Partagez | 
 

 L'entraînement de l'horloger [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'horloger [Terminé]   Lun 13 Juin - 11:59

Le coup fut foudroyant et impossible à esquiver, comme si je n'avais pas pu me protèger alors que le temps était mon arme. Que s'était-il passé? Mes yeux grands ouverts, mes pupilles rétrécis, encore un moment de ralenti, mais même avec tous les efforts du monde, c'était trop tard, le coup avait été donné et le sang giclait avec puissance de ma profonde blessure. Je tombais en arrière, mes jambes ne me tenant plus.

Je m'écroulais lourdement au sol pendant que la poussière vola autour de moi. Je voyais flou, voir complètement de traviol, les murs se déformaient. Je commençais à suer plus que jamais, pire que durant le combat. Je devenais certainement blanc, mes muscles m'avaient lâchés.

Je respirais en haletant, reprenant une forme plus jeune de moi-même quand j'avais mes cheveux teints en noir et un projet de devenir médecin dans le passé. Argh. Je vais sombrer, mais pourquoi? J'ai tenu le combat tout le long en maîtrise, je gérais chacun de mes pouvoirs avec brio, pourquoi maintenant?

N'empêche que je me mis à rire, ce combat fut réellement impressionant, si celui avec Monokuma est sensé être pire, je vais me plaire. Je riais tellement bien que j'en crachotais du sang en cherchant de mes yeux tremblants mon ami Dead.

"J-Je crois que la partie s'est joué à une dernière attaque, c'était toi ou moi le perdant!"

Je toussais de plus belle, je commençais à ne plus sentir certains parties de mon corps. J'ai cru même pendant un instant voir quelqu'un penché sur moi, un doux sourire, elle me disait que je m'étais bien battu, et qu'elle veillait sur moi en attendant que je la rejoigne elle et d'autres.

Un si bel ange, j'avais le regarde bilouteux, observant dans le vide cette hallucination, et, ne perdant pas mon sourire, je lui parlais comme si elle était là.

"Déborah, ma douce..."

Est-ce que j'allais mourir pour la troisième fois? C'était marrant, de se dire qu'on était l'homme qui passe son temps à mourir pour revenir comme un jeu vidéo. Mais que je parte ou que je reste, je ne regrette rien, ma vie fut fascinante.

Pourquoi je dis tout ça moi? Dead ne m'a pas condamné à mort, si? Je riais de plus bel, je crois que ma forme de jeune homme est une représentation de mes moments de faiblesse tandis que ma vieille forme montre ma force et mon coeur.

Je commence vraiment à dire n'importe quoi puis d'un coup, plus rien, j'ai sombré.

...J'étais l'homme qui a failli vaincre celle qu'on considère comme la mort.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: L'entraînement de l'horloger [Terminé]   Lun 13 Juin - 13:44

Une mélodie au piano

Un léger sourire se dessinait sur mon visage. Vaincre la Mort ? C’est un rêve amusant qu’on tous les êtres mortels, vaincre ce qui nous empêche de continuer de vivre. Pourtant, il faut bien qu’un jour toute chose disparaisse non ? C’est le cycle de la vie, un cycle infini où toute chose recommence par une naissance d’un être nouveau et la fin d’un autre. La Mort, la faucheuse, de nombreuses vies coupés par la lame d’une faux sans aucun sentiment. Chaque jour, se cachant derrière un faux visage, derrière de fausses humeurs, bercées par une mélancolie ultime. Chaque âme pourfendue, elle l’observe droit dans les yeux, abaissant son jugement sur celui à qui l’heure est venue. Un regard froid prit par habitude à qui personne n’arrache la moindre chose qu’un sourire sadique. J’ai appris à subir le même sort, cette malédiction horrible. A quel point pensez-vous que prendre la vie d’autrui est horrible ? C’est la plus grande de toutes les malédictions, devoir subir les cries de douleurs et les lamentes des morts dans leur dernier moment. De nombreuses larmes ont coulés à chacune de ses rencontres. Sans jamais que personne ne le remarque une seule fois.

Masque parfait du clown rieur, derrière le nez rouge et les blagues se cache la tristesse d’un homme. S’approchant du corps endormit de son adversaire, mes deux carcasses n’en faisant plus qu’une, je m’abaisse doucement à son niveau et applique ma bague sur lui. Il ne le saura jamais, mais je puise ici dans mes propres ressources vitales pour lui redonner sa force. La bague met un temps à recharger, forcer sur sa régénération me prive des capacités régénératrices de mon corps. Mes cellules en brûlent, mon corps en souffre, mes atomes bouillonnent et mon cœur accélère. La vie, la mort, deux choses avec lesquelles je joue constamment me diriez-vous, mais l’ai-je vraiment choisit ? Embroche le cœur, prend sa place, cette phrase doit vous êtres familière n’est-ce pas ? Ce n’est pas tout à fait cela mais l’idée y est. Allongé sur le sol de l’arène qui remonter le cours du temps, j’attendais que mon jeune ami se réveil d’entre ses doux songes.

« Bien dormis la belle au bois dormant ? »
Lui dis-je alors qu’il se retrouvait parmi nous.
« Tu t’es bien battu, tu as toutes tes chances contre le jeune roi Monokuma mais je tiens tout de même à te donner certains conseils. Ce ne sont en aucun cas des conseils pour l’affronter lui en particulier, mais pour toi et tes capacités. »
Je me relève pour m’assoir en tailleur en face de lui et continuer mon explication.
« Le fait de changer la température de ton corps est très dangereux car tu fragilises tes muscles et tes os. Tout à l’heure tu es passé de froid à chaud en quelques secondes, ceci est à éviter. Second point important avec cela, utilise le changement de température lorsque tu créais ta bulle d’eau à la place de ton sabre, l’attaque n’en sera que plus dangereuse et dévastatrices. Et dernier conseil, si tu arrives à recouvrir la zone d’encre, fait chauffer ton corps. L’encre est plus volatile que l’eau et elle est composé de pigments toxiques qui lorsqu’ils sont avalés affaibliront grandement ton adversaire. Tu as compris ? Encre plus chaleur pour la transformer en vapeur toxique inodore. »

J’espère que mes conseils lui seront utiles. Quand à moi, après ce cours sur les capacités du gardien bleu, je pense que je vais me reposer pendant quelques jours, contrairement à lui, mes blessures ne sont en rien soigner, ma fatigue est réelle et j’ai gâché ma guérison pour le soigner lui. J’espère qu’il ne m’en voudra pas de le laisser ici sur ces dernières paroles mais il me faut un peu de tranquillité. Et au passage, pour les curieux, le vainqueur de ce combat n'a pas encore été décidé. Se serait moi car j'étais le dernier debout ? Petits sots, sachez que celui qui gagne un combat n'est pas forcément celui qui remporte la victoire.

_________________

-You think, you have power over me ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
 
L'entraînement de l'horloger [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: La tour de cristalTitre :: Deuxième étage-
Sauter vers: