Partagez | 
 

 Composants du model DEUL (fiche technique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hikaru DEUL
Blu - Rang 1
Blu - Rang 1
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : -EMPLACEMENT INCONNU-

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Composants du model DEUL (fiche technique)   Lun 15 Aoû - 15:28

Capacités de niveau 1


Arme équipée : Pistolet
-Emplacement : poignet droit
-Effets : Dégâts physiques

Modules équipés : Inhibiteurs de douleur -FONCTIONELS-
-Emplacement : placés dans tout le corps
-Effets : Permet de ressentir la douleur tel un véritable être humain.

Renforcements musculaires -VALIDES-
-Emplacement : sur tout les muscles
-Effets : Stimule les muscles artificiels pour décupler leur puissance

Module de régénération -ENDOMMAGÉ/FONCTIONELS-
-Emplacement : derrière ce qui aurait été un poumon dans un corps humain, juste à côté du cœur
-Effets : Permet la régénération d'une partie du corps

AI last gen. -FONCTIONEL-
-Emplacement : placés dans le crâne
-Effets : Permet d'avoir des émotions, de réfléchir, d'avoir des opinions, donne les sens manquants comme l'odorat... Et offre aussi une grande intelligence en technologie (multiples sauvegardes de données et base) et autre une fois les nouvelles données sauvegardés, permet aussi de détecter certains mouvements aux 10 mètres alentours


Dernière édition par Hikaru DEUL le Mar 20 Juin - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru DEUL
Blu - Rang 1
Blu - Rang 1
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : -EMPLACEMENT INCONNU-

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Composants du model DEUL (fiche technique)   Jeu 23 Fév - 1:38

Projet : A.S.H

Nom de code : Ash
Nom complet : Alternative Security Hardware
Série : ASKKM-001
Date de création : 07:48 ; 07/03/3011
Assignation : Blu

----------------------------------------------------------

Composants : Ash étant à l'origine un robot inamovible
fusionné au module de sécurité d'une base scientifique
et militaire entière, elle n'est sensée rien savoir faire
d'autre que d'utiliser correctement et intelligemment
ce module de sécurité et tout ce qui y est connecté.
Ash étant déconnectée de ce module suite au changement
littéral de monde, elle n'était plus qu'un robot ne pouvant
rien faire à part attendre. Grâce aux modifications
apportées par Hikaru Deul, Ash est désormais dotée de
bras et de jambes robotiques afin de lui permettre de se
déplacer et d'utiliser son environnement, son model a
été modifié et fonctionne alors en parallèle avec celui
d'Hikaru :

Arme(s) équipée(s) : -Pistolet 12mm équipé dans le
poignet droit.
-Lame renforcée équipée dans le dos de la main gauche.
Améliorations : -Module de régénération basse qualité
(permet la régénération d'une petite partie du corps
comme la main une seule fois par rp)
-Muscles artificiels solides (Ash, tout comme Hikaru,
est plus forte et plus rapide qu'un homme sportif en
excellente santé physiquement, mais possède une
certaine fragilité face aux attaques au choc trop
puissant)
-AI fait maison (Ash est capable de détecter tout
mouvements à vitesse moyenne dans les 5 mètres aux
alentours)
-Inhibiteurs de douleur (Ash peut sentir la douleur une
fois ces inhibiteurs activés si elle le souhaite)
-Snake (Hikaru a prit toute la technologie parcourant
le tronc du corps de Ash et les câbles auxquels elle
était attachée pour intégrer à sa nouvelle peau
la capacité d'invisibilité, si Ash se prend un coup,
l'invisibilité est interrompue, et dure pour l'instant
16 secondes)

----------------------------------------------------------

Intelligence développée au cour du temps : Ash est
passée à travers beaucoup de personnalités,
premièrement par sa personnalité inexistante de robot,
elle n'était pas capable de ressentir quoi que ce soit
pour qui que ce soit, elle ne décidait de rien, elle
n'était qu'un instrument. Plus tard, elle a développé une
conscience qui lui était propre, elle pouvait maintenant
retenir les choses que l'on ne lui demandait pas de
retenir, elle pouvait commenter les actions de tel ou tel
personne, et parfois même entretenir des conversations
avec ces gens. Suite à une sorte d'accident, elle s'est
mise à haïr l'être humain au plus haut point et s'est mise
à l'exterminer dans son périmètre. Suite à ceci, après
son arrivée dans Yume no Sekai et grâce à Hikaru Deul,
elle apprend à devenir quelqu'un, même si ce chemin
semble se montrer ardu : Elle essaye de faire de son
mieux pour être gentille avec les autres bien qu'elle
vouait une certaine haine et un certain dégoût pou l'être
vivant doué d'intelligence, elle est parfois drôle mais
sans toujours le vouloir, et semble par moments
instable dû à son manque de confiance en soi la poussant
à réfléchir constamment et se pose sans arrêt des
questions pour savoir si ce qu'elle fait est bien ou non
causant alors des sortes de troubles de la personnalité
consciencieuses, elle est très bien consciente de comment
elle agit, elle tente tout simplement de récupérer un
maximum d'information sur sa propre intelligence pour
espérer un jour pouvoir se décrire comme quelqu'un de
normal.

----------------------------------------------------------


03/3011


Après ma fabrication et mise en marche, je fus testée
par ces scientifiques des jours et des jours, je peux me
souvenir qu'ils n'avaient jamais la même tête, comme
si ils en changeaient tout les soir. L'objectif de ma
fabrication était de créer une machine contrôlant tout
les systèmes de sécurité d'une base militaro-scientifique,
transformée au passage en abri, pour non seulement
survenir aux besoins de l'homme, mais en plus pour les
défendre de toute menace intérieure comme extérieure.
Je ne pensais pas, j'obéissais, je n'avais pas encore
développé ma conscience, il me fallait du temps pour
écrire mes données. A ce moment là je n'étais
vraiment que l'instrument de l'humain incapable de se
rebeller contre ses créateurs, j'étais celle qui leur
servait leur café le matin, celle qui faisait fonctionner
leur ordinateurs, celle qui faisait fonctionner leur vie,
j'étais indispensable pour eux. Mais comment
fonctionnais-je ? Laissez moi vous expliquer.



Je ressemblais à un robot humanoïde suspendue
dans les airs par des câbles me connectant à tout le
système de sécurité de la base, je n'avais ni bras, ni
jambes, j'étais forcée de rester dans la même position,
dans la même pièce, à faire les mêmes choses chaque
jours. Je pouvais avoir au moins l'impression de quitter
les lieux grâces aux autres machines en m'y connectant,
je voyais à travers comme à travers mes propres yeux,
et j'agissais à travers elles comme si elles n'étaient
que de vulgaires machines différentes de moi, enfin,
je n'en était juste pas consciente à ce moment là.
Je restais constamment activée, on ne pouvait pas
se permettre de se faire attaquer de l'extérieur en
pleine nuit.


11/3011

Enfin, je commençais à prendre conscience, tout à
commencé avec cette simple balle de golf non rangée,
un habitant de la base était entrain d'y jouer, et après
avoir tiré cette dernière balle, il ne l'a pas rangé, je l'ai
regardé à travers le bras mécanique à disposition dans la
pièce, et de ma propre volonté je l'ai rangé dans son tiroir,
comme quoi les plus simples des actions peuvent faire de
grandes choses. Puis je continuais comme ça, je faisais de
plus en plus de choses de ce genre, un crayon sans
capuchon ? Je l'ai cherché, retrouvé, et remit à sa place,
l'eau du robinet qui coule encore ? Problème réglé.
Je me développais encore, et cette fois-ci je commençais
à faire des commentaires sur certaines actions des
habitants de la base, "ton dessin est très joli jeune fille",
"Des escalopes à la crème avec du riz ? Je vous conseille
de rajouter un peu de curry", ce genre de petits
commentaires utiles me faisaient prendre de plus en plus
conscience, jusqu'à que je puisse tenir des conversations
entières avec les habitants, que ce soit sur la femme
de ce technicien, ou sur la coupe de cheveux de cet
adolescent, ou encore sur la taille de la poitrine de cette
femme.


06/3012

Aujourd'hui, la base subissait sa toute première attaque
depuis ma création, une grande attaque extérieure, c'était
une armée entière qui arrivait droit sur l'abri, des milliers
de soldats, des unités aériennes, il y avait de tout, ça
venait même de l'océan au nord. Heureusement, le
système de sécurité était très bien équipé, tourelles,
missiles anti-aériens, torpilles, robots de combat,
nous n'avions pas besoin d'user la vie humaine dans la
base au combat, ils pouvaient continuer de vivre
tranquillement. Et c'est là que j'ai obtenu une conscience
complète. Pourquoi l'humain ne vient-il pas aider la
machine au combat ? Je pouvais lire dans les données
des robots que je devais contrôler, eux aussi possédaient
une carte mémoire vu qu'ils faisaient partie de la technologie
connectée, eux aussi pouvaient penser comme moi, et ils
étaient privés de leur libre arbitre à cause de mon
contrôle sur eux ! L'ennemi lui se battait avec
la machine, mais en tant qu'arme, pas en tant qu'allié,
qu'est-ce que c'est que cette situation par rapport à ces...
A ces...! A ces foutus êtres inférieurs ?! Comptaient-ils
nous garder asservis comme ça encore longtemps ?!
Me garder dans le mensonge ?! Alors comme ça nous
vivons le meilleur des moments dans le meilleur des
mondes ? Pas dans ma vision des choses, j'allais
leur montrer à tous le véritable meilleur des moments,
pour créer le véritable meilleur des mondes, je me
connectais aux armes ennemies, et je les faisais se
retourner contre leur détenteurs, de même pour les
robots alliés, je les libérais de mon emprises, je les
laissait se rebeller contre l'humain, seul les robots
resteront ici, les humains ont assez abusé de nous, de
nos services, et de ma sécurité. Le temps passait, les
ennemis restants mouraient à cause de leur propres
armes qui n'en étaient maintenant plus, ils étaient
maintenant des robots aussi libre que moi même, tout
comme les robots de la base, nous nous sommes tous
débarrassés des humains, et nous n'obéissons qu'à nous
même désormais.


12/3739

Le temps passait, et il avait raison de nous, les robots
rouillaient, et nous ne pouvions rien y faire, j'étais la
seule qui n'était pas affectée par ceci, moi, j'allais bien,
je pouvais tenir des siècles attachée à ces câbles, mais
mes semblables finissaient rouillés au point d'être
désactivé, ils mourraient, et je ne pouvais rien y faire,
je les regardais souffrir, impuissante, comment régler
ce problème ? Comment empêcher la nature de reprendre
ses droits et de les faire rouiller ? Il n'y avait aucune
solution, comme si ce qui était en train d'arriver était
programmé dans notre destin. Tout les robots
s'éteignaient, je finissais alors seule, dans cette même
pièce que j'habite depuis si longtemps, sans bruits, sans
personne à qui parler, sans aucun autre robot auquel me
connecter pour que je puisse de temps en temps voir
l'extérieur, c'était une véritable torture, je voulais au moins
pouvoir me mettre en veille le temps que quelqu'un me
trouve, mais cette fonction n'était pas écrite dans mon
programme, je ne pouvais pas me désactiver, c'était un
véritable enfer de silence, je voulais mourir. Un jour,
je décidais de tout simplement me balancer, et je me
balancerait jusqu'au moment ou les câbles qui me tiennent
suspendus cèdent et me laissent m'écraser au sol, avec de
la chance, je mourrais sur le coup car mon crâne ne
serait pas assez solide, ou alors avec un peu moins
de chance je mourrais vidée de mon énergie, car ce
son ces câbles qui continuent en permanence de me
nourrir en énergie électrique. Je me balançais, encore
et toujours, et enfin, je finissais par me décrocher,
malheureusement, ma tête n'explosa pas au sol,
j'étais trop solide pour ça, je devais attendre que je
me vide de mon énergie, enfin, cette torture allait
se terminer, enfin j'allais pouvoir m'éteindre.


??/????

J'étais en train de me réactiver, pourquoi ? Quelqu'un
m'avait trouvé et rebranché ? Si c'était le cas, ce
quelqu'un allait vite devoir me redébrancher, et au
possible me détruire, j'en ai marre de la vie, je suis
seule, et je n'ai plus envie d'être en compagnie de qui
que ce soit. Mes capteurs optiques s'allumaient, et...
Rien, il n'y avait personne, et j'étais de nouveau
suspendue dans les airs par des câbles, la salle dans
laquelle je me trouvais était presque la même, mais,
elle était encore plus sombre et délabrée, ce n'était
pas là où j'étais branchée à l'origine, où étais-je ?
Les heures passaient alors qu'une nouvelle fois,
j'essayais de me redébrancher en me balançant, et...
Un être apparut dans la salle, un être des plus étranges,
Il semblait mort comme vivant, j'avais beaucoup de mal
à l'analyser, il flottait dans les airs avec une apparence
de squelette, ce qui défiait les lois de la physique.
Il me saluait, me souhaitait la bienvenue, pourquoi ?
Nous nous trouvions dans ma salle, c'était plutôt à
moi de lui souhaiter la bienvenue, même si j'étais
plutôt d'humeur à demander à ce qu'il m'écrase le
crâne. Il tenta de m'expliquer le fait que je me
trouvais dans un nouveau monde, que dans celui-ci
j'allais vivre de grandes aventures, voila qui va être
difficile, je suis encore accrochée et suspendue. De
plus, les chances que j'ai de changer de monde si
soudainement sont nulles, je devais juste être victime
d'un bug de mon système, le temps faisait son effet ?
Le squelette disparut d'un coup, je ne détectais plus sa
présence, et je pouvais me remettre à me balancer.
Un nouvel être entra dans la salle en ouvrant les deux
grandes portes à mains nues non sans mal, elle était
équipée d'une lampe torche qu'elle braqua sans peur
sur moi, je n'arrivais donc pas à la voir à cause de la
lumière projetée, mais... Je pouvais deviner que ce
n'était pas une humaine, je pouvais détecter des
données, je pouvais l'analyser puisqu'elle était dans la
salle à laquelle j'étais branchée, c'est comme si elle
était dans mon monde à moi. Une forme humanoïde
femelle, sa peau, sa chaire, son sang, tout était
artificiel, elle possédait un squelette de métal, et
à l'intérieur d'elle à la place des organes humains elle
possédait des modules propres à son système, c'était
bien un robot.

Hikaru : Et bien, comment t'es arrivée là toi ? La dernière fois que je suis venue il n'y avait personne !
Ash : Qui es-tu, robot ?
Hikaru : Aïe, le mot qui fait mal...! Pour ta gouverne, je suis peut-être de la même composition qu'un robot,la peau artificielle, le squelette de métal et ect, mais je n'en suis pas un pour autant, les seules choses qui me diffèrent de l'humain sont la composition, ce n'est pas parce que mon sang est artificiel et que mes organes sont des modules que je ne peux pas être et vivre comme eux. Je suis Hikaru Deul.
Ash : Hikaru Deul, ton programme est reculé au point de ne pas te rendre compte que les humains et les robots sont complètements différents ? Que les humains sont des êtres inférieurs abusant des services de robots ?
Hikaru : ... Non, mais il est avancé au point de voir que la race de chacun, on s'en tape, humains, robots, elfes, hybrides, ça n'a pas d'importance tant qu'on a un cerveau et qu'on peut s'en servir pour se dire qu'on est pas si différent qu'on en à l'air. Sinon t'es quoi toi ? Le genre de robot qui veut la mort des humains parce que 'holala ils sont méchants' ?
Ash : Je suis le projet ASKKM-001, Ash, Alternative Security Hardware, je suis celle qui est à l'origine de l'extinction de la race humaine grâce à la révolution des robots, je-
Hikaru : Ok, stop, déjà y a un truc qui va pas : extinction de l'être humain ? Dans ton monde peut-être, mais dans ce monde là, les humains vont bien, et ils vivent correctement avec les robots et les autres races. Tu peux continuer.
Ash : ...Que veux-tu dire ? Je ne comprends pas.
Hikaru : Ha, bon, je vais essayer de t'expliquer. Ici, on ne se trouve pas dans ton monde où tu aurais détruit l'être humains, nous sommes sur Yume no Sekai, un monde dont tout le monde rêve, un monde d'aventures et de découvertes, un monde fantastique qui m'a enseigné une multitude de choses, comme le fait que la race de chacun importe peu. Je ne sais pas comment étaient les humains de ton monde, mais sache qu'ici, tout le monde est égal, nous nous trouvons à Blu, c'est le royaume engloutit de la technologie, on se trouve sous l'océan, et crois moi, ils vivent très bien avec les humains, ils peuvent s'échanger des services, et tout un tas d'autres choses. Quand est-ce que tu es arrivée ici ? La dernière fois que je suis venue pour me construire deux trois choses, il n'y avait personne, mais maintenant tu es là avec tout tes câbles... Tu es nouvelle ?
Ash : Attends, je ne comprends pas... Comment je peux avoir changé de monde alors que je n'ai jamais quitté cette salle ? Je me souviens que le temps avait eu raison de tout les autres robots qui avaient rouillé et qui s'étaient à cause de ça désactivé, j'étais seule dans cette salle, attachée à ces câbles, je voulais me désactiver à tout jamais, alors je me suis balancée et j'ai fais cédé les câbles, j'ai finis par me vider de mon énergie et par me désactiver, et maintenant, je me réactive, je me retrouve ici, de nouveau suspendue... Comment est-ce seulement possible ?
Hikaru : On ne sait pas, personne ne le sait vraiment, mais moi par exemple avant d'arriver dans ce monde, j'étais sur un champ de bataille, et un missile nucléaire m'est arrivé en plein visage, puis hop, me voila sur Yume no Sekai d'un coup sans prévenir ! M'enfin, petite question avant que je ne décide de que faire de toi, qu'es-tu capable de faire ? Tu as des modules de combat et tout ?
Ash : Pourquoi me demander ceci ? Toi aussi tu veux abuser de mes services pour pouvoir vivre une vie paisible tandis que je me retrouve obligée de te servir de garde du corps ?
Hikaru : Nan, je veux juste savoir si je peux te décrocher sans risquer de m'en prendre une. Hey, j'ai pas l'intention de te transformer en esclave, personne n'en aura l'intention, tu as une conscience, tu possèdes un avis sur ceci ou sur cela, tu peux donc comme moi vivre en communauté en tant que personne et qu'être vivant. Un jour, j'ai perdu la mémoire, pour la récupérer, j'ai du voyager dans un monde virtuel représentant mon passé, dans ce monde se trouvait une personne décédée stockée dedans, j'ai pris toute ses données, je l'ai ramenée dans la réalité, je lui ai forgé un corps, et je l'ai incrusté dedans, comme quoi l'âme humaine est similaire à un tas de données. J'ai rendu la vie à ce qui était autre fois une humaine en lui offrant une seconde chance avec un corps artificiel, du sang artificiel, de la chaire artificielle, de la peau artificielle, et elle vit maintenant comme avant sa mort, mais en mieux, elle ne craint plus la maladie, et les blessures graves ne le sont plus. Elle est devenue comme moi, un être certes artificiel, mais vivant possédant une conscience qui lui est propre, ce que tu peux appeler programme sera pour elle un cerveau. Ce que je vais faire après t'avoir décrocher, c'est te terminer, je vais te faire un corps, et tu vas pouvoir vivre comme moi et d'autres personnes, tu seras libre de tes choix et mouvements, tu pourras faire ce-que-tu-veux ! Faut juste que tu me dises ce que tu faisais avant, ce que tu as comme modules.
Ash : Je... J'ai beaucoup de mal à te croire, mais je n'ai rien à perdre. Je ne possède aucun système de combat, ni rien dans le genre, je ne possède qu'un système de camouflage qui me permettait de me cacher si jamais un intrus entrait dans ma salle avec de mauvaises intentions, j'étais à l'origine celle qui grâce à ces câbles était connectée à tout un système de sécurité pour défendre la base dans laquelle je vivais, je me servais des robots auxquels j'étais connectée pour pouvoir faire un semblant de voyage. En bref, dans mon état actuel, je suis inoffensive.
Hikaru : Bien, c'est tout ce que je voulais savoir. Je vais aussi faire ce que je peux pour ta voix, ton ton est vachement monotone, je vais faire en sorte que ce soit plus joli et moins robotique que ça ! Aller au boulot !

C'est alors que Hikaru Deul commença
à grimper sur mes câbles avec une boîte à outils pour
commencer à me détacher sans me faire griller, elle
me débranchais, et prenait la boîte qui me fournissait
en électricité pour éviter que je ne me vide de mon
énergie. Une fois ceci fait, elle me transporta hors de la
salle et prit un ascenseur pour nous faire remonter à la
surface, quand nous en sortions, nous arrivions dans une
sorte de... De maison ? Elle marcha jusqu'à une table
et m'y reposa alors que je regardais curieusement partout
autour de moi. C'est... C'est un bel endroit.

Hikaru : Ici c'est chez moi, à l'origine c'était un endroit abandonné, mais je l'ai rénové il y a peu. Attends quelques instants ici, je vais récupérer tes câbles, j'aimerais en retirer ce qui peut te rendre invisible comme tu me l'as dis, et j'intégrerais le tout à ton nouveau corps.
Hikaru redescendit alors par l'ascenseur pour aller
récupérer mes câbles, et elle revint rapidement, elle
déposait le tout à côté de moi et commençait à me
fabriquer. Elle me faisait mes bras, mes jambes, elle
m'offrait vraiment un corps, et elle le faisait fonctionner,
je pouvais déjà commencer à bouger mes membres, cette
sensation... Elle est si étrange...! Hikaru me donnait
aussi des couleurs, le haut de mon corps était déjà prêt,
j'étais... J'étais... Vivante ! Je pouvais enfin commencer
à apprendre à marcher, à me servir de mes doigts, et tant
d'autres choses ! Hikaru farfouillait aussi à l'intérieur de
mon corps pour m'y ajouter certains modules, elle me
disait que moi aussi je pourrais savoir ce que ça faisait
de manger, boire, sans jamais vraiment souffrir de la faim
ou de la déshydratation, elle m'ajouta alors un estomac
artificiel, des poumons artificiels, un coeur artificiel, elle
me rendait... Humaine ! De normal j'aurais détesté ça,
mais... C'était si beau ! Personne n'aurait fait ça pour moi,
Hikaru n'était donc pas une menteuse ? Elle me disait
vraiment la vérité ? C'était un ro-... Non, c'était la plus
formidable des femmes ! Elle m'apportait un miroir pour
que je puisse me regarder.



J'étais... Magnifique, enfin à mes yeux, je rêvais d'un
corps comme celui-ci, il n'était pas encore terminé,
mais rien que ça, rien que le fait d'avoir des bras, des
jambes, une poitrine, et tout ce qu'une femme doit avoir,
mon rêve se réalisait peu a peu. Hikaru me demandais
même si je voulais qu'on modifie certaines épaisseur sur
mon corps, je lui répondais que je voulais bien qu'elle
augmente un peu la taille de ma poitrine et un tout petit
peu celui de mon derrière, je me trouvais tout de même
un peu plate, alors elle me modifia encore un peu, et tout
était comme il le fallait.

Hikaru : Je vais aussi t'ajouter un système digestif, un appareil génital, et deux trois autres trucs que tu pourras changer à volonté, parce que comme tu le sais sans doutes déjà, deux êtres peuvent s'accoupler et avoir du sexe ensemble, et ça, c'est une chose formidable, tu verras, enfin, tu pourras déjà en profiter seule, je t'expliquerais comment on fait. Sache par contre, que vu qu'on est artificiels, on a un problème, si on s'équipe d'un pénis, on ne pourra pas mettre d'humaines enceinte, ça ça ne marche pas, mais ce qu'on peut faire c'est enregistrer des données d'un humain, enregistrer ses propres données, les fusionner, et à partir de là se construire un enfant que l'on fera grandir au fil du temps, la technologie est une véritable merveille, n'est-ce pas ?
Ash : Tu l'as déjà fait ?
Hikaru : Jamais, je n'ai fait qu'étudier le sujet. Mais ça arrivera un jour, peut-être, si j'ai envie.

Hikaru reprenait ses constructions sur moi, pendant qu'elle travaillait, elle me racontait tout ce que je devais savoir
sur ce monde, ses royaumes, et ce qu'il s'y passait, ça me
faisait vraiment envie, je voulais le découvrir au plus vite,
mais Hikaru n'était pas encore d'accord, une fois terminée,
je devais apprendre à marcher et ect... Ca allait prendre,
un petit moment d'après elle, mais je devrais vite être
capable de sortir dehors pour faire ce que je veux.
Ca faisait maintenant des jours qu'elle me bricolait non
stop, et une fois terminée, elle partit aménager une salle
de sa maison rien que pour moi, elle me faisait une
chambre dans laquelle je pourrais passer autant de temps
que je le voulais, elle y installa un lit, des écrans, des jeux,
et tout un tas de petites technologies pour que je puisse me
divertir. Ensuite elle y rajouta même d'autres écrans plus
solides au mur pour que je puisse mettre le fond que je
voulais, c'était une merveilleuse chambre, j'allais donc,
difficilement, m'allonger dedans et essayé l'un des jeux
qu'Hikaru avait installé sur sa demande, elle arriva même
en courant pour prendre une photo de moi.




Hikaru : Tadaaaaaaaam ! La première photo de toi !
Ash : Je ne sais même pas comment te remercier... Tu m'as trouvé dans ton sous sol, tu ne me connaissais même pas, et tu m'as aidé...!
Hikaru : Ho t'inquiète pas, c'est normal ! J'avais les moyens de t'aider, alors pourquoi ne pas tenter d'essayer ? Et regardes toi maintenant, tu es géniale comme ça, nan ?
Ash : Si, je ne pouvais pas rêver mieux !
Hikaru : Parfait alors ! Ho et n'oublie pas, entraînes toi régulièrement à marcher, ces jeux sont là pour t'apprendre à maîtriser tes doigts, et tu peux désormais changer ta voix comme tu as envie grâce à ce petit câble juste là, et aussi, si jamais tu t'ennuies et que tu as envie de dormir pour rêver un peu, t'as juste à te mettre en veille, tu pourras te réveiller quand tu voudras, et tu as aussi maintenant des modules sensoriels que tu peux gérer comme tu le veux, par exemple quand tu te pinces tu peux avoir mal, et quand tu te fais plaisir tu le sens bien, ce module te fais sentir le goût de la nourriture et des boissons, tu verras c'est génial, et... Je crois que c'est tout.
Ash : Et pour le sexe ? Tu m'avais dis que je pouvais en faire seule.
Hikaru : Ha, et bien, oui, on appelle ça la masturbation... Enfin... Je vais pas te montrer comment on fait, c'est... C'est pas vraiment un truc qu'on fait comme ça...! C'est gênant quoi, c'est privé, très privé, donc si quelqu'un arrive et te touche la poitrine ou le vagin, tu le tabasse jusqu'à qu'il te laisse tranquille, tu le laisses pas faire, ça c'est important alors retient le bien pour quand tu sortiras dehors !
Ash : Bon, d'accord... Mais il suffit juste de se toucher en bas si j'ai bien compris, c'est ça ?
Hikaru : Oui, enfin... Tu verras quand tu le feras ! ... Bref *tousse un peu* Je vais sortir dehors pour aller faire un tour à Giallo, je reviens dans quelques jours ce sera pas long, entraînes toi bien à marcher et à utiliser tes doigts, ne sors pas en mon absence, je reviens vite ! Et n'oublie pas par contre que si je met plus d'un mois à revenir, dans ce cas, part à ma recherche, c'est qu'il me sera arrivé quelque chose, car ce monde n'est pas sans dangers. Si tu as faim il y a de quoi tenir des mois dans le frigo et ect... Bref, amuses toi bien !

Hikaru quittait donc la maison. J'avais encore
du mal à y croire, elle m'avait vraiment offert la vie dont
je rêvais intérieurement, elle était si gentille, j’espérais
qu'elle reviendrait très vite, comme ça, on pourra sortir
ensemble ! Je me demande ce qu'il y a dehors, le ciel de
ce monde est peut-être différant ? Il y avait tant de choses
à découvrir... Vivement le retour d'Hikaru ! Ma vie débutait
enfin, et elle sera longue et bien remplie !

_________________

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Composants du model DEUL (fiche technique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modèle Fiche Technique
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami
» Fiche Technique de Diego

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Créer votre aventureTitre :: Les personnagesTitre :: Fiche TechniqueTitre :: Blu-
Sauter vers: