Partagez | 
 

 Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]    Sam 23 Avr - 19:12

Un autre drame était à l'heure, après environ cinq mois de calme et paisible tranquillité où nous nous somme relevés de l'incident contre Blu qui nous avait mit à genoux sur le plan diplomatique. Voila qu'une autre attaque pointait le bout de son nez à Nadiria, j'aurai due me douter que ce genre d’événements tragiques finiraient par arriver la bas. Cette ville était riche de son commerce, mais elle était loin de la capitale, et la sécurité et la méfiance des habitants y étaient mois grandes.  

Une couleur fade de sang devait maintenant se mélanger avec l'eau salée en ce moment, des pirates mettaient à sac la cité, ils tuaient et pillaient tout ce qui leurs tombaient sous la main. .Nadiria avait beaucoup de ressource, cette défaite allait être plus qu'un simple sac de ville, ça allait être l'arrêt du développement de la ville. Le sentiment d'insécurité allait y être plus grand, les gens auraient peurs, dans un sens, j'aurai pu laisser cela se produire, j'aurai pu ne rien faire et attendre, et miser sur leurs insécurité futur pour prendre plus de pouvoir encore. Mais régner par la peur n'a qu'un avantage, c'est celui de la vitesse à laquelle on peut prendre ce règne. Il vaut mieux régner par l'amour de son peuple plutôt que par sa crainte, car dès que la crainte s'en va, il ne reste que la révolte, alors qu'après l'amour, il y a le pardon.

Les chevaux allaient de leurs maximums, ils galopaient comme si tout ce qui allait se passer ensuite était sans importance, sans même penser à demain, ils se donnaient pour aller le plus vite possible. J'avais prit avec moi quelques uns des meilleurs soldats de la capitale qui s'étaient portés volontaire pour ça, et aussi Maximilienne qui avait insisté pour venir. Après sa -grosse- raclée à la taverne, elle se sentait coupable et voulait se racheter dans un sens. Elle avait du potentiel, il était dommage qu'elle manque de jugeote parfois. Nous étions une quinzaine, plus qu'à quelques minutes du front, le broua des galops était dominant, mais je pris quand même la parole en me retournant.

- On arrive ! Tenez vous prêt ! Je n'accepterai aucune mort avant d'avoir tué au moins 10 de ces enfoirés !

Certains bras se levèrent et d'autre crièrent pour dire qu'ils étaient prêts, tandis que d'autre, plus concentrés et renfermés, hochaient juste la tête comme Maximilienne en signe d'approbation.

- Ils ont fait saigner nos frères et nos sœurs, et ils vont enlever nos enfants pour en faire des futurs barbares ! Tuez ceux qui se défendent trop, et capturez les autres.

Le message était ici clair, le but était de les capturer, mais que certains meurent dans l'affaire n'était pas vraiment un problème....

On entrait dans la ville en trombe,  et on voyait des habitants qui courraient vers l'entrée pour s'enfuir, une idée qui s'effaçait lorsqu'ils nous voyaient. Trois d'entre nous s'arrêtèrent pour aider les habitants et les guider dans le calme, mais aussi pour soigner les cas les plus graves, il fallait s'occuper du peuple, mais avant cela, il fallait aussi s'occuper de la maladie qui rendait les gens malades. Toujours à cheval et observé par tout les civils blessés, fuyant juste ou se cachant, j'ai d'abord dégainé mon sabre et tout mes compagnons suivirent avec leurs armes, une bien piètre charge de cavalerie, certes, mais qui avait presque une ambiance digne d'une toile. Il était temps de sauver Nadiria, cette fois, cette attaque n'allait pas rester impunie, pas comme celle d'Utopia, cette fois, j'allais leur montrer à tous, qu'Arancioni s'était relevé, et qu'il ne se rebaisserait pas, devant personne ! Peut être pensaient-ils pouvoir attaquer cette ville et pouvoir repartir comme si de rien n'était, ils se sont trompés !

Un cri de guerre s’éleva en l'air, une phrase simple d'abord sortit de ma bouche puis de celles de mes compagnons « Pour Arancioni ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]    Sam 23 Avr - 19:15

L'anarchie régnait dans la ville tandis que moi et mes hommes fonçaient vers le port, c'était sûrement la bas qu'il y avait le plus de pirate et de civils en danger. Quelques fois, à certaines rues ou places, de mes hommes quittaient la formation pour y aller et attraper ou tuer ceux qu'ils voyaient, ces satanés pirates étaient dispersés. Mais ce qu'ils pensaient être leurs forces allait aussi être leurs faiblesse, divisé, ils n'en n'étaient que plus faible.

- Mon roi, il y en a deux là bas, je m'en occupe ! Et à peine eu-je le temps de le remarquer, il n'y avait déjà plus que Maximilienne et moi dans cette formation de fortune, enfin, pouvait-on encore appeler cela une formation ? Je me suis rapidement retourné et je lui ai fais signe de me couvrir alors qu'on fonçait sur deux de ses pourritures, je comptais bien régler leur compte. Mais même ces barbares sans cœur méritaient une forme de justice. Avec mes pouvoirs de lumières, j'ai rapidement crée des menottes de lumières aux bras et aux jambes de mes cibles, l'un d'eux tomba en essayant de bouger tandis que l'autre arriva en forçant à les briser, il était plus fort que l'autre, mais comme je l'avais dis, ceux qui se défendent trop ne sont pas à laisser en vie. J'ai chargé avec mon cheval et mon sabre levé, je lui ai coupé les deux jambes au niveau du genoux  tout en me baissant pour esquiver le coup qu'il allait m’asséner. Tandis que Maximilienne, juste après moi, lui asséna le coup de grâce, une flèche en plein cœur, qui allait lui être fatale.

- Bien jouer Maximilienne. Lui lançais-je tout en m'arrêtant avant de regarder celui qui était avec les menottes par terre. Quand à toi, ne bouge plus, et tu ne finiras pas comme ton compagnon. Par terre, il y avait des cadavres d'Arancionien, cela me mit dans une certaine rage, ils avaient tué mon peuple. Et pourquoi ? Pour de l'argent, pour des esclaves, et pour le plaisir de tuer aussi. Voila pourquoi j'ai laissé la possibilité de les tuer, voilà pourquoi j'ai laissé mes hommes pouvoir se laisser aller à leurs pulsions de vengeance. Car c'était pour ça qu'on voulait les tuer, par vengeance, on voulait en tuer 10 pour chaque Arancionien qu'ils avaient tués, et pourtant.

- Mon roi ! Leur navire essaie de quitter le port ! Quoi ? Ils voulaient s'enfuir ? Ces pirates étaient donc des lâches à un point aussi grand ? La moitié de leur équipage devait encore être en ville et leur butin avec, et pourtant, ils voulaient fuir. Peut être ne voulaient-ils pas d'affrontement direct ? C'était bien dommage, car je ne comptais pas les laisser fuir.

- Je ne l'entends pas de cette oreille. Je lâchais alors les rênes de mon cheval, des ailes faites de lumières commençaient à me porter dans le ciel. Comme un oiseau en piquer, j'ai foncé dans l'eau, ils étaient entrain de lever l'encre, jamais. Je pouvais de toute manière respirer sous l'eau, alors je n'ai eu aucune difficulté à la tirer pendant que Maximilienne les gênait à la remonter. J'ai tiré comme un fou sur la chose jusqu'à l'enrouler autour d'un rocher assez épais, ils allaient rester ici bien sagement.

J'ai entendu de multiple coups de feus dehors, ils commençaient donc enfin à se défendre ? Je ne savais pas du tout comment cela se passait pour tout les autres, j'espérais qu'ils étaient déjà presque tous morts et qu'on avait sauvé le plus de civil possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]    Sam 23 Avr - 19:18

Tout s’enchaînait  très vite, et ce n'était pas parce que j'étais dans l'eau que ça allait changer quelque chose. On entendait très bien les cries et les combats qui avaient lieu. Que ce soit les cris de guerre fait pour intimider ou ceux des civils qui cherchent à attirer l'attention et l'aide. Alors que j'étais encore sous l'eau, j'ai dégainé mon sabre et je me suis poussé depuis le fond avec mes ailes, une fois dehors, j'étais comme un requin qui se jettait hors de l'eau pour attraper sa cible au cou. Il y avait deux hommes au bord du navire qui tirait sur la corde de l'encre, l'un d'eux n'eut pas la chance de voir le coup arriver qu'il était symétriquement coupé en deux, j'avais pris soin de positionner mon sabre à cet effet.

L'autre ne comprit pas immédiatement la situation, mais lorsqu'il eut vue son camarade en deux morceau sanglant, j'étais déjà en hauteur, un petit objet de lumière coupant dans la main, comme une mini flèche.

- Lâche ton arme et tu ne mourras pas. La réponse du pirate fut simple, il se crut dans un western et dégaina son arbalète à une main le premier, avant de me tirer un carreau en plein dans le ventre, sur le coup, j'ai cru que ma prestance seule allait suffire à le faire plier mais non. Et avant même qu'il n'eut le temps de réagir ou de recharger, le petit projectile alla se loger entre ses deux yeux à une vitesse tellement rapide que même le son en vint ensuite. Je ne voulais pas spécialement l'utiliser, mais le fait qu'il m'est blessé m'y a forcé. Je crachais doucement du sang en retirant le projectile. Tandis que le cadavre, lui, tombait par terre, tout le monde regardait dans ma direction, ils étaient sur le cul, littéralement, ils n'avaient pas vraiment compris comment leur compagnon devait être mort, puisqu'ils n'avaient pas pu voir le coup passer eux non plus.

- Déposez vous armes vous aussi, et vous ne subirez pas le même sort. Au même moment, je tournais la tête vers Maximilienne, elle était par terre entrain de saigner, elle s'était prit en plein ventre et jambe deux carreaux d'arbalètes, il fallait vite la soigner.

- C'est toi qui va jeter ton sabre au sol, Monokuma, appart si tu veux qu'on tue ce gosse. Hm, petit détail dérangeant, effectivement... avec un petit minotaure sous le bras et une lame au dessus de lui, attaquer n'est pas encourageant... J'allais me téléporter dans son ombre, quand un élément surprise vint s'ajouter à la fête. Le chef de la défense de Nadiria apparu au milieu de rien, sortant de l'eau comme un messie et plantant son trident dans l'épaule du porteur de l'otage, avant d'attraper le petit et de le jeter en arrière, loin des pirates.

- Vous aviez un otage, et maintenant, vous êtes sans défenses. Dit il en retirant son arme de l'épaule de sa cible et de reculer. Celui que vous allez combattre est la même personne qu'on nomme le grand tueur de gardien, et c'est aussi lui qui a combattu le phénix de Rosso seul. Rendez vous, vous n'avez aucune chance. Numid Koi était étonnant, car utiliser ce genre de langage pour intimider n’impressionne pas en temps normal, mais lorsqu'on vient de tuer deux pirates en moins d'une minute  sans que les autres ne comprennent ce qu'ils vient de se passer, l'efficacité est au rendez vous. Ce n'était pas le genre de défense que j'approuvais vraiment. Mais je devais m'incliner, l'efficacité était là. Tout les pirates, et leur chef dans le lot, déposèrent les armes au sol, je m'approcha juste après pour les attacher avec Koi, ils ne tentèrent étonnamment rien. On les ramena sur le quai et lorsque j'ai ouvert la cale du bateau, j'ai trouvé plusieurs Arancionien plus ou moins blessés qui étaient attachés à l’intérieure, ils comptaient sûrement en faire des esclaves ou je ne sais quoi. On les ramena aussi sur le quai et j'ai utilisé la flasque de Naturia pour soigner l'enfant le plus blessé, tandis que tout les autres revenaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]    Sam 23 Avr - 19:22

3 hommes de notre unité de fortune n'allait pas rentrer ce soir, ni aucun autre soir d'ailleurs. Leurs compagnons ramenèrent leurs cadavres sur le quai, leurs yeux étaient déjà fermés.

- Et maintenant, qu'est-ce qu'on va faire d'eux ? Le reste des hommes avaient amenés plus de prisonnier et aussi quelques cadavres de pirates, mais eux, n'avaient aucune valeur. Ils devaient maintenant être une bonne vingtaine de prisonniers, et environ le même nombre de mort. Le sang avait coulé, il fallait cesser cela. Le nombre de perte Arancionienne n'était pas encore calculé, et dans un sens, on ne voulait pas savoir. Personne ne voulait savoir cela.

- Je vais les ramener à Utopia, nous verrons ensuite ce que nous en ferons. Mais, le peuple présent tout autour de nous, une véritable foule qui était venue acclamer ses héros, s'affola en entendant cela. Ils se regardèrent en parlant fort, et, au bout de quelques secondes, un vieil homme s'avança.

- Mon roi, je pense parler au nom de tout ceux qui sont présents ici en disant que nous ne voulons pas que ces pirates aillent à Utopia. Et nous ne voulons pas non plus qu'ils soient fait prisonnier ou qu'ils vous servent. Ce que nous voulons, mon roi, c'est que ces pirates soient punis par la mort. Qu'ils meurent tous pour ce qu'ils ont fait, nous voulons vengeance, vengeance pour les femmes et les enfants qu'ils ont tués, vengeance pour le mal qu'ils auraient fait à ceux qu'ils allaient enlever dans leur navire.

Mon regard se porta sur le vieil homme, et alors qu'il parlait, la foule approuvait d'un hochement de tête et d'un silence assez grand, je n'avais même pas eu à leur conseiller de se venger par le sang qu'ils voulaient déjà une marre pour se sentir en paix. « Vous voulez vengeance hein ? Très bien, vous allez avoir vengeance, mais c'est vous, qui porterez l'arme du bourreau, c'est chacun d’entre vous qui aurez dans l'âme et dans les mains le sabre de la justice. ». Je pris le silence comme un oui, et, alors que les pirates commençaient à s'agiter en braillant, j'ai choppé leur chef par les cheveux pour le soulever et le mettre à genoux sur le sol.

- Le poisson à dit que nous allions survivre...

- Il n'a pas dit ça. Il vous a dit que vous n'aviez aucune chance, et il avait raison. Le sabre s'abatit sur son cou et sa tête resta en l'air, les cheveux tenus par ma main gauche tandis que son corps tomba au sol, comme une enclume.

-Et maintenant, vous allez les pendre tous, en ligne aux abords du port, pour que tout les futurs bateaux pirates les voit et soient prévenus de ce qui les attends. Rapidement, on a trouvé de la corde, et il n'avait pas fallut beaucoup d'imagination pour trouver quoi faire, le corps du leur chef avait été jeté à la mer et sa tête avec tandis que tout le reste de son équipage fut livré à un bien triste sort. Ils se débâtèrent et tentèrent en vain de se défendre mais ils finirent tous de la même façon, pendue, en ligne, au bord de l'eau, pour prévenir les futurs pirates de leur sorte, et même ceux qui étaient déjà morts subirent le même sort, une exécution post mortem. Pour impressionner, avec une quarantaine de pendue. Montrant bien la violence et la puissance de la ville, sans oublier son côté rancunier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]    Sam 23 Avr - 19:24

Les pertes avaient été grandes, mais notre arrivés en trombe et nos compétences en médecines de base avaient permit de sauver un maximum de personne. Rarement, alors que l'un de nous tentait de sauver un enfant ou une personne trop blessé, on voyait le visage du sauveur se décomposer et tenter malgré tout de continuer à le sauver. Personne n'échappait à cette règle, personne, des larmes et du sang, voilà à quoi se résume mes promesses. Quand le nombre de blessé gravement avait été réduit suffisamment pour qu'un nombre réduit de civils s'occupe d'eux, j'ai fait rassembler le peuple à nouveau sur le quai, pour leur parler. J'avais aussi mit mes 3 hommes morts à mes cotés, allongés et couvert d'un drap. Il faisait déjà nuit et les torches éclairaient la ville, moi même, j'en avais une en main.

- Ce que nous avons vécu aujourd'hui, mon peuple, est plus qu'une attaque, c'est un défi lancé par les malfrats et par les autres royaumes, et je dirais même plus, par le reste du monde ! Une claque qu'ils nous ont mit en place face et que nous avons rendu avec plus de force encore, cette attaque avait un but simple, c'était de nous faire mettre à genoux à nouveau ! C'était comme l'attaque du palais d'Utopia, une attaque direct en plein cœur de notre royaume pour nous faire flancher et tomber. Mais cette fois, la fin n'est pas la même, et vous savez pourquoi, CAR CETTE FOIS, ON NE S'EST PAS LAISSE FAIRE ! ET ON NE SE LAISSERA PLUS JAMAIS FAIRE !

Ma voix s'éleva et un cri venant du peuple avec, un cri affirmatif pour bel et bien dire que oui, maintenant, les choses n'allaient plus être les mêmes, Arancioni n'allait plus être une victime de ce monde mais bel et bien un acteur important de celui ci. Les gens s'agitaient, ils levaient le bras en l'air en criant en cœur, tandis que je levais ma torche dans le ciel, ils avaient besoin de communier. La haine et l'envie de vengeance avait laissé place à ce recueillement et à un rassemblement autour du roi Monokuma, celui qui cette fois, n'avait pas laissé s'enfuir l'attaquant. Nous avions tendue l'autre joue, une deuxième claque était finalement venue, mais cette fois, une nouvelle devise venait s'éclairer dans les esprits, et celle ci faisait plus de lumière que toutes les torches de la ville ou que le soleil lorsqu'il est au plus haut dans le ciel. « Œil pour œil, dent pour dent »

- Ici, il y a 3 des volontaires qui sont venues avec moi, et pour vous sauver, ils ont donnés leurs vies, certains sont blessés et ont perdu de leurs membres, mais eux, ils sont morts aujourd'hui pour prouver qu'une page était tournée ! Je m'approcha alors des 3 draps et approcha ma torche, le feu prit et un grand bûché crématoire avait lieu sur la place de la ville commerçante. Maintenant, peuple d'Arancioni, recueillons nous auprès de 3 héros qui nous aurons permit d'entrer dans une nouvelle ère.
Revenir en haut Aller en bas
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 742
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Loin de ce monde.

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Re: Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]    Sam 23 Avr - 21:20

Quête terminé est validé. Tout est en ordre et respecter. Je te dois donc ta récompense mon cher Monokuma. Comme promis, le peuple d'Arancioni n'osera plus se dresser contre toi jusqu'à ce qu'une grande erreur de ta part ne soit commit bien entendu. Le peuple est à tes côtés et croit en toi plus que jamais, ne les déçois pas jeune aventurier. De même que l'or que je t'ai promis sera dans la chambre de ton palais lorsque tu y rentreras. Bonne chance et surement à très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenosekai.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque sur Nadiria [Quête accomplit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Sekai :: Le monde des rêvesTitre :: ArancioniTitre :: Nadiria-
Sauter vers: