Partagez | 
 

 (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/06/2016

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Amélioration Rang 2, 1 Potion de vie.

MessageSujet: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Ven 24 Juin - 16:06

RANG 2

INVOCATION LVL 2: Maintenant, plus besoin de me limiter aux monstres de rang F, (n'oublions pas que Sylvia est une exception hein), je peux maintenant aussi avoir des monstre de rang E si je les tue et que j'absorbe leur âme pour les installer tranquillement dans la délicieuse dimension de poche ! Et maintenant je peux faire un truc en plus, je peux simplement invoquer une partie plus petite d'un de mes monstres, comme du bois de Sylvia comme bouclier pour me protéger d'un coup, où de la laine d'Aran pour amortir une chute, vous voyez le genre.

COMBATTANT LVL 2: Au fil de mes aventures, j'ai appris bien des choses et j'ai été entraîné par de bons amis, mes techniques de combats sont bien plus développées qu'à mon arrivée, ma force et mon endurance le sont tout autant, hey ! Je commence à devenir bon hein ?

EVEIL LVL 1: Quand j'étais dans mon monde, j'étais un humain, maintenant, je suis un hybride, et mes sens d'hybrides s'éveillent. Mon odorat est un peu plus développé, pas pratique quand il y a de la merde dans le coin, pareil pour mon ouïe, je ferais mieux d'éviter le mur du son, et enfin ma vue, je vois un peu mieux j'imagine.

EQUIPEMENT :

-Une sacoche pour transporter des objets
-Une lame secrète au bras gauche


¤ Dimension de poche ¤


Monstres en possession : 2

Sylvia:
 

physique:
 

Aran:
 

physique:
 

STATISTIQUES :


Vitalité :15
Energie :12
Force : 50
Magie : 65
Maîtrise : 45
Connaissance : 40
Mental : 40
Agilité : 50
Charisme : 45


Dernière édition par L'Invocateur le Dim 25 Juin - 18:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/06/2016

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Amélioration Rang 2, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Mer 10 Aoû - 4:28

Akia arme son arc "Ryū ga waga teki wo kurau !!"
"Hm ! Tu t'es trompée de scénario toi !
"Hein ? ... Mince...!"

Nom : Le nom de ma famille est Lavellan.
Prénom : Je suis Akia.
Âge : J'ai 17 ans.
Race : Je suis une Elfe-Chat, Arancionienne.
Rang : 2

Physique :

Précision sur mon apparence pour ce qui est de mes attributs animaux, ma queue est comme n'importe quelle femme-chat, mais pour mes oreilles, elles ne sont pas exactement pareilles, sachant que je suis une elfe, elles sont particulièrement longues et pointues, généralement abaissées pour les faire aller avec ma coupe de cheveux.

Spoiler:
 

Mental : Je suis plutôt solitaire, je n'ai pas de pitié pour ceux que je juge mauvais, mais je fonds comme de la glace dans un feu intense devant un enfant seul au monde, vous voyez sans doutes le genre. N'allez tout de même pas vous imaginer que je suis un monstre, je sais faire la différence entre une personne mauvaise que l'on ne peut pas sauver et que je n'aurais aucune pitié à tuer, et une personne mauvaise mais que l'on peut sauver, une personne méchante contre son gré, vous voyez le genre. En général je ne suis pas peureuse, mais cela ne veut pas dire que je suis sans peur, en tout cas, si j'ai une phobie, je ne l'ai pas encore trouvé, sans doute être seule au monde. Je porte une assez grande haine envers les Sylvores, ce sont ces monstres qui ceux qui m'avaient adoptés et hébergés quand je suis arrivée dans Yume no Sekai... Je ne peux pas m'empêcher de leur décocher une flèche à chaque fois que j'en vois un, mais pour le moment... Je n'ai pas réussi à en tuer un seul. Je suis juste en quête de puissance pour pouvoir venger ma famille adoptive, puis après, je continuerais de chasser des primes, voila comment je fonctionne, je chasse, je deviens plus forte, et je tente ma chance auprès des Sylvores, jusqu'à leur morts. Je fais une exception pour Sylvia, la Sylvore de l'Invocateur, c'est une personne au tempérament violent, certes, mais elle a un bon fond, et elle ne mange plus d'innocents, seulement des adversaires.

Histoire : J'ai vraiment besoin de raconter ça ? Un Sylvore a dévoré mes parents adoptifs quelques jours après mon arrivée sur Yume no Sekai, c'était des gens si gentils... Je n'en avais jamais vu des comme eux, j'ai un passé d'esclave. Nera m'a adopté alors qu'elle passait à Verde, elle passait par là, et elle est tombée sur moi, c'est l'une des plus grandes chances de toute ma vie, depuis je chasse des primes à Arancioni et dans d'autres royaumes si la demande l'exige et si Nera est d'accord pour que je vienne, et c'est un jour aléatoire ou elle m'a demandé d'aller chercher l'Invocateur, un nouvel "apprenti", que j'ai d'ailleurs trouvé K.O au bord d'une route de Verde. Une fois ramené et soigné, Nera a décidé que désormais, je travaillerais avec l'Invocateur en duo, c'est tout. Et qui étais-je avant d'arriver dans Yume no Sekai ? Personne, comme je l'ai dis une simple elfe esclave des humains qui a essayé de se libérer de ses chaînes avec ses amis au prix de quelques vies, ces gens là, ces humains, ils ne manqueront à personne... Il faut croire que ça en valait la peine si c'était pour se retrouver dans Yume no Sekai, ici, on ne peut pas ne pas être vraiment libre, et les humains de sont pas tous des crevards. Dommage que je sois la seule de mon petit groupe d'esclaves à être arrivée dans ce monde...

Capacités rang 2 :

Arc Lavellan (lvl 2) : C'est l'arc qui est transmit de générations en générations dans ma famille, il faut croire que j'en ai hérité plus tôt que tout le monde, vu que j'ai du le récupéré dans des vestiges de ma maison au beau milieu des cadavres de membres de ma famille que je n'ai même pas eu le temps de connaître... Je pensais qu'il n'avait rien de spécial hormis ces espèces de runes gravés dedans dont je ne connaissais pas encore l'utilité, mais grâce à des études encore trop peu poussées, j'ai découvert que ces runes étaient des runes élémentaires, je peux tirer des flèches qui feront prendre feu, des flèches qui refroidiront tel des piques de glace, et des flèches qui enverront une légère décharge électrique assez puissante pour désarmer la cible si je tire dans son bras armé. Son bois et sa corde sont solides, c'est un très bon arc, maniable, mystérieux et léger.

Couteau de survie (lvl 2) : Un couteau de survie comme un autre, il me convient très bien tant qu'il tranche, et je peux le lancer aussi si je suis à court de flèches. J'ai même pensé à y rajouter une chaîne légère en fer de quelques mètres de longueur, comme ça, en tirant dessus, je pourrais ramener mon couteau à moi

Agilité de félin (lvl max de base) : Tout simplement, "un chat retombe toujours sur ses pattes". Je suis rapide, souple, et capable de mouvements que vous pensiez improbables. Il en faudra plus que vous le pensez pour me briser le dos si vous tentez de me plier en 20.

Tireuse de génie (lvl 2) : Vous avez déjà vu une fille tirer à l'arc avec ses pieds en regardant derrière elle alors que sa cible est devant elle à au moins 50 mètres ? Imaginez ce que je suis capable de faire en visant. Avec mon entraînement, je peux maintenant tirer derrière des obstacles en faisant des tirs à la trajectoire arrondie.

_________________
"Je ne serais pas n'importe qui, j'ai un avenir et une identité à me construire."


Dernière édition par L'Invocateur le Dim 23 Avr - 22:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans ton c... Dans ma tour bien sûr

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Mer 10 Aoû - 13:13

Bonjour à toi jeune aventurier, comme tu t'en doutes de mon arrivé ici, il y a un petit problème quand a ta jeune amie. En effet, le monde de Yume no Sekai ne possède pas plus d'un an et quelques mois, ce qui signifie qu'il est impossible que cette jeune chat-elfe est pu naître sur ce monde et y grandir. Dans quel cas, elle aurait seulement un an maximum, voir beaucoup moins étant donné que la première naissance d'origine Yumeènne ne s'est fait seulement quelques mois auparavant. De se fait, je te demanderais de bien vouloir changer ce détail.

(Note à soit même et à ceux qui voudront regarder, souvent des personnes sont nommés parents de certains enfants alors qu'ils n'ont aucun lien de parenté. C'est ici le cas aussi, le fait de perdre sa famille en quittant son monde natale peut mener à une certaine solitude qui pousse à former une nouvelle famille.)

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/06/2016

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Amélioration Rang 2, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Mer 10 Aoû - 14:39

Yolo, je vois bien le problème alors pas d'inquiétudes, j'ai quand même une petite question car là sur le coup je viens de me retourner le cerveau tout seul (comme un grand) :

Si Akia n'a pas pu naître sur Yume et y grandir, tout les autres adultes, ils viennent d'un autre monde ? Personne n'est originaire de Yume à par ceux qui sont nés très récemment ? (Si ça se trouve c'est écrit dans le contexte mais là tout de suite j'ai pas le temps d'aller regarder)

Donc une fois que tout sera éclaircit dans ma tête je devrais être capable de modifer Akia sans faire conneries, merci merci !

_________________
"Je ne serais pas n'importe qui, j'ai un avenir et une identité à me construire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 738
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans ton c... Dans ma tour bien sûr

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Mer 10 Aoû - 14:43

C'est exacte, tous les hommes et femmes, adultes ou non viennent d'un autre monde à part ceux qui sont né tout récemment, soit depuis seulement quelques mois maximum.

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/06/2016

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Amélioration Rang 2, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Mer 10 Aoû - 14:51

Ah d'accoooooord, my bad alors ! Merci de la précision je modifie Akia dès que possible ^^ !

_________________
"Je ne serais pas n'importe qui, j'ai un avenir et une identité à me construire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/06/2016

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Amélioration Rang 2, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Mar 21 Fév - 20:01

Pnj n°2 :

Nom : Ma grande soeur m'a appelé Yuuziath.
Âge : 180 ans.
Race : Je suis une magicienne élémentaire de feu, un être de cristal rouge.

RANG 1

Physique :

Je suis comme sur cette image mais en plus grande et plus vieille, et sans ces vêtements, je suis habillée à peu près comme ma grande soeur, Hyazmat, mais mes vêtements recouvre une plus grande partie de mon corps, et je lui ressemble très grandement, même au niveau des cornes, je ne suis effectivement plus une enfant.
Yuuziath:
 

Mental : Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement excitée, ni quelqu'un de vraiment calme, d'après ma grande soeur je suis un peu comme elle, "cool", "posée", "tranquille", j'aime bien aider les gens au possible, j'aime bien m'amuser, et faire quelques bêtises ! Par contre quelque chose me faisait un peu différer de ma grande soeur, nous détestons toute les deux suivre les règles et les consignes, mais elle bien plus que moi, ce qui lui a valu de nombreux problèmes d'ailleurs, moi j'essaye de rester raisonnable par rapport à cela. Je déteste que l'on se moque de moi, ou que l'on me traite de faible, je m'énerve très facilement et je deviens... Un peu violente.... Peut-être un peu beaucoup... Bon, modérément... Bref passons ! Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement sociable, mais je ne suis pas insociable non plus, je préfère juste éviter d’inter-réagir avec les gens, ce n'est pas qu'ils me dérangent, c'est que je n'aime pas les discussions avec eux, enfin selon la personne, oui je juge certaines personnes à leur visage. Sinon comme tout le monde j'ai certains comportements étranges, vous savez, ce truc dont on a tous honte et qu'on cache au mieux, certain c'est le fait d'avoir encore un doudou à un âge avancé, d'autre c'est le fait d'avoir encore teutote... Et bien moi avant de dormir je suce encore mon pousse, oui je trouvais cela nécessaire de le préciser, comme ça on ne m'embêtera pas plus tard avec.

Histoire : Comme tout être de cristal, je suis née d'une manière particulière selon mon élément, moi étant de celui du feu, je suis née d'un feu c'étant éteint. De là où je viens, quand les feus s'éteignent, ils donnent naissances à une plante, un animal, ou à un mage. C'est ma grande soeur, Hyazmat, qui m'a trouvée, c'est elle qui m'a apprit une grande partie de ce que je sais, parler, marcher, contrôler un peu mieux ma magie des flammes, et ce genre de choses. J'ai passé la quasi totalité de ma vie avec elle, c'était ma grande soeur à moi, on allait à l'école toute les deux, et nous y étudions toute les deux.

Nous avions toute les deux apprit tout ce qu'il fallait savoir sur la magie du feu, tout ce qu'il nous manquait était l'entraînement et l'expérience nécessaire pour plus tard parfaitement les maîtriser, mais la patience n'étant pas notre point fort, de temps en temps, nous brisions certaines règles... Ce qui nous à coûter la première fois une heure de colle, Hyazmat et moi avions passé une heure à rien faire, à réfléchir sur nos actes, j'avais entendu dire que celle qui dirigeait l'école, une très grande mage, une femme qui accompagnée de 6 autres personnes sauva notre monde des ténèbres, Merlina, était assez sévère avec les règles, et que du coup la prochaine fois que nous brisions les règles, nous passerions une sale heure. Je ne voulais pas avoir de gros problèmes, du coup je décidais d'arrêter de briser les règles, et d'essayer de me comporter un petit peu mieux en cours, mais ma grande soeur ne l'entendait pas de cette oreille...

Elle était complètement dissidente, elle faisait comme elle voulait en cours, ce qui lui coûtait plusieurs disputes avec les professeurs, elle disait que ce que l'on nous faisait apprendre était inutile, que certaines règles étaient ridicules, qu'il fallait mieux aller directement au but et nous apprendre de vrais sors. Par exemple, elle n'aurait jamais réussi à maîtriser l'eau, elle l'aurait fait se vaporiser, elle est bien trop bornée, c'est ce qui fait son charme. Elle a enchaîné les heures de colles avec Merlina, mais plus il y en avait et moins cela se passait bien, elle devenait de plus en plus tête brûlée, jusqu'à être placée en redressement, son tempérament rendait sa maîtrise de la magie bien trop dangereuse.

Moi, j'assistais à toute ses prises de tête avec les professeurs ou élèves, je ne pouvais ni réagir, ni me concentrer sur le cour en lui même, ma grande soeur ne me dérangeait pas, loin de là, mais la voir avoir de gros problèmes ne me faisait pas plaisir du tout, j'étais juste inquiète pour elle, c'est ma grande soeur, c'est normal. Tout se passait bien lors des cours de maîtrise du feu, alors pourquoi était-elle comme ça dans les autres cours ? Parce qu'elle voulait devenir aussi forte que possible pour pouvoir faire ce qu'elle veut, et par faire ce qu'elle veut, je veux dire qu'elle voulait pouvoir vivre une vie tranquille où elle pourrait aider des gens, être appréciée, et ce genre de choses, mais avec son comportement, elle n'arriverait jamais à devenir aussi forte qu'elle le voudrait, j'avais beau tenter de lui expliquer sur la demande de madame Merlina, il n'y avait rien à faire pour la faire changer.

Même son redressement n'a servit à rien, ça n'a fait qu'empirer les choses, elle avait complètement perdu la raison, elle a fuit l'école, et peu de temps après ça...... Plus rien, mais par plus rien, je veux dire plus aucune trace d'elle, que ce soit dans l'école, ou dans nos esprits. Nous avions tous tout d'un coup oublié qu'elle existait, moi y comprit, ce qui mit un bazar pas possible dans ma tête, un tas d'événements passés devenaient incohérents, comme si ma tête me disait que j'avais toujours vécu seule à l'école, alors que je pensais en permanence que non, et qu'un truc n'allait pas, qu'un truc ne collait pas.

Du jour au lendemain, je n'en avais plus rien à faire des cours, je ne cherchais même plus à apprendre, je refusais de travailler, je me disputais souvent avec les autres, que ce soit les professeurs qui me traitaient d'incompétente, ou les autres élèves qui venaient juste me chercher, je ne voyais même plus ce pourquoi j'étais à l'école, alors pourquoi travailler. Je préférais sécher les cours et rester dans ma chambre pour méditer sur mon passé, qu'est-ce que j'ai fais dans la vie de A à Z ? Je suis née... Mais je n'ai quand même pas apprit à parler et à marcher seule, si ? Et l'école ? Je m'y suis rendue seule ? C'était brouillé, je n'arrivais pas à me souvenir clairement, j'avais le sentiment qu'un morceau de ma mémoire avait disparut soudainement.

Ce qui causait tout ce trouble dans ma tête était aussi mon environnement, dans ma chambre se trouvait des choses qui me rendaient encore plus perdue, premièrement ce second lit, pourquoi ne suis-je pas dans une chambre pour une seule personne comme plein d'autres ? Dans mon bureau se trouvait des dessins, au début, je pensais que ces dessins étaient de moi, mais plus je les regardais, plus je remarquais que je ne dessinais pas comme ça, et que ces dessins ne me représentaient pas vraiment, ils représentaient quelqu'un me ressemblant, comment pouvais-je l'affirmer ? Ce dernier dessin me représentant moi et cette personne me ressemblant en même temps côtes à côtes, il y avait même nos noms au dessus de nous, Yuuziath, et Hyazmat, avec en dessous écrit "Sœurs à jamais !".

Là, j'étais définitivement perdue, Hyazmat, Hyazmat, Hyazmat... Je passais des heures enfermée dans ma chambre à réfléchir à qui elle pouvait bien être, je suis née... C'est elle qui m'a apprit à marcher... A parler... C'est elle qui m'a amené ici...! C'est... C'est ma grande soeur ! Mais comment ce fait-il que personne n'en parle ? Comment ce fait-il que je l'ai soudainement oublié ? On oublie pas sa grande soeur ainsi... J'avais de nouveau des doutes sur son existence, alors qu'au fond de moi j'étais sûre qu'elle avait bel et bien existé, ça ne pouvait être autrement, sinon comment expliquer l'existence de tout ces dessins ? Et si Hyazmat était dans cette école, il doit bien avoir un dossier sur elle, ou quelque chose du genre. C'était vraiment étrange, étais-je juste en train de me tromper ? Ou en train de me souvenir d'une personne oubliée de tous et toutes pour une raison m'étant encore obscure.

Alors à la fin de la journée, je sortais de ma chambre et j'allais voir un professeur après les cours, je voulais lui demander en tournant un peu autour du pot si il se souvenait de Hyazmat ou pas. Je frappais à la porte d'une salle de classe, puis j'entrais, et j'allais voir le professeur à sa grande surprise, "à quel moment Yuuziath allait voir d'elle même un professeur ?"

Yuuziath : Excusez moi monsieur, mais j'ai des questions à vous poser. Je suis assez perturbée par quelque chose en ce moment... C'est... Assez bizarre et compliqué en fait... Mais est-ce que le nom de Hyazmat vous dis quelque chose ?


* : "Hyazmat" ? Et bien, ça doit être une très vieille élève, car son nom ne me dit rien. Attendez deux secondes je vais regarder dans mes dossiers, c'est une élève récente ?

Yuuziath : Oui.

* : Dans ce cas je dois l'avoir quelque part... Arf, non j'avais oublié, je ne sais pas qui à fait ça mais il y a quelques temps mes dossiers ont été brûlés, c'était... Je ne sais plus qui c'était, sans doutes un élève de feu de première année qui avait perdu le contrôle de ses flammes, je ne sais plus. Mais pourquoi me demandez-vous une telle chose ?

Yuuziath : C'est... Assez compliqué. Depuis quelques temps j'ai l'impression que rien est dans l'ordre dans ma tête, à chaque fois que j'essaie de me souvenir de quelque chose, comme de mon arrivée à l'école, il y a quelque chose qui cloche, comme si il y avait un fragment manquant, et ce problème va avec un tas de choses, par exemple ma chambre, c'est une chambre pour deux alors que je suis seule, dans mon bureau se trouve des dessins, dont un me représentant moi et une autre personne me ressemblant beaucoup avec comme prénom "Hyazmat", et dans mon armoire se trouve des vêtements encore trop grands pour moi, et je n'ai pas une une décroissance récemment, preuve j'ai toujours des vêtements à ma taille.

* : Hm, si vous voulez mon avis, ces dessins doivent dater de quand vous étiez encore enfant, on a tous eu notre ami imaginaire étant jeune, c'est sans doutes ceci, vous ne pensez pas ? Et pour les vêtements trop grands, il doit juste s'agir de vêtements là au cas où une personne plus grande que vous rejoindrait votre chambre, votre chambre étant une chambre pour deux car à l'origine vous deviez y être avec quelqu'un qui a décidé de changer de chambre.

Yuuziath : Je... Je ne sais pas, peut-être, mais comment expliquer le fait que j'ai oublié tout ceci alors ?

* : Un simple chute la tête la première a pu entraîner cette petite perte de mémoire et alors cette confusion, ne vous inquiétez pas, je vais discuter de votre problème avec les autres. En attendant reposez vous, vous devez être fatiguée, même si vous n'êtes pas allée en cours aujourd'hui, je peux comprendre ceci, les petites pertes de mémoire comme ça peuvent faire assez peur, mais bon, ça ne doit pas être si grave si ? A demain Yuuziath.


Il était donc probable que cette Hyazmat, ma grande soeur, ne soit qu'une amie imaginaire datant de quand j'étais enfant... Et que tout le reste n'était que coïncidence, que j'avais eu une courte perte de mémoire en me cognant un certain matin... J'y croyais très peu, mais tant pis, le professeur allait en parler avec les autres, ils trouveront sans doutes une solution au problème, je ferais mieux de retourner dans ma chambre et d'aller dormir sans y penser... Mais comment ne pas penser à une telle chose ? C'était si bizarre... Je me sentais si bizarre. Je quittais donc la salle de classe pour rentrer dans ma chambre, et alors qu'il ne faisait même pas nuit, je me couchais, et je m'endormais très rapidement par rapport à d'habitude.

Lors de mon sommeil, je faisais un rêve, c'était un rêve de moi... Moi me parlant à moi même ? Non, c'était Hyazmat, elle... Elle m'apprenait à lancer un sort de feu, un trident de feu surpuissant, c'était... Un souvenir ? Encore une fois j'étais perdue, a-t-elle vraiment existé ou alors n'est-elle qu'un être sortit de mon imagination ? Une telle ressemblance, et cette manière de me parler, elle m'appelait "petite soeur", ou "sœurette", je pense, je suis même pratiquement sûre que Hyazmat a vraiment existé, mais que tout le monde l'a oublié pour une certaine raison, je devais savoir pourquoi, trouver la raison de cette perte de mémoire. Grâce à mon rêve, tout mon passé se complétait, c'était bien Hyazmat qui m'avait tout apprit, c'était elle qui m'avait accompagnée à l'école, elle avait même décidé de tout reprendre à zéro pour pouvoir m'accompagner !

Je me réveillais presque en sursaut avec cette certitude, devais-je aller déranger madame Merlina maintenant pour lui parler de ça ? Peut-être bien, peut-être pas.... Non, je ferais mieux d'attendre demain soir, ce soir je me sentais encore trop fatiguée pour ça. Alors je retournais m'allonger dans mon lit, sous mes draps, et j'essayais de m'endormir une nouvelle fois, sauf que, alors que j'essayais de dormir, j'entendis une voix de femme... Une sorte de rire.

Yuuziath : ... Qui est là ?

Aucune réponses, sans doutes mon imagination, je m'allongeais encore une fois, et cette fois-ci, j'arrivais à dormir. Le lendemain matin, je me levais, comme d'habitude j'allais manger à la cantine seule à une table, puis j'allais en cour sans pour autant avoir décidé de travaillé. Lors du cour, la personne assise à côté de moi commença à me demander quelque chose.


* : Hey Yuuziath, tu pourrais me passer ton-

Le professeur nous remarqua immédiatement.

* : Yuuziath, arrête de parler avec ton voisin, tu perturbes le cour.

Yuuziath : Hein ? Mais je n'ai rien dis, c'est lui qui me demandais quelque chose !

* : Hey, je t'ai jamais rien demandé moi !

* : Bon, Yuuziath, ça suffit, cesse de discuter avec ta grande soeur imaginaire. *Rigole* Parce que pour vous expliquer à tous, Yuuziath est venue me voir hier après les cours et...


Ce prof était en train de raconter à tout les autres élèves en me faisant passer pour une débile ce qu'il c'était passé hier, quand je lui ai parlé de Hyazmat, si j'avais oublié quelque chose, c'était pourquoi je détestais ce prof, ce n'est rien d'autre qu'un connard. Je me souvenais même de pourquoi ses dossiers étaient brûlés, c'était Hyazmat qui les avait réduit en cendres car il avait osé se moquer d'elle ! J'avais tant envie de le frapper, il me faisait passer pour un dingue schizophrène paranoïaque ! Une fois avoir terminer son "discours", tout le mpnde dans la classe commença à rire, se moquant ouvertement de moi, c'était... Ce prof était... Qu'il soit maudit ! Qu'ils soient tous maudits ! Je les détestes tous !

Je me précipitais donc hors de la classe, je fuyais en direction de ma chambre folle de rage et au bord des larmes, déjà que je n'étais pas appréciée ici, ça allait être encore pire. Je passais tout le reste de la journée enfermée, seule, jusqu'au moment où lors de la soirée, mon ventre gargouilla, j'avais si faim... Il fallait que j'aille manger quelque chose, mais si j'allais à la cantine ce soir, tout le monde me verra et se moquera de moi, car oui, la nouvelle c'était répandue dans l'école comme une traînée de poudre, tout le monde savait pour ma discussion avec le professeur au sujet de Hyazmat, comment je le sais ? Aujourd'hui, un groupe de personne s'est placé devant ma porte et s'est foutu de moi pendant des heures, j'ai cru qu'ils ne partiraient jamais.

Je sortais donc de ma chambre et je me rendais à la cantine en essayant de faire comme si de rien était, en essayant d'ignorer tout le monde, mais comment les ignorer quand ils ont tous le regard posé sur toi ? Pas moyen. Alors je passais à la cantine, je prenais de la nourriture pour la placer sur mon plateau, et j'allais m'asseoir seule, comme toujours. Si j'essayais de convaincre les autres de l'existence de Hyazmat, j'allais juste me mettre dans une situation bien pire, je ne pouvais rien y faire, juste subir, subir les regards des autres, leur moqueries alors qu'ils tentent tous d'être discrets, et bientôt, les insultes de certains.

Je n'avais qu'à tendre un peu l'oreille pour écouter tout le monde dans la cantine, la plupart des gens en train de manger se moquaient de moi, et m'insultaient entre deux phrases, peut-être qu'avec le temps ils me laisseront tranquille, mais je ne tiendrais pas jusqu'à ce moment là, je craquerais bien avant. Le premier qui venait me voir pour m'insulter, je vais tout simplement le brûler aussi fort que possible, et ce moment allait vite venir. Un groupe de deux mages vint me voir, je savais déjà ce qu'ils allaient faire. C'était une mage de bois et un mage d'eau.


* : Hey, regarde qui mange encore toute seule, "holala j'aime pas les gens laissez moi tranquille avec ma grande soeur" !

* : Mort de rire, hey Yuuziath, tu trouves pas ton plat un peu sec ? Laisse moi te rendre service !


Le mage fit alors pleuvoir de l'eau sur ma nourriture, la ruinant, la rendant dégoûtante, immangeable. Mais si il pense pouvoir me priver de mon déjeuné, il se fourre le doigt où je pense. Je continuais alors à manger puis... Une pique de bois transperça mon assiette, détruisant mon repas.

* : Hey, t'écoutes quand on te parles ou t'es sourde ? Tu trouves pas ton repas trop froid maintenant ? Ben réchauffes-le avec tes flammes, j'ai même mis un peu de bois pour t'aider ! Quoi que, vu la puissance de ta magie tu vas le refroidir encore plus ! Tu veux demander de l'aide à ta soi-disante grande soeur ? Qu'elle sorte de ta tête pour réchauffer ça !

Les deux débiles partaient alors dans une sorte de fou rire ridicule, s'en était trop, je pouvais plus me retenir, je devais les transformer en cendres, je pouvais déjà plus subir ce genre de moqueries, je ne pouvais pas les laisser se moquer de la force de mes flammes, de moi, de ma grande soeur, plus personne ne me fera subir ce genre de choses. J'entendais encore cette voix dans ma tête, elle me disait de réduire ces deux moins que rien en cendres, qu'elle me donnerait la force de le faire, que si je le voulais, je pouvais faire taire tout le monde de par ma puissance, je devenais vraiment folle...? Je répondais mentalement à cette voix que j'allais le faire, je voulais qu'on arrête de me faire souffrir ainsi, j'acceptais sa proposition, de toutes façons, ce n'est qu'une voix dans ma tête, est-ce qu'elle changera quelque chose à ma vie ?

Je ne pense pas. Je me levais à toute vitesse de ma chaise et je bondissais sur la mage de bois pour la mettre au sol alors qu'en même temps je fondais en larmes, et je commençais à la brûler aussi fort que je le pouvais, elle était faite de bois, les dégâts qu'elle prenait étaient énormes.

Yuuziath : ALORS ?! ELLES SONT FROIDES MES FLAMMES ?! C'EST QUOI VOTRE PROBLÈME AVEC MA SŒUR ?! VOTRE MISÉRABLE VIE NE VAUT RIEN COMPARÉE A LA SIENNE, PLUS JAMAIS VOUS NE L'INSULTEREZ, PLUS JAMAIS VOUS NE ME TRAITEREZ DE FAIBLE, PLUS JAMAIS PERSONNE NE FERA CA !!! MALGRÉ TOUTE CES MAUDITES PREUVES QUE J'AI APPORTÉ POUR PROUVER SON EXISTENCE, VOUS NE VOULEZ RIEN SAVOIR, VOUS ME PRENEZ TOUS POUR UNE CINGLÉE, DANS CE CAS VOUS AVEZ GAGNÉ, ET JE VAIS L'ÊTRE AUTANT QUE POSSIBLE EN COMMENÇANT PAR TE RÉDUIRE EN CENDRES !!!

Mes flammes étaient en train de la consumer alors que le mage d'eau lançait ses sorts sur son amie pour la soigner de ses blessures et sur moi pour essayer d'éteindre mes flammes, le mage de bois souffrait, mais si cela continuait comme ça, il ressortirait sans aucunes séquelles, je ne veux pas qu'il s'en sorte ainsi, je veux lui laisser une trace, je veux qu'il se souvienne qu'il ne faut pas m'emmerder, je pouvais voir que mes flammes prenait un ton étrange, elles n'étaient plus vraiment rouges, elles étaient plus sombres, tout comme moi... Mais... J'atteignais rapidement mes limites, j'y étais allée avec tant de puissance, j'avais épuisé toute mon énergie magique, si je continuais, j'allais devoir user de mon énergie vitale, ce qui est contraire au règlement, mais je n'en avais plus rien à faire, après ça, je quittais l'école, j'allais partir à la recherche de ma soeur.

Alors que je m'apprêtais à user de mon énergie vitale, quelqu'un vint m'arrêter par derrière, je n'eus même pas le temps de savoir qui, on venait de m'assommer grâce à coup dans la nuque, je tombais à côté du mage de bois, inconsciente, mes flammes disparaissaient, j'entendais une voix féminine hurler sur les deux mages que je voulais réduire en cendres, une voix familière, ce n'était pas Hyazmat, ni la voix dans ma tête, c'était, je crois, Merlina. S'en suivit un long moment de sommeil, et quand je me suis réveillée, j'étais dans ma chambre, dans mon lit, il faisait nuit dehors, la bougie sur mon bureau était allumée, qui m'avait amené ici ? Que devais-je faire ? Attendre ? Aucun moyen de le savoir. Je savais juste que j'avais très mal à la tête, sans doutes à cause de mon épuisement tout à l'heure.

Je décidais de me lever et d'aller chercher la bougie sur le bureau, une fois fait, je me dirigeais tant bien que mal en dehors de la chambre jusque dans le couloir. Il faisait noir, mais la nuit était éclairée par le ciel et sa sombre lumière traversant les fenêtres. J'avançais en marchant lentement dans le couloir, je ne me dirigeais pas vraiment vers d'endroit précis, j'avançais, c'était tout. Je finis par arriver au balcon de l'étage, je me trouvais à l'extérieur devant la rambarde sur laquelle je posa ma bougie et sur laquelle je m'accoudais. J'observais l'horizon sans penser, je ne pouvais pas penser, de quoi pouvais-je bien penser de toutes façons, je n'avais plus envie de quoi que ce soit, j'avais juste envie de m'endormir et de ne jamais me réveiller, pour se faire, je pouvais juste me jeter de ce balcon.

J'entendais quelqu'un marcher derrière moi, cette personne venait dans ma direction, elle vint elle aussi près de la rambarde et s'y accoudait tout comme moi, cette personne était la directrice de l'école, la grande mage Merlina. Il y avait une bonne minute de silence, de normal, j'aurais trouvé cela juste gênant, mais cette fois-ci je m'en moquais, plus rien ne me préoccupais. La grande mage tourna sa tête ainsi que son regard vers moi afin de me poser une question.


Merlina : Que cherchais-tu à faire ?

Cette question me troubla, pourquoi une telle question ? Et que pouvais-je y répondre ? Qu'est-ce que je voulais vraiment faire...?

Yuuziath : ... Je... Je... Ne sais pas.


Merlina : Tu ne sais pas, ou tu ne sais plus ? Bondir comme tu l'as fait sur quelqu'un pour brûler cette personne comme tu as essayé de le faire... Tu avais forcément un objectif.

Yuuziath : Ils se... Ils se moquaient de moi, il avaient jeté de l'eau sur mon repas et transpercé mon assiette avec une pique de bois... Je voulais juste qu'ils arrêtent... Qu'ils me laissent tous tranquille, je voulais que tout le monde arrête de me regarder comme une dingue, qu'ils arrêtent tous de se moquer de moi...

Merlina : C'est à cause de cette histoire avec ta soeur, n'est-ce pas ? J'ai parlé au professeur qui t'as causé du tors, mais sache qu'il ne pensait pas que ça partirait aussi loin. Il ne te causera plus de problèmes.

Yuuziath : C'est trop tard, tout le monde pense que je suis folle... Ma soeur qui était dans cette école et dont personne ne se souvient... Qui pourrait croire à une telle histoire...

Merlina : Je pense que ton histoire se tient, même si elle est très étrange. Pendant que tu dormais aujourd'hui je suis venue voir ces "preuves", les dessins, les vêtements un peu trop grands pour toi, et au second lit dans ta, enfin, votre chambre.

Yuuziath : ...Comment ça pendant que je dormais aujourd'hui ? Je me suis levée tôt, et je n'ai pas dormis avant... Ce qu'il s'est passé.

Merlina : Tu as dormis pendant presque 24 heures. Tu étais dans un état d'épuisement avancé. J'ai donc jeté un coup d'oeil à tes dessins, et j'ai remarqué qu'il y avait deux styles de dessins, un a toi, et l'autre à je ne sais qui, et je pense que c'est à ta soeur, Hyazmat. Quant aux vêtements, ils sont imprégnés de la magie d'une personne autre que toi maîtrisant aussi le feu, je pense que c'est encore ta soeur, Hyazmat, et sur le second lit, c'était la même chose, les mêmes traces magiques, je pense encore une fois que c'est ta soeur, Hyazmat. J'ai même fouillé un peu dans mes documents et j'ai retrouvé des rapports d'incident avec son nom dessus, Hyazmat était bien une élève de cette école, elle était bien quelqu'un qui a existé, c'était bien ta grande soeur, mais maintenant, comment expliquer le fait que personne ne se souvienne d'elle ? Où est-elle passé ? Là est le mystère que moi même j'ai du mal à résoudre.

Yuuziath : J'ai donc dormis 24 heures... E-et vous aussi vous pensez qu'elle a vraiment existé...?

Merlina : Elle a vraiment existé, et il n'y a que quelques jours, elle était encore ici, les traces magiques dans votre chambre sont encore trop récentes. Je ferais une enquête plus approfondie tout à l'heure en te posant des questions sur ton passé, histoire d'essayer de m'éclairer un petit peu. Mais avant ça, j'aimerais te parler d'un problème plus important, un problème qui a fait peur à plus d'un. Lorsque tu as atteint ta limite en essayant de brûler ta camarade hier, qu'as-tu essayé de faire ?

Yuuziath : ... Je crois que... J'ai essayé de forcer et de continuer... J'ai... J'ai tenté d'utiliser mon énergie vitale.

Merlina : Tu sais pourtant que c'est interdit. Est-ce que tu te souviens de pourquoi c'est interdit ?

Yuuziath : Car cela peut nous tuer ?

Merlina : Oui, mais pas que. Il y a un moment, avant ta naissance, lors de la création de cette école, les ténèbres sont venues pour détruire notre univers, 7 grands mages maîtrisant tout les éléments sont venu les combattre, le combat fut rude, les ténèbres furent repoussée au prix de la vie de 6 mages, une seule a survécu, celle qui a finit de construire cette école, moi. Lorsque j'ai du instauré un règlement, j'ai avant tout pensé à une chose, ne jamais laisser les ténèbres revenir, donc j'ai interdit tout ce qui pourrait les attirer, comme utilise son énergie vitale pour lancer un sort. As-tu entendu une voix à ce moment là, Yuuziath ?

Yuuziath : Je... Je crois... Oui, j'ai entendu une voix de femme... Elle m'avait dit que je devais... Tuer ceux qui se moqueraient de moi... Mais je l'avais déjà entendue avant ça, un soir alors que je venais de rêver de Hyazmat, ce soir où je me suis complètement souvenue d'elle, j'ai entendu cette même voix, elle rigolait... Et c'est tout.

Merlina : Bon sang... Est-ce que tu as remarqué à quel point des flammes étaient puissante hier soir ? As-tu remarqué leur couleur ? As-tu sentis des changements quelconques ?

Yuuziath : Euh... Oui et non, j'ai remarqué vite fais que mes flammes devenaient... Bizarres, je ne les ai pas sentis particulièrement plus puissante, j'ai juste vu qu'elles changeaient de couleur, et... Ainsi que mes cristaux... Le tout devenait plus sombre.

Merlina : Bon sang Yuuziath... Tu y a vraiment donc cédé...

Yuuziath : J-je ne voulais pas...! Tout ce que je voulais c'est qu'on arrête de me faire souffrir, je voulais qu'on me croie...! Je ne pouvais pas faire comprendre aux autres que ma grande soeur a vraiment existé, donc j'ai du prendre l'autre solution, faire en sorte de les faire taire, je pensais qu'accepter mentalement sa proposition ne ferait rien, je ne pensais pas que...

Merlina : Yuuziath, calmes-toi, ce n'est pas grave, écoutes-moi. Les ténèbres sont quelque chose de très dangereux, quelque chose dont je veux protéger tout notre monde. Elles commencent par t'infecter, et se servent de tes faiblesses psychiques pour prendre petit à petit possession de toi pour au final détruire tout ce qui t'entoure, voici le but des ténèbres : la destruction. Si tu es infectée, rien est perdu, nous pouvons encore te soigner, moi qui maîtrise la magie de l'eau, je pourrais le faire, là, maintenant, tout de suite, si tu as bien suivi les cours, tu saurais que la magie de l'eau à la capacité de retirer l'énergie néfaste d'un corps, on peut donc te sauver, et c'est ce que je vais faire après t'avoir raccompagné à ta chambre parce que ça prend un peu de temps, tu n'as pas à avoir peur, tu dois rester calme, tu comprends ?

Yuuziath : Oui... Oui, je comprends. C'est juste que tout le monde a cru que j'étais folle et avec ce qu'il s'est passé j'ai... Et ma soeur qui a disparu de la mémoire de tous... Bon sang... Je suis désolée...!

Merlina : Tu n'as pas à t'en vouloir, c'est a faute de personne, il nous faut juste de soigner de ces ténèbres qui t'infectent, et trouver pourquoi tout le monde a oublié ta soeur, et où est-ce qu'elle est passé.

Yuuziath : Oui... Je crois qu'elle a fuit, je me souviens qu'elle refusait de faire comme on lui disait de faire pendant les cours, elle ne comprenait pas pourquoi on ne lui apprenait pas à devenir puissante, vous vous souvenez ? Elle voulait devenir assez forte pour pouvoir mener une vie tranquille, pour pouvoir aider les gens dans le besoin, elle voulait être quelqu'un de bien, et je crois qu'elle avait été placée en redressement, son tempérament rendait sa maîtrise de la magie dangereuse pour tous, elle aurait perdu la raison, et quitté l'école pour aller je ne sais où, c'est à ce moment là qu'on l'a tous oublié.

Merlina : Désolée, j'ai encore un peu de mal à m'en souvenir, mais maintenant que tu le dis, et vu les rapports sur elle que j'ai examiné, je me souviens un peu d'une élève dissidente, quelqu'un de bien mais tout aussi impatiente, elle aurait fuit en quête de puissance ? Car si c'est le cas, il est fort probable qu'elle soit aussi infectée par les ténèbres... Et qu'elle ai été menée par un portail vers un autre monde par ces mêmes ténèbres...! Mais ça n'explique pas pourquoi nous l'avons tous oublié.

Yuuziath : Nous devons la retrouver... Ma soeur... Elle est tout ce que j'ai de plus précieux dans la vie ! Il faut que vous me meniez à... A un de ces portails et... Et...


Je lâchais alors la rambarde du balcon sur laquelle j'avais posé mes coudes avec Merlina, je commençais à vaciller d'avant en arrière, mon mal de crâne devenait si intense, j'avais si chaud, si mal, et je ne transpirait pourtant pas, j'étais tombée malade ? Était-ce à cause des ténèbres ? Je pense bien, j'entends encore cette voix... Je voyais flou, de plus en plus d'ailleurs, j'entendais comme un grésillement dans mes oreilles, je sentais que j'allais perdre connaissance, je perdais mon souffle, au point de devoir poser un genoux et une main au sol.


Merlina : Yuuziath ?! Tu n'es pas encore remise de ton épuisement ? La couleur... Les ténèbres sont à l'origine de ceci...! Je vais te raccompagner à ta chambre et je vais te soigner immédiatement.

Yuuziath : J'ai mal à la tête... J'ai mal...! J'ai maaaaal...!


Merlina approcha alors sa main de moi mais la retira presque immédiatement, mon corps était bouillant, il s'assombrissait, ça ne lui avait pas fait mal, mais elle avait été surprise par ceci, elle me prit alors dans ses bras et couru jusqu'à ma chambre, laissant la bougie éteinte sur le balcon, elle ouvrit la porte et me déposa rapidement dans mon lit et commença à se préparer pour me soigner, je perdais connaissance avant même qu'elle n'ai commencé.

Je commençais à reprendre connaissance, j'avais encore un peu mal à la tête, mon lit semblait plus dur et plus humide que d'habitude, j'ouvrais les eux pour observer que je ne me trouvais plus dans ma chambre, mais allongée dans un flaque d'eau au beau milieu d'une forêt, c'est alors que j'étais maintenant assise qu'un être des plus étranges apparut devant moi, un squelette dans des loques armé d'une faux... J'étais... J’ÉTAIS MORTE ?! Le squelette me souhaita la bienvenu, et se présenta en tant que Dead, un des deux ultimes de ce monde, il m'en parla alors de ce monde, de ses royaumes, et de ce que j'y faisais, j'étais ici pour vivre une vie d'aventures...

Il disparut ensuite. Je... Je devais faire un mauvais rêve, je ne peux pas avoir changé de monde ou d'univers aussi soudainement, je dois être encore endormie dans ma chambre à l'école, dans notre système solaire, je vais juste m'allonger et fermer les yeux en attendant que je me réveille...


* : Bah tu veux que je fasse quoi ? T'as vu la gueule de la chose ? A tout les coups ça va se lever et me bouffer après m'avoir déchiqueté avec ses griffes !

* : Tss, c'est qu'une fille endormie dans une flaque d'eau ! Regardes là bien, si ça se trouve c'est même une nouvelle, ou alors juste une aventurière qui est tombée d'épuisement.

* : T'as qu'à aller la réveiller alors, moi, je m'approche pas tant que je suis pas sûr.

* : Bon dieu de bordel de merde, laissez moi faire, vous n'êtes que des froussards, Akia, tu me déçois, moi qui te prenais pour une femme aussi belle que courageuse~!

Akia : Ugh... L'Invoc, tu diras à Sylvia d'arrêter de me parler comme ça s'il te plaît...? C'est gênant.

L'Invocateur : Mort de rire, tu crois qu'elle va m'écouter ?


Je pouvais entendre des bruits de pas, quelqu'un se rapprochait de moi, quelqu'un qui avançait dans de l'eau... On dirait une flaque d'eau... Cette personne, Sylvia je crois, se penchait à côté de moi et me parla. Je... Je ne rêvais pas...?

Sylvia : Si tu te réveilles pas dans quelques secondes, je te dévore toute crue, je suis pas sûre que tu aimerais ça !

A ces paroles, je me réveillais dans un grand sursaut, je me levais à toute vitesse et je reculais d'un grand bond en arrière en me secouant pour me débarrasser de l'eau sur moi, puis je préparais une boule de feu.

Yuuziath : SI TU ME TOUCHES JE TE BUTE !!! JE SAIS QUE JE SUIS BONNE MAIS TU ME MANGERAS PAS !!!

C'est quoi ce bordel ? J'étais en face de trois personnes, une femme verte aux cheveux violets clairs, un homme habillé en bleu et portant un gilet à capuche rouge transportant une guitare, et une femme habillée en vert, armée d'un arc. J'avais toujours mal au crâne, mais moins que tout à l'heure, pourquoi ne suis-je plus dans mon lit ? Où est madame Merlina ? L'école ? J'ai... J'ai vraiment changé de monde...?

Yuuziath : Je... Je suis où là ?


Akia : Vous voyez, c'est bien une nouvelle, enfin je crois. Ici, on se trouve à Verde, tu sais où c'est Verde ?

Yuuziath : Hein ? Ver-quoi ? Ça existe pas comme planète ça... C'est ici que les élémentaires de bois vivent ? Nan, c'est pas comme ça chez eux...!

L'Invocateur : Elle est aussi paumée que moi à mon arrivé ! C'est cool, ça nous fait des petits points communs et tout ! *tousse à plusieurs reprises* J'annonce la nouvelle comment ? Directement ou petit à petit ?

Yuuziath : Hein ? Je... Euh... Je ne comprends pas ce qu'il se passe là...

L'Invocateur : En fait si tu veux, t'es dans un autre monde là.

Yuuziath : Oui, j'avais remarqué, mais c'est quoi cet endroit ? J'ai jamais vu de lieux comme celui-ci dans le système solaire...! Genre... J'ai changé d'univers ?!

L'Invocateur : On est très loin de ton système solaire, ici, on est vraiment sur un autre monde, ou un autre univers si tu préfères, ici c'est Yume no Sekai, et tu te trouves dans le royaume de Verde !

Sylvia : Quel tact, du grand art !

L'Invocateur : J'aime pas tourner autour du pot.

Yuuziath : Attendez deux secondes, comment ça un autre univers ? Comment je suis arrivée là ? Vous avez fait quoi ?! J'étais dans mon lit, madame Merlina était en train de me guérir et... Je suis arrivée là d'un coup après m'être évanouie, il y avait aussi ce squelette tout à l'heure, Dead...

L'Invocateur : Calme, on y est pour rien, les gens arrivent sur ce monde parce que... Voila, on connaît pas trop la raison nous, on est arrivé de la même manière que toi, on ne sait pas pourquoi, on ne sait pas comment, on sait juste qu'on est là, et qu'une deuxième vie s'offre à nous, une vie d'aventures et... Blablabla !

Yuuziath : On a du me faire traverser un portail pendant que j'étais évanouie alors... Mais pourquoi ? Est-ce que c'est à cause de...

L'Invocateur : Je sais pas encore ce qu'il t'es arrivé Machin, mais t'es paumée, et c'est normal, tu vas nous accompagner, et on va tout t'expliquer, comment ça se passe dans ce monde, et tout le tralala, bien sûr on va pas t'obliger à rester mais... Sache que vu les événements actuels, rester seule, c'est signer son arrêt de mort. Fait ton choix !

Akia : Hey tout doux.

L'Invocateur : Ca va, je lui laisse juste choisir entre rester avec nous, en apprendre plus sur ce monde, et ce qu'il se passe en ce moment, ou alors rester crever ici !

Yuuziath : O-ok, ok, c'est bon, je vais venir avec vous, je suis juste un peu perdue, changer de monde d'un coup, c'est pas cool, surtout si c'est sans prévenir ! Et j'ai mal à la tête...!

L'Invocateur : T'inquiète, ça va aller, c'est plus simple que ç'en à l'air, je vais pas te péter le crâne avec des explications complexes ! Là on va juste aller vers l'ouest histoire de se poser dans un endroit que je connais bien, tu te feras vite à l'endroit tu verras !


Et c'est alors que je suivis le groupe de trois personnes, l'Invocateur, Akia, et Sylvia, nous traversions la forêt, puis un désert, nous allions vers un "royaume" nommé Giallo, un royaume concernant l'art. Sur la route, l'Invocateur m'expliquait tout ce que je devais savoir sur ce monde et sur les événements actuels, ce monde composé de huit royaumes se trouve actuellement en guerre contre un ennemi des moins communs, des morts reviendraient à la vie pour combattre les vivants... C'est dur à avaler... Généralement nous pour les morts on a même pas le temps de les enterrer, les magiciens de feu explosent après environ 6000 ans de vie. Je suis pas sûre de tout comprendre, mais pour le moment je vais juste progresser avec ce groupe, je vais rester méfiante parce qu'on sait jamais, même si ils ont l'air sympa, mais... J'espère juste vite trouver un moyen de retourner dans mon monde s'il en existe un, je dois retrouver Hyazmat, qui sait ? Peut-être est-elle ici, si elle ne l'est pas, j'irais chercher dans un autre monde en trouvant un portail.

Capacités/Faiblesses : -Flammes : Je suis capable de créer des flammes au prix d'un peu d'énergie magique, j'ai appris à la maîtriser à l'école, et ma grande soeur m'a appris quelques techniques avec. Non, je ne suis pas encore capable de maîtriser le trident de feu, concentrer toute cette énergie de feu en un trident... C'est encore bien trop instable pour moi, je me limite aux boules de feu et au lance flammes.

-Fragilité : Mon corps est composé simplement de magie, il plus léger que ce que l'on peut penser. Mes organes sont de cristaux et les tissues de ma peau de magie ce qui en fait de moi une personne relativement fragile.

-Incantation : Pendant un combat, je peux passer un tour pour faire une incantation, si je réussi, ma prochaine attaque magie ne sera que plus puissante. (Dé d'action, si réussit, le prochain dé d'attaque sera augmenté de 1 mais ne peut pas augmenter de parfait à imparable)

-Griffes : J'ai des griffes au bout des doigts et des pieds au cas où je devrais combattre au corps à corps, comme ma grande soeur, voila voila.

-Ténèbres : Yuuziath est rongée par les ténèbres, pouvant la rendre plus puissante quant aux lancés de sorts, mais elle peut perdre le contrôle à de nombreux moments, on peut le voir parfois à ses changement de couleur, elle vire du rouge et du orange au violet, noir, et blanc. Les ténèbres se serviront de chaque moment de faiblesse pour tenter de prendre à chaque fois un peu plus le contrôle de Yuuzitah. Les ténèbres peuvent faire surface quand Yuuziath attaque, échoue de certaines action, ou se trouve dans un état d'esprit faible, elle devra faire un dé d'action pour se reconcentrer, reprendre son calme, et ne pas perdre/reprendre le contrôle d'elle même. Quand elle est contrôlée, elle sera par contre un peu plus puissante, et attaquera ses alliés.

Yuuziath's theme ::
 

_________________
"Je ne serais pas n'importe qui, j'ai un avenir et une identité à me construire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/06/2016

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Amélioration Rang 2, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Ven 16 Juin - 20:28

RANG 2


Nom : Trust
Prénom : Volt
Âge : 33 ans
Sexe : Homme
Race : Humain
Royaume : Bianchi

Capacités/Pouvoirs : Volt est un mage-épéiste, il combat avec un sort dans une main, et une lame fine et un peu plus que moyennement longue dans l'autre.

Magie électrique lvl 1 : Avec sa magie, il est capable de lancer un éclair jaune sur son adversaire, ça a pour effet de donner un bon coup de fouet à la cible et de l'immobiliser dans toute ses actions pendant 0.5 secondes. Il peut aussi enchanter son arme avec sa magie électrique pour infliger les effets de son sort d'éclair à chaque coups d'épée.
Magie électrique lvl 2 : Volt après avoir lancé un éclair peut maintenant le garder pour s'en servir comme fouet sur quelques mètres.

Morsure noire lvl 1 : Volt a aussi par le passé été mordu au bras par un monstre dont la magie lui était totalement inconnue, Volt est maintenant capable de donner des coups de poing droit chargés de magie pour augmenter la puissance de choc, mais cela l'épuise très rapidement.
Morsure noire lvl 2 : Utiliser la magie contenue dans cette morsure épuise moins Volt, et il peut désormais en plus d'augmenter la puissance de choc dans ses coups de poing augmenter la force pure de son bras droit, avec, il pourrait porter plus facilement des choses un peu trop lourdes pour lui.


Physique :
-Blond
-Yeux noisette
-1m81
-81 kg
-Carrure imposante
-Pas amical à première vue
-Quand il utilise la magie de son bras droit, ses paumettes deviennes plus prononcées et ses yeux deviennent plus rouge.
-Il est généralement habillé d'une chemise blanche et d'un pantalon brun, ainsi que de chaussures noires, mais il met parfois aussi une cape recouvrant tout son corps sauf sa tête pour transporter plus de matériel en toute sécurité.
-Porte des bandages recouvrant sa blessure au bras droit


Mental :
-Bienveillant
-Sociable
-Loyal
-N'y arrive jamais avec les femmes (le joueur compatis)
-Sûr de lui
-Sang un peu chaud
-Adore grignoter quelque chose entre 14h et 15h
-Déteste ne pas réussir dans ce qu'il entreprend
-Déteste le désordre dans une petite pièce de la taille d'une chambre


Histoire:
 

_________________
"Je ne serais pas n'importe qui, j'ai un avenir et une identité à me construire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 21/06/2016

Inventaire
Objet: Guitare électrique à vibration, 1 Amélioration Rang 2, 1 Potion de vie.

MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   Dim 25 Juin - 18:18

Mise à jour rang 2 pour l'Invoc + ajout de statistiques pour jdr.

_________________
"Je ne serais pas n'importe qui, j'ai un avenir et une identité à me construire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !   

Revenir en haut Aller en bas
 
(fichou techniquou) Pawa, heeeeee-heeeeee !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Créer votre aventureTitre :: Les personnagesTitre :: Fiche TechniqueTitre :: Nero-
Sauter vers: