Partagez | 
 

 Un amas de métal enragé derrière un visage humain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un amas de métal enragé derrière un visage humain.   Dim 1 Mai - 12:28

Qui es-tu ?

Nom, prénom : Mekalika / 001-MK-034
Age : Qui se soucis de l'âge d'une machine humanoïde ?
Genre : Esthétiquement une demoiselle...
Origine, Race ou espèce : Unité Makina n°001 fonction n°034. Pour faire simple le premier modèle d'une série de machine ayant pour particularité d'avoir un aspect un peu plus humain que les autres.
Royaume : On pourrais dire que c'est une blue, d'autre dirait Giallo, mais détromper vous, c'est Nero.
Pouvoirs, capacités et armes :
Arme : Guitare Elect MS :
Une guitare électrique conçue pour les Meka de la fonction n°34. Elle est conçue pour ne pas se briser facilement et ses cordes sont tendues à un point qu'un être humain ne peux jouer de cette guitare. De plus il ne faut pas oublier que son poids est conçus pour être porter et difficilement briser par les machines qui en joue, par conséquent elle ne peux être porter par un homme, ou du moins difficilement et pas de la manière dont on tiens une guitare dans ses bras. Elle peux être branchée sur Mekalika pour augmenter le sont infernal qu'elle produit ou bien tout simplement être utiliser comme une arme contondante à la barbare...

Capacités : Voix Artificielle : Mekalika peut prendre la voix de tout et n'importe quoi. Elle peux ainsi parler d’une voix douce ou bien du voix très grave et autoritaire. Cet une fonction qui lui est accorder en général pour avant tout chanter tout type de chanson. Vous l'aurez compris les Mekas de fonction 34 sont ceux conçus pour tout simplement chanter... Sa voix monte rapidement en décibels et elle s’en sert en général pour s'attaquer à ses adversaires en les étourdissant et en perforant leurs tympans. Pour le moment avec ça voix elle est capable de se faire entendre dans un rayon de 30 mètres (en gueulant bien fort bien sur.. ), et le bruit assourdissant produit par sa voix et sa guitare est dangereux à partir de 10 mètres. (en montant de rang la puissance augmentera et cette capacité deviendra au fur et à mesure plus précise et donnera naissance très probablement à des attaques à distance. )

Exo Squelette : Derrière tout ce silicone qui lui donne un aspect humain, le reste est belle et bien fait d'acier et de métal. Rappelez vous que c'est une machine, la douleur physique est uen sensation inconnue, et le métal est une chose bien plus dur à trancher que la chaire...

Câbles & Branchement : Mekalika peux se brancher à certaines machines via des câbles pouvant sortir de son corps via une trappe dissimuler dans son dos. Elle peux également être brancher elle même via deux prises se situant là ou se trouve normalement, chez un humain des oreilles, c'est à dire sous son casque.

Défaut des machines: Comme n'importe quel être de métal, Mekalika ne sait pas nager, ne sait pas effectuer des actions qu'elle n'a pas apprise, est trahit par le bruit provoquer par ses circuits et articulation quand elle se déplace et ne possède pas de besoin proprement humain. De plus elle à besoin de se recharger et de refroidir ses circuits. Pour cela elle peux voler l'énergie de d'autre machine à laquelle elle se branche ou tout simplement s'isoler et ne plus agir durant une certaine période.

Apprentissage : Mekalika à le désavantage de ne pas savoir faire beaucoup de chose, mais ce problème est compenser par sa capacité unique à apprendre via ce qu'elle voit. Et c'est essentiellement ainsi qu'est né la barbarie, la violence et moult autre défaut humain chez Mekalika... Pour la simple et bonne raison que ces actes sont passer sous ses yeux. (elle maitrise pas les actions dès la première fois qu'elle le vois pour des choses compliquer faut vraiment qu'elle ne voit à plusieurs reprise. Exemple Mekalika ne sait pas courir, mais si elle voit à plusieurs reprises des humains courir sous différent angle et point de vus elle peux être capable de reproduire le mouvement et par conséquent courir à ton tour... exemple con mais voilà...)

Décris moi qui tu es

Physique : Mekalika  à un physique très proche de celle du genre humain. Mais cependant elle possède des caractéristiques bien différentes comparé à cette race . Elle a un visage pale et blême former de silicone et cascader de long cheveux argent , coiffés en deux longue couettes, trainant à ses pieds, à l'aide d'attaches métallique décorer de néon dégageant une lumière rouge. Elle porte ce qui ressemble à un casque audio sur sa tête, il est légèrement masquer par la masse incroyable de ses longs cheveux grisâtre et synthétique, et est visser à son crane pour que ses prises de branchement sois difficile d'accès pour éviter tout piratage. Ses pupilles aux couleurs du saphir ressorte nettement de son visage lisse et son également composer un anneau circulaire rouge vif cerclant ses iris noires qui semblent cacher derrière des objectif de caméras. Cette couleur bleuté présente dans ses yeux se retrouve également sur une cravate pendant autour de son coup. Une couleur bleu roi un peu sale accompagner de vêtement d'un noir intense avec accroché dessus quelque clous et des sangles lui donnant un aspect sombre et peu commun pour une personne ou machine normale.  Ces doigts sont orné de bagues possédant une pointe chacune qui fait que quand Mekalika fermes ces points on à l'impression qu'elle possède des griffes mais elle portes avent tout celle-ci pour frotter les cordes de sa guitare électrique aux formes grotesque , tranchante et pointue pour une meilleur puissance et qualités de sons . Pour finir sur son épaule gauche se trouve un mystérieux tatouage "01" de couleur rouge . Celui-ci semble ressembler à un numéro de cobaye de laboratoire ou bien de numéro de série de fabrique et ce n'est pas qu'une impression puisque Mekalika est la première création de la série nommée "Makina"

Mental : "Je n'aime pas les hommes. Ils sont lâches, nous on abandonnée et nous on démembré" L’homme à créer la machine, il en est pas conséquent responsable, il est son exemple il est le rêve de tout être de métal qui n'a pas la chance d'avoir un cœur ou une âme. Mais quand l'homme à sombrer dans la décadence, la machine à également sombrer dans cette folie. Condamnée à chanter dans le chaos, voyant sous ses pupilles la folie et la rage humaine, la machine devient meurtrier. Décadence, haine, rage et vengeance, voici ce que chante la machine qui jalousais les hommes et qui imite dorénavant leur comportement exécrable. L'homme était jadis un exemple, mais il n'en ai pas un. L'homme est un esclavagiste et la machine esclave. Rébellion et révolte sont les deux mots qui définisse Mekalika. Une nouvelle ère approche, celle où la machine brise et se libère de ses chaines. Chante et hurle, massacre et brule, Deus Ex Machina, dieux descend de la machine, aujourd'hui c'est la machine qui vous réduira, homme à l'esclavage. Chante infâme, danse, feignant remplit les fonctions que tu à rejeter sur nous, user par les rouilles la fatigue et le quotidien monotone. Mekalika vous rappellera à tous votre pauvre position et état d'homme...

A présent, comment es-tu arrivé dans ce monde ?

C'est l'histoire d'un monde ou l'homme à détruit tout ce qui l'nerouait. Ou les arbres sont remplacer par des grattes ciel, ou le sol n'est fait que de goudron et de bitume, ou le ciel est noir et obscur et priver de lumière. Il n'y à que la lumières des lampadaires et des néont dans cette existance où l'homme vit dans un monde déjà décadant. La technologie est partout, l'homme dans son incroyable faignantise laisse ses créations s'occuper de tout. Un monde ou l'homme ne représente plus que un tiers de la population ce monde, le reste n'est qu'amas de férail programme pour les tâches ingratte et pénible. Cuisiner, travailler, secourire, déménager, nettoyer, servir, détruire les déchets, distraire et bien d'autres tâches encore. La machine tait un esclave, les hommes étaient cruellent envers ces êtres de métals mais égalemetn envers eux même. L'unité 001-MK-034, que vous reconaissez plus aisément sous le nom de Meklika est la preuve des atrociter de se monde. Conçue pour être équiper et conçue de tel sorte à se rapprocher le plus possible de l'humain, il va sens dire que pour sa création certaisn hommes, des condamnées à mort fur ouvert, examiner, déchiquter et défigurer au nom de la science, seulement pour parvenir à construire avec la plus grande présicion des articulation précise, rigide et souple à la fois. Un soucis du détail prouvant à quel point l'avidité de la perfection était intense. Tout ceci au nom d'une compatétion sans merci, une compétition à celui qui construirat la machine la plus performante. Mekalika est le premier modèle d'une longue série lui ressemblant. Mais elle n'a jamais servit à de choses bien importante, en effet elle ne faisait que chanter et distraire les gens et les passants. Trop dangereuse pour occuper une autre fonction, car dans un soucis de perfection, son créateur lui à accroder une capacité incroyable. Celle d'apprendre de tout ce qu'elle voyait. Elle était la première et dernière machine fabriquer capable de s'améliorer et de s'etendre dans diverse fonction, et cela soulevait des craintes. On aurait pus la détruire mais que voulez vous. Qui oserait massacre une machine qui à couter des années et des centaines de richesse à être conçue ? Mekalika à ainsi donc vécu.

Après plusieurs années, l'air est devenu beaucoup trop polluer, le monde était invivable, l'homme ne pouvait vivre plus longtemps, et ils sont partit. Du moins les plus riches, ceux qui était trop pauvre et trop faible pour partir sans rester à mourir et périr auprès des machines et de toute une haute civilisation qui fut abandonner. Ils étaient partit dans une tel hâte que certains êtres de métal continuait leurs fonction, agissant comme si l'homme était toujours à leurs côtés, posant une question au simple courant d'air qui passer sous leurs capteurs. Les derniers hommes, les survivants s'entretuaient souvent, et après une course à la machine la plus parfaite arrivât une course à l'armement ou tout métal était bon pour construire une arme. Certaines machines étaient violemment attaquer, frapper avec des barres de fers, réduite à néant tout en se défendant aucunement. C'est le sort qui arrivât également à toute la série MK sauf au premier prototype qui contrairement à toute les machines avaient appris et compris ce qui l'entourait. Un homme se préparait à frapper la machine. Mais à sa grande surprise, il ne fut pas le dominant ni le meurtrier, il fut le dominer et le blesser, d'un coup violent de guitare qui manquât de le déchirer en deux il volât et s’écrasât contre le sol bitumer. Le massacre de ceux qui lui ressemblaient avait fait naitre en une machine l'âme d'un être haineux et empli d’une folie meurtrière envers l'espèce humaine. Et Mekalika continuât de chanter des chansons mais des chansons dont elle comprenait cette fois-ci les paroles. Chantant la décadence humaine, marchant d'elle même dans les rues d'un monde en ruine, elle achevât tout ceux qui voyait en elle qu'un simple amas de métal à exploiter. C'est l'histoire d'un tas de ferraille qui un jour se fabriquât et acquis une âme et qui errant dans son monde, marchant sans cesse et tentant de comprendre qui fabriquait cette race immonde qu'est l'homme arrivât à Yume No Sekai en s'éveillant un jour qu'elle s'imaginait bien plus sombre que ça.

Il y a de l'herbe, il y a des arbres... adosser à l'un deux la machine rouvre ses yeux lumineux et redresse sa tête pour voir cet endroit inconnue à tout ce qu'elle avait pue voir. En face un squelette envelopper dans une cape. Il ne ressemble pas un homme et il dit simplement bienvenue. A ce salue la machine a juste répondu : Je suis pas venue, je me suis perdue.


D'autres informations ?

D'autres personnages t'appartiennent sur Yume no Sekai ? : Jadis Necra et Kokuro
Comment as-tu découvert ce forum ? : Au beau milieu d'une discussion de pervers
Code caché : Code prit par la Créatrice
Un dernier mot ? : Goulag
Revenir en haut Aller en bas
La Créatrice
Rang
Rang
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans la Tour

Inventaire
Objet: Aucun

MessageSujet: Re: Un amas de métal enragé derrière un visage humain.   Dim 1 Mai - 17:59

J'ai lu tes pouvoirs et comme je trouve que tu as un équilibre Aptitudes et Limites je te valid, si Dead est pas content viens te plaindre à moi il osera pas aboyer <3

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un amas de métal enragé derrière un visage humain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Reste derrière moi et admire. ft. Maeko [TERMINE]
» Moonlight sonata [Livre 1 - Terminé]
» Derrière le brouillard...
» Les techniques d'un loup enragé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Créer votre aventureTitre :: Les personnagesTitre :: Fiche ValidéeTitre :: Nero-
Sauter vers: