Partagez | 
 

 [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Sam 23 Juil - 23:11


Mission 001 :
Dans Le Sauvetage du Beau Robot <3
Quête Technologique.
  Akashi et ses amis poursuivaient l'aventure à Rosa, pays de l'argent, de la Chance et des Jeux, le Las Vegas de Yume no Sekai. Le rouge marchait lentement, pour admirer les lieux impressionnants d'évolution et de technologie, comparé à ce qu'il avait déjà vu dans ce Monde, mais tout aussi extraordinaire. Malgré les décorations hors de prix, tout avait l'air raffiné et bien pensé, pas comme ce que pourrait produire le premier arriviste milliardaire sans personnalité et sans goûts.

Il avait entendu dire que le royaume était gouverné par une Reine dont il ne connaissait que le nom : Juliette; il se demandait quel genre de personne s'était, mais n'avait pas non plus le projet d'aller faire sa rencontre, il avait côtoyé des têtes couronnées, mais ça n'allait pas lui donner la grosse tête, ni l'envie de s’envoler comme un imbécile pour rencontrer la monarque comme s’il ne cherchait qu’un entretien avec son banquier.

Kurohmaru trottinait tranquillement à ses pieds, tandis que Roko voletait au-dessus de son épaule, s’y posant lorsqu’il était un peu fatigué de devoir esquiver tous les passants de cette rue qui, il devait l’avouer, était chargée.

Les passants allaient et venaient, entrant et sortant des casinos longeant la rue surnommé la Route de l’Or, qu’elle portait si bien. Certains avaient sur leurs visages un immense sourire, d’autres un air abattu ou en colère, marquant la différence entre les chanceux et les malchanceux du jour. Il se demandait tout de même comment un royaume pouvait tenir sur les bases de quelque chose d’aussi aléatoire, lui qui avait été élevé à ne jamais rien laisser au hasard… Son ami à lunettes de son Monde d’Origine se plairait certainement ici, avec ses horoscopes et ses compatibilités basées sur les signes astrologiques et les groupes sanguins… Même si, il ne le savait pas avide d’argent, alors cela restait incertain.

Il se mit un instant à penser à ses anciens amis, s’ils se retrouvaient dans ce Monde des Rêves, comment réagiraient-ils… Mais il n’eut le temps de pousser sa réflexion qu’un cri résonna non loin de lui.

« Attention ! »

La foule paniquant facilement, Seijuuro dût jouer des coudes pour ne pas se faire écraser, et parvint même à s’approcher du grabuge. Un vandale s’en prenait à un homme dont la somme du compte-en-banque se sentait jusque dans son eau de Cologne, et ce qui semblait être ses hommes de mains, quoiqu’ils semblaient plus choisis pour leur physique pour le moins agréable que pour leurs performances défensives, tentaient vainement de faire lâcher prise au voleur.

Les yeux vairons du garçon-chat virent briller l’éclat d’une lame, et sans même réfléchir il s’élança à l’aide d’un des hommes qui se trouvait la première cible de l’arme blanche, et dégaina sa paire de ciseaux… mais il arriva trop tard.

Il fut étonné de voir, à la place de sang, des arcs d’électricité s’échapper du torse touché du blessé, avant d’entourer tout son corps, le faisant tomber à genoux. Un robot ? Cela ne serait guère étonnant, et lui rappela une certaine jeune fille qu’il avait rencontrée à ses débuts dans ce Monde… Mais il y avait plus important, alors qu’il s’approchait doucement pour s’enquérir de l’état du jeune homme, Kurohmaru à ses côtés se mit à gronder férocement, la queue hérissée, comme s’il était devant un danger imminent. Mais le temps qu’il jette un œil à son ami et revienne vers le blessé, ce dernier s’était relevé et, criant, s’enfuit en courant… A une vitesse ahurissante.

« SASUKE REVIENS ! » S’était écrié son employeur, ou propriétaire, le rouge n’était pas sûr, en affichant un air des plus paniqués, visiblement plus à cause de la fuite de la machine que de sa bourse qu’on venait de lui dérober. Mais sans qu’il ne s’y attende, une forte prise enserra son bras et le tira près du richard, faisant hérisser les poils de sa queue dans son dos.

« Toi ! Retrouve-moi ce robot avant que les autorités ne le retrouve et que j’aie des problèmes ! »

« Eeeh ? » Le rouge avait du mal à y croire.

« Je te payerais ce que tu voudras si tu y arrive ! Et ne t’avise pas à refuser ou c’est toi qui payeras ! » Les menaces semblaient lancer sous le coup de la panique, mais rien ne disait au garçon-chat qu’il bluffait. « Et puis, tu es un hybride, non ? Tu devrais pouvoir retrouver sa trace ! »

Le rouge eut envie de lui rétorquer un « Je suis pas un chien ! » mais il se retint, et fit à la place tourner ses méninges à plein régime. Il n’avait pas particulièrement envie d’aider cet homme, même si la récompense pouvait être alléchante, il n’était pas non plus avide d’argent (même si Kuroh à ses pieds aurait volontiers planté ses griffes dans sa jambe pour lui rappeler qu’il n’y avait pas que son estomac en jeu), mais en même temps, s’il acceptait, il pourrait aider le robot qui s’était enfui, et ce avant qu’il n’ait de problèmes, après ce qu’il avait vu, il y avait des voleurs qui trainaient dans le coin et ils étaient prêts à tout, et le grand cœur de Seijuuro refusait de laisser un homme blessé e danger dans la nature lorsqu’il avait les moyens de l’aider. Finalement, il hocha la tête, sérieux, et faisant signe à son ami, s’élança.

Mettant son ouïe développée à contribution, il tenta de se concentrer, mais mis à part le brouhaha des passants il ne captait rien; la machine devait être bien plus loin. Soufflant calmement malgré sa course effrénée, le rouge passa soudain sur ses mains, se mettant à courir à quatre pattes, de façon à accélérer efficacement. Pour ne pas se faire distancer, son chat noir monta sur son dos, se cramponnant à son gilet.

A nouveau il fit appel à ses oreilles, mais fronça les sourcils en ne captant que des remarques variées sur lui. Oui, il était un garçon-chat et il dévalait la Gold Road à quatre pattes avec un vrai chat sur le dos, un problème ? Soupirant, il se reconcentra.

Passant devant une ruelle, il capta un bruit de fond métallique, couplé à celui de court-circuits électriques. Il freina brusquement et s’avança prudemment dans la ruelle, toujours à quatre pattes. L’homme était assis sur un amoncellement de cartons, la tête basse et un bras autour du torse d’où s’échappait toujours de mini-éclairs.

« Ça va ? » Tenta-t-il doucement, tentant d’apercevoir le visage du robot en regardant par le bas, mais il ne se récolta qu’un sursaut et un brusque éloignement, faisant chuter les cartons au passage. Il se retint de soupirer, cela n’allait pas être simple…


"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 


Dernière édition par Akashi Seijuuro le Ven 29 Juil - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Dim 24 Juil - 20:37


Mission 001 :
Le Sauvetage du Beau Robot <3
Quête Technologique.
Le robot avait semblé pris de peur à sa prise de parole, mais à présent son regard était plus que méfiant. Calme, le rouge ne bougea pas, restant à quatre pattes, et fixa le brun dans les yeux. Maintenant qu’il pouvait voir son visage, ses trais étaient fins et son teint pâle, deux yeux nuit encadrés par deux mèches de la même sombre teinte. Il n’avait rien de bien menaçant, et à l’instant il eut l’impression que le danger devait sûrement émaner de lui, mais il devait prouver au robot qu’il ne lui voulait aucun mal. Mais il ne savait comment s’y prendre.

« Ta blessure te fais mal ? »

Peut-être qu’en lui montrant qu’il se souciait de son état, il lui ferait un peu plus confiance ? Les yeux nuits le fixaient toujours interdits, alors qu’aucun d’eux n’amorçait le moindre mouvement. Au final, ce fut Roko qui brisa le silence et l’immobilité en quittant la chaleur du gilet du rouge pour voleter insouciamment dans l’air, souriant, pile entre eux. D’abord surpris, Akashi sourit finalement, tout en apercevant l’air clairement intrigué du brun.

« C’est un Phosphore Slime. » Répondit-il à l’évidente question muette. Le regard du robot dériva un instant sur lui avant de revenir sur la petite créature luisante dans la nuit qui tombait doucement sur la ville. « Tu peux le toucher tu sais, je l’ai apprivoisé, il n’a plus peur maintenant. » Son sourire s’élargissant légèrement, il se dit qu’il devrait certainement faire pareil avec la machine. A se demander si c’était toujours lui l’homme-bête.

« Je sais pourquoi tu es ici. » Fit soudainement le brun, faisant résonner sa voix grave dans la ruelle, « Mon maitre t’as promis beaucoup d’argent pour me ramener, c’est ça ? »

Le rouge sourit alors d’un air un peu désolé, penchant la tête légèrement sr le côté. Il n’allait pas nier, mais il voulait tout de même faire comprendre au brun que ce n’était pas pour l’argent qu’il faisait ça, mais pour l’aider, lui.

« Je ne cours pas après l’argent tu sais… » Avait-il débuté, mais l’autre le coupa rapidement.

« Pas la peine de faire semblant, vous les humains vous ne vous intéressez qu’à ça ! »
le garçon-chat lui dirigea un regard étonné, avant de lâcher un léger rire, surprenant le brun à son tour.

« Je sais pas si tu as remarqué, mais je ne suis pas… Tout-à-fait humain. » Ceci dit, il remua queue et oreilles pour prouver ses dires. C’était un détail, et il avait été humain avant, mais étrangement, aujourd’hui il se sentait différent, chose que n’importe qui trouverait normal au vu de sa nature mais que lui trouvait encore mystérieux. Son corps avait changé, mais pas son esprit, alors… mais ce n’était pas le moment de creuser cette question, il préférait se concentrer sur la façon dont le robot s’approchait de lui, les sourcils froncés.

« C’est pas des faux ? Je sais que dans ce pays il y a des excentriques qui se font faire tout et n’importe quoi avec de l’argent. » Seijuuro lâcha un petit rire.

« Non, c’est naturel~. Je suis un homme-bête, je viens d’Arancioni. » Il prit le temps de préciser, peut-être que le brun voyait pour la première fois un hybride Arancionien, cela faisait sens aussi, si son maitre ne s’y était jamais rendu…

« C’est…Des vraies ? »

« Oui. »

« Sérieux ? »


« Et oui. » La situation était vraiment risible, de l’avis d’Akashi, jusqu’à ce que…

« Je peux les toucher ? » Sursautant légèrement, l’information mit une seconde de trop à arriver à son cerveau, et déjà le brun s’élançait, baladant ses fins doigts froids sur ses oreilles poilues, appréciant visiblement leur douceur. Mais c’était une autre paire de manches pour Seijuuro… Il était particulièrement sensible de ces parties-là, et tentant de se soustraire sans brusquerie des caresses, il finit par lâcher un gémissement… Ou plutôt un miaulement, pour le moins adorable. En déduisant (à tort ou à raison, le rouge n’aurait pu dire) que le garçon-chat appréciait le traitement, le robot baissa sa main dans le dos du rouge jusqu’à atteindre sa queue au pelage sombre et la caresser lentement dans le sens du poil, tout en les faisant légèrement basculer, le rouge se retrouvant poussé vers l’arrière.

« Non, attends fais pas ça- ! » Seijuuro fut coupé dans sa phrase par un miaulement plus aigû qui lui échappa, sortant du plus profond de sa gorge, alors qu’il fermait les yeux, ne pouvant rien faire d’autre que s’accrocher à l’épaule du brun.

« Tu… N’aime pas ? » Fit alors la machine, de nouveau interdite, s’éloignant de lui. Sentant les mains le quitter, l’Arancionien se permit un soupir, formant une légère buée dans l’air qui se rafraichissait de la nuit tombée, et fut d’ailleurs pris d’un frisson. Il ne remarqua pas les rougeurs qui lui étaient montées aux joues et qui laissaient l’homme en face de lui mi-penaud mi-intrigué, impression ambigûe qui se mua rapidement en colère.

« Oï, t’as aimé ça ou pas ?! »

« C’est plus compliqué que ça, et ne crie pas comme ça ! » Répondit le rouge, sur la défensive. Il avait des frissons qui le parcouraient de part en part, et tout le monde sait que les chats sont frileux, il ne faisait pas exception. Pourtant, l’air n’était pas si frais et Kurohmaru se portait bien…

« T’es brûlant, Sei… » Fit justement Kuroh, une patte sur sa cuisse.

« N’en rajoute pas toi ! » Lui répondit-il, tentant de masquer sa gêne derrière des cris, ou des miaulements, en l’occurrence. Il reporta ensuite son attention sur le robot, et inspira pour se redonner contenance. Mais il n’eut le temps de prononcer quoi que ce soit qu’il fut interrompu, une ombre apparaissant dans son dos et prenant la parole.


« Oooh, tu vois ça ? De jeunes importuns jouent à chat sur notre territoire ! »

« C’est dommage qu’ils soient tombés là, non ? »


Se retournant lentement, Akashi ne put apercevoir que des chaussures, avant de relever les yeux… Il put entendre le brun déglutir bruyamment derrière lui, et par pur réflexe protecteur, il amena Kurohmaru et Roko près de lui.

Ça ne promettait rien de bon, tout ça…



"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Mar 26 Juil - 14:33


Mission 001 :
Le Sauvetage du Beau Robot <3
Quête Technologique.


Un groupe d’hommes se trouvaient derrière eux, bloquant la sortie de la ruelle, avec visiblement à leur tête deux hommes blonds qui avaient tout l’air d’être frères. Se dépêchant de se déplacer pour au moins ne plus faire dos aux inconnus, il leur lança un regard méfiant, plaçant instinctivement un bras pour protéger le brun qui, il ne fallait pas l’oublier, était blessé.

« Vous savez qu’il y a des coins comme ça où il ne fait pas bon trainer ? »

« Surtout pour faire ce genre de choses… Ça peut être dangereux ! »


Le rouge fronça les sourcils, méfiant. Il pouvait sentir dans son dos le robot dans le même état d’esprit. Il souffla discrètement, fermant les yeux le temps d’une seconde, et alors que Kurohmaru grogner, et lança d’un ton calme.

« Nous sommes désolé mais nous ne connaissons pas bien la région… Et nous ne faisons pas ce que vous supposez. » La dernière partie le fit légèrement rougir mais il n’en fit pas cas, sa voix n’avait pas tremblé et c’était largement suffisant. Tendant le bras en arrière pour saisir celui du brun sans quitter des yeux les deux blonds, il le fit se relever pour qu’ils s’en aillent rapidement, mais le robot trouva à redire.

« Hey, tu m’emmènes où là ? » S’était-il écrié. Ainsi il ne lui faisait toujours pas confiance, Akashi en lâcha un soupir frustré, ce n’était pas le moment de râler, il fallait qu’ils s’en aillent, ils étaient en large infériorité là, il lui ferait ses reproches une fois qu’ils s’en seraient sortis !

Sans plus de cérémonie, il se retourna brusquement et prit appui sur une poubelle contre le muret pour sauter pardessus ce dernier, tenant toujours le poignet du brun et l’entrainant à sa suite, usant subtilement de son pouvoir pour qu’il puisse faire le même saut, le rouge n’étant pas sûr qu’il ait la même détente que lui, Kurohmaru et Roko les rejoignant juste après, il se mit aussitôt à courir.

« Oï, réponds au moins ! »

« Pas le temps, on parlera au calme plus tard ! »


Ils tournèrent à plusieurs coins, changeant de ruelle à chaque fois, s’enfonçant dans un dédale de plus en plus loin dans la ville. Ayant déjà eu un aperçu des prouesses physiques du robot, Seijuuro ne s’inquiéta pas beaucoup pour lui et continua la course plusieurs minutes.


Une fois suffisamment éloigné et son ouïe ne captant aucun bruit de pas derrière eux, il daigna s’arrêter, s’appuyant contre le mur pour reprendre de ce soudain effort, son souffle légèrement court mais rien de bien grave non plus. Il se retourna finalement vers la machine.

« Ça va ? »

« Sérieusement, qu’est-ce qui t’as prit ? »

« Ces hommes étaient clairement dangereux, et tant que l’on peut éviter un affrontement inutile, il n’y a pas à hésiter. Et n’oublie pas que tu es blessé. » Baissant son regard nuit sur son abdomen, le brun sembla soudain se rappeler de ce détail faisant à nouveau soupirer le rouge, mais il se dépêcha de se calmer. Après quelques secondes, il demanda finalement.

« Au fait, j’y pense, mais on ne s’est même pas présenté. »
Se redressant, il tendit la main vers le brun. « Akashi Seijuuro, enchanté. »

L’autre hésita quelques secondes, avant de saisir sa main et lui rendre le salut.

« Sasuke… Je n’ai pas de nom de famille, je suis un robot de Blu… »


« Oh, je vois. Ce n’est pas bien grave, tu sais. » Il lui sourit calmement. « Donc, cet homme t’as acheté. Tu es son garde du corps ou quelque chose dans le genre ? » La question avait été posée presque naïvement, mais l’expression que prit Sasuke fit perdre son sourire au rouge. Son regard nuit dévia et il parut… Gêné ? Il n’aurait sû dire…

« Non, pas ça… On lui sert de…Compagnie… » Le rouge n’eut aucun mal à capter la gêne du brun, et ne creusa pas plus. Il aurait volontiers aimé discuter plus longtemps, mais à nouveau deux ombres firent leur apparition dans son dos. Cette fois en revanche, un large frisson le parcourut et il fit un bon en avant par surprise. Il pensait les avoir semé, alors comment étaient-ils arrivés si près sans qu’il ne les sente ou ne les entende arriver ? Même Kurohmaru eut la même réaction, le problème ne venait donc pas de lui.

« C’est amusant de jouer à Chat, mais il ne faut pas s’arrêter ! »

« Sinon vous attraper devient un jeu d’enfant ! »


]« Qui êtes-vous et que nous voulez-vous ? » Finit par demander le garçon-chat d’un ton froid. Il n’aimait vraiment pas ces deux individus, qui malgré l’air avenant qu’ils tentaient de se donner, ne trompaient en rien le rouge qui pouvait sentir la menace émaner d’eux, même Roko se mettait à voleter tout près de lui, inquiet, en le regardant pour savoir de quoi il en retournait.

« Qui nous sommes ? Oh, tu as vu comment nous pouvons être impolis ! Je me présente : mon nom est Virus ! »

« Et moi c’est Trip~ ! »

Un léger haussement de sourcil se fit voir sur les trais fins de l’Arancionien. Virus et Trip… En effet très rassurant comme noms, à se demander si leurs parents n’avaient pas d’office sentis à quoi ils allaient ressembler plus tard, à moins que ce ne soit justement la cause ? Il se donna une claque mentale, comme si c’était le moment de débattre sur un tel sujet.

« Quant à ce qu’on vous veut… »

« Ça faisait un moment que plus personne ne venait jouer avec nous, on s’ennuyait un peu… »


Le rouge avait raison, ces deux hommes n’avaient rien de rassurant, ils feraient mieux de partir d’ici… Sauf que lentement mais sûrement, les sous-fifres des deux blonds les encerclaient, leur enlevant toute possibilité de fuite sans combat. Un soupir frustré échappa à Seijuuro, décidément, lui qui était seulement venu pour visiter cette ville qu’il pensait un minimum sécurisée, voilà dans quel pétrin il se retrouvait !

Se retournant à moitié vers Sasuke, il lui lança doucement.

« Contente-toi d’esquiver et si tu dois frapper, use du minimum requis. Tu es blessé et tu risque d’empirer ton cas si tu en fais trop. Pour le reste, laisse-moi faire… »

S’il prenait les choses du mauvais côté, ils étaient définitivement dans de beaux draps, mais s’il le prenait du bon, il avait là une bonne occasion de tester ses réflexes, et de voir comment il se débrouillait en nette infériorité numérique. Après tout, il ne fallait pas sous-estimer un aventurier ayant déjà risqué sa vie à Rosso et à Bianchi et s’en étant sorti vivant !




"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Mer 27 Juil - 19:43


Mission 001 :
Le Sauvetage du Beau Robot <3
Quête Technologique.
  Malgré le regard incertain que lui envoya le brun, Akashi n’était pas trop inquiet, du moins pour lui-même. Kurohmaru grognait fort à ses pieds, griffant les chaussures et les jambes de ceux qui s’approchaient de lui, sans que ceux-ci ne s’en rendent compte.

D’ailleurs, ces gens donnaient une étrange impression à Akashi, comme s’il ne s’agissait que de pantins, c’était à faire peur. Et leurs yeux… Leurs yeux étaient vides, leurs visages sans exception…



Sa queue se hérissa à cette vue, tandis qu’il se calmait en se disant que sans volonté, ils n’en seraient que plus faciles à battre.

En un clin d’œil, sans que personne n’ait besoin de signal, la bataille commença. Les miaulements de Kurohmaru rythmant les coups de pied qu’il distribuait ça et là ainsi que ceux de ses adversaires qu’il bloquait avec les bras, mais globalement il s’en sortait. Malheureusement, les gémissements de douleurs et les arcs d’électricité de plus en plus grands qu’il voyait jaillir dans son dos n’étaient pas pour le rassurer, il tenta d’aller à l’aide du brun.

« Sasuke ! »
D’un agile bond, il se posta devant lui, esquivant les quelques adversaires qui se trouvaient entre eux, et fit alors de son mieux pour les éloigner du robot blessé; il devait au moins libérer la voie pour qu’il puisse se mettre à l’abri. Cela fut laborieux mais il y parvint, durent quelques brèves secondes.

Profitant de la brèche, il saisit rapidement le brun derrière lui par le bras et l’y poussa pour l’écarter, lui ordonnant de rester le plus loin possible. Il accrocha Kurohmaru dans son dos et fit s’enfuir Roko d’un grand mouvement de bras, il devait être seul s’il ne voulait pas faire de quelconque mal à ses alliés. Et une fois qu’il y parvint, un sourire vint éclairer son fin visage.

« Pardon de paraitre quelque peu imbu de ma personne… » Leur dit-il, plus pour le style que par réel espoir qu’ils le comprennent, puis se releva droit, ferma les yeux et fit mine de claquer des doigts, tandis qu’il se concentrait. « …Mais vous êtes tous bien trop grands. »

D’un même mouvement, tous les hommes qui l’entouraient posèrent genou à terre. Cela n’avait rien d’un salut ou d’une révérence, non, c’était plus… Une sorte de magnétisme soudain vers le sol. D’abord les genoux, puis les bras, et enfins ils se retrouvèrent tous couchés à terre autour de lui. Il lâcha un léger soupir retenu, usant de son pouvoir au maximum, et se prépara à leur porter le coup de grâce.

‘Je n’aime pas particulièrement frapper les adversaires à terre’ pensa-t-il, alors qu’il enchainait les coups sur les hommes à ses pieds, ‘Mais ils sont bien trop nombreux pour que je puisse me permettre de la jouer trop fair-play. Et puis c’est mon pouvoir, je ne fais que l’utiliser pour m’octroyer la victoire.’ Il devait avouer que ça allait un peu contre ses principes, mais il n’y pouvait rien.

Lorsqu’il eut fini, les jumeaux blonds s’étaient volatilisés, le contraire l’aurait étonné. Il lâcha un soupir de fatiguer et s’apprêta à rejoindre le robot et les animaux… Mais il sentit soudain ses forces le quitter. Kurohmaru accourut à ses côtés tandis qu’il chutait sur les genoux.

« Tu as forcé sur ce coup-là Sei ! » Fit le petit animal, inquiet. Il lui fit un léger sourire qu’il voulait rassurant.

« Ne t’en fais pas pour moi, je dois juste souffler un peu et ça ira mieux. »

« Ça va aller ? » Sasuke était venu vers lui, Roko voletant autour de lui se posant sur le sommet de son crâne rouge pour le réchauffer, sa façon de l’aider qu’il avait toujours trouvée adorable.

Ça va… Juste un peu fatigué, mais ça va passer… » Disant cela, il fut pris d’un vertige, l’obligeant à s’appuyer au mur à sa gauche.

« Oï, t’as pas du tout l’air d’aller bien là en fait… » Commenta le brun, l’inquiétude transparaissant tout de même clairement dans sa voix. Le rouge vit trouble, sa queue trainait au sol et ses oreilles tremblaient, partant dans tous les sens, il était désorienté. Mais que lui arrivait-il… ? Tout ça ne pouvait seulement venir de la fatigue !

« Sei, tu as un truc sur le coup, on dirait une marque ! » Sursautant, le rouge dirigea l’une de ses mains à son coup, attirant l’attention du robot.

« Il… Il y a quelque chose, là ? »

« Attends. » Le brun saisit fermement son poignet, écartant sa main et se rapprocha. Si Seijuuro lui faisait face il aurait remarqué qu’une lueur faisait briller les yeux nuit, alors qu’ils analysaient la marque. « Une piqûre, contenant un poison paralysant mais seulement à faible dose, qui n’a prit effet que maintenant. D’après mes données un être humain lambda mettrait six heures à annihiler les effets, Pour toi… Je dirais que deux heures devraient suffire. »

« Alors… On va attendre là un peu. » Au regard surpris que lui jeta le robot, il lui fit bien comprendre qu’il était hors de question qu’il le porte dans son état, sa blessure s’était aggravée avec les coups qu’il s’était pris, même si les arcs avaient cessé d’en jaillir.

« C’est compliqué… A réparer ? » Le garçon-chat avait le souffle court, mais il parvenait toujours à parler, plus ou moins. Il s’était plus confortablement installé, dos au mur, et observait de sa vue floue le petit bout de ciel sombre qu’ils pouvaient voir entre deux bâtisses.

« Pas particulièrement… »

« Tu t’es enfui… C’est à cause d’un… Dysfonctionnement ? »

« …Non. »
Légèrement surpris, il tourna le regard vers le brun, qui, assit dans la même position que lui, fixait en revanche le sol à ses pieds. Silencieusement il demanda à en savoir plus. « Les gens croient que les robots n’ont pas de discernement, qu’ils se contentent d’obéir à leur créateur ou leur propriétaire, sans rien ressentir… C’est en partie vraie, du moins dans mon cas, j’étais comme ça au début, mais petit à petit… » Ne faisant aucun commentaire, Akashi attendait qu’il reprenne, sans le couper. Il était en train de se confier il ne voulait pas l’arrêter dans sa lancée, il lui parlerait à son rythme.

Oui, mieux valait ne pas se presser, ils avaient tout leur temps, après tout.



"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 


Dernière édition par Akashi Seijuuro le Jeu 28 Juil - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Jeu 28 Juil - 18:08


Mission 001 :
Dans Le Sauvetage du Beau Robot <3
Quête Technologique.
  « …Peu à peu, en côtoyant une certaine personne j’ai commencé à… M’humaniser -j’ignore si c’est le bon terme…-. Elle m’a fait découvrir ce qu’était le bonheur simple, et alors même que je n’étais pas sensé le comprendre, je me suis mis à l’apprécier. C’est peut-être un dysfonctionnement, oui, mais moi je ne le vois pas comme ça. L’homme est allé trop loin en créant des êtres qui lui ressemblent au maximum, pourtant, lorsque nous devenons comme lui il prend peur, alors on m’a enlevé cette personne, et on m’a fait suivre un programme de réinitialisation, me faisant perdre la mémoire… J’ai ensuite été acheté par mon actuel propriétaire en même temps que d’autres modèles. »

Le rouge écoutait les paroles du brun calmement, ses pupilles vairons revenues vers le bout de ciel étoilé. Il ne s’était jamais adonné à ces réflexions mais il concevait parfaitement ce que voulait dire le robot; la nature de l’homme est complexe et destructive, il ne serait pas étonné d’apprendre qu’il arriverait de même dans son monde, dans quelques dizaines d’années.

« La blessure que j’ai reçu a comme débloqué la mémoire cachée, parce qu’on ne peut jamais supprimer définitivement les données. Sous le choc j’ai eu besoin de m’enfuir pour mettre de l’ordre dans mes idées… »

« …Je vois. »
Le garçon-chat avait murmuré, la fatigue l’assaillait mais il parvenait à rester éveillé, il espérait que d’ici quelques minutes il se sentirait mieux. Il baissa les paupières, soupirant lentement. La drogue avait fait effet, il n’arrivait plus à bouger autre chose que ses lèvres et ses yeux. « Tu… Tu sais où est cette personne ? »

« …Probablement morte, à l’heure qu’il est. »


« Ah… Mes condoléances… »

« C’est pas la peine. »


Un silence passa entre eux, l’Arancionien manquant de s’endormir, mais une nouvelle prise de parole du brun l’en empêcha.

« Et toi ? Même si tu n’as rien vécu d’intéressant, tu pourrais au moins me raconter un truc, n’importe quoi. » Un œil doré glissa jusqu’au robot, qui se détourna, « J’aime pas trop l’idée d’avoir été le seul à me confier, alors parle. »

« D’accord. » Prenant une inspiration, le rouge chercha quelque chose d’intéressant à dire, puis se décida à simplement raconter, et laisser l’autre décider de le couper s’il trouvait ça vraiment ennuyeux. « Dans le monde d’où je viens, j’étais l’héritier d’une très grande famille. La réussite n’était pas appréciée, elle était obligatoire, ce n’était pas facile tous les jours, mais je m’en sortait pas mal. »

« …C’est-à-dire ? »
Le brun semblait hésiter à vouloir connaitre la réponse. Le rouge eut un petit sourire.

« J’étais parfait partout. Pourtant… Ça ne m’a pas rendu heureux, loin de là. »

« Vraiment ? Pourtant tu avais ce dont tous les humains pouvaient rêver, une réputation, de l’argent, du talent… »

« Pas de famille, pas de douceur, pas de joie de vivre, pas de plaisir… »
Énuméra à son tour le garçon-chat, son sourire évaporé. « C’est la vie dont tout le monde rêve, mais peu de genre savent à quel point, en réalité, il s’agit d’un cauchemar. Lorsqu’on est premier, on n’est pas content, mais soulagé, parce qu’on a réussi à préserver une réputation qu’on nous a collé au dos à la naissance. Comment peut-on aimer cela ? » Il soupira doucement, cette vie l’avait éreinté, au bout d’à peine seize ans. Qu’en était-il de son père ? Il comprenait pourquoi il était si froid, il avait dû abandonner son humanité pour survivre dans le milieu, ou pire, il devait être mort de l’intérieur, comme il aurait pu l’être s’il était resté là-bas. Mais il était arrivé à Yume no Sekai, et il avait eu le sentiment que son existence s’éclairait. Évidemment, il avait des amis dans son monde d’origine, il tenait à eux, avait passé des moments inoubliables avec eux, mais il n’était pas triste, il savait que leurs routes se seraient séparées à un moment, et qu’ils se passeraient très bien de lui, ils étaient grand après tout.

Tu joues encore à la maman avec eux, même dans une autre dimention ?

Il sourit légèrement, il était vrai que certains voyait sa relation avec ses amis comme "maternelle", c’était exagéré, mais il ne niait pas qu’il y avait un peu -un tout petit peu- de vrai, il les couvait, peut-être un peu beaucoup par moments, cela lui venait certainement de sa propre mère…

« Décidément, les humains sont sacrément tordus. »
Cette réplique, sortie un peu de nulle part et dite pourtant avec sérieux, lui arracha un rire.

« Oui, ça c’est sûr. »

« Mais du coup, dans ton ancien monde comme tu dis… Tu étais un humain ? »

« Oui. »
Cette réponse parut décontenancer le brun.

« Mais, attends, du coup… T’as fais une opération ? »


« Hein ? Nooon, c’est à mon arrivée ici que je suis devenu un hybride ! »
Un nouveau rire lui échappa, qu’il ne put contenir. Un effet secondaire du poison ? Ah, tiens, il pouvait un peu bouger maintenant, pas encore se relever, mais il reprenait peu à peu contrôle de son corps, cela le soulagea quelque peu.

« C’est…Bizarre. »

« Comme tu dis, mais je ne suis visiblement pas le seul à être dans cette situation… »
Essayant de se mouvoir maladroitement, le rouge perdit l’équilibre et se sentit chuter, mais une paire de bras le retinrent avant qu’il ne heurte le sol.

« Hé, doucement, tu n’es pas encore rétabli… »

« Toi non plus… »

« Mais moi je tiens debout. »


Ils restèrent ainsi, le rouge appuyé sur le robot, sans que l’un ou l’autre ait à redire. Le calme de la nuit les apaisait, et ils pouvaient se sentir plus légers après avoir parlé, même un peu0 ils n’avaient pas eu besoin d’effusion de sentiments, seulement de narration, et d’une pointe d’avis personnel. Sans le savoir, ils s’étaient déjà cernés pour comprendre ce que l’autre pouvait ressentir face à ce qu’il avait vécu. C’était très bien comme ça.

Une heure passa lentement, Kurohmaru dansant entre leurs jambes en les caressant, Roko continuant de voleter dans tous les sens, guettant le moindre danger, et enfin l’Arancionien fut libéré du poison, bien qu’il fut encore quelque peu ankylosé.

« Vas-y doucement. »
Fit le brun en le lâchant pour le laisser se relever. Faisant tout de même appel au soutien du mur, il réussit à se mettre debout, sans trop tanguer. Il en fut soulagé.

« Bien, ça ira pour l’instant. On y va ? »

« Attends… »

« Quoi ? »
Seijuuro retourna vers lui un regard légèrement inquiet.

« …On est obligé d’y retourner ? »



"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Ven 29 Juil - 13:19


Mission 001 :
Dans Le Sauvetage du Beau Robot <3
Quête Technologique.
  « …On est obligé d’y retourner ? »

La voix du robot semblait quelque peu réticente, et peinée. Comment ne le serait-elle pas, sachant ce qui l’attendait une fois de retour auprès de son propriétaire… Akashi n’aimait pas ce terme, d’ailleurs; propriétaire, on ne peut acquérer des choses vivantes, car les créateurs du brun s’en étaient bien rendu compte, il était vivant. Mais évidemment, parce qu’il était fait de métal, fabriqué de toute pièce par l’homme, ces derniers ne pouvaient simplement le comprendre. S’en était désolant, vraiment. Mais actuellement, il ignorait quoi faire : le riche homme qui l’avait employé l’avait menacé s’il ne ramenait pas la machine, mais il ne voulait pas non plus mener Sasuke à une vie qu’il ne supporterait pas… Le fil de ses pensées fut soudain coupé par le brun qui, s’étant auparavant arrêté, se remit à marcher pour le dépasser.

« C’est bon, c’est pas grave. Allons-y. »

« Attends ! »


Il avait revêtu cette expression froide qu’il avait lorsqu’il l’avait aperçu, avant que leurs regards ne se croisent. Et le rouge se dit alors que ce devait être un masque, qu’il se devrait de garder lorsqu’il ne sera pas seul, et son cœur se serra. Sans qu’il ne l’ait décidé, il eut l’impression de se voir en le brun, comme lorsqu’il se rendait au dîner quotidien, les soirs où son père était au manoir. Il perdait le peu d’appétit qu’il avait d’habitude, mais se forçait à manger, parlait brièvement du lycée en affirmant simplement qu’il avait toujours des cent sur cent et que son équipe de basket gagnait toujours. Une routine destructrice en somme, et il ne voulait pas que le brun le vive. Finalement, peut-être aurait-il dû ne jamais retrouver la mémoire…

« Tu peux… Tu peux peut-être demander qu’on te ré-efface la mémoire… » Le regard ancre de chine s’écarquilla en se posant sur lui, comme s’il venait d’énoncer une abomination, mais il tint à exprimer le fond de sa pensée, « Je comprends que ces souvenirs te soient cher, mais à quoi bon, si c’est pour vivre malheureux et rester raccroché au passé ? Si tu oublies tout une nouvelle fois, tu pourras… »

« Vivre avec cet homme en tant qu’animal de compagnie sans que l’idée de m’y opposer ne me passe par la tête ? »
Finit l’autre, son ton montant. Le garçon-chat se mordit la lèvre, puis reprit calmement.

« Mais si c’est ta seule option, ne vaut-il mieux pas que tu évite avant tout de souffrir ? » Seul le silence lui répondit. « Je connais ce sentiment, de chérir un souvenir si doux qui pourtant nous fait si mal… » Sa mère, sa douce mère… Son simple souvenir lui serra un peu plus le cœur, il avait manqué de se damner en terres de Mort pour la revoir. « Et puis, demande-toi si cette personne qui t’as rendu humain voudrait te voir souffrir à cause d’elle, sans même la connaitre, j’en doute. » Il avait sorti un terrible argument, s’il échouait il n’y aurait plus rien à faire, mais il espérait que le brun y réfléchisse et comprenne enfin où il voulait en venir. Ce dernier finit par baisser la tête, et le rouge souffla.

Il semblait avoir comprit.

« Je… Vais voir avec mon propriétaire, si je peux retourner à Blu pour l’opération. »

« Bonne idée. »

On pourrait le traiter de monstre, cela ne lui ferait rien. Il avait simplement fait de son mieux pour que le brun ne souffre pas, ne souffre plus, car il ne le méritait pas. Et si le robot prenait lui-même la décision, il n’y aurait pas de porblèmes. Il espéra seulement que sa mémoire ne ressurgisse pas à nouveau, au risque de lui faire encore plus de mal…

Lentement, ils se mirent en route, guidés par la lumière du phosphore slime, et finirent par rejoindre l’arcane principale de la ville. Mettant ses sens en alerte, le rouge se saisit de la main de la machine et le guida dans la foule, tentant de retrouver l’homme qui l’avait engagé.

Ce dernier se trouvait toujours à la même place, attendant avec une anxiété visible le retour de cet Arancionien avec le robot abîmé. Qu’allait-il faire de lui ? Il l’avait payé cher, il n’allait pas le jeter; il devrait probablement revenir à Blu pour le faire réparer, quelle plaie, cela lui apprendra à se promener sans ses gardes du corps, lui qui pensait que ces robots savaient se défendre, ils n’étaient visiblement fait que pour le plaisir des yeux ! Ces derniers, d’ailleurs, observaient également les alentours, cherchant à capter le signal de leur congénère, qu’ils finirent par retrouver au bout de quelques heures. La nuit était avancée mais les rues ne désemplissaient pas, les casinos comptaient rester ouverts jusqu’au lever du jour et les gens continuaient de s’amuser, de rire et de dépenser leur argent sans compter. Akashi parvint à percer parmi la foule et se dirigea finalement vers le riche homme.

« Monsieur, je vous ai ramené le robot. » Fit-il calmement, laissant voir le brun derrière lui, affichant toujours son expression froide.

« Sasuke, enfin ! Mais qu’est-ce qui t’as pris de t’enfuir comme ça ! Que je ne t’y reprenne plus, compris ? Allez viens, on va retourner chez tes créateurs pour réparer tout ça ! » Il fit volte face, entrainant Sasuke par le bras mais se dernier restait tourné vers le rouge, finissant par attirer l’attention de son propriétaire qui se tourna à son tour vers Seijuuro.

« Ah, oui, vous ! Merci pour se fier service. Tenez, votre récompense. »
Il lui lança une bourse visiblement replie de pièces d’or au vu du bruit qu’elle faisait, et s’en alla sans plus cérémonie. Un dernier contact lia les deux regards des jeunes hommes, et une fois le groupe disparu dans la masse de passants, Akashi soupira bruyamment. Il ne comptait plus le nombre de fois qu’il avait soupiré ce soir… Kurohmaru vint se caresser contre la jambe et lui adressa un miaulement compatissant.

« J’ai pas compris ce que vous vous disiez mais… Il ira bien, j’en suis sûr ! »
La douce chaleur qui prit place au sommet de son crâne lui fit comprendre que Roko n’en pensait pas moins, il leur sourit gentiment et leur fit un signe de tête.

« Oui, il ira bien. J’en suis persuadé, moi aussi… » Il resta là encore quelques secondes, avant de lui aussi se mettre en chemin, toutes ces péripéties lui avaient fait oublier son objectif premier en venant dans ce royaume, mais il y avait une chose qu’il était persuadé de ne jamais oublier.

‘Sasuke… Nous nous reverrons un jour, peut-être. J’espère que cela sera en de bonnes conditions…’

Il reprit sa visite le long des rues de Rosa, le cœur un peu plus lourd qu’à son arrivée…

"L’Empereur Chat, son Miaulement est Absolu !"



_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 19
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Ven 29 Juil - 22:20

Tes réponses ont été touchantes et malgré quelques fautes d'orthographes, tu as finis la quête en temps et en heure. Ne t'en fais pas, jeune Arancionnien, la Créatrice sait être reconnaissante de ses aventuriers et voici deux récompenses possibles, à toi de choisir comme bon te semble :
*Soit 65 Golds pour engraisser ta bourse (et t'acheter plein de croquettes),

*Soit un objet de valeur, et ici, comme tu m'as choisis, je te propose deux objets et tu choisis :


-Un Miroir pour voir constamment ce que fait Sasuke.


ou

-Une espèce de Pokéball pour capturer uniquement une créature de type félidé et encore, si la capture échoue, la balle se désintégrera o/

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akashi Seijuuro
Arancioni - Rang 3
Arancioni - Rang 3
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 17
Localisation : En promenade de santé féline.

Inventaire
Objet: Ticket pour le One Man Show de Dead.

MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   Sam 30 Juil - 9:46

Eh bien ! Une pokéball pour capturer un félidé... Je pense avoir assez d'amis bêtes desquels m'occuper, et malgré mon attachement pour Sasuke, je tiens à ne pas violer son intimité... Je prendrais donc les 65 golds, mais n'allez pas croire que c'est l'appât du gain qui me dirige vers ce choix !

_________________

CUTE, you say ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête Finie]Le Sauvetage du Beau Robot <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Mado fem Lhassa-apso 9a sauvetage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: RosaTitre :: Gold Road-
Sauter vers: