il les avait vu, peut-être que le capitaine pirate se serait moqué, ou peut-être que, malgré la corruption qui rongeait son âme, il aurait respecté cet acte guerrier.

 Mais le problème principal n'était pas là, les marins étaient toujours isolés dans le nuage de déchets et le kraken ne semblait pas faire autant de dégâts que l'espéraient les servants de l'Empereur. Tirant des coups de canons dans tous les sens, les pirates manœuvraient pour s'échapper de la masse de crasse. A la barre Williams tenait fermement le crâne qui lui offrait le pouvoir de contrôler le Kraken. C'était là sa plus belle arme et il comptait bien l'utiliser à pleine puissance. 

Cependant, il faut croire que les hommes de Blu sont de joyeux troubles-fêtes, sans prévenir, quelque chose traversa le nuage, quelque chose de métallique que le capitaine sanglant n'aperçu que lorsqu'il était trop tard : ce petit boulet allongé qui lui fonçait droit dessus, il n'était pas dupe, il se doutait de ce qui allait lui arriver. Une déflagration secoua le pont. Le missile avait atteint sa cible. Sur le pont, le crâne mauve roula au milieu des morts hésitants.

 L'un d'eux brisa l'instant en s'avançant vers la relique, tremblant à l'idée de la ramasser, il n'eut pas a s'en donner la peine. Un bruit attira son attention, dans la fumée qu'avait causée la déflagration, un grattement, un frottement. Lorsque celle-ci se dissipa, un spectacle macabre s'offrit aux servants impériaux. Le capitaine, la moitié du corps arraché, déchiqueté, rampait en s'aidant de sa jambe et de son bras restant.

-Donnez... le crâne... Articula-t-il.

Hadès, l'oiseau du capitaine se chargea de porter la relique à son maître. Les hommes de Williams le relevèrent alors, le guidant vers la barre.

-Heu... Vos... Vos ordres capitaine?

Il y eût un instant de silence alors que Williams semblait reprendre son souffle, appuyé sur la barre.

-Mes ordres...? Mes ordres c'est qu'on met fin à cette plaisanterie bon dieu! On dégage de cette purée de pois et on coule ces diables par le fond une bonne fois pour toute!

Dans un excès de rage et de colère, Williams brandit le crâne mauve et le remua dans tous les sens.

-Je veux que ce maudit Kraken perde l'esprit! Qu'il devienne fou et ravage tout! Absolument tout! Plus de coordination dans le mouvement des tentacules! Du sang! Juste du sang! Hurlait le capitaine.

Il s'effondra sur ses hommes qui le maintenaient comme ils le pouvaient. Il avait prit un sacré choc mais pourtant sa haine et sa colère semblaient être les seuls moteurs dont il avait besoin.

Donnant un violent coup sur la barre il se reprit.

-Maintenant toutes voiles dehors! Ils ont attaqué maintenant place à la riposte! Éperonnons ces cabots!

Suivant les indications du capitaine, le bateau prit alors de la vitesse et chargea en dans la direction de laquelle était partie le missile. Les dents en avant, le Shark Bite fonçait sur l'Apollina prêt à donner sa morsure. Pendant ce temps, le Kraken déversait sur les flots la colère des fonds marins et la volonté de l'Empereur. Les tentacules remuaient en tous sens, devenant de véritable projectiles aquatiques...

[Dé d'action pour la violence de l'assaut du Kraken et dé attaque/défense pour l'attaque du Shark Bite] 

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans ton c... Dans ma tour bien sûr

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Mer 11 Jan - 14:58

Le membre 'Wukuri Supirittsu' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'action' :


--------------------------------

#2 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#3 'Dé de défense' :

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Anumeh Kherkzs
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
Blu (Ingénieurie) - Rang 4
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 20
Localisation : Le SUD

Inventaire
Objet: Permis de créations de PNJ.

MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   Jeu 26 Jan - 14:38

"Tu sais, quand on a passé toute son existence à la guerre, la vie finit par ne plus sembler être qu'un courant d'air frais. C'est agréable mais on sait, on sent, que ça ne fait que passer, on la regarde comme depuis derrière une vitre épaisse tel un étranger de sa propre vie en attendant qu'elle disparaisse. Non pas que l'on ne ressente rien au contraire, le peu de bonheur que l'on réussit à grappiller n'en est que plus magnifique ; mais on se sent déjà mort, puisque chaque fois que l'on accepte l'idée qu'on est sur le point de mourir est une mort en soi, une mort de plus qui inscrit une marque supplémentaire dans l'âme même si au final on survit. Et je suis déjà morte des dizaines de fois...

Pourtant je ne veux pas mourir cette fois-ci. Le… Le bébé. Depuis toujours j’arpente le royaume de la mort, autant celle de mes proches que celle que j’ai dispensée à des ennemis depuis que je suis toute petite déjà. Je suis faite de cendres. Je n’ai jamais rien connu d’autre. Et là… Là je me mets à produire de la vie. Pour la toute première fois, mon effet sur le monde n’est pas un phénomène de destruction mais de construction. Je suis déjà morte je te l’ai dit, mais si je dois ajouter au moins une dernière touche à l’emprunte que je laisse dans mon sillage, j’aimerais que ce soit celle-là…

Ha, je sais pas pourquoi je te déballe tout ça comme ça. J’ai peut-être peur de ne pas revenir, peur dont je n’ai pas l’habitude depuis bien longtemps. J’aimerais juste au moins survivre le temps que ce petit naisse, peut-être. Enfin, si jamais… Si jamais le pire arrive, n’en parle pas à Mathys okay ? De son bébé que l’on n’aura jamais eu je veux dire. Ca le ravagerait encore plus. Allons, fais pas cette tête, je… Je dis tout ça juste au cas où. C’est une simple mission d’escorte non ? Ne t’en fais pas va, je m’imagine juste le pire comme une idiote, tout devrait se passer sans soucis."



Le choc fut titanesque. Le Shark Bite sortit du voile noir qui dissimulait la scène et prit les marins à leur propre piège, attaquant par surprise en profitant du manque de visibilité. Le nez percuta l’arrière gauche de sous-marin et planta ses dents géantes dans l’épaisse couche de métal blanc comme si ce n’était que de l’argile, resserrant son emprise sur la carapace mise au supplice dans un énorme crissement métallique qui résonna à travers les profondeurs.

Des plaies béantes s’ouvrirent, fissures desquelles l’air s’échappa à grandes bulles tandis que l’eau s’engouffrait tel un torrent à l’intérieur de la machine. Dans les couloirs la vague emportait tout sur son passage, fauchant les hommes dans leur fuite telle une bête en chasse destructrice. En une poignée de secondes les systèmes d’isolation automatiques fermèrent et verrouillèrent les portes blindées séparant les compartiments du véhicule de guerre, sauvant les marins se trouvant du bon côté mais condamnant les autres à une mort certaine : ceux qui manquèrent leur chance de s’échapper de peu n’eurent que le temps de frapper et appeler désespérément à travers les hublots des portes alors que l’eau montait à une vitesse ahurissante. Leurs cris étaient couverts par les sonneries d’alarmes qui poussaient leurs hurlements stridents dans les coursives, puis étouffés par la mer froide et cruelle qui, en ogre affamé, les avalait à jamais ; ici-bas dans les profondeurs, il n’y avait personne pour entendre leurs derniers gémissements, personne d’autre que le silence.



L’Appolina ne fut sauvegardée de sa mise à bas totale que par le fait d’avoir eu le réflexe d’accompagner le mouvement de son ennemi. En tournant sur elle-même sur la gauche à plein régime, elle réduisit la violence de l’impact, et emporta le Shark Bite toujours accroché à l’arrière de son flanc dans une large spirale tout en dérivant à l’écart du Kraken. Mais il mordait toujours, ses crocs profondément enfoncés dans sa proie, et ne faisait pas mine de vouloir lâcher prise. L’Appolina analysait son environnement en chaos total à toute vitesse, en quête d’un élément extérieur capable de la libérer de la gueule du navire maudit qui la déchiquetait. Sa puissance de calcul était exploitée à son maximum, recueillant chaque petit détail qu’elle pouvait trouver et produisant des dizaines de simulations virtuelles éclair différentes à la fois pour trouver une échappatoire idéale.

Soudain, cette échappatoire se présenta : un tentacule colossal de la bête enragée qui remontait dans un large arc de cercle vertical non loin leur trajectoire. La donnée fut ajoutée aux calculs, une des simulations virtuelles résultantes indiqua une suite d’actions permettant d’en tirer parti qui pourrait marcher, et la belle blanche mit ce plan immédiatement à exécution.
Inversion de la vapeur des moteurs rotatifs, ralentissement de la rotation de la spirale circulaire formée par le duel de navires, alignement parallèle entre l’axe du sous-marin et celui du tentacule, puis enfin enclenchement total des moteurs latéraux droits afin de se décaler sur la gauche et placer le Shark Bite sur la trajectoire du bras mortel…

L’impact ne se fit pas attendre lorsque l’ennemi fut percuté, et fut répercuté sur le sous-marin bluien auquel le navire pirate était attaché lorsque ce dernier fut propulsé plus loin, perdant sous le choc la prise qu’il avait sur la coque non sans en arracher une dernière fois de grosses pièces de métal tordu et déchiré qui coulèrent dans l’obscurité. Elle s’était libérée mais à quel prix…
Elle n’était clairement pas en état de continuer ainsi longtemps. Le Shark Bite était, peut-être magiquement, bien plus solide qu’il n’en avait l’air et même les grosses torpilles ne parvenaient qu’à l’abimer superficiellement, même son équipage était difficile à abattre pour de bon du fait de leur état de morts-vivants. Elle cependant… Une partie précieuse de son corps avait été ravagée, tous les moteurs arrière gauche avaient été totalement détruits, handicapant ses mouvements au plus haut point, en plus d’avoir perdu les canons qui s’y trouvaient. Le prédateur n’avait qu’à revenir à la charge autant de fois que nécessaire et il la tuerait à l’usure, avant de retourner s’en prendre au reste de la flotte quelques dizaines de mètres plus haut. Pour l’instant, elle n’avait qu’une chose à faire : mettre de la distance.
Fuir, retourner se cacher dans la marée noire.
Gagner du temps.





Le Silence est un être étrange, au fond. Il n’est jamais réellement présent ou absent, il ne fait que donner l’impression qu’il est là, ou non, tel un fantôme que l’on ne remarque pas toujours. Dans son corps, l’Appolina entendait un chaos inconcevable : des sirènes d’alarmes de toutes sortes hurlaient à tue-tête, des marins courraient dans tous les sens et aboyaient ordres, appels et cris de douleur. Le poste de commande était en ébullition ardente en supervisant les ordres de réparation d’urgence, analysant les données externes, et tentant désespérément de communiquer avec l’Appolina, dont le corps organique était toujours absolument immobile dans le liquide rose qui remplissait le compartiment.

Et pourtant… Pourtant, durant ce bref moment, elle sentit le Silence. Comme si… comme si le temps s’était ralenti pour un moment. Dérivant, seule, isolée, petite tache blanche dans l’immensité des eaux noires qui glissent telles une huile épaisse. Comme une bête vaincue qui rampe au loin, elle nage de travers de ses moteurs restants en direction de la vaste masse de marée noire qui forme comme une grande nébuleuse sombre et imposante, tandis que des tentacules gargantuesques brassent et se courbent hasardeusement autour d’elle. Et sur ses traces, revenant à la charge, la forme menaçante d’un navire maudit la suit bien plus loin, prédateur sombre, ombre menaçante venant terminer son ouvrage macabre. La scène, vue de l’extérieur, aurait presque eu l’air d’un tableau épique, d’un moment bref et pourtant figé dans le temps, un moment décisif et tragique à la fois. Le Silence. Le Calme Durant la Tempête, tel serait le nom d’une telle œuvre.





L’Appolina s’engouffra dans la masse de carburant dans lequel elle cherchait refuge. Ce n’était plus un simple voile à présent : le gros du rejet avait maintenant coulé jusqu’à leur niveau, elle nageait dans des centaines de litres de liquide visqueux et limoneux qui lui collait à la peau et rendait son déplacement plus difficile encore. Un remous brusque du liquide, une vibration, lui indiqua que son ennemi avait également pénétré l’épaisse huile poisseuse, et était maintenant à sa recherche dans le noir total.

Soudain, une idée émergea dans son esprit. Elle la rejeta immédiatement. Quoique… Le doute la prit. Et si ? Elle lança une simulation. Le… L’effet serait suffisamment puissant pour marcher. Et suffisamment éloigné de la flotte qu’elle est censée protéger pour ne pas trop l’affecter. Mais étais-ce vraiment la bonne solution ? N’y en avait-il vraiment aucune autre ?

Non…
Elle avait beau faire toutes les simulations virtuelles possibles, une seule marchait. Une seule permettait de sauver des milliers de vies par son action ici-bas. Une seule…
Ho, pourquoi ?


"D’ailleurs, vous comptez l’appeler comment ?"


Une suite de remous enregistrée par les capteurs indiqua que le Shark Bite avait changé de direction et venait droit sur elle : il avait réussi à la localiser, ne serait-ce qu’approximativement. Elle ne pouvait plus fuir à présent, il fallait agir, et vite : la fin se rapproche, tel le destin marchant à sa rencontre, inexorablement.


"Bah, étant donné qu’il ne sait pas encore que je suis enceinte, on n’en n’a pas encore parlé. Mais j’ai eu une petite idée à ce sujet, et vu le gros mélange de cultures dans lequel on vit je me suis dit que ça ferait pas trop bizarre. J’ai pensé à Notio. Qu’est-ce que t’en penses ?
-Ho, tu t’es souvenue de mon troisième nom ? Tu m’en vois touché.
-Ne laisse pas ça te monter à la tête, et arrête ce sourire moqueur, idiot."



Le navire maudit trouva sa cible et fondit dessus aussitôt. L’éviter était tout simplement impossible. L’impact fut presque aussi violent que le premier : la morsure, tout aussi profonde et destructrice. C’en était fini.
Elle arma un canon d’une dernière torpille et tira. Le missile fusa au loin dans la masse noire, puis, téléguidé par sa tireuse, décrivit un large arc de cercle pour revenir en direction du Shark Bite.


"J’aime beaucoup l’idée. Mais, même pour un humain ça sonne vraiment comme un nom de garçon. Et si c’est une fille ?
-Mmh, je sais pas… Anumeh ?"
Un rire.


Dans le poste de commande, le carburant empêchait de voir quoi que ce soit par la grande vitre. Mais les coordinateurs qui suivaient les données du navire, et avaient vu les données sur la torpille, eurent un bref instant pour comprendre ce qui était sur le point de se produire. Ces quelques secondes donnèrent lieu à des réactions aussi spontanées et rapides que variées : certains eurent le temps de sentir du bonheur à l’idée que leur mission vitale allait être accomplie ; d’autres au contraire furent effrayés, l’un d’eux poussant un cri de terreur ; d’autres enfin, la résignation, résignation à laquelle ils étaient préparés depuis l’instant où ils avaient mis les pieds dans ce navire.


"Et… Lin ?
-Mmh ?
-Tu feras une excellente mère."


Dans le compartiment contenant le corps de Lin, un mouvement s’esquissa pour la première fois depuis le début de la symbiose : sous le masque respiratoire, ses lèvres remuèrent pour dire quelque chose, des mots que personne n’entendrait et qui seraient perdus dans le Silence.

"Je suis désolée."

Puis la torpille toucha sa cible et explosa.
L’Univers s’embrasa dans une immense explosion apocalyptique.
Un grand déluge de flammes réduit la machine en charpie, s’engouffra dans le poste et détruisit tout sans distinction.



Et tout ne fut que ténèbres.





.





.




.





.




.








_________________
Thème:
 

Sans oublier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puissance navale [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puissance navale [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Règle sur la bataille navale.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: MalvaTitre :: Cimetière de bateaux-
Sauter vers: