Partagez | 
 

 ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Psyche

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/02/2016
Age : 31

MessageSujet: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Sam 20 Fév - 15:29

''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination''

ft. Solaiman & Mary
Une bête aveugle, un politicien sans véritable nation et un chanteur robotique en aventure... Dans un monde qu'ils ne connaissent pas entièrement et où la seule loi est l'imagination... Voir n'est plus obligation.

Je ne savais pas.
Psyche


Dans cette vallée perdue au milieu du royaume des bêtes, une voix se faisait entendre. Elle avait la beauté et l'ampleur des plus grands. Elle savait exprimer le renouveau qu'elle vivait actuellement et les émotions qui la traversait. Et pour cause, il fallait bien dire les choses, tout cela n'était que la continuation d'une aventure trop brève à son goût. Il n'avait pas pu s'arrêter là n'est-ce pas? Non, il ne pouvait pas. Alors sans vraiment chercher, il se laissait à chanter pour vivre, vivre pour chanter. La nature vaste répondait par des vents si doux... Il ne pouvait qu'aimer.

''Y'a quelque chose dans son regard 
D'un peu fragile et de léger comme un espoir 
Toi mon ami aux yeux de soie 
Tu as souri mais hier encore je ne savais pas  ''


Il arriva jusqu'au bout de cet endroit, de cette vallée qui donnait sur le monde. Il sourit grandement tout en ouvrant les bras. Quel bonheur que de pouvoir ouvrir ses circuits dans ce monde si vaste qu'il ne se lasserait jamais de découvrir. Il était encore un enfant et c'est ce qui lui permettait de penser que rien n'avait de limite, que rien ne pouvait s'arrêter de grandir. Tout pouvait encore évoluer, tout pouvait s'améliorer. Il n'était que niveau 20 sur 100... Quel mal y avait-t-il à se laisser transplanter dans des airs de musique joyeux et enivrants. La découverte du monde, c'était comme s'approcher toujours plus, d'un pas, de la personne que l'ont aimé. Il était parfaitement serein.

''Elle me regarde, je le sens bien 
Comme un oiseau sur moi elle a posé sa main 
Je n'ose y croire, pourtant j'y crois 
Jamais encore elle n'avait eu ce regard-là  ''


Même si sa voix s'était un peu durcie, elle restait mélodieuse, elle restait tendre et aimante face à cette univers qui tendait lui aussi ses bras vers lui. Il sourit grandement, ses yeux pétillaient et on aurait pu l'entendre hurler qu'il était le roi du monde que cela n'aurait pas été un problème. Il ne le ferait pas, il ne comptait même pas avoir de vrai impact politique. Il voulait juste se balader à travers ce monde et s'entendre avec le maximum de personnes, que la paix et le bonheur marchent. Il ferait tout pour, et pour le moment, il en était à l'étape: découverte. C'était plutôt pas mal non? Il eut un rire et s'assit sur le sol en même temps qu'il sortit la longue note qui suivit.

''C'est le plus fou des romans 
Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai  
Il n'a rien d'un prince charmant 
Mais aux pages du temps 
Mon coeur s'éveille en secret ''


Il eut un petit rire. Il rouvrit enfin les yeux et se retourna vers les bruits que n'offraient normalement pas ce monde. Il n'était pas seul n'est-ce pas. Il aurait dut s'en douter, son chant redonnait naturellement espoir et bonheur aux gens qui l'écoutaient. De ce fait, il attirait assez souvent des aventuriers perdus. Il sourit en songeant à de nouvelles personnes.

''Qui l'aurait cru ?
C'est incongru ! 
Qui l'aurait su ? 
Oh oui, mais qui ? 
Qui pouvait croire que ces deux-là ce seraient plu ?  ''


Il avait toujours les jambes croisées sur le sol, finissant sa chanson en attendant que les autres personnes ne se dévoilent. Il souriait grandement. Comment ne pas être heureux de simplement découvrir? Les personnalités diverses lui donnaient toujours plus envie d'avancer dans le monde. Et il le savait, que cela se passe mal ou non, il en serait toujours ravi et en prendrait le positif au maximum. Il aimait les gens, alors il devait rendre les gens bien... Aussi simple est vrai que cela. Bon sang, quelle curiosité il devait assouvir.

''C'est insensé 
Attendons voir 
Ce que ça donnera 
Y'a quelque chose qu' hier encore n'existait pas  ''


Il pencha la tête avec son regard adorable et son sourire naïf. Il était patient.

_________________


Dernière édition par Psyche le Dim 8 Mai - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Sam 20 Fév - 22:00

« Sergent où allons-nous ? Demandais-je au sergent. »

« Soldat Organa, nous avons pour objectif de partir pour le royaume d'Arancioni, déclara le sergent. »

Bordel ! Cela fait six jours que nous avons quittés le royaume de Blu, nous voilà en territoire ennemi ! Moi ce n'est pas les animaux ou les prédateurs qui m'inquiètent le plus, ce sont les Arancioniens. S'ils nous voient, ils nous jetteraient des pierres en acclamant leur tyran de leur venir en aide. Nous ne sommes pas en guerre, mais les tensions entre les Arancioniens et les Bluiens sont très fortes. Le moindre incident peut finir en un bain de sang. Bordel ! Ils sont vraiment cons d'avoir choisis un tyran pour les diriger. La rumeur raconte que leur roi aurait dépensé toute l'économie du royaume pour construire son palais. Je ne crois pas à cela, mais je pense que le palais a dû couter cher pour les caisses du royaume.

Mais, ce n'est pas le moment de penser au tyran de ce royaume, je dois me concentrer sur la mission. Je suis parti avec le Sergent Cody, un homme très remarquable pour son intelligence et ses stratèges. C'est un homme âgé dans la trentaine, il doit faire dans les 1 mètre 80, il a une corpulence volumineuse, ce dernier porte une armure et un casque de couleur verte pour mieux se dissimuler dans la nature. Notre objectif était de nous rendre vers le royaume de Rosso pour une mission diplomatique. Malheureusement, pour nous rendre le plus rapidement possible, il fallait passer par la falaise des loups dans le royaume d'Arancioni. J'aurais préféré contourner la falaise des loups, mais cela prendrait trop de temps. De plus, je cours trop lentement, je suis un vrai tracteur. Putain ! On va être en retard par ma faute !

Restons calme ! Encore trois jours et nous aurons quittés ce pays. Les autorités du royaume n'ont pas fait attention à nous. Par ailleurs, nous ne voulons pas attirer l'intention des Arancioniens, nous sommes restés discret pour l'instant, nous avons évité les villages et les habitations de la région, il ne faut qu'ils sachent que nous sommes ici. S'ils nous voient, je ne donne pas cher pour notre peau.

Alors que nous marchions tranquillement dans la plaine en restant toujours sur nos gardes, nous entendîmes une voix, une voix apaisante. Cette dernière était belle, on l'entendait chanter avec une éloquence impressionnante. D'où vient cette voix ! Très vite, mon collègue décida de partir à sa rencontre, cette dernière se situait pas très loin d'ici. Par réflexe, je décidais de suivre mon collègue qui partait en direction du chant. Alors que nous nous dirigions vers cette voix, le sergent déclara :

« Fait attention ! On ne sait jamais sur quoi on peut tomber. Prépare ton arme ! »

Sergent Cody:
 

Aussitôt, je sortis mon épée de mon fourreau, c'est vrai que cette voix était relaxante, mais il fallait rester sur nos gardes. Alors que j'avais sorti mon épée et que mon sergent avait préparé son blaster. Nous vîmes un jeune homme, ce dernier avait des cheveux noirs, un teeshirt rose et une veste blanche. Il n'avait pas l'air hostile et ce dernier nous regardait avec un sourit assez naïf. Immédiatement, nous rangeâmes nos armes. Le sergent s'avança doucement du jeune homme en demandant calmement et poliment :

« Bonjour ! Désolé de vous avoir fait peur avec nos armes, mais nous aimerons savoir qui vous êtes ? Je suis Cody Vermiliant, mon ami à côté est Solaiman Organa. Nous venons du royaume de Blu et nous comptons nous rendre au royaume de Rosso. Vous êtes qui jeune homme ? »

[HRP] Le Pnj Cody est certes un sergent, mais il est du même rang que mon perso, c’est juste le grade qui change. [HRP]

_________________

Thème:
 


Dernière édition par Solaiman Organa le Lun 22 Fév - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marry

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17
Localisation : Aux Falaises des Loups

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Dim 21 Fév - 17:03

S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination.
Ft. Psyche & Solaiman

Un vent frais soufflait doucement sur les hautes Falaises aux Loups, apportant divers odeurs, que ce soit celles des nombreuses plantes décorant le sol verdoyant ou celles des animaux vivant ici. Mais celles que la jeune louve aveugle cherchait précisément été le délicieux fumet des proies environnantes, se baladant en toute insouciances parmi les hauts pins qui leurs permettaient de se cacher et fuir plus facilement. Marchant à quatre pattes malgré sa silhouette humaine, Marry inspirait l'odeur imprégnaient dans le sol de l'animal le plus proche, ses pupilles bleus pâles fixant la terre sous ses mains même si elle ne pouvait rien voir. Était-ce un sanglier qu'elle sentait là ? Peut être bien.. elle espérait juste tombée sur un solitaire et non sur une famille, sinon elle risquerait de finir salement amochée. Elle continuait de suivre ce fumet entêtant et pourtant délicieux jusqu'à ce qu'elle se stoppe d'un coup, ne bougeant plus telle une statue de pierre, elle l'entendait, elle le sentait, le sanglier était droit devant elle près d'un arbre entrain de chercher des fruits tombés sur le sol. Je dois restée silencieuse. songea-t-elle en commençant à avancer lentement et discrètement vers sa cible. D'après le bruit de ses sabots et des mâchements qu'il émettait, il ne semblait pas encore avoir vu la jeune lycanthrope. Cette dernière était maintenant au côté opposé de l'arbre où était le sanglier, il ne fallait pas qu'elle se rate sinon elle ne pourrait pas manger de la journée à cause des cris d'alertes du sanglier qui auraient fait fuir toutes les autres proies environnantes. Elle prit alors son élan et bondit plus en longueur qu'en largeur sur l'animal qui ne la vit même pas venir, cependant avant que celui-ci ne s'égosille pour appeler à l'aide, Marry lui brisa la nuque avec ses mains et le lâcha. Désolée, mais je devais te tuer pour survivre. soupira-t-elle intérieurement en s'asseyant devant le corps désormais inerte du sangler et de le dépecer.

Quelques minutes plus tard, la lycanthrope décida de retourner à son antre pour se reposer après sa chasse sanglante, il ne restait plus rien du sanglier et ses vêtements comme son visage et ses mains étaient couverts de sang. Elle se nettoierait une fois chez elle, rien de plus. Enfin.. il était dur pour une enfant coupée de toute civilisation de se laver au sens propre, mais elle ne supportait pas la foule et les villes, ayant déjà essayé une fois de s'en approcher, les multiples odeurs qui lui avaient assailli le nez l'avaient dégoutées et tous ces bruits assourdissants que produisaient les habitants lui avaient martelés les oreilles. Elle n'osait plus s'en approcher désormais et était complètement isolée sur ces falaises où elle vivait avec tous ces animaux dépourvus de parole.

Un son. Non. Une voix mélodieuse fit tressaillir ses oreilles et elle tourna la tête dans la direction de la source. Qu'était-ce ? Marry n'avait jamais rien entendu de si beau, c'était doux et apaisant à la fois. De qui cela venait-il ? Pour le savoir la jeune louve décida de suivre cette voix qui la mena jusqu'au bord des falaises, mais elle s'arrêta à la lisière de la forêt lorsqu'elle comprit que c'était ni un animal, ni un Arancioniens. C'était un humain. Elle pouvait le sentir grâce à son odorat développé, c'est cet humain qui a une si belle voix ? se demanda-t-elle, cachée derrière un arbre. Pourquoi ne pas aller lui demander ? Mais alors qu'elle s'apprêtait à quitter sa cachette pour s'approcher de la personne qui l'intriguée, d'autres bruits et d'autres odeurs la coupèrent dans son élan et elle resta derrière son arbre. D'autres humains ? Eux aussi avaient une odeur différente des Arancioniens mais aussi de l'autre humain à la voix angélique. Désormais Marry n'osait même plus respirer par peur de se faire repérer, le meilleur à faire serait de fuir maintenant mais.. cette voix ne voulait plus quitter ses pensées et elle était trop curieuse, elle voulait savoir comment un humain pouvait aussi bien chanter. Non ! Si ça se trouve, quand ils me verront, ils voudront me tuer.. songea la lycanthrope, se redressant légèrement sur ses deux jambes, les os de son dos habitués à ce qu'elle soit la plupart du temps sur ses quatre membres craquelant dans un bruit sourd.

_________________
[ Sa Présentation • Sa Fiche Technique • Sa Fiche de Liens ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psyche

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/02/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Lun 22 Fév - 17:51

Bug en récupérant la réponse >-> Désolée j'ai la flemme de la réécrire mais en gros:

-> Psyche, ami Anumeh
-> Masque?
-> Apolitique.
-> Quelqu'un d'autre.
-> Rassurer, pacifiste sur les lieux d'Arancionni?

_________________


Dernière édition par Psyche le Jeu 25 Fév - 11:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Mar 23 Fév - 22:00

« Blu ? »

Le jeune homme commença à sourire avant de dire :

« Quand vous retournerez chez vous, dites Bonjour à votre souverain Anumeh de la part de son ami Psyche. »

Cet homme connaît le roi ! Intéressant, d’après son regard, il n’y a pas la moindre trace de mensonge, de tromperie ou de moquerie. Ce dernier avait l’air honnête. Puis, c’est alors qu’il prit la main droite de Cody avant de prendre la mienne avec sa gauche. Pourquoi il me prend ma main ? D’un ton sarcastique, le sergent Cody déclara :

« Arrêtez vous allez me faire rougir *rire* ! »

Puis, c’est alors que le jeune garçon déclara :

« Est-ce que votre espèce ne peut respirer sans masque? Il vous suffit de croire pour respirer l'air de ce monde, vous savez? »

Je voulus répondre à cela, mais ce dernier continua d’un ton joyeux :

« Je suis du royaume de Giallo, mais considérez-moi apolitique, s'il vous plait »

Puis, c’est alors qu’il commença à regarder ailleurs, il semblait regarder quelque chose, mais quoi ? D’après son regard, il avait entendu quelque chose de pas "naturel". Je ne sais pas quoi ce qu'il pense avoir entendu, mais c’est sans doute quelque chose de vivant ou de pas nette. Puis, c’est alors qu’il nous regarda à nouveau en déclarant :

« Vous avez dit aller vers Rosso, est-ce que votre passage ici est pacifiste? »

Cody et moi, on se sentait gêné pas à cause de sa question. Quand tu vois un mec tenir la main de deux autres mecs, il y a des questions à se poser, non ? Doucement, je relâchais la main de ce jeune homme, il était certes calme, joyeux et innocent, mais je me sentais gêné de tenir la main d'un jeune homme âgé à peine dans les seize ou dix-sept ans. Du coup, voir un vieux papy cyborg tenir la main d'un adolescent, (sauf si on est son grand-père), non merci. Je ne veux pas finir dans le même sac que les vieux prêtres bizarres, les messieurs à lunettes et un certain ours. Surtout pas !

Cody tenait toujours la main de ce jeune homme. Mais, ce dernier l'a relâcha se sentant lui aussi gêné. Puis, c'est alors d'un ton sérieux et calme, je déclarais à ce jeune homme :

« Oui, nous nous rendons à Rosso, je ne peux pas vous donner les raisons, mais nous ne comptons pas rester dans le royaume d'Arancioni, les habitants de Blu n'ont pas une très bonne réputations dans ce pays. Nous sommes justes de passage, nous souhaitons rapidement quitter le pays pour rejoindre le royaume de Rosso. »

C'est alors que je repris, d'un ton cette fois un peu grave :

« Pour le masque, c'est un respirateur, c'est ce qui me permet de respirer. J'ai perdu mon visage et une grande partie de mon corps lors d'une bataille. Mais, avant toute chose, comment cela se fait-il que vous connaissez le roi Anumeh ? »

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marry

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17
Localisation : Aux Falaises des Loups

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Mer 24 Fév - 16:04

S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination.
Ft. Psyche & Solaiman


Blu ? Giallo ? Rosso ? Qu'était-ce donc ? Marry n'avait jamais entendu ces noms auparavant. L'humain à la belle voix disait que Giallo était un royaume, comme Arancioni ? Etait-ce pareil pour Blu et Rosso ? Il posa soudain une question qui ne se voulait pas hostile, c'était juste une question comme ça mais avec pour but de rassurer la jeune lycanthrope. Le second humain annonça qu'il traversait le royaume d'Arancioni sans aucune mauvaise intention, mais comment le croire ? Après tout, aucun d'eux ne venaient d'ici et c'était des humains en prime.. comment leur faire confiance ? Pas seulement car ils étaient humains et qu'ils venaient d'ailleurs mais aussi parce que Marry n'avait plus accorder sa confiance à qui que ce soit depuis que ses parents étaient morts et depuis son arrivée dans ce monde étrange. Elle avait apprit à ne faire confiance qu'à elle-même pour survivre. Elle avait apprit à tuer pour survivre. Rien n'importait plus pour elle que la survie et rien d'autre, le moindre signe que la jeune louve considérera comme suspect lui enverront comme un signal et peu importe la personne et le temps qu'elle a passée avec celle-ci, soit elle attaquera si elle n'en a pas le choix soit elle fuira sans plus.

Les humains continuaient de parler entre eux alors que Marry était toujours cachée derrière son arbre, son regard fixant le sol d'un air triste. Elle voulait de nouveau entendre cette voix, la voix de cette humain, si mélodieuse et relaxante, cependant la peur lui empêchait de faire le moindre mouvement, tous ses muscles étaient tendus pour que, si les humains venaient dans cette direction, elle puisse s'enfuir sans peine. Ses ongles abimés et encore couvert du sang du sanglier qu'elle avait tuée s'enfoncèrent dans l'écorce de l'arbre alors qu'elle se mordait la lèvre inférieur, elle voulait lui demander, elle voulait vraiment mais son instinct lui hurlait de se taire et de fuir avant qu'ils ne la repère. Il faut que je parte ! Non, je veux d'abord lui demander de chanter une nouvelle fois ! Sûrement pas ! Si ils mentent sûrement, ils attendent juste que je sorte de ma cachette ! Mais tous les humains ne sont pas méchants !. Aaaah ! Elle ne savait pas quoi faire, pas qu'elle détestait les humains, ils ne lui avaient rien fait mais elle en avait simplement peur, son côté animal qui était farouche et préventif lui faisait ressentir un sentiment de terreur horrible quand elle croisait des humains.

La lycanthrope aveugle secoua alors vivement la tête, essayant de faire taire toutes ses pensées. Tant pis ! Qui n'essaie rien n'a rien ! Elle ne devait avoir aucuns regrets et de toute façon elle était en position pour leur échapper sans laisser aucune chance de se faire rattraper, alors autant se lancer, n'Est-ce pas ? Elle se colla alors à l'arbre derrière lequel elle était cachée et se pencha légèrement de côté, laissant entrevoir la moitié de son visage toujours tâché de rouge, ses yeux ternes fixant l'humain à la voix angélique comme si elle pouvait le voir. Elle pouvait les sentir, ils étaient droit devant elle, le vent contre son visage lui apporté leur odeurs et leur voix, ils ne semblaient pas être agressif.. pour le moment. Marry prit alors son courage à deux pat- mains, pardon, et murmura d'abord :

- Chantez encore.. s'il vous plaît, chantez une fois encore. dit-elle en élevant légèrement plus la voix.

Ses jambes et ses mains tremblaient, elle pouvait sentir les battements de son cœur accélérer par la peur mais aussi par l'excitation d'avoir réussi à parler à des humains. Même sa voix s'était faite tremblante, elle parlait si peu à cause de son isolement, à cause du fait que tous les animaux la craignaient -sans compter les autres prédateurs qui l'attaquaient- et qui ne savait pas parler comme elle.

_________________
[ Sa Présentation • Sa Fiche Technique • Sa Fiche de Liens ]



Dernière édition par Marry le Jeu 25 Fév - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psyche

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/02/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Jeu 25 Fév - 11:42

''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination''

ft. Solaiman & Mary
Une bête aveugle, un politicien sans véritable nation et un chanteur robotique en aventure... Dans un monde qu'ils ne connaissent pas entièrement et où la seule loi est l'imagination... Voir n'est plus obligation.

Vole petit oiseau.
Psyche


L'androïde regarda les deux hommes avec un air assez interloqué. La guerre ? Est-ce que ces hommes avaient vécu dans un monde où le meurtre était courant ? Il n'avait pas souvenir que ce soit le cas dans le sien. C'était même en général assez rare, commun sur le tas de la population mais rare de façon individuelle... Étrange façon de voir les choses, il s'y pencherait plus un de ses jours. Il sourit en tout cas grandement au deux personnages devant lui. S'ils disaient qu'ils ne faisaient que passer, il les croirait. Il était la naïveté, se poser des questions n'était pas la bonne façon de se préserver. En vérité, il était même assez heureux que les deux hommes lui aient répondu.

Par contre, il ne comprenait pas pourquoi avoir retiré ses mains des siennes. Est-ce que dans leur culture cela pouvait être un dialogue relié au corps trop proche ? Il ne savait pas vraiment... Ses systèmes n'avaient de réponse que vis à vis des humains de son monde et non de ceux qui lui étaient extérieur. Il ne pouvait donc connaître la culture de ses hommes. Il devait accepter que certains contacts gênent. Il continua tranquillement à sourire.

Puis contre toute attente, la respiration réapparut. Il eut un doux sourire en voyant le doux visage de la louve. C'était bien une habitante de cet endroit. Il eut les yeux encore plus tranquille et agréable. Il aimait voir des nouveaux visage, et encore plus quand ceux-ci n'étaient pas du genre à se montrer. Tranquillement il se tourna véritablement vers la demoiselle. Son ouïe lui permit de tranquillement entendre ce qu'elle lui avait dit:

''Chantez encore.. s'il vous plaît, chantez une encore fois. ''

Psyche eut un sourire d'ange et hocha la tête:

''Bien-sûr!''

Doucement, le robot ferma ses yeux en se décala doucement des deux hommes. Il prit son inspiration, qui ne lui servait à rien vu qu'il n'avait pas de poumon mais peu importe. Il laissa sa voix sortir et s'exprimer entre les trois êtres bipèdes qui l'entouraient... Et peu à peu le monde.

''Les fleurs, les arbres et nous-même sommes tristes,
Tout juste capables de grandir vers le ciel.
À chaque fois que nous baissons les yeux, nous le remarquons,
Puis nous regardons à nouveau en l'air.

Tu as l'air si triste quand tu dors,
Comme si tu faisais un mauvais rêve.
Mais je suis là, juste à côté de toi,
Et je n'irai plus nulle part.
Comment pourrais-je vivre sans toi ? ''


Psyche ne souriait plus. Il avait un air de sérieux absolu et adulte sur le visage. On oublie en quelques instants l'enfant naïf et vif qu'il avait été jusqu'ici. Et pour cause, plus rien dans sa démarche et sa façon dont il se laissait transcender par la musique ne pouvait laisser penser à quelqu'un d'innocent ou de faible. Non, il y avait une poigne infernale en lui, quelque chose qui parlait pour le monde, une voix comme on n'en voyait que très peu. Il ferma les yeux et se laissa aller encore plus loin, plus intensément.

''Tout le monde regarde vers le ciel
Mais ils finissent par baisser les yeux,
Et sont tristes de ne plus pouvoir chercher
Le ciel bleu qu'ils ont vu un jour.

Tu as vécu en prenant l'égoïsme
Pour la liberté.
Dans le ciel nocturne dénué d'étoiles,
Je vagabonde avec des yeux qui ne peuvent pas suivre ma course... ''


Sa voix baissa à la fin de cette note. Il la bloqua quelques instants, sachant parfaitement qu'il allait devoir reprendre avec encore plus de vigueur et de fougue. Il se connaissait et connaissait cette musique pour l'avoir particulièrement chantée, il fut un temps. Il sourit tranquillement, un court instant... Car le rythme n'attendait pas et qu'il fallait redevenir sérieux, comme la pause entre le moment où nos pieds sont proches du vide, et celui où on saute... La dernière hésitation.

''Je n'avais rien à craindre
Car je n'avais rien à protéger.
Celui que je suis maintenant a peur
De demain, et des dix années à venir aussi.
J'ai besoin qu'on m'enlace, mon cœur.

Tout le monde pleure vers le ciel.
Ils tendent leur main et rêvent,
Mais ils protégeront à jamais
Le ciel bleu qu'ils ont vu un jour. ''


Il se concentra sur la douce louve. Il chantait aussi pour que ça lui parvienne. Il voulait la rendre bien elle aussi. Il voulait qu'elle soit amenée à se laisser aller, que sa voix lui donne la puissance de combattre avec d'autres... Il ne fallait pas rester seule, elle devait avancer, faire confiance, aimer, s'accomplir... Car c'est ainsi qu'est la vie. Avec les autres. On ne peut être seul, on ne peut se respecter si on se laisse sombrer dans un néant intellectuel et attentionnel. Il réveillait ce qu'il pouvait en elle. Avec calme, il s'avança vers elle, profitant de l'attente de la jeune demoiselle et de son écoute, pour arriver devant elle.

''J'ai arrêté de souhaiter
De pouvoir voler librement.
Tout le monde n'est pas libre.
La liberté, ce n'est pas ça.
C'est juste que le ciel n'a pas de route.

Dans le ciel qui porte ton nom,
Je suis le seul à être piégé.
Je n'irai plus nulle part,
Donc s'il te plaît ne t'en va pas non plus.''


Il tendit sa main vers la petite demoiselle et lui sourit grandement. Il finit son dernier refrain avec une voix légèrement plus grave.

''Tout le monde est dans le ciel,
Dans cette cage qu'on appelle liberté.
C'est assez si tu es ici,
Parce que dans ce ciel,
Je n'ai plus besoin d'ailes.''


Doucement, il sourit. Il donna un coup d’œil vers les deux hommes en fond et leur fit signe d'avancer. Il ne voulait en effrayer aucun, mais il fallait aussi dire... Qu'il avait envie de les réunir tranquillement, dans une conversation momentanée et heureuse, cordiale.

''Est-ce que cette chanson vous a plue?''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Jeu 25 Fév - 22:29

Puis, c'est alors qu'un étrange personnage apparu, c'était une jeune fille, cette dernière était étrange, elle avait du sang dans son visage, ce n'était pas bon signe. Mais, surtout, elle se comportait étrangement comme une louve. Je voulus sortir mon arme, mais le sergent dit :

« Cela ne sert à rien, tu vas l'effrayer. »

Il avait raison, il fallait garder notre sang froid. Même si la fille était couverte de sang, il ne fallait pas l'effrayer au risque qu'elle se retourne contre nous ou qu'elle s'enfuit. De toute mon existence, j'ai parcouru toute la galaxie et j'ai vu des choses plus immondes et belliqueuses qu'une jeune fille se comportant comme une louve. Mais, il fallait rester sur nos gardes, on ne sait jamais. Cependant, en regardant attentivement, cette dernière était aveugle et ne voyait quasiment rien. Bizarre … comment fait-elle pour se repérer dans son environnement ? Sans doute par l'odorat et l'ouïe.

Puis, c'est alors que cette dernière déclara :

''Chantez encore.. s'il vous plaît, chantez une encore fois. ''

À cet instant, le jeune homme se mit à chanter avec une belle voix, une voix fabuleuse que je n'avais jamais entendue auparavant. Elle était belle, très belle. Cody décida de s'asseoir pour écouter le jeune garçon. Quelque chose m'intrigua, ces paroles étaient intéressantes. La liberté, cette liberté que chaque être convoite, sommes-nous vraiment libre ? Pour mon avis personnel, je suis pour l'ordre, sans ordre c'est le désordre. Mais, ces paroles avaient pour moi en quelque sorte une … connotation philosophique.

Quand, le jeune garçon déclara :

''Est-ce que cette chanson vous a plue?''

Cody déclara d'un ton jovial :

« C'était beau ! Pourquoi vous ne faites pas de concert ? Vous avez les talents ! »

Puis, c'est alors que je demandais au jeune homme :

« Cette liberté que vous parlez dans votre chanson, d'après vous qu'est-ce que c'est ? Avez-vous choisis cette musique par hasard ou par intérêt ? »

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marry

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17
Localisation : Aux Falaises des Loups

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Ven 26 Fév - 18:24

S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination.
Ft. Psyche & Solaiman


A peine avait-elle demandée à cet humain de chanter une nouvelle fois, celui-ci hocha la tête avec un grand sourire et prit son inspiration avant de commencer. Marry l'écouta avec une grande attention, toujours à demi-cachée derrière son arbre. Quelle belle voix.. Il avait quelque chose dans ses cordes vocales qui rendait sa chanson sublime, douce, mélodieuse et incomparable. Personne ne pouvait rivaliser avec une telle voix et elle le savait, même le chant des oiseaux exotiques d'Arancioni n'était rien face à celle de cet humain. Sa chanson était d'abord douce et calme, comme une bise fraîche soufflant doucement sur l'herbe verdoyante des plaines, certes la jeune louve était parfaitement aveugle mais elle pouvait imaginer à partir de ce qu'on lui disait, de ce qu'elle entendait, de ce qu'elle touchait et goûtait. La vue n'est pas nécessaire pour admirer quelque chose.
Puis sa voix se fit plus ferme, plus intense, il semblait être vraiment dedans, ce changement rappelait à Marry ces moments où une averse arrivée, le vent gagnant en puissance et les feuilles des arbres s'envolant pour être emportés dans une danse infernale. Mais ce n'était que quelques gouttes d'eau, rien de dangereux, quelque chose dont il n'était pas nécessaire de craindre. Ses yeux bleus pâles s'étaient doucement arrondis et un sourire se dessinait lentement sur son visage, cette voix lui redonnait en quelque sorte la possibilité de voir, de voir ce monde qui l'a pourtant privé de ses yeux et de ses parents.

Et puis.. plus rien, aucuns sons ne résonnaient désormais, la tempête s'était arrêtée mais le ciel restait gris. Il s'était arrêté de chanter, mais il allait reprendre. Et, comme un coup de tonnerre lointain, il continua ses belles paroles qui étaient devenues encore plus puissantes, intenses et fortes, des éclairs déchirant la tranquillité du ciel qui semblait s'être apaisé. La jeune louve avait le visage illuminé malgré la pénombre que créait les hauts arbres autour d'elle, elle pouvait continuer de rêver grâce à cette chanson qui semblait ne vouloir s'arrêter, elle était comme ces feuilles mortes en automne emportées par la bise, volant au grès de celle-ci, à tel point qu'elle ne remarqua même pas que l'humain s'était rapproché d'elle et lui tendait la main en souriant doucement alors qu'habituellement, la jeune louve aurait sentie le moindre mouvement suspect de sa part. Mais là encore elle ne réagit pas et, comme lorsque l'aube apparaît au petit matin, des perles de rosée apparurent au coin des yeux de Marry et se mirent à glisser sans discontinuer sur ses joues. Et pourtant elle continuait de sourire d'un air radieux, les yeux grands ouverts. Elle avait pu de nouveau voir ce monde qui lui était si cher grâce à cet humain, et ce n'est que lorsqu'il s'arrêta de chanter que la jeune louve le remarqua si proche d'elle, elle eut d'abord un mouvement de recul puis, à la question du jeune homme, elle hocha vivement la tête en souriant avant de prendre le bout de ses doigts avec ses deux mains encore souillées par ce liquide rouge et de les balancer doucement de haut en bas :

- C'était magnifique ! Marry a adorée ! dit-elle gaiement.

Ses yeux ternes et sans éclat fixaient celui qui lui avait donné la possibilité d'imaginer de nouveau ce paysage qu'elle ne pouvait plus voir. La lycanthrope regarda soudainement de tous les côtés, elle savait qu'il y avait d'autres humains et les avaient entendus juste après que celui en rose ait finit de chanter. Elle les sentit sans problèmes juste devant elle un peu plus loin et son expression perdue toute trace amicale, leur odeur était plus étrange que celle de l'humain chanteur. Le regard de Marry se fit soudain plus dur et hostile, retroussant ses lèvres mais, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce ne fut pas sur de petites dents blanches d'enfant mais sur des crocs acérés et encore tâchés de sang de sa dernière prise. Un grognement monta dans sa gorge, semblable à celui d'un chien en colère. Ces personnes ne lui inspiraient pas du tout confiance.. à vrai dire, sûrement à cause de son instinct, elle en avait même peur.

_________________
[ Sa Présentation • Sa Fiche Technique • Sa Fiche de Liens ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psyche

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/02/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Lun 29 Fév - 16:06

''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination''

ft. Solaiman & Mary
Une bête aveugle, un politicien sans véritable nation et un chanteur robotique en aventure... Dans un monde qu'ils ne connaissent pas entièrement et où la seule loi est l'imagination... Voir n'est plus obligation.

Vole petit oiseau.
Psyche


Le brun caressa tranquillement les mains de la petite demoiselle en souriant toujours grandement. Il avait un grand sourire rayonnant en faites. Déjà par ce que sa chanson avait plu à tout le monde et ensuite par ce qu'il était assez sympathique d'observer les gens devenir tendres au son de sa voix. Il était heureux de rendre les gens heureux. Et il montra son soutien à la louve de par sa poigne sur ses mains. Elle était jolie, dommage qu'elle sembla aveugle. Il jeta un regard vers les deux hommes et son sourire se tordit légèrement alors que la question touchée juste.

Il leva une main pour abaisser son casque de ses oreilles. Ses prunelles roses eurent une carnation de rouge. Comme une grande intensité d'intelligence qui surgissait. Mais elle disparut presque directement. Il hocha calmement la tête.

''Je choisis toujours mes chansons par intérêt. Je ne serai qu'un simple artiste surréaliste si je laissais le hasard poser mes notes dans le monde.''

Il lâcha la louve et lui caressa doucement la tête avec un doux sourire. Sa voix chantante annonça tranquillement à la jeune fille:

''Ils ne te feront aucun mal, je te protégerai si vraiment ils tentent quelque chose, d'accord Madame la louve?''

Psyche se retourna alors vers les deux hommes. Il mit sa main sur son torse alors que les étoiles dans ses yeux s'illuminèrent clairement. Il semblait exalté de trouver quelqu'un qui lui posa ce genre d'interrogation sur ses choix artistiques... Un artiste ne se refait pas... C'est ainsi. Il fallait qu'il exprime son art. Et avant d'être un robot pacifiste avec des idées révolutionnaires, il était un être créé artificiellement pour... pour chanter.

''Vous me demandez de quelle liberté je parle dans ma chanson? Je parle de la seule liberté qui permet à un oiseau d'accepter de vivre enfermé dans les délimitations de son univers. Je parle de cette liberté qui donne au renard du petit prince la confiance de se faire apprivoiser par l'humain. Je parle de ce qui fait que deux personnes arrivent à surpasser les défauts de l'autre. Je parle de ce qui ferait accepter le diable pour ne jamais partir. Je parle du sentiment qui ne se contrôle pas et qui semble prison quand on n'est pas celui à l'intérieur. Je parle de l'amour.''

Il releva une main vers eux.

''Une seconde.''

Il la rabaissa.

''Je ne dis pas que c'est une liberté absolue, ni même qu'elle est toujours liberté mais chacun peut vivre dans un ciel qui lui plaît. C'est quand on a trouvé ce ciel qu'il est facile pour nous de nous rendre compte qu'une maison... C'est l'endroit où l'oiseau peut poser ses pattes en découvrant qu'il est toujours bercé par ce qu'il aime. Si on est juste libre, si on est juste un oiseau qui vole, alors oui on est libre... Libre de tout. Mais on n'est pas libre de s'arrêter en étant heureux d'exister. Car on n'a personne d'assez important pour reconnaître que nous pouvons, chacun...'' Il écarta les bras tout en souriant à tour de rôle au trois interlocuteurs. ''… être une personne exceptionnelle.''

Il ferma les yeux et eut un petit ricanement qui ressemblait beaucoup à celui qu'il avait été.

''Et j'espère que ce monde sera assez clément avec vous trois pour vous donner cette chance de la trouver... Cette maison où on vous attend en disant que vous êtes exceptionnels.'' Il sourit doucement: ''Que vous avez manqué.''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Sam 5 Mar - 23:54

L'amour ! Cette chose étrange. Depuis longtemps, j'avais renoncé à mes sentiments pour mon devoir. Qu'est-ce que l'amour apporte ? Tout comme la haine, c'est un sentiment certes fort, mais qu'il faut faire attention. L'amour peut très vite se changer en haine. Je ne connais plus ce que c'est les sentiments depuis que je suis devenu un être ni homme ni machine. Seul le devoir compte ! Les émotions ne doivent surtout pas interférer dans l'ordre. L'ordre est important, sans lui il n'y aurait que barbarie ou meurtre. Les émotions doivent rester dans le cadre privé. Bien sûr, ce n'est qu'un jeune, il a encore du chemin à parcourir. Moi aussi ! j'ai du chemin à parcourir pour comprendre ce monde et les desseins des ultimes.

Alors que je réfléchissais sur les paroles du jeune homme. La jeune fille regarda le sergent Cody et moi-même d'un air méfiant. On n'était pas la bienvenue. Il fallait rester calme. Elle avait sans doute peur. La peur mène à la colère, la colère mène à la haine et la haine mène à la souffrance. C'est un vieux proverbe provenant d'un vieux film datant du début du 21 èmes siècles. Je ne me rappelle plus son nom, mais je l'avais trouvé sympa quand j'étais petit. Même s'il a un peu vieillit avec le temps.

Enfin bref ! La jeune fille était sur ces gardes, nous ne contions pas rester longtemps ici. Il fallait partir. Cependant, Cody déclara à la jeune fille :

« On est pacifique, nous ne sommes pas là pour te faire du mal. Je vais poser mon arme par terre. »

Cody décida de poser son arme par terre en s'éloignant. Je ne voulus pas le faire, mais ce dernier déclara :

« Fait moi confiance, il n'y a rien à craindre. »

Si tel était ses ordres, il fallait les suivre. Aussitôt, je fis de même en déposant mon arme par terre. Cody dit à la jeune fille qui était toujours sur ces gardes :

« Bien ! Tu vois ! On est pacifique, il n'y a rien à craindre. »

Je n'aimais pas le raisonnement de Cody, mais les ordres étaient les ordres et je devais les suivre quoi qu'il arrive. Les émotions ne devaient pas interférer. Cependant, je restais toujours sur mes gardes, on ne sait jamais.

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marry

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17
Localisation : Aux Falaises des Loups

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Sam 12 Mar - 11:27

S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination
Ft. Psyche & Solaiman

Marry ne quittait plus des yeux les deux autres humains, elle les fixait de ses yeux sans éclats, ternes et vides comme si elle pouvait les voir même si il n'en était rien. Son instinct lui criait qu'ils avaient quelque chose de dangereux mais c'était impossible à dire, impossible à savoir pour une enfant telle que la lycanthrope dépourvue de toute vision. Ils ne semblaient pas avoir remarqués que celle-ci les fixait d'un air méfiant, légèrement apeuré, l'un d'entre eux ayant posé une question à l'homme à la voix envoûtante. Marry pouvait fuir si elle en avait vraiment envie et ne plus jamais s'approcher d'eux, mais cette chaleur qu'elle sentait à travers ses mains, celle d'un autre corps en contact avec le sien, cette sensation qu'elle avait presque oubliée à force de vivre seule. Elle ne voulait plus lâcher sa main. Cependant, celui qui lui avait refait découvrir cette sensation retira ses mains et lui caressa la tête en souriant, lui assurant que les deux autres humains ne lui feraient aucun mal et que, si ce n'était pas le cas, il la protègerait.. la seule chose qui fit réagir vraiment la jeune enfant est lorsque cet humain à la belle voix l'appela "mademoiselle la louve". Les sourcils de cette dernière se froncèrent, pas d'un air énervé mais plutôt vexé.

La voix de l'un des hommes l'interpella alors qu'elle s'apprêtait à répondre, lui confirmant à son tour qu'ils n'étaient pas dangereux et qu'ils poseraient leurs.. armes ? Les bruits de pas venant de l'un des deux humains s'éloignèrent de l'objet posé, il reculait ? L'autre ne semblait pas vouloir faire de même mais il finit aussi par reculer en ayant posé son 'arme' au sol, alors le premier répéta de nouveau que Marry n'avait rien à craindre d'eux et, étrangement, celle-ci se détendit alors qu'au fond elle ne se sentait toujours pas vraiment en sécurité. Etait-ce parce qu'ils avaient posés leurs 'armes' au sol que son instinct n'était plus assourdissant ? Sûrement. Les muscles de ses épaules se détendirent et ces dernières retombèrent, donnant un air plus calme à l'enfant. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas décontractée en présence d'humains, non, en faite c'était même la première fois.

Les dernières paroles de l'humain chanteur se mirent à résonner dans la tête de la lycanthrope aveugle. Une maison ? Quelqu'un qui nous attend ? Pour dire que l'on est exceptionnel et qu'on lui a manqué ? Marry avait effectivement un chez soi, un endroit où elle pouvait se reposer en toute tranquillité et se détendre sans avoir à s'inquiéter pour sa vie mais elle n'avait personne qui l'y attendait, ça fait depuis bien longtemps qu'elle n'avait plus personne qui attendait son retour mise à part une peluche qu'elle avait un jour trouvée, abandonnée, mais celle-ci ne pouvait pas parler, tout comme les animaux elle était dépourvue de parole et ne pourrait jamais lui dire : "Bon retour à la maison !" ou bien "La chasse a été bonne ?" et tant d'autres choses qui prouveraient qu'elle n'est pas seule. Mais c'était ça, être seule, et c'était son choix, elle avait décidée de survivre seule dans ce monde qu'elle ne verrait jamais de ses yeux. L'air sombre et presque déprimé qu'avait prit Marry se transforma en un sourire joyeux, elle est aveugle et pourtant elle sait chasser, elle sait marcher sans butter contre un obstacle, elle sait survivre malgré sa cécité alors ce n'était pas la solitude qui allait balayer tout ça comme si ça n'avait jamais exister.

La jeune louve se souvint soudainement de ce qu'avait dit l'humain chanteur tout à l'heure et lui attrapa l'une de ses manches, ayant reprit son air vexé :

- Marry ne s'appelle pas mademoiselle la louve mais Marry ! gronda-t-elle avant de pointer ses lèvres de ses doigts, démarquant bien les mouvements de sa bouche lorsqu'elle prononçait son prénom :- MAR-RY ! C'est pas dur, même Marry peut le dire !

_________________
[ Sa Présentation • Sa Fiche Technique • Sa Fiche de Liens ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psyche

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/02/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Dim 1 Mai - 23:04

''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination''

ft. Solaiman & Mary
Une bête aveugle, un politicien sans véritable nation et un chanteur robotique en aventure... Dans un monde qu'ils ne connaissent pas entièrement et où la seule loi est l'imagination... Voir n'est plus obligation.

Libres, ils sont, aventure.
Psyche


Psyche lâcha un rire mélodieux. Il la trouvait toute adorable. Il passa une main dans les cheveux de la petite louve. Seulement son organisme le ramena à l'ordre... Oui, c'est vrai... Il ne voulait pas trop rester dans cet endroit, il devait bouger un peu. Beaucoup. Il était aventurier n'est-ce pas? Il ne pouvait pas rester ainsi au calme, au non, il voulait voyager, il voulait un peu partout et se rendre dans des endroits perdus loin et partout. Il se sentait tellement bien.

Il se tourna donc calmement vers le bas de l'endroit. Il sourit tristement. Le vent chantait déjà pour lui, il lui indiquait déjà la voie à prendre. Il ferma les yeux.

''Les amis... J'entends la voix du vent m'indiquer où aller... Je vais donc vous laisser et... à une prochaine fois? Oui ! A une autre fois ! Solaiman ! Cody ! Marry ! Vous êtes géniaux !'''

Il sourit et tourna sur lui-même. Il se sentit bien et sautilla tranquillement vers un nouveau monde. Il allait rencontrer de nouvelles personnes. Après cette louve et ce duo comique, il voulait aller au loin, très loin... Il sourit encore plus. Voilà, il était prêt. Il frémit de bonheur, son système de plus en plus vif en lui.

Puis finalement, il se laissa comme toujours à chanter.

''J'entends le vent
J'entends la plaine
Et comme un cri
La brise m'entraîne
Vers ma terre ou brûle la flamme d'autrefois
Toujours je reviendrai vers toi

Je sais la route est longue
Mais même au bout du monde
Je te trouverai
Je reviendrai
Je suivrai la rivière
L'éclat des étoiles
Je prendrai mon envol
Comme l'aigle royal
''
'

Il avait les bras ouverts alors que ses pas avançaient tranquillement. Un à un, il se laissait à aller au plus loin possible. Il avait envie de rentrer chez lui, dans son monde, de retrouver son créateur... Il voulait savoir pourquoi il était né mais... au final, il voulait surtout rester sur la route que lui indiquait le monde et la vie. Rien ne pressait, mais avançait était toujours intéressant et cool, non? Il se sentait libre. Libre de vivre.

''Au delà des frontières,
Des rêves solitaires,
J'ai besoin de te voir
Je veux rentrer ce soir

Et maintenant j'y crois
Tout les chemins vont vers toi
Et lorsque tombe la nuit
Ton cœur guide mes pas
Tu cours comme la rivière, tu es le soleil
Comme un aigle royal
Tu ouvres tes ailes
''
'

Il ouvrit soudainement ses bras et regarda les personnes derrière lui. Il espérait les revoir un jour... C'étaient des personnes intéressantes, même si, il le savait, il n'avait pas le temps aujourd'hui... Aujourd'hui, il devait avancer dans le monde, simplement, et ne pas être bloquer sur une douce conversation.

Il retournait vers l'aventure.

''En toi seul je crois
Et je n'ai qu'une loi
Ohhhhhhhhhh
Oui, toujours
Je reviendrai toujours
Vers toi
''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solaiman Organa
Blu (Exploration) - Rang 4
Blu (Exploration) - Rang 4
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 17/02/2016
Localisation : Dans le Royaume de Blu

Inventaire
Objet: Livre des Ressources, Livre des artefacts, Eclat de pierre bleu.

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Mer 4 Mai - 23:15

D’une douce voix, le jeune homme nous quitta en déclarant :

''Les amis... J'entends la voix du vent m'indiquer où aller... Je vais donc vous laisser et... à une prochaine fois? Oui ! A une autre fois ! Solaiman ! Cody ! Marry ! Vous êtes géniaux !'''

Puis, il partit le sourire aux lèvres tout en chantant une belle chanson. Bien que je ne sois pas un grand amateur de musique, cet étranger m'a étonné. Mais, alors que notre bonhomme nous quittait. Il restait encore quelqu'un d'autre, la jeune fille qui se prenait pour une louve. Cody voulut s'avancer prêt d'elle. Toutefois, d'un ton sérieux et légèrement froid, je lui dis :

« Cody ! Il faut partir ! Nous n'avons pas de temps à perdre ! Il faut y aller ! »

« Attend, je veux donner un cadeau d'adieu à cette jeune fille. »

S'avançant délicatement vers elle, le jeune soldat sortit une petite boite. Alors qu'il la sortit de son sac, ce dernier l'ouvrit délicatement avant de montrer le contenu à notre étrangère. C'était deux filets au thon, le plat était encore chaud comme si la boite l'avait conservé du froid. Il avait une odeur succulente typique des plats la mer et il avait la particularité de n'avoir aucune arête. Il y avait aussi quelques crevettes et moules encore chaud dans le contenu avec le thon.

D'un ton calme, le sergent déclara à la jeune fille :

« Tient mange, j'espère que cela te plaira et que tu trouveras ça bon. »

D'un dernier sourire, le soldat partit pour me rejoindre avant de se mettre en route laissant la jeune fille avec le contenu de la nourriture.

Mais, alors que nous partions, je lui demandais d'une voix calme :

« Pourquoi as-tu laissé ta nourriture à cette Arancionnienne ? »

« Je ne sais pas, peut-être que c'est ma faiblesse pour les jolies demoiselles. J'ai tout simplement donné mon meilleur repas, il reste encore quelques réserves pour le trajet, déclara-t-il avec un ton joyeux. »

Tandis qu'il s'arrêta un moment pour reprendre son souffle, Cody reprit toujours du même ton :

« J’espère qu’on recroisera cette Arancionienne et ce chanteur. C’était court, mais c’était très sympathique d’avoir pu faire leur connaissance. »

« Si tu le dis, terminais-je d’une voix toujours sérieuse. »

Alors que nous laissions la jeune fille, nous quittâmes la falaise des loups pour nous mettre en route vers le royaume de Rosso …

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marry

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17
Localisation : Aux Falaises des Loups

MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   Sam 7 Mai - 17:48

"S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination"
Ft. Psyche & Solaiman


Le jeune homme à la belle voix rigola d'un ton mélodieux et Marry pu sentir une main se posait doucement sur sa tête. C'était assez étrange mais pas désagréable, personne ne lui avait jamais touché la tête et pourtant ce sentiment allait rapidement lui manquer. Cependant il la retira peu après, comme si il semblait avoir fait une bêtise, celle d'avoir été en contacte avec la jeune louve ou pour une autre raison ? Bah après tout, ça n'allait sûrement pas la tracasser plus que ça. Puis l'humain chanteur s'éloigna de Marry avant de dire :

- Les amis... J'entends la voix du vent m'indiquer où aller... Je vais donc vous laisser et... à une prochaine fois? Oui ! A une autre fois ! Solaiman ! Cody ! Marry ! Vous êtes géniaux !

Puis il partit d'un air joyeux, comme heureux d'avoir fait de nouvelles connaissances. Peut être que pour un aventurier, croiser des têtes inconnues était l'un des grands bonheurs de voyager, mais en tout cas pour la petite aveugle c'était un grand évènement dans sa vie, elle qui n'était jamais rentrer en contact avec qui que ce soit d'autres que des animaux depuis qu'elle est arrivée dans ce monde.
Enfin.. ce ne serait sûrement pas la dernière fois qu'elle croiserait d'autres êtres étranges ici, pas ailleurs car elle ne comptait pas quitter son territoire avant très longtemps, voir jamais. Les bruits de pas se rapprochant d'elle l'alertèrent et elle tourna brusquement la tête vers leur origine, montrant les crocs comme avertissement, puis les voix des deux autres humains se firent entendre :

- Cody ! Il faut partir ! Nous n'avons pas de temps à perdre ! Il faut y aller !

- Attend, je veux donner un cadeau d'adieu à cette jeune fille.


Un cadeau d'adieu ? Marry ne comprenait pas très bien ce qu'entendait par là le second homme qui s'approchait un peu plus d'elle, suffisamment lentement pour ne pas trop l'apeurée. Une fois devant elle, un bruit étrange suivit d'une délicieuse odeur attirèrent son attention, descendant entièrement l'anxiété de la petite qui avait rivée son regard terne vers une boîte avec de la nourriture dedans, et l'humain parla de nouveau calmement :

- Tient mange, j'espère que cela te plaira et que tu trouveras ça bon.

La jeune louve prit la boîte dans ses mains, s'extasiant déjà à l'idée d'en manger le contenu. Elle n'eut pas vraiment le temps de remercier l'humain pour ce cadeau savoureux mais la prochaine fois qu'elle les croiserait, en espérant que ce soit un jour le cas, elle le remercierait ! Est-ce qu'il apprécierait un lièvre ou un sanglier ? Bah ! Elle verrait bien !
La présence des ces trois humains ayant disparue de la Falaise aux Loups, Marry s'en retourna dans sa petite caverne au fin fond de la forêt et dévora avec bonheur les deux filets au thon offert par les étrangers. Finalement.. les humains étaient des créatures intéressantes et plutôt sympathiques ! Autant dire qu'elle ne manquerait pas la prochaine occasion de parler avec certains.

_________________
[ Sa Présentation • Sa Fiche Technique • Sa Fiche de Liens ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]   

Revenir en haut Aller en bas
 
''S'il n'y a pas d'images, il suffit d'avoir de l'imagination'' ft. Mary & Solaiman [End]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De vieilles images
» bastogne la bastos le reportage en images
» Images drôles et insolites.
» Google Earth: Des images fraîches d'Haïti !
» TRES BELLES IMAGES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: ArancioniTitre :: La falaise aux loups-
Sauter vers: