Partagez | 
 

 Un nouveau monde bien risqué ! [quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Mer 12 Oct - 16:56

Nous sommes enfin entrés dans ce nouveau monde fais de faune et de flore incroyable. Des espèces encore inconnues s'ajoutaient à notre base de données chaque seconde. Des fruits, des fleurs, certaines d'entre elles nous faisaient même penser à des neforgesuminoj de notre monde antérieur. Il y avait également des arbres atteignant des hauteurs inimaginables arborant des canopées bloquant toute entrée de lumière aussi infime soit elle, mais aussi des plantes plus colorées les unes que les autres, une biodiversité inégalée que nous découvrons en ce lieu. Prenons par exemple cette plante aux bords rougeoyants mais dont le pistil et les sépales optent pour un violet coquet et printanier. C'est tout simplement magnifique de voir à quel point la flore peut réussir à s'adapter au terrain et rester éclatante.

Des papillons spectaculaires battaient des ailes dans un éclat de spores qui se décollaient peu à peu de leurs légères pattes créant ainsi un petit nuage orangé en face de nous. Une espèce nouvelle de reptilien avec une collerette bleutée grimpant sur un arbre par ici, se rapprocherait-il des caméléons ? Nous n'en savons rien mais, oh par ici un kuniklo sauvage au pelage brun se baladant à l'orée de cette forêt. Tout cela était en symbiose, une harmonie faîte pour les contes pour enfants. Et ce n'était que la première chose de ce nouveau monde, une simple forêt, mais qui abritait des centaines d'informations utiles à notre connaissance du monde. Malgré cela nous restions sur nous garde, nous ne connaissons que trop bien les contes de Perrault ou ceux d'Andersen. Une forêt si tranquille ne peut exister. Nous pouvons même déduire par la présence de ce kuniklo, que les risques sont à l'intérieur de cette forêt, puisque lui même ne s'aventure qu'ici.

Cependant, nous devons nous y aventurer, car il s'agit du seul moyen pour arriver à notre destination, et nous avons conscience des risques que cela implique. Nous affronterons s'il le faut les phacochères de ce monde, et après tout, ce n'est qu'une forêt. Certes nous ne connaissons rien à la faune et flore locale, mais nous resterons sur nos gardes, alors nous n'avons pas de soucis à nous faire pour la suite de notre périple champêtre. Nous décidons donc de commencer à nous aventurer dans ce périple végétal.Nous marchons paisiblement dans la boue légère tâchant notre corps. Les clapotis résonnent quelques peu dans cette jungle immense. Nos capteurs se sont adaptés à la luminosité du lieu, nous y voyons comme en plein jour si je puis dire. Mais quelque chose semble étrange, comme si le chemin était déjà tout tracé pour nous, comme si quelqu'un désirait nous amener ici. Nous sommes soudain moins confiant dans cet endroit. De plus si quelqu'un voulait nous attaquer par surprise, il aurait l'avantage du terrain, c'est mauvais signe, cela n'annonce vraiment rien de bon pour nous.Toutefois, il est pour nous impossible de faire demi-tour, notre objectif est de l'autre côté de cette forêt marécageuse, alors nous nous y rendrons, coûte que coûte.

"Qu'est-ce que...?" Une branche vient se casser derrière nous. Nous savons qu'il est trop tard. Nous tentons désespérément de nous retourner pour voir à quoi nous avons à faire malgré le fait que nous ayons conscience de notre échec.

_________________
Mark's theme
Mark's voice



Dernière édition par Mark le Mer 12 Oct - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Mer 12 Oct - 17:38

Nous n'eûmes pas le temps de nous retourner que quelque chose vint heurter notre tête. Mon état d'homme me fit perdre connaissance à l'intérieur de ma création. De l'extérieur, les diodes présentent dans nos globes oculaires, -celles qui informent les entités aux alentours que nous sommes en marche- venaient de s'éteindre. Nous étions allongé dans la terre, sur le ventre, recouvert d'une fine couche de boue. Des jets de vapeurs sortaient quelques fois de notre casque, ainsi que des étincelles. A ce moment là, nous n'étions pas beau à voir, nous ressemblions à un ridicule petit robot de maison qui surchauffait et faisait donc griller ses systèmes électroniques comme un idiot incapable. Je savais que j'aurais du le jeter à la casse quand j'en avais eu l'occasion. Créer un robot qui vous apporte du café quand vous en manquez le soir sur votre bureau, ce n'est pas une bonne idée. Il était inutile et ne fonctionnait même pas correctement, encore une invention ratée. De plus, il me dérangeait plus qu'autre chose car il me perturbait pendant mes calculs barbants. Et le fait de ressembler à cette erreur me rempli d'une colère noire. Respirons, et calmons notre bile. Pour résumer, à cet instant nous n'étions plus qu'une coquille vide, une carcasse sans vie, à la merci d'un prédateur.

Lorsque je repris connaissance, j'eus du mal à me rappeler des événements. Je ne paniquais pas, je restais serein malgré le choc. Nous tentions d'identifier quelque chose de mouvant autour de nous. A ma grande stupéfaction, je ne reçus qu'un réponse à chacune de mes questions. Capteur endommagé, nécessité de réparation immédiate pour contrôle total de l'armure avec son environnement. Je vérifiais encore, mais rien ne voulais se remettre à fonctionner normalement. Nous faisions donc le point sur les différent systèmes inopérants pour l'instant. Détection des ennemis aux alentours HS, déplacement rapide impossible, capteurs visuels endommagés. Nous ne savons toujours pas ce qui nous a frappé, mais cette chose doit être dotée d'une force incroyable pour avoir réussi à briser la plupart de nos systèmes en un seul coup. Cela me conforte une fois de plus dans l'idée qu'il faut que nous améliorons nos capacités et notre résistance aux ennemis. Voyons, ce n'est pas le moment de penser à cela, nous devons nous enfuir de ce lieu et le plus vite sera le mieux.

"Passage de la vision en mode manuel" Changement effectué. Le mode manuel n'était pas pratique, surtout dans un lieu comme celui-ci. J'avais du mal à observer et à distinguer les choses autour de nous, surtout avec de la boue devant les yeux. En somme, le mode manuel par rapport à notre vision, c'est simplement l'ouverture des cavités oculaires de l'armure. Cela ressemble à ce film américain de notre ancien monde, l'homme de fer, enfin Iron Man, je crois. Nous entamions donc notre remise sur pied. Notre armure ne répondait pas correctement à nos demandes de mouvement. Les vérins couinaient légèrement, mais ce n'est rien de bien alarmant. Nous nous relevons avec difficulté mais néanmoins en une seule pièce. Je regardais vers le ciel pour espérer pouvoir me repérer grâce au soleil, mais cela était peine perdue. La canopée me bloquait absolument tout contact avec l'extérieur. J'entendis alors un bruit. Il venait d'en face de nous. Je n'arrive pas à bien voir cette chose car mes yeux ne sont pas encore habitués à la lumière, mais cela doit être un énorme reptile. Mais ce qui semble étrange, c'est que nous avons l'impression qu'il y a quelque chose sur son dos, comme un arbre ou je ne sais quoi, mais c'est impossible. Et plus étrange encore, c'est qu'il ne nous attaque pas,  il reste là à nous regarder. Mais pourquoi ? Déplacement vertical de l'armure, danger imminent.

Je regardais alors mes jambes, et découvris malheureusement que nous étions en train de sombrer dans des sables mouvant. Lorsque nous étions allonger, notre poids était réparti, donc nous n'avions aucune inquiétude à avoir, mais maintenant que la surface s'est réduit considérablement, nous pouvons nous enfoncer sans problème. Nous devons réfléchir tout d'abord pour sortir de ce terrain, mais la créature rode et.... où est-elle ? Je l'ai perdu de vue après ce court laps de temps ? Nous devrons donc nous méfier de ce lézard démesuré quand nous serons sorti de ce sable.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Sam 15 Oct - 16:33

Je savais que nous n'aurions pas dû entré ici, mais il s'agit malheureusement de la seule voie pour parvenir à notre objectif. Réfléchissons donc à la situation, moins nous bougerons, moins nous nous enfoncerons, cela est déjà un bon point. Alors restons calme et attentif à l'environnement. Le sable n'a pas encore atteint nos genoux alors tout va bien. Il nous faudrait donc une liane ou quelque chose d'assez résistant pour que nous puissions nous y accrocher et sortir de ce piège sablonneux. Nous regardons autour de nous pour espérer trouver quelque chose de la sorte. Ces arbres, l'un d'entre eux doit bien nous offrir l'une de ses lianes pour sortir de ce pétrin tout de même. Nous nous tournons dans tous les sens pour espérer trouver quelque chose mais rien ne semblait être à notre portée. La seule liane disponible est à un mètre devant nous. La question reste, comment l'atteindre ? Nous pourrions bien sûr essayer de sauter -même si dans ce cas le verbe sauter n'est pas le plus juste- comme un dératé pour l'attraper mais le risque est que nous ne nous enfoncions plus vite que nous ne l’atteignions. Danger, articulations inférieures bloquées. Nous perdons trop de temps ! Nous devons nous en échapper au plus vite ou nous finirons asphyxiés par ces sables mouvants!

Je ne vois aucune autre alternative, nous devons tenter le tout pour le tout. Nous nous jetons autant que possible dans la direction de notre délivrance végétale. Aucun résultat, il nous manque plus de la moitié de la distance pour espérer l'avoir. Nous retentons une seconde fois. C'est mieux mais toujours pas assez pour prendre cette liane en main ! Nous sommes mis à rude épreuve, je n'aurais jamais pensé que nous allions nous retrouvé dans une situation aussi cocasse que celle-là. Toutefois ce n'est pas le moment de perdre espoir ou de succomber. Danger, bassin ensablé. Et pour finir nous voilà encore plus embourbé que jamais. Nous devons y arriver. Nous sautons, gesticulons, agrippons le sol des mains pour sortir. Le sable ne fait que monter de plus en plus et nous n'avons toujours pas cette liane entre nos paumes. Une dernière tentative pourra peut-être nous sauver ! Nous gaspillons nos forces pour avoir ce bout de plante mais notre vie ne tient qu'à un fil. Nous nous élançons dans un dernier espoir. Lorsque notre main s'en alla pour l'attraper, nous fûmes contraint de baisser la tête pour une plus grande envergure et puis dès que nous avons senti le sol sous notre paume, nous avons serré. Ça y est ? L'avons-nous enfin entre les mains ? Nous relevons la tête peu à peu pour découvrir notre destin. Quel heureux soulagement, nous l'avons enfin eu. Nous reculons peu à peu à l'intérieur des sables mouvants alors que nous tenons toujours la liane. Nous reprenons notre souffle pendant quelques instants. Danger critique, cage thoracique ensablée.

Ce n'est pas grave, désormais nous avons la liane entre nos mains. Nous tirons un coup pour nous dégager une première fois. Rien ne se passe, nous continuons à nous enfoncer. Que se passe-t-il ? La liane a glissée de notre main ! Malédiction ! Nous tendons le bras, elle n'est qu'à quelques centimètres de nos doigts. Le sable monte et commence à recouvrir notre visage. Nous la touchons de bout des doigts, nous sommes si proches ! Fermeture des cavités oculaires de l'armure pour la protection du porteur. Niveau d'oxygène en baisse, danger critique pour la survie du porteur. Nous sommes maintenant totalement coupés du monde. Je ne vois plus rien, notre main tente désespérément de trouver cette liane mais je pense que c'en est fini pour nous. Mourir dans un sable mouvant, quelle fin monotone sans gloire. Nous fermons la main en dernier signe de résistance. Nous ne bougeons plus. Nous ne bougeons plus ? "Identification de la position" tentai-je de dire dans mes derniers souffles. Position stabilisée dans le sable. Ce qui veut dire ? Nous sommes peut-être plus chanceux que je ne le pensais. Nous tirons de toutes nos forces sur notre bras. Nous remontons peu à peu. Ouverture cavité oculaire de l'armure. Niveaux d'oxygène stabilisés, survie du porteur établie. Je rouvre les yeux et contemple avec émerveillement que nous avons finalement réussi à y échapper. Nous avons vu la mort de très près. Nous nous retirons peu à peu du sable grâce à ce bout de verdure. Nous sommes sauvés, pour le moment, et seulement des sables mouvants, la créature rode toujours.

_________________
Mark's theme
Mark's voice



Dernière édition par Mark le Sam 15 Oct - 17:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Sam 15 Oct - 17:31

Nous sommes enfin sorti de cet enfer ignoble. Nous sommes recouvert d'une fine couche de sable épais mais ce n'est pas très important, quoi qu'il pourrait peut-être nous servir dans le futur. Nous en mettons donc quelques peu dans notre stock. Sable stocké avec morceau de pierre volcanique. Parfait, tout cela est parfait. Nous enlevons les restes de sable de notre corps pour nous remettre en route. Nous observons les alentours à la recherche de notre opposant. Rien ne semble bouger ni paraître hostile. Nous restons tout de même sur nos gardes. Une idée me traversa alors l'esprit. Nous regardions les arbres gigantesques de cette forêt, ils atteignaient des hauteurs invraisemblables, mais quelque chose me disait que ce n'était pas si dangereux que cela de gripper au sommet. Nous nous approchons de l'arbre le plus proche pour analyser son écorce. Il semblait normal a priori, mais les branches étaient un peu trop hautes pour les atteindre. Une autre idée vint alors à moi. Nous utiliserons la liane pour escalader cet arbre, comme pour une descente en rappel, que nous ferons une fois en haut évidemment. Nous saisissons fermement la liane et entamons la montée. Avant de poser un pied sur l'arbre nous nous assurons tout de même que la liane soit assez résistante, alors nous tirons un grand coup dessus pour la tester. Cette dernière reste en place, et ne semble pas décider à se décrocher, à notre avantage.

Nous commencions donc à escalader cet arbre géant. Nous atteignons bientôt le moitié de la montée, il ne nous reste que quelques mètres à parcourir, une bonne dizaine environ. Nous continuons notre petite grimpette pour enfin arriver au sommet de ce feuillu. Nous prenons appui sur quelques branches et nous voilà debout sur l'une d'entre elles, suffisamment robuste pour supporter notre poids. Nous devons nous repérer pour savoir dans quelle direction aller. Nous décidons par conséquent de passer notre tête au dessus de la canopée. A cet instant un paysage magnifique s'offrit à nous. Plusieurs kilomètres de forêt, un spectacle somptueux, nous aurions dis une plaine verte tel un pré où le vent agite les faibles brins d'herbe sortant du sol sauf qu'ici, il s'agissait de feuilles. Nous laissions de côté cette vision irréelle pour nous concentrer sur notre repérage. Nous vîmes au loin, une silhouette, était-ce là une ville ou quelconque lieu où des gens se trouvaient ? Nous n'en savons rien, mais c'est là-bas que nous nous rendons. Nous repassons sous ce toit de feuilles sans faire trop de bruit. Malgré cela, notre corpulence nous joue un mauvais tour et nous cassons une branche fine. Celle-ci tombe de toute sa hauteur et s'écrase sur le sol en un craquement léger. Ce n'est pas si grave que cela, après tout, cela aurait pu être nous. Mais nous entendons quelque chose. Nous commençons à  regarder attentivement le sol et remarquons qu'il se déplace. Je veux dire, une portion de terre sur laquelle est posée quelques arbres est en train de se mouvoir. Nous restons dissimulé et regardons cette scène de plus près. Je crois qu'il s'agit de notre opposant.

C'est un énorme reptilien végétal. Il semble s'être adapté à l'environnement en laissant se développer sur son échine tout un écosystème. Cette bête est très imposante, elle fait environ dix mètres de long avec sa queue. Je comprends maintenant comment elle a pu nous blesser autant en seulement un coup. Elle est réellement impressionnante, je ne sais pas comment nous pourrons nous échapper d'ici sans que ce lézard ne nous remarque. Voyons désormais pourquoi il se déplace. Vers où va-t-il ? Vers la branche ? C'est évident, il se dirige vers le bruit. Nous pouvons probablement faire diversion si c'est vraiment le cas. Nous saisissons la pierre volcanique dans notre stock -en vérité il s'agit simplement des deux petites sacoches en cuir accrochées à notre ceinture-. Nous nous préparons à lancer ce petit morceau de pierre le plus loin possible dans la direction opposée à la ville que nous avons repérée. Et hop là, elle fuse à travers les arbres et tombe dans un son de craquement. Notre hôte végétal se décide donc d'aller voir de quoi il s'agit. Il commence à partir. C'est le moment idéal pour nous en aller, nous descendons le plus rapidement possible et fonçons à travers les bois.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Sam 15 Oct - 18:13

Nous courrons, le plus vite possible. Nous savons où nous allons, c'est l'important. Notre ami le lézard ne nous suit pas, notre stratagème a mieux marché que je ne le pensais. La flore est dense et ressemble aux forêts équatoriales de l'Amazonie en Amérique du Sud, enfin avec un léger détail en plus. Ici je pense que nous avons à faire à une densité végétale bien plus grande. Cela fait déjà plusieurs dizaines de minutes que nous sommes parti de l'endroit où nous avons été attaqué et pourtant j'ai l'impression de revoir les mêmes arbres, les mêmes plantes, le même sable par endroit. Tout cela est étrange, je pense que la chaleur et l'humidité de cet endroit commence à avoir un effet négatif sur ma réflexion et ma perception de la réalité. Nous décidons donc de calmer le rythme et de simplement marcher pour reprendre des forces et notre souffle au lieu de trottiner dans cette jungle. Nous enjambons des troncs d'arbre tombés, sautons par dessus des sables mouvants plus grands les uns que les autres, croisons des créatures velus, à plumes, aux grandes oreilles, à deux pattes. Après tout, nous marchons dans une forêt immense, il est normal de croiser tout un tas d'animaux différents. Mais le problème c'est qu'ils semblent irréalistes, je me souviens d'un animal qui ressemblait à un serpent mais lorsque qu'il sifflait, une collerette rouge se formait autour de sa tête avec une forme d'yeux bleus au centre ou encore une sorte de kuniklo mais relativement plus allongé et grand, on aurait dis un chien si ce dernier n'avait pas de grandes oreilles, une petite queue ronde, et des dents représentatives de cette espèce.

Cet immense marécage n'est pas sécurisé et est loin d'être accueillant pour les visiteurs dans notre genre. D'ailleurs je me pose tout de même une question, si le reptile écosystémique que nous avons croisé était allé sur la branche cassée ainsi que sur la pierre, pourquoi n'est-il pas venu vers nous ? Je veux dire, c'était notre plan de nous enfuir pour le laisser dernière nous, mais je m'étonne de l'efficacité de mon action. Cette bête peut tout de même parcourir des kilomètres sans se fatiguer, de plus elle ne fait aucun bruit dans ce milieu qu'elle connaît par cœur. Alors pourquoi ne pas poursuivre celui qui pour elle a pénétrer dans son espace vital ? Nous ferions mieux de nous méfier, nous sommes toujours une cible facile dans ce lieu hostile. Nous ne savons pas quel malheur incongru pourrait nous arriver. Et pour ne pas améliorer les choses, je possède depuis tout à l'heure un angle mort certain. Tout ce qui se passe derrière nous, je ne peux pas le voir, quand bien même il se passe quelque chose. Je préfère ne pas m'attarder sur le sujet, nous devons avancer, nous avons déjà assez perdu de temps ainsi. Cela fait plusieurs jours que nous sommes parti de Rosso, nous allons bientôt finir par manquer de ressource nutritive. Raison de plus pour nous dépêcher. Nous continuons de nous aventurer dans cette végétation présente dans chaque centimètre carré de terrain. Je me doute que notre périple à l'intérieur de ces bois est loin d'être terminé, mais profitons pour l'instant de ce calme et rapprochons-nous un maximum de la civilisation de ce royaume qui m'avait été décrit comme étant celui de Verde.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Dim 16 Oct - 17:13

Mark semble infatigable n'est-ce pas ? Cela va bientôt faire un jour entier qu'il arpente cette forêt. Et pourtant, rien ne change, il avance toujours aussi confiant dans sa démarche de sortir de cet endroit hostile. Toutefois, pensez-vous qu'il soit aussi confiant en lui-même, dans son petit cerveau fait de chair et de sang ? D'après mon avis, il commence à devenir fou, cette forêt marécageuse a fait de lui un simple pion, et elle le malmène au point de lui faire oublier la présence de son ennemi sauvage. En effet, cette sorte de lézard géant le suit, c'était évident après tout. Il le traque, sans cesse il rode autour de notre guerrier en armure. Finalement que s'est-il passé après que Mark ait jeté sa pierre pour faire diversion ? Et bien tout simplement, le reptile fut plus intelligent que sa proie. Il se servit de la diversion de Mark pour en faire sa propre diversion.

Étant trop occupé à s'enfuir, l'homme de métal ne put s'apercevoir que son prédateur le regardait dans l'ombre d'un arbre, caché dans les fougères et les hautes herbes. Il restait là un bon moment, faisant croire à notre compère qu'il pouvait espérer semer la créature. Puis une fois éloigné de lui, cette symbiose nature-animal opta pour une furtivité totale et rattrapa Mark en quelques minutes à peine. Une idée brillante de la part d'un animal, mais cela voudrait-il dire que dans cet univers les animaux ou ces... choses, peuvent avoir une conscience ? Cela ferait le malheur de notre aventurier, car comme tout humain normal, il se base sur ses connaissances qu'il a acquis au cours de sa vie, et malencontreusement pour lui, son savoir lui laisse penser que les animaux n'ont aucune conscience et que celle-ci n'est que le propre de l'homme. Bien que logiquement, il soit au courant des études sur les possibles sentiments qu'un animal pouvait ressentir. Néanmoins, il ne se doute pas une seconde de ce qui va lui arriver dans quelques instants.

Nous marchons encore et toujours à travers la jungle. Cela n'en finira donc jamais ? "Dis moi, combien cela fait-il de temps que nous nous sommes aventurés en ces lieux?" Calcul en cours. Durée égale à 8 heures, 46 minutes et 29 secondes. "C'est bien trop..et maintenant depuis que nous avons fuis notre opposant ?" Calcul en cours. Durée égale à 1 heure, 23 minutes et 57 secondes. Tant de temps déjà écoulé ! Nous n'en pouvons plus, nous devons rejoindre la civilisation à tout prix ! Dans le cas inverse, nous serons prêt à raser tous les arbres bloquant notre chemin ! Cette forêt me rend totalement fou, je n'ai plus de repères, je ne sais pas si nous continuons vers la ville que nous avions vu au loin ou si nous avons totalement changer de direction. Je baigne dans le doute le plus total et cela m'horripile au plus haut point, c'en est presque frustrant. Malgré cela, nous nous engouffrons d'avantage dans ces marais incommensurablement grands. L'espoir de finalement trouver une sortie s'évapore peu à peu de mon esprit. Nous ne faisons plus attention à rien, nous aurions dis que nous étions vidé de toute motivation.

C'est alors que nous entendions une branche craquée de nouveau derrière nous. Par reflex, nous nous baissons car nous avons déjà vécu cette scène. Comme prévu une queue passa au-dessus de nous. Nous nous relevons aisément, même si notre armure est endommagée de parts et d'autres. Se tient devant nous notre ennemi, cette immondice à la tête triangulaire et aux dents acérées. Nous savons que l'heure n'est plus à la fuite mais au combat.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Dim 16 Oct - 18:41

La bête apparaît enfin devant nous, sans se dissimuler et sans pouvoir nous attaquer par surprise désormais. Mais quelque chose ne va pas. Cette forêt, elle a réussi à nous faire oublier complètement de faire attention à nos arrières, et c'est à ce moment précis que ce monstre nous attaque. Cela devient de plus en plus étrange et abracadabrantesque. Mais ce n'est pas le moment de nous poser des questions sur le sujet, trouvons plutôt un moyen d'éliminer ce monstre. "Analyse moi déjà cette chose hideuse je te prie" Analyse en cours. Analyse impossible. "Quoi? Pourquoi?!" Armure endommagée, nécessité de réparations. "Pourquoi n'ai-je pas été prévenu plutôt de cette fonctionnalité inopérante?!" Le porteur a été prévenu de tous les systèmes inopérants il y a 2 heures, 09 minutes et 34 secondes. Quoi? Cela est totalement impossible, cela remonte à lorsque j'ai demandé l'analyse de tous les systèmes... Mais pourtant... Je n'ai en aucun cas été prévenu de ce diagnostic beaucoup plus handicapant. Cette forêt, elle a quelque chose de particulier, c'est comme si le moral des personnes y pénétrant se dégradait, c'est visiblement le cas. Cette forêt m'a fait oublié l'état d'une fonctionnalité importante de notre armure. Nous sommes donc dans une posture bien plus mauvaise que je ne l'imaginais.

Nous nous reconcentrons sur notre adversaire après cette courte pause de réflexion, mais nous n'avons eu le temps que de croiser nos bras devant nous pour éviter de subir de lourds dégâts de la part du lézard. A cause de cette force incroyable, nous glissons sur plusieurs mètres en restant dans la même position que celle dans laquelle sa queue nous a percuté. Ce choc n'a pas plus abîmé l'armure, c'est un point positif, et dans notre situation actuelle, tout ce qui est positif est bon à prendre. Nous reprenons une position de combat adéquate et remarquons que notre parcours en glissade laissa deux longues traces rectilignes amenant à nos pieds. La créature quant à elle n'a pas bougée, elle reste devant nous sans s'élancer sur notre personne. Sa queue remue légèrement derrière elle, et tout ce qu'elle trouve de mieux à faire, c'est d'émettre un grognement grave résonnant dans les bois. Cela me fait penser à quelque chose, même si son dos est recouvert de verdure, en dessous, cela reste un reptile comme un autre. Le moment est venu de laisser parler notre inventivité. Nous vérifions notre recharge de flèches, elles sont prêtes à se planter dans cet animal, toutes les cinq. La batterie de notre laser est pleine et parée. Nous sommes serein, et prêt à en découdre avec vigueur.

Nous nous lançons vers cet animal en courant. Notre vitesse n'est pas très élevée à cause de nos blessures mais avec la distance qui nous sépare nous pourrons peut-être atteindre les 17 km/h. La créature semble comprendre que nous attaquons car sa réaction correspond exactement à la notre. Pour être plus clair, elle commence également à se diriger vers nous en courant, à sa manière. La difficulté pour viser, alors que nous courrons, est bel et bien présente. Nous ne pouvons en aucun cas tenter de lui tirer dessus, de plus, cet énergumène n'arrête pas de gigoter dans tous les sens. Nous sommes presque à quelques mètres l'un de l'autre. La bête ouvre sa gueule alors que nous sautons le plus haut possible. Nous nous faisons percutés la jambe gauche par sa mâchoire et nous tombons sur son dos. Nous glissons peu à peu mais tentons de nous accrocher à un des arbres. Nous l'agrippons fermement et restons sur l'échine de ce lézard, alors qu'il essaye de nous évacuer d'ici en secouant son corps. Nous remontons difficilement, et nous remettons debout pendant que l'animal cri. Notre jambe nous fait souffrir quelques peu, mais nous pouvons largement supporter cette douleur, ne serait-ce que pour vaincre notre ennemi. Nous donc espérons pouvoir faire quelque chose rapidement pour annihiler l'existence de cette créature!

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Lun 17 Oct - 19:57

Nous sommes enfin parvenu à nous hisser sur le dos de cette créature végétale. En omettant le fait qu'elle se tortille dans tous les sens pour tenter de nous faire tomber, nous sommes dans une position plutôt avantageuse. La question est désormais, que faire? Effectivement, cela est très intéressant d'avoir pu grimper là où il ne peut nous atteindre mais comment pouvons-nous le mettre à terre? Commençons par tout simplement le frapper, cela me semble évident de premier abord. En nous tenant à des petits arbustes, nous lui assénons des coups de pieds mécaniques de centaines de newtons en seulement quelques centimètres carrés. Le monstre devient plus enragé que jamais et ne cesse de hurler de douleur ou d'agacement, je n'en suis pas encore certain. Nous stoppons notre agression pour constater les dégâts infligés et à notre plus grande surprise, l'échine de cette bête résiste. L'écorce s'est répandue sur toute la partie supérieure de son corps, il est donc impossible pour nous de forcer le passage. Les coups n'ont rien donné, il ne semble même pas avoir une seule égratignure.

Je pense que ce léger affront l'a mis en rogne. Le monstre devient plus violent, nous perdons peu à peu l'équilibre et lâchons prise. En quelques coups vifs, il réussit à nous renvoyer au sol. Nous nous retrouvons une fois de plus dans la boue épaisse. Nous sommes de nouveau réduit à l'état d'insecte, et c'est une chose que je ne puis supporter. Ma vie consiste à apprendre de mes erreurs, et non pas de tomber à genoux devant le premier obstacle qui se présente à moi. Mark est un guerrier au cœur de métal froid et inflexible. La tête plongée dans la terre humide, nous posons nos mains à côté de nous pour nous relever. Ce n'est pas ainsi que finira notre histoire. Nous nous mettons à quatre pattes, avec une flamme flamboyante dans le regard. Nous avons changé après ce coup non létal. Nous ne désirons plus vaincre, nous allons vaincre. Nous nous relevons péniblement de cette attaque. Nous titubons encore un peu, mais la soif de vengeance règne en nous comme si elle faisait partie de notre organisme. Chaque parcelle de notre corps est en éruption. Le choc a endommagée l'armure. L'augmentation de notre résistance devient un problème critique. Nous sommes encore loin d'être totalement au point, il nous reste bien des choses à améliorer avant de pouvoir combattre sereinement un ennemi de la sorte. Mais aujourd'hui nous devons faire avec ce que nous avons! Et de toute façon, cet animal a réveillé le guerrier surpuissant qui sommeillait en nous, et il en subira les conséquences.

Une fois que nous avons repris conscience des choses, nous remarquons que l'animal fond sur nous, gueule ouverte, bave dégoulinante d'entre ses dents. Une dernière action est possible, s'il s'agit d'un succès, nous aurons vaincu, si c'est un échec, nous mourrons. Nous levons le bras gauche en direction du lézard géant. "Calcul de trajectoire" Calcul en cours. Calcul impossible. Visée remise au mode manuel. C'est encore pire que prévu, c'est à moi de viser cette monstruosité. Soit, j'accomplirais ma mission. Nous visons le plus précisément possible vers ce reptile. "Tir en rafale!" Les flèches sont parties, alors qu'il n'était qu'à quelques mètres de nous. J'ai fermé les yeux par peur probablement, je ne suis qu'un homme après tout, je ressens également la peur de la mort. Nous avons été heurté dans un choc très violent. Notre corps a valsé directement pour se retrouver dans un arbre. J'ai perdu connaissance, une nouvelle fois. Me réveillerai-je un jour ? Ou est-ce là la fin de notre aventure dans ce monde trop risqué pour notre petite personne ?

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
Rosso - Rang 3
Rosso - Rang 3
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/08/2016

Inventaire
Objet: Un Ticket pour le One Man Show de Dead./ Permis Création de PNJ

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Mer 19 Oct - 15:23

A l'impact notre corps se propulsa contre un arbre massif. Nous l'heurtons et je perdis connaissance comme un insecte que nous pourrions frappé avec une tapette à mouche. Encore une fois, s'il quelqu'un avait vu cette scène, il aurait vu Mark se faire renverser totalement par ce monstre. Le guerrier en armure vola le dos en avant et les membres flottant dans l'air telle une traînée de fumée rattachée à son buste.  Puis vint le temps de stopper sa course aérienne. Un arbre pris ainsi les choses en mains, enfin, il s'agit évidemment d'une métaphore. Mark s'encastra donc dans le haut végétal, créant une légère alcôve correspondant exactement aux mensurations de notre survivant du jour. Cet homme bien que narcissique, sarcastique et arrogant savait prendre des coups. En effet, malgré le plaquage plus que brutal du colosse reptilien, il respirait encore, et son cœur continuait de battre. Il est certain que son armure avait subi des dommages importants et que son intégrité physique fut altérée, mais il restait vivant. Ce ne sont pas quelques côtes cassées, une épaule gauche déboîtée accompagnée d'une petite coupure sur l'avant-bras qui allaient venir à bout du guerrier de métal de Rosso!

...-anté ... p-teur ...d-...-er... -tique.... .Soins néce-...-aires.... Je me réveillais avec un mal de crâne et une douleur dans tout le corps. Nos systèmes ont dû me réveiller... Je tentai d'ouvrir les yeux mais tout d'abord je ne vis rien, tout semblait fou. C'était plutôt inquiétant puisque dans ce cas, ce n'est pas un problème de l'armure mais bien de mes propres yeux. Ma deuxième réaction fut de prendre une inspiration plus importante, mais quelque chose m'en empêcha. C'était comme si j'avais un poids énorme sur les poumons. Une blessure interne? Je n'espère pas, même si l'armure n'aura aucun mal à me maintenir en vie, je devrais tout de même trouver un médecin, et rapidement. Nous levions ensuite le bras, mais je nous retint d'un coup, suite à une douleur qui me lançait. Mes yeux s'habituaient peu à peu, mais il est encore impossible de voir correctement. Je remarquais tout de même une énorme chose sur mon torse. Est-ce une branche? Un animal qui me pensait décédé? Qu'en sais-je? Tout ce que je sais à cet instant, c'est que nous avons en dernier recours tenter d'abattre le lézard géant, mais c'est tout ce dont je me souvienne.  Je demandais donc de me rappeler les événements. Choc im-tant...-tégri-... armure... -6 %... "Je ne comprends rien! Arrête la commande tout de suite sans répondre." Cette foutue armure n'est pas capable de fonctionner après un choc!

Je reprenais mon calme, je ne suis pas en état de m'énerver. Je pus enfin retrouver la vue et découvrir ce qui était sur mon torse. C'est... il s'agit de... le... lézard? Sa tête gisait sur moi, du sang dégoulinant des impacts de flèches. Son crâne n'est pas aussi résistant que son dos, les flèches l'ont transpercé de part en part. Nous l'avions enfin abattu et je laissais échapper un soupir de soulagement. Toutefois, notre survie est encore en jeu en ce moment, nous devons sortir d'ici. "Si des os sont déplacés, resserre l'armure pour les remettre en place". Repla-ment... os.... -ours. Je fus pris de douleur intense dans tout le corps et je criais tel un enragé. "C'est insupportable! Arrête ça foutue machine! Ahhhhhhhhhhhh!" Repla-ment eff-ué. Je respirais vivement la bouche grande ouverte, je n'en puis plus, j'avais l'impression que la mort m'avais serré dans sa main squelettique. Je repris mes esprits quelques minutes après cet incident. Je pouvais enfin me mouvoir et déplacer le lézard de mon buste mais cette sensation restait ancrée dans mon esprit. Je saisis de ma main droite la tête et commençais à la pousser sur le côté. Elle tomba lourdement me libérant de son emprise pesante. Je respirais désormais! Je ne m'étais jamais senti aussi léger et aussi content de pouvoir respirer. En même temps, je remarquais étrangement que mes jambes n'avaient subi quasiment aucun dégâts, de simples courbatures me parcouraient le bas du corps. Il était donc temps de fuir ce lieu, avant qu'un autre lézard ne surgisse!

Nous nous levions en nous appuyant sur l'arbre. Nous ne pouvons marcher sans nous tenir le bras, nous sommes dans un piteux état malheureusement. Je levais les yeux droit devant nous, choqué après deux ou trois pas. Nous avons failli retomber sur l'arbre qui nous a accueilli tout à l'heure. Pourquoi? Un chemin, oui un chemin se dresse devant nous. Nous aurions dit qu'il était comme le tout premier qui nous fit entrer ici. Long, droit, sans embûches. Je ne cherchais donc pas à comprendre davantage les mystères de cette forêt et nous nous dirigeons dans ce chemin tout tracé. Nous avons marché. Pendant plus d'une trentaine de minutes, je n'en suis pas certain, mais nous sommes sortis. Je n'en crois pas mes yeux, nous avons rejoins la ville, elle n'est plus qu'à quelques kilomètres vu d'où nous sommes. Nous avons réussi à traverser ce bois... C'est un miracle, je ne peux expliquer comment cela s'est produit mais ce n'est plus mon problème. Nous allons maintenant découvrir ce nouveau monde forestier, mais tout d'abord rejoindre cette ville et nous procurer un médecin digne de ce nom.

_________________
Mark's theme
Mark's voice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Démon Correcteur

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation : Oui parfois il reste des erreurs derrière moi. Ce sont celles que j'épargne afin qu'elles aillent raconter aux suivantes les horreurs qui les attendent. Engagé par les Ultimes pour corriger leurs quelques maladresses, je laisserai les simples aventuriers en paix, ne vous inquiétez pas.

MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   Jeu 20 Oct - 23:04

Et te voilà
Avec une jolie piepierre renfermant de la magie verdéenne
Ainsi que 19 golds, comme ça ça arrondit ton portefeuille c'est noice

Enjoy
Moi je retourne boire

_________________
Image complète de l'avatar: http://breath-art.deviantart.com/art/thinking-is-a-hard-job-129337498
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau monde bien risqué ! [quête]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau monde bien risqué ! [quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le début d'un nouveau monde...
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Tout un nouveau monde à découvrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: VerdeTitre :: Marécage magique-
Sauter vers: